Appel à témoignages aux lecteurs de presse royaliste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Appel à témoignages aux lecteurs de presse royaliste

Message par everest63 le Jeu 14 Avr 2016, 17:14

MessagePosté le: Hier à 16:07 (2016) Sujet du message: Appel à témoignages aux lecteurs de presse royaliste Répondre en citant Editer/Supprimer ce message Supprimer ce message
Bonjour à tous et à toutes,

Je me présente, je m'appelle Ella Micheletti. Je suis étudiante en journalisme à Tours et je travaille, dans le cadre de mon dossier final, sur tous les médias royalistes en France. Donc aussi bien les journaux et revues en ligne légitimistes (le Lien légitimiste de Gérard de Villèle, Vexillia Galliae, etc) que la Nouvelle Action royaliste (journal Royaliste) ou l'Action française (journal Action française 2000), etc. Je vous écris ici pour lancer un appel à témoins, je cherche des lecteurs et lectrices de presse royaliste pour obtenir leur témoignage, ce qu'ils lisent comme presse royaliste, pour quelles raisons, la manière dont ils se la procurent (bouche à oreille, abonnements, kiosques) s'ils pensent qu'il est plus facile ou plus difficile pour un journal royaliste d'exister aujourd'hui au milieu de tous les journaux républicains,...

Alors tous ceux qui ont envie de m'apporter leurs avis, vous pouvez m'envoyer un message privé sur ce forum

Bien cordialement, Ella MICHELETTI

everest63
Roturier

Nombre de messages : 4

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel à témoignages aux lecteurs de presse royaliste

Message par Calliope le Jeu 21 Avr 2016, 15:56

Je suis désolé... Mais vous ne maîtrisez pas du tout votre sujet.

_________________
Le ciel étoilé au dessus de ma tête. La Loi morale dans mon coeur.

Calliope
Vicomte

Masculin
Balance Coq
Nombre de messages : 680
Age : 47
Localisation : Etat de Fribourg
Affinités politiques : Monarchiste légitimiste/Ultra-conservateur mais anti-réactionnaire.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel à témoignages aux lecteurs de presse royaliste

Message par Mickaelus le Sam 23 Avr 2016, 15:35

Ah, tu en écris peut-être trop ou pas assez, Calliope, dans ce cas. Veux-tu parler de la perspective œcuménique de son travail, peut-être ?

Je ne suis pas certain qu'il y ait la moindre prétention de maîtriser la question du royalisme français ici, puisque c'est justement quelqu'un qui semble chercher à se renseigner, d'une part, et sur la presse, d'autre part - ce qui n'implique donc pas nécessairement, loin de là, un intérêt de l'ordre de la philosophie politique.

Néanmoins, puisque ce n'est même pas cité dans le message initial, rappelons qu'il y a au moins aussi la "Gazette royale" dont on pouvait prendre connaissance sur le site de l'Union des Cercles Légitimistes de France : Cliquer ici.

S'il y a des gens affiliés aujourd'hui à l'UCLF qui passent par ici, qu'ils n'hésitent pas à dresser un état des lieux de la presse de l'UCLF ou de leurs provinces telle qu'ils la connaissent - personnellement je ne lis quasiment pas de presse, mais des livres.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.

Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2683
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel à témoignages aux lecteurs de presse royaliste

Message par Henry le Sam 23 Avr 2016, 16:10

Je pense que Mme Michelletti s'est entretenue avec le président de l'UCLF.  Cette dame, en quête d'informations a du se laisser berner par les "Vexillae Galliae" sic (non Vexilla Regis) et consorts, qui relèguent les légitimistes en dehors de leurs tables rondes,(ouf) sur nos intentions.

Merci encore de votre dévouement personnel pour la cause royale et de droit divin, Mickaëlus.

Voici notre misère, Notre Père, que votre règne arrive.

Henry
Baron

Masculin
Gémeaux Serpent
Nombre de messages : 516
Age : 51
Localisation : Velay
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel à témoignages aux lecteurs de presse royaliste

Message par everest63 le Sam 23 Avr 2016, 16:48

Merci d'avoir pris le temps de me répondre, en effet j'ai eu un long entretien téléphonique avec Monsieur Bodin, ce qui m'a permis de découvrir la Gazette royale et la Blanche hermine (qu'il m'a envoyé en PDF). Mon message initial n'était peut être pas très clair, il est vrai que je travaille donc sur la presse royaliste. Et je ne connaissais pas la Gazette et la Blanche hermine avant de venir sur ce forum, du coup je n'avais eu en interlocuteurs que des royalistes revendiquant une monarchie constitutionnelle (roi avec pouvoirs cadrés dans une constit ou la Loi pour certains, ou roi quasi uniquement symbolique pour d'autres). Je sais que mon sujet est complexe mais il m'intéresse vraiment. Au delà du clivage Légitimistes - Orléanistes, j'ai suffisamment effectué de recherches et possède assez de connaissances pour savoir qu'il y a des antagonismes au sein même des orléanistes, de même que la Gazette ne peut absolument pas être comparée au Lien légitimiste vu que vous ne prônez pas une monarchie constitutionnelle, etc. Monsieur Bodin m'a éclairé pendant 1h30 sur tous les points, y compris celui là. Par contre, je n'ai pas eu de contacts avec Vexillia Galliae en fait. Ils ne m'ont pas (encore ou peut-être ne le feront-ils pas) répondu. Le but de mon travail est journalistique et neutre. Il y a d'autres personnes que j'aimerais avoir mais que je n'ai pas eu non plus comme Hilaire de Crémiers. Je cherche à comprendre comment les presse royaliste vit (papier ou plutôt numérique, lectorat, abonnements ou autre méthode [criée, etc), question de l'impression, du bénévolat) et si cela est plus ou moins dur qu'avant pour elle. Je ne dois pas m'étendre sur la question historique (sinon je terminerai avec un mémoire^^) même si je la maîtrise, que j'ai des livres et ai eu des interlocuteurs historiens. Je me fixe vraiment sur la question de la presse aujourd'hui. Alors oui je vais devoir expliquer qu'elle est très hétérogène car tous mes interlocuteurs de presse royalistes sont aux antipodes les uns des autres justement, aussi bien au niveau des idées, du type de monarchie, du prétendant, des racines invoquées, que des méthodes de vente que du lectorat. Je vous prie de m'excuser si j'ai eu l'air de tomber de mars.

Je remercie encore Monsieur Bodin car la discussion a été enrichissante et qu'il a été très sympathique avec moi. Bien cordialement, Ella Micheletti

everest63
Roturier

Nombre de messages : 4

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel à témoignages aux lecteurs de presse royaliste

Message par everest63 le Sam 23 Avr 2016, 16:51

"lA* presse royaliste".

everest63
Roturier

Nombre de messages : 4

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel à témoignages aux lecteurs de presse royaliste

Message par Henry le Sam 23 Avr 2016, 20:52

Mr Hilaire de Crémiers est resté longtemps sous la main de l'abbé de Nantes.
Des journaux légitimistes ont paru sporadiquement dans la fin du XIXe et dans le début XXe, sans compter certains que nous n'avons pas encore trouvé, faute de temps ou de moyens.

Vous dites:
Et je ne connaissais pas la Gazette et la Blanche hermine avant de venir sur ce forum, du coup je n'avais eu en interlocuteurs que des royalistes revendiquant une monarchie constitutionnelle (roi avec pouvoirs cadrés dans une constit ou la Loi pour certains, ou roi quasi uniquement symbolique pour d'autres).

Le sujet du royalisme de droit divin est colossal, de par la législation des corporations, des régions, de la décentralisation avec l'équilibre, la subordination indirecte et l'harmonie avec l'Eglise. C'est un travail auxquels doivent se coordonner, juristes, légistes, magistrats, notaires et parlementaires.

Des personnes qui ne sont pas de notre bord, comme Stéphane Rials, Aimé Bonnefin ou Bernard Basse ont une vision donc libérale de l'ancienne constitution.

Vous devez prendre en compte l'histoire également de l'Eglise qui a œuvré pour le royalisme de droit Divin. Du consistoire de Pie VI, en passant pas Monseigneur Freppel, le Cardinal Pie, des ecclésiastiques continuent à participer pour le royalisme.


Henry
Baron

Masculin
Gémeaux Serpent
Nombre de messages : 516
Age : 51
Localisation : Velay
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel à témoignages aux lecteurs de presse royaliste

Message par Henry le Sam 23 Avr 2016, 21:10

Ce serait bien que vous remerciez Mr Bodin sur le Forum du Royaume de France, auquel il participe activement, par son soutien. Merci d'avance.


Dernière édition par Henry le Sam 23 Avr 2016, 22:05, édité 1 fois

Henry
Baron

Masculin
Gémeaux Serpent
Nombre de messages : 516
Age : 51
Localisation : Velay
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel à témoignages aux lecteurs de presse royaliste

Message par everest63 le Sam 23 Avr 2016, 21:27

Merci bien pour votre réponse fouillée. D'accord !

Bien cordialement,

everest63
Roturier

Nombre de messages : 4

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel à témoignages aux lecteurs de presse royaliste

Message par Calliope le Mar 26 Avr 2016, 21:25

Oui... En mon sens Mlle. Ella Micheletti, vous prenez en otage un Monde dont vous ne connaissez en rien les horizons. Depuis votre vanité, vous voulez vous affirmer depuis votre obscure école de formatage de Tours (!). Sachez qu'avant d'habiter le "Monde" du légitimisme, des gens depuis leur solitude ont su construire et habiter afin d'être. Etre afin d'être-ensemble depuis des enjeux éternels.
Il ne suffit pas de dire " je suis apprentie-journaliste" ( c'est à dire une évènementialiste circonstancielle possédée par les pires sociologismes). Il faut habiter.
Et... Je suis navré, mais vous n'habitez rien du tout Mlle. Micheletti: Vous avez pris une dynamique qui vous pré-existe pour vous l'approprier et en tirer profit personnel.
Vous nous considérez d'emblée comme des "entités d'études" depuis un statut que vous auto-affirmé certainement depuis l'art- tellement naturel quand on est français de la république- de la mythomanie et de l'affabulation. Alors non... Je n'ai pas le souhaît de partager quoi que ce soit avec une personne de votre catégorie: Des gens- alors que je ne suis pas journaliste- j'en ai rencontré et suis parvenu à faire syllabe avec eux ( et cela va de Rebeyne à la LCR). Si vous voulez connaître, Mlle. Micheletti, il vous faut vous risquer dans ce que vous êtes. Et non, envoyer des courriels de type "administratifs" à la chaîne sur de sites ou forums comme celui-ci. Vous êtes indécentes et vulgaires dans votre démarche. Je suis désolé de notre rencontre. Je n'aime pas être blessé depuis ce que je suis. C'est ainsi... Même si je doute qu'une évènementialiste de votre genre se rende compte de son caracactère profondément ontologiquement obscène.

_________________
Le ciel étoilé au dessus de ma tête. La Loi morale dans mon coeur.

Calliope
Vicomte

Masculin
Balance Coq
Nombre de messages : 680
Age : 47
Localisation : Etat de Fribourg
Affinités politiques : Monarchiste légitimiste/Ultra-conservateur mais anti-réactionnaire.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel à témoignages aux lecteurs de presse royaliste

Message par Henry le Mar 26 Avr 2016, 22:07

Calliope, laissez au moins à cette jeune dame le soin de faire ces preuves. Nous ne pouvons juger sa conduite sur une simple déduction ou logique déontologique liée aux constats républicains sur des journaux à grand tirage.

Henry
Baron

Masculin
Gémeaux Serpent
Nombre de messages : 516
Age : 51
Localisation : Velay
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel à témoignages aux lecteurs de presse royaliste

Message par Mickaelus le Mar 26 Avr 2016, 22:08

everest63 a écrit:Je vous prie de m'excuser si j'ai eu l'air de tomber de mars.
Je sais que mon sujet est complexe mais il m'intéresse vraiment.
Le but de mon travail est journalistique et neutre.
Il n'y a rien à pardonner, nous avons déjà eu sur ce forum un inscrit croyant littéralement aux extra-terrestres, et je vous assure que c'était tout autre chose...

Plus sérieusement, c'est une démarche saine et constructive que de venir se renseigner chez les royalistes - groupes ou individus - convaincus, plutôt que de s'en tenir à une vision un peu distante et confortable. Et c'est encore mieux quand on ne se contente pas de ceux que les bien-pensants pourraient qualifier de fréquentables, soit les plus libéraux et modernes, car vous vous doutez bien que la neutralité que vous évoquez est entendue d'une manière pour le moins particulière chez de trop nombreux journalistes.

Ce que je voulais dire dans mon précédent message était qu'effectivement, votre travail de journaliste ne présupposait pas une maîtrise approfondie de la philosophie politique, sans me prononcer sur votre personne que je ne connais pas. Simplement, un état des lieux de la presse, un travail d'historien, ou de la philosophie politique (avec des références comme Maistre et Bonald dans le camp des légitimistes traditionnels), cela fait intervenir des talents divers que tout un chacun ne parvient pas à développer pleinement dans une même vie, quand bien même il s'y efforcerait.

Je ne dois pas m'étendre sur la question historique (sinon je terminerai avec un mémoire^^) même si je la maîtrise, que j'ai des livres et ai eu des interlocuteurs historiens.
C'est parfaitement compréhensible, il faut bien s'en tenir à son sujet, ou bien il n'aurait plus lieu d'être. Je ne vais pas m'étendre beaucoup plus sur la question, étant donnée que vous avez été bien renseignée, et je vais donc me contenter de quelques petites indications selon ma manière de percevoir le légitimisme.

Pour ma part, en ayant étudié la question d'un point de vue plus civilisationnel, j'ai tendance à remplacer le clivage légitimiste/orléaniste, même si je m'en sers toujours pour être plus clair et pour les problématiques dynastiques, par la distinction entre le royalisme français et la monarchie républicaine. Le légitimisme traditionnel ou authentique est un royalisme purement français en ce sens qu'il exprime les coutumes françaises, nées sous les Mérovingiens et les Carolingiens et perfectionnées et fixées sous les Capétiens. En un mot, le légitimisme exprime politiquement et philosophiquement les structures sans lesquelles la France ne saurait être France, et à cet égard, les Lois fondamentales du royaume de France, forment une sorte de constitution non écrite, contraignante y compris pour le souverain, qui ne peut ni choisir son successeur ni aliéner le territoire du royaume, etc. C'est pourquoi j'estime que la problématique qui oppose monarchie absolue et monarchie constitutionnelle, même si l'on comprend ce que cela signifie historiquement et qu'il faut s'y référer ainsi parfois selon le contexte et l'interlocuteur, est mal posée philosophiquement. Ce qui oppose vraiment les royalistes sont les lois dynastiques, la nature et le degré de la souveraineté, ces deux grands pôles ayant basculé avec la Révolution. Ce qui relie les orléanistes des tendances libérales et autoritaire/nationaliste (mais cela fonctionne aussi avec les bonapartistes dynastiques, dits "victoriens" par opposition aux "jérômistes" républicains), c'est justement que la nation est première et que le roi n'est que le dépositaire du pouvoir de la nation, ou souveraineté populaire : avec la Charte de 1830 de Louis-Philippe, le roi des Français (et plus de France) n'est plus sacré et la religion catholique n'est plus celle de l’État. La Charte de 1814 de Louis XVIII et Charles X, voyait encore un roi de France sacré avec une religion d'Etat, malgré des aménagements libéraux. Ça, c'était pour la nature de la souveraineté de droit divin. La souveraineté absolue, ou sans lien (et non sans limite, ce pourquoi je citais les Lois fondamentales), c'est l'aboutissement du projet capétien, et c'est en ce sens qu'on oppose monarchie constitutionnelle à monarchie absolue. Cette dernière avait donc des lois, mais il n'y existait pas de séparation des pouvoirs. C'est là l'immense et principale différence politique entre le légitimisme traditionnel et les autres : une souveraineté royale pleine et entière, fondée de façon divine et lignagère, délimitée par la coutume et les droits et libertés des corps du royaume, contre une souveraineté populaire représentée par un roi qui a soit un rôle symbolique, soit un pouvoir exécutif limité. La Charte de 1814 aura eu cet intérêt de conserver à la souveraineté royale le pouvoir exécutif, l'initiative législative, soit un minimum capétien refusé par les libéraux de l'époque, d'où la Révolution de 1830 et l'avènement de Louis-Philippe. Au regard de tout ceci, les dits légitimistes libéraux, soit ceux qui soutiennent Mgr le duc d'Anjou en lui souhaitant encore moins de souveraineté que ne lui en aurait octroyé la Charte de 1814, n'ont de légitimiste que le hasard de leur soutien à ce roi possible (possible, car pour eux, le sacre n'est pas religieux mais populaire, la lignée seule ne pouvant être que secondaire dès lors qu'il y a "contrat social"). Un peu comme on disait en Espagne que les Espagnols étaient plus juancarlistes que royalistes sous le précédent roi d'Espagne.

Par contre, je n'ai pas eu de contacts avec Vexillia Galliae en fait. Ils ne m'ont pas (encore ou peut-être ne le feront-ils pas) répondu.
Je ne pourrai pas vous aider pour les questions de presse, étant donné que, comme vous l'aurez compris, je suis plus intéressé par la dimension de philosophie politique du légitimisme qui, pour moi, est la tradition vivante de la civilisation France, et ne saurait donc appartenir à un quelconque réceptacle politique éphémère, quelque forme qu'on lui donne.

Toutefois, je pense pouvoir dire un mot sur le site de Vexilla Galliae qui est apparu un peu tout d'un coup à mon sens, sans doute vers l'époque de feu l'Institut duc d'Anjou (qui a concurrencé un court temps l'Institut de la Maison de Bourbon), sans grand souci de ce qui existait déjà dans la presse légitimiste. Bien que la plupart des signatures des articles du site soient des inconnus, un certain nombre d'entre elles sont ou ont été liées au parti politique Alliance Royale, connu pour son indifférenciation dynastique et son soutien à une forme constitutionnelle sans grand souci du projet capétien, car ne prenant pas même la base de la Charte de 1814 des derniers Bourbons légitimes. A mon sens, ce site est l'expression d'adhérents ou de sympathisants de partis ou de mouvements comme Alliance royale, Démocratie royale, etc., avec une préférence personnelle pour le duc d'Anjou, sans grand souci des traditions capétiennes en elles-mêmes : soit la "république couronnée", comme on dit dans ces milieux, ou le quinquennat perpétuel. Ils peuvent se targuer des éditos du prince Charles-Emmanuel de Bourbon-Parme, et l'on peut repérer des échanges transversaux par-ci par-là (voir cet article notamment). Et quand on lit des articles comme celui-ci, on comprend qu'il existe surtout à travers ces activités, des pratiques de cour souterraines.


Bon courage pour démêler tout ceci quoi qu'il en soit, l'étude de la presse mène à la politique et aux pratiques de (basse) cour. Pour ma part, je m'en tiens à la philosophie politique depuis des années en laissant partis et mouvements s'amuser entre eux, puisque tout est opaque de toute façon.


Henry a écrit:Merci encore de votre dévouement personnel pour la cause royale et de droit divin, Mickaëlus.
Je vous remercie pour ces paroles, Henry, bien que je ne fasse qu'écrire de temps à autre ce que j'estime juste, et puis si quelques personnes ont pu en retirer quelque chose de vrai dans leur vie, je m'en estime récompensé. Et comme je ne suis intéressé ni par la politique en tant que telle, ni par la courtisanerie, l'ingratitude ni l'oubli ne m'importent, quant au reste.


Calliope a écrit:Oui... En mon sens Mlle. Ella Micheletti, vous prenez en otage un Monde dont vous ne connaissez en rien les horizons. Depuis votre vanité, vous voulez vous affirmer depuis votre obscure école de formatage de Tours (!). Sachez qu'avant d'habiter le "Monde" du légitimisme, des gens depuis leur solitude ont su construire et habiter afin d'être. Etre afin d'être-ensemble depuis des enjeux éternels.
Il ne suffit pas de dire " je suis apprentie-journaliste" ( c'est à dire une évènementialiste circonstancielle possédée par les pires sociologismes). Il faut habiter.
Et... Je suis navré, mais vous n'habitez rien du tout Mlle. Micheletti: Vous avez pris une dynamique qui vous pré-existe pour vous l'approprier et en tirer profit personnel.
Vous nous considérez d'emblée comme des "entités d'études" depuis un statut que vous auto-affirmé certainement depuis l'art- tellement naturel quand on est français de la république- de la mythomanie et de l'affabulation. Alors non... Je n'ai pas le souhaît de partager quoi que ce soit avec une personne de votre catégorie: Des gens- alors que je ne suis pas journaliste- j'en ai rencontré et suis parvenu à faire syllabe avec eux ( et cela va de Rebeyne à la LCR). Si vous voulez connaître, Mlle. Micheletti, il vous faut vous risquer dans ce que vous êtes. Et non, envoyer des courriels de type "administratifs" à la chaîne sur de sites ou forums comme celui-ci. Vous êtes indécentes et vulgaires dans votre démarche. Je suis désolé de notre rencontre. Je n'aime pas être blessé depuis ce que je suis. C'est ainsi... Même si je doute qu'une évènementialiste de votre genre se rende compte de son caracactère profondément ontologiquement obscène.
Je ne viens de lire ton message qu'après avoir rédigé le mien, donc je vais le laisser tel quel malgré tout... Pour ma part, je vais me contenter de laisser à cette étudiante le bénéfice du doute, en sachant que même si elle est ce que tu penses qu'elle est, cela n'aura guère d'importance pour moi et ne changera rien pour nous, petit lieu d'échange paisible et isolé. Puisque quelqu'un vient se renseigner, autant en profiter pour répondre quelques choses vraies et justes au passage, qui subsisteront en elles-mêmes quoi qu'il arrive : on ne peut rien faire quant au reste.

S'il s'agit par contre de débattre sur ce qu'est le monde du journalisme, là nous serons bien évidemment d'accord, je n'en ai pas une bonne opinion générale moi non plus, même si j'espère qu'il existe quelques exceptions. Cela étant, et de manière plus générale : imaginons un instant une idée monarchique en net regain de popularité, et le monde de la presse qui cherche donc, par opportunisme forcément, à s'en emparer... l'idée n'est guère plaisante, car je pense qu'on ne verra pas la neutralité dont parle notre interlocutrice, mais les royalistes les plus traditionnels traités comme le FN d'avant la "dédiabolisation".

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.

Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2683
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel à témoignages aux lecteurs de presse royaliste

Message par Calliope le Mer 27 Avr 2016, 13:54

Je ne veux pas être odieux avec Ella... Mais, je trouve sa démarche malsaine: Elle doit avoir l'âge de la fille que je n'ai jamais eu et s'autorise une intrusion dans un Monde qu'elle pré-suppose depuis des préjugés pré-établis.
Moi... Quand je veux être confronté à un Monde: Déjà je me présente... Et je dis que j'espère partager un temps de l'écoute pour espérer une rencontre sincère. Et, si celle-ci intervient, est-ce que vous m'autorisez à en témoigner dans la mesure où je ne veux pas vous blesser. Je crois que c'est là la moindre des choses.
J'étais furieux hier dans la mesure où j'ai retrouvé ce qui m'a fait quitté la "France" pour toujours: Cette ignorance habillée d'arrogance qui me fait aimer la Suisse et détester la France. Je suis tellement désolé... Mais dès lors qu'on souhaîte rencontrer des gens qui vous sont étrangers depuis leurs idées, il est indispensable de proposer un "temps de l'écoute" afin de s'offrir une rencontre. Et, ensuite demander si il est possible de témoigner devant autrui de la rencontre dont on a bénéficié. Mais ce rentre-dedans... Je suis désolé mais je ne tolère pas!

_________________
Le ciel étoilé au dessus de ma tête. La Loi morale dans mon coeur.

Calliope
Vicomte

Masculin
Balance Coq
Nombre de messages : 680
Age : 47
Localisation : Etat de Fribourg
Affinités politiques : Monarchiste légitimiste/Ultra-conservateur mais anti-réactionnaire.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel à témoignages aux lecteurs de presse royaliste

Message par Mickaelus le Mer 27 Avr 2016, 14:48

Calliope a écrit:Moi... Quand je veux être confronté à un Monde: Déjà je me présente... Et je dis que j'espère partager un temps de l'écoute pour espérer une rencontre sincère. Et, si celle-ci intervient, est-ce que vous m'autorisez à en témoigner dans la mesure où je ne veux pas vous blesser. Je crois que c'est là la moindre des choses.
D'accord, je comprends mieux ce que tu as voulu dire précédemment, j'avais supposé que tu visais avant tout la discipline - je veux dire par là le journalisme et ses méthodes ordinaires. Effectivement, si on se place sur le terrain de la politesse, de la courtoisie et du savoir-vivre, c'est un peu différent. Je ne suis pas particulièrement friand moi non plus d'une attitude que l'on pourrait résumer, en caricaturant un peu, par : "bonjour - filez-moi vos infos - adieu." Cela étant dit, plutôt que de forcément trouver quelque chose de particulièrement français là-dedans, je me demande plutôt si ces mœurs-là ne sont pas surtout le produit des rapports déshumanisés créés et encouragés par internet, qui est utilisé en Suisse également. Cet internet qui représente bien notre civilisation folle du quantitatif, de la vitesse et souvent de la "violence" au détriment d'une incarnation pleinement humaine - même si la "douceur de vivre" du XVIIIe n'a certes pas attendu internet pour disparaître et se consumer dans le feu des horreurs bourgeoises, industrielles et nationalistes. Après, je ne m'en émeus pas autant que toi sans doute parce que je sais ce qu'on a à attendre des contemporains, qui sont des gens pressés. Si quelqu'un vient poser des questions sur la presse royaliste, je ne m'attends pas, comme je l'ai écrit au tout début, à un intérêt philosophique - et qui demande donc un intérêt dans le temps - pour le domaine. Maintenant voilà : le fait de poser des questions n'est pas anormal vu le domaine ; le procédé trop rapide et relatif aux mœurs d'internet est dommage, je suis d'accord, mais en honnête homme, je ne jugerai pas si cela représente la personne ou simplement des habitudes informatiques partagées par trop de monde - et on sait tout le mal que produit le mimétisme inconscient à notre époque.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.

Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2683
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel à témoignages aux lecteurs de presse royaliste

Message par Henry le Ven 29 Avr 2016, 00:55

Mickaêlus écrit:
Toutefois, je pense pouvoir dire un mot sur le site de Vexilla Galliae qui est apparu un peu tout d'un coup à mon sens, sans doute vers l'époque de feu l'Institut duc d'Anjou (qui a concurrencé un court temps l'Institut de la Maison de Bourbon), sans grand souci de ce qui existait déjà dans la presse légitimiste. Bien que la plupart des signatures des articles du site soient des inconnus, un certain nombre d'entre elles sont ou ont été liées au parti politique Alliance Royale, connu pour son indifférenciation dynastique et son soutien à une forme constitutionnelle sans grand souci du projet capétien, car ne prenant pas même la base de la Charte de 1814 des derniers Bourbons légitimes. A mon sens, ce site est l'expression d'adhérents ou de sympathisants de partis ou de mouvements comme Alliance royale, Démocratie royale, etc., avec une préférence personnelle pour le duc d'Anjou, sans grand souci des traditions capétiennes en elles-mêmes : soit la "république couronnée", comme on dit dans ces milieux, ou le quinquennat perpétuel. Ils peuvent se targuer des éditos du prince Charles-Emmanuel de Bourbon-Parme, et l'on peut repérer des échanges transversaux par-ci par-là (voir cet article notamment). Et quand on lit des articles comme celui-ci, on comprend qu'il existe surtout à travers ces activités, des pratiques de cour souterraines.
Fin de citation.

Pour les pratiques de cour souterraines, les maitres autoproclamés royalistes du site VG, ont relégué le président de l'UCLF, au fond d'un restaurant tout en longueur, très loin des invités d'honneur, après la messe à la chapelle expiatoire en Janvier. on peut se rappeler les termes diffamatoires de Mr Hamiche en 2004 contre les représentants de L'IMB.  On reconnait un arbre à ces fruits.

Voir sur ce site, et sous la plume de Daniel, le roi et la Couronne, symbole royal (sur un article donné sur Philippe le Bel)  tombés à terre, et chargés par un sanglier, on peut se demander quelle est la ligne de conduite de certains auteurs. Il (l'auteur déjà cité) confond aussi Sciarra Colonna et Guillaume de Nogaret.

Henry
Baron

Masculin
Gémeaux Serpent
Nombre de messages : 516
Age : 51
Localisation : Velay
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel à témoignages aux lecteurs de presse royaliste

Message par Mickaelus le Ven 06 Mai 2016, 16:46

Je suis navré pour le commentaire un peu tardif, j'ai été un peu occupé ces derniers temps.

Henry a écrit:Pour les pratiques de cour souterraines, les maitres autoproclamés royalistes du site VG, ont relégué le président de l'UCLF, au fond d'un restaurant tout en longueur, très loin des invités d'honneur, après la messe à la chapelle expiatoire en Janvier. on peut se rappeler les termes diffamatoires de Mr Hamiche en 2004 contre les représentants de L'IMB.  On reconnait un arbre à ces fruits.
Si les invités d'honneur en question étaient bien le(s) prince(s), c'était aussi probablement à lui (eux) de trouver à y redire (c'est-à-dire en le faisant remarquer à tous, courtoisement mais significativement), et il est vrai qu'en soi, cela illustre bien ce que je disais à propos des problématiques purement courtisanes ; on se souviendra à quel point la moindre place ou le plus petit tabouret avaient une importance terrible pour les nobles de la cour de Versailles, qui se situaient notamment ainsi quant à leur puissance ou à leur faveur auprès du monarque. Cela rappelle aussi combien dans les assemblées générales de telle entité politique, composées par des tendances plus ou moins à gauche ou à droite, ce sont souvent celles de droite qui doivent faire de la place, quand l'autorité au sommet est passive. Puisque vous parliez des fruits de l'arbre, Henry, peut-être faut-il voir là un exemple, ou un symbole de ce qu'engendrerait cette "royauté arbitrale" qui est parfois évoquée, c'est-à-dire celle qui ne prend pas parti mais se contente de présider en constatant ce qui existe.

Je pense que c'est d'ailleurs un problème qui est commun aux tendances légitimiste et orléaniste et qui est tributaire de la difficulté d'assumer la charge de prince à une telle époque, même quand on est bien intentionné. Car après tout, les orléanistes ont aussi leurs "purs" (l'Action française) et des princes comme Henri d'Orléans qui ne sont pas franchement sur la même ligne. On a l'impression que pour les deux tendances, à des degrés divers et selon des modalités propres à chaque cas, il y a les princes d'un côté, et les fidèles de l'autre, regroupés en diverses sensibilités qui font chacune vivre tel royalisme sans qu'aucun plan de restauration réel appuyé sur le prince ne soit mis en œuvre. Alors forcément, s'il s'agit pour les hautes instances de ne froisser personne, la conséquence c'est la loi du nombre et l'attente dans la commémoration. Mais on ne peut pas espérer le retour du roi comme on attend le Jugement dernier. Bref, même avec la vue très partielle que je peux avoir des coulisses du royalisme, je me dis qu'il faudra bien taper du poing sur la table un jour ou l'autre.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.

Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2683
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel à témoignages aux lecteurs de presse royaliste

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum