Le drapeau de la France

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le drapeau de la France

Message par Mickaelus le Mar 26 Fév 2008, 16:22

De nos jours il peut sembler que le drapeau bleu blanc rouge a toujours été celui de la France, alors que même parmi des partis de droite dure comme le MPF, le MNR ou le FN il est un symbole de patriotisme incontestable, au même titre que la Marseillaise. Pourtant, on ne peut d'un point de vue royaliste se satisfaire d'un patriotisme d'opérette non réfléchi, car il s'agit de servir la France et sa vraie tradition, et non pas une façade symbolique dont on n'interrogerait pas le sens profond. Et quel sens profond en effet si on y regarde d'un tout petit peu plus près ! Il est bien évident que ce drapeau, loin d'être celui de la France, est celui de la république et des valeurs qui ont présidé à sa création. Il est anti-traditionnel car il a été imposé par la force et la terreur à la monarchie, comme quand on a forcé Louis XVI à se coiffer du bonnet phrygien ; la cocarde tricolore est dès sa fondation le symbole de la haine de la tradition française - d'où le terrible contresens, malheureusement habituel, de la prétendue réaction républicaine des partis précités.

Pourtant, alors que les Vendéens et les Chouans se sont battus pour le drapeau blanc des Bourbons, d'autres royalistes n'ont pas attendu longtemps pour trahir. Continuant l'usurpation de Bonaparte, Louis-Philippe a arboré les couleurs tricolores avec La Fayette à l'Hôtel de ville de Paris après avoir trahi Charles X. Tous les royalistes qui acceptent ces couleurs tricolores sont gens qui acceptent du même coup la Révolution et sont traîtres à la cause qu'ils prétendent défendre ; ceux qui ne se prononcent pas par pragmatisme sont des lâches. Aujourd'hui on nous affirme que le drapeau est trop bien installé : foutaises, quand on s'est débarrassé si facilement du franc et que lors de toutes les apparitions officielles, il apparaît à égalité avec le drapeau européen qui attend son heure pour l'éclipser. N'oublions donc pas que le royaliste français sert les lys et le drapeau blanc, jamais les trois couleurs du mensonge et de la Terreur. Lisons donc ce témoignage du comte de Chambord qui a su refuser la trahison pour conserver tout son honneur à la Maison de France :

FRANCAIS!

Je suis prêt à tout pour aider mon pays à se relever de ses ruines et à reprendre son rang dans le monde. Le seul sacrifice que je ne puisse lui faire est celui de mon honneur. Je suis et je veux être de mon temps, je rends un sincère hommage à toutes ses grandeurs, et quelle que fut la couleur du drapeau sous lequel marchaient nos soldats, j’ai admiré leur héroïsme, et rendu grâce à Dieu de tout ce que leur bravoure ajoutait aux trésor des gloires de la France. Entre vous et moi, il ne doit subsister ni malentendu, ni arrière-pensée. Non, je ne laisserai pas, parce que l’ignorance ou la crédulité auront parlé de privilèges, d’absolutisme, ou d’intolérance, que sais-je encore? de dîme, de droits féodaux fantômes, que la plus audacieuse mauvaise foi essaie de ressusciter à vos yeux, je ne laisserai pas arracher de mes mains l’étendard d’Henri IV, de François 1er et de Jeanne d’Arc. C’est avec lui que vos pères, conduits par les miens, ont conquis cette Alsace et cette Lorraine dont la fidélité sera la consolation dans nos malheurs. Il a vaincu la barbarie sur cette terre d’Afrique, témoin des premiers faits d’armes des princes de ma famille. C’est lui qui vaincra la barbarie nouvelle dont le monde est menacé. Je le confierai sans crainte à la vigilance de notre armée : il n’a jamais suivi, elle le sait, que les chemins de l’honneur. Je l’ai reçu comme un dépôt sacré du vieux Roi mon aïeul, mourant en exil. Il a toujours été pour moi inséparable du souvenir de la patrie absente, il a flotté sur mon berceau et je veux qu’il ombrage ma tombe.

Dans les plis glorieux de cet étendard sans tache, je vous apporterai l’Ordre et la Liberté.

Henri V ne peut abandonner le drapeau blanc d’Henri IV.

Chambord, 5 Juillet 1871

Henri.
Source

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le drapeau de la France

Message par Mifpo le Mar 26 Fév 2008, 22:12

Le drapeau tricolore ne peut en aucun cas symboliser la nation car, si le blanc symbolise la monarchie, le bleu et le rouge symbolise la ville de Paris. Paris n'est pas la France, c'est seulement la ville d'où sont partis les troubles qui menèrent à la révolution.
Le drapeau blanc est le drapeau légitime de la monarchie et l'emblème des Bourbon.


Dernière édition par Pro Deo Regisque le Lun 24 Mar 2008, 01:42, édité 1 fois

_________________
IN SAPIENTIA ROBVR
SIC REFLORESCENT

PRO DEO ET LVDOVICO XX DEI GRATIA FRANCIAE ET NAVARRAE REGE CHRISTIANISSIMO

Слобода или Смрт!

"Il ne faut jamais prendre les gens pour des cons mais il ne faut pas oublier qu'ils le sont." (les Inconnus)
avatar
Mifpo
Baron

Masculin
Poissons Tigre
Nombre de messages : 571
Age : 43
Localisation : Amaillou
Affinités politiques : antirépublicain depuis toujours anarchiste devenu royaliste légitimiste donc antiphilippiste

http://mifpo.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le drapeau de la France

Message par Kardaillac le Jeu 28 Fév 2008, 18:48

Dans l'état de décrépitude nationale prévisible où se fera l'alternance, je crois que la question du drapeau sera insrite en piorité 2. Smile

Kardaillac
Banni

Masculin
Nombre de messages : 300
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le drapeau de la France

Message par Mickaelus le Ven 29 Fév 2008, 15:04

Pro Deo Regisque a écrit:Paris n'est pas la France, c'est seulement la ville d'où sont partis les troubles qui menèrent à la révolution.
C'est l'évidence même, et cela est bon à rappeler aujourd'hui puisque personne ne paraît s'en souvenir. Finalement, on peut qualifier la Révolution française de coup d'Etat parisien (le 18 brumaire ne fait que confirmer l'essai si je puis dire), puisque les voeux exprimés dans les cahiers de doléances ne réclamaient certainement pas les dérives ultérieures, mais des réformes dans le cadre monarchique légitime.

Kardaillac a écrit:Dans l'état de décrépitude nationale prévisible où se fera l'alternance, je crois que la question du drapeau sera ins[c]rite en p[r]iorité 2.
C'est intéressant la façon dont vous formulez cela, puisque vous évoquez une prise de décision à propos du drapeau une fois que nous serons aux portes de l'alternance - soit de la restauration royale si je vous suis bien. Personnellement, de même que pour la question dynastique, je crois que c'est seulement si les royalistes s'unissent sur les principes légitimes d'abord qu'ils pourraient, ensuite, et grâce à cette dynamique, partir à la conquête du pouvoir. L'"œcuménisme royaliste" qui semble assez à la mode sur internet me semble franchement dangereux : on ne peut pas se battre à partir de principes non définis ni arriver aux portes du pouvoir de façon indécise (si on doit soumettre toutes les "lois fondamentales" au relativisme populaire, le fer de lance royaliste sera nécessairement dépouillé puis noyé par la masse). Le drapeau, qui peut ne paraître rien, est un important symbole de quelle monarchie on sollicite : ou bien la continuité capétienne pour le drapeau blanc, ou bien le syncrétisme révolutionnaire bonaparto-orléaniste du drapeau bleu blanc rouge. Les troupes ont besoin d'un étendard clair auquel se rallier : imagine-t-on se battre bien sans cela ?

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le drapeau de la France

Message par Sylphe le Dim 13 Avr 2008, 03:01

Je vous rappelle que cet entêtement a déjà coûté une restauration.

Mais selon un des oncles, passionné d'histoire, cette revendication du Comte de Chambord n'était qu'un prétexte pour ne pas monter sur le trône car il voulait simplement ne pas régner.

Sylphe
Banni

Nombre de messages : 162

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le drapeau de la France

Message par Mickaelus le Lun 14 Avr 2008, 22:31

Sylphe a écrit:Je vous rappelle que cet entêtement a déjà coûté une restauration.
Quand on propose au roi de France légitime une restauration monarchique avec le drapeau bleu blanc rouge, c'est qu'en réalité on ne lui propose pas de restauration du tout.

Moi je crois surtout que le comte de Chambord était un homme d'honneur bien conscient de l'héritage qu'il incarnait.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le drapeau de la France

Message par Sylphe le Mar 15 Avr 2008, 13:06

Le drapeau blanc de date que de Louis XIV.

Vous devriez plutôt militer pour le drapeau rouge dit "oriflamme de Saint Denis".

Sylphe
Banni

Nombre de messages : 162

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le drapeau de la France

Message par Mickaelus le Mar 15 Avr 2008, 13:39

Le drapeau blanc date de l'Ancien Régime évidemment - le comte de Chambord y fait référence dans la citation que je vous propose dans le premier message du sujet - mais cela ne le rend pas illégitime ou accessoire pour autant. Comme pour les lois fondamentales du royaume, c'est leur dernier état légitime que le légitimiste doit prendre en compte, et le drapeau blanc était encore là jusqu'en 1830. Que l'oriflamme ait son charme, certes, mais de toute façon le drapeau bleu blanc rouge ne peut pas être le drapeau du royaume de France, il est celui des républicains et des syncrétistes orléanistes et bonapartistes.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le drapeau de la France

Message par Sylphe le Mar 15 Avr 2008, 13:55

Le bbr existait déjà dans la livrée de la maison d'Henri IV.

Il y a eu un drapeau à croix d'argent sur champ d'azur utilisé par tous les régiments et repris par les Québécois.

Sylphe
Banni

Nombre de messages : 162

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le drapeau de la France

Message par Mickaelus le Mar 15 Avr 2008, 14:17

Le problème n'est pas de savoir ce qui aurait pu être, si d'autres étendards ont existé ponctuellement pour la France, ses souverains et ses armées, le problème est de s'inscrire dans la légitimité de la tradition française, dont le dernier état légal disparaît en 1830, et en 1830, Charles X avait encore le drapeau blanc. Quand au bleu blanc rouge d'Henri IV, je doute qu'il ait symboliquement grand rapport avec notre drapeau bleu blanc rouge actuel : ce dernier est celui des valeurs de la Révolution, aucun royaliste français légitimiste ne peut l'accepter sous peine de se renier. De toute manière, personne, mis à part le roi de France, n'est habilité à décider d'un changement - et encore cela ne peut se faire contre la tradition la plus élémentaire du royaume. Aucune légitimité régnante ne s'étant exprimée depuis 1830 (même si Chambord a confirmé les choses pour le drapeau sans avoir pu régner), c'est cet héritage que les légitimistes doivent défendre. Si vous voulez militer pour le syncrétisme révolutionnaire, il faut aller voir chez les orléanistes.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le drapeau de la France

Message par Sylphe le Mar 15 Avr 2008, 16:16

La monarchie ne doit procéder d'aucune idéologie, ni légitimiste, ni orléaniste.

Je reproche aux républicains de ne vouloir faire commencer l'histoire de France qu'en 1789. Alors je ne vais pas approuver les royalistes qui veulent la faire commencer sous Louis XIV.

Sylphe
Banni

Nombre de messages : 162

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le drapeau de la France

Message par Mickaelus le Mar 15 Avr 2008, 21:04

Sylphe a écrit:La monarchie ne doit procéder d'aucune idéologie, ni légitimiste, ni orléaniste.
On ne parle de la monarchie comme d'une abstraction, d'un système comme le feraient des hommes des Lumières, ici il s'agit de la monarchie française, et le royalisme français exprime les fondamentaux irréductibles de la civilisation française. Il n'y a que le légitimisme qui les défende encore ; ce n'est pas de l'idéologie mais la fidélité à une tradition. Le "royalisme-système" et le "royalisme-fidélité" n'ont absolument rien à voir, navré de vous voir donner dans le premier.

Sylphe a écrit:Je reproche aux républicains de ne vouloir faire commencer l'histoire de France qu'en 1789. Alors je ne vais pas approuver les royalistes qui veulent la faire commencer sous Louis XIV.
Manifestement vous vous acharnez à ne pas vouloir comprendre ce que je vous écris ; je répète donc. Je prends en considération toute l'histoire de France depuis Clovis, mais un légitimiste se bat pour le dernier état légitime de la France, c'est-à-dire en ce qui nous concerne 1830. Si vous n'êtes pas d'accord avec cela c'est que vous n'êtes ni légitimiste ni français.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le drapeau de la France

Message par Sylphe le Mer 16 Avr 2008, 00:47

Mickaelus a écrit:On ne parle de la monarchie comme d'une abstraction, d'un système comme le feraient des hommes des Lumières, ici il s'agit de la monarchie française, et le royalisme français exprime les fondamentaux irréductibles de la civilisation française. Il n'y a que le légitimisme qui les défende encore ; ce n'est pas de l'idéologie mais la fidélité à une tradition. Le "royalisme-système" et le "royalisme-fidélité" n'ont absolument rien à voir, navré de vous voir donner dans le premier.
Je veux bien être légitimiste et objecter aux orléanistes que le duc d’Anjou n’est pas plus étranger qu’Henri de Navarre ou Charles des Deux-Siciles ou objecter aux républicains que la démocratie est antérieure à 1789 puisque les députés des Etats Généraux ont été élus, mais il ne faudrait pas que l’idée monarchique soit tributaire des idées de Maurras.

Sylphe a écrit:Je reproche aux républicains de ne vouloir faire commencer l'histoire de France qu'en 1789. Alors je ne vais pas approuver les royalistes qui veulent la faire commencer sous Louis XIV.
Manifestement vous vous acharnez à ne pas vouloir comprendre ce que je vous écris ; je répète donc. Je prends en considération toute l'histoire de France depuis Clovis, mais un légitimiste se bat pour le dernier état légitime de la France, c'est-à-dire en ce qui nous concerne 1830. Si vous n'êtes pas d'accord avec cela c'est que vous n'êtes ni légitimiste ni français.
D’abord, je suis plus Français que le duc d’Anjou. Mais sa nationalité actuelle n’enlève rien à droits sur le trône.

Ensuite, je vous rappelle que Louis XVIII avait eu l’intelligence d’écarter « ceux qui n’avaient appris ni oublié » depuis 1789. Alors soyez aussi avisé que lui en ne suspendant pas l’histoire de France depuis 1830. Si le comte de Chambord avait régné, j’espère qu’il aurait eu l’intelligence de ne pas se réjouir du massacre de la Commune, de pas dénigrer les règnes des deux Napoléon, ou de ne pas partir en campagne contre Victor Emmanuel pour restaurer les Etats du Pape.

Sylphe
Banni

Nombre de messages : 162

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le drapeau de la France

Message par Mickaelus le Mer 16 Avr 2008, 17:35

Sylphe a écrit:Je veux bien être légitimiste et objecter aux orléanistes que le duc d’Anjou n’est pas plus étranger qu’Henri de Navarre ou Charles des Deux-Siciles ou objecter aux républicains que la démocratie est antérieure à 1789 puisque les députés des Etats Généraux ont été élus, mais il ne faudrait pas que l’idée monarchique soit tributaire des idées de Maurras.
Sur le deuxième point d'accord si on précise que la "démocratie" sous la monarchie n'avait pas grand chose à voir avec la nôtre (en ce qui me concerne la démocratie locale et décentralisée suffit). A propos de Maurras, je ne me définis pas comme maurrassien (et je ne suis pas adhérent de l'AF, je suis plus proche de l'UCLF), je me situerais plus volontiers dans la lignée de gens comme Joseph de Maistre et Louis de Bonald, ce qui ne veut pas dire que je ne reconnais aucun mérite à Maurras (j'ai certaines affinités avec le nationalisme mais je suis clairement un réactionnaire, contre-révolutionnaire si on veut, ce qui est différent). Après, la problématique est la suivante : soit en tant que français on lie royalisme et francité - c'est mon cas - soit en tant que post-révolutionnaire on aime le royalisme comme un système qui n'incarne plus une civilisation - c'est une tendance que des royalistes actuels embrassent assez souvent par désespoir ou par bêtise.

Sylphe a écrit:D’abord, je suis plus Français que le duc d’Anjou. Mais sa nationalité actuelle n’enlève rien à droits sur le trône.
Cela renvoie au sujet que j'avais ouvert sur la définition de la francité dans une autre rubrique. Evidemment il y a la notion d'appartenance à un peuple, très importante, mais pour moi c'est la reconnaissance des principes irréductibles de la civilisation française qui compte en premier, et c'est en ce dernier sens que je vous parlais. Quant à Anjou nous sommes d'accord sur le fait qu'aucun principe de nationalité ne fait partie des lois fondamentales du royaume.

Sylphe a écrit:Ensuite, je vous rappelle que Louis XVIII avait eu l’intelligence d’écarter « ceux qui n’avaient appris ni oublié » depuis 1789. Alors soyez aussi avisé que lui en ne suspendant pas l’histoire de France depuis 1830. Si le comte de Chambord avait régné, j’espère qu’il aurait eu l’intelligence de ne pas se réjouir du massacre de la Commune, de pas dénigrer les règnes des deux Napoléon, ou de ne pas partir en campagne contre Victor Emmanuel pour restaurer les Etats du Pape.
Il n'en reste pas moins vrai que Louis XVIII a conservé le drapeau blanc, puisque c'est ici le sujet. Mis à part cela, évidemment que la Charte de 1814 était pleine de concessions formelles sans rien lâcher de trop essentiel sur le fond - ce qui a pu mécontenter ultraroyalistes, vrais réactionnaires, jusqu'à Joseph de Maistre en personne qui a compris que les concessions avaient été trop loin et préparaient d'inévitables sapes futures. En vérité, je n'aime pas beaucoup la Charte de 1814 mais la considère comme un moindre mal supportable, mais je ne tolèrerais jamais un régime qui aille plus loin que cela dans la dislocation de l'héritage français. Reste qu'à mon avis ce qui est arrivé à Charles X était malheureusement très prévisible, et Louis-Philippe qui a fait encore plus de concessions idéologiques n'a rien perdu pour attendre et est parti de même (c'était déjà, en fait, la même situation avec Louis XVI version "roi des Français", surnommé le "roi veto"). Quand le principe de l'autorité est vicié, les rois sont des pantins dans les mains du peuple ou sont priés de s'en aller.

Sur Chambord, évidemment qu'il n'aurait pas eu à se réjouir du massacre de la Commune ; quel roi de France applaudirait au massacre de son peuple, d'autant plus quand ce dernier est manipulé ? Il n'y a qu'à se souvenir des mots de Louis XVI à la veille de son exécution dans son "testament". Cela n'empêche pas de condamner les idées de la Commune. Par contre, à propos du bonapartisme, il est impossible pour un royaliste de n'en pas condamner les principes, qui sont assez voisins de l'orléanisme (pour leur fusion avec les principes révolutionnaires et leurs deux types de monarchie républicaine), avec une couche de despotisme éclairé. Il ne s'agit pas de "dénigrer" mais de pointer ce qui ne va pas dans ces systèmes, ce qui en eux va contre la civilisation française.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le drapeau de la France

Message par Arahir le Sam 27 Déc 2008, 22:44

j'ai pas d'avis particulier sur la question.
mais il me semble que le drapeaux du royaume de france a toujours variés selon les monarques.
le tricolore me conviens très bien, car malgrés les idées recut le roi pourtais souvent ces trois couleurs sur le champ de bataille, même au moyenage ces couleurs étaient utilisés par le roi.
je pense que ces couleurs n'ont pas été choisis au hasard lors de la révolution, et n'oublions pas que le peuple aimait Louis XVI, et que le roi était toujours roi au moment de la révolution.je pense que ces couleurs représente vraiment le roi même si il est devenu symbole républicain.
en lui ajoutant 3 fleurs de lys sur le bleu azur de notre drapeaux cela serais pas plus mal.
avatar
Arahir
Roturier

Nombre de messages : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le drapeau de la France

Message par Mavendorf le Dim 28 Déc 2008, 00:51

Arahir a écrit:j'ai pas d'avis particulier sur la question.
mais il me semble que le drapeaux du royaume de france a toujours variés selon les monarques.
le tricolore me conviens très bien, car malgrés les idées recut le roi pourtais souvent ces trois couleurs sur le champ de bataille, même au moyenage ces couleurs étaient utilisés par le roi.
je pense que ces couleurs n'ont pas été choisis au hasard lors de la révolution, et n'oublions pas que le peuple aimait Louis XVI, et que le roi était toujours roi au moment de la révolution.je pense que ces couleurs représente vraiment le roi même si il est devenu symbole républicain.
en lui ajoutant 3 fleurs de lys sur le bleu azur de notre drapeaux cela serais pas plus mal.

Le tricolore a été inauguré lors de la révolution dans le sang de milliers de martyrs français.
Le drapeau tricolore n'appartient pas à la France. Le tricolore n'est pas l'oeuvre de l'Esprit saint, mais l'oeuvre de ceux qui ont voulu abolir la Foi lors de cette révolte contre Dieu et leur Roi. Plusieurs personnes qui se disent catholiques sont attachées à quelque chose qui n'est pas français. Le tricolore est une idole républicaine qui représente un pouvoir usurpateur qui détourne les âmes françaises de la véritable France de Dieu, car la France de Dieu est une monarchie.

Plusieurs personnes qui se disent catholiques font toute sorte d'interprétation sur les couleurs de ce drapeau uniquement pour justifier son existence, car ils sont malgré eux attachés à ce drapeau. Le tricolore a été adopté comme drapeau national par et pour les révolutionnaires, alors que les partisans du roi et de la religion dans la Vendée brulaient le tricolore. On doit absolument remettre en question ce symbole qui renie un passé français qui était catholique et monarchique, même si c'est douloureux pour certaines personnes.

_________________
"Si j'avance, suivez moi; si je meurs, vengez moi; si je recule, tuez-moi" Henri de La Rochejaquelein
avatar
Mavendorf
Baron

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 390
Age : 44
Localisation : Royaume de France
Affinités politiques : Royaliste Légitimiste

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le drapeau de la France

Message par Caracas le Ven 17 Juil 2009, 22:43

Cher Mickaelus,
Vous me virez par la porte; je rentre par la fenêtre...
Le drapeau blanc est le seul drapeau légitime de la France. Le drapeau tricolore porte un poids politique et idéologique incompatible avec le retour du monarque. En cela, le comte de Chambord avait parfaitement raison de ne pas transiger sur ce point. Il ne voulait pas être le "roi de la révolution".
Ceci dit, le Christ a demandé, par l'intermédiaire de Marguerite Marie, à ce que son Sacré Coeur figure sur le drapeau de la France. Le fait que Louis XIV n'ait pas cru devoir y souscrire a peut être précipité les événements révolutionnaires. Ne faudrait il donc pas un drapeau blanc avec le Sacré Coeur au centre ou un drapeau blanc fleurdelisé avec le Sacré Coeur ?

Caracas
Roturier

Masculin
Cancer Cochon
Nombre de messages : 22
Age : 45
Localisation : France
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le drapeau de la France

Message par V.F.H.78 le Ven 17 Juil 2009, 22:56

Aaah! Very Happy Vous soulevez là une idée intéressante Caracas.
Je serai aussi je pense assez partisan de ce drapeau blanc fleurdelysé avec le Sacré Coeur dessus afin de symboliser l'attachement de la Monarchie à la religion catholique et en mémoire de ceux qui se sont battus sous sa bannière.

_________________
avatar
V.F.H.78
Vicomte

Masculin
Verseau Chèvre
Nombre de messages : 813
Age : 37
Localisation : Poissy (78)
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le drapeau de la France

Message par Mifpo le Sam 18 Juil 2009, 09:35

Je ne suis pas favorable à l'appariton d'un symbole religieux sur le drapeau royal car il deviendrait impossible de le faire accepter par tous les Français.

_________________
IN SAPIENTIA ROBVR
SIC REFLORESCENT

PRO DEO ET LVDOVICO XX DEI GRATIA FRANCIAE ET NAVARRAE REGE CHRISTIANISSIMO

Слобода или Смрт!

"Il ne faut jamais prendre les gens pour des cons mais il ne faut pas oublier qu'ils le sont." (les Inconnus)
avatar
Mifpo
Baron

Masculin
Poissons Tigre
Nombre de messages : 571
Age : 43
Localisation : Amaillou
Affinités politiques : antirépublicain depuis toujours anarchiste devenu royaliste légitimiste donc antiphilippiste

http://mifpo.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le drapeau de la France

Message par V.F.H.78 le Sam 18 Juil 2009, 18:51

Parce que vous pensez qu'un drapeau blanc sera plus facile à faire accepter?
Personne ne demande pourquoi certains pays arabes mettent le symbole de l'Islam sur leur drapeau. Pourquoi la France ne pourrait-elle pas faire de même avec un Sacré Coeur?

_________________
avatar
V.F.H.78
Vicomte

Masculin
Verseau Chèvre
Nombre de messages : 813
Age : 37
Localisation : Poissy (78)
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le drapeau de la France

Message par Mifpo le Sam 18 Juil 2009, 19:50

Un drapeau blanc sera moins difficile à accepter qu'un drapeau blanc avec un Sacré-Cœur.
Je suis catholique & laïc & je ne suis pas certain que ce soit souhaitable d'imiter les pays mahométans.


Dernière édition par Mifpo le Dim 19 Juil 2009, 23:38, édité 1 fois

_________________
IN SAPIENTIA ROBVR
SIC REFLORESCENT

PRO DEO ET LVDOVICO XX DEI GRATIA FRANCIAE ET NAVARRAE REGE CHRISTIANISSIMO

Слобода или Смрт!

"Il ne faut jamais prendre les gens pour des cons mais il ne faut pas oublier qu'ils le sont." (les Inconnus)
avatar
Mifpo
Baron

Masculin
Poissons Tigre
Nombre de messages : 571
Age : 43
Localisation : Amaillou
Affinités politiques : antirépublicain depuis toujours anarchiste devenu royaliste légitimiste donc antiphilippiste

http://mifpo.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le drapeau de la France

Message par V.F.H.78 le Dim 19 Juil 2009, 10:03

Et si le choix se faisait entre ces deux drapeaux (en enlevant la devise si besoin) :


_________________
avatar
V.F.H.78
Vicomte

Masculin
Verseau Chèvre
Nombre de messages : 813
Age : 37
Localisation : Poissy (78)
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le drapeau de la France

Message par Mavendorf le Dim 19 Juil 2009, 12:23

Nous n’avons qu’un drapeau, le drapeau blanc fleurdelisé chargé en son centre du Sacré Cœur. Celui de gauche est un blasphème… Et puis tant que nous y sommes, pourquoi pas un bonnet phrygien ? Non… désolé… Mais on ne peut marier le tricolore avec le Sacré Cœur, c’est là une nouvelle injure qui est faite à Dieu.
Alors on nous dira peut-être : mais pour que le Roi revienne équipé du drapeau blanc fleurdelisé il faudrait un miracle ! Oui… Un miracle, et pourquoi pas… D'ailleurs, tout n'est-il pas miraculeux en lui ? Sa naissance, sa conservation, son intelligence, sa vertu ? Sa constance dans le malheur et dans l'exil ? Est-ce en vain qu'à sa naissance il nous a été donné par Dieu pour la France ? Pour la relever de toutes ses ruines, et lui rendre la place dans le monde qui est la sienne ! Si les bras et les cœurs finissent par se tendre vers le Roy, c’est que l’on reconnaît bien que lui seul peut la sauver, avec notre concours bien sur, et surtout avec l'aide et pour la gloire de Dieu ! Il n’y a donc aucun intérêt à discuter de la couleur du drapeau…
Le Roi régnera, parce que c'est son droit, et que c’est par lui seul, que la religion catholique rendra le bonheur à la France. Seul le roi est légitime, en élevant du haut de son trône le sceptre de Charlemagne. Les institutions républicaines n'ont point de racine en France, elles ne sont que posées sur le sol ; elles céderont, tout comme le tricolore cédera…

_________________
"Si j'avance, suivez moi; si je meurs, vengez moi; si je recule, tuez-moi" Henri de La Rochejaquelein
avatar
Mavendorf
Baron

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 390
Age : 44
Localisation : Royaume de France
Affinités politiques : Royaliste Légitimiste

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le drapeau de la France

Message par V.F.H.78 le Dim 19 Juil 2009, 12:42

Nous sommes bien d'accord.
Je voulais juste dire que si les français ne sont pas prêts à accepter un drapeau surmonté du Sacré-Coeur, ils ne sont pas plus prêts à accepter un drapeau blanc fleurdelysé.
Mais nous n'avons pas de concession à faire sur ce drapeau. Comme le dit Mavendorf, pour un fidèle monarchiste, le drapeau français ne peut qu'être blanc fleuredelysé et chargé en son centre du Sacré-Coeur, symbole de l'attachement indéfectible de la monarchie à la religion catholique.

_________________
avatar
V.F.H.78
Vicomte

Masculin
Verseau Chèvre
Nombre de messages : 813
Age : 37
Localisation : Poissy (78)
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le drapeau de la France

Message par Mickaelus le Dim 19 Juil 2009, 15:16

Caracas a écrit:Cher Mickaelus,
Vous me virez par la porte; je rentre par la fenêtre...
[...] Ceci dit, le Christ a demandé, par l'intermédiaire de Marguerite Marie, à ce que son Sacré Coeur figure sur le drapeau de la France. Le fait que Louis XIV n'ait pas cru devoir y souscrire a peut être précipité les événements révolutionnaires. Ne faudrait il donc pas un drapeau blanc avec le Sacré Coeur au centre ou un drapeau blanc fleurdelisé avec le Sacré Coeur ?
Mais je suis ravi que vous reveniez par la fenêtre, en nous prouvant que vous n'êtes pas monomaniaque !

Personnellement je n'aurais évidemment rien contre faire figurer le Sacré Cœur sur le drapeau blanc (fleurdelysé ou non) des Bourbons donc du royaume de France, bien au contraire même puisque je suis vendéen de vieille souche (et même les Vendéens d'aujourd'hui, pour ne pas parler des grands ancêtres des guerres de Vendée dont nous connaissons tous les drapeaux magnifiques, ne verraient pas grande différence entre un tel drapeau du royaume et le logo actuel du département !).

Cela étant dit, et cela répondra en même temps à propos de Louis XIV, je pense qu'il n'est pas mauvais de préciser que le drapeau est du ressort du roi, de son pouvoir temporel au-dessus duquel il n'a pas de suzerain, et que de ce fait c'est à lui qu'appartient la décision de modifier ou pas le drapeau blanc (étant entendu que le blanc a déjà une connotation religieuse). Au temps de Louis XIV, j'aurais préféré que ce fût le Pape qui fît une demande solennelle à propos du Sacré Cœur, après que la requête de Marie Marguerite fût reconnue par lui ; dans l'optique d'une restauration, puisqu'il n'y a pas eu de souveraineté régnante depuis Charles X, le drapeau blanc reste donc le drapeau officiel de la monarchie française. Ce sera au prochain roi régnant légitime de valider ce que nous souhaitons tous pour le Sacré Cœur.

Mifpo a écrit:Un drapeau blanc sera moins difficile à acce[p]ter qu'un drapeau blanc avec un Sacré-Cœur.
Je suis catholique & laïc & je ne suis pas certain que ce soit souhaitable d'imiter les pays mahométans.
V.F.H.78 vous a tendu la perche en évoquant le croissant des drapeaux musulmans, mais, outre le fait qu'on représente plutôt la chrétienté par une croix sur les drapeaux d'ordinaire, je ne pense vraiment pas qu'on puisse toujours faire ce parallèle facile entre le moyen-âge ou la tradition catholiques et le fondamentalisme musulman. Ou bien il faudrait aller jusqu'à comparer les Vendéens contre-révolutionnaires aux drapeaux arborant fièrement le Sacré Cœur aux islamistes dans un combat contre la laïcité : c'est absurde, le catholicisme et l'islam ne sont pas du tout de même essence.

En tout cas, le royaume de France est de tradition catholique et non laïque au sens moderne, c'est comme ça. La laïcité telle qu'on l'entendait jadis signifiait la distinction des pouvoirs temporel et spirituel, certainement pas la liberté de culte intégrale et la reconnaissance de l'égalité des religions et des opinions philosophiques diverses - et la tolérance d'un Henri IV ou d'un Louis XVI ce n'est pas la même chose. Je pense qu'il est inutile de rappeler ce que le roi jurait à propos de l'hérésie lors du sacre. Alors la laïcité au sens moderne et républicain, si on le malheur d'y adhérer, mieux vaut la garder pour sa vie privée et on n'en pas faire étalage outre-mesure. Le combat légitimiste entend affirmer l'essence catholique du royaume de France : ce ne sont pas des opinions particulières et individuelles qui doivent détourner de cette vérité fondamentale.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le drapeau de la France

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum