Les privilèges des anciens présidents de la république

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les privilèges des anciens présidents de la république

Message par Mickaelus le Mar 25 Oct 2016, 14:49

Les privilèges des ex-présidents nous coûtent 10,3 millions d'euros par an

Mediapart révèle mardi 20 septembre le contenu d'un rapport confidentiel du premier président de la Cour des comptes et du vice-président du Conseil d'État remis en 2014 à François Hollande. Le texte préconise de revoir à la baisse les avantages des ex-présidents de la République.

10,3 millions d'euros par an. Voilà ce que coûtent les anciens président de la République, selon un rapport révélé mardi 20 septembre par le site d'information Mediapart. Appartement de fonction meublé, voiture avec deux chauffeurs, sept collaborateurs, deux personnels de maison, des lignes de téléphone, les billets de trains et d'avions gratuits, etc... Les ex-chefs de l'État touchent également une dotation annuelle de 65 000 euros, sans compter les 14 400 euros mensuels pour ceux qui siègent au Conseil constitutionnel.
(Lire la suite de l'article ici - France Info)



La réduction des privilèges des anciens présidents entre en vigueur

   Par Arthur Berdah Mis à jour le 05/10/2016 à 11:59 Publié le 30/09/2016 à 11:04

LE SCAN POLITIQUE - Un décret publié ce mercredi prévoit une réduction du nombre de collaborateurs au-delà de la cinquième année suivant le départ de l'Elysée.

Depuis des années, la question du coût exorbitant des anciens présidents agace les contribuables et embarrasse l'État. À tel point que François Hollande a, comme le révélait Mediapart, commandé en 2014 un rapport à la Cour des comptes et au Conseil d'État afin d'estimer le montant précis de ces avantages en nature et esquisser des pistes pour le réduire plus ou moins drastiquement.

La semaine dernière, confirmant une information de France Info, l'Elysée annonçait au Scan qu'un décret sur le sujet, préparé confidentiellement par ces deux institutions, était sur le point d'être publié. C'est désormais chose faite ce mercredi. Le texte, paru au Journal officiel, instaure une dégressivité des moyens accordés aux anciens présidents de la République, avec une réduction du nombre de collaborateurs au-delà de la cinquième année suivant leur départ de l'Elysée. Le nombre des «collaborateurs permanents» passe alors de sept à trois, celui des agents de service de deux à un, selon le texte. Pour les anciens présidents «investis avant le 15 mai 2012», en l'occurrence Valéry Giscard d'Estaing, Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy, ce délai de cinq années «court à compter de la date d'entrée en vigueur du présent décret». Pour eux, la réduction des moyens sera donc effective en 2021.
(Lire la suite de l'article ici - Le Figaro)

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les privilèges des anciens présidents de la république

Message par FLF_BZH le Mar 25 Oct 2016, 18:30

Les premiers ministres, notamment, ont pas mal de privilèges eux aussi après l'exercice de leurs fonctions.

_________________
Potius mori quam foedari
Kentoc'h mervel eget bezañ saotret
avatar
FLF_BZH
Ecuyer

Masculin
Lion Chèvre
Nombre de messages : 71
Age : 25
Localisation : Bretagne

http://royalistesbretons.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les privilèges des anciens présidents de la république

Message par Mickaelus le Jeu 27 Oct 2016, 19:24

Oui, sans oublier la manière de se replacer après l'exercice de son mandat, comme via le conseil constitutionnel où l'on trouve encore Giscard d'Estaing, Jospin ou Fabius plus récemment (mais plus Chirac et Sarkozy cependant depuis 2011 et 2013 selon le site du conseil), tous gens qui ont "si bien" servi la France. Quant au dernier intronisé, on se souviendra longtemps de sa politique étrangère...

A vrai dire, ce n'est pas qu'il existe des privilèges dans une limite raisonnable qui me gêne (je parle d'un point de vue quantitatif, car vis-à-vis du qualitatif la république n'ira jamais), mais c'est surtout que je trouve cela cocasse de la part de républicains qui puisent leur légitimité aux sources de la Révolution et leur fierté, notamment, de... l'abolition des privilèges de l'Ancien Régime (privilèges qui concernaient aussi certaines zones pour l'exercice d'un droit particulier pour quelque raison, mais nos contemporains ne voient dans ce mot que des avantages individuels et indus). Il est toujours bon de montrer aux républicains et démocrates que leurs critiques contre la monarchie d'antan, valent tout autant pour eux, qui se servent des élections comme d'un paravent pour la perpétuation des privilèges au profit de castes qui se nomment partis. Ils se passent la couronne à tour de rôle entre partis dominants, après une présélection du "champion" (les primaires), et le Bien commun et la tradition français sont bien oubliés dans tout cela.

Ainsi, c'est sans doute bien le minimum de baisser les gages prolongés des présidents fainéants à la retraite qui risquent de se multiplier du fait du quinquennat - enfin, si le régime parvient à survivre encore quelques décennies.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les privilèges des anciens présidents de la république

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum