Langues anciennes, cibles émouvantes

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Langues anciennes, cibles émouvantes

Message par JulieCathelineau le Ven 20 Aoû 2010, 15:40

Des membres du jury du CAPES de lettres classiques :

La stratégie visant à éradiquer le grec et le latin de l'école publique entre dans sa phase terminale, avec la suppression programmée du Capes de lettres classiques, concours principal pourvoyeur des professeurs de langues anciennes dans les collèges et lycées de France. Membres du jury de ce défunt concours, nous avons devant nous ce qui semble devoir être la dernière génération de professeurs de grec et de latin.

Il y aura, dès le mois de novembre, un Capes de lettres classiques flambant neuf, sans latin ni grec… Tout au plus les candidats auront-ils à se fendre de quelques bribes de versions, comme nos collègues de lettres modernes traduisent parfois un peu d'anglais. Fi des explications de Virgile, Horace, Sénèque, Cicéron, Euripide, Eschyle, Platon… Place au contrôle de l'éthique du fonctionnaire et à l'épreuve reine : le commentaire d'une photocopie de manuel scolaire…

Aucune autre discipline n'a eu droit à un traitement aussi privilégié ; partout ailleurs, la réforme des concours a tout de même laissé debout quelques épreuves qui permettent encore de vérifier la compétence des candidats dans la discipline qu'ils s'apprêtent à enseigner ; partout… sauf en langues anciennes. Aucune volonté politique établie, aucune logique de rentabilité, aucun impératif économique…

Une commission de réforme des concours se réunit en petit comité ; un inspecteur général y représente les lettres, négocie les nouvelles épreuves, sans latin ni grec ! Chagrin de notre inspecteur : "Je fis ce que je pus pour vous pouvoir défendre…" Le ministre valide, pas de risque de professeurs ou de gamins dans la rue pour sauver Homère et Tacite, et d'un trait de plume des disciplines entières disparaissent des écrans de contrôle, sans le début du commencement d'une justification.

Un peu d'histoire : depuis trente ans, des "hommes de progrès", plutôt bien représentés au sein du ministère, et de son inspection générale des lettres en particulier, luttent contre ces fléaux de l'élitisme, du conservatisme et de l'inutilité que constitueraient le grec et le latin. Aucune fracture droite-gauche à chercher : les pragmatiques comme les révolutionnaires y trouvent leur compte.

Ils avaient d'abord voulu agir sur la demande (les élèves et leurs familles), en proposant des horaires stimulants (latin pendant le déjeuner, grec le mercredi après-midi), des innovations audacieuses (seconde, première et terminale regroupées en une seule classe), la technique dite du "supermarket" ("Alors on vous propose la classe sportive, ou la classe numérique, ou la classe européenne, ou la classe musique, ou la classe d'excellence artistique, ou la classe sciences de l'ingénieur, ou alors du latin…").
Lire la suite ici

Source : Le Monde - Idées

_________________
Pour Dieu et le Roy !


JulieCathelineau
Chevalier

Féminin
Capricorne Rat
Nombre de messages : 151
Age : 68
Localisation : Vendée Militaire
Affinités politiques : royaliste, légitimiste, contre-révolutionnaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langues anciennes, cibles émouvantes

Message par Elisabeth le Mer 01 Sep 2010, 17:34

C'est fou ! Vive le latin qui formait des têtes bien pleines et bien faites !
Il n'y a pas à dire : l'enseignement privé et l'aide aux devoirs ont encore de beaux jours devant eux.

Elisabeth
Chevalier

Nombre de messages : 294

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langues anciennes, cibles émouvantes

Message par Minervalis le Mer 01 Sep 2010, 21:06

Que peut-on attendre du crétin inculte présidant la république, qui n'a jamais caché, et s'en est même vanté, comme lors de l'épisode dit "de la Princesse de Clèves", que les choses de l'esprit et de la culture lui échappaient complètement ?

Quelle plus belle preuve que la république est l'ennemie intime de la culture et de la réflexion ? Il est vraisemblable que la prochaine discipline sera l'histoire, dont il ne subsiste d'ailleurs plus grand chose.

Mais j'aimerais bien savoir, à présent, ce qui différencie le CAPES de lettres modernes du CAPES de lettres classiques ? Comment d'ailleurs peut-on encore l'appeler ainsi ?

Minervalis
Vicomte

Masculin
Sagittaire Rat
Nombre de messages : 861
Age : 56
Localisation : Lutèce
Affinités politiques : Anti-républicain, Anti-démocrate, Anti-parlementaire, Réactionnaire, Contre-Révolutionnaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langues anciennes, cibles émouvantes

Message par eques54 le Mar 07 Sep 2010, 18:47

On ne peut s'attendre à mieux de la part d'une république qui poursuit toujours des reves d'égalité illusoire ... Après tout le latin ne fut-il pas pendant des siècles la langue de l'élite intellectuelle ? Ou peut etre qu'elle souhaite faire oublier la traduction littérale peu avenante de son éthymologie latine res publica : chose publique ...

Sic transit gloria mundi Ainsi passe la gloire du monde

eques54
Roturier

Masculin
Scorpion Serpent
Nombre de messages : 2
Age : 27
Localisation : Duché de Bourgogne
Affinités politiques : Légitimiste, Contre-révolutionnaire

Revenir en haut Aller en bas

Langues (déjà) mortes : Mort programmée Assassinat par atrésie

Message par Vertprey le Mar 07 Sep 2010, 19:49

Dans un numéro de la revue "éléments" d'il y a quelques années,la Nouvelle Droite annonçait cette destruction.Jacqueline de Romilly,hélléniste distinguée et académicienne s'en désolait en rappelant que ces connaissances désormais jugées inutiles étaient de celles qui forment les "humanités".Et de penser que si tous les dictateurs du XXème siècle avaient bénéficié d'une formation classique,la face du monde en eut été changé.Un recteur d'Académie,sous couvert d'anonymat,rappelait que c'était la langue de l'église et que son enseignement allait contre la laïcité !!!! Expression même de l'Excellence (surtout ne pas dire "apanage de l'Elite" ! ) comme le fut l'apprentissage de l"Allemand en son temps, avant que l'utilitarisme affairiste n'impose l'Anglais comme Volapük universel.
A Nouméa,ma Fille est la seule en terminale ES à poursuivre le Latin (sur deux classes à 30 élèves),et pour se faire,elle doit accepter de sauter son repas du Mardi et du Vendredi. Dans son bulletin du mois dernier,le professeur de Latin avait commis pas moins de deux fautes d'Orthographe sur trois lignes dont un splendide infinitif en lieu et place d'un participe passé...
Mon fils ,en fin de 4ème n'a toujours pas appris, après deux ans de pratique, les déclinaisons : il est incapable de me résumer ce qu'il fait en cours de Latin ("on parle !").Je me souviens de ma 4ème en Afrique,à Libreville (Ô passé indiciblement lointain) où je suais sang et eau sur les "métamorphoses" d'Ovide au dernier trimestre.Il est vrai que je le devais à un professeur sadique et que je ne devais pas revoir Ovide avant la 1ère ! Quant au grec,à la fin des années 70 déjà,il fallait accepter des cours de 17 à 18.30, généralement les jours où l'on avait déjà eu droit à 4 heures d'affilée de Maths ou de Physique (j'étais en Scientifique) : il me fallait choisir entre Grec et sport et mon corps avait besoin du second !
Pour tuer un enseignment,rien de tel effectivement que la médiocratisation de l'enseignement (qui commence par celle des enseignants).On a le temps d'en voir les ravages...

Vertprey
Ecuyer

Masculin
Scorpion Dragon
Nombre de messages : 138
Age : 52
Localisation : Nouvelle Calédonie
Affinités politiques : Monarchiste Traditionnaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langues anciennes, cibles émouvantes

Message par Calliope le Dim 12 Sep 2010, 14:16

Vous connaîssez le Principe: "Du passé faisons table rase"! Inutile d'aller chercher jusqu'au GRECE pour comprendre que toute dynamique culturelle participant de l'enracinement historial de notre peuple est destinée par l'hydre républicain au néant. Une chose peut nous consoler: Quels sont les idiots pour croire que le savoir se transmet à partir des gadgets infantiles du type "education nationale"? Là où pousse le nationalisme des républicains haineux, le patriotisme charnel et spirituel étouffe: Nous devons ignorer et même rire des inepties produites par les machineries du système. S'ils croient que tuer la valeur immuable de notre sang passe par le renoncement en l'apprentissage des langues anciennes et des origines, ils se plantent le doigt dans l'oeil! Je connaîs de plus en plus de gens qui apprennent à se situer dans l'horizon du vrai simplement parcequ'ils ont dépassé les infamies doctrinaires de "notre" école nationale. Plus cette dernière deviendra risible, plus l'élan vers la nécessité naîtra dans le coeur des hommes. C'est ainsi!

_________________
Le ciel étoilé au dessus de ma tête. La Loi morale dans mon coeur.

Calliope
Vicomte

Masculin
Balance Coq
Nombre de messages : 680
Age : 47
Localisation : Etat de Fribourg
Affinités politiques : Monarchiste légitimiste/Ultra-conservateur mais anti-réactionnaire.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langues anciennes, cibles émouvantes

Message par Vertprey le Dim 12 Sep 2010, 22:22

Désolé Calliope,mais je ne suis pas d'accord avec vous.sans être un fan des hussards noirs de la république,il serait vain de nier que l'Ecole de la république a fabriqué des générations d'honnêtes hommes.qu'elle l'ait fait pour de mauvaises raisons est indifférent,ce creuset était aussi indispensable que le service national pour souder en temps de paix le pays. Disparus ces deux institutions,le corps national va irrémédiablement se dissoudre.Seuls les plus riches et quelques obstinés pourront se payer le luxe d'études "gratuites" ou "inutiles",ce qui est un sur-élitisme qui va à l'encontre de tous les rêves socialisants de l'éducation nationale.Mais même eux seront des extra-terrestres dans un monde médiocratisé. Il n'est que de voir l'air ébahi voire réprobateur des gens de ma génération (purs produits 68...) lorsque j'émaille une démonstration d'une citation latine...Et croire que notre sang suffira à réveiller en nous tous le besoin de dépasser ce fatum est typique d'un certain espoir irrationnel,du même genre que celui qui provoque l'attente d'un homme providentiel.
Il n'y aura pas d'homme providentiel et ce qui est perdu dans le corpus de nos formations classique l'est à jamais.
De profundis Exclamation
Concernant l'Histoire,cher Minervalis,la France métropolitaine n'a pas encore touché le fond.outre que l'on ne demande pratiquant plus à nos chères têtes blondes (crêpues ?) d'apprendre le moindre repère daté,outre que le rythme est global ,deux particularités qui font que les enfants sont totalement paumés sur un échelle de temps (et mon fils de 12 ans qui m'a demandé quel effet ça faisait de voir un avion voler pour la première fois ! "le même que de serrer la main de Ramsès II" lui ai-je répondu.).En effet,dans les DOM-TOM-POM,on a droit à un ajout "local" au programmes,afin que les chers petits indigènes n'aient plus Ô scandale à apprendre "nos ancêtres les gaulois". Mes fils savent donc parfatitement tout ce qu'il y a à savoir sur la traite négrière aux antilles et les activités de la compagnie des indes orientales,ils sont incollables sur les aires coutumières Kanaks,mais sont infoutus de me donner le nom Allemand de Charlemagne,ni la date de l'assassinat de César.A cette sauce indigeste,amis métropolitains,je suppose qu'en france vos enfants ne vont pas tarder à apprendre tout ce qu'il faut savoir sur la guerre du rif ou l'histoire de la sublime porte....
O tempora O mores...
Crying or Very sad

Vertprey
Ecuyer

Masculin
Scorpion Dragon
Nombre de messages : 138
Age : 52
Localisation : Nouvelle Calédonie
Affinités politiques : Monarchiste Traditionnaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langues anciennes, cibles émouvantes

Message par Elisabeth le Dim 12 Sep 2010, 23:07

Qu'apprend t-on encore à l'école alors ?

Elisabeth
Chevalier

Nombre de messages : 294

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langues anciennes, cibles émouvantes

Message par Vertprey le Lun 13 Sep 2010, 06:56

C'est simple : ils apprennent à devenir des consomminus,des pions économiques d'un système basé sur une course efferenné et sans fin vers une improbable satiété matérielle. Tout est fait pour qu'ils soient formatés pour penser et agir en bons petits soldats de l'économie libérale.Ils ne connaissent que le PPDC propre à leur siècle et à la vie en société qui n'est que l'addition désordonnée d'individualités décalquées les unes sur les autres.En 1ère j'éditais un journal contestataire et humoristique.Nous faisions des concours de poésie,et nous nous brulions les ailes en parlant de philosophie brûlante scratch en buvant des bières tièdes.Ils n'ont de controverses que celles qui les opposent à l'autre fan de l'autre groupe de Rock,que celles qui oppose leur chapelle footbalistique (tennistique,ou autres) et encore,mes enfants sont dégoûtés par la télé-réalité mais je n'ose penser à la vacuité de ceux qui regardent secret story ou que sais-je. A force de vouloir leur apprendre à penser par eux-même,ils ont fini par avoir un avis sur tout sans avoir d'esprit critique sur rien.Leurs avis sont des opinions,des idées mortes que la moindre discussion sérieuse fera tomber comme feuilles mortes.Ils n'ont même plus le substrat de culture générale qui leur permettrait de comprendre une démonstration tant soit peu étayée,et dans quelque domaine que ce soit.Quand je pense que ma fille va voter dans 3 mois,j'ai froid dans le dos... pale

Vertprey
Ecuyer

Masculin
Scorpion Dragon
Nombre de messages : 138
Age : 52
Localisation : Nouvelle Calédonie
Affinités politiques : Monarchiste Traditionnaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langues anciennes, cibles émouvantes

Message par Elisabeth le Lun 13 Sep 2010, 09:29

OUi, je comprends ce que vous voulez dire. C'est terrible en effet !

Elisabeth
Chevalier

Nombre de messages : 294

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langues anciennes, cibles émouvantes

Message par Ordre naturel le Lun 20 Sep 2010, 16:24



Si je puis me permettre, du haut de mon âge si je puis dire, je constate que chaque génération est plus touchés par la déculturation global. Excusez-moi cher Vertprey de vous contredire, mais je ne pense pas, pour ma part que l’école de la république eu été à quelque époque que ce soit honorable. Prenez les manuels d’histoire des années 1880, il vous donnerons froid dans le dos. Pour l’alphabétisme, en 1788 il y avait 70% de gens sachant lire et écrire, les autre étaient ils malheureux, c’est ce que veulent faire croire les républicains, certains paysans vivaient très bien en sachant simplement cultiver leurs champs, se ressourçant à la messe et en éduquant leurs enfants de même. Mrg Freppel avait bien raison de s’opposer de toutes ses force à l’éducation obligatoire, c’est encore une intrusion de l’Eta en plus, en effet l’éducation n’est pas de son ressort, elle est de celui de la famille et de l’église.

Pour les jeunes de nos jours je vous épargne une analyse complète, mais je pense qu’il vive dans une sorte de ‘‘nihilisme populaire’’.

Ordre naturel
Vicomte

Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 1078
Age : 101
Affinités politiques : Legitimiste/ Conservateur/ Traditionaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langues anciennes, cibles émouvantes

Message par Vertprey le Lun 20 Sep 2010, 23:12

Avec tout l'infini respect que je dois à votre tête chenue Ordre naturel,je n'ai jamais employé le terme "honorable".Si l'école de la république formait de bons petits français,elle voulait certes bien de bons petits républicains.Et je connais parfaitement les manuels d'Histoire début de siècle et leur vision "particulière" de "l'Ancien régime". Notez bien que de ce point de vue,mon professeur d'histoire en 1980 en terminale avait donné comme sujet de devoir "on veut donner le nom de Robespierre à une rue de votre ville,pour ou contre ?" J'étais le seul non-marxiste dans cette classe d'Albi,et je m'étais alors levé et j'étais sorti sans un mot.L'affaire avait fait grand bruit,le fils du Commandant de Groupement du Tarn,troisième personnage du département marquant un avis politique et faisant du scandale.j'avais été lourdement puni mais j'avais refusé de m'excuser. Mad
Sans vouloir me faire l'avocat du Diable,je ne sais d'où vous tenez votre statistique sur l'alphabétisation mais après une rapide recherche,il s'avère que les taux d'alphabétisation sont a manier avec les plus extrêmes précautions,faute de données statistiques sytématiques et fiables.Le livre qui a le plus d'études cérdibles sur le sujet est " l'avènement de l'école contemporaine en France" par René Grevet (PUF).On y découvre de grandes disparités entre la France urbaine et les campagnes et entre les hommes et les femmes.Une chose est sure,si les troubles de la révolution ont provoqué une stagnation du taux d'alphabétisation,celui-ci qui oscillait entre 36 et 37 % avant 1789 ,reprend sa croissance ensuite pour passer de 40% en 1800 à 50% en 1830,60% entre 1850/1855 et plus de 70% aux alentours de 1870.On peut noter que selon plusiurs auteurs,il existe une corrélation certaine entre le seuil d'alphabétisation de 50% des hommes urbains et l'arrivée des révoltuions européennes... pale
Pour interpréter ces donnes politiquement,il y a une grande difficulté.La république des bourgeois veut former des pions économiques,il est donc important pour elle d'avoir des consommateurs éduqués et des ouvriers performants.D'un autre côté les phantasmes égalitaristes des Franc-maçons rejoignent ce désir.On aboutit ainsi à l'Ecole de Jules Ferry.mais il s'agit de tirer tout le monde vers le haut.L'égalitarisme éffréné qui aboutit à la situation actuelle de médiocratisation générale,où on ne tire plus vers le haut mais on coupe les têtes vers le bas (sauf celles des plus fortunés qui peuvent s'offrir le privé) trouve sa véritable origine avec 68,république des enseignants.On décide alors d'amener 80% d'une classe d'âge au bac,ce que l'on fera à la fin des années 90 rien qu'en abaissant systématiquement le niveau du bac. No Quinze ans plus tard,les instituteurs socialistes ont enfin les dernières manettes entre leurs mimines pour faire joujou avec notre avenir,et de là date l'inoubliable (et indestructible) système français : on crée des ZEP (zones d'éducation prioritaires) où l'on concentre les élèves à problème et les moyens fionanciers,pour ensuite y affecter les enseignants les plus jeunes,les moins qualifiés,pendant que la crème de nos hussards s'occupent des fils de riches dans des quartiers tranquilles.Comme toujours,la volonté égalitaire aboutit généralement à la pire des inégalités.
Je veux bien de l'égalité si elle ne concerne que les autres : devise française ! drunken

Vertprey
Ecuyer

Masculin
Scorpion Dragon
Nombre de messages : 138
Age : 52
Localisation : Nouvelle Calédonie
Affinités politiques : Monarchiste Traditionnaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langues anciennes, cibles émouvantes

Message par Ordre naturel le Mar 21 Sep 2010, 01:16

Je ne comprend pas pour commencer, pourquoi ne pas expliquer pourquoi étiez vous contre l’appellation d’une rue sous le nom de Robespierre.
Pour l’alphabétisation, les chiffres officielle, ne compte pas les lettrés ayant été éduqué par l’église, (de façon irrégulière et souvent non formelle) mais ont voit au même au moyen-âge des paysans des campagnes les plus profondes du royaume rédiger leurs testaments, ceux sont des choses qui ne l’oublions pas étaient conservé par l’église. En fait l’éducation en général dépendait de l’église hors, les statistiques conventionnelles calculent le taux d’alphabétisme d’une époque par rapport au nombre de membre d’écoles officielles, (je parle en connaissance de cause) en revanche, en effet, les chiffres sont à prendre avec une extrême précaution, je dirais que les chiffre que j’ai avancés ont une marge d’erreur de l’ordre de 15 à 20%.

Ordre naturel
Vicomte

Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 1078
Age : 101
Affinités politiques : Legitimiste/ Conservateur/ Traditionaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langues anciennes, cibles émouvantes

Message par Vertprey le Mar 21 Sep 2010, 05:43

Cher Ordre Naturel,

Si dans une classe de terminale à Neuilly on posait la question "on veut donnner le nom de Hitler à une rue de votre cité ,êtes vous d'accord ?' ,pensez vous (si tant est qu'une telle ineptie fut envisageable ! ) que les élèves se fatigueraient à répondre ? bien sûr que non. Je considère que le rôle de Robespierre,directement responsable de 100 000 executions et indirectement de 400 000 morts supplémentaires,le place à égalité avec ,Staline ou Mao ou Pol Pot. A ce titre son nom doit être également honni partout et jamais je ne ferais l'aumone à salopard de Démocrate républicain de lui expliquer pourquoi...
Contre exemple sur l'alphabétisation : à Pontarlier vers 1695 mon Aïeul est recensé dans le d'Hozier comme marchand de chevaux (donc bourgeois) et porte armoiries,pourtant il sait à peine signer son nom.Son neveu à Gellin en 1735 est journalier, le degré le plus bas de la société,il sait signer et même lire et écrire ainsi que constaté dans un minute de notaire lors du mariage de sa fille.
Pas une science exacte la statistique historique !

Vertprey
Ecuyer

Masculin
Scorpion Dragon
Nombre de messages : 138
Age : 52
Localisation : Nouvelle Calédonie
Affinités politiques : Monarchiste Traditionnaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langues anciennes, cibles émouvantes

Message par Ordre naturel le Mar 21 Sep 2010, 06:12

Pour répondre à votre question, personnellement je répondrais non pour Hitler ou Robespierre et ne manquerais pas de dire ce qu'ils y à a dire sur ces monstres.
Pour les statistiques, nous sommes d'accods.

Ordre naturel
Vicomte

Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 1078
Age : 101
Affinités politiques : Legitimiste/ Conservateur/ Traditionaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langues anciennes, cibles émouvantes

Message par Vertprey le Mar 21 Sep 2010, 22:55

La grande force des progressistes est d'avoir,depuis toujours,fait passer des demi-vérités pour de lumineuses et transcendantes évidences.Ainsi on ne peut plus se dire raciste (étymologiquement : qui est pour la séparation des races...) parce que cela signifie forcément que l'on est pour le massacre des autres races ou pire l'apartheid ! Désormais il est même interdit de penser que le métissage n'est pas souhaitable sous prétexte d'être taxé de racisme.sans le moins du monde être gêné par le paradoxe des demandeurs d'égalités qui refusent le droit à la différence (ou le contraire),les progressitses ont réussi a faire glisser des sujets somme toute assez banaux pour en faire des points d'évidence.De même je considère qu'il faut refuser de parler de la révolution dont tous les principaux acteurs sont coupables de crime contre l'Humanité,forfaiture et traîtrise.Puisque l'on est en permanence victime de la "police de la pensée" des esprits généreux,je vais faire régner la mienne,avec les même arguments !
il n'y a rien à expliquer.

Vertprey
Ecuyer

Masculin
Scorpion Dragon
Nombre de messages : 138
Age : 52
Localisation : Nouvelle Calédonie
Affinités politiques : Monarchiste Traditionnaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langues anciennes, cibles émouvantes

Message par Ordre naturel le Mer 22 Sep 2010, 00:34

Leurs pratiques sont ainsi parce qu'ils tiennent sur du vent, je pense qu'un contre révolutionaire aurai tord de faire de même.

Ordre naturel
Vicomte

Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 1078
Age : 101
Affinités politiques : Legitimiste/ Conservateur/ Traditionaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langues anciennes, cibles émouvantes

Message par Vertprey le Jeu 23 Sep 2010, 01:30

Il ne s'agit pas seulement de stratégie mais également de caractère : on en a...ou pas !

Vertprey
Ecuyer

Masculin
Scorpion Dragon
Nombre de messages : 138
Age : 52
Localisation : Nouvelle Calédonie
Affinités politiques : Monarchiste Traditionnaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langues anciennes, cibles émouvantes

Message par Ordre naturel le Lun 27 Sep 2010, 02:56

Je ne pense pas que se soit avec du caractére que la contre révolution aurra lieu.

Ordre naturel
Vicomte

Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 1078
Age : 101
Affinités politiques : Legitimiste/ Conservateur/ Traditionaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langues anciennes, cibles émouvantes

Message par Vertprey le Lun 27 Sep 2010, 03:56

Ce n'est pas non plus avec des stratégies intégristes et groupusculaires,ni avec des pédagogies pour des incultes gavés de Kultur canal + et d'opinions qui sont autant de lieux communs forgés par le web.

Vertprey
Ecuyer

Masculin
Scorpion Dragon
Nombre de messages : 138
Age : 52
Localisation : Nouvelle Calédonie
Affinités politiques : Monarchiste Traditionnaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langues anciennes, cibles émouvantes

Message par Ordre naturel le Lun 27 Sep 2010, 11:48

Dois-je prendre cette remarque à titre personel?
Le mot intégriste est plus sentimentale qu'autre chose de nos jours, mais je vous laisse dévlopper votre definition et la rattacher au propos.

Ordre naturel
Vicomte

Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 1078
Age : 101
Affinités politiques : Legitimiste/ Conservateur/ Traditionaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langues anciennes, cibles émouvantes

Message par Vertprey le Lun 27 Sep 2010, 16:46

Cette remarque n'était en rien personnelle (mon éducation m'interdit de manière générale l'argumentation "ad hominem") elle ne visait qu'à ce qu'elle dit,souligner l'inanité de la pédagogie en direction de sourds qui ne veulent pas entendre et donc la justesse de mon choix stratégique.

Vertprey
Ecuyer

Masculin
Scorpion Dragon
Nombre de messages : 138
Age : 52
Localisation : Nouvelle Calédonie
Affinités politiques : Monarchiste Traditionnaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langues anciennes, cibles émouvantes

Message par Ordre naturel le Lun 27 Sep 2010, 17:33

Vertprey a écrit: pour des incultes gavés de Kultur canal +

Alors pourqoi cette chaine gérmanophone?

Ordre naturel
Vicomte

Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 1078
Age : 101
Affinités politiques : Legitimiste/ Conservateur/ Traditionaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langues anciennes, cibles émouvantes

Message par Vertprey le Lun 27 Sep 2010, 18:06

L'Orthographe Kultur pour parler de la chaine médiocratique Française canal+,faisait simplement référence au mot de Goebbels "lorsque j'entend le mot Kultur je sors mon revolver".A priori,mon allusion est ratée... Crying or Very sad

Vertprey
Ecuyer

Masculin
Scorpion Dragon
Nombre de messages : 138
Age : 52
Localisation : Nouvelle Calédonie
Affinités politiques : Monarchiste Traditionnaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langues anciennes, cibles émouvantes

Message par Ordre naturel le Lun 27 Sep 2010, 19:31

Surtout qu'en prenant un mot vous avez peu de chance que cela soit compris, enfin quand on ne parle pas en allemand c'est peu être différant.

Ordre naturel
Vicomte

Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 1078
Age : 101
Affinités politiques : Legitimiste/ Conservateur/ Traditionaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Langues anciennes, cibles émouvantes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum