Roi de France ou roi des Français ?

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

En cas de Restauration comment devrait-on désigner le roi ?

94% 94% 
[ 16 ]
0% 0% 
[ 0 ]
6% 6% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 17

Roi de France ou roi des Français ?

Message par Mickaelus le Mer 07 Mai 2008, 16:06

Si jamais Restauration de la royauté il y a en notre douce France, il y aura à régler, avec les problèmes de dynastie, de drapeau, d'hymne, d'institution, et que sais-je encore, celui de la dénomination du souverain - même si tout cela est lié à mon avis.

En ce qui me concerne, le terme de roi de France est incontournable d'un point de vue légitimiste, puisqu'il traduit clairement, par opposition au terme roi des Français, une conception traditionnelle et française de la monarchie contre une conception démocratique et républicaine - qu'on retrouve évidemment avec Louis-Philippe mais finalement de la même façon chez Napoléon et Napoléon III qui ont été empereurs des Français.

Le roi de France est roi en ce qu'il incarne la tradition de ses aïeux, la continuité des lois fondamentales du royaume, la France fille aînée de l'Église en vertu de son sacre ; il est en un mot le garant de la civilisation française qu'il n'est pas maître de changer dans ses fondamentaux irréductibles mais dont il doit assurer la pérennité.

Au contraire être roi des Français - comme on l'a imposé à Louis XVI à la fin de son règne - procède d'une logique à la fois démocratique et relativiste qui place le souverain en dehors de la civilisation française ; un roi des Français n'est pas roi selon la tradition et les valeurs de la civilisation française mais selon le bon vouloir d'un peuple qui est tout à fait maître de changer les valeurs de la nation à sa guise. Cela fait fi d'abord de la mission de la fille aînée de l'Église, mais aussi, finalement, de l'indépendance comme de la sacralité du monarque.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roi de France ou roi des Français ?

Message par Kardaillac le Mer 07 Mai 2008, 18:09

Le roi des Français serait une sorte de chef gaulois porté sur le pavois qui renouerait avec les chefs de guerre par acclamation du temps jadis. Un duc en fait, proche de ses soldats. C'est un prince transportable comme les Vikings en faisaient pour leurs expéditions. Le concept est populiste pour ne pas dire vulgaire.
Autant réclamer le septennat renouvelable indéfiniment d'un président élu par les chambres. Ce serait plus facile.

Un roi de France participe d'un fil dynastique et mystique. Rien à voir !

Kardaillac
Banni

Masculin
Nombre de messages : 300
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roi de France ou roi des Français ?

Message par Mickaelus le Jeu 08 Mai 2008, 11:58

Kardaillac a écrit:Le concept est populiste pour ne pas dire vulgaire.
C'est tout à fait cela, c'est populiste et même régressif en vérité, puisqu'alors qu'on fait croire au peuple - on est bien dans le populisme permanent aujourd'hui ! - que la démocratie, et, puisque c'est cela qui nous intéresse, l'élection du chef d'État est une avancée, un progrès (ou le fait, pour un roi des Français, qu'il tienne son pouvoir du peuple et non de la tradition et de la sacralité ; c'est la même logique), c'est au contraire un retour en arrière formidable quand on sait les siècles qu'il a fallu à la monarchie franque, carolingienne puis capétienne à mettre en place l'hérédité du pouvoir et à perfectionner les lois fondamentales du royaume...

Kardaillac a écrit:Autant réclamer le septennat renouvelable indéfiniment d'un président élu par les chambres. Ce serait plus facile.
Cela s'est déjà vu d'ailleurs et il n'y a pas si longtemps ; ce que vous imaginez là me rappelle les plébiscites réguliers que Napoléon III a organisés au cours de son règne.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roi de France ou roi des Français ?

Message par Henryk le Sam 10 Mai 2008, 00:53

Kardaillac, Mickaelus,
j'ai l'impression de tenir la pièce hollandaise de l'U.E. reine des hollandais est il écrit dessus. Cette appellation vient apparemment de la pièce de louis Philippe, frappée roi des Français. La donnée numismatique donne comme désignation avant 1789:
Rex fran
Rex francorum
Le mot franc vient d'affranchir; il tire sa source régalienne dans le Deuteronome
ps:Au fait, Napoléon III à changé Merdogne en Gergovie
A Dieu soit

Henryk
Chevalier

Masculin
Gémeaux Serpent
Nombre de messages : 153
Age : 51
Localisation : Velay
Affinités politiques : Aucune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roi de France ou roi des Français ?

Message par Kardaillac le Sam 10 Mai 2008, 11:20

Voici un denier Louis XVI, roi des français, selon la Constituante.


Kardaillac
Banni

Masculin
Nombre de messages : 300
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roi de France ou roi des Français ?

Message par Mifpo le Sam 10 Mai 2008, 19:06

Roi de France et de Navarre me convient tout à fait.

_________________
IN SAPIENTIA ROBVR
SIC REFLORESCENT

PRO DEO ET LVDOVICO XX DEI GRATIA FRANCIAE ET NAVARRAE REGE CHRISTIANISSIMO

Слобода или Смрт!

"Il ne faut jamais prendre les gens pour des cons mais il ne faut pas oublier qu'ils le sont." (les Inconnus)
avatar
Mifpo
Baron

Masculin
Poissons Tigre
Nombre de messages : 571
Age : 43
Localisation : Amaillou
Affinités politiques : antirépublicain depuis toujours anarchiste devenu royaliste légitimiste donc antiphilippiste

http://mifpo.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roi de France ou roi des Français ?

Message par Mickaelus le Dim 11 Mai 2008, 13:49

Déserteur a écrit:j'ai l'impression de tenir la pièce hollandaise de l'U.E. reine des hollandais est il écrit dessus.
De toute façon il n'y a pas trop à s'en étonner, toutes les monarchies européennes, sans exception, ont été contaminées par l'idéologie révolutionnaire - à la rigueur on peut dédouaner l'Angleterre qui nous a précédé sur le chemin du libéralisme politique même si le chemin a ensuite été différent.

En tout cas, voici un joli Louis d'or mentionnant le roi de France et de Navarre :


Pro Deo Regisque a écrit:Roi de France et de Navarre me convient tout à fait.
Concernant la Navarre tout dépend aussi de ce qu'on ferait des départements !

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Roi de France ou roi des français

Message par Henryk le Lun 12 Mai 2008, 02:20

Michaelus, est-ce la marque de création de l'artiste sur la pièce, en deçà du buste?
Pour en revenir au système de destruction des départements, le jour ou viendra la Restauration, parait impossible. Parce que le système identitaire régional de l'économie,des privilèges, des corporations, du Clergé, a disparu. Redonner une identité a une région comme l'Anjou, nécessiterai une décentralisation du pouvoir parisien sur des régions, et tous azimuts. C'est à dire que reprendre des mesures linéaires, agraires, de corps de métier, seraient nécessaires à la propre marche de la région.c'est un forme des privilèges, une valeur interne de mesures aux corporations, et a l'échange mutuelle de prestation de service. Et les dignes héritiers des vassaux devraient s'appliquer à redonner des biens spoliés au Clergé, a commencer par les Eglises. Voila une lourde tâche que un conseil du Royaume devra réfléchir.
A Dieu soit!
Déserteur.

Henryk
Chevalier

Masculin
Gémeaux Serpent
Nombre de messages : 153
Age : 51
Localisation : Velay
Affinités politiques : Aucune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roi de France ou roi des Français ?

Message par Elisabeth le Lun 12 Mai 2008, 11:25

J'ai voté pour Roi de France.
Pour répondre à Déserteur, oui, il faut redonner aux ordres religieux leur mission première qui est , à savoir, le soin des âmes et le soin des corps.
Il faudrait aussi revenir au corporatisme et à une société d'épargne.
Mais alors cela suppose un contrôle du politique sur l'économique.
Chaque métier devrait être organisé en ordre, comme par exemple, nous avons aujourd'hui l'ordre des notaires.
Voilà un peu comment je vois l'économie de demain. Ce sera un monde où les multinationales, ces colosses aux pieds d'argile , auront disparu . Et nous aurons
une multitude de PME-PMI familiales. Je pense aussi qu'il y aura un cerain retour aux valeurs sûres comme la terre, l'immobilier...
Mais bien sûr, je peux me tromper...Faire de la prospective, ce n'est pas évident !
avatar
Elisabeth
Chevalier

Nombre de messages : 294

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roi de France ou roi des Français ?

Message par Alain le Lun 12 Mai 2008, 19:35

Roi des français, cela évoque une république bananière de type sub-saharien! Je partage les avis émis par Elisabeth... Beaucoup moins ceux de Déserteur: Dynamiser une Région, c'est éviter qu'une ville qui la compose empêche les autres d'avoir la tête hors de l'eau. Regardons l'autonomie accrue des régions et conseils généraux: Chacun est en guerre avec son voisin et des villes deviennent géantes tandis que d'autres disparaîssent. Un contrôle de l'aménagement du territoire au niveau national me paraît nécessaire pour maintenir l'unité de la patrie... Tout en respectant le "terreau" qui nous héberge, bien sûr!

Alain
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 680

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roi de France ou roi des Français ?

Message par Mickaelus le Mer 14 Mai 2008, 15:45

Déserteur a écrit:Michaelus, est-ce la marque de création de l'artiste sur la pièce, en deçà du buste?
Là vous me posez une colle...

Déserteur a écrit:Pour en revenir au système de destruction des départements, le jour ou viendra la Restauration, parait impossible. Parce que le système identitaire régional de l'économie,des privilèges, des corporations, du Clergé, a disparu.
Vous touchez là effectivement à un débat très difficile entre les royalistes (et ceux qui s'y intéressent !), puisqu'il s'agit de savoir ce qu'on peut reprendre de l'Ancien Régime pour le reformuler dans une monarchie légitime restaurée qui puisse s'inscrire dans le monde d'aujourd'hui. Et le problème c'est qu'on ne peut en aucun cas envisager de revenir à des structures régionales ou plutôt provinciales sans le préalable essentiel, le roi (dans le contexte actuel, supprimer les départements reviendrait à jouer le jeu des euro-fédéralistes à long terme puisqu'il n'existe plus vraiment d'Etat français). Mais dans tous les cas, en substance je suis d'accord avec vous, il faudra le moment venu rompre avec la tradition jacobine et ultra-centralisatrice de l'État républicain et redonner vie non à des régions mais à des provinces qui formaient le corps d'une patrie française à la fois unie et diverse dans ses privilèges (comprendre ses particularités). Il faudra pouvoir envisager la décentralisation du pouvoir que vous évoquez en dehors du seul point de vue économique ; pourquoi pas avec des parlements de province et des intendants comme du temps de Louis XIV (pour garder un espace de discussion uniquement local et un exécutif démultiplié), avec au préalable la suppression de l'Assemblée nationale et son remplacement par une assemblée à caractère sénatorial travaillant avec le conseil et le gouvernement du Roi.

Elisabeth a écrit:Pour répondre à Déserteur, oui, il faut redonner aux ordres religieux leur mission première qui est , à savoir, le soin des âmes et le soin des corps.
Il faudrait aussi revenir au corporatisme et à une société d'épargne.
Mais alors cela suppose un contrôle du politique sur l'économique.
Chaque métier devrait être organisé en ordre, comme par exemple, nous avons aujourd'hui l'ordre des notaires.
Voilà un peu comment je vois l'économie de demain. Ce sera un monde où les multinationales, ces colosses aux pieds d'argile , auront disparu . Et nous aurons
une multitude de PME-PMI familiales. Je pense aussi qu'il y aura un cerain retour aux valeurs sûres comme la terre, l'immobilier...
Mais bien sûr, je peux me tromper...Faire de la prospective, ce n'est pas évident !
Oui, ce n'est pas évident, mais nous sommes surtout réunis ici pour imaginer ce qu'il faudrait faire bien nous n'en ayons pas les moyens. Et pour ce qui est de l'économie, puisque c'est de cela dont vous parlez, je suis d'accord avec vous, le maître mot c'est le retour du pouvoir politique, qui ne peut être possible que par le retour d'un roi sacré et indépendant, à la fois de la démocratie, des partis, des coteries, et surtout du pouvoir économique international. Démultiplier le pouvoir exécutif tout en conservant une démocratie provinciale comme je l'ai suggéré plus haut pourrait être le volet politique d'un retour de la France aux commandes.

Calliope a écrit:Un contrôle de l'aménagement du territoire au niveau national me paraît nécessaire pour maintenir l'unité de la patrie... Tout en respectant le "terreau" qui nous héberge, bien sûr!
Je comprends que d'un point de vue républicain les réflexions de Déserteur puissent gêner un peu a priori, mais tout dépend de la nature du pouvoir régional. Evidemment, quand on songe aujourd'hui au gouvernement UMP et aux régions PS, il y a de quoi ne pas apprécier beaucoup, mais le problème dans tout cela ne tient pas dans la décentralisation mais dans la démocratie et dans le régime des partis qui divisent la France. Et puis, d'un point de vue royaliste, l'unité de la nation c'est le roi, sacré, arbitre et indépendant ; et pas un roi du temps féodal avec des vassaux turbulents dans les provinces du royaume, mais un roi de l'Ancien Régime. Louis XIV avait très bien agi avec les intendants de province notamment ; l'administration du royaume avait, il me semble, gagné en efficacité alors que l'équilibre entre Paris et les provinces n'était pas rompu complètement.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roi de France ou roi des Français ?

Message par Henryk le Ven 16 Mai 2008, 12:02

Parce que Mickaelus, Calliope, nous ne pouvons pas mélanger la politique et l'économie. A tous les niveaux de l'état, imaginez que le roi s'occupe de la promotion de la corporation maçonnerie! C'est inconcevable, vous allez me répondre, et ce sera juste! Chacun son métier, et le roi sera bien entouré!

Henryk
Chevalier

Masculin
Gémeaux Serpent
Nombre de messages : 153
Age : 51
Localisation : Velay
Affinités politiques : Aucune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roi de France ou roi des Français ?

Message par Mickaelus le Ven 16 Mai 2008, 19:22

Déserteur a écrit:Parce que Mickaelus, Calliope, nous ne pouvons pas mélanger la politique et l'économie.
Je ne sais pas à quelle question répond votre "parce que" d'entrée de phrase mais je ne crois pas avoir écrit quelque part que je voulais les mélanger, par contre je crois sincèrement que s'il faut distinguer les deux domaines d'un point de vue conceptuel on ne peut pas négliger leurs liens, souvent leurs interdépendances. Tout ce que j'ai écrit c'est que le retour du roi serait un préalable nécessaire à une résurrection des provinces, et qu'il y a des conditions politiques qui peuvent favoriser une économie de marché plus saine. Je ne dis pas que le roi doive contrôler tous les secteurs du marché, mais qu'il est l'arbitre et la sauvegarde que notre république sans frontières ouverte à l'euro-mondialisme ne sera jamais.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roi de France ou roi des Français ?

Message par Henryk le Sam 17 Mai 2008, 22:53

Mickaelus, j'ai employé cette tournure pour corroborer votre argumentaire! Il aura comme il a eu des ministre pour l'économie de marché régionale qui semble plus stable dans l'économie corporatiste.
A Dieu soit
Déserteur

Henryk
Chevalier

Masculin
Gémeaux Serpent
Nombre de messages : 153
Age : 51
Localisation : Velay
Affinités politiques : Aucune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roi de France ou roi des Français ?

Message par Mavendorf le Dim 18 Mai 2008, 09:15

Le régime qui fera la grandeur de la France sera la monarchie catholique, restaurée par le combat du national-catholicisme.

_________________
"Si j'avance, suivez moi; si je meurs, vengez moi; si je recule, tuez-moi" Henri de La Rochejaquelein
avatar
Mavendorf
Baron

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 390
Age : 44
Localisation : Royaume de France
Affinités politiques : Royaliste Légitimiste

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roi de France ou roi des Français ?

Message par Henryk le Dim 18 Mai 2008, 10:33

Moine soldat, vous parlez d'instaurer une dictature de type "État français" pour accéder au Royaume de jadis? Saül, dans l'ancien Testament avait suivi cette voie en laissant tragiquement les rênes à David.

Henryk
Chevalier

Masculin
Gémeaux Serpent
Nombre de messages : 153
Age : 51
Localisation : Velay
Affinités politiques : Aucune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roi de France ou roi des Français ?

Message par Mickaelus le Dim 18 Mai 2008, 13:44

Déserteur a écrit:Mickaelus, j'ai employé cette tournure pour corroborer votre argumentaire!
Autant pour moi cher Déserteur ! J'ai mal compris votre entrée de message "Parce que Mickaelus, Calliope, etc."...

MoineSoldat a écrit:Le régime qui fera la grandeur de la France sera la monarchie catholique, restaurée par le combat du national-catholicisme.
Déserteur a écrit:Moine soldat, vous parlez d'instaurer une dictature de type "État français" pour accéder au Royaume de jadis?
Tout dépend de ce que MoineSoldat entend par "le combat du national-catholicisme", qu'on ne peut pas nécessairement réduire à une inspiration vychiste ni même maurrassienne selon l'acception du nationalisme à laquelle on pense - mais le mot est si connoté que personnellement je préfère me dire réactionnaire et contre-révolutionnaire pour ne pas utiliser de terminologie issue de la Révolution. Evidemment il y a eu le précédent de Franco en Espagne - même si malheureusement Juan Carlos a fait de l'Espagne une monarchie beaucoup trop parlementaire, ce qui est un autre débat - mais pour l'instant, si on entend par "combat national-catholique" les partis comme le FN, je ne crois pas qu'ils aient jamais affiché quelque ambition royaliste et légitimiste. C'est bien pourquoi j'aimerais - on peut rêver - que toute cette mouvance nationale et réactionnaire se réorganise et s'unifie dans cette ambition.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roi de France ou roi des Français ?

Message par Henryk le Dim 18 Mai 2008, 15:30

Vous faites bien cher Mickaelus de relever, plutôt que laisser un malentendu!
A Dieu soit! Déserteur.

Henryk
Chevalier

Masculin
Gémeaux Serpent
Nombre de messages : 153
Age : 51
Localisation : Velay
Affinités politiques : Aucune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roi de France ou roi des Français ?

Message par Mavendorf le Dim 18 Mai 2008, 22:39

Le combat national c'est la défense de l'identité nationale, sous ses différentes formes : culturelle, intellectuelle, spirituelle et même physique. Ce dernier point est l'un des plus délicats à aborder du fait du terrorisme intellectuel actuel... Pourtant, il est évident que la diversité humaine est une richesse et que la France a le droit, elle aussi, de préserver son identité physique. Ce critère ethnique distingue souvent les véritables nationalistes des "nationauxrépublicains".
A cela il faut ajouter la défense du catholicisme, car la religion est un élément constitutif et même fondateur de notre identité nationale, et qui apporte aux considérations politiques un point de vue supérieur, pas uniquement naturel. Restaurer le Catholicisme comme religion d'Etat est un impératif urgent dans notre France profondement défigurée par l'athéisme et le matérialisme luciférien.
avatar
Mavendorf
Baron

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 390
Age : 44
Localisation : Royaume de France
Affinités politiques : Royaliste Légitimiste

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roi de France ou roi des Français ?

Message par Mickaelus le Lun 19 Mai 2008, 20:43

MoineSoldat a écrit:Le combat national c'est la défense de l'identité nationale, sous ses différentes formes : culturelle, intellectuelle, spirituelle et même physique.
Oui, on pourrait aussi traduire ce combat national pour l'identité nationale par un respect d'une tradition et d'une civilisation françaises incarnées par le roi de France, mais aussi vivifiées par des provinces et des terroirs auxquels on rendrait leur vitalité par diverses mesures. En tout cas si on considère le terme d'identité nationale il ne faut pas oublier le volet institutionnel : il n'y a pas de France sans roi et donc monarchie catholique comme ce fut le cas de Clovis à Louis XVI.

MoineSoldat a écrit:Ce dernier point est l'un des plus délicats à aborder du fait du terrorisme intellectuel actuel... Pourtant, il est évident que la diversité humaine est une richesse et que la France a le droit, elle aussi, de préserver son identité physique.
Ce point n'est pas délicat qu'à cause du terrorisme intellectuel, il l'est tout autant d'un point de vue catholique puisque hiérarchiser races ou peuples sur des critères biologiques est un matérialisme. Autant je suis d'accord sur l'importance de cette diversité qui passe par la préservation d'une certaine homogénéité du peuple (De Gaulle par exemple ne disait pas autre chose sur la France majoritairement blanche évidemment), autant il faut être pédagogique : il faut démontrer que l'immigration par vagues innombrables est un problème politique, une défaillance du système, et pas une critique théorique selon une quelconque hiérarchie des races.

MoineSoldat a écrit:Restaurer le Catholicisme comme religion d'Etat est un impératif urgent dans notre France profondement défigurée par l'athéisme et le matérialisme luciférien.
Tout à fait d'accord sur ce point mais il faut préciser que cela ne peut passer que par le retour du roi de France.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roi de France ou roi des Français ?

Message par Minervalis le Lun 19 Mai 2008, 21:50

Ah cette bonne "diversité" dont la République nous rebat les oreilles !!! je m'interroge: autrefois, il y avait des bretons, des normands, des marseillais, des auvergnats, des alsaciens, des lyonnais, des dauphinois... Elle était déjà bel et bien là, la diversité !!! C'est précisément la République qui a éliminé la "diversité" française, au profit d'un citoyen abstrait et imaginaire ! Et maintenant, voilà qu'i lfaudrait réintroduire de la "diversité", mais de l'extérieur !!! De qui se moque-t'on ??? On voit bien que cette mode n'est qu'un alibi pour tuer ce qui reste des peuples de france.

Je ne vois pas où est le problème des catholiques: il ne s'agit pas de hiérarchiser, il s'agit de préserver l'essence, la nature, l'histoire de ce pays...

Et dites vous qu'en matière de France défigurée, vous n'avez encore rien vu...
avatar
Minervalis
Vicomte

Masculin
Sagittaire Rat
Nombre de messages : 861
Age : 56
Localisation : Lutèce
Affinités politiques : Anti-républicain, Anti-démocrate, Anti-parlementaire, Réactionnaire, Contre-Révolutionnaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roi de France ou roi des Français ?

Message par Mavendorf le Lun 19 Mai 2008, 22:06

Mickaelus a écrit: Ce point n'est pas délicat qu'à cause du terrorisme intellectuel, il l'est tout autant d'un point de vue catholique puisque hiérarchiser races ou peuples sur des critères biologiques est un matérialisme. Autant je suis d'accord sur l'importance de cette diversité qui passe par la préservation d'une certaine homogénéité du peuple (De Gaulle par exemple ne disait pas autre chose sur la France majoritairement blanche évidemment), autant il faut être pédagogique : il faut démontrer que l'immigration par vagues innombrables est un problème politique, une défaillance du système, et pas une critique théorique selon une quelconque hiérarchie des races.

Notre patriotisme est un patriotisme Franc. Il tire ses racines de la nation des Francs établie en Gaule et qui a joué un rôle de catalyseur de l’âme nationale. La mission des Francs résulte de la convergence des Francs et des Gallo-romains au sein de la religion catholique romaine après la conversion et le sacre de Clovis.

Il n'est pas contadictoire de vouloir christianiser les autres peuples et races se trouvant sur notre sol sans remettre aucunement en doute la nécessité de demeurer nous-mêmes avec force sans avoir à nous définir par rapport aux uns ou aux autres et sans plus de gêne que les armées franques qui soumirent les tribus saxonnes.

Le jour où la Création elle-même est en danger, Dieu, alors, intervient et, à travers une suite invraisemblable de cataclysmes, sauve son oeuvre. L'homme du XXe siècle a découvert sans doute la possibilité de se détruire et de se perdre, c'est là sa plus triste victoire, mais n'étant pas le principe il ne peut être la fin ; sa folie le conduira au pire, mais le dernier mot appartient et appartiendra toujours à Celui qui est mort en croix pour tous les hommes.

_________________
"Si j'avance, suivez moi; si je meurs, vengez moi; si je recule, tuez-moi" Henri de La Rochejaquelein
avatar
Mavendorf
Baron

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 390
Age : 44
Localisation : Royaume de France
Affinités politiques : Royaliste Légitimiste

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roi de France ou roi des Français ?

Message par Mavendorf le Lun 19 Mai 2008, 22:17

Mickaelus a écrit:
MoineSoldat a écrit:Restaurer le Catholicisme comme religion d'Etat est un impératif urgent dans notre France profondement défigurée par l'athéisme et le matérialisme luciférien.
Tout à fait d'accord sur ce point mais il faut préciser que cela ne peut passer que par le retour du roi de France.[/justify]

Je reconnais tout à fait dans le principe la supériorité de la royauté traditionnelle sur les autres régimes. Mais je suis réaliste et je sais que l'éventualité du retour d'un tel Régime n'est pas pour demain, les circonstances favorables étant très loin d'être réunies. Je crois que l'urgence est aujourd'hui d'oeuvrer pour l'instauration d'un Etat nationaliste non royal, plutôt qu'une royauté décadente et cosmopolite comme le sont toutes celles d'Europe actuellement.
avatar
Mavendorf
Baron

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 390
Age : 44
Localisation : Royaume de France
Affinités politiques : Royaliste Légitimiste

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roi de France ou roi des Français ?

Message par Mickaelus le Lun 19 Mai 2008, 23:12

Minervalis a écrit:Je ne vois pas où est le problème des catholiques: il ne s'agit pas de hiérarchiser, il s'agit de préserver l'essence, la nature, l'histoire de ce pays...
Mais la religion catholique n'a absolument aucun problème avec ce que vous décrivez, je dis simplement en réponse à MoineSoldat qu'elle ne peut s'inscrire dans une idéologie qui condamne une personne à cause d'une particularité purement physique ou génétique, ce qui confine au matérialisme. Le problème c'est le multiculturalisme, tout en sachant que les problèmes culturels se recoupent souvent avec certaines ethnies, mais non pas à cause des ethnies en tant que telles - point essentiel - mais à cause de leur provenance géographique et de leur histoire.

MoineSoldat a écrit:Il n'est pas contadictoire de vouloir christianiser les autres peuples et races se trouvant sur notre sol sans remettre aucunement en doute la nécessité de demeurer nous-mêmes avec force sans avoir à nous définir par rapport aux uns ou aux autres et sans plus de gêne que les armées franques qui soumirent les tribus saxonnes.
Si vous me parlez d'évangélisation catholique en France je suis on ne peut plus d'accord, tant que cela n'atteint pas une violence atroce et peu évangélique, mais tout à l'heure vous me parliez de caractéristiques physiques de l'identité nationale, ce qui n'est pas la même chose que la religion.

MoineSoldat a écrit:Mais je suis réaliste et je sais que l'éventualité du retour d'un tel Régime n'est pas pour demain, les circonstances favorables étant très loin d'être réunies. Je crois que l'urgence est aujourd'hui d'oeuvrer pour l'instauration d'un Etat nationaliste non royal, plutôt qu'une royauté décadente et cosmopolite comme le sont toutes celles d'Europe actuellement.
Il s'agit d'abord de savoir pour quoi on se bat avant d'établir une quelconque stratégie, et je note que le FN a redéfini ces dernières années une ligne républicaine et jacobine très nette : on est à mille lieues du compromis nationaliste du style Action française. Impossible pour moi de valider l'idée qu'un Le Pen mènerait par quelque ricochet à la monarchie traditionnelle, Villiers en serait beaucoup plus proche à la rigueur hors question stratégique.

Et de fait, je pense que l'instauration d'un État nationaliste en France est au moins aussi utopique que celle d'une monarchie : on a vu le maximum que donnait cette stratégie en 2002 avec Le Pen, qui n'a eu de plus en plusieurs décennies aucune implantation locale et aucun effet concret. Et quand on pense que les royalistes ont une image de doux rêveurs ou de ringards et les nationalistes de type FN celle de nazis ou de vychistes, on peut se demander en quoi ces derniers sont avantagés.

Concernant les monarchies européennes, je suis bien d'accord avec vous, mais il faut remettre les choses à leur place et dire clairement qu'elles sont ainsi à cause des valeurs de la Révolution française qui se sont imposées dans toute l'Europe. Et c'est de cette révolution que le FN se réclame clairement (voir le discours de Valmy des présidentielles) : il n'est donc pas cohérent de reprocher aux autres ce que soutient un parti auquel on adhère.

Mais, en tout cas, concernant la religion d'État, je maintiens que cela est impossible en république puisque ses valeurs sont abstraites et universalistes.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roi de France ou roi des Français ?

Message par Alain le Lun 19 Mai 2008, 23:50

Je confirme! Une religion d'Etat ne peut être envisagée: Nous avons la vague des "chemises vertes" - comme je les appelle- les "islamistes"!Passer de la laïcité à un mode fusionnel de l'Etat avec la "chose" religieuse impliquerait une "modulation" de nos contemporains avec les religions actuellement pratiquées sur le sol national... Ce qui veut dire des arrangements à n'en plus servir pour déployer la cause "musulmane". Il me semble que celà a été l'erreur de Mme. Boutin: Moins de laïcité, c'est aider la cause religieuse ( ou spirituelle). Donc, si on plaide pour un Islam de France affranchi des Lois de la République, on pourra- nous catholiques- déployer le nécessaire pour nous prolonger depuis notre évidence! Il est "brillant" le résultat de l'utopisme inefficace de Boutin: Elle a raté le coche de l'utopie républicaine ( l'Universalité qui- pourquoi pas- peut passer depuis une ré-affirmation des valeurs catholiques) et encouragé le pluralisme spirituel en concédant à l'Islam de France une égalité a priori avec l'Eglise catholique. Par là... que nous est-il permis d'espérer? Pas grand chose si ce n'est l'entretien de nos tombes!
Mickaelus: Abstrait ce n'est pas forcément impalpable et "fuyant"! Quant à "universel", çà peut être perçu comme aux origines de la Foi... Alors, proclamons la "réconciliation" au dessus de tout: La République- née dans le sang- ne doit pas disparaître comme elle est advenue! Simplement, qu'elle survive depuis un éclair de maturité où qu'elle laisse sa place depuis sa malsaine génèse! Mais épargons-nous l'épreuve du combat... Nous devons rester ensemble!

Alain
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 680

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roi de France ou roi des Français ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum