Débat sur la féodalité, la nouvelle droite et autres

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Débat sur la féodalité, la nouvelle droite et autres

Message par Vertprey le Jeu 21 Oct 2010, 03:14

Je quitte ce forum parce que cet individu (et je ne dis pas plus par respect pour son grand age...) à TOUJOURS le dernier mot et empêche les autres de s'exprimer.regardez aujourd'hui il a la titalité des forums et des sujets.
Aussi pénétrante soit son intelligence et pertinents ses avis,il les donne à tort et à travers,et souvent sur des sujets dont il ne comprend rien.
C'est pénible et dommage.

Au revoir à tous,et à regret...


Dernière édition par Mickaelus le Dim 25 Nov 2012, 17:01, édité 1 fois (Raison : Edition du titre pour en donner un plus approprié au contenu du sujet)
avatar
Vertprey
Ecuyer

Masculin
Scorpion Dragon
Nombre de messages : 138
Age : 52
Localisation : Nouvelle Calédonie
Affinités politiques : Monarchiste Traditionnaliste

Revenir en haut Aller en bas

Droit de réponse d'Ordre naturel

Message par Ordre naturel le Jeu 21 Oct 2010, 07:10

Vertprey a écrit: Je quitte ce forum parce que cet individu (et je ne dis pas plus par respect pour son grand age...) à TOUJOURS le dernier mot

S'il se trouve que j'ai souvent le dernier mot c'est que le forum en ce moment n'est pas pariticuliérement acif, mais je ne vois pas au nom de quoi je devrais me taire quand une choses provoque mon désacord ou quand je desir apporter un précision ou considération.

Vertprey a écrit: et empêche les autres de s'exprimer.
Shocked Je ne comprend absolument pas, quand vous exprimiez une certaine défiance à mon égard, je vous ais demandé de m'écrire en MP si besion, vous ne l'avez jamais fait, pour le reste ne pas être d'accord avec vous ne constiut en rien un empêchement à votre expréssion.

Vertprey a écrit:Aussi pénétrante soit son intelligence et pertinents ses avis,il les donne à tort et à travers,et souvent sur des sujets dont il ne comprend rien.
C'est pénible et dommage.

Je ne comprend pas de quoi vous parlez, s'il s'agit de la critique de l'Aliance Royale, je vous fais signaler d'une part qu'il ni a aucune raison à ce que la doctrine ''royaliste moderniste'' soit un dogme d'une façon général et un paticulier sur un forum ouvertement contre révolutionaire.

Ensuite qu'est ce que je ne comprend pas? Qu'il faut se prosterner pour le programe de l'AR ou que comme vous l'avez dis sur ce forum la contre révolution ne peut être un bute.
avatar
Ordre naturel
Vicomte

Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 1078
Age : 101
Affinités politiques : Legitimiste/ Conservateur/ Traditionaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la féodalité, la nouvelle droite et autres

Message par Vieux chouan le Jeu 21 Oct 2010, 22:34

Allons, allons Vertprey, ne quittez pas ce forum, Ordre naturel est formidable. Il prouve à lui tout seul que l'on peut reculer encore beaucoup l'âge de la retraite, puisqu'il est resté très actif...et très craint.

Il est vrai qu'il a de la chance de vivre dans le paisible Liechstenstein et n'a pas à attendre un TER ou un bus qui ne passe pas ou à faire la queue dans une station - service dans l'espoir de remplir le réservoir de sa voiture...Il ne connaît donc pas la vraie vie et a du temps (et du talent).

C'est vrai que le forum est peu déserté en ce moment, mais sans doute les et les autres sont très pris par leurs diverses tâches.

Vieux chouan
Ecuyer

Masculin
Nombre de messages : 91
Localisation : Province de Bourgogne
Affinités politiques : Royaliste (légitimiste, s'il faut préciser)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la féodalité, la nouvelle droite et autres

Message par Blanche le Dim 24 Oct 2010, 21:30

Youhou ! Verprey ! Revenez ! Very Happy

Blanche
Chevalier

Féminin
Taureau Rat
Nombre de messages : 160
Age : 57
Localisation : En France
Affinités politiques : royaliste parce que catholique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la féodalité, la nouvelle droite et autres

Message par Vieux chouan le Dim 24 Oct 2010, 21:35

Revenez Vertprey, il vous faut toujours guerroyer contre le saint empire romain germanique...

Vieux chouan
Ecuyer

Masculin
Nombre de messages : 91
Localisation : Province de Bourgogne
Affinités politiques : Royaliste (légitimiste, s'il faut préciser)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la féodalité, la nouvelle droite et autres

Message par Minervalis le Dim 24 Oct 2010, 22:06

Vieux chouan a écrit:Revenez Vertprey, il vous faut toujours guerroyer contre le saint empire romain germanique...

Ah ah ah ! Excellent ! Very Happy C'est vrai ! Sans cela, qui me rendra mes légions perdues ? Wink
avatar
Minervalis
Vicomte

Masculin
Sagittaire Rat
Nombre de messages : 861
Age : 56
Localisation : Lutèce
Affinités politiques : Anti-républicain, Anti-démocrate, Anti-parlementaire, Réactionnaire, Contre-Révolutionnaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la féodalité, la nouvelle droite et autres

Message par Vertprey le Dim 24 Oct 2010, 23:05

Je suis très étonné qu'Ordre naturel n'ait pas déjà clos les débats dans ce forum d'une de ces formules à l'emporte pièce ou un de ses jugements définitifs qui ouvrent le débat comme une charge de Panzer incite à l'échange ! cyclops
avatar
Vertprey
Ecuyer

Masculin
Scorpion Dragon
Nombre de messages : 138
Age : 52
Localisation : Nouvelle Calédonie
Affinités politiques : Monarchiste Traditionnaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la féodalité, la nouvelle droite et autres

Message par Ordre naturel le Lun 25 Oct 2010, 00:34

Vieux chouan a écrit:Revenez Vertprey, il vous faut toujours guerroyer contre le saint empire romain germanique...

Very Happy
avatar
Ordre naturel
Vicomte

Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 1078
Age : 101
Affinités politiques : Legitimiste/ Conservateur/ Traditionaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la féodalité, la nouvelle droite et autres

Message par Ordre naturel le Lun 25 Oct 2010, 00:46

Vertprey a écrit:Je suis très étonné qu'Ordre naturel n'ait pas déjà clos les débats dans ce forum d'une de ces formules à l'emporte pièce ou un de ses jugements définitifs qui ouvrent le débat comme une charge de Panzer incite à l'échange ! cyclops

C’est étonnant d’entendre cela par celui qui ma dit la phrase suivante :

‘‘Excusez-moi mais je pense que vous avez besoin d'une petite leçon d'Histoire et de géopolitique pour éviter d'affirmer des choses à la fois fausses, mal documentées et dangereusement républicaines !’’
Inutile de rappeler que l’exposé que vous avez fait ensuite à véhiculé certaines erreurs notamment sur mon pays. Vous paraît-il si inacceptable que j’y réponde.

Je vous ferais remarquer qu’à chaque débat ou presque vous coupait au milieux en disant que j’ais toujours le dernier mot.

Sérieusement je ne vois pas ce que j’ai pu faire pour que vous le preniez ainsi, je ne vois pas de quelle formule à l’emporte pièce vous voulez parler, vous avez des exemples.

Sinon je vous ais demandé par MP de m’expliquer la raison de votre comportement, je pense qu’il est mieux pour le forum que vous y répondiez si vous avez encore des choses à dire sur le sujet.

Cordialement.
avatar
Ordre naturel
Vicomte

Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 1078
Age : 101
Affinités politiques : Legitimiste/ Conservateur/ Traditionaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la féodalité, la nouvelle droite et autres

Message par France Royale le Ven 29 Oct 2010, 18:19

Le problème de cette "histoire", c'est que c'est le rôle de l'administrateur de gérer les conflits, et non le but du forum....

_________________
Il faut que le Roi gouverne la France comme Dieu règne sur nos coeurs !
avatar
France Royale
Roturier

Nombre de messages : 15

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la féodalité, la nouvelle droite et autres

Message par Ordre naturel le Dim 31 Oct 2010, 00:35

Parfaitement, j'ai trouvé déplacé d'ouvrire un nouveau sujet pour un affaire purement personel. J'espère que Mickaelus reviendra vite.
avatar
Ordre naturel
Vicomte

Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 1078
Age : 101
Affinités politiques : Legitimiste/ Conservateur/ Traditionaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la féodalité, la nouvelle droite et autres

Message par Alain le Dim 31 Oct 2010, 11:34

Cette aventure déplaisante n'a aucune importance. Tout un chacun sait trés bien que les paganistes néo-païens admiratifs de Guénon et d'Evola sont avant tout des gens trés ammusants! Laughing

Alain
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 680

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la féodalité, la nouvelle droite et autres

Message par Blanche le Lun 01 Nov 2010, 17:54

scratch C'est quoi un paganiste néo païen ? Il m'a semblé que notre ami Verprey était catholique... Quant à Guénon, j'en ai lu quelques chapitres et sans être admiratrice ni le contraire (zut, j'ai un trou, comment dit-on le contraire d'admiratrice ?), je m'étonne qu'on lui attache autant d'importance...
Eclairez ma lanterne, mon cher Calliope...

Blanche
Chevalier

Féminin
Taureau Rat
Nombre de messages : 160
Age : 57
Localisation : En France
Affinités politiques : royaliste parce que catholique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la féodalité, la nouvelle droite et autres

Message par Blanche le Lun 01 Nov 2010, 17:58

pale
Enfin, ...Calliope ou les autres, je sais pas moi...Expliquez moi ! Avant de fréquenter ce forum je n'avais jamais entendu parler de Guénon...

Blanche
Chevalier

Féminin
Taureau Rat
Nombre de messages : 160
Age : 57
Localisation : En France
Affinités politiques : royaliste parce que catholique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la féodalité, la nouvelle droite et autres

Message par Vertprey le Lun 01 Nov 2010, 18:42

Un "paganiste néo-païen" c'est avant tout une expression qui réunit le néologisme et le pléonasme dans deux mots ! Bravo ! Une manière d'exploit !
Je suis effectivement Catholique Traditionnaliste,mais ceux qui fréquentent ce forum aiment les étiquettes et les petits tiroirs (ça les rassure,sans doute...) alors j'ai eu droit à cette qualification pour avoir ailleurs rappelé la pertinence des analyse de la Nouvelle Drioite dans un domaine particulier.Si les légitimistes "purs et durs" veulent se priver de munitions,cela les regarde,moi je les prend où je les trouve,y compris chez Gramsci !
Enfin quant à Guénon,n'en ayant pas lu une ligne,je doute qu'un des participants à ce post soit à même de vous éclairer aussi peu que ce soit sur son oeuvre.Et méfiez-vous ,l'excommunication n'est pas loin !
avatar
Vertprey
Ecuyer

Masculin
Scorpion Dragon
Nombre de messages : 138
Age : 52
Localisation : Nouvelle Calédonie
Affinités politiques : Monarchiste Traditionnaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la féodalité, la nouvelle droite et autres

Message par Blanche le Mar 02 Nov 2010, 07:38

Heu... hum... Je pense que nous devrions déplacer cette conversation dans un autre chapitre mais je ne sais pas comment on fait...
J'avais bien compris que l'expression "paganiste néo païen" était une redondance humoristique, ... mais voilà une autre appellation énigmatique; "Nouvelle Droite"! Le mystère s'épaissit. Je vais aller voir si notre ami Google peut me renseigner... scratch

Blanche
Chevalier

Féminin
Taureau Rat
Nombre de messages : 160
Age : 57
Localisation : En France
Affinités politiques : royaliste parce que catholique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la féodalité, la nouvelle droite et autres

Message par Ordre naturel le Mar 02 Nov 2010, 09:30

Vertprey a écrit:Un "paganiste néo-païen" c'est avant tout une expression qui réunit le néologisme et le pléonasme dans deux mots ! Bravo ! Une manière d'exploit !
Je suis effectivement Catholique Traditionnaliste,mais ceux qui fréquentent ce forum aiment les étiquettes et les petits tiroirs (ça les rassure,sans doute...) alors j'ai eu droit à cette qualification pour avoir ailleurs rappelé la pertinence des analyse de la Nouvelle Drioite dans un domaine particulier.
Non le véritable paganisme consiste à la vénération de dieux mythiques et la croyance en sa dite ‘‘religion’’, un ‘‘néo-païen’’ et une personne qui aiment simplement avoir une sorte de folklore culturel qui inclut le paganisme afin de déchristianisé un peu le catholicisme, le rendre compatible avec le nationalisme et le modernisme.

C’est à ce sujet qu’il faut bien voir que la nouvelle (pseudo) ‘‘droite’’ n’est pas traditionaliste, elle est simplement pour l’affirmation d’une nation a qui elle attribut souvent une race presque homogène, (sauf groupuscules identitaires qui de toutes façon sacralise la nation dans son sens révolutionnaire) elle se plairait parfaitement, dans un système socialiste païen, anti-clérical et nationaliste comme il y a eu en France sous Grévy, en Italie sous Mussolini ou en Allemagne sous Hitler, elle serait en révolte totale si elle vivait dans une société traditionnelle.

Il faut savoir être cohérent et où on se place.

Vertprey a écrit:Si les légitimistes "purs et durs" veulent se priver de munitions,cela les regarde,moi je les prend où je les trouve,y compris chez Gramsci !
Pourquoi les munitions ne serait que les auteurs que monsieur Vertpray aiment lire ? Pourquoi un Joseph de Maistre, un Burke, un Bonald ou un Blanc de Saint Bonnet ne peuvent pas être une munition alors que des auteurs révolutionnaires, nationalistes, socialistes et modernistes le serait ?

He bien je vais vous répondre. En fait la conception de certain et révolutionnaire mais contre le système actuel. Ils sont pour un ‘‘Etat moderne’’ mais contre le parlementarisme, mais pas pour rétablirent les organes traditionnels, mais pour avoir un Etat qui s’affirme et une unification nationale forcée se réclamant d’une histoire fantasmé du pays.

Hors pour avoir des munitions pour une telle idéologie ce n’est certainement pas chez Bonald qu’il faut chercher, encore moins chez Maistre. Il faut chercher chez des gens qui soutienne un gouvernement révolutionnaire et socialiste autoritaire. Chez des gens qui sont pour le modèle socialiste tel qu’il fut jusqu’à la première guerre mondial à peu prés. Chez des gens qui s’accorde avec Proudhon sur la majorité des idées.

Les auteurs traditionalistes ne seraient pas pertinents car ils ne vont pas dans le sens d’une dictature autoritaire ou la religion n’est qu’un outil aux mains de l’Etat.

Le ressourcement chez Gramsci termine de nous convaincre qu’il peut s’agirent d’un révolutionnaire pure tant qu’il soutien une certaine idée de nation il sera aimé par Vertprey, il est donc évident que ce n’est pas la société traditionnelle (qui est hait par la pouparts des auteurs de notre ‘‘co-forumeur’’) qui est recherché.

Vertprey a écrit:Enfin quant à Guénon,n'en ayant pas lu une ligne,je doute qu'un des participants à ce post soit à même de vous éclairer aussi peu que ce soit sur son oeuvre.

Procès d’intention gratuit, j’ai lu personnellement quelques livre de cet auteur. Mais sa position politique est assez peu mise en avant ses avant tout un chercheur en ésotérisme si je puis dire.


Vertprey a écrit:l'excommunication n'est pas loin !

C’est tout de même drôle qu’une personne qui ne supporte absolument pas la contradiction et qui condamne quiconque ne s’agenouille pas devant ‘‘l’Eta moderne’’ que l’ont est tenu de prendre comme un état de fait inévitable et inchangeable, d’être hors de la réalité et inutile au combat (on sait lequel en réalité) qui accuse de sectarisme des gens qui sur chaque sujet on toujours dialogué avec lui. Comme on dit en français (sauf erreur de ma part) ‘‘c’est l’hôpital qui se moque de la charité’’.


Dernière édition par Ordre naturel le Mar 02 Nov 2010, 10:18, édité 3 fois
avatar
Ordre naturel
Vicomte

Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 1078
Age : 101
Affinités politiques : Legitimiste/ Conservateur/ Traditionaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la féodalité, la nouvelle droite et autres

Message par Vertprey le Mar 02 Nov 2010, 11:11

Magnifique litanie de procès d'intention (selon une méthode que ne renierait pas Staline : accuser les autres de ce que l'on pratique) ou Voltaire (mentez mentez il en restera toujours quelque chose) Razz
avatar
Vertprey
Ecuyer

Masculin
Scorpion Dragon
Nombre de messages : 138
Age : 52
Localisation : Nouvelle Calédonie
Affinités politiques : Monarchiste Traditionnaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la féodalité, la nouvelle droite et autres

Message par Ordre naturel le Mar 02 Nov 2010, 12:40

C’est bien beau de toujours lâcher des phrases à effet sentimental compulsif, mais il sera bien aisé pour tout lecteur objectif de constater qui le premier à lancé un climat stérile, en scandant systématiquement que j’ai le dernier mot dès que je vous contredis.

Ensuite, je ne vois pas quels procès d’intention je vous ai fait, si ce n’est le raisonnement avec lequel j’ai expliqué pourquoi selon vous les auteurs révolutionnaires modernistes antiparlementaires seraient des munitions. Mais vous êtes libre d’expliquez en quoi je me trompe, cela changera des systématiques coups de colères affirmant que je ne comprends rien, que je suis sénile, que j’obstrue le débat voir que je suis autoritaire.

En tout cas le fait que vous ayez affirmer que la contre-révolution ne soit pas envisageable par exemple va dans mon sens.
avatar
Ordre naturel
Vicomte

Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 1078
Age : 101
Affinités politiques : Legitimiste/ Conservateur/ Traditionaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la féodalité, la nouvelle droite et autres

Message par Vertprey le Mar 02 Nov 2010, 15:15

Si vous aviez lu la moindre ligne de Schuon,Guenon ou un autre auteur de philosophie pérenne,vous eussiez compris qu'il m'est strictement impossible d'adhérer à un Etat Moderne. Cependant mon attachement profond à un Etat Traditionnel,décentralisé et régionaliste ne va certes pas jusqu'à l'acceptation d'une autorité féodale sans bénéfice d'inventaire du Moyen âge. Sans quoi, pourquoi ne pas restaurer le Droit de cuissage,la prima nocte,la guerre privée,de droit de battre monnaie ou prohiber tous les apports de la modernité ,de la penicilline aux télécommunications ?
La grotesque caricature simplificatrice de la Nouvelle Droite que vous faites ignore totalement son combat culturel de 30 ans,sa critique de l'Amérique, du Mondialisme (il y a 30 ans !) de l'économisme,ou encore son apologie de la décroissance,toutes choses qui étaient et sont encore novatrices dans le monde des idées,monde des idées que vous réduisez aux auteurs orthodoxes, Maistre,Bonald & Co,lesquels ont déjà été tellement réfutés par nos ennemis qu'ils sont usés jusqu'à la corde et deviennent leurs propres caricatures.Et ceux qui les citent avec eux. La contre-révolution ne peut avoir lieu que sous la forme d'une révolution,alors je prend des leçons chez ceux qui ont réussi les leurs,plutôt que chez ceux qui se plaignent de les avoir subi ! Il y a une insupportable suffisance intellectuelle à vouloir résumer les travaux de dizaines d'auteurs sur trente ans,dans des dizaines de revues et des centaines de livres en trois lignes lapidaires suant le mépris.Et je n'ai,ce disant, pourtant guère d'affinités avec Alain de Benoist...
Quant au "sentimental compulsif",pitoyable et minable petit argument ad hominem,(dont l'usage définit parfaitement la hauteur de vue de son auteur), il vaut largement votre insupportable condescendance et votre autoritarisme hautain qui n'admet pas même la divergence d'opinion et la diversité des sensibilités,définit des canons de l'orthodoxie en tous domaine afin de pouvoir délivrer des excommunications,désigner vos contradicteurs à la vindicte ou plutôt proférer des anathèmes dans un style que ne renierait pas Robespierre...
Il n'est que de voir que vous avez le DERNIER MOT dans la totalité des sujets et des posts de ce forum,même quand votre opinion,par le simple fait de votre situation ou de votre age,ne présente qu'une pertinence limitée et un intérêt discutable.
Mais vous aurez le dernier mot ici comme ailleurs,ce qui ne laisse pas,effectivement ,d'être stérilisant...Même si cela flatte votre narcissisme intellectuel..
avatar
Vertprey
Ecuyer

Masculin
Scorpion Dragon
Nombre de messages : 138
Age : 52
Localisation : Nouvelle Calédonie
Affinités politiques : Monarchiste Traditionnaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la féodalité, la nouvelle droite et autres

Message par Ordre naturel le Mar 02 Nov 2010, 16:04

Vertprey a écrit:Si vous aviez lu la moindre ligne de Schuon,Guenon ou un autre auteur de philosophie pérenne,vous eussiez compris qu'il m'est strictement impossible d'adhérer à un Etat Moderne.
Une fois de plus j’ai lu la plupart des auteurs dont vous vous réclamez, je pense que vous n’avez pas bien compris ce que j’entends par ‘‘Etat moderne’’ alors je vous répète que ce que par ‘‘Etat moderne’’ je veux dire ce que Hobbes appelle ‘‘Etat Léviathan’’ et je ne vois pas en quoi vos auteurs y sont opposés, mais si vous voulez me prouver le contraire je serais très intéressé.

Vertprey a écrit: Cependant mon attachement profond à un Etat Traditionnel,décentralisé et régionaliste ne va certes pas jusqu'à l'acceptation d'une autorité féodale sans bénéfice d'inventaire du Moyen âge.

Je ne pense pas qu’il y ait eu de société ou le bénéfice d’inventaire ait été plus présent qu’au haut moyen-âge. Quand Philipe IV a imposé le ‘‘centième’’ qui n’était qu’1% d’impôt direct, des révoltes ont éclaté un peu partout, tant cela choquait les mentalités de l’époque.


Dernière édition par Ordre naturel le Mar 02 Nov 2010, 16:10, édité 1 fois
avatar
Ordre naturel
Vicomte

Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 1078
Age : 101
Affinités politiques : Legitimiste/ Conservateur/ Traditionaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la féodalité, la nouvelle droite et autres

Message par Vertprey le Mar 02 Nov 2010, 16:22

Je ne me réclame d'aucun auteur,je cite ceux avec lesquels j'ai des affinités fortes.Je suis curieux que vous me disiez ce que vous avez lu de Guénon,de Schuon ? Et plus encore,ce que vous en avez tiré ... Et une fois de plus JE N'AI RIEN A VOUS PROUVER : vous n'êtes ni mon maître ni mon mentor.... Evil or Very Mad
Pour votre gouverne,l 'expression " sous bénéfice d'inventaire" se dit d'un héritage que l'on accepte conditionellement.Je l'utilisais pour exprimer ce que l'admiration envers le Haut -Moyen âge n'empêche pas l'esprit critique de ses institutions.Votre phrase pour la commenter est donc dépourvue de signification Crying or Very sad ...Désolé
avatar
Vertprey
Ecuyer

Masculin
Scorpion Dragon
Nombre de messages : 138
Age : 52
Localisation : Nouvelle Calédonie
Affinités politiques : Monarchiste Traditionnaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la féodalité, la nouvelle droite et autres

Message par Ordre naturel le Mar 02 Nov 2010, 16:45

Vertprey a écrit: Sans quoi, pourquoi ne pas restaurer le Droit de cuissage,la prima nocte,la guerre privée,de droit de battre monnaie...

Voilà donc les mythes républicains qui sortent encore, ils ont la dent dure comme on dit.
Mais d’où vient donc cette expression et même cette notion ? A la base un juriste du XV siècle, Jean Bodin, anti-féodal acharné parle de viole et utilise cette expression.
Dans son texte il ne parle que de soupçon, et fait une accusation juridique (se qui prouve bien que cela n’était pas juridiquement institué) et ne parle en rien d’un droit légal de viole sur une femme.
Le moyen-âge d’ailleurs ne manquait pas de critiques populaires et de fabliaux, aucun ne parle d’un tel droit ou d’une telle coutume.

Au XVIII siècle par contre va se créer toute une série de mythes historiques dont ce droit de cuissage, mais avec également le droit de prélassement, de ravage et j’en passe. Les lumières et Voltaire en particulier vont popularisé ses mythes. Le plus ridicule d’entre eux est certainement le ‘‘droit de prellassement’’, un prétendu droit selon lequel un seigneur avait le droit en hivers pour se réchauffer les pieds d’ouvrire le ventre de deux vilains pour mettre les pieds dans leurs entrailles. Ce ‘‘droit’’ semble peut-être particulièrement ridicule, mais c’est ce ‘‘droit’’ qui fut cité à l’assemblé le 4 août 1789 pour la suppression des privilèges et quand dans les tribunes des gens s’écrièrent ‘‘des preuves’’, l’auteur dit ; ho, c’est un très vieux droit du moyen-âge.

Le droit de cuissage fut par la suite le plus popularisé. Mais il faut savoir qu’historiquement tous viole de noble était systématiquement punie par la décapitation.

Pour les guerres privées, c’est aussi un cliché du ‘‘moyen âge chaotique’’. Mais quand deux nobles avaient un problème personnel, ils ne se faisaient pas la guerre mais se battaient en duel de façon générale. Et les guerres étaient très conventionnelles, les terrains de guerres étaient souvent prédéfini, globalement la société féodale était bien moins militarisés que les sociétés modernes.

Pour l’émission monétaire je ne vois pas de problème.

Vertprey a écrit:...ou prohiber tous les apports de la modernité ,de la penicilline aux télécommunications ?

Confondre le droit et la technique est d’une démagogie, c’est incroyable, vous croyez vraiment qu’il était un principe féodal de ne pas avoir de télécommunication? Razz

Vertprey a écrit:La grotesque caricature simplificatrice de la Nouvelle Droite que vous faites ignore totalement son combat culturel de 30 ans

Non justement c'est entre autre de lui que je parle.

Vertprey a écrit:sa critique de l'Amérique,

Que comdamnent t'ils exactement en amérique? Very Happy

Vertprey a écrit:,ou encore son apologie de la décroissance,
La décroissance n'a jamais été une idée contre-révolutionnaire. Comment envisagez-vous l'économie exactement?

Vertprey a écrit:,toutes choses qui étaient et sont encore novatrices dans le monde des idées,

La nouveauté d'une idée n'en faut pas sa justesse. Tous les principes révolutionnaires furent nouveaux dans le monde des idées.

Vertprey a écrit: monde des idées,monde des idées que vous réduisez aux auteurs orthodoxes, Maistre,Bonald & Co,lesquels ont déjà été tellement réfutés par nos ennemis qu'ils sont usés jusqu'à la corde et deviennent leurs propres caricatures.Et ceux qui les citent avec eux.

La valeur d’une idée ne peut être évaluée à l’approbation de la masse, comme disait Maistre ; la qualité d’un livre ne dépend pas de son succès. (citation approximative).

Et vous faites comme si Maistre et Bonald disaient la même choses que vos auteurs révolutionnaires, nationalistes et socialistes, mais ce n’est pas le cas.

Vertprey a écrit:Quant au "sentimental compulsif",pitoyable et minable petit argument ad hominem,(dont l'usage définit parfaitement la hauteur de vue de son auteur), il vaut largement votre insupportable condescendance et votre autoritarisme hautain qui n'admet pas même la divergence d'opinion et la diversité des sensibilités,

Me lâcher : ‘‘Magnifique litanie de procès d'intention’’ après une analyse détaillé de vos propos, je suis désolé n’est pas du domaine de la raison mais du sentiment, j’eu attendu que vous expliquiez si vous n’étiez pas d’accord en quoi vos auteurs sont compatibles avec la contre-révolution en quoi ils sont différents des nationalistes, des socialistes et de tous les révolutionnaires de façon générale. En quoi la révolution nazi ou fasciste ne leurs conviendraient t’elle pas (ce qui me semble être très difficile à expliquer pour Evola s’il est de vos auteurs).

Et vous ne vous rendez peut être pas compte mais c’est systématiquement vous qui stopper les débat par intolérance de l’avis adverse.


Vertprey a écrit:,définit des canons de l'orthodoxie en tous domaine afin de pouvoir délivrer des excommunications,désigner vos contradicteurs à la vindicte ou plutôt proférer des anathèmes dans un style que ne renierait pas Robespierre...
Il n'est que de voir que vous avez le DERNIER MOT dans la totalité des sujets et des posts de ce forum,même quand votre opinion,par le simple fait de votre situation ou de votre age,ne présente qu'une pertinence limitée et un intérêt discutable.
Mais vous aurez le dernier mot ici comme ailleurs,ce qui ne laisse pas,effectivement ,d'être stérilisant...Même si cela flatte votre narcissisme intellectuel..

Je n’ai jamais dit définir par mes propos un canon en quelque matière je discute pour le légitimisme et évalue les avis.
Vous ne supportez pas que l’ont ait un avis différent du votre en particulier par rapport à la stratégie républicaine, soit, mais ne venez pas en plus me reprocher de ne pas m’agenouiller devent vos principes, d’autan que j’accepte le débat sur le sujet (ce qui ne semble pas être votre cas) ensuite il m’est totalement incompréhensible que sur un forum ouvertement contre-révolutionnaire et traditionaliste vous venez vous plaindre que l’on ne soit pas favorable à l’AR, à la nouvelle droite ou autre mouvement modernistes ou encore que l’on se ressource chez Maistre et Bonnald.

Si j'ai souvent le dernier mot c'est aussi parce que je participe dans un moment assez vide.

Vertprey a écrit:Je ne me réclame d'aucun auteur,je cite ceux avec lesquels j'ai des affinités fortes.Je suis curieux que vous me disiez ce que vous avez lu de Guénon,de Schuon ?

J’ai lu ‘‘Symboles de la sciences sacrée’’ et autres livres ésotériques, j’y ai vu une grande connaissance et intelligence mais un relativisme religieux assez gênant pour moi.

Pour votre gouverne également les principes politiques du haut moyen-âge étaient vide de toute coercition, chaque chose est le fruit d’un accord mutuel.

Le seigneur érige un château construit par des salariés volontaires, il offre part se biais l’assurance de la chose la plus vitale ; la vie et la possibilité de coordonner son savoir faire professionnel avec les autres ext. Les paysans voisins du châteaux peuvent ainsi décider de faire partit du fief ou non, s’ils le voulaient ils gardaient l’entière souveraineté sur leurs propriété mais s’engageaient à faire la corvée environs deux jours par ans en moyenne pour le bien commun du fief, ceux qui ne voulaient faire partit du fief, pouvaient et on a des traces trou au milieu d’un fief correspondants à la propriété d’un non-consentant, ils pouvaient même dans la plupart des cas ne pas payer les taxes de douanes ou de passage en sortant et rentrant.

Ensuite des gens venu de loin pour profiter de la coordination et de la collaboration plutôt que de vivre en autarcie dans une petite plantation entouré de foret danse comme l’était la France avant la période féodale, se voient proposé le statut de serf, c’est à dire locataire de terres appartenant au seigneur, en réalité pas tout a fait, il paie le ‘‘sens’’ qui à sur un loyer normal les avantages suivants :
1 : Garantit de la stabilité absolue du loyer.
2 : Impossibilité pour le propriétaire de rompre sauf en cas de non paiement.
3 : Possibilité pour le locataire de louer à son tour sa location (ce qui s’appelle de nos jour location de vente).
4 : Droit de faire hériter le loyer.

Les serfs peuvent ne pas louer et ne deviennent serf que par serment, tout serment de serf n’était jadis juridiquement valide que s’il a été prononcé par une personne de plus de vingt ans.

Pour finir, je vous apprendrai que durant tout le moyen-âge il y avait en dehors des seigneuries, des alleux, des territoire purement libre, cela pouvait être des alleux ecclésiastique, paysans ou autres qui étaient souverains et ou chaque propriétaire n’était redevable qu’envers les tribunaux qu’il reconnaissant, force et de constater que petit à petit ils se sont subdivisé en une multitude de petit fiefs. Et ce n’est pas des seigneurs ignares et barbares comme les républicains aiment dessiner, qui ont pillé ses pauvres territoires, (je singe vraiment bien les républicains non) non ce sont des gens qui ont érigé des château prenant tout en fabriquant ou achetant des armes, et tout s’en suit comme je l’ai dis c’est presque la loi du marché.



Dernière édition par Ordre naturel le Mar 02 Nov 2010, 16:58, édité 4 fois
avatar
Ordre naturel
Vicomte

Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 1078
Age : 101
Affinités politiques : Legitimiste/ Conservateur/ Traditionaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la féodalité, la nouvelle droite et autres

Message par Ordre naturel le Mar 02 Nov 2010, 20:49

Vertprey a écrit: qui n'admet pas même la divergence d'opinion et la diversité des sensibilités,

Je vois la tolérance que vous avez, vous et le grand respect que vous portez aux gens qui on des divergences d'opinions:

Vertprey a écrit:
votre opinion,par le simple fait de votre situation ou de votre age,ne présente qu'une pertinence limitée et un intérêt discutable.

Laughing Rolling Eyes
avatar
Ordre naturel
Vicomte

Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 1078
Age : 101
Affinités politiques : Legitimiste/ Conservateur/ Traditionaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la féodalité, la nouvelle droite et autres

Message par Alain le Mer 03 Nov 2010, 16:23

Pardon de vous interrompre!
Je remarque que Vertprey n'a pas claqué la porte comme il a pu l'affirmer sur ce même forum. Sans doute a t'il changé de Dieu depuis son dernier post! Laughing

Sinon, chère Blanche, j'ignore ce que peut-être un paganiste néo-païen alors même que j'ai pu rencontrer des individus se réclamant d'une telle croyance! Néanmoins, il faut savoir, que la "Nouvelle Droite" qui a connu son apogée dans les années 1970 était un courrant initié par Alain de Benois ( je fais trés court ) et qui voulait une reconquête de la civilisation européenne jusque dans son essence depuis les structures sociétales et religieuses les plus anciennes et diverses... Projet intellectuellement trés inetressant. Mais...Inutile de dire que le discours de cette "nouvelle droite" est devenu trés vite hyper-intellectuel depuis une participation à tout et n'importe quoi et que, çà et là, a pu surgir une tentative de refondation du christianisme depuis des théories fantasmées et interprétatives de quelques croyances celtes, slaves etc... Bref, un informe salmigondis de tout et n'importe quoi qui s'est rattaché, souvent arbitrairement, à la pensée chaotique de Guénon et aux théories déstructurées d'un esprit torturé comme Evola pour exister à l'époque des seventies.
On aura gardé les Pink Floyd, King Crimson et quelques autres délires conceptuels de l'époque. Je doute qu'on garde quelque chose de la "nouvelle droite" et de ses délires post-celtiques... Néanmoins, en ces temps assagi, je considère le trimestriel "élèments" comme une revue de qualité.
Mais, c'est ammusant de voir en un quadragénaire comme Vertprey, un héritier de ces temps de conquête spirituelle franchement daté années 70 ( que j'adore par ailleurs au niveau esthétique). Wink

Alain
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 680

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débat sur la féodalité, la nouvelle droite et autres

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum