Manuel Valls, sécurité et immigration

Aller en bas

Manuel Valls, sécurité et immigration

Message par Mickaelus le Ven 30 Nov 2012, 18:00

Ce sujet fait suite à ceux qui concernaient l'ancien gouvernement ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]) et ce même thème.

Cela commence plutôt mal d'ailleurs ; il est question de critères exigeants, mais plus bas on peut lire qu'il s'agit notamment d'une maîtrise "élémentaire" de la langue française (on sait ce que cela signifie à notre époque où même les gens nés en France n'y parviennent guère) et du respect des valeurs républicaines - sachant que la république se distingue par son nihilisme, c'est un peu parler pour ne rien dire.

Sans-papiers : les nouveaux critères de régularisation

Par Agnès Leclair Mis à jour le 28/11/2012 à 16:15 | publié le 28/11/2012 à 12:26

Manuel Valls défend des critères «exigeants» mais «justes» pour la régularisation des sans-papiers. La droite dénonce «une prime à la clandestinité».

Manuel Valls publie mercredi une circulaire qui vise à «clarifier» les critères à suivre pour régulariser les sans-papiers. Très attendue, annoncée en octobre puis tout au long du mois de novembre, elle vient finalement de sortir.

La circulaire «est d'abord exigeante: elle s'adresse, sauf rares exceptions, à des étrangers installés depuis au moins cinq ans sur le territoire», qui ont une maîtrise élémentaire du français et respectent les valeurs de la République, a commenté le ministre de l'Intérieur. «Elle est juste, car les critères permettent un même traitement sur tout le territoire», a-t-il défendu.

Conformément aux engagements de François Hollande pendant la campagne, elle «n'a pas vocation à augmenter le nombre de régularisations», de l'ordre de 30 000 par an ces dernières années, a souligné Manuel Valls.

[...]

Pour prétendre à une régularisation en France, les parents sans-papiers devront justifier de cinq ans de présence en France, avoir un enfant scolarisé depuis au moins trois ans, y compris en école maternelle et contribuer effectivement à son éducation. Des règles qui n'étaient pas aussi précises ces dernières années.

[...]

La nouvelle circulaire prévoit également de donner un titre de séjour aux jeunes de 18 ans arrivés en France avant 16 ans et pouvant prouver de deux ans de scolarisation «assidue et sérieuse» en France. Le Réseau Éducation sans frontière (RESF) milite pour une régularisation de tous les lycéens sans-papiers. Mais le ministère craint un «détournement» du système avec l'afflux de jeunes qui arriveraient en France à 17 ans pour obtenir un statut.

Le document prévoit de régulariser les conjoints d'étrangers en règle ne devront plus justifier de cinq ans de vie commune. Pour eux, les critères sont désormais cinq ans de présence en France, 18 mois de vie commune et des conditions de ressources suffisantes.

Les salariés devront prouver cinq ans de présence en France, une ancienneté dans le travail de huit mois sur les deux dernières années (ou 30 mois sur les cinq dernières années) et une preuve d'emploi: contrat de travail, une promesse d'embauche. Un obstacle pour les sans-papiers qui travaillent au noir.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2689
Age : 35
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manuel Valls, sécurité et immigration

Message par Mickaelus le Mar 15 Jan 2013, 19:19

Délinquance : les chiffres repartent à la hausse

Par Jean-Marc Leclerc Mis à jour le 13/11/2012 à 16:03 | publié le 12/11/2012 à 19:28

INFOGRAPHIE - Beauvau fait face à une explosion des crimes et délits. Le Figaro a eu accès aux statistiques.

L'affaire se corse pour le gouvernement Ayrault. Alors que le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, sauvait la mise à son camp, par une communication habile sur le front de la délinquance et de l'immigration, voici que tombent les chiffres d'octobre pour son ministère. Et les données incontestables auxquelles Le Figaro a eu accès sont catastrophiques. Tout se dégrade en matière de crimes et délits. Le mois dernier, les violences (presque 44 000 faits) ont augmenté de près de 9 %, et même de 24,9 % en zone gendarmerie! Les atteintes aux biens, cambriolages et autres vols (presque 190 000 faits) ont crû, dans le même temps, de 8 % et les infractions économiques et financières (presque 29 000 faits) de près de 18 %.

Dans le détail, les violences crapuleuses, celles commises pour acquérir un bien, ont grimpé de 8,5 %, les effractions de résidences principales et secondaires de 16,4 %, celles commises dans les locaux commerciaux de 17,9 %. Quant à la criminalité organisée, celle qui commet les faits par définition les plus graves, comme les vols à main armée, elle se manifeste dans des proportions en hausse de 7,4 %. Du jamais-vu depuis les années Jospin-Vaillant. La délinquance générale aura donc enflé de 8 % en un mois. Qu'on le divise par tranche ou que l'on présente dans sa globalité, octobre 2012 est un cauchemar sur le plan statistique.

[...]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Selon la droite, Valls veut «masquer son piètre bilan»

Par Jean-Marc Leclerc Mis à jour le 08/01/2013 à 18:37 | publié le 07/01/2013 à 18:37

Le ministre de l'Intérieur va réformer les outils statistiques de la délinquance. L'opposition dénonce «une manipulation» qui permet d'éviter ainsi toute comparaison avec les années Sarkozy.

En matière de crimes et délits, Manuel Valls dit vouloir tout assumer. Et il se fait volontiers provocateur: «Je veux rétablir, assure-t-il, un thermomètre qui donne le vrai état de la délinquance sans qu'on l'ait passé au congélateur.» Il accuse donc la droite d'avoir truqué les chiffres. Problème: la dernière enquête de grande ampleur de l'Insee auprès des victimes confirme les tendances des bilans officiels du précédent gouvernement.

En réponse aux attaques, l'équipe Sarkozy, comptable des chiffres des six premiers mois de l'année 2012, réclame une «transparence totale». Et elle met en garde. «Valls casse l'instrument de mesure au moment où tous les indicateurs montrent que l'insécurité progresse fortement depuis six mois. C'est une manipulation grossière qui n'a rien à voir avec la transparence affichée», proteste le député UMP des Alpes-Maritimes Éric Ciotti.

De fait, les résultats qui se succèdent depuis quelques mois attestent d'une dégradation inquiétante des violences, mais aussi des atteintes aux biens et des escroqueries.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2689
Age : 35
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manuel Valls, sécurité et immigration

Message par Camisard le Mer 16 Jan 2013, 11:25

Il n'est ni meilleur ni pire que ses prédécesseurs! Depuis 30 ans....on cherche un vrai patron à l’intérieur! Jusque là on n'a eu que des comptables de la statistique et de la poudre aux yeux! Les phrases chocs , on les a eues, on attend toujours les actes correspondants!!!!

En fait la clé est détenue par le garde des sceaux, véritable supérieur hiérarchique de la police dans ses activités judiciaires ("La police judiciaire" au sens du code de procédure pénale). Le ministre de l'intérieur n'intervient que pour la partie administrative de l'institution et tout ce qui touche à l'ordre public ("la police admnistrative")

Il ne s'agit donc que d'une question de courage politique de la part de classe dirigeante française!

Autant dire que l'on n'est pas sorti de l'auberge!

avatar
Camisard
Chevalier

Nombre de messages : 216

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manuel Valls, sécurité et immigration

Message par Mickaelus le Mer 23 Jan 2013, 00:18

Record d'expulsions de sans-papiers en 2012

Par lefigaro.fr Mis à jour le 22/01/2013 à 19:56 | publié le 22/01/2013 à 18:37

Le ministère de l'Intérieur annonce une hausse de 11,9 % par rapport à 2011, soit 36.822 étrangers en situation irrégulière reconduits dans leur pays l'année dernière.

La France a expulsé en 2012 un nombre record d'étrangers en situation irrégulière, a annoncé ce mardi l'entourage du ministre socialiste de l'Intérieur Manuel Valls, confirmant une information de Libération.fr.

«36.822 sans-papiers ont été expulsés en 2012 contre 32.912 en 2011, soit une hausse de 11,9 %», a déclaré cette source, expliquant que les deux premiers mois de l'année «furent sans précédent», alors que Nicolas Sarkozy était encore au pouvoir. L'augmentation de 2012 se concentre en effet sur les six premiers mois de l'année, avant l'arrivée de François Hollande à la tête de l'État, selon le site Internet.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2689
Age : 35
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manuel Valls, sécurité et immigration

Message par Mickaelus le Sam 12 Avr 2014, 18:51

Et voilà qui met en "lumière" la politique socialiste de l'année 2013, entre autres déconvenues nombreuses. Malheureusement et malgré ce qu'écrivait Camisard au début de l'année dernière, il semble qu'il soit toujours possible d'aggraver les choses pour accélérer ce que j'entends parfois nommer le "grand remplacement."

Près de 12.000 sans-papiers ont obtenu un titre de séjour en 2013 en vertu des nouvelles règles de régularisation fixées par Manuel Valls lorsqu'il était à l'Intérieur, selon des statistiques officielles publiées aujourd'hui.

Le nombre d'"admissions exceptionnelles au séjour" est passé de 23.294 en 2012 à 35.204 en 2013, une hausse de 51%. L'écart concerne en grande majorité des parents d'enfants scolarisés (9.400) et des salariés (2.100), d'après un bilan publié sur le site du ministère de l'Intérieur.

Le bilan total des régularisations pour 2013 est supérieur car, outre ces admissions "exceptionnelles", il inclut des sans-papiers qui obtiennent un droit quasi-automatique à un titre de séjour (après la naissance d'enfants français, le mariage avec un Français ou s'ils sont malades). Aucun chiffre global n'est disponible sur le site, mais le total des régularisations est, selon des estimations, de l'ordre de 45.000 en 2013.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2689
Age : 35
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manuel Valls, sécurité et immigration

Message par Beaujeu le Lun 21 Avr 2014, 18:57

Mickaelus a écrit: il est question de critères exigeants, mais plus bas on peut lire qu'il s'agit notamment d'une maîtrise "élémentaire" de la langue française (on sait ce que cela signifie à notre époque où même les gens nés en France n'y parviennent guère) et du respect des valeurs républicaines

Il serait singulier de voir un étranger répondant largement à tous les critères de naturalisation, refusé au motif qu'il se dirait royaliste.
En réalité ce mot de "républicain" employé à tout bout de champ pour qualifier les valeurs et les comportement, les attitudes... signifie tout simplement "civique". C'est un véritable détournement de langage, qui ravale implicitement à la "racaille" ce qui ne serait pas républicain et pose ainsi un jugement de valeur sur un choix politique. Accessoirement, j'ai un ami belge qui écoute beaucoup nos media et que ce "républicain" à répétition fait carrément rire... évidemment !

avatar
Beaujeu
Ecuyer

Nombre de messages : 51

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manuel Valls, sécurité et immigration

Message par Mickaelus le Ven 25 Avr 2014, 15:33

Oui, je suis tout à fait d'accord avec vous, on en a fait subir des vertes et des pas mûres à ce principe de res publica qui était tout à fait connu sous la monarchie, tout comme le principe d’État, que nos rois ont inventé, et de respect des règles que vous appelez civiques. Le tour de force de notre époque, c'est d'avoir hissé à un niveau mythologique et religieux, dans les nuages sans qu'on ne puisse plus guère le voir, un mot vidé de sa substance qu'il faut "adorer" selon les caprices des chamans politiciens qui nous dansent régulièrement des élections pour captiver les foules. Hélas pour eux, la danse de la pluie (comprendre, redresser les finances et l'état de l'emploi), elle fonctionne de moins en moins !

Cela étant dit, quand il est question du "respect des valeurs de la République" dans le premier article, on sait très bien à qui cela s'adresse, c'est-à-dire aux fidèles d'une certaine confession, mais d'une manière parfaitement hypocrite au sens propre, la république actuelle s'étant piégée en maintenant une population d'une culture étrangère et antagoniste au principe de laïcité sur notre sol, par pur besoin électoraliste pour les socialistes. En France, il existe une laïcité restrictive contre les catholiques, et puis il y a les autres, car tout ce qui est contre les reliquats de la tradition française est bienvenu. Nous verrons bien combien de temps la république pourra tenir ce grand écart entre sa fondation anti-cléricale, et cette fausse tolérance manœuvrière. Quand la république se prostitue, contre la France de jadis et même contre sa propre fondation d’origine, qui peut prendre les postures d'autorité d'un Manuel Valls au sérieux...

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2689
Age : 35
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Manuel Valls, sécurité et immigration

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum