Bonjour à vous

Aller en bas

Bonjour à vous

Message par V.F.H.78 le Lun 20 Oct 2008, 19:03

Bien le bonjour!
Je me présente, V.F.H.78, 28 ans, monarchiste de coeur, légitimiste de raison, catholique et sympathisant de l'Alliance Royale. Je suis également membre du forum Vive le Roy, que certains ici connaissent.
Mes convictions royalistes me sont venues de ma grande passion pour l'Histoire de France et de ses rois et se sont fortifiées au fil du temps. Mes récentes lectures m'ont convaincu que le légitimisme est la seule voie possible pour la Monarchie et que, bien qu'il soit espagnol, Louis-Alphonse de Bourbon représente l'unique prétendant au trône de France car étant l'aîné des Capétiens.
Je suis également convaincu de l'importance d'amener la question du retour possible à la Monarchie en France par la voie des urnes, d'où mon soutien au parti de l'Alliance Royale.
Enfin, plus personnellement, je suis né à Nantes et mes racines se situant en Vendée historique, certains de mes ancêtres se sont battus au nom du Roi pendant les Guerres de Vendée.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
V.F.H.78
Vicomte

Masculin
Verseau Chèvre
Nombre de messages : 813
Age : 38
Localisation : Poissy (78)
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour à vous

Message par Petit Normand le Lun 20 Oct 2008, 19:44

Bonjour et bienvenue, V.F.H. 78 !

Sans en être adhérent, je suis moi aussi sympathisant de l'Alliance Royale.

Petit Normand
Chevalier

Masculin
Nombre de messages : 157

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour à vous

Message par Mifpo le Mar 21 Oct 2008, 01:41

Bienvenue, cher V.F.H.78!
S'il existe plusieurs prétendants, il n'y a qu'un seul héritier légitime.
Louis de Bourbon est bien français quoiqu'en disent les philippistes et il est le Roi de France et de Navarre de jure.
Je suis adhérent à l'Alliance Royale depuis le début de l'année.

_________________
IN SAPIENTIA ROBVR
SIC REFLORESCENT

PRO DEO ET LVDOVICO XX DEI GRATIA FRANCIAE ET NAVARRAE REGE CHRISTIANISSIMO

Слобода или Смрт!

"Il ne faut jamais prendre les gens pour des cons mais il ne faut pas oublier qu'ils le sont." (les Inconnus)
avatar
Mifpo
Baron

Masculin
Poissons Tigre
Nombre de messages : 571
Age : 44
Localisation : Amaillou
Affinités politiques : antirépublicain depuis toujours anarchiste devenu royaliste légitimiste donc antiphilippiste

http://mifpo.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour à vous

Message par Mickaelus le Mar 21 Oct 2008, 18:52

Bienvenue sur ce modeste forum dévoué à la cause légitimiste, V.F.H.78. Je suis content d'accueillir ici un nouveau légitimiste ayant des racines vendéennes qui plus est, étant moi-même vendéen par ma naissance et mes racines. J'ai effectivement eu l'occasion de vous lire sur d'autres fora, Vive le Roy ou celui de l'Alliance Royale - je possède moi-même un compte sur le premier mais ne l'utilise plus.

La plupart d'entre nous est en tout cas passé par le même chemin de la connaissance historique pour atteindre la vérité légitimiste au sujet de notre douce France. Pro Deo Regisque a raison en ce qu'il rappelle, à ceci près qu'en vérité, le duc d'Anjou, comme il le dit lui-même, ne prétend pas, il est - l'aîné des Capétiens et leur héritier. Ce sont les Orléans qui prétendent, dans le sens négatif que peut revêtir ce verbe prétendre. Quant à la nationalité, bien qu'on me dise que le duc d'Anjou ait aussi la nationalité française, il faut bien garder à l'esprit que nos rois avaient le sang européen, ainsi l'un des plus grands, Louis XIV, n'était pas loin d'être à moitié espagnol de par sa mère.

Ce forum ne soutient pas l'Alliance Royale (il n'en fait évidemment pas un ennemi non plus) pour la simple et bonne raison que ce parti ne se réclame pas du légitimisme, et ne l'est pas - légitimiste - ni en terme de fidélité dynastique ni au niveau de la philosophie politique. Il s'agit d'un royalisme recréé abstraitement un peu en dehors de notre tradition française capétienne, ce qui est pour le moins gênant quand on sait qu'il ne serait pas compliqué de faire au moins une référence à la Charte de 1814. Évidemment, chacun est libre ici - et vous voyez déjà que les avis sont partagés quant à l'AR - de ses choix stratégiques et politiques au sens strict. Reste que si je dois dans toute la sphère royaliste désigner le mouvement le plus proche du légitimisme, c'est l'UCLF.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2689
Age : 35
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour à vous

Message par V.F.H.78 le Mar 21 Oct 2008, 19:09

Merci à tous de votre accueil!

Je comprends vos réticences quand au parti de l'Alliance Royale Mickaelus. Il est vrai que l'AR a décidé de ne pas prendre parti pour un des 2 prétendants (désolé si j'emplois ce mot), que ce soit le duc d'Anjou ou le duc de Vendôme. Cela peut facilement se comprendre. Afin de se faire entendre des électeurs, l'AR doit rester neutre sur le débat qui enflamme les monarchistes et les divise. Prendre parti équivaudrait à se saborder. Cependant on sait par exemple qu'Yves-Marie Adeline est légitimiste...
L’Union des Cercles Légitimistes de France est certes le mouvement qui se rapproche le plus du légitimisme à l'évidence, mais il ne s'agit pas là d'un parti politique...
A propos, j'ai vu sur leur site officiel qu'il existe un cercle légitimiste à Saint-Brévin-les-Pins ; le Cercle Légitimiste La Cathelinière. Mes parents ont une résidence secondaire là-bas mais je n'avais même pas connaissance de ce cercle. D'ailleurs si quelqu'un possède des infos...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
V.F.H.78
Vicomte

Masculin
Verseau Chèvre
Nombre de messages : 813
Age : 38
Localisation : Poissy (78)
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour à vous

Message par Mickaelus le Jeu 23 Oct 2008, 20:33

Il ne s'agit pas tant de réticences envers l'Alliance Royale que d'un simple constat : c'est un parti royaliste "œcuménique", non légitimiste, avec lequel je peux avoir certains points d'accord mais avec lequel j'ai nécessairement beaucoup de divergences de fond qui rendent impossible une pleine communauté de vues comme une adhésion - mais pas un vote dans certaines circonstances. Au niveau philosophique, je l'ai déjà expliqué dans mon dernier message, le légitimisme comporte une notion de fidélité qui manque à l'AR, qui procède largement à la table rase en accord avec les Lumières, qui privilégient un mode de réflexion en dehors des racines, du patrimoine (tant et si bien que même Voltaire pourrait adhérer !). C'est toute la différence entre les royalistes qui veulent une restauration dans le respect des lois fondamentales du royaume de France (c'est-à-dire fidélité dynastique, au drapeau blanc, à la religion catholique d'État comme pour la Charte de 1814) et ces royalistes qui veulent plutôt une instauration en ayant tiré un trait sur la tradition française (parce que "ce n'est plus possible", que "les temps ont changé", etc.). Je vois donc très mal comment ces deux "types" vont pouvoir s'entendre, car la posture de l'AR est, philosophiquement parlant, profondément orléaniste. Stratégiquement, je pense de plus au contraire que les royalistes devront régler les questions qui fâchent avant de songer à lancer une action politique d'envergure, sous peine de se neutraliser d'eux-mêmes en plein vol - si envol il y a, car à mon humble avis jamais notre système démocratique bipartiste ne le permettra.

Concernant le cercle que vous mentionnez je ne suis pas en contact avec les gens qui l'animent, mais je pense qu'un e-mail à l'UCLF devrait pouvoir vous renseigner.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2689
Age : 35
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour à vous

Message par V.F.H.78 le Jeu 23 Oct 2008, 22:57

Légitimistes et Orléanistes se font la guerre depuis la Monarchie de Juillet, cad depuis plus de 170 ans! La mort du comte de Chambord en 1883 n'a fait qu'empirer les choses et d'ouvrir une querelle sans fin et sans solution. Depuis on connaît désormais les "Blancs d'Espagne" et les favorables à la famille d'Orléans. De très nombreux points de divergence existent entre les deux, vous les connaissez sans doute.
"considérant que les querelles dynastiques entravent les Royalistes depuis plus d’un siècle, l’Alliance Royale se veut unitaire, et ne soutient aucun prince prétendant." Voeux pieux certes mais on ne peut pas leur jeter la pierre. Au moins le parti a le mérite d'essayer de faire bouger les choses au milieu de l'immobilisme ou du semblant d'action de certains royalistes "non légitimistes".
De plus "l’Alliance Royale se veut strictement indépendante vis à vis de toutes les formations politiques actuelles." et c'est aussi ça qui me plais dans ce parti. Je vois trop souvent le monarchisme associé à l'extrême droite et cela me déplais beaucoup. Un royaliste ne s'associe pas à un parti politique. Le roi est au dessus des partis politiques.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
V.F.H.78
Vicomte

Masculin
Verseau Chèvre
Nombre de messages : 813
Age : 38
Localisation : Poissy (78)
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour à vous

Message par Mickaelus le Ven 24 Oct 2008, 20:38

V.F.H.78 a écrit:Légitimistes et Orléanistes se font la guerre depuis la Monarchie de Juillet, cad depuis plus de 170 ans! La mort du comte de Chambord en 1883 n'a fait qu'empirer les choses et d'ouvrir une querelle sans fin et sans solution.
Je dirais plutôt pour ma part que ce sont les orléanistes qui font la guerre aux légitimistes et aux rois légitimes depuis au moins le nombre d'années que vous donnez, car il faudrait au moins citer Philippe-Égalité et pourquoi pas remonter aux tendances frondeuses de Gaston d'Orléans... La responsabilité dans cette "guerre", cette querelle, est clairement du côté des Orléans, qui nient la solution la plus évidente : la reconnaissance des lois fondamentales du royaume de France qui désignent le duc d'Anjou. Si l'Alliance Royale, ou tout autre parti ou mouvement abandonne les règles de succession par commodité stratégique et par faiblesse, alors nos ennemis ont déjà gagné sur lui car ils auront introduit jusque chez ces royalistes l'esprit républicain de désordre et de relativisme et une renonciation à la tradition française pour laquelle Louis XVI a donné sa vie. Si la règle de succession est abandonnée, non seulement le royalisme français n'est plus crédible (car la stabilité du pouvoir est l'argument numéro un, or nous ne pourrions selon l'AR même pas donner le nom du souverain !), mais la nomination du roi échappera nécessairement au courant royaliste. Il n'y a aucune raison, si la tradition française est mise de côté, pour que les Français se limitent aux Bourbons et Orléans dans leur choix : ne vous souvenez-vous pas d'un certain Bonaparte et de sa monarchie ? Tout cela est jouer avec le feu. Et ce n'est pas la question de "jeter la pierre" que de la constater, c'est simplement être honnête par rapport à l'histoire de France et à la philosophie politique légitimiste. Je salue l'action, mais celle-ci doit être basée sur la vérité avant tout.

V.F.H.78 a écrit:Je vois trop souvent le monarchisme associé à l'extrême droite et cela me déplais beaucoup. Un royaliste ne s'associe pas à un parti politique. Le roi est au dessus des partis politiques.
Je comprends bien votre sentiment, même si pour ma part j'ai milité un temps au MPF (à l'époque où je faisais encore de grosses concessions), mais il me semble que c'est un peu plus compliqué que cela. Vous savez bien que dans la bouche ou sous la plume de nos ennemis, le terme d'extrême droite est quelque chose de très large qui ne se limite pas aux antisémites, néo-nazis ou royalistes ne boudant pas leur plaisir au son de "Maréchal nous voilà". Non, l'extrême droite pour la gauche c'est aussi bien l'ultra-droite réactionnaire, l'esprit contre-révolutionnaire à la Joseph de Maistre et Louis de Bonald, tout se qui remet en cause la stricte laïcité républicaine et la démocratie intégrale (ou hypocritement présentée comme telle). Dès lors, la tradition française, telle qu'elle existait encore avec la Charte de 1814 sous la Restauration, est cataloguée d'extrême droite. C'est malheureux, nous n'y pouvons rien, mais cela ne doit pas conduire à renier ses convictions pour avoir l'air "présentable". Car se trop soucier des catégorisations du système c'est déjà être perdant. Après, que le roi soit au-dessus des partis politiques, soit, puisque les partis n'ont aucune raison d'être. Le roi n'est pas qu'un arbitre, comme je le lis trop souvent sur les fora royalistes internet, il est avant tout roi de France, soit l'incarnation et l'assurance de continuité des valeurs fondamentales de la civilisation française, le trône et l'autel. A nous de voir si, justement, nous voulons encore un roi de France ou bien un roi de je ne sais quoi.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2689
Age : 35
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour à vous

Message par V.F.H.78 le Ven 24 Oct 2008, 21:43

Je pense que la question primordiale est de savoir si, oui ou non, les français sont prêt à accepter l'idée d'un possible retour de la Monarchie en France. Dans l'état actuel des choses ce n'est pas gagné. Alors si en plus les royalistes sont divisés entre eux, il sera impossible d'être crédible au niveau national.
Si l'AR revendique un soutien à Louis-Alphonse, duc d'Anjou, alors elle se met à dos tous les défenseurs des Orléans ; Henri, le comte de Paris et son fils Jean, le duc de Vendôme. Ce qui comprend tous les militants de l'AF. Si elle soutient ces derniers alors elle perd tous les légitimistes. Le risque est très grand.
Une occasion unique nous est donné de faire parler de nous, royalistes, et de l'idée d'un retour du roi. Ne gâchons pas cette chance.
Après il sera toujours temps de parler du roi. Bien sûr que je soutien le duc d'Anjou, qui est, selon moi, l'héritier légitime du trône de France, l'aîné des Capétiens. Les Orléans devront enfin accepter la place qui est la leur dans la famille des Bourbon, cad celle de branche cadette. Et ainsi soutenir Louis-Alphonse.
Seulement ne nous trompons pas dans notre combat. Si nous continuons nos querelles intestines alors jamais nous ne retrouverons la monarchie.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
V.F.H.78
Vicomte

Masculin
Verseau Chèvre
Nombre de messages : 813
Age : 38
Localisation : Poissy (78)
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour à vous

Message par Mavendorf le Sam 25 Oct 2008, 08:25

Bienvenue V.F.H.78 !

_________________
"Si j'avance, suivez moi; si je meurs, vengez moi; si je recule, tuez-moi" Henri de La Rochejaquelein
avatar
Mavendorf
Baron

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 390
Age : 46
Localisation : Royaume de France
Affinités politiques : Royaliste Légitimiste

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour à vous

Message par Mavendorf le Sam 25 Oct 2008, 09:01

V.F.H.78 a écrit:Je pense que la question primordiale est de savoir si, oui ou non, les français sont prêt à accepter l'idée d'un possible retour de la Monarchie en France.

Je ne pense pas que cette question soit aussi "primordiale"..., aussi importante que cela...
D'ailleurs le simple fait de se la poser, nous fais dejà épouser d'une manière peut être inconsciente les contours de la matrice républicaine. Gardons toujours bien à l'esprit, que la monarchie héréditaire est le plus rationnel des régimes. Le souverain est préparé dès son plus jeune âge aux responsabilités du pouvoir, il n’a pas à "flatter" un "électorat" tous les 4 ou 5 ans, il peut travailler sur le long terme, avec la motivation de laisser à son fils un royaume plus heureux qu’il n’a reçu.

Le seul régime pour la France qui permettrait d'accéder au Bien Commun est la monarchie. Avec une certaine experience je crois pouvoir dire sans me tromper que le fait de se rallier un temps soit peu à la république pour parvenir à une restauration Monarchique reste vaine. Il faut aider les mouvements légitimistes comme l'UCLF tout en s'appuyant fortement sur la doctrine sociale de la Sainte Eglise Catholique, ce qu'il faut s'est trouver les gens qui sauront develloper ces idées, sans idéologies et les faire admettre (pas forcement dans un premier temps au plus grand nombre) sans démagogie. C'est surtout à cela je crois qu'il faut nous préparer, nous former, en attendant d'être les plus forts pour pouvoir l'emporter le moment venu.
La solution a ce cancer actuel qui dévore notre pays et s'attaque directement à notre Foi, ne peut en aucun cas être "démocratique". C'est une certitude...

_________________
"Si j'avance, suivez moi; si je meurs, vengez moi; si je recule, tuez-moi" Henri de La Rochejaquelein
avatar
Mavendorf
Baron

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 390
Age : 46
Localisation : Royaume de France
Affinités politiques : Royaliste Légitimiste

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour à vous

Message par Mavendorf le Sam 25 Oct 2008, 09:11

Mickaelus a écrit: Je dirais plutôt pour ma part que ce sont les orléanistes qui font la guerre aux légitimistes et aux rois légitimes depuis au moins le nombre d'années que vous donnez, car il faudrait au moins citer Philippe-Égalité et pourquoi pas remonter aux tendances frondeuses de Gaston d'Orléans... La responsabilité dans cette "guerre", cette querelle, est clairement du côté des Orléans, qui nient la solution la plus évidente : la reconnaissance des lois fondamentales du royaume de France qui désignent le duc d'Anjou.

Et puis j'ajoute que le traité d'Utrecht, auquel les Orléanistes font toujours référence, n'a aucune validité à la vue de la loi salique. En effet, le fils cadet de Louis XIV refuse la couronne pour lui et ses descendants, ce qui provoque une double erreur: il ne peut pas abdiquer pour ses descendants et il va contre le principe de "disponibilité": on ne peut pas refuser ce qu'on n'a pas. En plus, si je ne me trompe pas, ce traité" n'a jamais été ratifié par le parlement, ce qui devait se faire, sauf quand le roi voulait accélérer les choses.
En ce qui concerne l'argument de la nationalité, Louis XX a la nationalité française. Le principe des nationalités étant un principe révolutionnaire, il n'y a aucun problème comme c'est l'ainé. Il y a une loi salique, c'est celui qui devrait être Roi et c'est tout, sinon on n'en sort plus...

_________________
"Si j'avance, suivez moi; si je meurs, vengez moi; si je recule, tuez-moi" Henri de La Rochejaquelein
avatar
Mavendorf
Baron

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 390
Age : 46
Localisation : Royaume de France
Affinités politiques : Royaliste Légitimiste

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour à vous

Message par Mickaelus le Sam 25 Oct 2008, 15:15

V.F.H.78 a écrit:Je pense que la question primordiale est de savoir si, oui ou non, les français sont prêt à accepter l'idée d'un possible retour de la Monarchie en France. Dans l'état actuel des choses ce n'est pas gagné.
Dans l'état actuel des choses, nous connaissons déjà la réponse : les Français - si on peut encore les qualifier de tels pour la plupart - se contrefichent de la monarchie, comme de la république d'ailleurs, et s'occupent de leur porte-monnaie, de leurs intérêts particuliers (dont la somme serait, paraît-il, l'intérêt général) et des "acquis sociaux", dans la logique individualiste-socialiste qui fait les deux faces de la Révolution. Nous savons fort bien en tant que royalistes qu'en matière de démocratie les compétences du peuple ne peuvent s'exercer qu'au niveau local et qu'au-delà il est tout à fait préjudiciable aux intérêts du pays de le consulter. A mon sens, et j'irai dans le sens de Mavendorf, le roi et ses partisans fidèles devront faire un travail de longue haleine parmi les gens sensés pour leur insuffler la flamme (et se tenir prêts quand le système ne manquera pas de s'écrouler, cela commence), de concert avec une évangélisation catholique de bon sens, mais pas nécessairement dans un cadre démagogique et de séduction où la vérité ne compte pas. Les élections ne sont pas la seule façon de parler aux gens, d'autant plus que présenter le royalisme comme un parti, en compétition avec des "choses" comme la LCR, le Modem et j'en passe est très dégradant pour ce qu'il incarne (pour des élections locales passe encore, mais après...). Mais, justement, l'AR est un avatar du royalisme et non le royalisme. Surtout quand on pose les règles françaises comme quantité négligeable.

V.F.H.78 a écrit:Seulement ne nous trompons pas dans notre combat. Si nous continuons nos querelles intestines alors jamais nous ne retrouverons la monarchie.
Mais il n'y a pas vraiment de querelle ! De même qu'il n'y a pas deux prétendants mais un héritier légitime (le duc d'Anjou) et un prétendant (le comte de Paris), il y a des règles de succession françaises que certains respectent et que des rebelles, des frondeurs (appelons un chat un chat) ne veulent pas respecter en inventant des prétextes. Il est inadmissible de mettre la loyauté et la rébellion sur un pied d'égalité sous prétexte de difficultés. Je ne comprends pas cette logique comptable, démocrate puisqu'il faut le dire, qui consiste à croire qu'additionner les fidèles et les rebelles va produire quelque chose d'harmonieux. C'est comme si, en matière de religion, parce que l'Église catholique perd des fidèles, on disait : eh bien légitimons les protestants comme égaux à nos côtés sous le vocable général de chrétiens, ça s'arrangera tout seul. Eh bien, pour moi il suffit de remplacer chrétien par royaliste, catholique par légitimiste et orléaniste par protestant pour comprendre la logique de ce que font les royalistes œcuméniques. Le trésor le plus précieux c'est la vérité, ce sont nos lois fondamentales, on ne peut pas bazarder un tel trésor qui a montré son efficacité pendant des siècles parce qu'on a peur d'affirmer ce qui est vrai. Le vrai danger, c'est qu'un beau jour tous les royalistes, au sein de votre belle alliance, soient devenus des adeptes du relativisme et ne comprennent plus pourquoi ils sont royalistes. Si même les royalistes ne peuvent même plus comprendre pourquoi la tête de l'État ne doit pas être discutée, pourquoi ceux qui discutent les règles de succession ne doivent pas être écoutés, alors autant continuer à élire le roi tous les cinq ans.

Si nous voulons un jour construire une alternative (pourquoi pas en dynamisant l'UCLF), il faut que ce soit à partir de ces valeurs et lois qui sont irréductibles à la civilisation française, pas en la reniant par commodité, stratégie, ce que l'on voudra. Il faut affirmer ce que nous sommes. Ce que vous voulez faire avec l'AR, c'est simplement vous voiler la face et reculer pour mieux sauter : tant que votre parti est à 0,5 %, vous pourrez avoir l'impression que les gens s'y tolèrent malgré leurs divergences, mais si d'aventure l'aura du parti grandit, les gens s'y déchireront pour avoir la direction des affaires, cela en grand public, comme au PS en ce moment. Et au lieu d'avoir choisi la tradition française comme point de départ en combattant ses ennemis, qu'ils soient républicains ou royalistes orléanistes, vous aurez nourri et couvé la discorde qui éclatera tôt ou tard et entachera le royalisme dans son ensemble.

Mavendorf a écrit:En effet, le fils cadet de Louis XIV refuse la couronne pour lui et ses descendants, ce qui provoque une double erreur: il ne peut pas abdiquer pour ses descendants et il va contre le principe de "disponibilité": on ne peut pas refuser ce qu'on n'a pas. En plus, si je ne me trompe pas, ce traité" n'a jamais été ratifié par le parlement, ce qui devait se faire, sauf quand le roi voulait accélérer les choses.
Si tu parles du duc d'Anjou, qui devient roi d'Espagne sous le nom de Philippe V, il s'agit en fait du petit-fils de Louis XIV et du fils cadet du Grand Dauphin, mais cela ne change rien au fait qu'effectivement, cette renonciation n'est pas recevable et qu'elle n'engage que les naïfs et les malintentionnés comme les partisans des Orléans. On sait très bien dans quel contexte de guerre on a singé cela et que Louis XIV savait que cela n'avait aucune valeur - et il me semble que tu as raison quant au parlement. Les historiens, comme François Bluche, vont dans notre sens qui plus est.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2689
Age : 35
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonjour à vous

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum