L'Espagne dérive vers la guerre civile

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

L'Espagne dérive vers la guerre civile

Message par Gilgalaad le Dim 25 Nov 2012, 17:32

du 19 au 23 nov 2012 : Avec les députés espagnols corrompus qui votent des lois pour empêcher les gens de filmer les CRS tabassant des mômes et des mamies, qui ne votent pas une loi pour empêcher les banques de réclamer le prix d'une maison APRES l'avoir saisie (!!!) on voit des gens sauter par les fenêtres, vendre des bouts de leur corps ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]), des manifestations massives chaque samedi (5.000 policiers ont défilé samedi dernier pour protester), bref, l'anarchie est proche. Imaginez que Madrid essaie de gagner chaque heure pour repousser sa demande de sauvetage auprès du FMI et de la BCE.

On avait vu que le chiffre officiel du chômage a été de 24,6% en septembre mais Daniel a vu que "1 million de chômeurs espagnols sont "sans indemnité de chômage". Le taux officiel du chômage est à 15,8%, mais la valeur réelle atteint déjà les 23%, lire le quotidien "[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]". Comment font-ils pour survivre?

Environ 15.000 personnes se sont présentées (!!) pour 150 postes d'ouvriers chez le fabriquant John Deere... "More than 15,000 people looking for work queued to apply for just 150 vacancies at the factory of agricultural machinery company John Deere on the outskirts of Madrid",[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] . Question: combien de temps avant que les CRS espagnols déposent leur matraque, puisque les policiers classiques manifestent de plus en plus souvent.

Notre lecteur Julien, lui, a vu, qu'un "petit entrepreneur de la province de Burgos, étranglé par la crise et ne pouvant faire face à un remboursement et menacé de saisie, a mis le feu à son agence bancaire", lire ici [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

Notre lecteur Mr Meoni a participé aux manifestations. Voici son témoignage: "J'ai pu récupérer la scène filmée de l'agression du gosse de 13 ans par les robocop lors de la grève en Espagne. Le môme est tombé après avoir été poussé par un premier flic. Ensuite, alors qu'il était à terre, un deuxième flic lui a asséné deux coups de matraque en pleine tête, occasionnant une plaie ouverte nécessitant 4 points de suture. On voit également sur l'image, une jeune fille tentant de protester contre cette violence gratuite... total, elle a aussi ramassé de la pora... Les images sont dures à obtenir, bloquées suites aux consignes du Ministre de l'Intérieur de censurer tout enregistrement de charges policières. Mais ce que j'ai vu à Zaragoza où j'ai défilé et passé une partie de la nuit ressemblait à une vraie guerre civile, avec tirs de balles en caoutchouc et lacrymogènes, sns parler des arrestations arbitraires. Les flics ne font aucune différence et frappent sans discernement, femmes, enfants, seniors, handicapés... Effarant..."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Ultima ratio regum (Le dernière argument des Roys)
Carpe diem (quam minimum credula postero) : « Cueille le jour présent, en te fiant le moins possible au lendemain »
avatar
Gilgalaad
Roturier

Masculin
Capricorne Serpent
Nombre de messages : 44
Age : 28
Localisation : CREST / drôme / Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Espagne dérive vers la guerre civile

Message par Alain le Ven 30 Nov 2012, 17:07

Ce n'est là que le balbutiement de la future répression : L'EuroGendFor ( sorte de gendarmes européens mercenaires pour la majorité) est un splendide organisme crée sur demande de la France par Michelle Alliot-Marie pour assurer la sécurité intérieure. Cette chose existe depuis 2004 et recrute essentiellemnt des mercenaires car le super-état autoritaire sait que jamais un policier grec ou carabiniere italien ne tirera sur son prope peuple... Du coup la répression des peuples européens passera par des instances européennes depuis des individus sans attache à l'Europe... Encore une belle victoire de l'Europe totalitaire depuis la république française.
J'ai vu le square Louis XVI à Paris transformé en bidonville, des prostituées de "souche" tous les 10 mètres à Milan... L'Italie connaît des formes de répressions populaires inamiginables, y compris si on évoque les années 70.
Mais là, ce ne sont pas quelques cinglés de Maoïstes rêvant de Pol Pot qui sont réprimés... Seulement des gens désespérés qui ont faim parcequ'ils sont pillés par l'Europe. Quant à l'Espagne, je n'ose imaginer! Crying or Very sad

Alain
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 680

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Espagne dérive vers la guerre civile

Message par Mickaelus le Ven 07 Déc 2012, 18:54

Des milliers de manifestants défendent l'unité de l'Espagne

Par Sarah Pinard Publié le 06/12/2012 à 20:24

Des milliers d'Espagnols ont défilé dans les rues de Madrid et de Barcelone pour affirmer l'unité du pays et dénoncer les ambitions séparatistes de certaines régions.

Jeudi, jour du 34e anniversaire de la Constitution espagnole, des milliers de manifestants sont descendus dans les rues de Madrid et de Barcelone pour défendre l'unité du pays face aux menaces sécessionnistes du Pays basque et de la Catalogne. Ils ont répondu à l'appel de plusieurs associations civiques et des partis politiques qui pdénoncent les mouvements séparatistes profitant de la crise pour obtenir l'indépendance. Ces protestations interviennent quelques semaines après de fortes tensions entre l'Etat et la région catalane, présidée par Artur Mas, qui souhaitait faire un référendum sur l'autodétermination de sa région.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2689
Age : 36
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Espagne dérive vers la guerre civile

Message par Camisard le Ven 07 Déc 2012, 21:46

Relativisons quand même!

Nous sommes dans une crise économique! Soit ,? Ce n'est pas la première!

Il y aura des troubles , des émeutes ! Oui! Et alors!

Nous sommes devenus des petits enfants gâtés et égoïstes: on veut tout, et tout nous fait peur!

Il n'y a qu'une crise qui m’inquiète en Europe! C'est la crise morale! ça , ça peut être mortel!

On a déjà souffert de la famine des turbulences économiques, des guerres......! Bien pire qu'aujourd'hui! On a survécu!

Mais on n'a jamais marié des hommes, détruit les filiations, parlé de supprimer les anciens, éliminer par commodité les vie en gestation, reniés ce que nous étions.....bref jeter aux orties 2000 ans de civilisation!

Les sujets d’inquiétude je les vois là!
avatar
Camisard
Chevalier

Nombre de messages : 216

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Espagne dérive vers la guerre civile

Message par lmp le Sam 08 Déc 2012, 19:31

Camisard a écrit:Relativisons quand même!

Nous sommes dans une crise économique! Soit ,? Ce n'est pas la première!

Il y aura des troubles , des émeutes ! Oui! Et alors!

Nous sommes devenus des petits enfants gâtés et égoïstes: on veut tout, et tout nous fait peur!

Il n'y a qu'une crise qui m’inquiète en Europe! C'est la crise morale! ça , ça peut être mortel!

On a déjà souffert de la famine des turbulences économiques, des guerres......! Bien pire qu'aujourd'hui! On a survécu!

Mais on n'a jamais marié des hommes, détruit les filiations, parlé de supprimer les anciens, éliminer par commodité les vie en gestation, reniés ce que nous étions.....bref jeter aux orties 2000 ans de civilisation!

Les sujets d’inquiétude je les vois là!




Nous sommes au début de la crise et ca va véritablement d’effondré, ce ne sera pas de petites émeutes. Ce sera par les armes sans doute

lmp
Ecuyer

Nombre de messages : 128

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Espagne dérive vers la guerre civile

Message par Camisard le Sam 08 Déc 2012, 20:21

Demandez donc à vos grands parents (ou arrières ) ce qu'ils ont vécu en 39!

Bien autre chose que les petits psychodrames du style "bug chez orange-plus de communication téléphonique pendant 24 heures" ou "neige sur le perif- soutient psychologique pour les automobilistes bloqués"

Lorsque ces deux "problèmes" se sont posés il y a plusieurs mois, on pouvait croire à une catastrophe de grande ampleur!

Il faut un électrochoc!
avatar
Camisard
Chevalier

Nombre de messages : 216

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Espagne dérive vers la guerre civile

Message par lmp le Sam 08 Déc 2012, 20:51

Camisard a écrit:

Lorsque ces deux "problèmes" se sont posés il y a plusieurs mois, on pouvait croire à une catastrophe de grande ampleur!

Il faut un électrochoc!

Il faudrait que je demande à mes arrières grand parents mais je crains de ne pouvoir le faire.

L’électrochoc pour moi ce sera probablement le manque de pain ou le manque de jeu, le peuple n'a pas changé

lmp
Ecuyer

Nombre de messages : 128

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Espagne dérive vers la guerre civile

Message par Alain le Dim 09 Déc 2012, 12:14

Je vous trouve bien optimiste Camisard. Le "Monde" d'aujourd'hui n'a plus grand chose à voir avec celui des années 1930. A l'époque, les "gens" s'articulaient depuis un centre de gravité partagé et faisait Peuple qui savait habiter. Les hommes se prononçaient depuis l'irréductibilité de la famille, de la contrée. Lorsqu'on avait un métier, on servait sa proffession ou son art ou sa discipline. A présent, la famille est dissoute et on n'habite rien. Si on a une proffession, on s'en sert égoïstement pour en tirer profit individuel...
C'est pourquoi, la crise majeure qui vient sera sans commune mesure avec les précédentes que vous évoquées: Elle ne sera pas qu'économique mais laissera percevir une faille immense; celle de l'effondrement de toute Morale, de l'absence de tout centre de gravité. Par là, le pouvoir politique qui ne repose sur rien prendra des décisions terribles où la force qui s'auto-légitime écrasera les peuples de manière atroce.
La république est parvenue à son apogée et à son terme. Sa vision du temps est circulaire et elle est parvenue à rejoindre son commencement en faisant le tour complet de son cercle infernal. Ce qui va intervenir est l'achèvement du cercle de l'altérité du projet républicain: La synthèse terminale du génocide fusionné depuis l'état omni-présent et omniptent du fascisme absolu.
Je suis navré, mais je suis convaincu que la civilisation européenne va à sa perte depuis les monstrueuses idéologies déployées par la république française ( positivisme/existentialisme/post-structuralisme). Le cercle est bouclé. A qui reviendra la relève pour la civilisation humaine?

Alain
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 680

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Espagne dérive vers la guerre civile

Message par Camisard le Mar 11 Déc 2012, 15:43

Mais je suis d'accord avec vous Calliope, un monde touche à sa fin!

Je dis juste que les turbulences en elles même ne sont pas à craindre: elles sont inévitables!

Que ce genre de turbulence, n'est en rien une menace définitive : on s'y adapte toujours plus ou moins bien , mais on s'y fait (ma tante de 80 ans rêve toujours de stuka en piqués)! ce ne sont que des circonstances, pas des causes!!

je suis optimiste? Oh que oui! Mais parce que je pense comme vous:

Je suis navré, mais je suis convaincu que la civilisation européenne va à sa perte depuis les monstrueuses idéologies déployées par la république française

La suite: viiite!

Maintenant, pour en revenir au topic, que des "cognes" tabassent des manifestants, c'est le jeu! ce n'est pas d'aujourd'hui!

Je trouve que pour les héritiers des Spartiates, des pèlerins du moyen age, ou des Poilus de 14, nous sommes devenus bien douillets!!!!!!!!Un rien nous traumatise aujourd'hui!

C'est aussi une forme de décadence!













avatar
Camisard
Chevalier

Nombre de messages : 216

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Espagne dérive vers la guerre civile

Message par Gilgalaad le Mar 11 Déc 2012, 18:32

Maintenant Athènes :

J'ai été obligé de me faire répeter l'information deux fois pour être certain d'avoir bien compris, tant cela me sembla irréel, pire même que tous les avertissements de Pierre Hillard.

Imaginez que les députés corrompus grecs ont décidé de sur-imposer les familles grecques à qui il viendrait l'idée d'avoir un troisième enfant... Au lieu de bénéficier d'un abattement, les vendus du parlement ont eu l'idée lumineuse d'imposer les familles comme si elles avaient ajouté une piscine de luxe à leur maison!

Précisément, une famille grecque avec 3 enfants sera amenée à payer plus par le jeu de la nouvelle loi fiscale. Ekatherimini s'en était vaguement formalisé samedi dernier: "Une famille avec 3 enfants gagnant 25.000 euros par an paye 2970 euros d'impôts sur le revenu. Avec la nouvelle imposition, la même famille paiera 3650 euros par an, tout en perdant 1000 euros d'allocations familiales" soit 1600 euros de plus an! Pour le 3e, de quoi décourager toute famille d'avoir des enfants.

La presse s'insurge mollement contre ce nouveau projet de taxation. Mais voici le détail qui tue: les immigrés pakistanais, nigerians, etc., qui se sont installés en centre ville, eux, peuvent aligner autant d'enfants, ils ne seront pas taxés, puisque insolvables dans 99% des cas!!! Cherchez l'erreur.

Le diable se cache bien dans les détails, car derrière tout cela, on voit aussi la volonté radicale de détruire la famille grecque typique, par nature extrêmement soudée et religieuse.

Personne n'aurait pu imaginer que l'Etat grec pénaliserait ainsi ses citoyens qui donnent au pays les 3 enfants "minimum" dont le pays a besoin pour maintenir sa démographie. Si on ne m'avait pas traduit les discussions à Athènes jeudi et vendredi dernier, sincérement, je ne l'aurais jamais cru.

Vous comprenez maintenant pourquoi l'Union Européenne est si pressée d'obliger l'Espagne, le Portugal, la France, etc., à accepter chaque année sur le territoire entre 50.000 et 200.000 africains, pakistanais, etc.. Au bout de 5 ans, cela vous donne, rien que pour la France, 1 million de gens dont les us et coutumes, à un moment donné, se fracasseront mécaniquement contre ceux du pays d'accueil, sans perler des tensions éthnico-économiques. J'ai vu les "dealers" de drogue camerounais en plein centre d'Athènes ce qui revient à un trafic de drogue en plein jour au milieu de la Place de la Concorde!

D'ailleurs pour l'Angleterre comme pour la France je pense très sincérement que le seuil du non-retour a été dépassé depuis longtemps, et que les effets de la crise cristalliseront tous les "ressentiments" entre les nationaux et immigrés non intégrés. N'oubliez pas l'été de Londres de 2011.




_________________
Ultima ratio regum (Le dernière argument des Roys)
Carpe diem (quam minimum credula postero) : « Cueille le jour présent, en te fiant le moins possible au lendemain »
avatar
Gilgalaad
Roturier

Masculin
Capricorne Serpent
Nombre de messages : 44
Age : 28
Localisation : CREST / drôme / Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Espagne dérive vers la guerre civile

Message par lmp le Mar 11 Déc 2012, 21:20

On est si mal dirigé que cela fini par paraître irréel...
Nos ancêtres doivent ressembler à des ventilateurs dans leurs tombes...

lmp
Ecuyer

Nombre de messages : 128

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Espagne dérive vers la guerre civile

Message par Alain le Mar 11 Déc 2012, 21:58

Camisard: "La suite".... j'ai bien peur qu'elle soit terrible la suite. Les gens sont ce qu'ils sont mais je pense que personne ne doit mourrir sous les coups d'une police eurpéenne. Ce serait là la négation civilisationnelle de ce que nous sommes.
Gilgalaad: Ce que vous décrivez est stupide. Néanmoins, il faut laisser la charité à l'Eglise. La solidarité nationale s'ingère dans la reproduction de l'espèce lorsqu'elle crée les "PALCS" ( ce que j'appelle les "primes à la copulation"; tous ces enfants nés pour financer les travaux de la maison ou le Kit sport de la Golf GTI). Laissons la charité à ceux dont s'est la profession ( l'Eglise et quelques mécènes): Procréer est une fonction qui n'est pas innocente. Il est injuste que cette fonction bénéficie d'un financement public.

Alain
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 680

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Espagne dérive vers la guerre civile

Message par Gilgalaad le Mer 12 Déc 2012, 10:14

Malheureusement la "PALCS" comme vous l'appelez à deux tranchants, elle permet à beaucoup d'individus de percevoir l'enfant comme une rente financière, mais pour certains qui sont au bord de l'asphyxie financière, c'est un bol d'air non négligeable.

Dans une famille où le père travail et la mère s'occupe de l'éducation de ses enfants, le salaire est ridicule. Un nombre incalculable de familles sont "fichés" à la banque de France, avec des dettes colossales.

Ce qui se passe en Grèce, ce n'est pas la fin de la prime à l'enfant. C'est de permettre à des étrangers de "coloniser" (et ça depuis des années, mais avec cette loi encore plus) un pays.

Et quand la guerre civile exploseras en France, elle risque de faire un mal fou, car aucune distinction ne seras faite, ce seras de la bêtise et de la barbarie à foison, tout comme 1789. Il est vrai que nous attendons cela avec impatience, mais peu de personnes peuvent comprendre les conséquences d'une guerre civile.

_________________
Ultima ratio regum (Le dernière argument des Roys)
Carpe diem (quam minimum credula postero) : « Cueille le jour présent, en te fiant le moins possible au lendemain »
avatar
Gilgalaad
Roturier

Masculin
Capricorne Serpent
Nombre de messages : 44
Age : 28
Localisation : CREST / drôme / Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Espagne dérive vers la guerre civile

Message par Mickaelus le Sam 22 Déc 2012, 19:31

Voici le genre de choses propre à aviver les tensions à mon sens :

La Catalogne trace sa route vers l'indépendance

Par Mathieu de Taillac Publié le 19/12/2012 à 18:16

Artur Mas (CiU, nationalistes de centre droit) et Oriol Junqueras, le leader de l'ERC (indépendantistes de gauche) ont signé, mercredi à Barcelone, un accord pour diriger la Catalogne.

Un référendum devrait être organisé en 2014, malgré l'opposition de Madrid, qui le juge illégal.

Madrid

Le référendum sur l'indépendance de la Catalogne était une promesse électorale lancée lors du scrutin régional du 25 novembre. C'est désormais un engagement politique, ferme et daté: en 2014, les électeurs seront appelés à se prononcer sur la création d'un État catalan. Après trois semaines de négociations, les deux grandes familles politiques de la région autonome sont tombées d'accord mardi soir. Les nationalistes de centre droit de Convergència i Unió (CiU) maintiendront leur chef de file, Artur Mas, à la tête de la région. Les indépendantistes de gauche d'Esquerra Republicana de Catalunya (ERC) leur prêteront leurs voix au Parlement régional lors de l'investiture de Mas ce vendredi.

Le recul de CiU aux élections (de 62 à 50 députés, sur un total de 135) contraignait Mas à négocier avec d'autres partis. Et sa campagne, focalisée sur la proposition d'un référendum, excluait de fait un accord avec des forces non nationalistes. ERC, dont la progression a été spectaculaire (de 10 à 21 sièges), l'a bien compris et a négocié son appui au prix fort. Les indépendantistes n'occuperont aucun portefeuille au gouvernement catalan. En revanche, ils imposent à CiU des hausses d'impôts au lieu de coupes budgétaires et, surtout, une feuille de route souverainiste. CiU ne voulait pas s'engager sur une date pré­cise, ERC l'y contraint.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2689
Age : 36
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Espagne dérive vers la guerre civile

Message par FLF_BZH le Dim 23 Déc 2012, 16:22

Ce sont vraisemblablement des rêveurs d'une "Europe aux cent drapeaux", indépendantistes vis-à-vis des "grands pays" mais voulant s'inféoder directement à un éventuel superétat européen. Ces gens ignorent les liens culturels et historiques qui lie la "grande patrie" avec la "petite patrie" (ce que je n'ignore pas pour mon cas personnel entre la France et la Bretagne par exemple). On peut ajouter aussi leur nationalisme, idée malsaine et ne posant que des problèmes en fin de compte, ainsi que la mise en avant des égos des dirigeants de ces partis politiques désirant d'avoir plus de pouvoir (chose qui serait loin d'être étonnante).

_________________
Potius mori quam foedari
Kentoc'h mervel eget bezañ saotret
avatar
FLF_BZH
Ecuyer

Masculin
Lion Chèvre
Nombre de messages : 71
Age : 27
Localisation : Bretagne

http://royalistesbretons.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Espagne dérive vers la guerre civile

Message par Mickaelus le Ven 28 Déc 2012, 20:26

Le roi d'Espagne appelle à s'unir

AFP Publié le 24/12/2012 à 21:54

Le roi Juan Carlos d'Espagne a appelé ce soir les Espagnols à s'unir pour lutter contre une crise économique dont "personne n'imaginait" l'intensité, lors de son traditionnel discours de Noël. "La grave crise économique que nous traversons depuis plusieurs années a atteint une intensité, une profondeur et une durée que personne n'imaginait", a déclaré Juan Carlos, 74 ans, lors d'un message télévisé.

En crise depuis l'explosion de la bulle immobilière en 2008, frappée par une taux de chômage record de plus de 25%, l'Espagne est retombée dans la récession fin 2011, moins de deux ans après en être sortie.

"Nous ne pouvons pas ignorer le pessimisme ambiant, et le fait qu'il a un impact sur le climat social actuel", a affirmé le roi, alors que des manifestants descendent régulièrement dans les rues pour protester contre la cure de rigueur historique menée par le gouvernement conservateur. Le monarque a aussi appelé à mener une politique "qui, loin de provoquer la confrontation, dans le respect de la diversité, intègre ce que nous avons en commun pour unir les forces et non les diviser".

Il prononçait ces mots quelques heures après l'investiture du président de la Catalogne, le nationaliste Artur Mas, qui a pris lundi ses fonctions en affirmant qu'il défendrait "d'une volonté de fer" la convocation d'un référendum d'autodétermination, auquel s'oppose farouchement le gouvernement central. "Il est temps que nous regardions tous vers l'avenir et que nous fassions notre possible pour cicatriser les blessures ouvertes", a lancé le roi.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2689
Age : 36
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Espagne dérive vers la guerre civile

Message par FLF_BZH le Sam 29 Déc 2012, 00:27

L'unité, il en parle, mais il n'a plus les moyens de la maintenir durablement... Ah, ces "républiques couronnées"...

_________________
Potius mori quam foedari
Kentoc'h mervel eget bezañ saotret
avatar
FLF_BZH
Ecuyer

Masculin
Lion Chèvre
Nombre de messages : 71
Age : 27
Localisation : Bretagne

http://royalistesbretons.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Espagne dérive vers la guerre civile

Message par Lorenz le Sam 29 Déc 2012, 08:12

Mas est un matamore, et le roi a plus d'atouts qu'on ne le croit.

Lorenz
Chevalier

Masculin
Bélier Chèvre
Nombre de messages : 241
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Espagne dérive vers la guerre civile

Message par Henry le Sam 29 Déc 2012, 11:28

Le premier de sortir du vassalisme et féodalisme du traité de Mas triche!
avatar
Henry
Baron

Masculin
Gémeaux Serpent
Nombre de messages : 520
Age : 53
Localisation : Velay
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Espagne dérive vers la guerre civile

Message par Mickaelus le Dim 30 Déc 2012, 19:54

Lorenz, on ne peut que le souhaiter à Juan Carlos, par contre je ne peux m'empêcher de me dire que le régime très imparfait qu'il a accepté risque d'être mis à rude épreuve si sa succession advient dans un tel contexte, sans amélioration notable.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2689
Age : 36
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Espagne dérive vers la guerre civile

Message par Croisé le Mar 01 Jan 2013, 17:11

Mickaelus a écrit:
par contre je ne peux m'empêcher de me dire que le régime très imparfait qu'il a accepté risque d'être mis à rude épreuve si sa succession advient dans un tel contexte, sans amélioration notable.
C'est vrai. Il est dommage que Juan Carlos ne profite pas de la crise pour rétablir une monarchie forte. Dans le contexte actuel, il ne lui suffirait d'un rien pour y arriver... encore faut-il, bien sûr, qu'il en ait la volonté et, franchement, je ne suis même pas sûr qu'il en soit conscient. =(

_________________
Rectitudo Absque Aderdo
avatar
Croisé
Roturier

Masculin
Bélier Serpent
Nombre de messages : 30
Age : 41
Localisation : 26-Drôme
Affinités politiques : Monarchiste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Espagne dérive vers la guerre civile

Message par Lorenz le Mar 01 Jan 2013, 17:16

Le contexte n'est pas propice. La crisounette actuelle est insuffisante.

Lorenz
Chevalier

Masculin
Bélier Chèvre
Nombre de messages : 241
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Espagne dérive vers la guerre civile

Message par Mickaelus le Mer 02 Jan 2013, 21:43

Disons qu'il faudrait au moins qu'il ait des soutiens clairs et majoritaires parmi les acteurs essentiels des pouvoirs exécutif et législatif, pour ne pas parler de l'armée, et j'avoue ne pas être particulièrement au fait de la vision qu'ont tous ces acteurs d'une monarchie plus consistante.

Mais Croisé n'a pas tort non plus, même s'il est peut-être très doué pour faire illusion, je ne sens pas Juan Carlos très investi et tenté par une mission de rétablissement de la souveraineté royale. Peut-être aussi qu'à son âge il espère surtout tenir jusqu'au bout. "Et après moi le déluge", comme aurait dit notre avant-dernier monarque absolu...

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2689
Age : 36
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Espagne dérive vers la guerre civile

Message par Lorenz le Jeu 03 Jan 2013, 16:31

Pourquoi changer un système qui fonctionne ?

(Je parle du point de vue des élites politiques et financières espagnoles.)

Lorenz
Chevalier

Masculin
Bélier Chèvre
Nombre de messages : 241
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Espagne dérive vers la guerre civile

Message par Mickaelus le Jeu 03 Jan 2013, 20:18

Disons que ce système permet quand même la détention du pouvoir exécutif par des socialistes qui s'attaquent comme chez nous à des piliers fondamentaux de la civilisation, sans être très aptes à protéger celle-ci (pour être gentil, quand il ne s'agit pas de provoquer sa destruction volontairement.) Je ne parle même pas de l'inscription dans une UE qui se veut de plus en plus dominatrice politiquement, ce qui n'a rien de compatible avec une monarchie réelle - même si au vu de l'état du pays, ce n'est sans doute pas une priorité...

Mais enfin, la vraie raison (la mienne en tout cas) je vous l'ai déjà donnée ci-dessus : il convient sans doute de se demander si les Espagnols sont attachés à la monarchie ou s'ils ont un certain respect pour Juan Carlos. Il n'y a eu encore aucune succession depuis cette restauration, donc je pense que ça va constituer un moment clé et dangereux. C'est pourquoi il siérait sans doute mieux à un Bourbon de détenir un minimum de souveraineté pour régner avec la dignité qui convient à cette grande famille. Ou alors il faudrait se satisfaire d'un roi symbolique au lieu du Roi Très Catholique, mais est-ce qu'un légitimiste peut vraiment se satisfaire de voir un Bourbon dans une telle situation, qui ne permet pas d'accomplir ses devoirs de souverain de manière optimale ? Personnellement j'ai du mal.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2689
Age : 36
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Espagne dérive vers la guerre civile

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum