L'Irlande et l'avortement

Aller en bas

L'Irlande et l'avortement

Message par Mickaelus le Ven 21 Déc 2012, 01:14

Sous le choc, l'Irlande plie et autorise l'avortement

Par Georges Malbrunot Mis à jour le 19/12/2012 à 15:15 | publié le 19/12/2012 à 10:31

Après la mort d'une jeune Indienne qui s'était vu refuser une interruption volontaire de grossesse, un projet de loi va être déposé pour accorder le droit à l'avortement lorsque la vie de la mère est en danger.

Savita Halappanavar ne sera pas morte pour rien. Cette ressortissante indienne de 31 ans est décédée en octobre d'une septicémie, alors que le bébé qu'elle portait dans le ventre était en train de mourir. Quand elle s'est présentée à l'hôpital avec d'importantes douleurs dans le dos, la jeune dentiste enceinte de 17 semaines faisait une fausse couche, mais la direction lui a refusé l'IVG. Selon son mari, les médecins ont rejeté ses demandes répétées d'avorter, tant que le cœur du fœtus battait. Savita est morte quelques jours plus tard.

L'immense émotion que cette disparition souleva fit reculer le gouvernement de ce pays très catholique, le seul de l'Union européenne à interdire cet acte médical.

Face aux manifestations appelant Dublin à modifier l'amendement constitutionnel de 1983 interdisant l'avortement, le gouvernement a finalement décidé de déposer un projet de loi autorisant l'IVG dans les cas où la vie de la mère est en danger. «La législation doit définir clairement quand il est possible de mettre fin à une grossesse, c'est-à-dire quand il y a un danger réel et substantiel pour la vie - ou la santé - de la patiente et quand ce danger ne peut être écarté qu'en mettant un terme à la grossesse», a indiqué le département de la Santé. Cette législation, qui devrait être adoptée avant l'été, ne nécessitera pas l'organisation d'un référendum, susceptible de diviser l'opinion irlandaise.

«Je sais qu'il s'agit d'une question très sensible. Mais le gouvernement veut que la sécurité des femmes enceintes en Irlande soit assurée», a déclaré le ministre de la Santé, James Reilly. Des consignes claires seront données aux professionnels de la santé, tout en «respectant le droit à la vie d'un enfant à naître», a ajouté James Reilly.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2689
Age : 36
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Irlande et l'avortement

Message par Alain le Ven 21 Déc 2012, 13:59

Sauver la mère me paraît le juste choix en cas de grossese trés difficile... Je ne comprends pas ce que vient faire l'avortement là dedans! Perdre un enfant pour sauver sa maman est trés dur... Mais ce n'est pas avorter, je crois.

Alain
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 680

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Irlande et l'avortement

Message par Mickaelus le Ven 21 Déc 2012, 19:04

Oui, le titre et la terminologie employés par le Figaro sont intéressants à cet égard, comme si c'était suggérer qu'une partie de l'opinion comptait utiliser ce type de faits divers pour aller plus loin dans la législation pro-avortement. Je crois que c'est aussi par rapport à l'amendement constitutionnel de 1983 cité dans l'article, mais enfin oui, dans tous les cas, quand il n'y a pas le choix, ce n'est quand même pas comparable à un avortement dans d'autres conditions. Souhaitons donc simplement que l'Irlande en reste là.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2689
Age : 36
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Irlande et l'avortement

Message par lmp le Dim 23 Déc 2012, 16:28

Mickaelus a écrit:
Oui, le titre et la terminologie employés par le Figaro sont intéressants à cet égard, comme si c'était suggérer qu'une partie de l'opinion comptait utiliser ce type de faits divers pour aller plus loin dans la législation pro-avortement. Je crois que c'est aussi par rapport à l'amendement constitutionnel de 1983 cité dans l'article, mais enfin oui, dans tous les cas, quand il n'y a pas le choix, ce n'est quand même pas comparable à un avortement dans d'autres conditions. Souhaitons donc simplement que l'Irlande en reste là.

Si l'UE les laissent là, je veux bien devenir gauchiste... Ces bureaucrates les ont fait voter plusieurs fois pour les forcer sur l'acceptation et comme cela n'a pas fonctionné, ils passe par une voie plus tendancieuse. Faire un petit pas, faire verser des larmes au bon peuple, refaire un pas etc...
Et lorsque l'âme est suffisamment abâtardie, on refait un référendum et ensuite plus jamais

lmp
Ecuyer

Nombre de messages : 128

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Irlande et l'avortement

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum