Facebook et les royalistes

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Facebook et les royalistes

Message par Vodrebka le Mar 15 Jan 2013, 13:38

Là on en revient à un autre débat, celui entre pragmatisme et idéalisme, entre proposer une refonte du système politique français pour convaincre le peuple, ou d'imaginer une restauration possible par...comment vous dites? Une "grande crise".

Et personne ne parle d'imposer quoique ce soit au roi, encore moins au vu de ces récentes interventions.
avatar
Vodrebka
Ecuyer

Masculin
Capricorne Coq
Nombre de messages : 68
Age : 35
Localisation : Angers
Affinités politiques : bourboniste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Facebook et les royalistes

Message par Lorenz le Mar 15 Jan 2013, 13:46

Pour moi, le pragmatisme, c'est justement d'attendre que la République, vaincue par ses propres contradictions, s'effondre, et l'idéalisme, croire que les Français ayant connu les "beautés" de la république "régressent" vers la monarchie (parlementaire ou autre).

Lorenz
Chevalier

Masculin
Bélier Chèvre
Nombre de messages : 241
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Facebook et les royalistes

Message par Vodrebka le Mar 15 Jan 2013, 13:53

On ne "régresse" pas vers la monarchie. Mais je comprends ce que vous voulez dire.
avatar
Vodrebka
Ecuyer

Masculin
Capricorne Coq
Nombre de messages : 68
Age : 35
Localisation : Angers
Affinités politiques : bourboniste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Facebook et les royalistes

Message par Lorenz le Mar 15 Jan 2013, 14:10

J'entends "régresser" (je ne l'explique pas pour vous, qui avez compris mon propos, mais pour les autres lecteurs) dans le sens où l'idéologie dominante actuelle veut que nous soyons passés de la tyrannie à la démocratie, et de la monarchie absolue (chef de l'Etat héréditaire disposant des pleins pouvoirs) à la monarchie parlementaire (chef de l'Etat héréditaire disposant de pouvoirs limités) puis à la république (chef de l'Etat élu), qui constitue l'aboutissement institutionnel ultime en termes de liberté, d'égalité et de démocratie.

A partir du moment où l'on dispose des institutions les plus abouties en matière démocratique, revenir à ce qui pourrait être une étape intermédiaire n'a pas de sens.

C'est pour cela que je considère comme du pur idéalisme de la part des soi-disant pragmatiques (que je sais être de bonne foi, mais dont je suis persuadé qu'ils se trompent lourdement) de croire que le passage de la république à une monarchie parlementaire serait possible.

Seule une fracture idéologique majeure peut permettre un retour à la monarchie, et dans un tel cas, pourquoi se contenter d'un ersatz (la monarchie parlementaire) quand on peut avoir la vraie (la monarchie dite "absolue") ?

Lorenz
Chevalier

Masculin
Bélier Chèvre
Nombre de messages : 241
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Facebook et les royalistes

Message par Mickaelus le Mar 15 Jan 2013, 14:25

Pour la_rochejaquelein :

J'ai expliqué sur un autre post, quelles sont mes idées politiques, mes vues.
Que d'autres y voient du républicanisme ils se font un tort, ceux qui sont dans le vrai sont plus ceux qui pensent, comme ils l'ont très bien dit, que je ne songe pas à restaurer la monarchie, mais instaurer une royauté.
Que d'autres y voient du parlementarisme et la défense d'une monarchie démocratique du genre de l'Angleterre, qu'ils se renseignent sur les idées présentées sur le forum du Mouvement Justicialiste Légitimiste.
Oui, je vous ai lu sur l'autre sujet, mais répéter des erreurs quinze fois ne les rend pas plus justes.
Du reste, je ne prétends pas que vous tendiez vers du républicanisme pur et dur, mais je vois une proximité flagrante entre votre approche et le bonapartisme. Ce que vous faites, ce n'est certainement pas du légitimisme et les deux termes que vous accolez le sont de manière malhonnête, intellectuellement j'entends et probablement intentionnellement.

J'ai d'ailleurs clairement indiqué concernant le mariage pour tous, que maintenant que le roi avait donné son opinion, il appartenait aux royalistes, quelles que soient leurs opinions, de serrer les rangs derrière ses propos.
Je suis même celui qui, ici, a posté le manifeste du roi concernant ce sujet.
C'est une réponse un peu facile au vu de ce que j'ai déjà indiqué ci-dessus. Vous soutenez un mouvement à la base doctrinale erronée, qui échange des liens amicaux avec un faux groupe Louis XX au drapeau tricolore. Le faisceau de présomption commence à se resserrer fortement.

Le justicialisme est une doctrine politique forgée à partir des valeurs suivantes : souveraineté nationale, justice sociale, défense de la propriété privée, régime politique efficace.
[...]
C'est inspiré du péronisme, mais c'est comme toute chose, le justicialisme argentin ne peut être copié-collé en France. Chaque dirigeant qui s'est inspiré d'un régime l'a adapté à son pays.

Ce sont les valeurs communes qui comptent, celles que j'ai énoncé.
Le justicialisme est un populisme issu d'une dictature militaire, voilà ce que c'est dans sa forme irréductible. La souveraineté royale ne promeut pas la Nation, le légitimisme ne peut pas être accolé au nom d'un mouvement dont la tradition lui est complètement étrangère.

Une doctrine politique et des institutions gouvernementales sont deux choses distinctes.

Une doctrine politique peut très bien être appliquée dans une royauté, comme dans une république. S'adaptant aux institutions de chacune.
Il faudrait peut-être vous montrer un petit peu honnête, on ne va pas chercher un populisme argentin pour tenter de l'appliquer au légitimisme français sans arrière-pensée ; nous avons des tas de penseurs qui sont bien meilleurs et qui ne sont pas bonapartistes ou fascistes.

Là on en revient à un autre débat, celui entre pragmatisme et idéalisme, entre proposer une refonte du système politique français pour convaincre le peuple, ou d'imaginer une restauration possible par...comment vous dites? Une "grande crise".
Je ne pense pas que ce soient les termes du débat. Vous n'êtes pas un pragmatique, vous êtes un idéologue, exactement comme ceux du XVIIIe siècle, dans la même logique que la Révolution. A la Révolution, il s'agissait de réinstaurer une royauté, à la base, qui comporte toutes les valeurs que vous énoncez, populisme, souveraineté de la nation, justice sociale. Un légitimiste au contraire, tend à reprendre les modèles qui ont fonctionné parce que c'est cela la quintessence du légitimisme, la fidélité, la tradition, l'inscription dans le temps, ce qui peut se faire aussi bien dans la promotion de la monarchie absolue que de la Charte de 1814. Cette dernière étant le dernier état légal du royaume de France, il est inadmissible d'aller chercher dans un populisme fasciste ou dans une république couronnée, les modèles d'un retour des Bourbons. Je le dis aussi bien pour l'Alliance Royale que pour la mouvance incohérente intellectuellement dont vous vous réclamez.

Pour Lorenz :

Seule une fracture idéologique majeure peut permettre un retour à la monarchie, et dans un tel cas, pourquoi se contenter d'un ersatz (la monarchie parlementaire) quand on peut avoir la vraie (la monarchie dite "absolue") ?
Je l'ai toujours dit, les prétendus pragmatiques qui rejettent d'emblée le dernier égal du royaume comme base de réflexion, soit la Charte de 1814, se discréditent d'eux-mêmes. Ils s'amusent à recréer des institutions virtuelles hors sol, de par le même procédé que la table rase des révolutionnaires. Il y a un moment où il faut savoir de quel camp on est.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Facebook et les royalistes

Message par Mickaelus le Ven 18 Déc 2015, 16:20

Je relaie ici un message que l'on peut lire actuellement sur la page d'accueil du site de l'Institut de la Maison de Bourbon, à savoir :

IMB a écrit:Le Secrétariat particulier de Monseigneur le duc d’Anjou

met en garde contre toutes les déclarations faussement attribuées à Monseigneur

qui circulent sur Facebook et les réseaux sociaux,

seules celles émanant du Secrétariat particulier du Prince sont authentiques.



Cela fait un bon moment que je n'ai pas eu l'envie ni surtout le courage d'aller voir ce qui se passait sur Facebook, mais je m'associe à ce message pour encourager tous nos amis royalistes et légitimistes à faire preuve d'une grande méfiance envers un média où les menteurs et les faux alliés sont depuis toujours nombreux.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Facebook et les royalistes

Message par FLF_BZH le Ven 18 Déc 2015, 16:26

Il y a par exemple l'une des pages intitulées "Louis XX" où le libéralisme courtisan règne.
Mais sinon, l'UCLF et quelques cercles ont leur page officielle aussi.

_________________
Potius mori quam foedari
Kentoc'h mervel eget bezañ saotret
avatar
FLF_BZH
Ecuyer

Masculin
Lion Chèvre
Nombre de messages : 71
Age : 25
Localisation : Bretagne

http://royalistesbretons.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Facebook et les royalistes

Message par Mickaelus le Mer 23 Déc 2015, 16:45

Oui, je crois que l'avertissement était principalement, si ce n'est exclusivement, destiné à cette page - et à ses avatars et amis - qui s'efforce de détourner le légitimisme de son essence pour perdre des néophytes et autres âmes par trop naïves. A l'époque où j'y jetais encore un œil, c'était toujours la même haine contre la monarchie absolue ou même l'interprétation souveraine (à la Charles X dirons-nous) de la Charte de 1814, en employant exactement les mêmes arguments que les républicains en fin de compte. Pour résumé, les légitimistes traditionnels ne seraient que des obscurantistes ou des petits vieux encombrants. Il y a longtemps que j'espérais un rappel à l'ordre contre ces comploteurs et ces agents républicains, car il faut appeler un chat un chat. En espérant même que la clarification ira encore plus loin pour l'édification de tous.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Facebook et les royalistes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum