Être de droite

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qu'est-ce qui caractérise vraiment le fait d'être de droite ?

12% 12% 
[ 8 ]
3% 3% 
[ 2 ]
10% 10% 
[ 7 ]
18% 18% 
[ 12 ]
13% 13% 
[ 9 ]
15% 15% 
[ 10 ]
3% 3% 
[ 2 ]
9% 9% 
[ 6 ]
16% 16% 
[ 11 ]
 
Total des votes : 67

Être de droite

Message par Mickaelus le Sam 09 Aoû 2008, 15:19

Je vous propose ce sondage sur la notion de droite (auquel on peut répondre, évidemment, par plusieurs choix) afin de s'interroger sur ce concept qui me semble irrémédiablement galvaudé et corrompu de nos jours, à tel point qu'il ne présente plus aucun sens sauf à être confondu artificiellement et de manière erronée avec le parti majoritaire qui se réclame de cette tendance, l'UMP. Le mieux sera d'expliquer pourquoi vous avez fait tel ou tel choix pour faire avancer le débat.

La naissance de cette notion est marquée politiquement par la Révolution française qui inaugure ce partage entre ce qu'on appelle souvent les "deux France", la traditionnelle et la république franc-maçonne avide de "progrès" (ainsi le désigne-t-on bien à tort). Aujourd'hui, la Révolution ayant gagné sur tous les plans dans les partis républicains, et, malheureusement, dans l'esprit d'une part non négligeables de royalistes modernistes, la notion de droite ne semble se définir que par rapport à la gauche. Le problème est donc dans la perspective (être de droite par rapport à qui et selon quelle tradition et référence) : ceux qui n'ont que la république comme horizon ne sont souvent de droite que parce qu'ils sont moins de gauche que les autres, tandis que ceux qui, comme les royalistes légitimistes, ont la vraie France traditionnelle et pré-révolutionnaire comme référence, sont de droite parce qu'ils défendent des valeurs affirmés positivement et par tradition multi-séculaire.

Après cette petite introduction personnelle, voici mes choix :

Je n'ai pas choisi le libéralisme économique comme étant un fondamental de la droite, étant donné qu'à mes yeux l'économique relève du pragmatique et non de l'idéologique et peu de la tradition. Je n'ai pas choisi non plus l'ordre et le régime autoritaire et antiparlementaire non plus : à ce tarif-là Robespierre pourrait être classé à droite.

J'ai par contre choisi la morale traditionnelle et la famille chrétienne, qui sont les socles fondamentaux de la société française et que la gauche s'attache à détruire ; les institutions monarchiques capétiennes, car sans elles aucune politique de droite au sens traditionnel n'est possible ; la religion d'État catholique car sans cela la France fille aînée de l'Église ne peut être elle-même ; la limitation ou l'arrêt de l'immigration car, si le problème semble très actuel, il n'en reste qu'aucune politique traditionnelle n'a jamais accepté une invasion incontrôlée de son territoire.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2684
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être de droite

Message par Mifpo le Sam 09 Aoû 2008, 21:34

A l'origine, la notion de droite désignait les royalistes. Je considère donc que tous les royalistes sont à droite et que tous les républicains sont à gauche.

_________________
IN SAPIENTIA ROBVR
SIC REFLORESCENT

PRO DEO ET LVDOVICO XX DEI GRATIA FRANCIAE ET NAVARRAE REGE CHRISTIANISSIMO

Слобода или Смрт!

"Il ne faut jamais prendre les gens pour des cons mais il ne faut pas oublier qu'ils le sont." (les Inconnus)
avatar
Mifpo
Baron

Masculin
Poissons Tigre
Nombre de messages : 571
Age : 43
Localisation : Amaillou
Affinités politiques : antirépublicain depuis toujours anarchiste devenu royaliste légitimiste donc antiphilippiste

http://mifpo.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être de droite

Message par Petit Normand le Jeu 14 Aoû 2008, 12:09

A mon sens, être de droite signifie d'une part être attaché aux valeurs traditionnelles et à la Famille, et d'autre part avoir à coeur de préserver et de promouvoir sa civilisation -or la civilisation française est incarnée par la Monarchie des lys. Donc, je répondrais comme vous.

Petit Normand
Chevalier

Masculin
Nombre de messages : 157

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être de droite

Message par Alain le Jeu 21 Aoû 2008, 01:22

C'est obligé: Je ne peux partager le "regard" de nos deux collègues ci-dessus sur le sujet. Je ne pense pas qu'il puisse être et une "droite" et une "gauche". Pour çà, il faudrait considérer que "Tout" est polarisé de manière scientifique. Or, le politique n'est pas une science "dure"! ( Heureusement!).
Je suis perçu comme un mec de "droite"! Mais, il faut savoir que cette dichotomie est franco-française et totalement artificielle: Avoir inscrit dans son coeur la Loi morale et le soin du soucis d'équité n'est-il pas l'attribut de tout conservatisme qui se respecte (est-ce là une valeur de droite?). Avoir de son côté la soif de reconnaître les talents des individus particuliers et de voir en chacun l'émergence potentielle d'une autonomie libre, est-ce l'art des gens de gauche ( celui de reconnaître la vérité d'une pluralité à conjuguer?).
Bref, comme je le dis souvent, la vie c'est du pilotage: La route impose, depuis le Chemin que nous faisons nôtre, de tourner le volant tantôt à gauche tantôt à droite! C'est ainsi! Ce qui compte est avant tout d'être droit et intègre!
Tiens! J'y pense! Un homme "droit" a de la droiture! Etre "gauche" est être maladroit! Alors, oui! Je me dis être de droite ( ah! mais, "libéral-conservateur" quand même!).

Alain
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 680

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être de droite

Message par Henryk le Sam 23 Aoû 2008, 11:45

Bonjour, Mickaelus, Calliope, Petit Normand, Pro Déo Régisque,
je vais faire une métaphore.
Malgré que nous dissertions, la lumiére originelle du politique se ternit au prisme de la république.
Car si nous répertorions sur un 360°, nos propres idées politiques, le matin elles résulteront de l'expérience à120°Est en bleu indigo, a midi, suivant les informations et les imprévus de la journée, seront au zéro de Bourges, et au verre bien rempli (in vino veritas) le soir vers l'infra rouge de nos tendances aux vices politiques sur un 180° pour retrouver un repos bien mériter à l'horizontale.

Nous ne sommes pas formés pour la politique. Nous parlons souvent en néophites. Car un roi formé, verra l'iceberg arriver, alors que nous regardons la vitesse au compteur.

Mais c'est agréable de pouvoir en parler.
A Dieu soit

Henryk
Chevalier

Masculin
Gémeaux Serpent
Nombre de messages : 153
Age : 51
Localisation : Velay
Affinités politiques : Aucune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être de droite

Message par Mickaelus le Sam 23 Aoû 2008, 12:40

Calliope a écrit:Je suis perçu comme un mec de "droite"! Mais, il faut savoir que cette dichotomie est franco-française et totalement artificielle
Dans l'absolu, tu as bien évidemment raison Calliope, le clivage gauche-droite n'est qu'une invention humaine, et bien pire, politique : un artifice pour diviser comme sait si bien le faire la république et surtout la démocratie. Comme je le mentionnais dans le premier message, le problème tient essentiellement à la perspective selon laquelle nous observons ces notions politiques. Si, comme tu le fais dans ton message, tu adoptes une perspective universaliste et philosophique, alors ta conclusion est la bonne, et je la partage. Néanmoins, on peut adopter, comme je l'ai fait dans mon premier message, un point de vue politique et plus circonstancié pour les besoins du moment. Si on considère par exemple des mouvements que nous connaissons bien, comme le MPF, ou le FN et le MNR, qui se définissent comme la vraie droite, par rapport à la droite molle ou à la fausse droite de l'UMP, on est bien forcé de se demander ceci : en vertu de quoi est-ce que ces partis républicains se proclament comme l'incarnation vraie de la droite ? Et c'est là qu'on réalise qu'à la perspective il faut ajouter le référent. A la Révolution puis lors de l'usurpation de la monarchie de juillet, un légitimiste sait ce qu'être de droite veut dire ; on l'est par fidélité à la France capétienne. Les gens à droite de l'UMP ne savent pas pourquoi ils sont à droite car ils n'ont aucun référent stable ; la raison en est simple : ils ne savent pas, ou ne veulent pas savoir, ce qu'est la France. Ce n'est pas étonnant, car en se mettant au clair là-dessus, ils se rendraient compte que par rapport au référent de la France capétienne, ils sont de gauche (la Marseillaise, Marianne, la laïcité républicaine, les droits de l'homme, la démocratie intégrale, et j'en passe, tout cela est intégré) - ce que veut dire Pro Deo Regisque dans son message. Beaucoup croient encore qu'il suffit de saupoudrer des structures politiques de gauche - la république - de quelques principes catholiques pour avoir l'air de droite, mais c'est oublier qu'il suffirait de revenir quelques décennies en arrières pour trouver, par exemple, les communistes contre le mariage homosexuel. Bref, pour toutes ces raisons je crois qu'on a tout à gagner à interroger cette notion de droite pour démasquer ceux qui s'en réclament à tort.

Henryk a écrit:Nous ne sommes pas formés pour la politique. Nous parlons souvent en néophites. Car un roi formé, verra l'iceberg arriver, alors que nous regardons la vitesse au compteur.

Mais c'est agréable de pouvoir en parler.
C'est bien parce que nous sommes royalistes que nous croyons qu'un roi, de par sa position indépendante, du (des) parlement(s), des partis, de la presse, de tout moyen de pression autre que la compétence en ses conseils royaux, doit avoir la vue plus haute et plus efficace que n'importe lequel de ses sujets, fût-il éclairé ou non. Malheureusement, comme nous ne disposons pas de ce roi aujourd'hui et que l'héritier légitime est fort silencieux sur des questions qui nous interpellent (quand bien même nous n'attendons, en vérité, de lui que l'adhésion à la tradition française légitime, même si la façon de la faire vivre devra lui appartenir), il reste qu'il est toujours bon que les royalistes qui restent en la douce France s'interrogent sur la politique. Non pas la politique politicienne pour laquelle, en ce qui me concerne, je ne suis ni fait ni formé, étant par trop entier, mais bien la philosophie politique, à laquelle les légitimistes, derniers gardiens de la tradition française (contre les nationalistes républicains et les royalistes modernistes et/ou syncrétistes eux-mêmes) ont beaucoup à apporter.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2684
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être de droite

Message par Dominique le Mer 12 Nov 2008, 22:52

J'ai laissé en blanc "Etre contre la république, régime de gauche, et pour les institutions françaises royales et légitimes (monarchie capétienne).

Je m'explique : être royaliste, c'est être pour des institutions, le royalisme, pas plus que le républicanisme, n'étant un bord politique

Ainsi rencontre-t-on, comme chez les républicains, des royalistes de droite, du centre, de gauche, écologistes, quand ce n'est pas un mélange savant de tous les partis, bien des gens pensant qu'il y a du bon dans tous les partis (et du mauvais, bien entendu). Chez les royalistes, on rencontre des gens de toutes les ethnies et de toutes les religions. Les Marocains sont royalistes, et pourtant musulmans, mais je connais aussi des Africains d'Afrique noire qui sont royalistes, des protestants, des juifs, des athées, des Algériens, des Portugais, des Polonais. Le monde est aujourd'hui divers ; le royalisme d'aujourd'hui l'est donc.

Il y a aussi des gens qui n'ont besoin de personne pour penser et qui peuvent être royalistes, mais sans affinité politique. Je vous rappelle le fameux "Je n'ai besoin de personne pour penser." du philosophe Alain.
avatar
Dominique
Ecuyer

Féminin
Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 58
Age : 61
Localisation : Val d'Oise
Affinités politiques : Légitimiste

http://lafrancecouronnee.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être de droite

Message par Mickaelus le Jeu 13 Nov 2008, 17:31

Certes, il est des personnes qui ont moins besoin que d'autres de références pour se faire une philosophie politique, mais cet individualisme de fait exclut nécessairement du giron du légitimisme, qui répond à une philosophie politique précise, émanant des principes fondamentaux de la civilisation française pré-révolutionnaire. M'est avis, tout de même, que la grâce de Dieu est un préalable important pour commencer à "bien penser"...

Ensuite, il me semble qu'en vertu du légitimisme il faut préciser ceci - et c'est un de mes points de divergence fondamental avec l'Alliance Royale : nous légitimistes défendons non pas seulement le royalisme comme institution abstraite et désincarnée (façon de penser qui provient des Lumières) mais promouvons la tradition monarchique française. Le légitimisme est un royalisme enraciné dans l'histoire et défend des principes précis. C'est un roi de France que nous voulons, avec ce que le mot France dans son acception traditionnelle implique.

Par rapport à l'histoire de France et à celle de la droite et de la gauche (qui s'articule, pour cette dernière, autour de la Révolution), les valeurs fondamentales de la civilisation française sont classées à droite, que cela plaise ou non ; le régime républicain est de même classé à gauche. Ainsi donc, pour moi, un royaliste français qui est en même temps membre du Modem ou de l'UMP a un sérieux problème de cohérence ; un royaliste membre du MPF - comme je le fus un temps - ou du FN a plus de chance de déboucher sur une harmonisation de ses principes en reconnaissant certaines erreurs d'appréciation.

Après, qu'il y ait d'autres royalistes dans le monde qui répondent à d'autres traditions, très bien, mais cela ne fait rien au fait que le royalisme de France réponde à des critères précis qui excluent nécessairement toute forme de "gauche".

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2684
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être de droite

Message par Dominique le Jeu 13 Nov 2008, 19:23

Croyez-vous sérieusement, cher Mickaelus, que si demain, Louis de Bourbon montait sur le trône de France, il interdirait tous les partis politiques à l'exception du FN et du MPF ?

Avez-vous au moins discuté une fois avec lui ?

Je sais, par un ami légitimiste Centre gauche qui a discuté politique avec lui, que Louis de Bourbon est très large d'esprit, et qu'il ferait beaucoup de social s'il était au pouvoir.

Il est l'inverse du roi que vous vous êtes forgé. Pendant sa tournée en Anjou et Lorraine, il s'est fait photographier entouré de femmes africaines, ravies d'être au côté du roi de France. C'est la photo de lui que je préfère, car cela prouve qu'il serait un roi rassembleur et pas sectaire. Il apporterait la paix à un pays déchiré par le communitarisme.

Je suis désolée de vous le dire, mais il y a beaucoup de royalistes à l'UMP.

Le FN et le MPF n'ont pas plus le monopole du royalisme que la gauche n'a celui du coeur !
avatar
Dominique
Ecuyer

Féminin
Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 58
Age : 61
Localisation : Val d'Oise
Affinités politiques : Légitimiste

http://lafrancecouronnee.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être de droite

Message par Mickaelus le Jeu 13 Nov 2008, 20:06

Vous interprétez mal ce que je vous ai écrit et me prêtez des idées que je n'ai pas exprimées. Je vais donc vous répondre point par point. Je précise tout de même avant tout que je n'ai jamais rencontré le duc d'Anjou - n'ayant pas spécialement la fibre courtisane de toute façon ! -, mais je soutiens la doctrine légitimiste. Le prince doit soutenir les principes de la monarchie capétienne traditionnelle avant ses idées personnelles : le roi se doit à son royaume et sa continuité.

1. Selon la doctrine légitimiste ce sont tous les partis qui doivent être interdits. Je dis simplement que le MPF et le FN (plus quelques groupes plus ou moins proches et liés) seuls conservent un aspect réactionnaire et français quand les autres partis ont tout abandonné aux valeurs révolutionnaires et ne défendent plus ni l'intégrité du territoire, ni la souveraineté, ni le peuple, ni la religion catholique.

2. Je n'ai aucun problème avec le fait de faire du social, tant que cela concorde avec la Doctrine sociale de l'Eglise. Évidemment, le socialisme, c'est bien autre chose, tout comme la charité est bien autre chose que l'assistanat.

3. Je ne crois pas avoir parlé, à aucun moment, de races ici, à moins que ce soit la seule chose qui vous vienne à l'esprit quand vous lisez MPF et FN, ce qui est bien réducteur. Le roi est évidemment un facteur d'unité de la nation, de continuité de la nation (contre le mondialisme et l'européisme que l'UMP plébiscite), contre le communautarisme. Mais le roi de France devra limiter de façon nette l'immigration pour, justement, ne pas favoriser l'extension du communautarisme.

4. Je ne dis certainement pas que le MPF ou le FN ont un quelconque monopole en matière de royalisme ; de fait, ces deux partis sont républicains en matière institutionnelle. Je dis simplement que ceux qui se prétendent royalistes en étant à l'UMP ou pire, plus à gauche, sont encore plus incohérents que ceux qui le sont en étant dans ces partis républicains réactionnaire et nationaliste.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2684
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être de droite

Message par Dominique le Sam 15 Nov 2008, 08:54

Mickaelus a écrit:


1. Selon la doctrine légitimiste ce sont tous les partis qui doivent être interdits.

Vous me parlez d'une France du XVIIe siècle qui ne connaissait pas les partis politiques, la France de cette époque se contentant du Roi et de ses conseillers, une France idéale qui ne connaissait point la division politique, je vous l'accorde.

Moi, je vous parle de la France du XXIe siècle qui connaît depuis deux siècles les partis politiques, la liberté de pensée et la liberté d'opinion.

Aujourd'hui, une monarchie qui interdirait les partis politiques serait une autocratie, et Louis de Bourbon est pour une monarchie, pas pour une autocratie qui d'ailleurs le conduirait directement à la guillotine ou au Tribunal international !
avatar
Dominique
Ecuyer

Féminin
Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 58
Age : 61
Localisation : Val d'Oise
Affinités politiques : Légitimiste

http://lafrancecouronnee.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être de droite

Message par Mickaelus le Sam 15 Nov 2008, 14:38

Dominique a écrit:Moi, je vous parle de la France du XXIe siècle qui connaît depuis deux siècles les partis politiques, la liberté de pensée et la liberté d'opinion.
Je n'ai guère l'impression que nous parlons du même pays. D'une part, il me semble que l'introduction d'une véritable ébauche de parlementarisme date plutôt de la Restauration de 1814 (le Premier Empire étant justement plutôt autocratique comme vous diriez, et je ne parle même pas de la période révolutionnaire qui le précède), ce qui ne fait pas encore tout à fait 200 ans. D'autre part, je n'ai jamais vu de pays qui soit moins libre que celui qui est doté de la religion républicaine et des droits de l'homme, où le moindre propos contre une minorité peut vous valoir de fortes amendes comme de la prison.

Dominique a écrit:Aujourd'hui, une monarchie qui interdirait les partis politiques serait une autocratie, et Louis de Bourbon est pour une monarchie, pas pour une autocratie qui d'ailleurs le conduirait directement à la guillotine ou au Tribunal international !
Donc si je vous suis bien la monarchie de Louis XIV n'en était pas une mais un despotisme (parce que, désolé, les concepts ne varient pas selon les époques) ? Les partis politiques seraient un bien pour la nation française ? N'avez-vous pas remarqué qu'ils ne sont constitués dans leur immense majorité que d'arrivistes étant motivé par l'ambition, le pouvoir personnel et les intérêts particuliers ? Il y a d'autres façons de nouer des liens avec le peuple français qu'avec ces machines à ruiner un pays. J'ai toujours donné ma préférence pour une démocratie locale et décentralisée avec des parlements des provinces, où les gens pourraient s'exprimer sur des sujets qui les concernent vraiment. Au-dessus ils ne sont pas compétents.

Quant aux opinions de Louis Alphonse de Bourbon, je vous prierai de bien vouloir citer vos sources ou de ne pas parler en son nom, car je ne crois pas qu'il s'exprime beaucoup sur ces sujets.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2684
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être de droite

Message par Minervalis le Sam 15 Nov 2008, 20:09

Je suis absolument d'accord avec vous, Mickaelus: les partis politiques sont nés avec les trop tristement célèbres "clubs" de la Révolution et ne sont en effet que des machines à conquérir le pouvoir, c'est à dire à parasiter le pays, et dirigées par des arrivistes sans scrupules.

La notion même de partis (avec leur "pluralité", de mise dans les régimes qui se disent démocratiques) implique en outre la division de l'opinion, si utile à la République pour semer le désordre en le parant du nom de la vertu.

Le royalisme retrouvera sa force le jour où les gens comprendront que le bien commun comme leur intérêt individuel ne peuvent se réaliser que dans une société cohérente, alors que la satisfaction égoïste et sans lendemain de leurs bas-instincts par leur agissements désordonnés ne fait que les plonger toujours plus durablement dans le chaos.
avatar
Minervalis
Vicomte

Masculin
Sagittaire Rat
Nombre de messages : 861
Age : 56
Localisation : Lutèce
Affinités politiques : Anti-républicain, Anti-démocrate, Anti-parlementaire, Réactionnaire, Contre-Révolutionnaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être de droite

Message par Minervalis le Sam 15 Nov 2008, 20:12

Dominique a écrit:
Aujourd'hui, une monarchie qui interdirait les partis politiques serait une autocratie, et Louis de Bourbon est pour une monarchie, pas pour une autocratie qui d'ailleurs le conduirait directement à la guillotine ou au Tribunal international !

Voilà où nous en sommes... nous ne sommes même plus libres d'avoir le régime qui nous plaît sous peine d'être traînés devant des instances surréalistes dépourvues de toute légitimité...
avatar
Minervalis
Vicomte

Masculin
Sagittaire Rat
Nombre de messages : 861
Age : 56
Localisation : Lutèce
Affinités politiques : Anti-républicain, Anti-démocrate, Anti-parlementaire, Réactionnaire, Contre-Révolutionnaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être de droite

Message par Dominique le Sam 15 Nov 2008, 21:27

Je n'ai jamais dit que le siècle de Louis XIV était despotique. Vous interprétez mes paroles de façon mensongère, Mickaelus !

Je dis tout simplement, parce que je suis réaliste, qu'une monarchie dans la France d'aujourd'hui ne doit pas nier la réalité du pays. Je ne dis rien de plus !

On ne gouverne pas contre un peuple, mais avec lui, sinon, cela conduit à une révolution et à la destitution du roi. C'est cela que vous souhaitez ? Une nouvelle monarchie de Juillet et un retour à la case départ "République" quand nous serons en monarchie ?

D'autre part, la multiplication des parlements les poussés à se révolter contre nos rois, notamment les parlements de Toulouse et de Bretagne. Je vous renvoie à la Séance de la flagellation de Louis XV, lequel en avait sa claque... des parlements provinciaux !

Un parlement à Paris, c'est largement suffisant. Multipliés, ils deviennent trop puissants et dangereux ! Ce n'est pas moi qui le dis, c'est Louis XV !
avatar
Dominique
Ecuyer

Féminin
Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 58
Age : 61
Localisation : Val d'Oise
Affinités politiques : Légitimiste

http://lafrancecouronnee.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être de droite

Message par Mickaelus le Dim 16 Nov 2008, 17:14

Écoutez, c'est vous qui avez écrit qu'un régime interdisant les partis était autocratique, et je ne pense pas qu'il y ait très loin de l'autocratie au despotisme dans l'imagination des gens. Mais je suis heureux de lire que ce n'est pas ce que vous pensez du règne de Louis XIV.

Ensuite, s'il faut pour songer à une Restauration, accepter tous les dogmes révolutionnaires, parce que le peuple ne pourrait s'en extraire, je vous le dis tout de suite : je préfère encore qu'il n'y en ait pas et garder l'honneur des siècles passés non souillés par une mascarade qui ne vaudra guère mieux que la Ve République. Je ne soutiendrai aucunement ce genre d'aventure. C'est justement ce qu'a fait la monarchie de Juillet, un syncrétisme idéologique entre monarchie et république, dans la lignée du bonapartisme. La visée doctrinale du légitimisme, c'est l'anéantissement des apports institutionnels de la Révolution. Avec la Révolution, il n'y a pas de juste milieu : ou bien on l'accepte et le roi est une marionnette, ou bien on s'en débarrasse - de la Révolution et des préceptes des Lumières - et là nous pourrons faire quelque chose. N'oubliez pas non plus que "tout pour le peuple et par le peuple" est une devise bonapartiste.

Concernant le parlementarisme, il n'y a pas de solution idéale. Ce dont je ne veux pas, c'est d'une Assemblée nationale détenant le pouvoir législatif qui se prétendrait la représentante de la Nation, détentrice de la souveraineté populaire, représentation éminemment jacobine s'il en est. Alors, n'avoir qu'un seul parlement de Paris qui n'aurait pas le prétention d'être cela mais qui serait une chambre d'enregistrement des lois du roi et de ses conseils et une sauvegarde des lois fondamentales, pourquoi pas, je n'aurais rien contre. Mais, avoir avec des parlements de province un soupçon de démocratie locale pour contenir certaines pulsions ne me déplairait pas non plus, d'autant que les parlements ne seraient plus le siège du contre-pouvoir d'une noblesse de robe remuante. Évidemment, je ne voudrais pas de cela sans restaurer non plus des intendants et gouverneurs de province aux pouvoirs étendus qui surveilleraient tout cela. L'essentiel reste que le pays ne soit plus divisé en partis et que le pouvoir souverain soit effectivement détenu par le roi.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2684
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être de droite

Message par Arahir le Sam 27 Déc 2008, 22:20

pour moi ceux de droite son vendus aux multi-nationales inter-mondialiste qui exploite le peuple.
un fléau que seul un roi aillant plein pouvoir peut endiguer.
comme je considère tout les partis corrompus je ne peux que les désigner comme des gens voulant faire du profit, sur le dos du peuple, et la droite plus que les autres!
avatar
Arahir
Roturier

Nombre de messages : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être de droite

Message par Mifpo le Dim 28 Déc 2008, 12:58

Il ne faut pas confondre la droite républicaine et la droite originelle.

_________________
IN SAPIENTIA ROBVR
SIC REFLORESCENT

PRO DEO ET LVDOVICO XX DEI GRATIA FRANCIAE ET NAVARRAE REGE CHRISTIANISSIMO

Слобода или Смрт!

"Il ne faut jamais prendre les gens pour des cons mais il ne faut pas oublier qu'ils le sont." (les Inconnus)
avatar
Mifpo
Baron

Masculin
Poissons Tigre
Nombre de messages : 571
Age : 43
Localisation : Amaillou
Affinités politiques : antirépublicain depuis toujours anarchiste devenu royaliste légitimiste donc antiphilippiste

http://mifpo.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être de droite

Message par Croisé le Dim 28 Déc 2008, 17:04

Mickaelus a écrit:


J'ai par contre choisi la morale traditionnelle et la famille chrétienne, qui sont les socles fondamentaux de la société française et que la gauche s'attache à détruire ; les institutions monarchiques capétiennes, car sans elles aucune politique de droite au sens traditionnel n'est possible ; la religion d'État catholique car sans cela la France fille aînée de l'Église ne peut être elle-même ; la limitation ou l'arrêt de l'immigration car, si le problème semble très actuel, il n'en reste qu'aucune politique traditionnelle n'a jamais accepté une invasion incontrôlée de son territoire.

Tout à fait d'accord avec vous. Et puisqu'il faut choisir, j'ai moi-même "voté" ( arghh, la première fois est toujours douloureuse) en ce sens.
Néanmoins, étant monarchiste, je ne me réclame d'aucun bord. La monarchie est la fusion et la synthèse de ces deux mouvances en la personne du Roy, ce qui permet au pays d'avancer. Alors que le clivage gauche/droite et l'alternance de ces partis au pouvoir ne nous permet, au mieux, que de stagner. Et c'est ce que nos hommes politiques veulent! Cela leur permet de conserver leurs influences, leurs pouvoirs, leurs privilèges (tiens, je croyais que la révolution les avait supprimés?!),...Et d'ailleurs, plus le temps passe, plus la Vème république prend des airs de IIIème!


Dernière édition par Croisé le Dim 28 Déc 2008, 18:26, édité 1 fois
avatar
Croisé
Roturier

Masculin
Bélier Serpent
Nombre de messages : 30
Age : 39
Localisation : 26-Drôme
Affinités politiques : Monarchiste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être de droite

Message par Arahir le Dim 28 Déc 2008, 17:36

je suis entièrement du même avis que croisé!
avatar
Arahir
Roturier

Nombre de messages : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être de droite

Message par Mickaelus le Dim 28 Déc 2008, 20:30

Arahir a écrit:pour moi ceux de droite son vendus aux multi-nationales inter-mondialiste qui exploite le peuple.
Nous sommes tout à fait d'accord, Arahir, s'il s'agit de parler de l'UMP. C'est justement pour cela, et Mifpo vous a bien répondu, que j'ai créé ce sujet : pour nous demander, quelles étaient les vraies valeurs de droite à l'origine, quand les notions de gauche et de droite se sont créées à cause de la Révolution française. Et de ce point de vue, il est bien évident que l'UMP n'a rien à voir avec la droite des origines - ni même aucun parti actuel, même si certains s'en rapprochent plus que d'autres.

Croisé a écrit:Néanmoins, étant monarchiste, je ne me réclame d'aucun bord. La monarchie est la fusion et la synthèse de ces deux mouvances en la personne du Roy, ce qui permet au pays d'avancer.
Je vais vous dire encore mieux que cela : pour moi la gauche et la droite sont des repères idéologiques qui sont des créations de la Révolution et qui n'ont en soi aucune existence ni aucun sens - et encore moins aucune nécessité - selon la perspective de la monarchie française traditionnelle. Qui a entendu parler de gauche et de droite sous Louis XIV ? Cela étant dit, l'intérêt de ce sujet me paraît être de montrer d'une part, comme je l'écrivais à Arahir, en quoi ce qu'on appelle droite actuellement (soit l'UMP) a tellement dérivé de la droite du début qu'elle est en fait une variété de gauche libérale, d'autre part de montrer que les valeurs irréductibles de la civilisation française sont ce que devrait être la "vraie droite". Dans ce sens, la gauche, elle, c'est la république et ses valeurs (mais bon, tout cela confine un peu au jeu sémantique et philosophique).

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2684
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être de droite

Message par Mickaelus le Jeu 22 Oct 2009, 20:04

Voici un article qui fournit un contre-exemple qui m'apparaît comme parfait : Jean-François Copé.
Copé veut redéfinir les «valeurs de la droite»
S..L. (lefigaro.fr) avec agences
18/10/2009 | Mise à jour : 09:05

Le chef de file des députés UMP souhaite notamment que la notion d'identité nationale soit «profondément renouvelée», pour que la diversité soit vécue comme «une chance».

[...] Apprendre l'arabe au lycée

Pour autant, Jean-François Copé ne souhaite pas reprendre le discours de Nicolas Sarkzoy en 2007 sur l'identité nationale, qui avait abouti à la création d'un ministère éponyme et permis au candidat UMP de remporter une partie des voix d'extrême-droite. Car le thème «doit être profondément renouvelé et retravaillé».

Le député de Seine-et-Marne a de l'identité nationale une idée bien différente. «Il faut que l'on positive le fait d'être une population aussi diverse que l'est devenue la nôtre, qu'on le vive comme une chance. Que l'on arrête de vouloir faire croire à nos enfants que nos ancêtres étaient tous des Gaulois», explique-t-il. Il regrette «par exemple» qu'au lycée il soit «quasi impossible d'apprendre l'arabe».
Lire l'article dans son intégralité ici.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2684
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être de droite

Message par Camisard le Ven 23 Oct 2009, 21:23

Les valeurs fondamentales de Droite sont - à mon avis- tres simples à enumerer!

Il s'agit de la Famille et de la morale traditionelle!

Les autres en decoulent par raisonnement:

le Catholiscisme, religion d'Etat en France. (avec une certaine tolerance pour les "heretiques", bien sur, hein? pas de blagues, j'aime pas ramer Mad )

La monarchie comme unique systeme d'organisation politique possible.

Le respect de l'ordre

Et je rajouterai egalement:

Le rejet de l'assistanat institutionnel




Tirée de "Le Choc du mois"

« Il existe en France deux grands partis de gauche, dont l’un s’appelle la droite. »

Ghislain de Diesbach,
avatar
Camisard
Chevalier

Nombre de messages : 216

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être de droite

Message par lulo le Ven 23 Oct 2009, 22:40

Le légitimisme n'est pas "de droite", tout simplement parce qu'il rejette ce qualificatif qui fait qu'on se place d'emblée sur le terrain de la Révolution:

http://www.viveleroy.fr/article71.html

Je ne sais plus qui a dit que la droite est la conseervatrice des succès d'hier de la gauche...

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être de droite

Message par Camisard le Sam 24 Oct 2009, 11:33

Pas si l'on considere que les "lumieres" "droitdel'hommisme" , humanisme, "liberté" (mais quelle liberté!!!!!!!) de conscience et humanisme individualiste sont des valeurs de gauche! Bref tout ce qui pense à faire oublier à l'homme qu'il est pêcheur et de nature corrompue

La Droite est alors anti-republicaine et anti revolutionnaire!

C'est en ça que je me considère de droite
avatar
Camisard
Chevalier

Nombre de messages : 216

Revenir en haut Aller en bas

Re: Être de droite

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum