Les adoratrices du coeur royal de Jésus souverain prêtre.

Aller en bas

Les adoratrices du coeur royal de Jésus souverain prêtre.

Message par Alain le Ven 19 Aoû 2016, 13:45

Il y a peu je me suis perdu dans le jeune canton du Jura. En descendant vers le Doubs qui sépare nos deux pays, je suis tombé sur une inscription très surprenante qui indiquait "adoratrices du cœur royal de Jésus souverain prêtre". Ma curiosité ne faisant qu'un tour, j'ai donc suivi les indications qui m'ont menées à un charmant endroit. J'ai découvert un monastère très simple, une adorable chapelle. J'ai rencontré deux sœurs en habit qui avaient l'air de vrais habitantes. Je n'ai pas osé m'ingérer dans leur Foi ou leur engagement. Mais, je pense avoir rencontré une belle dynamique. Ces personnes avaient l'air d'être vraiment "Bien".
Mais je ne connais pas du tout cette obédience. J'ai de plus en plus le sentiment que l'Eglise est comme la Philosophie: On peut y rencontrer l'horreur comme le sublime... Ces femmes que j'ai rencontrées étaient à mille lieux du prêtre jésuite qui m'avait affirmé que je devais être "tel un cadavre face à son savoir".
Une spiritualité retrouvée depuis ces personnes? Je ne sais pas. Mais, j'ai eu une impression ultra-favorable.

Alain
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 680

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les adoratrices du coeur royal de Jésus souverain prêtre.

Message par Mickaelus le Sam 20 Aoû 2016, 23:37

C'est une belle et lumineuse rencontre dont tu nous fais part, Calliope, et c'est bien aussi d'avoir cheminé vers elle (c'est la même chose dans le mystère de la Foi, il faut faire un pas soi-même aussi !).

Je ne suis pas un spécialiste de toutes les mouvances catholiques non plus, car l’Église est fort riche encore, Dieu merci, de toutes ses communautés, mais à notre époque internet peut nous aider au moins à y voir un peu plus clair. Les Adoratrices du Cœur Royal de Jésus-Christ Souverain Prêtre ont apparemment un site internet ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]) et sont d'après lui liées à l'ICRSP, l'Institut du Christ-Roi Souverain Prêtre ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]). De toute évidence, il y a un certain nombre de textes à lire, et il faut prendre le temps de le faire posément pour se faire un premier avis plus "intellectuel", bien que la rencontre humaine soit aussi primordiale bien sûr.

Sur le fonds, j'aurais deux simples commentaires personnels à proposer par rapport à ton approche :

- D'abord quand tu fais un certain parallèle entre la religion et la philosophie, je comprends ce que tu entends dire par là. Mais, à mon sens, là où la philosophie est nécessairement plurielle (même si, bien sûr, on aimerait la présupposer noble par fidélité à son étymologie), l’Église catholique doit être une et entière, par-delà l'expression de ses communautés et paroisses diverses. L’Église est avant tout la sainte épouse du Christ, et par là sans tâche dans sa mission et son essence.

- Cela me conduit à mon second commentaire : je ne pense pas que la Foi doive dépendre uniquement de l'incarnation nécessairement faillible des hommes qui composent l’Église. C'est d'autant plus vrai aujourd'hui quand la hiérarchie est sur la défensive ou dans la compromission diplomatique, et quand il faut sans doute plus en attendre de petites communautés qui sont autant de sanctuaires de la Foi vivante. Moi qui vis surtout une foi intérieure par mon côté solitaire et par là sans doute originale, je vois l'essence de l’Église en tant que trait d'union entre le Ciel et la Terre, l'homme ne peut pas souiller ce qui a été voulu par Dieu. Il peut se tromper, mais il ne peut pas atteindre l'Esprit même. J'ignore ce qu'a voulu dire exactement le prêtre jésuite auquel tu as eu affaire (car, évidemment, la religion est difficilement compatible avec les "esprits forts", mais elle n'empêche sûrement pas la réflexion philosophique et théologique, sauf si celles-ci sont d'emblée contre Dieu et l’Église), mais il est simplement dommage de s'arrêter à une pédagogie qui ne nous convient pas - même si c'est compréhensible, d'une certaine façon, quand on est jeune et avec la pression et les mauvais exemples qui émanent de la société contemporaine.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2689
Age : 36
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum