Qui donc a déclaré vouloir raser Versailles ?

Aller en bas

Qui donc a déclaré vouloir raser Versailles ?

Message par Mickaelus le Dim 20 Nov 2016, 21:24

Alors que l'on se rend compte de plus en plus, même chez les plus aveugles - bien que ce soit pur opportunisme électoral -, que notre pays souffre d'un problème d'identité, il se trouve dans les médias certains tristes sires qui, plutôt que de vouloir raviver la mémoire des siècles passés, préféreraient effacer jusqu'aux derniers vestiges de notre mémoire (on n'est pas si loin du comportement des musulmans de l’État islamique vis-à-vis du patrimoine culturel antique...) :

«Raser le Château de Versailles» : les propos de Jean-Michel Aphatie qui font polémique

Par  Sarah Lecoeuvre Mis à jour le 13/11/2016 à 14:50 Publié le 13/11/2016 à 12:29

TÉLÉVISION / VIDÉO - Le journaliste a affirmé que s’il était élu président de la République, il raserait le Château de Versailles. Ces propos ont choqué les responsables de la ville.
Publicité

«L’esprit politique français est fabriqué par le souvenir de Louis XIV, de Napoléon et du Général De Gaulle». Jean-Michel Aphatie ne mâche pas ses mots quand il s’agit d’analyser la mentalité de la classe politique française. Invité mercredi soir dans On va plus loin sur Public Sénat pour commenter l’impact de l’élection de Donald Trump en France, le journaliste s’en est pris à l’un des plus grands monuments du patrimoine français: le Château de Versailles.

«Quand on fait de la politique en France madame, c’est pour renverser le monde. Eh bien ça, ça n’entraîne que des déceptions. Moi, si un jour je suis élu président de la République, savez-vous quelle est la première mesure que je prendrais? Je raserais le Château de Versailles. Ce serait ma mesure numéro un pour que nous n’allions pas là-bas en pèlerinage cultiver la grandeur de la France, devenons réalistes!» a affirmé le journaliste. La présentatrice Sonia Mabrouk lui répondra alors avec humour: «Vous n’êtes pas près de devenir président!»
([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien])


En réponse, une petite lettre imaginaire de Louis XIV assez plaisante :

Lettre de Louis XIV à Jean-Michel Aphatie

   Par David Brunat Mis à jour le 15/11/2016 à 15:13 Publié le 15/11/2016 à 12:49

FIGAROVOX/PASTICHE - Le Roi-Soleil répond à Jean-Michel Aphatie après que celui a déclaré qu'il souhaitait démolir le château de Versailles, tout en précisant ensuite qu'il s'agissait de second degré.

Normalien et philosophe de formation, David Brunat est écrivain et conseiller en communication.

Monsieur,

Quel genre d'insolent êtes-vous? Avez-vous perdu la raison? Ignorez-vous ce qu'il en a coûté à d'autres de parler en si mauvaise part de moi et de mes biens? Ah, si Dieu m'avait donné plus longue vie, comme j'eusse eu plaisir à vous faire donner le bâton, à vous faire ravaler votre impudence dans le fond d'un cachot, à vous soumettre à la roue!

Ainsi donc, l'on me mande que vous avez à cœur de raser mon château, qui a exigé de mes Sujets tant d'efforts et tant de génie! D'anéantir le fleuron de mon Royaume, l'orgueil de mon règne! De faire disparaître sans autre forme de procès ce chef-d'œuvre de l'art et de l'intelligence, qui fait depuis trois siècles l'admiration de l'univers et la joie des touristes du monde entier! (soit dit en passant, cette babiole que vous voulez dynamiter rapporte à la France des millions et des millions chaque année alors qu'on n'a cessé de vilipender les dépenses que j'ai dû engager pour le bâtir et l'embellir … Preuve que la rentabilité de long terme de certains projets se joue des politiques budgétaires restrictives chères aux ronds-de-cuir et autres petits marquis.)
([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien])

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2689
Age : 35
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui donc a déclaré vouloir raser Versailles ?

Message par Beaujeu le Mer 30 Nov 2016, 22:47

On est tout de même étonné que Sa Majesté réponde elle-même à ce faquin Very Happy
avatar
Beaujeu
Ecuyer

Nombre de messages : 51

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui donc a déclaré vouloir raser Versailles ?

Message par Alain le Dim 04 Déc 2016, 22:43

Oui... J'ai lu un article stupéfiant sur le Figaro concernant ce regard si minable de l'ancien garçon de café sans formation Mr. Apathie ( sans doute l'autre de l'empathie?).
Mais ces délires de destructions systématiques de ce qui fait syllabe avec la mémoire sont continuels depuis 227ans. Il ne faut pas oublier que le baron d'empire Hausman a fait raser les 187/300 ème des immeubles parisiens qui avaient été recensés sous Louis XVIII. Qu'Hausman a été l'icône de Ceaucescu pour la démolition/reconstruction de Bucarest ( rasée à 70% par le tyran néo-trotskyste). Et, que de Gaulle a remis la Grand croix de la Légion d'Honneur à Ceaucescu en Mai 1968 ( seul chef d'Etat à ce jour à avoir reçu une telle distinction dans l'histoire de la "république")... Alors qu'il ravageait les contrées autour de Paris dès les années 50 en expropriant des honnêtes gens depuis des sociétés mixtes au prix du terrain agricole ( Courbevoie/ Nanterre/ Puteaux...). Quelle étrange conception de la propriété privée et de l'aménagement du territoire que celle du "général" de Gaulle qui est responsable et coupable d'expropriations idéologiques et pourtant réelles de dizaines de milliers de familles condamnées à devenir "hors-contrées" depuis des délires de sociologues post-modernes.
Le drâme est toujours le même: L'étrangeté radicale par rapport à la culture. La passé est un poids. Le gérer et l'habiter nécessite du travail et du talent. Mais, on ne saurait être sans passé. Mettre dans le même panier Louis XIV, Napoléon et de Gaulle est totalement insensé. Autant il est possible de contester la politique étrangère de Louis XIV, autant l'honnête homme ne peut être que pétrifier de révulsion face aux barbaries des infectes guerres de Napoléon contre les Peuples d'Europe. Rien de comparable. Mais pour comprendre cela, il faut étudier, et, comme le temps n'existe plus, alors, on détruit tout pour faire semblant que "Tout est maintenant". Je vois là l'incarnation de la pseudo-pensée des pires idéologies de l'immédiateté. Je serais tenté de dire le "gauchiotartadisme"!

Alain
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 680

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui donc a déclaré vouloir raser Versailles ?

Message par Mickaelus le Mer 07 Déc 2016, 18:27

C'est vrai que la destruction de la mémoire par l'architecture, même dans un sens volontairement politique, ne date pas d'hier dans l'histoire de l'humanité : dans l’Égypte antique, marteler le nom en hiéroglyphes d'un pharaon dans son cartouche, ses représentations sur les bas-reliefs des temples et palais, ou encore détruire ou mutiler les statues censées le représenter, revêtait une signification tout à fait claire (comme avec le cas particulier d'Akhenaton par exemple). Mais cela, c'est pour une conception magique de l'histoire, alors que l'aménagement révolutionnaire du territoire, c'est encore un peu autre chose : on rase comme on coupait les têtes, il faut équarrir, parce que la mère Raison, c'est tout droit pour les rouges.

Maintenant, au-delà de la triste provocation de ce monsieur qui déteste apparemment toute émanation de l'ancienne grandeur de la France, je ne suis pas si étonné qu'il puisse mettre dans le même sac Louis XIV, Napoléon et De Gaulle, justement pour cette raison que souligne Calliope : il est difficile de comprendre et de s'approprier son passé. Pour un certain nombre de personnes aujourd'hui, ces chefs d’État représentent pêle-mêle cette autorité verticale dont la gauche ne veut à aucun prix, sauf quand elle exerce le pouvoir (ah, l'usage du 49.3 par Manuel Valls, on va en entendre parler). C'est probablement l'héritage de l'histoire à la Tocqueville, pour qui l'administration des Bourbons aurait fait le lit de la Révolution jacobine, quand Louis XIV n'avait rien d'un briseur de traditions et de coutumes pourtant. Mais voilà, on ne s'embarrasse pas de nuances chez les ennemis de la France, aussi ne faut-il pas trop s'attendre à ce qu'ils perçoivent De Gaulle via les détails très spécifiques que Calliope fait valoir parfois sur ce forum à propos du général ; non, pour eux - car il faut tenter d'emprunter leur vision un instant -, c'est juste l'image la plus récente en date de l'homme d’État traditionnel qui fait régner l'ordre et qui incarne une "certaine idée de la France" hostile à une conception débridée du dit Progrès. Et puis, c'est aussi qu'on se trouve tellement dans la déconstruction gauchiste, que le passé de la France se perd dans un flou lointain et que tout ce qui relève d'une droite plus ou moins ancienne a tendance à se confondre. Alors, légitimisme, bonapartisme, gaullisme, nos bons révolutionnaires n'y entendent rien, mais s'entendent seulement pour haïr tout ceci.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2689
Age : 35
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui donc a déclaré vouloir raser Versailles ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum