Repentance républicaine en Algérie

Aller en bas

Repentance républicaine en Algérie

Message par Mickaelus le Ven 21 Déc 2012, 01:04

Je me contenterai d'avoir une pensée pour mes deux grands-pères envoyés là-bas, pour Charles X et pour cette christianisation qui n'a jamais eu lieu du fait de la chute hélas si prématurée des Bourbons restaurés.

Hollande reconnaît la souffrance infligée à l'Algérie

Par Thierry Oberlé Mis à jour le 20/12/2012 à 16:27 | publié le 20/12/2012 à 10:45

Au deuxième jour de sa visite d'État dans l'ancienne colonie, le président français a dénoncé jeudi le système colonial «profondément injuste et brutal» instauré en Algérie durant 132 ans par la France.

Envoyé spécial à Alger

François Hollande avait promis de dire la «vérité» sur le passé de la France en Algérie sans basculer dans la repentance. Il est passé à l'acte jeudi matin à la tribune du palais des nations d'Alger devant les représentants des deux chambres du Parlement algérien. «Nous devons la vérité à tous ceux pour qui notre histoire commune reste douloureuse, blessée, avec des cicatrices qui peinent, 50 ans après, à se refermer», a-t-il affirmé d'emblée. «Pendant 132 ans, l'Algérie a été soumise à un système profondément injuste, brutal et destructeur. Rien ne peut justifier les agressions commises contre la population algérienne. Je reconnais ici les souffrances que le système colonial a infligées au peuple algérien.» Et de revenir sur les massacres commis par la France et en particulier sur celui de Sétif, le 8 mai 1945. «À Sétif, la France a manqué à ces valeurs universelles qu'elle a contribué à faire éclore.» «Nous devons le respect à toutes les mémoires. Et donc la vérité sur la violence, sur l'injustice, sur la torture», a insisté le président français.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Le discours d'Hollande reçoit un accueil mitigé en France

Par Gary Assouline Publié le 20/12/2012 à 18:16

RÉACTIONS - Le PCF salue un «pas en avant» quand l'UMP parle d'un discours «hémiplégique». Pour le FN, la France «s'abaisse sur la voie de la repentance».

L'intervention, jeudi, devant les parlementaires algériens de François Hollande, qui a reconnu la souffrance infligée au peuple algérien, a suscité de nombreuses réactions politiques en France.

Pour Thierry Mariani, député UMP des Français de l'étranger, François Hollande n'a évoqué «qu'un seul versant de l'histoire». «Pourquoi ne rappelle-t-il pas également les nombreux apports de la colonisation à l'Algérie en termes d'infrastructures, d'équipements, de soins?», a-t-il demandé. Le député a regretté que les souffrances des pieds-noirs, des Harkis et les «massacres des Européens» aient été oubliés par François Hollande. Comment ne pas être déçu et se sentir trahi par cette vision partisane et hémiplégique de l'Histoire?», a-t-il conclu.

Une opinion partagée par Éric Ciotti, député UMP des Alpes-Maritimes, qui juge que le président français a «cédé une fois encore à la repentance, oubliant de prendre l'histoire dans sa globalité» et n'ouvrait «aucune perspective sérieuse de réconciliation durable».

De l'avis de la présidente du Front national, Marine Le Pen, le discours de François Hollande a posé «les bases d'un avenir extrêmement malsain entre la France et l'Algérie». «Il condamne triplement notre pays, l'abaissant encore un peu plus sur la voie de la repentance d'abord, de l'immigration massive ensuite et des délocalisations enfin», déclare l'eurodéputée. Elle accuse François Hollande d'avoir «revisité l'histoire dans le sens d'une violente charge contre la France» «Rien sur les aspects positifs de la colonisation, rien non plus sur les crimes algériens contre les harkis, mais une nouvelle dépréciation systématique de notre pays, de notre histoire et de notre peuple», a-t-elle ajouté.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2689
Age : 36
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repentance républicaine en Algérie

Message par Ordre naturel le Ven 21 Déc 2012, 01:38

Je me demande comment les choses ce serait passé en Algérie s'il n'y avait pas eu la révolte de 1830.
avatar
Ordre naturel
Vicomte

Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 1079
Age : 102
Affinités politiques : Legitimiste/ Conservateur/ Traditionaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repentance républicaine en Algérie

Message par V.F.H.78 le Ven 21 Déc 2012, 07:38

Plutôt que de s'excuser à nouveau auprès des Algériens (on a l'impression que la France le fait sans arrêt avec eux depuis quelques années) qui n'attendent que d'avoir plus de visas pour la France, François Hollande ferait mieux d'ouvrir un livre d'Histoire afin de savoir de quoi il parle. Son obscession d'être bien vu des Algériens (c'est un peu grâce à eux qu'il a été élu. Rappelez-vous de la place de la Concorde le soir de sa victoire aux élections présidentielles) lui fait bien vite oublier que ces gens-là ont massacré les leurs (les Harkis) après la guerre.
Et puis en parlant d'excuses, de "repentence"; quand François Hollande va-t-il aussi enfin s'excuser pour le génocide des Vendéens en 1793-1794 ? Philippe de Villiers l'a d'ailleurs rappelé cette semaine :
Que le chef de l’Etat – celui-là ou un autre – vienne demander pardon au nom de la République. Comme l’a fait Alain Decaux en tant qu’historien républicain, aux Lucs-sur-Boulogne, le 25 septembre 1993.
Il n'y a décidément rien à attendre de cette maudite république mortifère qui, une fois de plus, fait son devoir de "mémoricide".

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
V.F.H.78
Vicomte

Masculin
Verseau Chèvre
Nombre de messages : 813
Age : 38
Localisation : Poissy (78)
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repentance républicaine en Algérie

Message par Gilgalaad le Ven 21 Déc 2012, 13:23

Moi ça me désole énormément que la France ait créé l'Algérie, construction de puits, écoles, hôpitaux, universités et que depuis notre départ la richesse de ce pays fuit dans des poches mystérieuses et que le peuple n'ai rien, vraiment désolé de vous avoir tant donné...

Et est-ce que le monde musulman a fait preuve de repentance pour leurs conquêtes au nom de leur religion de tolérance et d'amour qu'est l’Islam ?

L’histoire version républicaine est un gruyère inodore et incolore !

Ps : Et je m'excuse d'insulter le gruyère !

_________________
Ultima ratio regum (Le dernière argument des Roys)
Carpe diem (quam minimum credula postero) : « Cueille le jour présent, en te fiant le moins possible au lendemain »
avatar
Gilgalaad
Roturier

Masculin
Capricorne Serpent
Nombre de messages : 44
Age : 28
Localisation : CREST / drôme / Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repentance républicaine en Algérie

Message par Alain le Ven 21 Déc 2012, 13:53

Le gruyère n'a pas de trous, c'est l'emmenthal qui en a! Non mais! Laughing
Je me souviens que selon Bernard Lugan la France a "investi" environ 40.000 Milliards d'Euro pour créer l'Algérie. Comment peut-on investir autant d'argent chez des gens qui ne vous l'ont même pas demandé? Imaginez-vous croiser un banquier qui vous offre comme çà, en allant chercher vos enfants à l'école, un chèque en blanc de 2 ou 3 millions d'Euro. Vous penseriez qu'il est fou et auriez raison!
Plus sérieusement, si François Hollande veut demander des excuses au noms de la république, il a l'embarras du choix: Le Peuple de Vendée, le Royaume de Prusse, le Saint-Empire Germanique, la Russie Tsariste, la confédération helvétique, le Royaume d'espagne, les royaumes d'Italie, et j'en passe... L'emprire de la République a incendié toute l'Europe! Monsieur Hollande devrait commencer par demander des excuses à ses voisins! Embarassed

Alain
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 680

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repentance républicaine en Algérie

Message par Gilgalaad le Ven 21 Déc 2012, 14:09

Calliope a écrit:Le gruyère n'a pas de trous, c'est l'emmenthal qui en a! Non mais! Laughing

Je pense sincèrement que je viens de me prendre une volée de bois vert par mes ancêtres savoyard Laughing

_________________
Ultima ratio regum (Le dernière argument des Roys)
Carpe diem (quam minimum credula postero) : « Cueille le jour présent, en te fiant le moins possible au lendemain »
avatar
Gilgalaad
Roturier

Masculin
Capricorne Serpent
Nombre de messages : 44
Age : 28
Localisation : CREST / drôme / Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repentance républicaine en Algérie

Message par Mickaelus le Ven 21 Déc 2012, 19:51

V.F.H.78, vous faites bien de rapporter ces propos de Philippe de Villiers, parce qu'il est vrai que quitte à présenter des excuses, autant le faire auprès de personnes ou de régions ou bien encore de causes qui le mériteraient. Mais d'une certaine façon, à quoi bon ? La république d'aujourd'hui est aussi la fille de la Révolution dont elle continuera inlassablement à louer et à promouvoir les fondamentaux ; comment alors s'excuser d'actes et de façons de penser tout en niant sa substance ? Je ne suis pas en train d'écrire que les Vendéens ne méritent pas des excuses, mais que nous devrions plutôt nous demander ce qui apaiserait leurs âmes. A mon sens, ce ne peut être que la fin de la république et la dissipation de l'esprit révolutionnaire. Ce sont celles-là, les excuses que j'attends personnellement en tant vendéen. C'est un peu la même chose concernant le propos de Calliope : François Hollande n'aurait plus guère personne à qui s'excuser en Europe, du fait que la Révolution a triomphé plus ou moins intégralement partout. La table rase révolutionnaire a tellement bien fonctionné que nous en sommes là. Alors les Algériens dans tout cela, ils ne sont pas plus à plaindre que nous qui nous rappelons de la France, et qui sommes colonisés par une entité étrangère à toute vérité et à tout bien sur le propre sol du royaume de France.

Ordre naturel a écrit:Je me demande comment les choses ce serait passé en Algérie s'il n'y avait pas eu la révolte de 1830.
On peut sans doute en avoir une petite idée avec la Lettre sur l'Algérie du comte de Chambord :

- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ;
- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

Napoléon III, plus tard, dans les années 1860, comptait apparemment traiter les populations locales de manière égale avec les colons (il semble que ça ait été fait en partie d'ailleurs), ce qui mécontenta fort ceux-ci ainsi que l'opinion républicaine de gauche, et aurait même été jusqu'à envisager de reconnaître une sorte de royaume algérien avec un vice-roi. Bien sûr, aucune volonté de christianisation dans tout cela.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2689
Age : 36
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repentance républicaine en Algérie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum