Vladimir Fédorovski sur la chute de l'URSS et la Russie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vladimir Fédorovski sur la chute de l'URSS et la Russie

Message par Mickaelus le Mar 20 Déc 2016, 18:13

Vladimir Fédorovski : «La chute de l'URSS est encore un traumatisme national en Russie»

   Par Alexis Feertchak Publié le 16/12/2016 à 17:56

FIGAROVOX/GRAND ENTRETIEN - A l'occasion des 25 ans de la chute de l'URSS, Vladimir Fédorovski a accordé un entretien fleuve au FigaroVox. Pour l'écrivain francophone et ancien diplomate soviétique, nous vivons les conséquences de la rencontre manquée entre la Russie et l'Occident en 1991.

[...]

FIGAROVOX. - Le 26 décembre 1991 a lieu la dissolution officielle de l'Union soviétique. Où étiez-vous ce jour-là? Comment avez-vous appris la nouvelle?

Vladimir FEDOROVSKI
. - J'étais à Moscou. J'avais quitté les services diplomatiques et j'étais porte-parole d'un des premiers partis démocratiques russes, le Mouvement des réformes démocratiques, qui a joué un certain rôle dans la fin du communisme. En réalité, le sort de l'Union soviétique était scellé depuis les accords de Minsk du 8 décembre 1991 quand Boris Eltsine, le président de la République soviétique socialiste de Russie et ses homologues ukrainien et biélorusse, Leonid Kravtchouk et Stanislaw Chouchkievitch, ont décidé de créer une nouvelle Communauté des États indépendants et de dissoudre de facto l'Union soviétique. J'ai appris l'existence de ces accords de la bouche de mon ami Alexandre Yakovlev qui était l'architecte de la Perestroïka, l'éminence grise de Gorbatchev et le n°2 du régime soviétique. Il m'a révélé l'existence de l'accord entre les présidents russe, biélorusse et ukrainien. Entre le 8 et le 25 décembre, il y a eu clairement un moment d'hésitation. Quand on a appris l'existence de ce qui était un coup d'État d'un point de vue constitutionnel, il y avait deux solutions. Gorbatchev était parfaitement informé. Le KGB de la Biélorussie lui a alors proposé d'arrêter les protagonistes, mais il n'a pas même hésité. Il voulait à tout prix éviter l'effusion du sang. À juste titre, Yakovlev m'a dit que la réaction du président soviétique lui rappelait le destin du Tsar Nicolas II au début de la Révolution russe. Il ne voulait pas qu'une guerre civile se reproduise. Il a fait un rapprochement plus récent: imaginez la «Yougoslavie multipliée par cent» dans le pays aux trente mille têtes nucléaires... C'était plié. Dans la nuit du 25 au 26, il y a eu la disparition du drapeau rouge au-dessus du Kremlin et le drapeau russe a été hissé.
(Lire la suite de l'entretien ici - Le Figaro)

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2684
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vladimir Fédorovski sur la chute de l'URSS et la Russie

Message par Clovis le Ven 27 Jan 2017, 09:58

Puisse la république suivre le sort de l'URSS de la même manière, pacifiquement!

Clovis
Roturier

Nombre de messages : 16

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vladimir Fédorovski sur la chute de l'URSS et la Russie

Message par Alain le Sam 28 Jan 2017, 16:26

Il semble bien que l'URSS n'était qu'un prétexte pour quelques arrivistes sans talents de renverser le tsar et s'enrichir à outrance en détruisant et en mutilant leur propre civilisation. Après le milliardaire Eltsine ancien communiste multi-médaillé et ivrogne, le richissime Poutine ancien du KGB copain de Kadyrov le tyran de Tchétchénie... Voilà ce qu'a la Russie depuis la "fin" de l'URSS.
Non, ce ne sont pas les descendants du Tsar qui reprennent la Russie, mais les plus terribles produits fabriqués par l'URSS qui sont à la tête de la Russie. Au moins, au temps de l'URSS il y avait parmi les gens simples une utopie de fraternité populaire. A présent, je crains qu'il n'y ait plus que le brutalisme pragmatique du chacun pour soi, hélas. Vous savez, les gens qui deviennent milliardaires depuis leur appartenance à une dictature socialiste ne sont certainement pas des conservateurs et encore moins des patriotes! C'est impossible, tout simplement.

Alain
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 680

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vladimir Fédorovski sur la chute de l'URSS et la Russie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum