Qu'est-ce qu'être français pour vous ?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être français pour vous ?

Message par Mickaelus le Mer 31 Déc 2008, 15:15

[Suite du précédent message à cause de la limitation de la taille des messages].

C'est bien pour cela que je me suis désolidarisé de ces mouvements syncrétistes pétris de contradictions et de vanités. Maintenant, pour l'honneur et même si je ne me voile pas la face à propos de cette nation coupé de sa sève ni sur ce peuple très largement apostat, parce que je me souviens de notre ancienne et vraie France, je continuerai à dire qu'il faut que ce peuple retrouve son honneur, sa foi et son roi. Je conviens qu'il y a peu de chances que cela arrive mais c'est aussi cela faire preuve de fidélité légitimiste, envers et contre tout.

François-Marie a écrit:Le devoir des croyants est de se rassembler entre eux , et c'est ce rassemblement qui est leur vraie nation.A cet égard , force est de constater que deux entités seulement correspondent dans le monde d'aujourd'hui à cette vision de la nation dynamique et conquérante pour la Foi. Les Etats-Unis d'abord , qui remplissent la condition de consensus national en faveur de l'Evangile-Droits de l'Homme au sens où ils ne laicisent pas les droits de l'homme mais les inscrivent au contraire dans le plan divin d'évangélisation du monde.Voila où est , me semble-t-il, notre point de rassemblement national authentique pour nous chrétiens aujourd'hui .
Concernant votre premier constat, nous en revenons au point de départ : je suis tout à fait d'accord avec vous s'il s'agit de dire que les croyants (catholiques pour ma part) doivent être rassemblée et unis, mais ils doivent l'être dans l'Église catholique universelle. Pour moi cette communauté mondiale des Fidèles forme l'Église, et c'est bien une nation spirituelle, mais celle-ci n'empêche pas qu'existent des nations temporelles qui l'appuient à leur niveau et échelle de responsabilité (comme l'homme a une âme et un corps). Le royaume de France, que les légitimistes français défendent et honorent, était l'une de ces nations vouées à Dieu, et il est de notre devoir de soutenir sa mémoire tant que son éclat n'est pas terni pour toujours.

Je suis beaucoup plus circonspect et mesuré que vous dans mon rapport aux États-Unis, dont on ne peut pas dire qu'ils ont repris le flambeau du royaume de France, ou c'est une lumière bien terne et falote en comparaison. En premier lieu, je ne vois pas bien comment vous pouvez passer de l'Église catholique à je ne sais quel "Évangile-droits de l'homme" : c'est une pirouette qui me dépasse un peu je l'avoue. Avec le libéralisme, l'individualisme, le droit de culte et de conscience absolus, on est tout de même fort éloigné de la religion d'État catholique du royaume de France comme du serment de réduire l'hérésie lors du sacre du roi. Et quant à l'action impérialiste de États-Unis, je la vois bien aussi, mais surtout pour des intérêts temporels sous couvert de démocratie. Bref, cette admiration-là pour ce pays m'est tout à fait étrangère. Après tout, je pourrai, si les choses se passent bien à l'avenir, avoir sans doute plus d'admiration pour la Russie dont le renouveau religieux et la réhabilitation récente du dernier Tsar sont impressionnants.

François-Marie a écrit:La deuxième nation est la nation arabe qui tend à rassembler tous les musulmans au-delà des clivages nationaux .Les musulmans sont ceux qui expriment le plus clairement à l'heure actuelle cette conception de la nation mais dans un désordre tel qu'on peine à y voir la Main qui conduit la destinée du Monde. Néanmoins , c'est entre ces deux nations que s'organisent actuellement les forces vitales du monde , pour un dénouement encore tout nimbé de mystère.
Autant je peux imaginer et me représenter rationnellement les motifs qui vous poussent à voir ce que je ne vois pas dans les États-Unis, autant je ne pense vraiment pas qu'on puisse voir quoi que ce soit de positif dans l'action des musulmans dans le monde depuis la naissance de l'islam, ou alors les desseins de Dieu sont vraiment impénétrables ! Surtout quand on sait que dès sa naissance, l'islam se répand sur des terres chrétiennes sous influence byzantine puis en Afrique du nord (pauvre terre de saint Augustin !), et je ne parle même pas de l'Espagne. Alors évidemment, eu égard à votre attachement à une nation catholique (du moins si je comprends bien parce qu'avec votre "Evangile-droits de l'homme" je ne sais plus trop ce que je dois penser !), je comprends que le concept de nation de l'islam vous séduise assez, mais leur incapacité à s'organiser au niveau du temporel fait tellement peine à voir qu'on voit bien que ce n'est pas la panacée (et quand vous parlez des arabes, n'oublions pas qu'il en reste quelques-uns de chrétiens, et bien mal lotis). Et quand on pense que les musulmans prétendent que nous avons une Bible falsifiée, qu'ils nient la Passion du Christ, qu'ils nous traient de polythéistes parce que nous révérons la Trinité de Dieu, cela est un peu fort.

François-Marie a écrit:Dans ce contexte, et pour répondre à votre question de départ en concluant , Mickaël , être français aujourd'hui n'est qu'un hommage rendu à un passé qui n'a plus à livrer au monde que quelques morceaux d'une bravoure révolue, un peu à la manière de ces tessons rescapés d'une poterie antique et qui suggèrent qu'elle fut au temps de son intégrité une merveille artistique.
C'est un des passages de votre texte, intéressant à plusieurs égards, qui me paraît fournir une clef de nos différences et divergences. Au moins sommes-nous d'accord sur la fidélité que nous devons au joyau qu'était la civilisation française, mais j'avoue que mon honneur, parce que j'ose encore me définir comme français (pas au sens d'aujourd'hui vous l'aurez compris), me commande de témoigner encore de la vitalité de principes qui sont bons, qu'il serait bon de retrouver pour tenter d'insuffler de la vie sur cette terre qui fut jadis honorable et glorieuse.

François-Marie a écrit:Et vous me permettrez de revendiquer ,parmi ces tessons ,la qualité d'ultra ,c'est à dire de partisan de l'au-delà , au-delà des monts , au-delà de la mer , au-delà du ciel , c'est à dire la qualité de légitimiste catholique que je conserverai jusqu'au dernier soupir d'un souffle qui m'a habité depuis les origines de ma mémoire.
Oui, je pense que vous ne pouviez mieux conclure : légitimiste catholique plus que légitimiste français parce que la gloire de la France est évanouie depuis longtemps. Moi j'espère que la lumière puisse revenir un jour sur notre terre, c'est peut-être un rêve de fou mais c'est le mien parce que je suis lié à cette histoire.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.

Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2683
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être français pour vous ?

Message par Croisé le Mer 31 Déc 2008, 17:56

Mickaelus a écrit:
Oui, je pense que vous ne pouviez mieux conclure : légitimiste catholique plus que légitimiste français parce que la gloire de la France est évanouie depuis longtemps. Moi j'espère que la lumière puisse revenir un jour sur notre terre, c'est peut-être un rêve de fou mais c'est le mien parce que je suis lié à cette histoire.

Exactement! Cette "gloire de la France" est simplement cachée sous une couche de crasse républicaine et elle ne demande qu'à être débarrassée de cette souillure pour briller à nouveau! Ce n'est pas un rêve de fou, mais une épreuve, certes difficile, mais pas impossible.
Quant au Etats-Unis, je ne peux rejoindre votre point de vue, François-Marie. Il ne faut pas oublier que le vrai dieu de ce pays est l'argent et qu'il ne sert que ses intérêts. D'ailleurs, une phrase résume très bien les U.S.A (je ne me souvient plus de son auteur): "les Etats-Unis sont le seul pays à être passé de la barbarie à la décadence sans avoir connu la civilisation". Alors non, ils n'ont pas "repris le flambeau", ils ne l'ont jamais eu.
Ils rassemblent des chrétiens? Pour ça oui. Il y a nombre incroyable (et en constante augmentation) d'églises et de sectes de toutes sortes. Donc beaucoup de chrétiens, mais aucune cohésion entre eux. Seule la "haine" d'un ennemi commun les rassemble. Le jours où ils n'en auront plus, leur pays s'effondrera.
En conclusion, les Etats-unis, la démocratie, les droits de l'homme, etc... ne sont que des leurres, ne vous laissez pas piéger. Souvenez-vous des enseignement du Christ (notamment Mathieu 24, 1-31).
Je suis français, catholique et légitimiste. J'aime mon pays, son histoire, ses coutumes et ses traditions. L'avenir doit se construire sur le passé. Toutes les nations qui l'ont oubliées ont sombré dans la décadence. Je suis fier de l'héritage de mes ancêtres, je ferai tout pour le préserver et le transmettre à mon tour.


Dernière édition par Croisé le Mer 31 Déc 2008, 20:31, édité 1 fois

_________________
Rectitudo Absque Aderdo

Croisé
Roturier

Masculin
Bélier Serpent
Nombre de messages : 30
Age : 39
Localisation : 26-Drôme
Affinités politiques : Monarchiste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être français pour vous ?

Message par François-Marie le Mer 31 Déc 2008, 20:04

Je vais vous rendre provisoirement les armes , Mickaël , mais permettez-moi , en cette veille d'un nouvel An de Grâce , et en hommage à la France , de donner le lien d'une des plus belles chansons qui se puisse entendre et que nous devons aux Frères Martineau http://www.dailymotion.com/video/x322fs_marie-reine-de-france_music

François-Marie
Roturier

Nombre de messages : 11

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être français pour vous ?

Message par Partisan_Blanc le Mar 20 Jan 2009, 08:31

Mickaelus a écrit:


Etre français, en somme, pour moi, c'est la qualité principale du légitimiste : la fidélité aux principes de la civilisation française et aux lois fondamentales du royaume de France.

C'est assez réducteur. Pour moi, j'ai du mal à considérer quelqu'un de français celui qui plusieurs nationalités.
Un français est ancré dans sa terre, dans sa culture.

Partisan_Blanc
Baron

Gémeaux Coq
Nombre de messages : 474
Age : 35

http://partisanblanc.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être français pour vous ?

Message par Mickaelus le Mar 20 Jan 2009, 20:06

Si on prend la peine de me lire et de considérer la rubrique où est postée le sujet, on voit que j'insiste délibérément sur l'aspect civilisationnel qui fait défaut aux mouvements et partis réactionnaires et nationalistes qui ont une approche syncrétiste et orléano-bonapartiste du problème. C'est-à-dire que ne considérer qu'un enracinement (que je prend en compte moi aussi) sans comprendre les fondamentaux et donc l'identité de la France ne fait pas beaucoup avancer l'affaire. S'il s'agit juste d'avoir sa carte d'identité de la république française et d'habiter sur notre bout de terre, alors n'importe quel péquin communiste est un bon français, peu importe s'il crache sur notre histoire et notre civilisation : ce n'est pas bien satisfaisant à mes yeux. Le vrai français est d'abord sujet du roi de France, cœur et âme à défaut de pouvoir l'être dans les faits ; cela me parle plus que les nationalités post-révolutionnaires - même si certaines pluri-nationalités choisies de plein gré (j(insiste là-dessus) disqualifient d'office. Par exemple, sur Facebook j'ai rencontré un Argentin dont la famille est originaire de France, tout dévoué à notre ancienne France et au bon roi, eh bien je le trouve aussi français sinon plus que certains citoyens de la république dite française.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.

Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2683
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être français pour vous ?

Message par Chouannerie le Ven 23 Jan 2009, 17:14

Pour moi, la France (je suis d'origine européenne par mes parents, car attachée à l'Europe et à son histoire), c'est tout un patrimoine riche et culturel : que ce soit les pélerins partant à pied depuis Chartres, Paris, Alençon ou Lisieux vers Lourdes, Saint-Jacques-de-Compostelle ou plus ancien le Mont-Saint-Michel...
Pour moi, la France (je suis avant tout Française originaire du Morvan, du Pas-de-Calais, des marches de Bretagne, de la Vendée, de l'est lorrain et alsacien) c'est aussi un vaste héritage qui nous appartient par ses châteaux, ses cathédrales bâties par nos aïeux, ses monuments et ses édifices importants...
Pour moi, la France, c'est bien sûr nos rois, nos empereurs, nos présidents avec certes leurs qualités et leurs défauts, leurs réalisations et leurs défis, leurs combats et leurs défaites...
Pour moi, la France, c'est aussi les grands conquérants, les voyageurs d'un jour, les soldats en quête d'aventure et les millions de combattants se ruant vers les frontières pour les défendre. Ce sont les batailles des champs Catalauniques contre les Huns, celles de Poitiers, d'Orléans, de Fontenoy, de Wissembourg, de la Marne et de Verdun avant de terminer par le jour le plus long et les batailles pour la liberté française.

Pour moi, la France, ce sont ses saints et ses saintes s'illustrant à la perfection à la défense de la foi terrienne, traditionnelle du peuple français...
Et pourtant,... je ne suis pas une Française de souche puisque mes racines existent en Europe de l'Est : mes ancêtres ont participé au siège de Vienne, en défendant la ville contre les Turcs. Ils figuraient dans les rangs de l'armée de Jean Sobieski III, roi de Pologne... Ils étaient aux côtés des tsars contre Napoléon Ier...

Chouannerie
Roturier

Nombre de messages : 12

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être français pour vous ?

Message par Partisan_Blanc le Ven 23 Jan 2009, 17:33

et être français?

Partisan_Blanc
Baron

Gémeaux Coq
Nombre de messages : 474
Age : 35

http://partisanblanc.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être français pour vous ?

Message par Chouannerie le Ven 23 Jan 2009, 17:57

Etre Français, c'est avant tout aimer passionnément son pays, ses territoires, ses régions et ses terroirs si différents.
Que ce soit en dégustant du bon vin alsacien, bourguignon ou du val de Loire, en écoutant du biniou, ou en savourant les plats auvergnats, lorrains, nordistes ou picards, c'est cela être Français.
Etre Français c'est voir, visiter, admirer des lieux symboliques, aller sur les pas des anciens, marcher sur leurs traces, se recueillir et prier.
Etre Français, c'est observer le bruit des vagues et penser aux navigateurs qui ont réalisé la plus grande FRANCE.
Etre Français, c'est venir en aide à ceux qui souffrent, au plus commun des mortels, à tous les anonymes qui ne cessent de demander du pain ou du travail... Etre Français, c'est suivre la voie de Saint-Vincent-de-Paul, la régle de Saint-Benoît... Etre Français, c'est avant tout un droit et un devoir de se battre pour son pays, son sol, sa Patrie...
Voilà, c'est cela être FRANCAIS !

Chouannerie
Roturier

Nombre de messages : 12

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être français pour vous ?

Message par Mickaelus le Ven 23 Jan 2009, 19:41

J'apprécie la tonalité de vos messages, Chouannerie, qui ont le mérite d'insister - comme le déplorait un peu plus haut Partisan_Blanc - sur l'enracinement terrien du français, et donc de compléter le sujet à cet égard et d'enrichir sa perspective.

Cependant je suis en même temps obligé d'émettre une réserve fondamentale pour la simple et bonne raison que votre vision de l'"être français" ne repose pas sur la bonne définition de la France, ou bien sur une définition faussée, et je vois très bien dans quel sens. Certains passages de votre premier message sont en effet tout à fait symptomatiques d'une vision de l'histoire de France que je qualifie de bonapartiste : c'est-à-dire qui consiste à mettre tout dans le même sac de Clovis à aujourd'hui. Or à mon sens l'histoire d'une civilisation, ce ne peut être simplement additionner les règnes et années qui passent sur une même terre indifféremment ni indéfiniment, parce qu'un pays, une civilisation, a des valeurs fondamentales irréductibles à son identité, et parce que, comme ces valeurs peuvent disparaître ou s'atténuer radicalement, toute civilisation est mortelle.

De même qu'on ne pouvait encore appeler la Gaule (d'ailleurs, il n'y avait pas de nation gauloise) la France, on ne peut plus appeler la république la France, au sens de France traditionnelle. Dès lors, je suis gêné par les passages qui font se côtoyer comme s'ils étaient de la même civilisation rois et présidents (même les empereurs sauf Charlemagne bien sûr) ; je suis de même ennuyé par le fait de présenter comme une même histoire les batailles de nos rois et celles de Napoléon et des guerres mondiales. C'est justement ça qui est intéressant : les soldats envoyés à la boucherie par Napoléon ne l'ont pas été pour la France, mais pour exporter les valeurs républicaines anti-françaises dans toute l'Europe par l'épée contre les monarques européens (à cet égard, le fait que vos ancêtres aient combattu Napoléon est donc tout à fait mieux). Les victimes des guerres mondiales sont elles aussi celles de la république, héritières de la conscription de masse refusée par les Vendées de 1793 et de la guerre de masse inventée par la Révolution, dans une Europe où l'essor de l'Allemagne est le résultat direct de l'action de Napoléon.

C'est le même paradoxe pour les souverainistes d'aujourd'hui : ils croient défendre la liberté de leur pays et sa souveraineté avec les idées et concepts républicains qui ont tué la France et sa vraie souveraineté royale (il n'y a pas de souveraineté sans souverain) et qui sont les véritables pères de l'Europe étatique.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.

Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2683
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être français pour vous ?

Message par Partisan_Blanc le Ven 23 Jan 2009, 21:35

Les français mort durant la première guerre mondiale, ne sont pas morst pour la république mais pour la France charnelle.

Partisan_Blanc
Baron

Gémeaux Coq
Nombre de messages : 474
Age : 35

http://partisanblanc.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être français pour vous ?

Message par Calliope le Ven 23 Jan 2009, 23:40

Non... Nos aïeux qui se sont vus arracher la vie durant la guerre de 14/18 sont morts pour Rien. Si ce n'est la vaniteuse idéologie du n'importe quoi qu'incarnait une indécente république héritière des délires de Napoléon Ier. La culture de masse a commencé par l'éclair de la guerre "populaire" pour s'effondrer dans une odieuse virtualité où Tout=Rien...

_________________
Le ciel étoilé au dessus de ma tête. La Loi morale dans mon coeur.

Calliope
Vicomte

Masculin
Balance Coq
Nombre de messages : 680
Age : 47
Localisation : Etat de Fribourg
Affinités politiques : Monarchiste légitimiste/Ultra-conservateur mais anti-réactionnaire.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être français pour vous ?

Message par Partisan_Blanc le Sam 24 Jan 2009, 01:31

Je suis bien d'accord, mais pour eux il était question de la patrie et non de la république.

Partisan_Blanc
Baron

Gémeaux Coq
Nombre de messages : 474
Age : 35

http://partisanblanc.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être français pour vous ?

Message par Kardaillac le Sam 24 Jan 2009, 14:57

Etre français est pour moi lire dans le regard d'autrui que je suis français. Pour beaucoup de gens dans le monde, "français" est une qualité. C'est être raccord avec les philosophes des siècles passés qui ont dominé l'esprit de leur temps, et être capable de les critiquer. C'est aussi user sans timidité de produits considérés comme appartenant au luxe. C'est connaître à fond son propre mode de vie, à commencer par l'oenologie.

C'est aussi ce je ne sais quoi de fluide dans le raisonnement et le discours qui nous distingue des peuples voisins, et nous rapproche d'une certaine hégémonie intellectuelle que les cuistres traduisent en arrogance.

Il est parfois réconfortant de signaler à nos interlocuteurs que ceux des "nôtres" qui trahissent l'esprit délié français ne sont pas de vieille souche (ex. Dominique Strauss-Kahn) ; ce qui ne veut pas dire que les "nouveaux" soient incapables de l'appréhender et le faire leur (ex. Karl Lagerfeld).

Kardaillac
Banni

Masculin
Nombre de messages : 300
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être français pour vous ?

Message par Minervalis le Sam 24 Jan 2009, 16:29

Kardaillac a écrit:C'est aussi ce je ne sais quoi de fluide dans le raisonnement et le discours qui nous distingue des peuples voisins, et nous rapproche d'une certaine hégémonie intellectuelle que les cuistres traduisent en arrogance.

Pour cela, Kardaillac, il faut être familier de la langue du grand siècle, car c'est elle qui s'y prête le mieux, dont la syntaxe et l'esprit permettent la finesse et la concision; en tout cas, être séparé du français moderne qui n'est que creux, toc et avilissement.

Kardaillac a écrit:Il est parfois réconfortant de signaler à nos interlocuteurs que ceux des "nôtres" qui trahissent l'esprit délié français ne sont pas de vieille souche (ex. Dominique Strauss-Kahn) ; ce qui ne veut pas dire que les "nouveaux" soient incapables de l'appréhender et le faire leur (ex. Karl Lagerfeld).

Réconfortant, certes; je dirais même jouissif !

Minervalis
Vicomte

Masculin
Sagittaire Rat
Nombre de messages : 861
Age : 56
Localisation : Lutèce
Affinités politiques : Anti-républicain, Anti-démocrate, Anti-parlementaire, Réactionnaire, Contre-Révolutionnaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être français pour vous ?

Message par Camisard le Mer 24 Juin 2009, 17:41

Etre Français, c'est aimer cette Terre, ce Pays, s'identifier à elle, etre fidele à son origine et son essence!

moitié d'origine italienne , moitié Français de souche, je proclame avec fierté "Nos ancetres les Gaulois". Car au final qu'importe l'origine.....Seule compte l'allegeance choisie!

Je suis donc le descendant de celtes, de normands, de romains, de grecs, de germains .....etc etc (au sens civilisationnel bien sur) qui amenerent tous leur pierre à cet edifice unique et patiemmment bati qu'est la France! Et cette Terre est ma Terre

En avoir conscience, en etre fier, c'est ça pour moi etre Français!

Et dans ces temps difficiles ne jamais oublier:

Il peut y avoir sur un territoire des périodes où la nationalité semble abolie. Qu'importe, si elle a subsisté dans un certain nombre de cerveaux. » Maurice Barrès

Camisard
Chevalier

Nombre de messages : 216

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être français pour vous ?

Message par Mavendorf le Jeu 02 Juil 2009, 10:39

Camisard a écrit:Il peut y avoir sur un territoire des périodes où la nationalité semble abolie. Qu'importe, si elle a subsisté dans un certain nombre de cerveaux. » Maurice Barrès

Maurice Barrès était un nationaliste républicain... Pourriez-vous nous dire Camisard si cette phrase est tirée de l’un de ses ouvrages où de l’un de ses discours ?

En tout cas, elle mérite que l’on s’y attarde un instant. Je pense qu’il ne faut pas tant parler de « nationalité », nous voyons aujourd’hui où ce concept a conduit la France… Chacun je pense sur ce forum reconnaitra que le fait de posséder des papiers nationaux (d’avoir la nationalité) à l’heure actuelle sur notre sol ne fait pas pour autant d’un homme un « Français »…

Là ou la citation de Barrès est intéressante, c’est lorsqu’il parle d’une idée figée qui « subsiste dans un certain nombre de cerveaux ». Ici ce n’est plus vraiment de la nationalité qu’il parle, mais de l’esprit « Français », et c’est ça qui compte. Si l’on regarde bien, on remarquera que Barrès tente de confondre de manière maladroite les deux concepts (esprit et nationalité) pour trouver une légitimité à son idéologie nationaliste et républicaine.
Le nationalisme est constitué de deux tendances qu’il nous faut absolument distinguer. La première est d’origine traditionnelle (c’est ici que l’on retrouve l’esprit Français véritable) la deuxième est d’origine révolutionnaire (Concept de la nationalité avec dérives idéologiques aux conséquences funestes). A nous donc en tant que Royaliste de débarrasser le nationalisme de ses aspects dangereux et de lui assigner une tournure bénéfique voire sanctifiante en lui imposant une finalité chrétienne.


Dernière édition par Mavendorf le Jeu 02 Juil 2009, 22:47, édité 1 fois

_________________
"Si j'avance, suivez moi; si je meurs, vengez moi; si je recule, tuez-moi" Henri de La Rochejaquelein

Mavendorf
Baron

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 390
Age : 44
Localisation : Royaume de France
Affinités politiques : Royaliste Légitimiste

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être français pour vous ?

Message par lulo le Jeu 02 Juil 2009, 12:57

Ce qui fait un Français, c'est l'accomplissement, entre autres, de son devoir politique: contribuer au retour du seul régime légitime en France.

Après, gare au piège nationaliste!
Le nationalisme est un fruit de la Révolution, il laisse à penser que la nation est un corps politique, qu'elle est la base de tout, ce qui est radicalement faux: "la nation ne fait pas corps en France", dit Louis XIV: la nation n'existe politiquement que dans le Roi.
Il est faux de partir de l'amour de la patrie en politique, car c'est prendre le problème à l'envers: la société ne repose pas sur l'individu, mais sur l'autorité.
Dès lors, il n'est pas étonnant de voir que nos nationalistes "catholiques", ignares en science politique, soient pour le contrôle du pouvoir, la représentation nationale, etc..., bref, pour tout ce qui peut paralyser l'action de l'autorité, et l'usurpation de son exercice: car celui qui contrôle le pouvoir, possède en réalité le pouvoir!

Ne nous y trompons pas: les catholiques anti-libéraux, en se faisant nationalistes, se sont fait avoir! Ils n'ont pas vu qu'ils adoptaient ainsi le Système de manière détournée, après que le nationalisme ait pris son evol à gauche....
Aujourd'hui, ils se justifient par le souvenir de l'AF, des ligues, voire certains soutiens ecclésiastiques, etc... mais à regarder les résultats concrets de ces actions, il n'y a franchement pas de quoi être fier... ni la contre-révolution ni la monarchie n'ont avancés, au contraire...
On trouve pourtant des tentatives de justifications théologiques, comme dans la revue de l'Institut St Pie X, Vu de haut n° 14 (automne 2008): on y trouve un long article, qui confond allègrement amour de la patrie et nationalisme, et dont le raisonnement n'est franchement pas convaincant...

Bref, le nationalisme est une forme de révolution, comme le socialisme et le libéralisme, la plus subtile peut-être: c'est un péché, pour reprendre le titre d'un article du site Viveleroy.

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être français pour vous ?

Message par Camisard le Jeu 02 Juil 2009, 17:21

Pour repondre à Mavendorf, cette phrase est tirée d'un discour de 1914, donné en l'honneur de soldats français!

Vous faites le lien entre la revolution et le nationalisme, et c'est sur que depuis cette date (la "pitrerie" de valmy) il y a une correlation! mais on peut definir le nationalisme comme l'"exhaltation du sentiment d'appartenir à un meme pays"???? Ce sentiment est bien anterieur à la revolution!

Je prends le probleme à l'envers: en aimant la France, on se rend compte que l'identité de ce Pays doit TOUT à ses Rois !

Bref on en arrive à considerer que le nationalisme français est issus de la Royauté et indisociable de lui! (je defini le nationalisme comme sentiment profond d'appartenance, pas comme l'ideologie que vous decrivez)

C'est une question que se posent beaucoup de gens, historiens ou non : de quand date la naissance du sentiment national, c'est à dire le sentiment d'appartenir à une nation, à un état, d'être un même peuple, en l'occurence ici le sentiment d'être français ( meêm si on pourrait poser le même problème pour d'autres pays, Angleterre, Allemagne, Italie, Espagne, etc....) ?

Certains placent cette naissance au XIIIème siècle, plus précisément lors de la grande bataille de Bouvines : le Roi de France Philippe II Auguste doit alors faire face à une immense coalition comprenant l'Angleterre, le Comté de Flandres et le Saint-Empire Romain germanique. La bataille est âpre, difficile, mais le roi de France sort vainqueur. Des Historiens pensent que c'est lors de cette bataille ( et ensuite) que nait le sentiment d'être français avant tout, avant d'être bourguignon, orléanais, auvergnat, etc....La vctoire est fêtée partout dans le royaume, par tout le monde et correspondrait donc à la première manifestation d'une identité nationale : ce n'est pas le seigneur d'Auvergne, de Champagne ou de Bourgogne qui a vaincu, ni même le seigneur de l'Ile de France reconnu comme roi, mais le roi en tant que représentant de tous les français, pour le royaume de France et ses habitants. Le fait d'avoir eu à affronter une coalition aussi importante pour l'époque n'est sans doute pas étranger à ce fait, la population s'étant vraisemblablement également identifiée par opposition a ces nombreux princes étrangers et s'étant par conséquent unie derrière le prince représentant le royaume, qui plus est un prince victorieux.....

Deuxième possibilité : la guerre de Cent Ans, qui même si elle oppose des princes français à d'autres princes français ( les plantagenêts d'Edouard III et ses descendants pouvant difficilement être assimilés à des anglais, ils ne parlaient d'ailleurs même pas anglais....), oppose le royaume de France à un ennemi puissant, qui cherche à s'emparer par la force de quelque chose qu'il pense lui revenir de droit, mais qui lui est refusé car le roi d'Angleterre est souverain d'un autre pays. Cette guerre longue, pénible, durant laquelle frappe en plus la Peste Noire, aurait contribué à forger le sentiment national, là aussi en opposition par rapport à un ennemi ( qui devient héréditaire à partir de ce moment).

http://www.comlive.net/La-Naissance-Du-Sentiment-National-Francais,188121.htm


Dernière édition par Camisard le Ven 03 Juil 2009, 13:22, édité 1 fois

Camisard
Chevalier

Nombre de messages : 216

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être français pour vous ?

Message par Mavendorf le Jeu 02 Juil 2009, 19:12

lulo a écrit:Ce qui fait un Français, c'est l'accomplissement, entre autres, de son devoir politique: contribuer au retour du seul régime légitime en France.

Entièrement d’accord Lulo. Cette définition de l’identité Française est la plus complète, la plus propre et la seule qui soit valable.

lulo a écrit:Après, gare au piège nationaliste!
Le nationalisme est un fruit de la Révolution, il laisse à penser que la nation est un corps politique, qu'elle est la base de tout, ce qui est radicalement faux: "la nation ne fait pas corps en France", dit Louis XIV: la nation n'existe politiquement que dans le Roi.

Un piège… Oui... Et peut être même le pire de tous !
Un homme désespéré par la conjoncture actuelle et soucieux de défendre la France pensera pouvoir y trouver un moyen et un refuge. Manque de chance comme toutes les autres idéologies issues de la révolution, celle ci n’offre aucune stabilité. L’absence d’un référant fixe et indiscutable (C'est-à-dire du Roi) dans ce type de « mouvance » se fait au bout d’un moment cruellement sentir. Et c’est de la que commence à débuter les querelles internes pour obtenir le poste de « chef de brigade » au sein de la « mouvance » nationaliste… En un mot… Oui…, le nationalisme porte bien en lui le germe de la division républicaine...

lulo a écrit:
Dès lors, il n'est pas étonnant de voir que nos nationalistes "catholiques", ignares en science politique, soient pour le contrôle du pouvoir, la représentation nationale, etc..., bref, pour tout ce qui peut paralyser l'action de l'autorité, et l'usurpation de son exercice: car celui qui contrôle le pouvoir, possède en réalité le pouvoir!

Des ignares au langage déplorable et d’une inélégance extrême. Si bien qu’au bout d’un moment notre « homme désespéré par la conjoncture actuelle » quittera la dite mouvance sans préavis et complètement dégoûté parce que il n’y aura rien appris, peut être même en sortira t il encore plus désespéré qu’avant. Après cette triste expérience, il est dommage que beaucoup ne pensent pas à se tourner vers le Roi...

lulo a écrit:Ne nous y trompons pas: les catholiques anti-libéraux, en se faisant nationalistes, se sont fait avoir! Ils n'ont pas vu qu'ils adoptaient ainsi le Système de manière détournée, après que le nationalisme ait pris son evol à gauche....
Aujourd'hui, ils se justifient par le souvenir de l'AF, des ligues, voire certains soutiens ecclésiastiques, etc... mais à regarder les résultats concrets de ces actions, il n'y a franchement pas de quoi être fier... ni la contre-révolution ni la monarchie n'ont avancés, au contraire...

En effet, ceux qui se risquent là dedans y laissent beaucoup de plumes et d’énergie pour un résultat des plus médiocres… Nous avons je crois a ce sujet un historique largement suffisant en France sur lequel nous pouvons nous appuyer, et qui nous permet de prendre acte de l’inefficacité de ce genre d’action.

_________________
"Si j'avance, suivez moi; si je meurs, vengez moi; si je recule, tuez-moi" Henri de La Rochejaquelein

Mavendorf
Baron

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 390
Age : 44
Localisation : Royaume de France
Affinités politiques : Royaliste Légitimiste

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être français pour vous ?

Message par Ingomer le Jeu 30 Juil 2009, 22:22

Au niveau religieux, s'il est évidemment préférable d'être catholique et issu du peuple français d'origine, il me semble que toute personne qui pratique une religion non sectaire, dont la religion est clairement minoritaire sur le territoire et dont les fondamentaux n'impliquent pas la remise en cause de la monarchie française catholique peut être française - cela exclut de fait la possibilité pour un musulman d'être français.

Il ne me semble pas que le critère de religion non sectaire et minoritaire soit adéquat pour admettre un allogène à la nationalité française. Un musulman par exemple n'a pas vocation à devenir français, mais à retourner vers la terre de ses pères. Et s'il s'agit d'un musulman qui est français d'origine, bien lui faire comprendre que la France n'est pas musulmane mais chrétienne et s'il ne l'accepte pas l'expulser.

Comme dans toute chose, s'agissant de la nationalité française il faut un principe et des exceptions au cas par cas.
Le principe est qu'un français est une personne européenne de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne. Une personne d'origine étrangère pour devenir française devra avoir mériter l'accès à notre nationalité par services rendus. Ce n'est pas un "droit" (droit républicain du sol)... Et elle devra "embrasser sans réserve" les valeurs civilisationnelles et historiques de notre pays et notamment la royauté de Jésus-Christ sur la France. Les personnes d'origine étrangère n'acceptant pas ce fondement seront aussitôt expulsées. Les Français de souche ne croyant pas en Dieu, seront tolérés. Par contre il faudra mettre en place un programme sévère de répression contre toute propagande anti-française, contre les Français, leur culture et leur religion... Un peu comme en Russie en ce moment en jouant la carte du patriotisme : )

il est évident que la civilisation française et les fondements de la monarchie française, l'union du trône et de l'autel, datent de Clovis et d'un royaume des Francs qui couvrait une bonne part de l'hexagone. Les lois fondamentales se sont édifiées après les déboires des dynasties mérovingienne et carolingienne quand les Capétiens ont réussi à surmonter la féodalité et la fragmentation de l'héritage de base. Il n'y a rien là qui mette en cause la légitimité politique capétienne ; je reconnais les fondements mérovingiens, mais sais surtout combien les pratiques dynastiques des Francs étaient mauvaises. Il est question ici de la France en tant que civilisation et pas en tant qu'Etat défini politiquement et "dynastiquement".
je dis simplement qu'envisager la civilisation française seulement à partir d'un point de vue strictement politique (traités et cie.) peut s'avérer très réducteur (puisque certains fondamentaux de l'âme française sont posés avant l'unité parfaite)
la métropole elle-même depuis la Révolution s'éloigne toujours plus de son héritage français au niveau civilisationnel - dès lors, de toute façon, n'importe qui pourrait être "français" du point de vue républicain puisque les valeurs de la Révolution prônent un homme universel, sans racines, culture, ni religion.

Très bonne mise au point Mickaelus.

La "nation de l'islam" ne fonctionne pas comme la "nation chrétienne". Dans l'islam, les "nations" sont soumises à un joug unique religieux et politique : le calife. Dans le christianisme ce n'est pas cela, chaque nations sont libres et indépendantes bien qu'appartenant toutes à l'Eglise catholique. Le pape n'ayant qu'un rôle de chef au spirituel, pas au politique.

Quant au Etats-Unis, je ne peux rejoindre votre point de vue, François-Marie. Il ne faut pas oublier que le vrai dieu de ce pays est l'argent et qu'il ne sert que ses intérêts. D'ailleurs, une phrase résume très bien les U.S.A (je ne me souvient plus de son auteur): "les Etats-Unis sont le seul pays à être passé de la barbarie à la décadence sans avoir connu la civilisation". Alors non, ils n'ont pas "repris le flambeau", ils ne l'ont jamais eu.

Très bien dit et très vrai !

Si on prend la peine de me lire et de considérer la rubrique où est postée le sujet, on voit que j'insiste délibérément sur l'aspect civilisationnel

C'es très opportun... Ne nous laissons pas voler la défense des valeurs civilisationnelles de notre pays par une Ségolène Royal... J'ai fait un billet ici : http://christroi.over-blog.com/article-34346564.html
programme qui demande qu'à n'être repris et augmenté : )

Pour finir n'oublions pas la règle énoncée par sainte Jeanne d'Arc : "J'aime les Anglais... chez eux". Ce qui veut tout dire.

Ingomer
Banni

Masculin
Nombre de messages : 37
Affinités politiques : Légitimiste

http://christroi.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être français pour vous ?

Message par Minervalis le Ven 31 Juil 2009, 00:44

Ingomer a écrit:[...]Ne nous laissons pas voler la défense des valeurs civilisationnelles de notre pays par une Ségolène Royal... [...]

Vous croyez vraiment que tel est son but ? Si j'ai bien compris quelques unes de ses déclarations, elle préfère mille fois à la France son pays de naissance, le Sénégal...

Minervalis
Vicomte

Masculin
Sagittaire Rat
Nombre de messages : 861
Age : 56
Localisation : Lutèce
Affinités politiques : Anti-républicain, Anti-démocrate, Anti-parlementaire, Réactionnaire, Contre-Révolutionnaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être français pour vous ?

Message par Ingomer le Ven 31 Juil 2009, 08:03

Bonjour Minervalis, oui j'ai lu qu'elle projetait de lancer une campagne à la rentrée sur la défense de nos valeurs civilisationnelles... Maintenant, reste à voir si elle le fera ou pas.

Ingomer
Banni

Masculin
Nombre de messages : 37
Affinités politiques : Légitimiste

http://christroi.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être français pour vous ?

Message par Mickaelus le Sam 01 Aoû 2009, 21:16

Ingomer a écrit:Il ne me semble pas que le critère de religion non sectaire et minoritaire soit adéquat pour admettre un allogène à la nationalité française. Un musulman par exemple n'a pas vocation à devenir français, mais à retourner vers la terre de ses pères. Et s'il s'agit d'un musulman qui est français d'origine, bien lui faire comprendre que la France n'est pas musulmane mais chrétienne et s'il ne l'accepte pas l'expulser.
Je pense que si, parce que quand j'ai parlé de religion non sectaire et minoritaire, j'excluais naturellement l'islam dont le dogme en fait l'ennemi naturel de la civilisation française. De toute façon, je ne connais aucun musulman qui soit français d'origine : j'en vois bien qui sont républicains d'origine, mais on n'a jamais enseigné à ces gens-là qu'ils devaient quelque fidélité au royaume de France. Du reste, je ne pense pas que nous aurions à nous poser trop de questions à propos des adeptes de cette religion, parce que je ne crois pas à une restauration dans un contexte pacifique, mais plutôt à une Reconquista longue et difficile, ou au moins à une contre-révolution sur le modèle vendéen (déjà qu'il aurait fallu se battre comme des lions pour conserver le trône de Charles X en 1830, alors aujourd'hui !).

Ingomer a écrit:Bonjour Minervalis, oui j'ai lu qu'elle projetait de lancer une campagne à la rentrée sur la défense de nos valeurs civilisationnelles... Maintenant, reste à voir si elle le fera ou pas.
Je partage le scepticisme de Minervalis à l'encontre de Ségolène Royal. N'oubliez pas que quand ces gens-là parlent de défendre "nos" valeurs, ou "notre" civilisation, il s'agit d'une référence au dogme républicain. Je n'ai pas oublié que pendant la dernière campagne présidentielle, Royal, comme Bayrou d'ailleurs, ont clairement déclaré que la France était née en 1789...

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.

Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2683
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être français pour vous ?

Message par Ingomer le Sam 01 Aoû 2009, 22:18

je ne crois pas à une restauration dans un contexte pacifique, mais plutôt à une Reconquista longue et difficile

idem, il suffit de voir qu'en Espagne cela a mis huit siècles. Maintenant, je n'écarte pas non plus une surprise de taille que voici : compte tenu de la nouvelle donne de l'Etat d'"USraël", qui réussit ce tour de force de faire l'internationale contre lui, il est possible que nous ayons des surprises avec les musulmans qui se rendant compte de la manip sioniste et franc-maçonnique en France décident de se retourner contre ceux qui tiennent ce pays.

Exemples : le M.D.I. et un Kemi Seba qui a parfaitement analysé la source de la Révolution dite "française"; ou encore la liste antisioniste de Yahia Gouasmi, un musulman, qui a dit qu'il entendait nous aider à nous redonner le pouvoir à nous catholiques, pouvoir qui nous revient dans ce pays.

à écouter jsuqu'au bout : http://dailymotion.virgilio.it/video/xa0isc_rap-antisioniste-anti-imperialiste_music

Je partage le scepticisme de Minervalis à l'encontre de Ségolène Royal. N'oubliez pas que quand ces gens-là parlent de défendre "nos" valeurs, ou "notre" civilisation, il s'agit d'une référence au dogme républicain.

Bien sûr, lorsque je demande de défendre les valeurs 'civilisationnelles' de notre pays et d'insister là-dessus, comme tu l'as exprimé sur ce fil, c'est précisément pour éviter qu'une Ségolène Royal s'empare de ce thème-là, qu'elle a du sentir porteur dans l'"opinion publique".

Je n'ai pas oublié que pendant la dernière campagne présidentielle, Royal, comme Bayrou d'ailleurs, ont clairement déclaré que la France était née en 1789...

Bien sûr j'en ai fait d'ailleurs plusieurs articles.

Ingomer
Banni

Masculin
Nombre de messages : 37
Affinités politiques : Légitimiste

http://christroi.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être français pour vous ?

Message par Mavendorf le Dim 02 Aoû 2009, 22:55

Ingomer a écrit: Maintenant, je n'écarte pas non plus une surprise de taille que voici : compte tenu de la nouvelle donne de l'Etat d'"USraël", qui réussit ce tour de force de faire l'internationale contre lui, il est possible que nous ayons des surprises avec les musulmans qui se rendant compte de la manip sioniste et franc-maçonnique en France décident de se retourner contre ceux qui tiennent ce pays.

Exemples : le M.D.I. et un Kemi Seba qui a parfaitement analysé la source de la Révolution dite "française"; ou encore la liste antisioniste de Yahia Gouasmi, un musulman, qui a dit qu'il entendait nous aider à nous redonner le pouvoir à nous catholiques, pouvoir qui nous revient dans ce pays.

à écouter jsuqu'au bout : http://dailymotion.virgilio.it/video/xa0isc_rap-antisioniste-anti-imperialiste_music


C’est une théorie qui revient souvent dans le camp nationaliste, en gros l’idée est la suivante : « Vouloir passer une sorte de pacte de non agression avec les musulmans pour se débarrasser dans un premier temps de ceux qui tiennent le pouvoir… »
Mouais…. Reflexe typiquement républicain ou il s’agit toujours et encore de passer des alliances, des accords pour être plus fort et plus nombreux pour gagner. Les légitimistes ne peuvent pas évidement s’inscrire dans ce type d’action, déjà que nous refusons de pactiser avec les gens de l’alliance royale, ce n’est pas pour faire copain-copain avec les musulmans…
Et puis je me demande bien qui est assez naïf pour croire que les Musulmans entendent nous aider pour rendre le pouvoir en France aux Catholiques. C’est vraiment grotesque… Croyez vous vraiment qu’ils vont nous donner un « coup de main » pour nous débarrasser de ceux qui détruisent notre pays et qu’après ils vont rentrer tranquillement chez eux ? Allons ce n’est pas sérieux…
Même si je vous rejoins cher Ingomer pleinement sur l’idée que nous sommes en présence de plusieurs forces ennemis (dont le mondialisme fait parti), je trouve très dangereux de vouloir hiérarchiser ces forces, en pensant que « ceux-ci » sont plus où moins dangereux que « ceux-là ». Nous avons le devoir de les combattre toutes sans aucune exception parce qu’elles sont toutes dangereuses, voila la conduite qu’il nous faut tenir.
Quand la république va s’écrouler. Il est évident qu’il va y avoir une lutte violente pour la prise du pouvoir, il nous faudra à ce moment là compter sur nos propres forces pour l’emporter. C’est donc à la perfection, au renforcement et au développement de notre camp que nous devons travailler. Inutile donc de s’aventurer dans des alliances grotesques et foireuses…

_________________
"Si j'avance, suivez moi; si je meurs, vengez moi; si je recule, tuez-moi" Henri de La Rochejaquelein

Mavendorf
Baron

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 390
Age : 44
Localisation : Royaume de France
Affinités politiques : Royaliste Légitimiste

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qu'être français pour vous ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum