Alliance Royale présente un orléaniste aux élections européennes dans l'Ouest

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Alliance Royale présente un orléaniste aux élections européennes dans l'Ouest

Message par Mickaelus le Jeu 26 Mar 2009, 20:27

Européennes 2009 : Jean-Philippe Chauvin tête de liste dans l’ouest

Jean-Philippe Chauvin, militant royaliste de tous les combats, ancien candidat à plusieurs élection comme royaliste, sera candidat tête de liste sur la liste "Ouest" de l’Alliance royale aux élections européennes de 2009.

Jean-Philippe Chauvin et sa liste rassembleront les voix pour "Une France royale au cœur de l’Europe" pour les régions de Bretagne, Pays de Loire, Poitou et Charentes.
Source : www.allianceroyale.fr

Voilà qui achève de me convaincre de ne pas voter pour ce parti aux prochaines élections européennes. Je ne goûte pas beaucoup qu'on présente un partisan des Orléans dans une contrée où les Vendéens ont versé leur sang sous le drapeau blanc.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alliance Royale présente un orléaniste aux élections européennes dans l'Ouest

Message par V.F.H.78 le Ven 27 Mar 2009, 16:49

Et bien moi voilà qui achève définitivement de me convaincre de voter Alliance royale (même si je ne voterai pas dans la région Ouest) car Jean-Philippe Chauvin est probablement LA personne qu'il fallait à notre cause afin d'enfin se faire entendre.
L'avez-vous seulement lu ou écouté parler? Pour moi J.P. Chauvin est actuellement le véritable porte-parole des royalistes, celui qui ose parler, celui qui ose parler à tout-le-monde de la monarchie. Celui qui sait de quoi il parle. (et pourtant, croyez-moi, je partage assez peu les opinions de l'Action Française)
Après, qu'il soit orléaniste ou légitimiste, moi ça m'est bien égal. (d'ailleurs il ne le crie pas sur les toits) Car ce qui compte avant tout c'est le Roi, c'est le retour de la Monarchie en France.
L'Alliance royale a pris le parti de ne pas choisir de prince afin, notamment, de cesser ces querelles stériles et de rassembler le maximum de royalistes pour ces élections européennes.
Nous avons enfin l'occasion de nous faire entendre. Ne la gâchons pas encore une fois.

_________________
avatar
V.F.H.78
Vicomte

Masculin
Verseau Chèvre
Nombre de messages : 813
Age : 37
Localisation : Poissy (78)
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alliance Royale présente un orléaniste aux élections européennes dans l'Ouest

Message par Mifpo le Sam 28 Mar 2009, 02:18

Ce n'est pas parce que la tête de liste est orléaniste que toute la liste sera orléaniste.
L'AR est un parti monarchiste qui ne veut prendre le parti d'aucune chapelle.
Il faut que les Français sachent que les royalistes n'ont pas disparu.

_________________
IN SAPIENTIA ROBVR
SIC REFLORESCENT

PRO DEO ET LVDOVICO XX DEI GRATIA FRANCIAE ET NAVARRAE REGE CHRISTIANISSIMO

Слобода или Смрт!

"Il ne faut jamais prendre les gens pour des cons mais il ne faut pas oublier qu'ils le sont." (les Inconnus)
avatar
Mifpo
Baron

Masculin
Poissons Tigre
Nombre de messages : 571
Age : 43
Localisation : Amaillou
Affinités politiques : antirépublicain depuis toujours anarchiste devenu royaliste légitimiste donc antiphilippiste

http://mifpo.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alliance Royale présente un orléaniste aux élections européennes dans l'Ouest

Message par Mickaelus le Sam 28 Mar 2009, 15:20

Quand j'ai décidé, il y a un bon moment désormais, en quittant le MPF, d'assumer pleinement mes convictions royalistes et contre-révolutionnaires, je l'ai fait en me promettant de ne plus jamais me rendre l'esclave de ce qui ne me semblait pas juste ni correspondre à la tradition française véritable, c'est-à-dire avec le légitimisme qui est, je le rappelle, et contrairement à ce que beaucoup racontent sur internet, sur Facebook et autres, le soutien au prince légitime mais aussi et surtout (car sinon cela ne sert plus à rien du tout) à la philosophie politique légitimiste brillamment expliquée par Maistre et Bonald (et je ne parle pas de Bossuet et d'autres avant), suprêmement incarnée en termes civilisationnels sous Louis XIV, et qu'on peut encore lire dans le manifeste de l'UCLF.

Si, comme vous le dites ou le laissez entendre tous deux, la position philosophique et politique de l'Alliance Royale ne vous pose aucun problème, c'est que vous n'avez pas compris la pensée légitimiste, et/ou que vous cédez aux sirènes du quantitatif au détriment du qualitatif par désespoir. Le cas de ce M. Chauvin n'est que la goutte d'eau qui fait déborder le vase et la partie émergée de l'iceberg, qui me fait passer d'un sentiment ambigu à une antipathie claire envers cette Alliance Royale. Ce monsieur a certaines qualités que j'ai pu entrevoir, mais vous m'excuserez de vous rappeler qu'il y avait de la même façon des hommes valables qui ont servi le Premier Empire, la Monarchie de juillet comme le Second Empire, et que ce n'était pas une raison pour se faire leurs frères d'armes.

L'Alliance Royale n'est pas seulement un parti qui ne se prononce pas sur le prince légitime : c'est déjà un principe criminel envers nos lois fondamentales que de mettre les fidèles et les frondeurs sur le même plan, mais cela va plus loin encore. La philosophie politique qui anime ce qu'on désigne par "plate-forme politique" est indubitablement animée par l'esprit orléaniste, c'est-à-dire par le syncrétisme entre monarchie et république. Le fait d'envisager de faire choisir le roi par le peuple n'est également qu'un principe bonapartiste qu'il n'est pas question d'accepter pour un légitimiste : jamais cela ne s'est vu de toute l'histoire de France. Réinventer un royalisme dans l'abstrait sans tenir compte de notre passé, de notre tradition et de nos lois, en voulant "couronner la république" (expression franchement abjecte) est un procédé qui me rappelle de même par trop la table rase révolutionnaire. Bref, ce parti est en tout point orléaniste. Et qu'il s'associe avec tout un tas de groupes orléanistes à ces "assises du royalisme" complètement insensées (il faudrait donc demander à la base pour savoir ce que sont nos principes maintenant : de mieux en mieux !) achève de m'en convaincre.

Ainsi, se prétendre légitimiste et défendre cette aventure, c'est soit être naïf soit être passé dans le camp orléaniste. Cette aventure d'ailleurs, elle me paraît bien irresponsable. Sans compter toute mon hostilité philosophique à ce soit-disant royalisme des nuages (je n'espère pas que vous profitiez de cette campagne pour dire que la souveraineté est au roi, ni au peuple ni à l'Europe, et que cette dernière n'a aucune utilité sauf en tant que champ économique protégé), il faudrait peut-être prendre conscience que vous n'avez pas d'électorat. Que tous les électeurs traditionnels vont se partager entre le MPF-Libertas, le FN, les listes FN dissidentes, et que votre affaire ne va servir qu'à perdre de l'argent. Sincèrement, s'il s'agit de s'investir politiquement dans une affaire réaliste et qui fait avec la misérable ère du temps, j'aime mieux encore voter pour Philippe de Villiers qui au moins pourra faire un bon score dans l'ouest.

Pour répondre à Mifpo : je ne crois pas que le fait électoral soit la seule façon de se faire connaître. Il y a bien des manières de parler aux gens (et faire vivre les cercles légitimistes de l'UCLF dans nos provinces, monter par là tout un tas de projets, culturels, associatifs, militaires quand les désastres s'annonceront, ce ne serait pas du luxe !), d'autant que tout le monde sait très bien que la restauration du roi ne pourra se faire qu'avec faits d'armes lors de la grande crise qui s'annonce, soit en réussissant là où mes ancêtres vendéens ont échoué. Par contre, le fait électoral et l'œcuménisme vont permettre à la véritable tradition française de se dissoudre dans un pseudo-royalisme français qu'on ne pourra plus du tout distinguer du bonapartisme et de l'orléanisme : là Mifpo nous aurons vraiment disparu en tant que force subversive pouvant potentiellement prendre le relais après l'effondrement du système. Mais le "royalisme" tout court, désolé mais cela ne signifie rien du tout.

Voilà, messieurs, la position d'un légitimiste contre-révolutionnaire qui fait passer l'honneur avant tout et qui n'oublie pas pourquoi il se bat. Il y a plus d'honneur à défendre la juste cause jusqu'au bout, fût-elle perdue d'avance, qu'à tremper dans des combinaisons qui nous font l'oublier.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alliance Royale présente un orléaniste aux élections européennes dans l'Ouest

Message par V.F.H.78 le Sam 28 Mar 2009, 15:43

Je comprends et respecte votre honneur Mickaelus. Votre combat est noble mais, hélas, également vain.
Etre naïf c'est peut-être tout simplement d'imaginer un retour de la monarchie en France demain. Cela chaque monarchiste en a conscience, qu'il soit légitimiste ou orléaniste. La France est encore bien trop républicaine, "anti-royaliste".
Mais en ces temps de crise tout espoir semble permis. Et à l'approche des ces élections européennes voilà qu'enfin un royaliste va pouvoir voter selon ses convictions ; voter royaliste et non pas pour l'un des partis républicains (dont font parti Libertas, le FN et leurs listes dissidentes). J'apprécie beaucoup Philippe de Villiers, mais il est républicain. Il est peut-être, sans doute, un royaliste caché mais il n'ose pas l'assumer. Il s'est associé à l'UMP afin d'exister. L'Alliance royale, elle, ose afficher ses idées. Quitte a faire un score insignifiant à ces élections (le risque est là), mais au moins les monarchistes français auront enfin l'occasion de se montrer, de sortir du bois. Monter aux français qu'il existe une alternative à la République.
Pour tout cela, j'applaudis la démarche et le courage de l'Alliance royale.

_________________
avatar
V.F.H.78
Vicomte

Masculin
Verseau Chèvre
Nombre de messages : 813
Age : 37
Localisation : Poissy (78)
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alliance Royale présente un orléaniste aux élections européennes dans l'Ouest

Message par Mickaelus le Sam 28 Mar 2009, 16:10

Je peux moins aussi comprendre, c'est-à-dire analyser intellectuellement de façon mathématique et rationnelle votre point de vue, mais j'espère que vous m'excuserez de devoir vous dire très sincèrement que du point de vue de l'honneur et du légitimisme cela ne se défend pas, dans le sens où on ne peut plus se dire un légitimiste de pleine conviction en adoptant ce point de vue, ni anti-philippiste comme Mifpo quand on joue leur jeu qui s'appuie nécessairement sur la compromission.

Je ne sais pas si vous m'avez bien lu ni bien compris, mais mon problème avec l'Alliance Royale, c'est justement qu'elle ne représente pas mes idées, pas plus ou guère mieux que le MPF. La Ve République de De Gaulle, c'est comme l'orléanisme en matière de philosophie politique : un mélange de monarchie et de république, tirant un peu plus dans un sens ou dans l'autre selon le cas. Mais franchement, qu'ai-je à gagner, puisque la logique quantitative de l'AR y entraînera fatalement et que cela paraît déjà, à échanger un roi-président élu tous les cinq ans à un roi à la façon bonapartiste ou orléaniste, qui fera grosso-modo la promotion des même valeurs mais de façon héréditaire ? Eh bien la réponse est, pour moi : rien, ou si peu.

Vos remarques sur Philippe de Villiers sont par ailleurs tout à fait recevables, et je ne me cache pas ce qu'il affiche ni ce qu'il est sans doute en lui-même. Il a fait une démarche de faire ce qu'il pouvait avec ce qui existait (la Charte du MPF ne présente aucun éloge de la république en tant que telle), selon une vision politique libérale (au sens ancien) qui veut que l'action humaine vaut au moins autant que l'institution. C'est ma grande divergence avec lui. Mais au moins ne s'affiche-t-il pas, contrairement à l'AR, comme LE royalisme, ce qui là me gêne infiniment puisqu'elle n'en fait qu'une interprétation, une reformulation politique abstraite tout à fait bâtarde. Et que ses partisans, comme ceux de l'oecuménisme, tentent d'imposer un politiquement correct dans le milieu royaliste, je ne risque pas de l'accepter.

En un mot, pour me faire bien comprendre, la philosophie politique orléaniste ce n'est pas plus du royalisme français que la Ve République : tant que l'AR sera engagée sur cette voie, je n'ai aucune raison d'en être plus l'ami que du MPF ou des autres équivalents. En comparaison de l'UCLF qui est le seul mouvement légitimiste de France, la différence est infinie, mais je pense que vous le savez.

Si les Français sont inaptes à comprendre cela pour de bon, eh bien que ce pays livré à la vindicte de Dieu disparaisse et serve d'exemple pour ce qui pourrait renaître un jour. En attendant, mon sang vendéen ne saurait mentir.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alliance Royale présente un orléaniste aux élections européennes dans l'Ouest

Message par Partisan_Blanc le Sam 28 Mar 2009, 16:41

L'alliance royale a pour vocation non pour prendre le pouvoir demain, mais d'avoir des hommes politiques qui pourra servir le jour venu, et qui n'est pas pour demain. Faut mettre un peu la question dynastique qui est encore loin, de côté.

Partisan_Blanc
Baron

Gémeaux Coq
Nombre de messages : 474
Age : 35

http://partisanblanc.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alliance Royale présente un orléaniste aux élections européennes dans l'Ouest

Message par V.F.H.78 le Sam 28 Mar 2009, 16:55

Et bien moi, tout comme mes ancêtres vendéens qui se sont battus au nom de Dieu et du Roi contre la République tyrannique et sanguinaire, je refuse de continuer à accepter et de cautionner cette République dont la "Liberté" n'est acceptée que si elle est conforme à ses idées (républicaines et anti-papistes). Je me bats pour le retour d'un roi sur le trône de France. Et lorsqu'enfin j'ai l'opportunité d'exprimer mes idées, même si cela doit passer par le biais des urnes, je vais la saisir.
Et sachez que pour ma part, si j'ai décidé d'accepter de faire des "concessions" c'est tout simplement car je me refuse d'abandonner le combat pour le Roi.

Quand à moi, je ne suis pas "anti-philippiste" comme Mifpo. En effet, même si je demeure légitimiste, j'ai tout-de-même du respect pour la branche cadette des Orléans. J'ai même de la sympathie pour le duc de Vendôme qui, ne l'oublions pas, descend de Louis-Philippe, mais aussi de Charles X par sa mère. De son entente avec S.A.R. Luis Alfonso, le duc d'Anjou, dépendra sans doute aussi l'avenir du royalisme.
Cessons nos querelles intestines et concentrons nos forces dans le combat pour le retour de la monarchie en France.
Le reste viendra après.

_________________
avatar
V.F.H.78
Vicomte

Masculin
Verseau Chèvre
Nombre de messages : 813
Age : 37
Localisation : Poissy (78)
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alliance Royale présente un orléaniste aux élections européennes dans l'Ouest

Message par Mickaelus le Sam 28 Mar 2009, 18:23

Partisan Blanc a écrit:L'alliance royale a pour vocation non pour prendre le pouvoir demain, mais d'avoir des hommes politiques qui pourra servir le jour venu, et qui n'est pas pour demain. Faut mettre un peu la question dynastique qui est encore loin, de côté.
Je ne vois pas bien en quoi l'oecuménisme et le syncrétisme sont des données nécessaires pour former des hommes politiques du point de vue royaliste, ni en quoi l'étiquette AR est nécessaire pour participer à des élections municipales en tant que candidat indépendant ou bien même en tant que candidat du MPF ou du FN dans l'optique d'occuper la place en attendant les grands événements.

Sur le reste, je suis navré que vous ne m'ayez pas lu (parfois j'ai l'impression que vous savez ce que vous allez répondre avant même d'avoir lu votre interlocuteur ^^'), mais je suis loin de m'être restreint à la question dynastique, qui n'a rien d'une question en ce qui me concerne. J'ai parlé de l'incompatibilité de la philosophie orléaniste qui anime le projet de l'AR avec la philosophie politique légitimiste. Nous l'avons d'ailleurs tous deux constaté lors de notre discussion sur la monarchie contractuelle et le droit divin dans l'autre rubrique. Le projet de l'AR mise à fond sur la notion de contrat.

V.F.H.78 a écrit:Et bien moi, tout comme mes ancêtres vendéens qui se sont battus au nom de Dieu et du Roi contre la République tyrannique et sanguinaire, je refuse de continuer à accepter et de cautionner cette République dont la "Liberté" n'est acceptée que si elle est conforme à ses idées (républicaines et anti-papistes).
On ne peut raisonnablement pas comparer le beau, grand, héroïque combat des Vendéens avec une petite et dérisoire campagne électorale, lors de laquelle on ne risque ni d'être blessé ou tué, ni de rétablir le roi. Ce n'est pas en se battant pour une monarchie au rabais que nous vaudrons ces glorieux ancêtres qui ont fait un don entier de leur personne sous le drapeau blanc des Bourbons. En plus, je sens déjà dans vos propos comme dans tous ceux des adhérents ou sympathisants de l'AR, légitimistes ou non d'ailleurs, la chape de plomb du politiquement correct : ou bien on est avec l'AR, sinon on serait un allié de la république. Cette prétention révoltante de l'AR à vouloir résumer le royalisme français alors qu'elle n'est pas capable d'en extraire l'essence philosophique est une absurdité. Et je le répète : si pour vous la philosophie orléaniste et syncrétiste qui anime ce parti concorde avec vos idées, grand bien vous fasse, et votez alors pour vos idées comme vous le dites. Mais ce ne sont pas des idées légitimistes.

Je rappelle, puisque personne ne semble le savoir sur les divers fora internet orléanistes (qu'ils prennent le cache-sexe œcuménique ou AR), qu'il existe un mouvement légitimiste qui a nom UCLF qui dispose de cercles qui n'attendent que d'être peuplés et animés, et que si on prend la peine de lire son Manifeste et la plate-forme politique de l'AR en comparaison, on verra vite le gouffre qui existe entre les deux. Je suis désolé, mais on peut parfaitement se battre dans le cadre d'une organisation légitimiste en faisant des actions très intéressantes même si plus localisées sans attendre tous les cinq ans.

Je n'ai rien contre la personne de Jean d'Orléans qui a pu écrire ou dire quelques discours intéressants. Mais je ne peux pas respecter sa prétention et celle de sa famille à défier la constitution fondamentale du royaume de France. Il méritera le respect quand il aura publiquement déclaré qu'il sait quelle est sa place dans la succession : ainsi pourra-t-il vraiment faire montre de la grandeur d'un prince capétien. Il n'y a pas de querelle et de question dynastique en ce qui me concerne : il y a une fronde parmi les royalistes de France qui veut détourner l'interprétation des lois fondamentales de façon intéressée. En s'associant à cette mise en doute infondée, l'AR se fait complice d'un relativisme qui n'est pas acceptable. Cette question doit être tranchée : les beaux discours ne servent à rien d'autre qu'à reculer pour mieux sauter. Tant qu'à faire on peut aussi ajouter le prince Napoléon à notre duo d'ailleurs histoire de se faire une guerre civile à trois factions si on se retrouve aux portes du pouvoir...

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alliance Royale présente un orléaniste aux élections européennes dans l'Ouest

Message par V.F.H.78 le Sam 28 Mar 2009, 18:33

Et pourquoi donc les membres de l'UCLF n'ont jamais voulu s'engager politiquement?
La voie des urnes est la meilleure façon de se faire entendre. Vous la trouverez sans doute trop "républicaine" mais a-t-on le choix aujourd'hui si l'on veut se faire entendre?
Les actions de l'UCLF, aussi louables soient-elles, sont si confidentielles que personne n'a jamais entendu parler d'eux. (hormis les initiés)
N'avez-vous jamais pensé que l'Alliance royale ne puisse être qu'un simple prologue? Une façon de relancer un débat depuis si longtemps oublié qui est celui de l'idée d'un retour de la monarchie en France.
Comprenez bien que dans cette optique d'un "prologue" à la monarchie, le choix du prince n'est pas d'actualité.

_________________
avatar
V.F.H.78
Vicomte

Masculin
Verseau Chèvre
Nombre de messages : 813
Age : 37
Localisation : Poissy (78)
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alliance Royale présente un orléaniste aux élections européennes dans l'Ouest

Message par Mickaelus le Sam 28 Mar 2009, 21:18

Je vais vous donner on ne peut plus clairement mon point de vue sur les "urnes" : je ne suis pas nécessairement contre le fait de s'en servir pour se faire quelque publicité à la condition qu'on dise pourquoi on le fait. C'est-à-dire, dans une optique royaliste, qu'il faut bien expliquer que se servir des élections ne signifie pas qu'on adhère au fait que la source du pouvoir est l'élection - ceci étant un principe absolument et sans conteste contraire au légitimisme, la source du pouvoir étant verticalement Dieu et horizontalement et chronologiquement la tradition. Un "parti légitimiste", si on valide cette hypothèse osée, lors d'élections européennes aurait pu ainsi s'en servir pour rappeler cette véritable définition de la souveraineté qui n'est ni celle des républicains (le peuple) ni celle des orléanistes (le contrat). Problème pour l'AR qui à mon avis lorgne sur la définition orléaniste...

L'UCLF est un mouvement et non un parti, mouvement légitimiste traditionnel qui plus est ce qui implique que l'élection n'est pas sa fonction a priori ; c'est donc un organisme qui conserve le principe royaliste français dans sa pureté, ce qui n'est pas exactement inutile par les temps qui courent, même voire surtout chez les royalistes dans leur diversité (je vous recommande la presse de l'UCLF, la Gazette Royale et la Blanche Hermine). Le fait de ne pas se présenter à des élections (rien n'empêche toutefois de le faire sans étiquette à des municipales par exemple) est simplement respecter des convictions qui font qu'au niveau national la source du pouvoir, sa légitimité n'a rien à voir avec la vox populi. Moi je pense ensuite qu'on peut se faire entendre sans élections, si on développait une branche militante active. Après tout, on voit des mouvements d'extrême droite, comme le Renouveau Français ou les Identitaires, qui arrivent à faire parler d'eux dans la presse sans élections. Dès lors, évidemment, si tous ceux qui se proclament légitimistes ignorent le mouvement légitimiste qui existe, le méprisent a priori, et ne jurent que par une Alliance Royale à la philosophie politique orléaniste en puissance, que voulez-vous que je vous dise : les choses ne peuvent se faire toutes seules ni sans bras ! Sans compter que je doute fort qu'on nous déroulera le tapis rouge et qu'une restauration puisse se faire sans combat ; il faudra une formation sans concession.

Sur l'idée du prologue, cela aurait pu être, mais ce n'est une raison pour produire un mauvais prologue. Si le prologue est dès la base, qui est encore relativement confidentielle, de tendance œcuménique et orléaniste, la suite ne peut être que pire en élargissant la diffusion et les adhésions (en lisant les dires d'un nombre effrayant de royalistes modernistes sur Facebook, je peux vous dire que mes craintes sont très justifiées). On ne peut pas lancer un débat en niant ce qu'on est, et puis qu'est-ce donc que cette notion de débat ? Les légitimistes sont fidèles à une tradition, ils n'ont rien à inventer : ils ont des principes à perpétuer. L'Alliance Royale les a purement et simplement évacués, comme si la France n'avait jamais connu de monarchie. Même dans une optique moderne et concessive, il aurait été si simple de prendre comme base de travail la Charte de 1814 ; mais non, même pas, rien du tout ! Et quant au choix du prince, effectivement cela n'est pas d'actualité : le choix a été déterminé depuis bien longtemps, depuis que les lois fondamentales ont été fixées par les règnes des Capétiens. Je rappelle tout de même que le fait de ne pas choisir le chef de l'État sur des critères partisans est l'un des arguments de poids du royalisme. Vous l'anéantissez complètement en donnant un poids équivalent aux frondeurs et aux fidèles de la tradition française. C'est inacceptable.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alliance Royale présente un orléaniste aux élections européennes dans l'Ouest

Message par Minervalis le Sam 28 Mar 2009, 22:59

Par principe, et bien que je commence aujourd'hui à avoir quelque conviction en la matière, je n'interviens jamais dans les échanges entre légitimistes et orléanistes, qui est l'une des premières choses que j'ai découvertes dans le monde royaliste... et que j'ai eu quelque mal à comprendre au début.

Mais je pense en effet qu'il ne faut pas confondre "tenter de se faire élire" et "se faire entendre", ce dernier but pouvant être atteint de bien des façons sans, qui plus est, mobiliser des fortunes cruellement absentes (tout le monde ne peut pas se financer par des fausses factures ou des détournements de fonds publics...)

Un vrai militantisme est en effet ce qui manque le plus aux royalistes. J'ai un peu l'impression, toute personnelle, que ces derniers, assurés de la légitimité (sans jeu de mots !) d'un ordre politique qui prend racine dans des sphères spirituelles supérieures se bornent à attendre avec confiance son immanquable restauration (toujours sans jeu de mots). Cependant, pendant ce temps, même si la république croule, c'est lentement, et le pays change à tel point que le descendant de Louis XVI risque de n'être plus que roi des... (vous m'avez compris).

Je ne peux décemment pas compter comme militants les gens que j'ai croisés dans d'autres forums très officiels, très fréquentés, mais très décevants et qui me paraissent parfois plus soucieux de montrer leur savoir (souvent très réel) plutôt que de sauver le pays. Il faudrait plus de forums comme celui-ci, indépendants, résolus, avec des membres neufs. Il en existe sûrement déjà quelques-uns. En avez-vous déjà repéré, Mickaelus, et envisagez-vous des liens réciproques qui favoriseraient la diffusion des idées sur lesquelles nous sommes tous d'accord ?
avatar
Minervalis
Vicomte

Masculin
Sagittaire Rat
Nombre de messages : 861
Age : 56
Localisation : Lutèce
Affinités politiques : Anti-républicain, Anti-démocrate, Anti-parlementaire, Réactionnaire, Contre-Révolutionnaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alliance Royale présente un orléaniste aux élections européennes dans l'Ouest

Message par Mifpo le Dim 29 Mar 2009, 03:23

"L'union fait la force." C'est ainsi que peut se résumer l'AR.
Pour moi, je ne considère pas cela comme une compromission car légitimistes et orléanistes ont un ennemi commun, l'immondice aux initiales RF. L'AR est ainsi la caisse de résonance du royalisme.
S'il y avait un parti explicitement légitimiste voulant se mêler au scrutin, j'y adhérerais de suite. Malheureusement, ce n'est pas le cas.

_________________
IN SAPIENTIA ROBVR
SIC REFLORESCENT

PRO DEO ET LVDOVICO XX DEI GRATIA FRANCIAE ET NAVARRAE REGE CHRISTIANISSIMO

Слобода или Смрт!

"Il ne faut jamais prendre les gens pour des cons mais il ne faut pas oublier qu'ils le sont." (les Inconnus)
avatar
Mifpo
Baron

Masculin
Poissons Tigre
Nombre de messages : 571
Age : 43
Localisation : Amaillou
Affinités politiques : antirépublicain depuis toujours anarchiste devenu royaliste légitimiste donc antiphilippiste

http://mifpo.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alliance Royale présente un orléaniste aux élections européennes dans l'Ouest

Message par V.F.H.78 le Dim 29 Mar 2009, 10:56

Je suis en tous points d'accord avec vous Mifpo.

"L'union fait la force", on pourrait même ajouter "la division cause la perte".

_________________
avatar
V.F.H.78
Vicomte

Masculin
Verseau Chèvre
Nombre de messages : 813
Age : 37
Localisation : Poissy (78)
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alliance Royale présente un orléaniste aux élections européennes dans l'Ouest

Message par Mifpo le Dim 29 Mar 2009, 11:20

Cependant, cette union n'est que de circonstance. Elle cessera le moment venu.

_________________
IN SAPIENTIA ROBVR
SIC REFLORESCENT

PRO DEO ET LVDOVICO XX DEI GRATIA FRANCIAE ET NAVARRAE REGE CHRISTIANISSIMO

Слобода или Смрт!

"Il ne faut jamais prendre les gens pour des cons mais il ne faut pas oublier qu'ils le sont." (les Inconnus)
avatar
Mifpo
Baron

Masculin
Poissons Tigre
Nombre de messages : 571
Age : 43
Localisation : Amaillou
Affinités politiques : antirépublicain depuis toujours anarchiste devenu royaliste légitimiste donc antiphilippiste

http://mifpo.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alliance Royale présente un orléaniste aux élections européennes dans l'Ouest

Message par Mickaelus le Dim 29 Mar 2009, 17:26

Minervalis a écrit:Par principe, et bien que je commence aujourd'hui à avoir quelque conviction en la matière, je n'interviens jamais dans les échanges entre légitimistes et orléanistes, qui est l'une des premières choses que j'ai découvertes dans le monde royaliste... et que j'ai eu quelque mal à comprendre au début.
Si cela peut vous rassurer, moi aussi j'ai eu du mal à comprendre cet état de choses quand je suis arrivé dans l'univers du royalisme, bien content de quitter le combat des chefs de la droite nationale je me suis retrouvé face au "combat des princes"...! Mais, j'ai personnellement un tempérament et des idées qui m'ont fait pencher tout de suite pour la philosophie politique traditionnelle et légitimiste et donc pour le prince qui va avec (mais cela va bien au-delà d'une adhésion à la simple personne d'un prince). En laissant le villiérisme qui me laissait sur ma faim je ne pouvais pas tomber dans l'orléanisme qui n'était qu'une autre forme de syncrétisme entre monarchie et république. J'aspirais à une vision française plus authentique.

Minervalis a écrit:Mais je pense en effet qu'il ne faut pas confondre "tenter de se faire élire" et "se faire entendre", ce dernier but pouvant être atteint de bien des façons sans, qui plus est, mobiliser des fortunes cruellement absentes (tout le monde ne peut pas se financer par des fausses factures ou des détournements de fonds publics...)
C'est ce que je m'évertue à dire, mais il semble que je ne sois pas prêt d'être entendu par les légitimistes libéraux qui n'arrivent pas à penser l'action en dehors du cadre démocratique (ou : la pub facile sans effort). Il n'y a aucun problème avec les légitimistes traditionnels et contre-révolutionnaires qui savent ce qu'il y a à attendre de se fondre dans un système démocratique dominé par la république, où quelqu'un comme Villiers qui fait plus de concession que l'AR atteint péniblement un score entre 2 et 5 % selon les temps, avec beaucoup plus de moyens. Je dis moi que les vrais légitimistes doivent faire vivre les cercles de l'UCLF dans leurs provinces, en créer si besoin, et pas perdre leur temps ailleurs. On ne nous servira pas le roi par la voie électorale, c'est une certitude.

Minervalis a écrit:Un vrai militantisme est en effet ce qui manque le plus aux royalistes. J'ai un peu l'impression, toute personnelle, que ces derniers, assurés de la légitimité (sans jeu de mots !) d'un ordre politique qui prend racine dans des sphères spirituelles supérieures se bornent à attendre avec confiance son immanquable restauration (toujours sans jeu de mots).
Il y a du vrai dans ce que vous présentez là Minervalis ; c'est la description même du courant qu'on appelle providentialiste, et qui peut, s'il est exacerbé, conduire à placer toute sa confiance en l'action de Dieu et à l'implorer par la prière. Le légitimisme, même si certains ont une tendance providentialiste que je ne me dissimule pas, ne se superpose pas avec cette tendance : il n'est pas difficile de savoir que Dieu a créé l'homme libre et qu'il attend de nous que nous tendions vers le Bien pour nous aider. Attendre tout de Dieu, n'est pas loin d'un certain fatalisme augustinien que je ne partage pas. Vous savez comme moi, vous qui êtes fidèle à l'Empire romain, que les civilisations sont mortelles (même si les restes sont un peu digérés et reformulés par les successeurs, mais c'est un autre débat).

Minervalis a écrit:Je ne peux décemment pas compter comme militants les gens que j'ai croisés dans d'autres forums très officiels, très fréquentés, mais très décevants et qui me paraissent parfois plus soucieux de montrer leur savoir (souvent très réel) plutôt que de sauver le pays.
Un savoir souvent très réel en matière historique, je suis d'accord, mais je trouve que la philosophie politique fait souvent presque complètement défaut (comme on le constate dans ce même sujet). Si on veut sauver une civilisation sans en extraire les principes fondamentaux, c'est mal parti... Sur le reste je crois qu'il y a un nombre très élevé de gens désespérés qui choisissent soit un confinement dans une pose esthétisante, soit une voie d'action pour l'action, comme c'est le cas avec l'AR. Mais en tant que légitimiste on ne peut ni attendre sans rien faire, ni agir dans une perspective qui n'est pas conforme à la tradition française.

Minervalis a écrit:Il faudrait plus de forums comme celui-ci, indépendants, résolus, avec des membres neufs. Il en existe sûrement déjà quelques-uns. En avez-vous déjà repéré, Mickaelus, et envisagez-vous des liens réciproques qui favoriseraient la diffusion des idées sur lesquelles nous sommes tous d'accord ?
Tout dépend de ce que vous appelez des "forums comme celui-ci", car pour ce qui est du légitimisme j'ai justement créé ce forum parce que je n'en connaissais aucun qui le défende vraiment. Il paraît que le premier forum Vive le Roy, que je n'ai connu que sur sa fin, avait été créé par un légitimiste du nom de Blancroy qui aurait disparu de la circulation sans prévenir. Vous connaissez la suite qui a abandonné cette formule depuis longtemps, au point que je l'ai quitté après m'être fait traiter de boulet réactionnaire par plusieurs modérateurs. J'ai essayé aussi, il y a assez longtemps maintenant, des fora patriotes mais le royalisme y est assez méprisé et noyé dans une masse relativiste compacte - et puis toujours cet électoralisme... Donc au jour d'aujourd'hui, non je ne connais pas de tel forum indépendant. Par contre, si vous voulez parler de gens qui privilégient un militantisme qui ne tient pas compte des seules élections, il est évident pour moi qu'on trouvera le plus de fraîcheur au Renouveau Français ou chez les Identitaires. Autant de jeunes cherchant la vraie France que j'aimerais bien voir venir au légitimisme dans le cadre d'une bonne formation.

Mifpo a écrit:"L'union fait la force." C'est ainsi que peut se résumer l'AR.
Pour moi, je ne considère pas cela comme une compromission car légitimistes et orléanistes ont un ennemi commun, l'immondice aux initiales RF. L'AR est ainsi la caisse de résonance du royalisme.
C'est ce qu'on pourrait croire à première vue, mais ce n'est malheureusement pas vrai et je n'aurai pas grand mal à le démontrer en employant plusieurs exemples.

Ce que vous dites, c'est la même chose que si on disait que parce que les diverses églises chrétiennes connaissent des difficultés et ont un ennemi commun qui est l'athéisme, elles devraient fusionner sous le terme d'Eglise chrétienne ; vous conviendrez qu'avec une telle formule, on ne donnerait pas cher de la peau du catholicisme à terme : eh bien je vous prédis la même chose pour les légitimistes au sein de l'Alliance Royale. L'AR c'est un peu le Vatican II du royalisme.

Deuxième exemple de manière logique. Je prends l'hypothèse d'une population de 1000 personnes, sur laquelle je compte 10 orléanistes et 10 légitimistes (pour être gentil, je crois que la proportion est très généreuse par rapport à notre situation mais c'est juste un raisonnement). Le but des légitimistes est la promotion de leurs idées légitimistes (je ne sais pas si c'est le vôtre aussi mais c'est le mien). Vaut-il mieux qu'ils restent 10/1000 en défendant vraiment leurs idées, ou qu'ils soient 20/1000 en défendant des idées orléanistes ? La première solution, c'est l'UCLF, la seconde, c'est l'AR. Voilà prouvée mathématiquement l'inutilité d'une telle démarche.

Dernière remarque, que j'ai déjà faite - mais comme on ne me lit jamais bien ! L'Alliance Royale n'est pas qu'une caisse de résonance du royalisme en général puisqu'elle prend parti sur des sujets politiques en leur donnant des réponses orléanistes, dans le sens de syncrétisme entre monarchie et république : ce n'est pas une réunion neutre. Les légitimistes qui adhèrent à cette démarche vont signer à terme leur propre marginalisation et la perte de leur indépendance (en supposant que cela fonctionne, ce que je ne crois pas).

Après, si on a compris tout ce que j'ai écrit (oui il faut tout lire) et qu'on persiste à dire que l'AR c'est mieux que l'UCLF pour militer pour ses vraies idées, c'est qu'on n'est pas légitimiste. Ou bien qu'on est en train de se faire rouler par la propagande de tous les fora et de toutes les organisations œcuméniques sans même s'en rendre compte. Il va falloir un peu plus que ça pour m'avoir messieurs les orléanistes...

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alliance Royale présente un orléaniste aux élections européennes dans l'Ouest

Message par V.F.H.78 le Dim 29 Mar 2009, 17:53

Ah! les orléanistes! Ces bêtes immondes!
Puisque c'est votre façon de voir les choses Mickaelus, soit. Encore une fois, je la respecte.
Mais sachez que si je me considère comme légitimiste (quoi que vous en pensiez), je me considère avant tout comme royaliste. La seule chose qui m'importe c'est le retour du Roi sur le trône de France ainsi que le retour de la France dans le giron de l'Eglise Catholique.
Et jamais je ne jetterai la pierre à l'Alliance royale, qui pour moi n'est pas "orléaniste", mais qui oeuvre pour la cause monarchiste de la façon la plus visible. Je dirais même que l'AR n'est que la face visible de l'iceberg. C'est pour cela qu'on ne peut la qualifier d'orléaniste car elle est composée de personnes venant de tous les mouvements royalistes. Des personnes ayant décidé, pour un temps, d'oublier leurs petits différents afin de s'unir pour la cause monarchiste lors de ces élections européennes. Mais ce n'est pas pour autant qu'elles renient leurs convictions intimes. Au contraire! C'est seulement qu'elles ont compris qu'avant même de débattre de leurs positions royalistes il fallait amener la question d'un possible retour de la monarchie en France. Faire comprendre aux gens, aux républicains de fait, que la République n'est pas l'unique horizon possible en France, qu'il existe une alternative. Et que monarchie ne rime pas avec tyrannie. On effacera pas 150 ans de République d'un simple coup de baguette magique!
Bref, je sais que je ne vous convaincrai pas Mickaelus, mais je vous serai gréé de respecter vous aussi que des légitimistes puissent adhérer à la vision de l'Alliance royale sans pour autant renier leurs propres convictions légitimistes.

_________________
avatar
V.F.H.78
Vicomte

Masculin
Verseau Chèvre
Nombre de messages : 813
Age : 37
Localisation : Poissy (78)
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alliance Royale présente un orléaniste aux élections européennes dans l'Ouest

Message par Mifpo le Dim 29 Mar 2009, 18:46

Si l'UCLF présentait des candidats, cela résoudrait le problème. Mais ce n'est pas le cas.
A trop vouloir s'effacer, on finit par disparaître.

_________________
IN SAPIENTIA ROBVR
SIC REFLORESCENT

PRO DEO ET LVDOVICO XX DEI GRATIA FRANCIAE ET NAVARRAE REGE CHRISTIANISSIMO

Слобода или Смрт!

"Il ne faut jamais prendre les gens pour des cons mais il ne faut pas oublier qu'ils le sont." (les Inconnus)
avatar
Mifpo
Baron

Masculin
Poissons Tigre
Nombre de messages : 571
Age : 43
Localisation : Amaillou
Affinités politiques : antirépublicain depuis toujours anarchiste devenu royaliste légitimiste donc antiphilippiste

http://mifpo.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alliance Royale présente un orléaniste aux élections européennes dans l'Ouest

Message par Mickaelus le Lun 30 Mar 2009, 16:11

V.F.H.78 a écrit:Bref, je sais que je ne vous convaincrai pas Mickaelus, mais je vous serai gréé de respecter vous aussi que des légitimistes puissent adhérer à la vision de l'Alliance royale sans pour autant renier leurs propres convictions légitimistes.
Sur la question du respect, je vous répondrai ceci. Je pense plus respecter les gens en leur disant franchement que je ne suis pas d'accord avec leurs idées qu'en les caressant dans le sens du poil : n'être pas d'accord avec une idée ne signifie pas nécessairement considérer son opposant, celui qui l'énonce, comme un moins que rien ou une bête immonde comme vous le dites à propos des orléanistes. Si pour respecter une idée à laquelle je n'adhère pas et qui est fausse, je dois admettre qu'elle est potentiellement aussi juste que celle que je lui oppose (comme c'est le cas en adhérant à l'AR) et à laquelle je crois de toutes mes forces, alors c'est un non sens total que je ne peux vous accorder. Je ne suis pas démocrate et ai créé ce forum pour défendre le légitimisme traditionnel, rien d'autre. Je laisse la possibilité aux inscrits de s'exprimer comme ils le souhaitent (sauf le blasphème), mais on (moi le plus souvent puisque je suis l'âme de ce lieu) leur répondra toujours dans une perspective purement légitimiste. A chacun de voir si son ego peut le supporter.

Sur la question de l'Alliance Royale et de l'orléanisme (je parle d'orléanisme "libéral" en tant que philosophie politique, pas de nationalisme maurassien, encore que le "royaliste parce que nationaliste" de l'Action Française est aussi autre chose que le légitimisme contre-révolutionnaire à la Maistre et Bonald), je vais vous récapituler pourquoi je pense qu'il y a collusion, d'abord parce que, pour répondre à votre argument, le fait que des royalistes de plusieurs tendances y adhèrent ne change rien au fait que ce parti propose une plate-forme politique et prend parti (que ce ne soit qu'implicitement par le silence) sur plusieurs sujets. Qu'on ne soit pas d'accord avec tout, on le cautionne si on adhère, au moins potentiellement dans l'hypothèse d'une restauration sur de telles bases. Si ce parti part tout de suite dans cette hypothèse concessive, en s'élargissant il ira nécessairement vers le modernisme - vous vous serez noyé dans la masse.

- Le premier point c'est la méthode de construction de la plate-forme politique, qui s'apparente pour moi à la table rase et à la reconstruction dans l'abstrait (idéalisme). Alors que le légitimisme est un royalisme qui s'ancre dans une tradition et le passé, qui a toujours évolué depuis des racines (que ce soit pour les lois fondamentales ou les coutumes), on utilise ici une méthode philosophique que n'aurait pas renié Voltaire. Tirer un trait sur toutes les avancées des Capétiens est une régression terrible.

- Deuxième point, la source du pouvoir. Pour un légitimiste elle provient de Dieu et de la tradition : étant donné le premier point, c'est une appropriation humaine qui est en contradiction avec cette donnée. Mettre en débat le royalisme par les urnes sous les yeux du peuple, c'est lui proposer un contrat : un roi choisi sur cette base le sera comme Louis-Philippe avec la Charte de 1830, c'est le roi du peuple, le roi des Français. Mais certainement pas le roi de France.

- Troisième point, celui qui est le plus souvent cité au détriment des deux précédents qui sont pourtant aussi importants, la personne du roi et le drapeau. Il n'est pas acceptable quand on présente comme un des arguments principaux le fait de ne pas pouvoir choisir le roi et l'hérédité, de ne pas être capable de donner son nom. Il y a des lois fondamentales qu'il n'y a pas lieu de remettre en cause : les dire optionnelles, c'est de l'orléanisme ou même du bonapartisme et du césarisme. Même chose pour le drapeau : le drapeau bleu blanc rouge ne doit pas être celui de la monarchie, il ne l'a été que sous Louis-Philippe (Louis XVI sous la contrainte c'est autre chose).

- Dernier point, le point de vue sur la religion. C'est abordé en demi-teinte, on parle de l'héritage catholique et de la nécessité d'un roi catholique, mais je sens très bien que la formule retenue serait bien plus proche de celle du Premier Empire que de celle, pourtant déjà libérale, de la Charte de 1814 (qui elle n'est pas citée une fois).

Voilà pourquoi en résumé j'affirme que l'Alliance Royale est de tendance orléaniste dans les faits. Très clairement, il m'est impossible de faire la différence entre cette plate-forme politique pourtant royaliste, et le programme que pourrait écrire un parti bonapartiste monarchiste (et je me suis intéressé de très près au bonapartisme il y a quelques années). Si vous la voyez vraiment, expliquez-le moi, avec des arguments précis de préférence.

Mifpo a écrit:Si l'UCLF présentait des candidats, cela résoudrait le problème. Mais ce n'est pas le cas.
A trop vouloir s'effacer, on finit par disparaître.
La doctrine légitimiste n'a survécu que parce que des fidèles se sont engagés pour l'entretenir et la diffuser, ne fût-ce qu'humblement ; l'AR ne contribue aucunement à diffuser la philosophie politique légitimiste, au contraire de l'orléaniste : comme on le lit ci-dessus, Maistre, Bonald, l'héritage capétien sont purement et simplement laissés pour compte au profit d'une reconstruction abstraite déracinée et d'un syncrétisme qui sur les valeurs va sur le même terrain que la Ve République.

Deuxième chose, même en prenant en compte votre engagement à l'AR, je ne vois pas pourquoi vous dédaignez a priori une participation en parallèle à l'UCLF. Le fait qu'on ne puisse communiquer avec les gens qu'à travers le prisme électoral est faux, au contraire le royalisme doit montrer par son type de militantisme même qu'il est possible de réfléchir politiquement sans s'en tenir nécessairement au système démocratique. En plus, vous privilégiez complètement la forme sur le fond alors que le royalisme doit miser sur l'excellence. De toute façon, vous serez bien forcé d'y venir : si (quand) la guerre civile éclate(ra), j'espère que vous ne vous battrez pas qu'en agitant dans les airs un bulletin de vote AR...

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alliance Royale présente un orléaniste aux élections européennes dans l'Ouest

Message par Partisan_Blanc le Lun 30 Mar 2009, 17:56

Le but est de faire des royalistes capables de gouverner, la question dynastique n'est pas aujourd'hui.

Partisan_Blanc
Baron

Gémeaux Coq
Nombre de messages : 474
Age : 35

http://partisanblanc.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alliance Royale présente un orléaniste aux élections européennes dans l'Ouest

Message par Mavendorf le Lun 30 Mar 2009, 18:26

Partisan_Blanc a écrit:Le but est de faire des royalistes capables de gouverner, la question dynastique n'est pas aujourd'hui.

Capables de gouverner au service de qui ???

C'est là que se tient toute la question... Je crois que nous gagnerons tous notre temps à former des royalistes autonomes et responsables, capables d'apporter des réponses à des situations concrètes à la lumière de bon principes...
L'histoire montre qu'aucune lutte démocratique n'a jamais donné aux tenants du droit naturel l'accès au gouvernement, nombreux sont ceux qui ont perdu leur âme pour ne pas l'avoir compris, et cela dans des conditions autrement plus favorbales qu'elles ne le sont aujourd'hui (rappelons nous la triste affaire du ralliement de l'Eglise à la république de Léon XIII)...

_________________
"Si j'avance, suivez moi; si je meurs, vengez moi; si je recule, tuez-moi" Henri de La Rochejaquelein
avatar
Mavendorf
Baron

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 390
Age : 44
Localisation : Royaume de France
Affinités politiques : Royaliste Légitimiste

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alliance Royale présente un orléaniste aux élections européennes dans l'Ouest

Message par V.F.H.78 le Lun 30 Mar 2009, 18:41

Mickaelus a écrit:
pour le drapeau : le drapeau bleu blanc rouge ne doit pas être celui de la monarchie, il ne l'a été que sous Louis-Philippe (Louis XVI sous la contrainte c'est autre chose).
Approuvez-vous donc le refus du comte de Chambord d'accepter le trône de France en 1873 sous prétexte qu'on lui refusait le drapeau blanc fleurdelysé? Bien entendu qu'il s'agit d'un des symboles forts de la royauté. Seulement par son refus le comte de Chambord (qui aurait DU devenir le roi Henri V) a définitivement enterré tout espoir de restaurer la monarchie. S'en suivirent 136 ans de République. N'aurions-nous pas pu être encore une monarchie aujourd'hui sans ce refus? Bien-sûr son refus était légitime, mais n'aurait-il pas pu tout simplement "accepter" ce drapeau, accepter un compromis, le temps d'être couronné? Après, alors, il aurait pu faire revenir le drapeau blanc.
Si l'on proposait à S.A.R. Luis Alfonso d'accepter le trône de France et qu'il refusait pour le même motif (le drapeau bleu-blanc-rouge), l'accepteriez-vous? Je crois deviner votre réponse.
Moi je reste convaincu qu'il faut savoir accepter certains compromis, du moins un temps, s'il l'on veut garder ne serait-ce qu'un infime espoir de restaurer un jour la monarchie en France.

Partisan_Blanc a écrit:Le but est de faire des royalistes capables de gouverner, la question dynastique n'est pas aujourd'hui.
Là je ne suis pas d'accord. Le but n'est autre que d'amener les français à réfléchir sur la question de la royauté et de la possibilité d'un retour à la monarchie en France. Je ne vois les membres de l'Alliance royale ni-plus-ni-moins que comme des "messagers".
Pour un royaliste la seule personne qui puisse gouverner c'est le roi.

_________________
avatar
V.F.H.78
Vicomte

Masculin
Verseau Chèvre
Nombre de messages : 813
Age : 37
Localisation : Poissy (78)
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alliance Royale présente un orléaniste aux élections européennes dans l'Ouest

Message par Mavendorf le Lun 30 Mar 2009, 19:18

V.F.H.78 a écrit:
Mickaelus a écrit:
pour le drapeau : le drapeau bleu blanc rouge ne doit pas être celui de la monarchie, il ne l'a été que sous Louis-Philippe (Louis XVI sous la contrainte c'est autre chose).
Approuvez-vous donc le refus du comte de Chambord d'accepter le trône de France en 1873 sous prétexte qu'on lui refusait le drapeau blanc fleurdelysé? Bien entendu qu'il s'agit d'un des symboles forts de la royauté. Seulement par son refus le comte de Chambord (qui aurait DU devenir le roi Henri V) a définitivement enterré tout espoir de restaurer la monarchie. S'en suivirent 136 ans de République. N'aurions-nous pas pu être encore une monarchie aujourd'hui sans ce refus? Bien-sûr son refus était légitime, mais n'aurait-il pas pu tout simplement "accepter" ce drapeau, accepter un compromis, le temps d'être couronné? Après, alors, il aurait pu faire revenir le drapeau blanc.
Si l'on proposait à S.A.R. Luis Alfonso d'accepter le trône de France et qu'il refusait pour le même motif (le drapeau bleu-blanc-rouge), l'accepteriez-vous? Je crois deviner votre réponse.
Moi je reste convaincu qu'il faut savoir accepter certains compromis, du moins un temps, s'il l'on veut garder ne serait-ce qu'un infime espoir de restaurer un jour la monarchie en France.


La Monarchie est une forme de gouvernement où s'exprime au sommet de l'état, la volonté physique d'UN SEUL... Volonté juridiquement la plus haute.
Après avoir rappeler ce principe essentiel, ne vous parait-il pas complétement absurde le fait que le Roi de France soit dans une quelconque obligation de "négocier" les couleurs de son drapeau ???
^^

_________________
"Si j'avance, suivez moi; si je meurs, vengez moi; si je recule, tuez-moi" Henri de La Rochejaquelein
avatar
Mavendorf
Baron

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 390
Age : 44
Localisation : Royaume de France
Affinités politiques : Royaliste Légitimiste

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alliance Royale présente un orléaniste aux élections européennes dans l'Ouest

Message par V.F.H.78 le Lun 30 Mar 2009, 19:32

Non. Il en allait du salut de la monarchie en France. Le comte de Chambord DEVAIT accepter ça.
Il est clair qu'un roi n'a pas à négocier quoi que ce soit... tant qu'il est sur le trône. Mais les Bourbons l'avaient perdu ce trône, avec Charles X. Le cas de figure était donc, en quelque sorte, inédit pour le comte de Chambord.
Ce qu'il faut comprendre c'est qu'une fois la monarchie rétablie le Roi aurait pu remettre le drapeau blanc, et imposer SA volonté.

_________________
avatar
V.F.H.78
Vicomte

Masculin
Verseau Chèvre
Nombre de messages : 813
Age : 37
Localisation : Poissy (78)
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alliance Royale présente un orléaniste aux élections européennes dans l'Ouest

Message par Mavendorf le Lun 30 Mar 2009, 20:09

V.F.H.78 a écrit: Le comte de Chambord DEVAIT accepter ça.

Et d'où sort cette autorité à laquelle selon vous le comte de Chambord AURAIT DU accepter de se soumettre ? Je crois hélas, par je ne sais par quelle pirouette où manigance, vous comptez restaurer la Monarchie de manière "progressive"... Encore une fois de grace, admettez l'absurdité de cette desastreuse "espérance". Je sais que si vous êtes là avec nous sur ce forum, c'est que vous faites déjà probablement des efforts énormes. Cependant n'ayez pas peur d'aller directement à l'essentiel.

C'est l'attitude inverse qu'il faut tenir, pour remettre le Roi sur le trône de France, nous devons être en rupture radicale avec le système ! C'est à cela que nous devons utiliser toute notre énergie. Ce n'est pas aux élections que nous devons préparer nos compatriotes les plus éclairés...

_________________
"Si j'avance, suivez moi; si je meurs, vengez moi; si je recule, tuez-moi" Henri de La Rochejaquelein
avatar
Mavendorf
Baron

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 390
Age : 44
Localisation : Royaume de France
Affinités politiques : Royaliste Légitimiste

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alliance Royale présente un orléaniste aux élections européennes dans l'Ouest

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum