Polémique sur le retour de la dépouille de Charles X en France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Polémique sur le retour de la dépouille de Charles X en France

Message par Mickaelus le Jeu 23 Fév 2017, 16:47

Au vu de la tournure polémique que prend l'initiative d'une certaine "association pour le retour de Charles X" en France dans la nécropole royale, au regard de la mise au point qui a été faite tout récemment par Mgr. Louis de Bourbon et des réponses un peu aigres, dirai-je, qui ont été produites par les responsables de ladite association, il me semble bon d'évoquer ne serait-ce qu'un peu cette affaire sur ce forum même si comme en toutes choses, s'il est besoin de le préciser, je n'ai aucun accès aux cercles princiers ni courtisans et ne m'intéresse qu'aux idées, à l'histoire et à la philosophie politique.


- Voici donc tout d'abord la déclaration de Mgr. Louis de Bourbon, reproduite sur mon blogue via le site de l'IMB, en date du 19 février et relativement à un recueillement en l'actuel lieu de sépulture du défunt roi et de sa famille proche : cliquer ici.

- Voici ensuite les réponses qui ont été faites sur le site de l'association déjà citée, et qui ne laissent guère de doute sur l'interlocuteur, quoique non cité, du duc d'Anjou : d'abord un communiqué de Philippe Delorme (auquel se voit adjoindre plus tard un nouveau communiqué sur la personne de notre prince du fait de sa dénomination, "Luis Alfonso"...) ; puis encore un communiqué de Nicolas Doyen pour l'association.


S'agissant de Philippe Delorme, le moins que l'on puisse dire est qu'il ne cache pas ses sympathies ni même son militantisme orléanistes, sous le couvert d'une légalité du droit royal qu'il interprète pourtant à sa façon, préférant se coucher devant d'antiques traités internationaux comme Utrecht ou le nationalisme de la citoyenneté républicaine, que devant l'aînesse du sang capétien : c'est son problème. Cela devient le nôtre - et par nous je veux parler de manière générale, peu importe leurs engagements divers, des légitimistes soucieux de la vérité des Lois fondamentales du royaume de France -, quand des entreprises d'inspiration apparemment bienveillante, pourraient hélas être soupçonnées, au vu de cette partialité en faveur de l'erreur dynastique, de servir le parti des Orléans et le poison révolutionnaire en général. Il y a en effet de quoi être méfiant quand on se souvient du travail de cet historien sur le journal du comte de Chambord, qui devait providentiellement apporter la preuve de son soutien à une succession orléaniste, devant commodément ruiner les dites prétentions des Bourbon d'Espagne, comprendre notre duc d'Anjou. Est-ce à dire qu'aujourd'hui, la dépouille même de Charles X et de ses proches doive servir, comble de la profanation et du blasphème, aux revendications éhontées de la coterie des Orléans ?

Parmi toutes les personnalités conviées allègrement à s'afficher sur le "comité de soutien" du site, il en est sans nul doute beaucoup de sincères, et parmi lesquelles se trouvent même un certain nombre de descendants de Charles X, à qui l'on ne saurait reprocher l'envie de voir honoré leur ancêtre, mais à qui l'on pourrait demander s'ils ne se sont pas un peu rapidement laissés prendre au piège d'un certain sentimentalisme. Car s'il est bien un argument qui me semble pertinent dans la déclaration de Mgr. Louis de Bourbon, c'est celui qui nous enjoint de considérer dans quelles conditions se ferait le retour des restes de Charles X : à cet égard, la comparaison qui est osée par l'association avec Napoléon et Louis-Philippe est aussi honteuse qu'inopérante, étant donné que deux souverains qui ont accepté les principes de la Révolution dans leurs règnes, peuvent très bien être reçus par un État républicain, quand la question se pose beaucoup plus sérieusement pour Charles X qui, comme son petit-fils le comte de Chambord, n'a jamais accepté que le drapeau tricolore ne supplante le drapeau blanc des Bourbon. Ne serait-ce pas, au contraire, faire offense au règne, aux idées, aux dernières volontés de ce dernier monarque légitime, que de lui infliger une cérémonie républicaine qui serait comme une insulte à ses mânes ?

En ce sens, je crois effectivement à une triste instrumentalisation du clan orléaniste, pour ancrer un peu plus l'idée, absolument consubstantielle à leur vision syncrétiste de l'histoire, que république et royauté peuvent très bien se marier et qu'existe une continuité du "roman national" sous la houlette du drapeau tricolore. Pour ma part, je soutiens donc sans réserve la position du duc d'Anjou sur cette question : si le retour de Charles X doit être un jour une fête symbole de réconciliation nationale, selon la formule, il faudra que cela soit au motif d'une réconciliation royale qui lui donnera sens. Charles X a été chassé de son royaume par le drapeau tricolore, il ne saurait être de retour dans son pays que rendu aux saines idées royales et chrétiennes qu'il a toujours défendues, tout comme son petit-fils le comte de Chambord, dit Henri V.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur le retour de la dépouille de Charles X en France

Message par Henry le Ven 24 Mar 2017, 20:28

Cela me rappelle leurs frasques avec le drapeau blanc en 1873, ou l'exhortation à l'association en 1894 du chef de file Orléans, qui arriva quelques années plus tard. Toujours à planter le couteau dans le dos, de leurs semblables, une coutume très Orliac.

_________________
Napoléon a été empereur comme les aventuriers des républiques. Inutilement vient-on aujourd'hui contester ce titre aux vanités de leurs ombres. Mais ils n'ont pas été souverains; ils ne pouvaient même pas le devenir. La souveraineté était devant lui et ses pareils comme un fantôme qu'il leur étaient interdit d'atteindre, et c'est à sa poursuite qu'ils devaient et doivent s'égarer et se perdre.
avatar
Henry
Baron

Masculin
Gémeaux Serpent
Nombre de messages : 519
Age : 51
Localisation : Velay
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur le retour de la dépouille de Charles X en France

Message par Beaujeu le Sam 25 Mar 2017, 21:58

Comment être tout à fait catégorique sur une telle question ? J'avoue être hésitant.
avatar
Beaujeu
Ecuyer

Nombre de messages : 51

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur le retour de la dépouille de Charles X en France

Message par Henry le Sam 25 Mar 2017, 23:10

C'est à croire qu'il n'y a pas d'autres prérogatives pour la famille cadette.

_________________
Napoléon a été empereur comme les aventuriers des républiques. Inutilement vient-on aujourd'hui contester ce titre aux vanités de leurs ombres. Mais ils n'ont pas été souverains; ils ne pouvaient même pas le devenir. La souveraineté était devant lui et ses pareils comme un fantôme qu'il leur étaient interdit d'atteindre, et c'est à sa poursuite qu'ils devaient et doivent s'égarer et se perdre.
avatar
Henry
Baron

Masculin
Gémeaux Serpent
Nombre de messages : 519
Age : 51
Localisation : Velay
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polémique sur le retour de la dépouille de Charles X en France

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum