Immigration : chiffres et coût

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Immigration : chiffres et coût

Message par Mickaelus le Jeu 03 Avr 2008, 19:59

Ce sujet est consacré à répertorier et à discuter des articles et textes qui nous renseignent sur l'importance de l'immigration en France, que ce soit en terme de population ou de poids sur notre économie. Dernièrement, un article du Salon Beige faisait mention d'une étude de Contribuables associés dont voici quelques chiffres :

* La France compte 6.868.000 immigrés, soit 11% de la population métropolitaine
* L’immigration réduit des deux tiers la croissance du PIB
* Le coût de l’immigration en France est de 71,76 milliards d’euros
* Les recettes liées à l’immigration en France sont de 45,57 milliards d’euros
* Le déficit dû à l’immigration et supporté par les contribuables est de 26,19 milliards d’euros
* Lorsqu’une personne immigrée ne repart pas dans son pays d’origine à la fin de son contrat de travail, c’est l’Etat (le contribuable) qui prend en charge le coût des prestations sociales
* Les immigrés extra-européens et leurs descendants perçoivent 22% des prestations sociales
* Le coût unitaire des demandes d’asile est de 15.000 euros
* La plupart des dépenses d’immigration ne relèvent pas du ministère de l’Immigration de Brice Hortefeux
* Les dépenses sécuritaires liées à l’immigration s’élèvent à 5,2 milliards d’euros
* Le travail au noir concerne au minimum 500.000 personnes immigrées et représentent un manque à gagner pour l’Etat de 3,810 milliards d’euros
* 65 à 90% des prostituées sont étrangères
* Le taux de chômage des immigrés et le double de celui des non immigrés
* Les prestations sociales constituent 14% du revenu moyen des ménages immigrés contre 5% pour les ménages non immigrés

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Immigration : chiffres et coût

Message par Minervalis le Jeu 03 Avr 2008, 22:54

Sur le travail au noir: le manque à gagner de l'Etat n'est pas tout ! le travail au noir dont profitent les immigrés ruine les artisans français et participe à la destruction de l'artisanat, donc in fine (et contrairement aux idées reçues) à la hausse du coût du travail en même temps qu'à une baisse de sa qualité.

Bien des conséquences de l'immigration sont soit inchiffrables soit, bien entendu, hors d'appréciation économique.
avatar
Minervalis
Vicomte

Masculin
Sagittaire Rat
Nombre de messages : 861
Age : 56
Localisation : Lutèce
Affinités politiques : Anti-républicain, Anti-démocrate, Anti-parlementaire, Réactionnaire, Contre-Révolutionnaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Immigration : chiffres et coût

Message par Kardaillac le Sam 05 Avr 2008, 10:53

Etant "auditeur" de formation et très sensible à la créativité comptable, je me méfie toujours de ces bilans définitifs construits en vue du résultat à atteindre.

Le travail au noir ?
* Le travail au noir concerne au minimum 500.000 personnes immigrées et représentent un manque à gagner pour l’Etat de 3,810 milliards d’euros
Ouef ... ! La submersion de l'économie n'a rien à voir avec la nationalité des acteurs économiques. Elle est nécessaire quand les prélèvements étatiques et sociaux sur les flux créés sont trop forts. L'Italie, donnée à l'agonie financière depuis des décennies, survit quand même parce qu'un bon tiers (enfin le croit-on) de son économie est sous le niveau des radars de l'Etat.
La meilleure mesure jusqu'à aujourd'hui en faveur de l'artisan fut de passer la TVA de 19,6 à 5,5% sur le total "matériel et main d'oeuvre" quand vous lui confiez vos travaux domestiques. Si vous les faites vous-mêmes ou au noir vous achetez le matériel avec 19,6% en sus.

Autre chose : il est connu que les artisans du clair de lune sont très souvent des petits fonctionnaires qui exercent des compétences à leur bénéfice personnel. Les immigrés se trouvent plus souvent dans des travaux non-qualifiés et mal payés, qui rebutent les particuliers.

Il n'y a pas 3,8 milliards à récupérer quelque part ! Sad

Kardaillac
Banni

Masculin
Nombre de messages : 300
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Immigration : chiffres et coût

Message par Mickaelus le Dim 06 Avr 2008, 17:18

Minervalis a écrit:Bien des conséquences de l'immigration sont soit inchiffrables soit, bien entendu, hors d'appréciation économique.
Je suis bien d'accord avec vous ! Ce qu'il faut bien comprendre aujourd'hui, et un récent sondage que j'avais lu chez Yahoo me l'avait confirmé il n'y a pas longtemps, c'est que les Français sont surtout susceptibles d'entendre des arguments économiques en ce qui concerne la limitation et la maîtrise de l'immigration, d'où leur utilité essentielle. Malheureusement, tout argument "identitaire", religieux, civilisationnel en somme, est très difficile à faire passer, alors qu'ils sont aussi importants. C'est encore un symptôme de ce que nous sommes passés dans une civilisation de la matière qui n'a plus aucune âme...

Kardaillac a écrit:Etant "auditeur" de formation et très sensible à la créativité comptable, je me méfie toujours de ces bilans définitifs construits en vue du résultat à atteindre.
L'esprit critique ne nuit presque jamais effectivement. C'est justement le but du sujet que de comparer les chiffres et les expériences diverses, les premiers chiffres que j'ai proposés étant une accroche - certes utile mais appelant surtout à être complétée.

Kardaillac a écrit:Les immigrés se trouvent plus souvent dans des travaux non-qualifiés et mal payés, qui rebutent les particuliers.
C'est une évidence, tout comme l'Empire romain a recruté en masse des barbares pour ses légions plutôt que dans sa population - on sait comment ça a fini. Le problème c'est que d'une part certains employeurs sont bien contents d'avoir ces travailleurs du désespoir sous la main pour les moins payer - c'est le même phénomène pour les délocalisations sous prétexte de compétitivité -, ce qui peut pénaliser des travailleurs français (en cela je suis d'accord avec Minervalis), mais d'autre part il faut reconnaître que vous avez en partie raison sur le fait que les Français ont une responsabilité dans ce phénomène, à savoir ne plus vouloir occuper certains métiers. Toutefois le gouvernement pourrait y remédier en favorisant l'apprentissage et les filières professionnelles (de toute façon aujourd'hui on ne gagne pas mieux sa vie en étant bien diplômé de l'université), en bouclant et limitant les cursus universitaires. Mais comme on n'aura jamais sous la république un gouvernement plus à droite qu'un gouvernement UMP, il ne faut pas y compter.

Maintenant, qu'il n'y ait pas des milliards à récupérer sur le travail au noir, nous sommes d'accord. Mais je ne pense pas que les "perfusions" que constituent une immigration, légale ou pas, du travail, qu'elle soit dite choisie ou non, soient une réponse autre que temporaire ou désespérée à des problèmes économiques. Je ne connais pas bien l'Italie dont vous parlez, mais ce dont je suis à peu près certain c'est que les défauts de structure d'une société ne se résolvent pas par ce genre de bricolage. Il y a des choses toute simples à faire en France, comme développer une culture d'entreprise, un réseau de PME enracinées pour ne pas compter que sur les multinationales qui ne servent plus l'Etat, baisser les charges sur les entreprises, faire des réformes dans le monde de l'Education comme je l'ai suggéré, etc. C'était un panel du programme du MPF que j'avais apprécié, on en voit de beaux exemples en Vendée dont je peux témoigner.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

60 à 70 % de détenus musulmans en France

Message par Mickaelus le Jeu 01 Mai 2008, 14:48

Une autre facette des chiffres de l'immigration, ici musulmane :

60% à 70% des détenus sont musulmans

Le Washington Post constate, dans son édition du 29 avril, la surreprésentation des prisonniers mulsumans dans le système carcéral français, en particulier par rapport à ses voisins européens. Prenant comme exemple la maison d'arrêt de Sequedin, à Lille, l'article estime que "60% à 70%" des détenus en France sont musulmans alors qu'ils représentent

"à peine [sic] 12% de la population totale du pays". "Sur un continent où la présence des immigrés et de leurs enfants dans les systèmes carcéraux est généralement disproportionnée, les données françaises sont les plus flagrantes".

En Grande-Bretagne, 11 % des prisonniers seraient musulmans, pour 3 % de la population. Aux Pays-Bas, 20 % des détenus sont musulmans alors qu'ils représentent 5,5 % de la population, et, en Belgique, au moins 16 % de la population carcérale pour 2 % de la population totale.
Source : le Salon Beige

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Immigration : chiffres et coût

Message par Minervalis le Jeu 01 Mai 2008, 21:07

J'adore le terme de "disproportionné"... Doit-on en déduire que, pour une appréciation favorable du Washington Post, les immigrés devraient avoir droit à un quota d'impunité pour ramener leur représentation carcérale à un chiffre qu'il estimerait enfin acceptable ?
avatar
Minervalis
Vicomte

Masculin
Sagittaire Rat
Nombre de messages : 861
Age : 56
Localisation : Lutèce
Affinités politiques : Anti-républicain, Anti-démocrate, Anti-parlementaire, Réactionnaire, Contre-Révolutionnaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Immigration : chiffres et coût

Message par Mickaelus le Ven 02 Mai 2008, 13:59

Le plus comique si j'ose dire, Minervalis, c'est que ces gens-là bénéficient justement déjà d'une impunité et d'une bienveillance tacites de la part de la justice républicaine. Il suffit pour s'en convaincre de songer au peu de condamnations qu'ont engendré les émeutes récurrentes des années passées. Et pourtant, c'est loin de ramener le pourcentage à des proportions qu'on pourrait qualifier de normales. A ceux qui en doutent encore, les barbares sont les barbares et l'islam agira de plus en plus de façon autonome sur le territoire. Dans ce sens, l'abrogation de la double peine par Nicolas Sarkozy est l'un des plus grands crimes de l'histoire de la Ve République.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Immigration : chiffres et coût

Message par Kardaillac le Ven 02 Mai 2008, 17:41

Les chiffres de la Pénitentiaire sont bien plus fiables que les extrapolations sur le travail au noir. Là c'est du concret. Il suffit tout bêtement de compter les 99 dans les numéros de sécu.
La situation des prisons est intenable, à tel point que certains condamnés (le plus souvent leucodermes d'ailleurs Smile ) ne sont pas convoqués pour purger leur peine, faute de place et de crédits.

Pour les ressortissants étrangers, je suis pour la peine "zéro", après avoir signé un protocole d'accord avec les pays étrangers. Par un exemple que je connais bien, je puis vous assurer que la "peine zéro" demandée par le représentant du Parquet à l'endroit d'un ressortissant algérien, aura un effet très dissuasif, connaissant les conditions de purge d'une peine au pays, conditions agravées par le crime de perte d'image commis à l'étranger contre son propre pays.

Kardaillac
Banni

Masculin
Nombre de messages : 300
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Immigration : chiffres et coût

Message par Mickaelus le Mar 30 Mar 2010, 19:06

Un jeune Français sur cinq a un parent immigré

Par Cécilia Gabizon
30/03/2010 | Mise à jour : 13:55

Selon une étude de l'Insee, la moitié des 3,1 millions d'enfants d'immigrés sont d'origine européenne.

Il y a les immigrés. Et leurs enfants, dont le destin passionne la France. On les espère intégrés. On les redoute rebelles. La statistique publique a tenté de cerner leur trajectoire dans une vaste étude TeO (Trajectoires et Origines, qui porte sur un échantillon de 22 000 personnes) dont l'Insee publie ce mardi les premiers résultats (cliquez ici pour télécharger l'étude).

Les enfants d'immigrés représentent 12 % de la population âgée de 18 à 50 ans. Cette proportion augmente parmi les plus jeunes. Presque un Français de 18 ans sur cinq a un parent immigré. La diversité est une réalité de masse dans cette génération. Il y a vingt ans, seul un Français sur dix venait d'ailleurs, note l'Insee. Parmi les 3,1 millions d'enfants d'immigrés (âgés de 18 à 50 ans) nés en France métropolitaine, 50 % sont issus de l'immigration européenne, italienne, espagnole, portugaise, polonaise, allemande. Mais beaucoup ont plus de 40 ans.

Les enfants de Maghrébins et d'Africains se font plus nombreux chez les jeunes. Entre 15 et 18 ans, quelque 13 % des descendants d'immigrés sont liés à l'Algérie, 20 % au Maroc et à la Tunisie, et 8 % viennent d'Afrique noire.
Lire la suite de l'article ici - Le Figaro.fr

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Immigration : chiffres et coût

Message par Pilipe31 le Dim 04 Avr 2010, 15:37

Bon si les gens de la FSSPX sont 100 000 en France et qu'ils continuent à faire tout plein de gosses, dans un siècle notre cause est sauvée et assurée...

_________________
"Tout pour l'honneur"
avatar
Pilipe31
Ecuyer

Masculin
Lion Coq
Nombre de messages : 54
Age : 23
Localisation : Gascogne
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Immigration : chiffres et coût

Message par Alain le Dim 04 Avr 2010, 21:52

La procréation est une réalité biologique. En rien, elle ne peut remplacer l'éclaircie du Monde qui, elle, est possible depuis les dimensions de la raison et de la spiritualité.
Il me semble indécent de considérer le ventre de nos épouses comme moyen de survie. Enfin, espérer l'affirmation de la Foi depuis un nombre grandissant revient à se revendiquer comme "identitaire du Nombre": Le nombre n'est pas identitaire et ne peut faire sens que pour les seuls démocrates... Evitons ce regard trés "national-républicain" pour nos lendemains. Wink

Alain
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 680

Revenir en haut Aller en bas

Re: Immigration : chiffres et coût

Message par Minervalis le Dim 04 Avr 2010, 23:59

Calliope a écrit:[...]Il me semble indécent de considérer le ventre de nos épouses comme moyen de survie.[...]

D'autant que cela nous mettrait au niveau de la lie de l'humanité: "Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire". Houari Boumedienne président algérien, discours à l'ONU en 1974.
avatar
Minervalis
Vicomte

Masculin
Sagittaire Rat
Nombre de messages : 861
Age : 56
Localisation : Lutèce
Affinités politiques : Anti-républicain, Anti-démocrate, Anti-parlementaire, Réactionnaire, Contre-Révolutionnaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Immigration : chiffres et coût

Message par Ordre naturel le Jeu 24 Jan 2013, 15:35

Ceci dit je ne trouve pas pieux cette tendance à chercher à n'avoir que quelque enfants.
Sans même parler de géopolitique ou de survie démographique, c'est encore une fois une illustration de la décadence de nos sociétés.
avatar
Ordre naturel
Vicomte

Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 1078
Age : 101
Affinités politiques : Legitimiste/ Conservateur/ Traditionaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Immigration : chiffres et coût

Message par Alain le Jeu 24 Jan 2013, 17:05

Non! La décadence, c'est la soumission à la charité républicaine qui donne tout le nécessaire et même plus à ceux qui procréent... Il faudrait signaler à François Hollande que la république n'a plus besoin de sang frais pour faire la guerre au méchant empire allemand: La république a déjà détruit tous les "affreux" royaumes européens. Tous ces enfants qui naîssent depuis des individus ignares sont condamnés à la pire sauvagerie...
Croyez-vous qu'il soit moralement sain de mettre au monde un enfant dans une poubelle? Savez-vous à quoi est soumis un jeune adolescent qui préfère la lecture au football, Bach à britney spears, les dîners de famille aux soirées alcool/strip-tease? C'est atroce pour lui que le quotidien... Et si les parents n'ont pas beaucoup d'argent pour offrir à leur enfant un parcours hors-système, il a intéret à être trés trés costaud pour encaisser des humiliations incessantes. Crying or Very sad
Et puis... A quel niveau démographique "survit" le Liechtenstein? Pour ma part, je préfère une France de 35 millions d'habitants que de 80 millions d'abrutis. Wink

Alain
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 680

Revenir en haut Aller en bas

Re: Immigration : chiffres et coût

Message par Ordre naturel le Ven 25 Jan 2013, 01:58

Le problème est cette "éducation nationale" cette scolarité obligatoire qui du reste donne des résultats lamentable est est une grande inutilité.

Les enfants ne sont plus éduquer comme jadis, par les parents et les institutions traditionnels, mais les parents ne se sente plus que les dépositaire d'un être qui doive déposer la chose à l'école où on met l'enfans numéro X dans une classe.

Mais quelque soit les problèmes quand bien même des parent serait dans un camps de prisonnier, ils doivent faire des enfants, (si tout de fois il peuvent avoir suffisamment d'intimité pour ne pas attenter à la pudeur dans mon exemple) c'est un devoir à mon sens d'ailleurs la bible en donne l'injonction.

Il se pourrait que ce soit un point de désaccord. Wink
avatar
Ordre naturel
Vicomte

Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 1078
Age : 101
Affinités politiques : Legitimiste/ Conservateur/ Traditionaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Immigration : chiffres et coût

Message par Alain le Ven 25 Jan 2013, 15:46

"Faire" des enfants... Quelle vilaine expression. Aprés, peut-ête faudrait-il considérer que nous avons dépassé la condition animale où faire des "petits" est une condition vitale. Je me contente de trouver des héritiers... Transmettre est l'essentiel. La nécessité du sang, je la laisse au Roi. A nous la nécessité de transmettre en dehors de l'exigence du sang. Wink

Alain
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 680

Revenir en haut Aller en bas

Re: Immigration : chiffres et coût

Message par Mickaelus le Mer 30 Jan 2013, 19:13

Je vous avouerai que pour ma part, je suis sensible aux deux manières de présenter les choses. Ordre Naturel témoigne d'un ordre des choses très honorable dont il a dû être le témoin au moins encore pendant les premières décennies de sa longue vie (même si, pour avoir fait des recherches généalogiques assez poussées, les gens étaient loin d'avoir toujours une famille de dix enfants même des siècles auparavant : heureusement pour eux d'ailleurs Very Happy), tandis que Calliope ne fait que transcrire avec réalisme le sort des gens de Bien qui doivent subir leur enfance dans la société d'aujourd'hui (en tant qu'adolescent, j'ai plus ou moins vécu ces décalages qu'il donne en exemple). C'est toute la société qui a un problème avec la hiérarchisation des valeurs ainsi que leur transmission (mais comment transmettre ce qui n'est plus défini ?) : les parents, l'école (le privé n'a rien d'une panacée, après tout la société s'y infiltre presque autant et sans que ce soit bien étonnant), le politique, l’Église aussi du fait de son caractère de plus en plus timoré. Finalement nous ne sommes plus si loin de certaines visions cauchemardesques que Platon développe déjà dans sa République (l'enfant appartenant à l’État, en résumé). A côté de cela, il y a un autre problème fondamental que vous n'évoquez ni l'un ni l'autre et que j'avais effleuré dans le sujet sur le mariage, je veux parler du fait qu'avant même d'avoir des enfants, il faut également, évidemment, trouver avec qui les faire puis les éduquer. Je m'exprime d'un point de vue masculin, ce qu'on me pardonnera du fait que nos membres ne comportent quasiment pas de femmes, mais celles-ci sont aujourd'hui largement le fruit d'une société égalitariste où l'on veut que les femmes soient des hommes, et les hommes des femmes (on ne s'étonne donc pas de la promotion faite de l'homosexualité et des dégénérés en général). Croyez-moi, cela n'encourage ni ne facilite pas la constitution de familles saines et stables, et il se trouve que sans cette perspective, il est difficile d'avoir envie ou même de pouvoir faire des enfants. Il y a donc un double problème, qui trouve d'abord sa source dans la sphère publique, mais qui a forcément rejailli sur la sphère privée, et qui s'est autonomisé dans cette dernière. Voilà pourquoi dans le sujet du mariage, j'ai revendiqué le fait de prendre son temps et bien se connaître avant de songer à fonder un foyer solide. C'est loin d'être bourgeois à mon sens, comme on me l'a répondu alors ; c'est nécessaire. Ce genre de disposition implique sans doute moins d'enfants, mais enfin comme Calliope, je privilégie la qualité à la quantité en l’occurrence.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Immigration : chiffres et coût

Message par Ordre naturel le Mer 30 Jan 2013, 23:13

Non, non j'ai connu quellque famille qui avait jusque dix sept ou seiz enfans mais dèjà les parent n'avait plus que quelque enfans et plus on allait nord pire c'était, du moins c'est ainsi que je voyait les choses. Au debut des des années 1930 il y avait beaucoup beaucoup de celibataire, en particulier dans les villes et chez les protestants.

Bref je n'ai pas particulièrement l'impression même en me cherchant dans mon enfance que les gens ait été vraiment si familliaux que cela, non dèjà à l'époque mon père était vue par beaucoup comme un réactionaire fermé au progrès. Laughing

Une femme n'avait pas interet à venir avec un decolté, une robe trop courte ou même des manches retrousés, il refusait simplement d'adresser la parole, je ne parle pas même des compagnons hors mariage.

Enfin pour ma part je pense que par principe religieux conforme qui plus est à la nature il est un devoir pour l'homme de faire des enfans, libre àprès d'en faire peu, mais privilégié la qualité ne sera je pense pas la ''politique" de certains.
avatar
Ordre naturel
Vicomte

Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 1078
Age : 101
Affinités politiques : Legitimiste/ Conservateur/ Traditionaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Immigration : chiffres et coût

Message par Mickaelus le Jeu 31 Jan 2013, 19:59

Je vous remercie pour votre témoignage, du coup cela recoupe tout de même mes impressions reçues en faisant de la généalogie ; les gens avaient plus d'enfants autrefois, il y a un siècle disons, mais sans que ce fût systématique, loin de là. Par contre je trouve que l'anecdote qui concerne la tenue vestimentaire des femmes est plaisante, on a vraiment l'impression de baigner dans un autre monde que celui d'aujourd'hui (mais après tout, il y aurait une loi française qui serait toujours théoriquement en vigueur à propos du port du pantalon pour les femmes Very Happy ) - concernant les concubins je le comprends très bien mais de nos jours on ne pourrait plus parler à grand monde je suppose.

Concernant votre conclusion, je suis d'accord avec vous d'un point de vue religieux, mais je veux simplement dire que la société d'aujourd'hui met vraiment des bâtons dans les roues des honnêtes gens à cet égard. Mais j'imagine qu'il faut relativiser et se dire que les chrétiens de l'antiquité n'ont pas eu la tâche plus facile, loin de là !

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Immigration : chiffres et coût

Message par Alain le Ven 01 Fév 2013, 13:54

J'ai connu pour ma part une famille ( enfin un conglomérat de consanguins) qui avait 23 enfants. Aucun ne savait ni lire ni écrire. C'était en 2009 en Bretagne. J'ai eu le cas d'un médecin psychiatre qui m'a expliqué avoir récupéré une petite fille de 8 ans environ dans une grange à vaches: Un vétérinaire avait découvert la gamine attachée à une chaîne en fer. Ses mains perpétuellement serrées avaient fait que ses ongles avaient traversés la paume de ses mains. Son état était tel que la psychiatre pense qu'elle n'aura jamais accés au langage... Je vous parle de la France de 2010. "Faire" des enfants pourquoi pas, offrir au Monde des personnes destinées à être des habitants, c'est mieux! Wink

Alain
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 680

Revenir en haut Aller en bas

Re: Immigration : chiffres et coût

Message par Mickaelus le Sam 02 Fév 2013, 19:52

Tu avais tout de même un sacré don pour dénicher des cas phénoménaux en Bretagne, ou alors la Bretagne du nord est sacrément plus corrompue que celle du sud Very Happy . Du côté de chez moi je ne vois guère plus que cinq ou six enfants honnêtement, et encore, peu souvent. Evidemment, il y a eu bien pire dans l'histoire, comme les enfants royaux de Ramsès II, mais il avait les moyens, lui. Trêve de plaisanterie, je ne vois même pas comment on peut en arriver à un tel total...

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Immigration : chiffres et coût

Message par Alain le Mar 05 Fév 2013, 17:33

Le mieux c'était quand j'utilisais la bombe à poivre lorsque les mâles se ruaient sur le ventre de leur femelle enceinte pour le ruer de coups de poings... Et oui, " pondre" un "p'tit monstre triso", celà avait valeur de pactole!

Heureusement, une de mes clientes, alcoolique et droguée, Michelle, qui perdait "dédé' le triso dont elle avait la charge ( et qui lui rapportait plus que, le salaire de son "mec" chauffeur routier, ce qui la rendait trés fière) était la proie de la jalousie des gars du village qui voulaient écraser le pauvre dédé... L'écraser. Et oui... Les gars du village étaient jaloux des revenus que Dédé le triso rapportait à Michelle., la copine au routier. Alors, quand elle perdait son dédé, elle traînait en pleurant dans les rues du village et mes clients partaient en voiture pour essayer d'écraser le dédé parceque Michelle ne méritait pas le "fric" qu'il lui rapportait.
C'était dans mon "ancien" pays en 2009... Je pense ne plus jamais y foutre les pieds ni les pneux de ma bagnole! Crying or Very sad

Alain
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 680

Revenir en haut Aller en bas

Re: Immigration : chiffres et coût

Message par Mickaelus le Mar 05 Fév 2013, 22:49

Je trouve cela démentiel que des gens pareils puissent exister, en toute franchise : c'en est même terrifiant. D'ailleurs, je pense qu'avec tout ce que tu as dû voir depuis ton bar (il faut avouer que la fonction devait favoriser ou du moins concentrer le rassemblement et donc la connaissance de ces cas sociaux), il y aurait de quoi écrire un sacré roman. Cela pourrait donner quelque chose qui ressemblerait à ces récits d'aventuriers qui décrivaient les mœurs des peuples sauvages de jadis (du reste, la sauvagerie parvient toujours à se dissimuler plus ou moins chez les peuples dits civilisés, c'est le genre de récit choc qui peut avoir valeur d'avertissement salutaire).

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Immigration : chiffres et coût

Message par Ordre naturel le Jeu 07 Fév 2013, 01:44

En effet l'histoire est terrible, qu'elle était donc cette ville de fou?
avatar
Ordre naturel
Vicomte

Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 1078
Age : 101
Affinités politiques : Legitimiste/ Conservateur/ Traditionaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Immigration : chiffres et coût

Message par Alain le Jeu 07 Fév 2013, 08:35

Tout un territoire des Côtes d'Armor... Entre Paimpol et Tréguier ( la ville de Saint Yves).

Alain
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 680

Revenir en haut Aller en bas

Re: Immigration : chiffres et coût

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum