Joseph de Maistre déformé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Joseph de Maistre déformé

Message par Ordre naturel le Jeu 24 Jan 2013, 20:24

Tout pouvoir est absolu disait joseph de Maistre.

Pierre Glaudes qui a condensé un certain nombre d'écrit sur cet auteur contre-révolutionnaire, utilise ce mot dans le sens d'un pouvoir totale sur tout (totalitaire dirait Mussolini), avec cela il fait un lien avec le très républicain Carl Smith Rolling Eyes par exemple et Maistre. Cette lecture en fait n'est pas nouvelle et répond à une exigence du positivisme, pour que le progressisme soit conforté dans sa position de valeur indiscutablement bonne il faut que ce qui s'y oppose soit inepte et obscure.

D'ailleurs Joseph de Maistre dit dans "De la souveraineté" que le roi à un pouvoir absolu et le parlement a aussi un pouvoir absolu, chaque pouvoir selon lui est absolu.

Compris comme le professeur Glaudes cela parait absurde, comment envisager qu'on puisse parler d'un parlement s'il y a un pouvoir qui gère touts les secteur en permanence.

Par contre si on réfléchie impartialement à sa phrase on ne peut que constater qu'elle est logique, si un parlement est sous le contrôle d'un organisme alors cette organisme s'il n'est pas contrôler a un pouvoir absolu, si le contrôle peut avoir lieux qu'au bout d'un certain temps alors il est absolu un certain temps, absolu et perpétuel sont deux mots différents.

Il y a forcement un pouvoir absolu, à Saint Marin par exemple dans le système d'il y a un siècle c'était le conseil prince et souverain qui avait un pouvoir absolu.

Toute personne ayant lu Joseph de Maistre sait que contrairement au "Hobbéen" ou au "Machiavélique" que l'ont fait de lui il ne voyait pas la société comme une page blanche, il écrit d'ailleurs dans le livre de cette phrase que les législateurs Romains ou Grec n'ont pas créer des lois qui ont former les peuples mais ont créer des lois sur le cadre de la nature des peuples.

Il n'est pas dans cette logique de toute puissance du pouvoir, bien loin de là, il met l'accent sur les limites que dieu à mit au monde à la condition humaine et conséquemment à la politique. Il critique d'ailleurs dans le même livre Turgot qui réclamait un pouvoir total durant deux ans (me semble il) pour établir ce qu'il voulait et fait un parallèle avec les jésuites qui ont fait évoluer bien des société presque sans aucun pouvoir et souvent avec bien des persécutions.

Il était important à Joseph de Maistre de dire cette phrase parce qu'elle mettait en évidence que lutter contre "l'absolutisme royal" n'allait pas rendre l'Etat moins intrusif ou moins lourd au contraire et on peut le constater.
avatar
Ordre naturel
Vicomte

Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 1078
Age : 101
Affinités politiques : Legitimiste/ Conservateur/ Traditionaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joseph de Maistre déformé

Message par Henry le Ven 20 Sep 2013, 08:43

Encore que le terme absolu est à définir. Tout dépent la valeur linguistique du mot.

Turgot est souvent mis à l'index, par le roi Louis XVI sur ses "idées"
avatar
Henry
Baron

Masculin
Gémeaux Serpent
Nombre de messages : 520
Age : 51
Localisation : Velay
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum