Le vote blanc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le vote blanc

Message par Mickaelus le Dim 25 Nov 2012, 17:44

L'Assemblée reconnaît le vote blanc mais fixe une limite

Par Raphaëlle de Tappie Mis à jour le 22/11/2012 à 18:03 | publié le 22/11/2012 à 15:42

L'Assemblée nationale a adopté la proposition de loi centriste prévoyant la reconnaissance du vote blanc aux élections. Une avancée restreinte puisqu'il ne sera pas pris en compte pour la détermination des suffrages exprimés.

Il s'agit «d'un pas important» réalisé «pour la première fois», a souligné le ministre des Relations avec le Parlement, Alain Vidalies. «Ce vote blanc que de nombreux parlementaires de la majorité présidentielle appelaient de leurs voeux depuis plusieurs années, constitue un progrès démocratique majeur pour la République», a renchérit, Claude Bartolone, le président de l'Assemblée nationale. Cette dernière a approuvé jeudi la reconnaissance du vote blanc. Cette proposition de loi UDI, doit entraîner une adaptation du Code électoral, qui précisera désormais que «les bulletins blancs sont décomptés séparément et annexés au procès-verbal».
Lire la suite de l'article (Le Figaro)

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.

Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2683
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vote blanc

Message par Gilgalaad le Dim 25 Nov 2012, 18:00

Pourquoi ne pas remettre en place le quorum ?
Toutes les années pour chaque élection ce sont les abstentionnistes qui sont gagnant, sachant que Mr.Hollande a été élu par 35% des Français Rolling Eyes .... Et ils veulent unir un pays Evil or Very Mad

édit : Enfin 35% des 46 066 499 d'inscrits sur les listes, encore pire What a Face

_________________
Ultima ratio regum (Le dernière argument des Roys)
Carpe diem (quam minimum credula postero) : « Cueille le jour présent, en te fiant le moins possible au lendemain »

Gilgalaad
Roturier

Masculin
Capricorne Serpent
Nombre de messages : 44
Age : 27
Localisation : CREST / drôme / Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vote blanc

Message par Mickaelus le Dim 25 Nov 2012, 18:27

De toute façon, ce qui me fait toujours "rire" à propos du suffrage universel direct, c'est qu'au final les Français n'ont de choix qu'entre quelques candidats présélectionnés par leurs partis. C'est un système d'une hypocrisie sans bornes et infiniment détestable.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.

Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2683
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vote blanc

Message par Gilgalaad le Dim 25 Nov 2012, 19:18

Sachant que les candidats sont souvent des amis et que la seule divergence réelle entre eux est le choix de la rapide montée au pouvoir dans leur partie.
Sans oublier les amis de la haute finance, présidents de grands groupes et les journalistes.

C'est plus un système oligarchique avec une loterie tous les 5 ans, pour savoir qui seras le grand singe à la barre.


_________________
Ultima ratio regum (Le dernière argument des Roys)
Carpe diem (quam minimum credula postero) : « Cueille le jour présent, en te fiant le moins possible au lendemain »

Gilgalaad
Roturier

Masculin
Capricorne Serpent
Nombre de messages : 44
Age : 27
Localisation : CREST / drôme / Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vote blanc

Message par Calliope le Dim 25 Nov 2012, 19:49

Reconnaître le vote blanc, c'est reconnaître le droit... de vote! Et, ainsi continuer la pratique d'une dogmatique d'une extraordinaire bestialité.
Le vote ne légitimise rien; il est intrinsèquement le Néant.
Il suffit de voir les individus qui se soumettent au fumeux suffrage universel: Quasiment tous ont été formés à l'ENA via HEC. Bref, des gens qui administrent la nation ( quoi de plus étranger à l'Esprit du monarchisme) depuis une vision de marchand ( faut-il rappeler que la devise d'HEC est "apprendre à oser"). Ils ont inventé le "bizutage" pour arracher la jeunesse de tout enracinement et proclamer des "traditions" nouvelles qui ne correspondent à rien de fondé!
L'esprit du nombre est négation de l'Etre... La république n'est que l'expression autoritaire du nombre désincarné. Le vote blanc n'est lui aussi que nombre altérant le dogme du nombre mais... Il ne peut que le servir.
C'est l'ensemble des schémas républicains de la soi-disante représentation populaire qu'il nous faut balancer aux ordures de l'histoire. Chacun est bien plus qu'une entité numérique, et donc, le vote doit être considéré comme une offense au genre humain.
Participer aux traîts de l'Etre français ne devrait pas se situer depuis un consensus revendiqué depuis des "assemblées générales" à partir de mains levées mais, bien plutôt, depuis des vérités incompressibles garantes de nos libertés et de notre provenance: Le vote est un droit, dit-on, mais il ne faut pas perdre de vue que le droit est un enfer réalisant la pire des prison.
Le vote est un droit comme les autres: Etranger à toute valeur, il ne peut qu'affaiblir le fort pour le transformer en mouton enragé de revendications cupides et encourager le faible à se prendre pour un loup pervers. Les hommes devraient se rire du droit et se contenter de la Loi Morale.... Ils en seraient plus humains, plus proche de l'Un et infiniment plus heureux.
Habiter sa contrée a infiniment plus de valeur que le droit de vote!

_________________
Le ciel étoilé au dessus de ma tête. La Loi morale dans mon coeur.

Calliope
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 680
Affinités politiques : Monarchiste légitimiste/Ultra-conservateur mais anti-réactionnaire.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vote blanc

Message par Lastic le Lun 26 Nov 2012, 01:03

C'est typiquement une mesure inutile, puisque les votes blancs ne sont pas comptabilisés dans les suffrages exprimés. C'est vrai qu'une fois décomptées, ces voix rendraient les résultats finaux moins sérieux démocratiquement parlant, puisqu'il y aurait de fortes chances que le vainqueur n'ait pas la majorité absolue.
C'est d'ailleurs uniquement là que pourrait résider le côté positif, si on peut dire, du vote blanc. Et encore c'est intrinsèquement mauvais car c'est reconnaitre une valeur et une légitimité au suffrage universel et à la souveraineté de la nation.
Puisqu'en France nous avons encore la possibilité de nous abstenir, abstenons nous ! Mieux vaut ainsi marquer notre rejet des institutions révolutionnaires (je sais que je prêche des convaincus Wink ).


_________________
Vera nobilitas virtute virescit - Droit quoiqu'il soit !

Lastic
Ecuyer

Masculin
Balance Chèvre
Nombre de messages : 111
Age : 25
Localisation : Duché de Bourbonnais
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vote blanc

Message par Mickaelus le Lun 26 Nov 2012, 18:17

Une "vision de marchand", c'est effectivement bien décrit ainsi, Calliope, surtout depuis que la médiatisation, les conseillers en communication et les instituts de sondage ont acquis tant de poids, ce qui contribue plus encore à réduire l'électorat à des parts de marché. Cela dit, la critique n'a rien de nouveau, j'avais justement étudié à travers Balzac et Stendhal le système électoral de la première moitié du XIXe siècle dans mon mémoire de maîtrise, et il y avait un roman qui pointait de manière très comique combien les gens en étaient réduit à un statut de moutons qu'il ne s'agissait que de tromper (mais c'était sous Louis-Philippe, l'âge d'or de la corruption). Car c'est bien ça en vérité, les Français sont le bétail de quelques groupes de mafieux qui se les disputent à grands coups de slogans télévisuels. La télévision est devenu un atout majeur dans l'entretien de la grande illusion démocratique, afin de faire croire au peuple qu'il a vraiment le choix, qu'il peut véritablement influencer le cour des choses - c'est d'autant plus faux quand la souveraineté s'en est allée de plus en plus vers divers secteurs supra-nationaux. Le vote blanc n'est qu'une nouvelle variable dans la façon de présenter ce marché humain qu'est la démocratie. Toutefois, pour faire écho au propos de Lastic, on ne peut pas complètement s'empêcher de sourire quand le système laisse transparaître ses propres incohérences et faiblesses ; l'abstention ni le vote blanc ne feront pas chuter la république, mais peuvent servir d'indicateurs partiels sur l'attitude du peuple et sur l'illégitimité croissante, même selon leurs propres critères numériques, des arrivistes républicains. Pour conclure, accordons-nous en ceci, que la Vérité et notre Tradition ne sauraient se perpétuer sur un coup de dés, et que le dogme du Progrès est consubstantiel à la démocratie (la nécessité de l'alternance entretient cette thématique du changement à chaque échéance, au bénéfice de la gauche). Le royalisme ne saurait effectivement s’accommoder de la démocratie en aucune façon, sauf à s'y dissoudre comme on le constate trop chez nos voisins européens.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.

Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2683
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vote blanc

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum