Karl Burian, resistant de la première heure

Aller en bas

Karl Burian, resistant de la première heure

Message par Ordre naturel le Mer 06 Fév 2013, 23:00

Figure probablement inconnue pour beaucoup, il est pourtant un résistant de la première heure, attention première heure bien avant tous résistants français de 1940.

Résistant de la première résistance armée contre une invasion nazie, celle sur laquelle on se fait un devoir de ne pas parler, la résistance Autrichienne.
On entend souvent, qu'elle n'aurait jamais existé, que le pays aurait accueilli les nazis à bras ouvert ex..., soit dit au passage que Schuschnigg s'est opposé de toute ses forces à l'annexion, il a d'ailleurs dit devant les troupes allemandes "je cède à la force".

Ensuite, dès le premier jour Hitler à fait, à Vienne même arrêter des milliers de gens de beaucoup s'organisait pour lutter par les armes aux nazis, ce qui est absolument assourdissant c'est que les images de l'époque y comprit la télévision d’État allemande montrait les arrestations des opposants, (je l'ai vue il y a quelque années et je m'en souviens, vous imaginez qu'un tel événement ne s’oublie pas) mais que les reportages actuel surtout s'ils sont francophones ou anglophones ne montre qu'une foule en liesse. Rolling Eyes

Toute l'administration Autrichienne à été remplacé par des nazis. Pour les foules acclamant les nazis, il s'agissait pour beaucoup des groupes nationalistes ayant été financé et aidé par la France, le RU, les USA et la SDN pour empêcher les Habsbourg de revenir, groupes sur lesquelles les nazis vont s'appuyer dès le premier jour, c'est d'ailleurs eux qui ont donné des listes d'opposants facilitant les arrestation donc l'entré dans la capitale.

Et le reste du pays non plus ne fut pas passif, le pays a eu une véritable politique d’épuration et presque toute la noblesse est parti un exil suite à une résistance infructueuse et par la suite, malgré tout quelques maquis locaux ont réussit à se former (avec une occupation bien plus dure qu'en France) et ont ne peux dire qu'il seront considérés par la suite, en effet sous l'occupation de l'URSS ils furent envoyés en camps de dénazification.

Enfin pour en revenir à Karl Burian, maintenant que ce point à été éclaircie, parlons de la résistance principale, La résistance, si je puis dire, un peu comme la France libre incarne la résistance française pour beaucoup avait aussi un nom en Autriche et ce nom c'était la Legitimistische Studentenverbindung soit Fraternité Légitimiste (qu'est ce que le légitimisme en Autriche, c'est une autre histoire j'en parlerais peut-être une autre fois) et le meneur de cette résistance n'était autre que Otto von Habsbourg réfugié aux USA et secondé au départ par le Comte Erik von Kuehnelt-Leddihn.

Bien évidement le pur légitimiste Karl Burian sera de la Legitimistische Studentenverbindung. En 1914, Burian a 18 ans, il est le plus jeune officier de toutes les armées Autrichiennes et Hongroises, il sera emprisonné en Russie en 1916 et sortira avec la révolution Russe.
Profondément catholique et monarchiste il sera contre le nazisme dès le début et méprisait la république et voulait retrouver la liberté et ses traditions. Après l'annexion de l'Autriche par l'Allemagne il est chargé par la Legitimistische Studentenverbindung d'organiser la résistance à Vienne et de la diriger par la suite en agissant dans un premier tant par des actes de résistance (le rapport de force ne permettant pas une lutte frontale).

Mais les nazis ayant suivit des suspects reconnus comme messagers des Habsbourg l'ont arrêté par surprise vers la fin de l'année 1938, il sera fusillé en 1944.
avatar
Ordre naturel
Vicomte

Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 1079
Age : 102
Affinités politiques : Legitimiste/ Conservateur/ Traditionaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Karl Burian, resistant de la première heure

Message par Alain le Jeu 07 Fév 2013, 08:45

La résistance et les différentes formes d'opposition au NSDAP est totalement occultée en France où on n'apprend que les méchants allemands étaient tous nazis par ignorance ( mais j'ai lu un jour que, suite au traîté de Versailles, l'instruction- en Allemagne- s'était vue imposée par la France de tester sur tout le territoire la fumeuse méthode globale de la lecture!) et les autricihens nazis par nature! Bien sûr l'aristocratie et l'ensemble des dépositaires de la culture traditionnelle étaient organisés et ont vécu l'horreur. Merci à vous de le rappeller d'autant que vous avez dû vivre ces atroces évènements...

Alain
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 680

Revenir en haut Aller en bas

Re: Karl Burian, resistant de la première heure

Message par Ordre naturel le Dim 10 Fév 2013, 09:01

Ho des nazis il y a en a eu partout, bien entendu cela à tout de même plus de chance de plaire à une germanique, tout particulièrement s'il est ouvrier et socialiste.

Maintenant on dit souvent que les allemands sont arrivé dans un Paris morose en 1940, mais en fait si vous regardez bien il n'y a pas tellement plsu de monde à Vienne en 1938 qu'à Paris en 1940, simplement dans une rue normal l'impression n'est pas la même que dans une avenue comme les Champs-Élysées. Et sur l'image aphone de la marches des Allemand vers l'arc de triomphe on voit clairement des gens applaudir et saluer avec enthousiasme.

Forcement la résistance n'eut pas le même résulta, cela ne va sans doute pas vous plaire mais la grande majorité des résistants de la France libre étaient bretons, Wink ce tout simplement du fait de la proximité, mais d'Autriche vous n'avez pas cette facilité nulle part et les maquis, honnêtement furent jusqu'en 1944 se cachaient plus qu'ils se battaient et en Autriche aucune armée n'est arrivé avant la chute le 8 mai 1945, rajoutait à cela d'une part l'absence d’approvisionnement de la résistance, aider des catholiques monarchistes, quelle horreurs devaient se dire les alliés et d'autre part une présence militaire très forte, mais très forte, si d'ailleurs l'Autriche il n'y a pas eu de combat en Autriche c'est qu'il y avait une force militaire démentielle, pour vous en donner une image même devant l'arrivée des soviétiques il y avait plus de force en Autriche qu'à l'Est de l'Allemagne actuelle.



avatar
Ordre naturel
Vicomte

Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 1079
Age : 102
Affinités politiques : Legitimiste/ Conservateur/ Traditionaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Karl Burian, resistant de la première heure

Message par Lastic le Sam 23 Mar 2013, 23:30

C'est de toute façon toujours la même chose, on ne retient que les résistances qui arrangent : communistes, républicaines,... (et gaulliste chez nous !). Au diable les autres, surtout si elles sont un tant soit peu monarchistes ou chrétiennes ! C'est un peu comme pour le général Mihailovic en Serbie, on ne retient que Tito.

_________________
Vera nobilitas virtute virescit - Droit quoiqu'il soit !
avatar
Lastic
Ecuyer

Masculin
Balance Chèvre
Nombre de messages : 111
Age : 27
Localisation : Duché de Bourbonnais
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Karl Burian, resistant de la première heure

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum