Zalumba

Aller en bas

Zalumba

Message par Raspoutine le Jeu 29 Mai 2014, 21:08

Notre, père, NON plûtot nos pères, instruisées-vous de la vérité qui ne sonne-pas chez les instructeures de MOUTONS.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

ZALUMBA ET LA GENESE FANTASTIQUE.
Introduction
À l'aube des temps, une âme fût créée et initiée par le dieu du monde. Il lui enseigna à se réincarner dans l'esprit humain pendant des siècles, et lui transmit l'apprentissage de la conscience pour la créer sur l'homme pour détruire la vie de l'humanité.
Zalumba, du nom qu'il portait depuis lors, avait été créé pour devenir un dieu à son tour afin de condamner la désobéissance des hommes, qui prit forme au travers des religions qu'ils élaborèrent, pour rétablir le chemin sans fin de Zalumba.
Pendant des siècles, Zalumba se réincarnai dans le corps d'humains, comme Raspoutine, Hanussen, pour expérimenter son initiation de destruction de l'homme par la guerre, la famine, pour ensuite siéger sur le trône de sa propre création. L'homme a écrit de fausses écritures sur un livre qui le condamne à être l'antéchrist.
A l'aboutissement de cette initiation, une transformation arriva et les ailes de l'enfer apparrurent. A sa venue prophétique, les infidèles l'acclamèrent pour son savoir gigantesque et son pouvoir divin, auxquels le monde sera confronté. Le jour où la nébuleuse, que Zalumba fit naître de ses doigts, se montrera sous la forme d'une comète, elle révèlera à tous que Zalumba est l'Esprit de Dieu. Elle s'écrasera sur la terre pour contrecarrer l'avancée des fidèles, elle dévastera le monde par sa bénédiction du symbole, que Dieu (l'ancien dieu)même ne pourra entraver face à la dualité de son fils.
L'éclatement de son pouvoir se fit ressentir par le monde qui ne pouvait comprendre que de Zalumba émanait une énergie magnétique propageant la terreur sur l'esprit des hommes. La peur commença par les révoltes des cultures, qui se nourrissaient, jusque là, de la domination que l'homme produisait sous l'influence d'une dictature. Puis le parfum cupide, qui envhaissa le monde par la guerre des nations, entraina la famine et la marche des morts qui, par millions engendrèrent un virus pestilentiel. Zalumba s'en alimentai, et les ondes destructrices qui en regorgeai lui procura le pouvoir de donner naissance à la bête que le monde ne connaît que par les écrits.
Jour après jour, années après années, siècles après siècles Zalumba se métarmophosa pour atteindre la puissance, que même son créateur ne pouvait suplanter. Zalumba, par son initiation, apprit le fonctionnement de l'esprit humain et celui de son créateur, devenu un dieu sans nom et sans visage, afin de lui démontrer que lui seul avait le pouvoir de transformer le monde à sa guise.
Zalumba fut banni par Dieu, lui-même, pour ne pas avoir à subir une confrontation incertaine. car le créateur de la terre comprit que son fils ne voulait pas de son trône céleste pour siéger sur une roche sans âmes.
Zalumba voulait que l'homme obéisse à ses commandements par sa nature par laquelle il est devenue zalumba le destructeur de la création pour ne pas marcher sur le chemin de son père.
"L'homme tremblera devant mon retour en tant que fils de Dieu ; j'ai été condamné par la religion et appelé Antéchrist."
La transformation du livre du créateur, qui a été soufflée par les fidèles pour que l'homme dicte ses commandements, a été causée par la soif de domination. En ont découlées plusieurs religions qui ont affecté l'évolution de l'homme. Les hommes associèrent Zalumba au chaos et à l'extermination de la vie humaine, et lui donnèrent différents noms Satan, Lucifer, pour que jamais ne soit divulgué la vérité même dans un murmure de loyauté envers les fidèles.
Zalumba comprit que les fidèles n'avait pas foi en lui car se n'était pas leur créateur. Alors, les fidèles construisit une marque symbolique qui fut bénit du sang des infidèles, et bénit de leur foi, pour emprisonner Zalumba pendant mille ans, dans une succession de réincarnations, car il était immortel.
Seulement, Zalumba s'initiai à cet emprisonnement pour comprendre le fonctionnement de l'être humain.
Zalumba fit plusieurs expériences qui démontraient à son père et aux hommes, que même emprisonné, il pouvait détruire les hommes par leur nature à faire la guerre.
Zalumba prit un tsar infidèle comme réincarnation, il le conseillait pour devenir le maitre du monde. L'homme, qui se prénommait Atey, faisait ce que Zalumba lui demandait de faire. Il réveilla la guerre de sa nation qui se détruisit elle-même par le massacre des fidèles dans tout le continent. Les fidèles, voyant leur perte et étant entrainés par ceux des territoires lointains, s'agenouillèrent devant eux pour s'unir contre le tsar, qu'ils comprirent être Zalumba. Le tsar fut assassiné de sang froid.
La vie suivante, Zalumba se réincarna dans le corps d'un homme extralucide Hiclaüs. Zalumba murmurait à l'oreille de cet homme la providence, et lui offra le symbole d'obéissance, pour que sa nation le suive à détruire le royaume impur que les fidèles voulaient pour ce monde. Son but, ici, était de se venger des fidèles qui l'on tué dans sa vie précédente.
Zalumba puisait dans ses expèriences humaines pour préparer sa vengeance et il en prenait plaisir et satisfaction. Il devenait de plus en plus puissant.
Le monde condamna cette tyranie atroce. Les fidèles se faisait exterminer par l'homme qui voulait rester pur Hiclaus.
Malheureusement pour les fidèles, les réincarnations de Zalumba laissaient des traces énergétiques sur son passage. Grâce à ces émanations il put retrouver les descendances des êtres qu'il avait incarné.
Les fidèles comprirent que cela ne pouvait être que L'oeuvre de Zalumba. Ils commençèrent à s'organiser et condamna à l'assassinat du voyant, sa femme et ses enfants, pour que la descendance disparaîsse, dans l'ignorance la plus totale.
Zalumba, encore une fois, par son corps mortel, fût assassiné pour renaitre dans un autre corps. Seulement, cette fois-ci, Zalumba compris ses erreurs et réalisa pourquoi les fidèles le retrouvai à chaque extermination, et acquit le pouvoir de ses vies, ainsi que la faculté à manipuler l'esprit de l'homme.
Zalumba prit patience au travers de son emprisonnement.
Zalumba lors d'une réincarnation écrivit un texte qui ne pouvait se lire que par lui-même. Il initia ses descendants à apprendre et comprendre son âme, en écrivant pour que seuls eux comprennent le fonctionnement de son acheminement et de son retour.
Zalumba, par sa rancoeur, détruit le symbole crée pour son enfermement millénaire en utilisant le mirroir inverse de celui-ci pour anéantir toutes les religions des fidèles. Aussi il érigea un système qui détruira le peuple qu'il l'a enfermé, pour ensuite lever son armée, à sa résurrection, pour que le monde l'acclame comme un dieu.
Chapitre I de la naissance.
À l'aube du commencement, le créateur donna la vie à une âme, qu'il initia pour construire un monde.
Le créateur nomma cette âme, Zalumba fils de Dieu, qui devra construire un monde rempli de nature, de végétaux, d'animaux, d'oxygène.
Zalumba s'initia pendant des millénaires à maîtriser les gazs pour former l'oxygène, afin que tout être vivant puisse y respirer. Après cette maîtrise, Zalumba s'employa à maîtriser la nature pour former l'eau, la terre, les végétaux.
Zalumba réussit où son père avait échoué, la création d'êtres vivants. Après des siècles de réflexions pour comprendre qu'il fallait deux opposés, il leur donna le nom de mâle et femelle.
Zalumba commença à créer les insectes, qui pour lui était de fascinantes créatures. Ces petites bêtes n'avaient que seul chemin la survie, car Zalumba n'avait la capacité de les faire vivre éternellement.
Pendant des millénaires, Zalumba créait des insectes de toutes formes, de toutes couleurs. Parallèlement, il mûrissait à travers le développement du monde extraordinaire qu'il élaborait.
Puis un matin, Zalumba créa des poissons dans ces immenses étendues d'eau qu'il avait créé. Il voulu la vie et donna le nom d'océan, pour que les poissons puissent y vivre dans un environnement harmonieux. Les formes et les couleurs qu'il leur donna, fit apparaître dans les yeux de son père des larmes de joie en comprennant que son fils était remplit d'amour. De par ces larmes, salées, les océans et tous ses êtres vivants furent bénis du père.
Durant des siècles, Zalumba se consacra à ses créations qui mutaient au fur et mesure de leur vie et de leurs morts.
Cependant, Zalumba commença à s'ennuyer, et créa une multitude d'animaux divers dans leurs formes, leurs couleurs et leurs tailles, auxquels il donna le nom de herbivores. Toutefois, les animaux qu'il créa se multipliaient trop rapidement pour l'avenir de la planète. Les insectes, les poissons, les animaux n'étaient pas à l'image de l'idéal de Zalumba. Les êtres vivants mangeaient ce qu'il avait créé.
Les insectes mangeaient les végétaux. Les poissons, des insectes. Les animaux, la nature. Zalumba su qu'il fallait créer un équilibre, mais ne voulait pas l'admettre. Malheureusement, il le fit par chagrin, car la nature se dégradait trop vite et sa régénération était trop lente, cela pertubait l'équilibre naturel. Il créa une multitude de carnivores terrestre et aquatiques, pour éviter l'accroissement des espèces qu'il avait engendré.
Seulement, il n'avait pas imaginé que les carcasses mortes que laissaient les carnivores derrière eux, putrissaient et formaient un parfum empoisonné, qui tuait certaines espèces de sa création. Zalumba donna naissance à des créatures ailées, son père les contempla avec un regard miraculeux, et leur porta un souffle d'amour qui les fit s'envoler. Zalumba créa des oiseaux d'amour, des oiseaux de mort, de toutes formes, de toutes tailles, et de couleurs éclatantes.
Fatigué de son périple initiatique, Zalumba, une nuit, s'endormit pendant un millénaire . Pendant son repos, la planète, qu'il avait appelé Terre, continua d'évoluer. Des mutations croissantes générèrent de nouvelles espèces végétales et animales.
Chapitre II Le réveil
Zalumba dormait, et de son âme émanait une énergie de pureté qui scintillait de couleurs boréales , autour de la Terre. De ces différentes nuances naissèrent des îles et des continents sur lesquels les mutations des êtres vivants proliférèrent.
Après ces milles ans de sommeil, Zalumba vit le monde qu'il ne reconnaissait plus. Il regarda tout autour de la Terre et vit toutes les mutations detruirent ce qu'il avait mit des siècles à créer. Et par son souffle gigantesque, provoqua une inversion des pôles terrestres. La gravité s'inversa pour qu'une pluie de météorites glacée et enflammée s'écrase sur cette planète devenu anti-gravitationnelle.
Les éclairs jaïssèrent de son aura, et par sa puissance électromagnétique attirèrent une pluie de météorites venant du fin fond de la galaxie qui par ses ondes énergétiques se transformèrent en feu et en glace. Elles s'écrasèrent sur la Terre pour anéantir toutes espèces vivantes. Mais cela ne fut le cas, car quelques espèces avaient survécu à ce big bang terrestre.
En ce jour Zalumba, pour la première fois, vit à travers son âme une double initiation qui le divisa en bien et en mal. Et pour sa propre protection, ainsi que pour ces créations Zalumba enferma dans le noyau planétaire son double vivant, qu'il appela Neutralité, et qui, pour l'avenir de la planète, germera en tant que Genèse pour détruire Zalumba.
À la fin de ce déchainement, Zalumba rétablit son équilibre initiatique grâce au conseil de son père le dieu créateur, qui lui dit : "Mon fils, la perfection ne peut avoir lieu en étant mortel, car la mort est une imperfection." Et Zalumba lui répondit : "Pourquoi père, mon âme se divise entre l'amour que j'ai créé et la haine qui m'envahit aujourd'hui ? "
Soudain, son regard se tourna sur une drôle de créature. Il ne l'avait pas créé, et elle se tenait là, sur deux jambes, et son allure remplit Zalumba de splendeur. Plusieurs autres, autour d'elle, germaient tel des fleurs qui montaient jusqu'au ciel, formant un fruit qui mûrissait instantanément, et, de sa coque,laissait sortir une de ces créatures, qui, à l'aide de leurs ailes, lévitaient doucement jusqu'à toucher le sol. Celles-ci étaient d'une couleur sanguine, lumineuse, leur chevelure longue et nacrée et leurs yeux d'un bleu flamboyant. Le premier éclot était d'une couleur verdâtre, avec des ailes d'un noir éclatant, et ses yeux blancs,sans aucune expression. Au bout de ses doigts, des griffes assérées, qui dans un geste délicat et intentionnel arrachait les ailes de toutes les femelles qui se posait sur le sol.
A cet instant, Zalumba comprit que la Terre leur était destinée, et qu'il leur apprendrait à choyer le monde, son monde. Il les contempla merveilleusement, pendant des siècles et des siècles. Puis un jour, il se matérialisa dans le corps d'une femme pour leur apprendre que cette planète était sa conception, il leur donna le droit de vivre en toute sérenité, en leur offrant le langage au travers d'un esprit qui allait faire parti de leur être et leur donna le nom d'homme et femme. Leur dévotion n'en fut que plus grande, l'amour qu'ils portaient envers Zalumba était harmonieux.
Zalumba initia les hommes à bâtir un royaume.
Pendant des siècles les hommes batissèrent un monde de paix où régnait le culte et la dévotion de Zalumba. Puis un jour, un homme invoqua Zalumba et lui demanda : "Zalumba, inities moi à tous nous comprendre.". Zalumba lui répondit : "Je vais t'offrir un livre, dans lequel tu écriras les règles que je te soufflerai, des commandements que tu érigeras dans la vie de tes frères et soeurs pour qu'ils suivent le chemin de l'éternité. Je te nomme Magentasum. Saches que je ne suis pas votre créateur et cela, tu l'inscriras dans le livre". Magentasum remplit d'amour devant Zalumba, tremblant, ressentit en lui, ce qu'aucun autre ne connaissait, les sentiments.
Zalumba fit naître dans l'esprit des hommes et des femmes une conscience évolutive par laquelle ils apprenèrent l'écriture et des multitudes de savoirs.Magentasum inscrivit sur le livre une religion pour que les hommes et les femmes du monde puissent y puiser la paix et l'amour.
Malheureusement, Taos, le premier homme à avoir éclot, propagea une rébellion pour se proclamer seul homme à pouvoir diriger son peuple. Taos sachant que Zalumba n'était pas le créateur des hommes et des femmes ne voulu obéïr aux commandements du manuscrit. Les hommes qui se considéraient comme fidèles de Taos et qui avançèrent sur le même chemin que lui, se nommèrent les fidèles Hanibites. Ils proclamèrent Taos roi prophète, car il donnait aux fidèles la vérité sur la raison de leur présence sur terre. Il dit : "Bientôt, ils reviendront nous chercher et nous devront les suivre pour nous faire vivre éternellement.". Il s'empara du livre de Magentasum et le déchira en morceaux pour réécrire les règles afin de les utiliser envers ses fidèles.
Les fidèles Hanibites se dispersèrent aux quatres coins du monde afin de prêcher la vérité de Taos. Le but de ce voyage était de dominer l'esprit et la conscience que Zalumba avait offert à l'homme, afin d'imposer aux hommes et femmes croyant en lui, la vérité de Taos. Ils les pourchassèrent afin de les soumettre et les baptisèrent les infidèles. Et pour qu'ils n'oublient jamais que Taos était le roi, ils leur marqua sur le front une croix.
Les hanibites bânirent Magentasum à errer dans un désert brûlant. Son livre à la main, il fut comdamner à marcher sur un chemin sans fin et à mourir dans la dévotion qu'il portait à Zalumba. Un jour, il s'écroula sur le sable du désert, les yeux écarquillés et son dernier souffle fut : " Adieu Zalumba.". A ce moment, son âme s'éleva et Zalumba l'attrapa. Il se senti envahi d'une sensation de colère qu'il n'avait connu auparavant.
Zalumba observant que ce peuple se divisait et voyant ce chaos qui tuait l'amour qu'il partageait avec eux, il s'octroya la possession d'un homme et maitrisa une puissance telle que, par un tremblement, il souleva la terre faisant jaïllirent le feu et déséquilibra toute la planète. Zalumba se fractura en deux et engouffra sa meilleure partie pour devenir Zalumba le Destructeur.
Là, son père lui dit : " Fils, qu'y a-t-il, quelle est cette énergie malfaisante que je perçois ?", il lui répondit : "Père, lors de mon initiation je n'ai été confronté à cela. Et malgré moi, j'ai protégé mon monde, par un symbole que j'ai caché jadis, mais aujourd'hui la bonté ne fait plus parti de moi. Maintenant, je me nomme jusqu'a la fin des temps, Zalumba le destructeur."
Le peuple hanibite périra sous ma colère qui protera le nom d'Enfer.
Chapitre III l'emprisonnement de Zalumba le destructeur

Suite à cette flamme de colère zalumba détruisit le monde par des fléaux qui fessa périr un immense parti du monde.
Les hanibites invoquaient le père créateur pour implorer la vie qui possédait pour ne pas sombrer dans l'enfers que zalumba avait créé, ainsi le père créateur et les hanibites construisirent une prison qui emprisonnera zalumba pendant mille ans ont été dans la vie des hommes qui portent le nom de réincarnation.
Une fois emprisonner zalumba ne sachant ce qu'il arrivait divisait son âme en deux pour que personne ne puisse le retrouver.
Pendant des siècles et des siècles zalumba se transmuter d'insectes à poisson puis dans le corps d'animaux et pour finir dans le corps d'homme et de femme.
Zalumba vu que le corps de l'homme pouvait se contrôler autant que son esprit est ce qu'il fut à asservir à sa Vengeance en prenant le corps et l'esprit d'un tzar à s'initier de sa colère envers les hanibites, mais ne voulut se montrer, preferas trouver un homme qu'il put l'ensorceler à devenir une icône par ses conseils, qui portent le nom de Salim.
Salim reçu de la part de la réincarnation de zalumba en tzar une initiation que nul homme na u de la part d'un dieu, Salim apprenait sans répit cet apprentissage qui sera le symbole d'une nation qui commencera par la marche d'une extinction des hanibites par la vengeance de zalumba le destructeur.
Seulement heroflexum le prophète des hanibites reçus un signe du père créateur qui lui souffla que le tzar n'était qu'autre que la réincarnation de zalumba le destructeur.
Maintenant que heroflexum connaissait cette vérité il ordonna l'assassinas du tzar pour ne plus à subir cette extinction massive qui portait sur son peuple, et un homme nommé linum assassinat le tzar d'une lance dans le coeur.
Zalumba se rendormit jusqu' à sa prochaine réincarnation.
Pendant des années tous allaient pour le mieux pour le peuple hanibites qui prospérait pour devenir le peuple le plus puissant du monde, malheureusement zalumba se réincarnât dans un homme qui allait devenir la plus grande terreur du monde qui ne se fera pas montrer comme un simple conseillé.
Cette réincarnation se produisit lors d'un appel d'un homme qui se proclamait voyant du monde, qui prit comme nom Hanusa qui trouvait un homme et lui dit " veux-tu devenir le maitre du monde pour ton peuple et ton espèce" et l'homme qui avait comme nom thilum lui dit " oui je le veux et je minitirais à ton savoir pour devenir le maitre"
Hanusa initia thilum, pendant des années et lui offrais, les déclencheurs de sa marche qui portera comme nom " la marche de l'enfer" Hanusa l'initia à ses symboles qui rendront sa nation libre des fidèles.
Thilum parla à sa nation en proclament devant son peuple le symbole dû commencera par l'extermination des hanibite, et le peuple l'acclamer jour après jour et commença la marche qui anéantira le peuple des hanibites par le biais de la guerre et des pays dans lequel zalumba dans son sommeil avait eu des réincarnations pour que les hommes de pouvoir offre le peuple d'hanibite à disparaitre.
Cela durait des années et zalumba voyant sa veangeange dans la fumé du monde s'éclatait d'un fou rire qu'il ne put maîtriser; mais le père créateur une fois de plus voyant se massacre immonde de la part de son fils fit envoyer sa deuxième création " sa fille Malina pour détruire zalumba le destructeur.
Malina fut devant zalumba et lui dit " meurent des atrocités que tu fais subir aux mortelles" et zalumba lui répondit " bonjour soeur tu n'auras que pitié et charité que tu puisse agir à mon égare par une flèche qui me transpercera le coeur où je te détruirais comme je détruirais le père par ma vengeance.
Malina sortit l'arc divin puis la flèche du châtiment et tua zalumba d'une flèche en plein coeur puis s'écroulait.
Le peuple hanibites sous le seuil de l'extinction acclamée Malina et le dieu créateur de leur délivrance sans lequel il ne serait plus.
Le peuple hanibitedemandèrent à Malina de démembrer et de brûler le corps de Zalumba pour ne plus avoir à affronter sa colère. Mais lors de cette pensée une odeur pestilentielle se fit sentir autour de son corps et son père versa une larme sur le corps de son fils et un rayonnement d'énergie où des ailes apparurent et l'envola au-dessus du monde avec une colère telle que Dieu lui-même eut un tremblement de peur qui le prétifia au fin fond de la galaxie dans une nuance parallèle de vérité qui demeurait sa prison ou nul ne pourras jamais Len sortir.
Cet évènement fut de Zalumba, le destructeur, qui prit Malina, par la gorge et lui arracha la tête pour boire son sang qui se transforma en calice de couleur verte pale qui sera plus tard la source et la conquête des infidels, pour avoir le pouvoir que Zalumba pourra leur procurer à ériger un monde de domination pour la gloire.
Zalumba devenu le divin chaotique qui a détruit Marina la deuxième création du Dieu, qui par sa colère propulsa son créateur au fin font de la galaxie où il fut emprisonné dans des fracturations parallèles où la vérité n’était que Cao et mort.
Zalumba envolé fit naitre une création immonde, avec l'odeur de cadavre putride aux yeux jaune écarlate entouré de serpents cobra pour guise de bras et de jambes, Zalumba lui donnait le nom de Cruos la bête du Cao qui par les ordres de Zalumba alla chercher les fidèles pour les dévorer sans répit pour accumuler leurs sangs au point ou la terre pleurait, dans l'univers des océans rouges dont l'odeur attirait les véritables créateurs de l'être humain.
Chapitre IV La naissance de Cruose, la : Bête sanguinaire.

Cruos prit naissance , dans la poussière de sang carbonisé et des corps en décomposition qui formèrent une odeur putride, pour naitre une boule énergétique diabolique.
Cruos naît par le biais de zalumba qui lui donnas le Calice pour vivre sous une forme bestiale avec l’allure d'un chien abominable qui fut membré de pates serpentaire avec des yeux magnétiques jaunes écarlates, cette monstruosité immortelle devint, Cruos la Bête
Cruos avait la capacité de symbiose la pourriture autant que la pureté qu'il rencontrait au cours du voyage autour de la terre, et de l'ordre que son maitre lui avait donné, d'exterminer le peuple Hanibite.
Cruos lors de sa conquête aux quatre coins du monde dévorait les fidèles pour en faire resurgir leurs corps morts pourris, pour qu'ils puissent être vus de tous.
La cruauté de Cruos donnas au monde une vision de terreur a l'approche de son escapade a la recherche des hanibites, seulement à l'arrivée du côté est de la terre Cruos découvrit un homme infidèle qui portait le nom d'E, il lui demanda qui est tu pour me défier .
E lui répondit je suis ta création Cruos, il y a trois comme mois qui sont dans les quatre coins de cette planète, nous sommes la symbiose que tu as effectuée en dévorant les fidèles que tu laissas sur le sol putride lors de ton passage.
Moi E je suis la symbiose de la réincarnation que tu porteras pour trouver mes frères pour anéantir le futur de l’univers, puis Cruos et E, partir à leur recherche.
Dans la contrer du sud ils aperçut une femme qui leurs dits, bonjour mon maitre et bonjour mon frère je me prénom S symbole de la vie immortelle, création de Cruos
S demandas a Cruos et à E de prendre part à la recherche de leurs frères, pour la conquête de l'univers.
Lors d'un massacre d'une cruauté immonde avec cette odeur putride, irrespirable ils vut un petit homme sortir d'un corps en décomposition, et lui demandait : qui est tu.
L'homme leur répondit je me prénom N symbiose de la pourriture instantanée qui par mon maitre ma donné la vie pour participer a la conquête du monde, puis il prit place sur le dos de Cruos où se trouvé deux de ses frère et sa soeur, ils partir dans le dernier coin du monde où ils ne connaissent encore pas.
Et d'un coup ils virent une lumière qui leurs assombri sas les yeux tellement la pureté était instance, ils lui demander, qui est tu :
Cette chose était pas humaine, mais leur répondit, je me prénom O symbiose de lumière pure qui vit et se nourrit par la destruction.
Ô prit place sur le dos de Cruos avec ses frères et sa soeur, et partit fouillée la planète dans le moindre recoint pour massacrer sans pitié les fidèles qui ont emprisonné leurs créateurs Zalumba .
Le massacre fut instance, et à chaque passage les corps morts, l'odeur putride de la décomposition ainsi que les âmes qui partir, des corps mort nourrissait ces quatre guerriers par la décomposition, ainsi que la lumière que les âmes dégager,puis par la nourriture de E personne qui ingurgitais les âme pour quelle puisse jamais se réincarnait et pour finir S qui sym-Bosas, la mort pour que nul ne puissent revivre dans un corps mortel.
Cruos par le biais de ces guerriers se nourrissait des énergies par qui ces guerriers se nourrissait.
Puis vient le jour ou la terre devint vierge de tout fidèles, et là Cruos et les quatre cavaliers arivaire devant Zalumba et s’écriaient devant lui, ô créateur du monde nous avons obéi à ton ordre et exterminé sur la surface de la terre les fidèles qui t'ont emprisonné auparavant, maintenant nous sommes pré-t à conquérir la galaxie avec toi Dieu du Cao.
Et Zalumba leur répondit, merci a toi Cruos et vous chers guerriers, mais il nous reste une chose à faire et à comprendre.Celle-là comment les êtres humains son venus, sur mon royaume pour détruire mes créations, et la Cruos lui répondit o mon Dieu avant de massacrer le dernier fidèle, il me révéla des êtres qui ne sont pas de cette planète sont venue lors de ton sommeil semé les graine qui formeraient l'être humain, il m'a aussi dit que dans le fin fon de la galaxie se trouvent leurs planètes et qu'ils étaient évolués avec des pouvoirs qui dépassé celui des humains.
Cet homme ma relevait que c’était, le Dieu de tous les Dieux qui avait créait univers qui demandait à ce peuple de conquérir l'espace pour trouver des planètes parfaites pour pouvoir semer leurs graines.
Et Zalumba dit à Cruos et aux guerriers allez exterminer cette planète par qui ses hommes ont voulu détruire mon royaume, nous allons révéler, a cette race indigne et cruelle que Zalumba Dieu de la terre portera sur eux le symbole de l'esclavage qui refondra notre planète qui n'est plus qu'un tas de cendre, par leurs cruautés, nous allons faire d'eux des esclaves qui pourrirons par ma vengeance.
Chapitre V L'histoire des coys

Les Coys sont des êtres humains qui on évolués dans le fin fon de la galaxie, ou ils sont prospérés dans la nature paisible dans une hiérarchie unitaire, ils ont évolué au gréé des siècles en anges mortelle pourvus de faculté or du commun.
Les Coy est l’évolution millénaire de l'être humain que l'homme ne connaît que par la fiction imaginaire.
Les Coys observent plusieurs planètes qu'ils ne connaissez auparavant ,dans leur voyage universitique interminable, et un beau jour, les coys découvrirent une planète ou se trouvaient l’atmosphère et la nature qui pourront, que leurs graines puissent si développé au gréer des siècles pour formé ce qu'ils appellent "l'engrais organique qu'ils auront besoin pour fertiliser leurs corps et leurs planètes coyta planète d'où le créateur et Anitor Dieu des galaxie connu.
Les Coys produire un véritable travail de symbiose pour que leurs graines puissent y prospérer en toute sérénité, mais hélas ce que les Coys ne savaient et que cette planète appelée terre, a été formé et conditionné par une âme créatrice pour être initié a devenir un Dieu.
Zalumba était le dieu de cette planète, les Coys ne savait cela, pensèrent que cette nature magnifique été l'oeuvre de miracle naturelle , ils se tromperent à leurs dépens en voyant un jour, par les observations de tragédie successif a chaque passage au dessus de cette planète.
Puis un jour, les Coys sentirent une odeur tellement putride qui envahit la galaxie sous un éclatement de brillance, tellement pur, et de cette couleur rouge, qui donnas aux Coys une frayeur abominable qu'il ressentit au plus profond de leurs coeurs une prise de conscience, qui les fessait partir sur-le-champ pour comprendre ce qu'il arrivait sur cette planète.
À leurs arrivées dans l’atmosphère, ils virent le Cao, la terre brulée tournant de poussière de sang qui jaillissait une énergie diabolique.
Cette énergie purulais sur toute la planète à différentes variations, côté nord de cette planète la glace se produisait pour geler la vie, la nature, et les êtres vivants, en découlas des ras marée est de tsunamis pour anéantir toute forme de vie naturelle, au contraire, du côté sud de cette planète le feu giclait et retombé de pluie foudroyante ou aucun être vivant, ni la nature survit par ce cataclysme infernal ou l'effondrement du sol par des larmes de feu ,déchainer des trou giganteste forment une coulée de lave sans début ni fin.
Du côté ouest de cette planète se produisit des vents tellement violents qui se transformer en ouragan qui dévasta toute bâtisses ainsi que la nature de Zalumba ,puis au centre de cette planète se trouvait le symbole intact est pure, qui portait le nom-de -neutralité vivante que zalumba avait construite pour protéger son monde de lui-même, car Zalumba savait ce qui risquer de se produire un jour ou l'autre.
Les Coys par l'observation de l’apocalypse retournera sur coyta pour avertir le dieu Anitor de ce qui se passait sur cette planète.
Anitor se rendis, instantanément sur terre et voyait la mort et le Cao, ce qu'il ne connaissait pas.
Anitor perçut le dieu de cette planète (zalumba) et lui dit .
Toi fils de mon fils tu détruit l’achèvement du bienfait de mes enfants qui son venue avant l'or déposer les graines de vie pour qu'ils puissent en germer le produit qui nourriras la terre de maïs enfant, et pour cela toi Zalumba je vais te détruire.
Zalumba lui répondit toi Dieu des Dieux venu devant moi perçois-tu ta cupidité annonciatrice de destruction, car j'ai appris de mon père et des hommes du monde dans lequel j'ai créé ma nature et ma vie et tu oses intervenir dans une guerre que tu vas perdre par l'insolence que tu me portes.
Anitor déploya son armure étincelante d'un bleuté foudroyant et surgirent ses ailes qui englobez-la moitié du monde et prit son épée d'oré qui avait le nom de déstiné pour le détruire.
Et là Zalumba révéla à Anitor qu'il avait détruit sa soeur et emprisonné son père dans une fracturation parallèle de réalité pour qu'il ne puisse jamais sortir de sa prison, et Zalumba déploya une énergie qui se rependit sur le monde, puis dans tout l'univers pour que nul ne doute de sa férocité et de son pouvoir, puis déploya 5 paires d'ailes qui pur se voir aux deltas, des galaxies insoupçonnées et qui sortit l’épée du Cao qui grandissait au fur et à mesure de sa colère, et là bataille commença entre ces Dieux ou la victoire de Anitore était certains pars les coya, mais incertaine de la Neutralité et de la bête que zalumba avait créer.
Puis la bête fut son apparition et sur son dos quatre guerriers que la bête avait créé, dans les quatre coins du monde ou zalumba lui avait ordonné d'aller tuer ses fidèles du peuple hanibite
Le premier guerrier portait sur sa main gauche le symbole de la connaissance
Le deuxième guerrier sur son front portais le symbole de la résurrection
Le troisième guerrier portait sur sa jambe droite le symbole du pourrissement instantané
Et enfin le quatrième guerrier porté sur son coeur le symbole de la pureté
Zalumba donnas l'ordre aux quatre guerriers de se symbiosé dans le corp de la bête et de cette Métamorphoses apparut une lame d’une puissance qui fesa pleuvoir les étoiles dans la galaxie , puis Zalumba porta cette lame à Anitor de la main droite, et de la main gauche porta son épée pour l'anéantir, ce qu'il fut anitor se pétrifia sans rappel en statut, et par son souffle, zalumba, écrasa Anitor et devin de la poussière qu'il avalas ,à cet instant l’univers tout entier se figeait sans temps ,seule la lumière pouvait se voir au plus profond des galaxies , même son père emprisonné dans sa prison où le temps n'existait plus pleurait de voir que son père a été vainqu.
Chapitre VI La Neutralié ( La Genese)
Lors de son triomphe Zaluba brandi a la main sa la lame étincelante, en s'écriant voilà Anitor, par ta mort je devient le roi des dieu, qui s'sèmeras CAO et miséricordes dans l'univers pour m'avoir mis sur ma terre tes graine porteuse de mort, puis, d'un seul coup, un silence se fit entendre dans un voile déflecteur d'une couleurs qui n'en n'avait, une énergie qui se dispersas tout autour d'un arbre qui se propageas jusqu'a devenir gigantismes qui laissé plané un fluide qui rendit zalumba sans aucune sensations de bien ou de mal,, il contemplas cette merveille grandir et grandir, pour qu'a son sommait s'ouvre un fruit qui grossirait et par se développements une mousse blanche remplit de fumé blanche qui au contacte de la terre calciné des pousse revire, des plante, qui rejair au fur et a mesure que le fruit dégager cette bonté apocalypstyque, a cette instant Zalumba se revu des siècles au paravent mettre se qui l'avait de plus précieux au centre de la terre, et là un cœur, son cœur, commenças a palpité, il se demandas se qu'il lui avivait lui qui était immortelle, et des larme dégoulinait de ses yeux.
Pendant cette étrange transmutations, le fruit finissait de se développée pour que sorte de se fruit une femme au long cheveux roux, avec les yeux d'une couleurs Émeraude, nu, et qui volait au dessus de zalumba avec ses ailes qui n'avait de couleurs .
Zalumba se mettais a genou devant t'elle, en lui demandant pardon, et cette femme lui répondit d'une douce voi lui murmuré "zalumba je t'aime comme tu m'aime, nous somme le sens et son contraire, nous Avon tous deux été créer dans l'amour pour devenir a notre tour de l'amour, et par cette apocalypse que tu a produit, ta vie ne sera que mortelle pour vivre dans l'amour et moi qui porte le nom que tu ma donné Genèse, je serait ta femme pour donné naissance a nos enfant dans le monde qui nous reste a créés.

Chapitre VII Kelym enfant roi
Zalumba et la Genèse, reconstruisit le monde grace à leurs enérgit complémentaire afin de redennez vie a toutes nature végétal et animal, leur pouvoir giganteste propageas une onde qui englobas toute la planète.
Cela mit des siecle a cette recontruction, et un jour le genèse mit dans la nature une graine qui germa pour devenir un erable d'une couleur jaune orangé et que ses feuille d'or jair des branches d'un surplus d'emerge,ce de paix.
De cette arbre un fruit bleuté etincelant grosisait au fur des mois, pour formé un enfant moitié mortel, moitie lumineux, zalumba et la genèse lui donnas le nom de kelym notre fils pour y reigné sur cette planette.
Ces parent lui instituaire une éducation des savoir de l'immortalité et du savoir humains, pour faire de se monde un havre de paix pour tous nos enfant.
Kelym grandissait mois aprés mois, pour devenir un jeune homme au cheveux blon, avec des yeux d'un vert hyptotique, et un jour il demanda a ces parent, " pére,mére coment vivre seul dans un monde sans qui je puisse parlé et construire une humanité, si je suis seul.
Zalumba lui répondit, kelym par mon expérience l'humain na pas de vie que par l'hypocrisie et par la guerre, c'est pour cela que tu est seul.
Genèse dit a son fils, pour formé ton humanité sert toi de toute l'éducation que long ta donné pour créer des graine que tu devras opposé en mal et en femelle.
Kelym s'employa a cette création pour faire naitre entre ces main une auras qui se matérialisa en une graine blanche ou la l'étincelance aurait pu se voir au fin fon de la galaxie par la clarté de sa brillance tel une étoile en formation.
Cela fait kelym la planta et concentra toute son energie a produire l'amour de cette germination, et d'un seul coup, une petite pousse sortit de terre, qui avait 7 petites feuilles orange, qui grandissait jour aprés jours.
Puis au bout de la trente-troizieme années un arbre qu'il appela zecoyya formé des milliers de cocons rouge sang qui tomberent au sol, et le miracle que kelym attendit s'exosa.

Chapitre VIII les enfants
De se concon sortir des enfants, mal et femelles, de toute couleurs différent, et a se moment là Zalumba et la genèse sur que kelym avait construit le debut de son reigne.
Tout ses enfants se metterent a marché derrier kelym, pour construire un royaume qui porta le nom de paradis.
Au fur des années ses enfant grandir et conféderait une éducation a d'autres qui suivit par l'arbre de vie.
Et un jour survint que l'arbre de vie, fit des cocons différents par leurs couleurs, qui une fois tombé au sole sortirent de ses cocons des nouveaux êtres par leurs couleurs de peux, et la couleurs de leurs yeux.
Ils y en avait des blanc, des noirs, des jaunes, des marrons, avec tout types de corpulances ainsi que leurs yeux étais pour certains d'un bleu océan, pour d'autres un noir nuit, et pour d'autres un vert percan.
Et a cette instant Zalumba et la Genèse fut leurs apparition pour demander a leurs fils de les éduquées a formé une nation hunitaire par leurs différence, et pour l'amour des uns et des autres, car Zalumba avait cette impréhention du déjas vue avec l'histoir des coys.
Malheureusement Zalumba sentit cette oppretion par l'attitude de certains enfants qui ne voulait de cette marche.
Ces enfant furent par une pensé vibratoires une conscience qui surgit dans leurs cerveaux un temoignage de vérité qui resurgisait par l'insurection de l'apocalypste que Zalumba avait provoqué par l'énergie.
Ces enfant réclamére la vie du libre d'être libre sans obéissance a quelque Dieux que se soit.
Et commença une division humanitaire ou les enfants ayant prit cette conscience cherchairent a regroupé des groupe d'hommes et de femmes pour vivre un chemin parraléle que kelyme voulait pour eux.
Par se biais des nations se formerent et des religions se créerent pour refondé un monde de haine ou l'être humain referas se que Zalumba avait détruit " la guerre" et la marche des morts.
A cette instant kelym demandas a ses parent " que se passe t'il, pour que l'homme veuillent s'affronté pour dominé et mourire".
Et la Zalumba prennas la paroles et dit a sont fils, " il y a longtemps jadis une conquete sur mon monde a fait surgire l'apocalypse, et toi mon fils par l'énergie que tu a déplyé a créer ton monde, tu a fait resurgir dans tes mains la graine ou l'humains par les vibration du Cao a refondé le peuple des Coys, qui ne se souviennent plus de qui ils ont été auparavent, et là la Genèse prit la parole et dit a son fils, kelym observe se peuple pendant des siécles sans tant approché pour comprendre la vision de se peuple.
Kelym fut se que ses parent lui avait conseillé, et attendat caché pendant 6 siécles a l'abris sur un rochers perdut dans le desert ou nul hommes ne pouras jamais venir.

Chapitre VIIII lA Mort de kelym.
Pendant des siécles les hommes batirent des royaumes, des nations, et des religion ou profairait que seul un dieux avait act par d'autres religion, se qui entranait des guerre, des revoltes,, des massacres, pour qu'un jour certains hommes construisit une tecnologie qui portat le non de bombe.
Le premiers a avoir conçut une bombe se nomait trasus, savant du monde de l'ouest, ils avait par son inteligence anterieurs fabriqué la bombe a électront atomique, qui lança sur le monde du sud qui par un claquement de doit foudroyas cette partit du monde qui resemblé a un desert enfumé de pousiere.
De l'autre coté le monde de l'est une réincarnation de talum, premier coys a avoir eclos, se rememorais les plan de la bombe a neutron electromagnétique biologique, il y passa une grande partit de sa courte vie a la fabriqué.
Une fois achevé il l'envoya dans l'atmosphere juste au dessus du monde su nord, et là un éclaire frappas cette partit du monde et un grondement se fit entendre jusqu'au fin fon de la galaxie, ou la planéte Coyta percut se bruit.
A cette instant preçit kelym sentit la mort du monde arrivé, et ne pouvant plus attendre un instant de plus cette apocalypse, se mettas en marche vert l'endroit le plus proche de lui, le coté ouest.
Il arivit devant les portes de l'ouest et demandas a parlé au maitre qui portait le nom de pryum.
Prym le reçut et lui demandas qui et tu toi qui bardé d'habit de mendiant pour me demandé la parole, et kelym lui répondit " je suis le fils de dieu Zalumba et fils de la déesse Genèse qui mon créer pour crer mon monde d'amour".
Et la prym demanda a ces gardes de l'entouré pour l'exécuté, mais Ses parent fur leurs apparition et Zalumba fit renaitre cruos de ses mains, et la genèse fit naitre de l'amour une fumé toxique qui par ces deux création fit instantanement la destruction du monde de l'ouest.
Kelym remercit ses parent et leurs demandas de ne plus deffendre son avancé.
Et il reprit sa marche pour atteindre la porte du monde de l'est.
A son arivé devant cette porte une fumé verte sortit du sole et l'englobait pour l'emprisoné dans un sarcophage, et au même instant talum resentit qui il était, et brandis de son foureaux un poignard fabriqué d'une météorite qui jadis s'était écrasé sur terre, et le poignardas en plain coeur, kelym mourras sur le coup, puis son corp fut enmener dans son royaume pour être mangé par talum, pour absorbé l'energit du fils de dieu.
Une fois se repas terminé talum se métarmosas, des ailes noires furent leurs apparition ainsi que des griffes mesurant un metre de long, puis ses jambe mutaire en patte de cheval, et une tête qui grossisait pour devenir une monstruosité qui ne pouvait avoir de nom, puis une énergie d'une puissance diabolique se dégagais de lui.

Chapitre X Le retoure des Coys

Pour bientôt ? LE JOUR DE LA MORT DE BENOIT 16 " IL SE REVEILLERAS ".

Raspoutine
Roturier

Nombre de messages : 5

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zalumba

Message par Henry le Jeu 29 Mai 2014, 22:20

Qu'est ce que cette fiction vient faire dans la partie religieuse?
avatar
Henry
Baron

Masculin
Gémeaux Serpent
Nombre de messages : 520
Age : 53
Localisation : Velay
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zalumba

Message par Mickaelus le Ven 30 Mai 2014, 15:36

Très sincèrement, je n'en ai aucune idée, Henry, je crains que notre nouvel inscrit n'ait pas bien compris sur quel forum il a atterri (étant donné les références galactiques du texte, ou le fait que la consommation de substances illicites envoie l'esprit en orbite, je crois que ce verbe s'impose !) :

Raspoutine a écrit:Les Coys sont des êtres humains qui on évolués dans le fin fon de la galaxie, ou ils sont prospérés dans la nature paisible dans une hiérarchie unitaire, ils ont évolué au gréé des siècles en anges mortelle pourvus de faculté or du commun.
Les Coy est l’évolution millénaire de l'être humain que l'homme ne connaît que par la fiction imaginaire.

Enfin... je prends note de la suggestion en déplaçant ces élucubrations, ou cette composition fantastique ou de science-fiction, comme on voudra, dans la section littéraire, tout en en profitant pour rappeler que les royalistes ne sont pas le moins du monde intéressés par les sectes ou les délires mystico-religieux quels qu'ils soient. Je croyais que nous avions touché le fonds avec Claude de Bortoli il y a peu d'années, mais ou bien il est de retour sous un nouveau pseudonyme, ou bien il y a vraiment de quoi s'inquiéter pour la santé mentale de personnes un peu trop nombreuses, perdues dans le relativisme spirituel que produit la dite modernité.

Ceci a évidemment valeur d'avertissement, également, pour avoir publié ceci originellement à la suite du sujet consacré au Notre-Père : j'entends bien que la religion catholique soit respectée en ces pages, la prochaine provocation de ce genre, entraînera le bannissement.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2689
Age : 36
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zalumba

Message par Raspoutine le Ven 30 Mai 2014, 20:59

Alors Bannissement Obligatoire de la par d'un MENTEUR ROYALISTE, car la religion que prône ce forum est contrére au Royaliste.
BAY.............
ps CELA PERMET DE COMPRENDRE QUI VOUS ENDOCTRINER DANS VOS SOYDISANT CAPTAGE POLITIQUE.
cordialement HCR.
jE NE REVIENT PLUS SUR LE FORUM DU CHARLATANT ROYALISTE.

Raspoutine
Roturier

Nombre de messages : 5

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zalumba

Message par Alain le Sam 31 Mai 2014, 16:18

Il y a des gens très étranges en république de France... Je crois que les 225 ans de république ont eu raison de toute logique chez les descendants des sujets de notre regretté Royaume.  Sad 

Alain
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 680

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zalumba

Message par FLF_BZH le Dim 01 Juin 2014, 00:29

Quel étrange intervenant... et quel message indigeste!
J'ai effectué une petite recherche sur google concernant le sujet. Il n'y a pas grand-chose et un autre forum a eu le droit à cette drôle d'histoire. Je pense que cela restera obscur...^^

_________________
Potius mori quam foedari
Kentoc'h mervel eget bezañ saotret
avatar
FLF_BZH
Ecuyer

Masculin
Lion Chèvre
Nombre de messages : 71
Age : 27
Localisation : Bretagne

http://royalistesbretons.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zalumba

Message par Mickaelus le Lun 02 Juin 2014, 17:45

C'est effectivement bien difficile de parvenir à lire autrement qu'en diagonale, et encore ! Je n'ai rien trouvé non plus à ce sujet, même si je suppose qu'il n'y a sans doute rien à en tirer... Comme le dit Calliope, tout ceci est encore plus inquiétant pour notre pays quand cela semble sincère plutôt qu'une provocation fantaisiste.

Cela demeure tout de même douteux de s'étonner qu'un forum dont la bannière comporte le mot catholique bien en évidence, ait quelques égards pour cette religion. Surtout quand il s'agit de royalisme français dont la fondation civilisationnelle même remonte au temps de Clovis et de son baptême catholique. Je ne vois pas bien comment le catholicisme serait contraire au royalisme comme le prétend Raspoutine. A la rigueur, on pourrait discuter de la reconnaissance de la république par le catholicisme moderne par souci d'adaptation, par renoncement, etc. Mais le catholicisme accompagne les rois de France par le sacre et fonde la transcendance du régime, c'est ce qui permet justement d'acquérir une souveraineté absolue, au sens de déliée, mais aussi morale. J'ai peur que sinon, nous n'ayons affaire avec les propos de notre étrange intervenant, comme le dit FLF_BZH, à autre chose, mais quoi... Néo-paganisme, prophétie sectaire, nationalisme, etc. ? Rien qui nous intéresse. Ce forum s'intéresse au royalisme français, à la civilisation française, qu'on ne vienne donc pas nous parler de charlatanisme quand on ne sait pas même ce qu'est la France.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2689
Age : 36
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zalumba

Message par Alain le Jeu 12 Juin 2014, 21:04

C'est très gentil de ta part de ne pas l'envoyer aux oubliettes... Je pense que c'est juste un type malheureux avec un côté shyzophréne: En le laissant dans son jus, peut-être nous reviendra t'il avec davantage de "mesure"?

Alain
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 680

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zalumba

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum