Le parti de l'Alliance Royale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le parti de l'Alliance Royale

Message par Clovis le Sam 14 Jan 2017, 09:36

Bonjour à tous,

je souhaite témoigner d'un petit engagement politique à l'AR que je pensais intéressant, réaliste et bien pour le pays.
En 2016, j'ai adhéré à ce minuscule parti, sans complexes pour ma part, et j'ai fait le constat de son impasse.
Pourtant son programme de restauration et de transformation politique réfléchie me plait toujours, car il est concret.
Mais d'un point de vue militant, je suis déçu car je n'y ai pas trouvé de vitalité dans ma région, ça semble un "truc" de parisiens, et c'est dommage.
Difficile donc de développer ses convictions sans un minimum de dynamique de groupe, et encore plus difficile de diffuser le projet de restauration.

Je pense donc m'être trompé de chemin pour servir politiquement la France, d'autant plus qu'accepter a priori les règles du système actuel semble illusoire: les dés sont pipés depuis longtemps.
Je me tourne donc vers le légitimisme pour approfondir ma réflexion, sans me contenter d'un activisme militant superficiel, qui n'existe pas de toute façon.
Et là, je constate sur votre forum, qu'il n'y a pas d'organisation politique de référence: pourquoi? par peur?
C'est bien d'organisation dont le pays a besoin, pas seulement de voeux théoriques et abstraits comme cela semble le cas parfois.

Enfin, je souhaiterais savoir si il existe un projet légitimiste pour la France, à commencer par un "credo" commun fédérateur?


Clovis
Roturier

Nombre de messages : 16

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le parti de l'Alliance Royale

Message par FLF_BZH le Sam 14 Jan 2017, 22:18

L'AR est à éviter en effet, il n'y a pas grand-chose de légitimiste au fond.
Ce forum est indépendant, il n'émane pas d'un mouvement ou d'une association. Mais si vous cherchez une organisation légitimiste, il y a l'UCLF (Union des Cercles Légitimistes de France) qui pourrait vous intéresser.

_________________
Potius mori quam foedari
Kentoc'h mervel eget bezañ saotret

FLF_BZH
Ecuyer

Masculin
Lion Chèvre
Nombre de messages : 70
Age : 25
Localisation : Bretagne

http://royalistesbretons.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le parti de l'Alliance Royale

Message par Mickaelus le Dim 15 Jan 2017, 17:33

Eh bien, voilà qui me ramène un certain nombre d'années en arrière, car le sujet de l'Alliance Royale a été débattu en long et en large en ces pages, à l'époque où le forum était plus fréquenté, et par des royalistes aux obédiences pas toujours très raccord. Pour replonger par exemple dans les débats de l'année 2009, déjà, qui permettront de relire ma position détaillée sur le sujet : cliquer ici.

Quoi qu'il en soit, et bientôt dix ans après, déjà, la tentative d'Yves-Marie Adeline d'utiliser l'élection présidentielle (2007) pour présenter le programme royaliste de l'AR, on ne peut que constater avec vous, Clovis, que les ambitions de ce parti se sont soldées par un échec net. D'un simple point de vue pragmatique, les réactionnaires républicains comme de Villiers se sont déjà fait électoralement laminer sans vouloir toucher aux institutions, alors que l'AR, pour un fonds culturel assez semblable, veut en plus remettre en cause la mythologie et le régime de gauche que sont l'héritage de la Révolution et la république : c'est structurellement impossible. De plus, cela tend au contraire à marginaliser le royalisme et à le ridiculiser en présentant un pourcentage électoral ridicule. Pour ce faire, l'AR ne propose d'ailleurs pas une restauration, c'est-à-dire reprendre les Lois fondamentales du royaume de France ou, au moins, la Charte de 1814 retravaillée de la Restauration, mais de "couronner la république" comme on disait chez eux à l'époque, ce qui veut tout dire. Quant au fait, définitif et consécutif à cela, de laisser le nom du roi dans l'expectative, cela achève de décrédibiliser une initiative qui nuit philosophiquement au royalisme français, pour ne produire aucun résultat.

Ensuite, pour répondre à votre question, non, il n'existe pas de parti légitimiste au sens politique, et cela n'a jamais existé : à peine pourrait-on en parler pour les francs partisans de la souveraineté royale et la Charte de 1814 pendant la Restauration. Aujourd'hui, le duc d'Anjou, Louis de Bourbon, déclare clairement et nettement qu'il ne s'agit pas pour lui de s'engager dans un combat politique, parce que la république et la monarchie ne se situent pas au même niveau ; tout est dit. Il ne peut s'agir de négocier les droits et l'héritage de la royauté. L'autre difficulté, c'est que le légitimisme est à mon sens plus une philosophie politique qu'un héritage politique au sens strict : c'est l'expression de la civilisation française, de ses codes fondamentaux. Alors, oui, on peut considérer qu'il existe un credo, un dogme légitimiste si l'on veut, qui consiste à exprimer les principes fondamentaux et irréductibles de la France, tel qu'ayant existé de Clovis à Louis XVI, et qui s'assimile pour moi au projet régalien capétien de conquête puis d'affermissement de la souveraineté royale. Ce sont les légitimistes traditionnels qui défendent ces vues-là, mais vous en trouverez de plus libéraux qui préfèrent s'acoquiner avec l'héritage révolutionnaire pour espérer des monarchies parlementaires comme on en voit en Europe.

Comme mon voisin breton l'a écrit, s'agissant d’œuvrer en groupe, vous pouvez effectivement vous tourner vers l'Union des Cercles Légitimistes de France, qui est la plus proche de l'Institut de la Maison de Bourbon lié plus directement au duc d'Anjou. Mais il ne s'agit pas de militantisme politique, mais d'étude des principes légitimistes et de l'histoire monarchique, seulement rien n'empêche de communiquer autour de ces activités et de les faire connaître.

Finalement, je vais être franc sur le point qui vous ennuie le plus apparemment, ce que je peux très bien comprendre : il n'existe pas à ma connaissance de projet concret de conquête du pouvoir. Monseigneur Louis de Bourbon lui-même se dit toujours disponible pour régner, si les Français le lui demandent. Par quel moyen me demanderez-vous immanquablement ? Je n'ai hélas pas de réponse à vous donner, sinon à recommander comme le prince, d'agir chacun à sa place, dans la société civile, selon ses moyens et ses talents, sa personnalité aussi, en ne taisant pas ses convictions.

Comme il a été justement rappelé, ce forum est indépendant ; je l'ai créé il y a bientôt dix ans après avoir quitté un forum royaliste plus généraliste (Vive le Roy) où être légitimiste sans affection pour les orléanistes ou les royalistes libéraux n'était pas très bien vu. Si je n'ai pas souhaité être attaché à une association, c'est parce que je pense que les principes philosophiques et historiques du légitimisme existent en eux-mêmes et ne sauraient être liés à une activité politique éphémère, ni être comme les otages circonstanciels de particuliers - tout méritants qu'ils puissent parfois être : la France n'appartient à personne, pas même au roi qui l'incarne. Mais s'agissant des activités temporelles, y compris de "conquête" éventuelle du trône, je pense que c'est à lui de décider des impulsions - ou non -, aujourd'hui encore.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.

Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2683
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le parti de l'Alliance Royale

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum