Le trait d'Espoir...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le trait d'Espoir...

Message par Alain le Mar 23 Fév 2016, 23:14

Toute rencontre est une offrande. Et toute offrande est humaine et aussi divine. Nous sommes depuis des phrasés divers mais sincères. Bref, nous sommes.
Je ne veux pas nous voir désanchantés. Simplement parce que nous sommes et être est la nécessité morale totale et irréversible!
Amicalement.

Alain
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 680

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le trait d'Espoir...

Message par Mickaelus le Jeu 25 Fév 2016, 00:35

[Mode administrateur : je prends la liberté de déplacer le sujet dans cette rubrique "la cour", puisque c'est une pensée libre qui ne me semble pas concerner l'actualité politique française.]


Je te remercie pour cette pensée philosophique et positive, Calliope, il n'est pas mauvais de rappeler l'essentiel parfois. L'espoir que tu cites dans ton titre concerne, par définition, quelque chose qui n'est pas totalement acquis et qui est potentiellement à venir. Mais le fait d'espérer peut déjà être présent dans la vie de chacun ; c'est d'ailleurs la définition même de la foi chrétienne, quand l'on considère que le royaume de Dieu est déjà advenu sur terre, quand on s'efforce de vivre selon les préceptes du Christ en vue du Paradis. C'est ce qu'on appelle alors un espoir eschatologique. L'espoir chrétien est aussi communion entre ceux qui sont portés par un même espoir ; quand tu écris que "nous sommes", je le comprends ainsi en tant que catholique, c'est-à-dire qu'ici nous sommes portés par un idéal politique, moral, ce que l'on veut, mais il y a aussi le fait que nous sommes liés par notre condition d'hommes pourvus d'une conscience conférée par Dieu dans l'âme. Certes, beaucoup refusent de se souvenir de cela, et c'est ce qui cause nombre de malheurs dans le monde d'aujourd'hui - et hier aussi, soyons honnêtes, le mal étant toujours présent même quand de bonnes valeurs sont au pouvoir.

Le désenchantement, c'est encore un peu différent, et cela me rappelle un cour de philosophie que j'avais suivi sur ce thème il y a un certain nombre d'années désormais. Le désenchantement, c'est en bonne partie lié à l'émergence du cartésianisme et des Lumières, ainsi qu'à l'impression que le monde se réduisait désormais au visible et au matériel, ce contre quoi a partiellement réagi un certain romantisme au XIXe s. Le désenchantement, c'est encore le consternation devant les actes terribles que peut accomplir une nature humaine pervertie : combien d'exemples n'avons-nous pas étudié concernant la Révolution, les Guerres de Vendée ? Ou bien encore, plus près de nous, la barbarie des guerres nationalistes, puisque c'est le centenaire de la bataille de Verdun cette année. J'ai visionné le documentaire du 21 février - Apocalypse Verdun -, sorte de reconstitution avec des images d'archive. Cela permet aussi de relativiser un peu les difficultés essuyées ici et là, qui sont bien confortables à côté de ces sacrifices immenses.

Enfin, je pense qu'on demeure moral dès lors que l'on reste fidèle aux bons principes. Inutile de rappeler ce qu'ils sont car ils sont clairement indiqués sur la bannière du forum. Mais, et c'est différent du désenchantement, il peut arriver qu'une pointe de découragement survienne. Et une forme de tristesse devant l'impossibilité de voir s'incarner vraiment des valeurs auxquelles on tient tellement. L'absence de projet également, qui ne donne aucune direction, alors que le ressassement, culturel, se fait comme rituel. C'est un peu comme une invocation d'un autre monde, l'attente du retour du roi Arthur. Je pense que c'est aussi l'un des problèmes du royalisme actuel : l'écartèlement entre la vocation presque messianique de l'idéal, et une vie humaine courte aux impératifs plus pressants. Beaucoup se perdent en chemin à cause de cela, d'une façon ou d'une autre.

Voilà quelques pensées subjectives inspirées par tes quelques phrases.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2684
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum