Banquet royaliste de fin d'année (28 juin)

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Banquet royaliste de fin d'année (28 juin)

Message par V.F.H.78 le Mer 17 Juin 2009, 12:15

lulo a écrit:Allons, vous n'allez pas nous faire croire que l'électorat de l'AR se compose exclusivement de légitimistes...
Dans les 4000 et quelques voix obtenues, on trouve certainement plus de maurassiens et d'orléanistes de tous poils que de légitimistes.
Disons que sur les 4244 voix pour l'AR, je dirais qu'il doit bien y avoir un bon tiers (si ce n'est plus) de légitimistes. Mais, je vous l'accorde, dans ces 4244 voix il y a probablement plus de maurassiens et d'orléanistes de tous poils que de légitimistes. Malheureusement...

_________________

V.F.H.78
Vicomte

Masculin
Verseau Chèvre
Nombre de messages : 813
Age : 37
Localisation : Poissy (78)
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banquet royaliste de fin d'année (28 juin)

Message par lulo le Mer 17 Juin 2009, 12:23

A Partisan Blanc,

"Désolé c'est concret, depuis 1830, on n'a pas la marque de la légitimité "le roi est mort vive le roi"."

Mais si, cela existe EN DROIT. Tous les régimes politiques qui se sont succédés depuis 1789 (à l'exception de la période 1815-1830) sont fondés sur un abus de pouvoir,un coup d'Etat perpétré au nom d'une souveraineté nationale qui n'existe pas: il sont donc ILLEGITIMES en droit.


A VFH78,

C'est heureux, au contraire, que la majorité des légitimistes français aient tiré les leçons du passé, et soient simplement cohérents, en ne tombant pas dans le panneau AR.

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banquet royaliste de fin d'année (28 juin)

Message par Partisan_Blanc le Mer 17 Juin 2009, 12:54

Je n'ai pas dit qu'ils étaient légitimes, au contraire j'ai dit que la légitimité était morte en 1793.
Mais concrètement, il n'y plus de rois qui ont succédé à d'autres, sauf en 1824.

Partisan_Blanc
Baron

Gémeaux Coq
Nombre de messages : 474
Age : 35

http://partisanblanc.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banquet royaliste de fin d'année (28 juin)

Message par lulo le Mer 17 Juin 2009, 13:01

A Partisan Blanc,

Merci pour la précision, mais nous avions remarqué qu'il n'y a plus de monarque légitime régnant depuis 1830, c'est même un peu la raison d'être du légitimisme...!!!

La légitimité n'est pas morte (puisqu'il y a encore un chef à la maison de Bourbon!), elle est "en sommeil" depuis 1789, et pas depuis 1793: les institutions légitimes ont été éclipsées par un coup d'Etat d'une poignée d'hommes auto-proclamés "représentants de la nation"; que Louis XVI ait accepté cette situation de fait ne change rien.

Après, ce qui compte, c'est le DROIT, c'est précisément ce qui fonde toute légitimité politique: le droit royal français est toujours vivant, et les tribunaux républicains l'ont fait remarquer par eux fois à la famille d'Orléans...!!!

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banquet royaliste de fin d'année (28 juin)

Message par Partisan_Blanc le Mer 17 Juin 2009, 15:43

Une dynastie est légitime, selon de Maistre quand elle dure. Ce n'est plus le cas, en étant libéral depuis 1870.

Partisan_Blanc
Baron

Gémeaux Coq
Nombre de messages : 474
Age : 35

http://partisanblanc.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banquet royaliste de fin d'année (28 juin)

Message par lulo le Mer 17 Juin 2009, 20:06

A Partisan Blanc,

Je ne comprends pas bien ce que vous voulez dire, mais en tous cas, vous vous donnez du mal pour prendre la légitimité en défaut!!!

J. de Maistre, si tant est qu'il ait bien voulu dire cela, ne saurait se substituer aux LFDR: ce sont elles, et elles SEULES, qui désignent le Roi. Et on ne sache pas qu'elles aient été abolies, d'ailleurs aucune puissance terrestre ne pourrait le faire, si ce n'est Dieu...

Je ne vois pas où les Bourbons seraient des libéraux depuis 1870??????

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banquet royaliste de fin d'année (28 juin)

Message par Partisan_Blanc le Mer 17 Juin 2009, 20:51

lulo a écrit:A Partisan Blanc,

Je ne comprends pas bien ce que vous voulez dire, mais en tous cas, vous vous donnez du mal pour prendre la légitimité en défaut!!!

J. de Maistre, si tant est qu'il ait bien voulu dire cela, ne saurait se substituer aux LFDR: ce sont elles, et elles SEULES, qui désignent le Roi. Et on ne sache pas qu'elles aient été abolies, d'ailleurs aucune puissance terrestre ne pourrait le faire, si ce n'est Dieu...

Je ne vois pas où les Bourbons seraient des libéraux depuis 1870??????

Oui mais vous êtes gentil, c'est quand même gênant que depuis 1883, on n'arrive pas à déterminer qui est le roi légitime. Vous allez me répondre Louis, et moi Henri. Je ne veux retourner dans la querelle steril.

Je n'ai pas dit que les Bourbons furent libéraux. J'ai pris la date de 1870, comme la chute du dernier souverain français, Napoléon III.
Si sa descende régnait actuellement, cette dynastie serait légitime. Comme les Orléans si Louis Philippe n'avait pas quitté le pouvoir ou les Bourbons après 1830.
Depuis 1793, AUCUN REGIME n'a su duré et se légitimer.
Vous allez me parler de la Vème république, mais vu le nombre de révision qu'elle a subi qui l'a déformée dans son essence, les ruptures orchestrées par les nouveaux présidents pour se démarquer de l'ancien, ne sont pas des marques de légitimité d'une part d'un régime.
La république américaine est légitime car elle dure et personne ne conteste les institutions et la constitutions, mais pas en France.

Que ca soit Louis ou Henri, les légistes devront se pencher pour légitimer le dernier roi, et je le conseille de faire sacrer son fils de son vivant.

Partisan_Blanc
Baron

Gémeaux Coq
Nombre de messages : 474
Age : 35

http://partisanblanc.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banquet royaliste de fin d'année (28 juin)

Message par lulo le Mer 17 Juin 2009, 21:36

"Oui mais vous êtes gentil, c'est quand même gênant que depuis 1883, on n'arrive pas à déterminer qui est le roi légitime. Vous allez me répondre Louis, et moi Henri. Je ne veux retourner dans la querelle steril."

"Mais si on y arrive!!! Avec de justes notions de droit et de science politique, c'est même clair comme de l'eau de roche:

http://www.viveleroy.fr/article8.html

"Je n'ai pas dit que les Bourbons furent libéraux. J'ai pris la date de 1870, comme la chute du dernier souverain français, Napoléon III."

Souverain dictateur et usurpateur du pouvoir de la II° République, elle-même usurpatrice du pouvoir de la monarchie de Juillet, elle-même usurpatrice du pouvoir de Charles X... Pas franchement le meilleur exemple, Napoléon III!!!

"Si sa descende régnait actuellement, cette dynastie serait légitime."

Absolument pas! Ce n'est pas le TEMPS qui légitime une dynastie, mais le DROIT.

"Comme les Orléans si Louis Philippe n'avait pas quitté le pouvoir ou les Bourbons après 1830."

1°) Merci de ne pas mettre rois légitimes et usurpateurs sur le même plan!
2°) Louis-Philippe a "quitté le pouvoir", mais un peu sous la contrainte d'une révolution...
3°) Même remarque que pour les Bonaparte: pour être souverain légitime en France, il faut être désigné par les LFDR. Bien que Louis-Philippe et les Orléans aient été dans l'ordre de succession (mais déjà à cette époque, loin, loin...!), ils ont usurpé le trône. Et si cela avait duré, ça n'y aurait rien changé... de toute manière, ce n'est pas en faisant de la fiction historique qu'on se justifie...

"Depuis 1793, AUCUN REGIME n'a su duré et se légitimer."

Oui, à commencer par la Restauration, je sais... Pourquoi? C'est parce que tous les régimes depuis 1789 s'appuient plus ou moins sur la Révolution et ses principes, laquelle entraîne inexorablement l'instabilité politique. Donc, pour en sortir, retour à la monarchie traditionnelle, qui ignore superbement les prétentions libérales et démocratiques.

"Vous allez me parler de la Vème république"

Non, sincèrement, je n'y pensais guère... Et avec ses 51 ans, elle n'en est pas encore aux 70 ans de la III°.

"mais vu le nombre de révision qu'elle a subi qui l'a déformée dans son essence, les ruptures orchestrées par les nouveaux présidents pour se démarquer de l'ancien, ne sont pas des marques de légitimité d'une part d'un régime."

Tout à fait, mais c'est le propre des états modernes, toujours à défaire et à refaire ce qui est intangible en principe...
J'ajouterai qu'il ne suffit pas, comme De Gaulle, de s'auto-proclamer dépositaire de la légimité française pour l'être réellement...

"La république américaine est légitime car elle dure et personne ne conteste les institutions et la constitutions, mais pas en France."

Cela, c'est à voir... une république ne vaudra jamais la monarchie pour la réalisation du bien commun, a fortiori quand il s'agit d'une république fondée par des francs-maçons sur leurs principes...

"Que ca soit Louis ou Henri, les légistes devront se pencher pour légitimer le dernier roi, et je le conseille de faire sacrer son fils de son vivant."

Ils l'ont déjà fait, deux fois devant les tribunaux...!!! Et la pratique des X°-XII° s. ne sera pas forcément adaptée à la situation d'alors.

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banquet royaliste de fin d'année (28 juin)

Message par Partisan_Blanc le Mer 17 Juin 2009, 22:15

Les LFDR ont disparu avec la monarchie, en 1791. La preuve, Louis XVIII songea à faire de sa petite-nièce, Louis d'Artois.

C'est comme si on songeait élire le président par la constitution de la IIIème république.

Les LFDR vont de paire avec la royauté, les coutûmes, les parlements, les états généraux...

Partisan_Blanc
Baron

Gémeaux Coq
Nombre de messages : 474
Age : 35

http://partisanblanc.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banquet royaliste de fin d'année (28 juin)

Message par Mifpo le Mer 17 Juin 2009, 22:18

Hérétique!

_________________
IN SAPIENTIA ROBVR
SIC REFLORESCENT

PRO DEO ET LVDOVICO XX DEI GRATIA FRANCIAE ET NAVARRAE REGE CHRISTIANISSIMO

Слобода или Смрт!

"Il ne faut jamais prendre les gens pour des cons mais il ne faut pas oublier qu'ils le sont." (les Inconnus)

Mifpo
Baron

Masculin
Poissons Tigre
Nombre de messages : 571
Age : 42
Localisation : Amaillou
Affinités politiques : antirépublicain depuis toujours anarchiste devenu royaliste légitimiste donc antiphilippiste

http://mifpo.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banquet royaliste de fin d'année (28 juin)

Message par lulo le Mer 17 Juin 2009, 22:35

"Les LFDR ont disparu avec la monarchie, en 1791. La preuve, Louis XVIII songea à faire de sa petite-nièce, Louis d'Artois."

Totalement FAUX, car PERSONNE n'a le droit de toucher aux LFDR. Et Dieu a assez montré le soutien qu'Il leur apporte.
Elles sont donc autant valables hier qu'aujourd'hui, et c'est précisément pour ça qu'elles sont les SEULES garantes du bien commun en France, et la source de toute légitimité du pouvoir chez nous.

"C'est comme si on songeait élire le président par la constitution de la IIIème république."

Je ne vois pas le rapport...??? Mais il y a encore plus absurde; figurez-vous que certains veulent mettre le Roi au vote...!!!

"Les LFDR vont de paire avec la royauté, les coutûmes, les parlements, les états généraux..."

Argument aussi ridicule que puéril... on croirait un républicain!!!!!
Ce qui fait justement la force des LFDR, c'est qu'elle sont capables de s'adapter aux évolutions de la société française; vous croyez sincèrement que vivre en l'an 500 et en 1700, c'était la même chose???

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banquet royaliste de fin d'année (28 juin)

Message par Partisan_Blanc le Mer 17 Juin 2009, 23:39

Des lois qui ne sont plus appliquées concrètement, tombent en désuétude.

Partisan_Blanc
Baron

Gémeaux Coq
Nombre de messages : 474
Age : 35

http://partisanblanc.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banquet royaliste de fin d'année (28 juin)

Message par lulo le Mer 17 Juin 2009, 23:46

Le principe de non-séparation de l'Eglise et de l'Etat est un principe traditionnel de l'enseignement du Magistère: or, aujourd'hui, le Vatican l'a jeté aux oubliettes, et plus aucun catholique ne l'applique.
Est-ce que pour autant il n'est plus valable? Non, car il est fondé sur les lois naturelles et divines, qui sont intangibles.

Les LFDR sont intangibles, car ce sont elles qui ont assuré 1500 ans de bien commun en France: leur droit ne meure pas, car elles sont le fondement de la légitimité politique en France, je me répète.

Lisez donc le lien!!! Ca vous permettra au moins de savoir sur quoi je me base!

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banquet royaliste de fin d'année (28 juin)

Message par Partisan_Blanc le Jeu 18 Juin 2009, 00:04

1500 muais. Ce surtout appliqué à partir des Valois et affiné par la suite.

Partisan_Blanc
Baron

Gémeaux Coq
Nombre de messages : 474
Age : 35

http://partisanblanc.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banquet royaliste de fin d'année (28 juin)

Message par lulo le Jeu 18 Juin 2009, 00:07

Même si une loi n'était pas explicitement formulée jusqu'à telle époque, c'est l'USAGE qui permet de le faire: grâce au "miracle capétien", on n'a pas eu besoin de préciser la règle de primogéniture mâle de 987 à 1316, par exemple.

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banquet royaliste de fin d'année (28 juin)

Message par V.F.H.78 le Jeu 18 Juin 2009, 07:39

Pour en revenir au sujet de départ (on s'en est encore très éloigné...), il semblerait que le fameux banquet royaliste ait été complètement récupéré par le GAR. Ils ont un peu modifié le titre de l'affiche et ça donne ceci :



Il s'agira donc, comme je me doutais bien, essentiellement d'une réunion de Camelots du Roi ; donc de maurrassiens et d'orléanistes.

_________________

V.F.H.78
Vicomte

Masculin
Verseau Chèvre
Nombre de messages : 813
Age : 37
Localisation : Poissy (78)
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banquet royaliste de fin d'année (28 juin)

Message par lulo le Jeu 18 Juin 2009, 08:44

"Pour en revenir au sujet de départ (on s'en est encore très éloigné...)"

On s'en est éloigné... parce qu'il n'y avait pas grand chose à dire sur ce banquet!!!

"il semblerait que le fameux banquet royaliste ait été complètement récupéré par le GAR. Ils ont un peu modifié le titre de l'affiche"

Un peu effectivement...!!! La première version sera-t-elle seulement encore diffusée???

"Il s'agira donc, comme je me doutais bien, essentiellement d'une réunion de Camelots du Roi ; donc de maurrassiens et d'orléanistes."

Eh bien, ça y est, vous découvrez les revers des alliances électorales! Vous ne pensiez tout de même pas que ces gens roulaient réellement AR, pour vos beaux yeux, par solidarité royaliste, et encore moins par conviction sur le programme AR???
L'AR s'est objectivement servi d'eux, et maintenant, ils lui rendent la pareille... C'est d'une banalité à pleurer, dès lors qu'on a accepté la règle du jeu démocratique... Et ce n'est qu'un début!!!

Maintenant, on ne se demande plus qui est le dindon de la farce...

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banquet royaliste de fin d'année (28 juin)

Message par Partisan_Blanc le Jeu 18 Juin 2009, 08:54

lulo a écrit:Même si une loi n'était pas explicitement formulée jusqu'à telle époque, c'est l'USAGE qui permet de le faire: grâce au "miracle capétien", on n'a pas eu besoin de préciser la règle de primogéniture mâle de 987 à 1316, par exemple.

Mouais, sous les Mérovingiens, le royaume fut divisé entre héritier, et sous les carolingiens, la monarchie était élective. Ce qui a permis à Hugues Capet de se faire élire.

Partisan_Blanc
Baron

Gémeaux Coq
Nombre de messages : 474
Age : 35

http://partisanblanc.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banquet royaliste de fin d'année (28 juin)

Message par lulo le Jeu 18 Juin 2009, 09:04

Bon, je remets le lien...

http://www.viveleroy.fr/article8.html

Je n'ai jamais dit que les LFDR se soient faites en un jour, et nous soient arrivés avec la Ste Ampoule le jour du baptême de Clovis!
La légitimité naturelle de la monarchie a progressé lentement, mais précisément par le développement des LFDR, à cause de situations précises.
Il est ridicule de vouloir revenir à un point précis de son Histoire, avant le complet développement de la monarchie, et donc avant sa perfection dans l'accomplissement du bien commun: c'est un "historicisme" condamné dans le domaine religieux par Pie XII, et qui n'en est pas moins une grave erreur en politique.

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banquet royaliste de fin d'année (28 juin)

Message par Mickaelus le Jeu 18 Juin 2009, 15:50

Je viens de lire ce qui s'est écrit depuis avant-hier, et force est de constater que le problème de l'AR entre légitimistes sera une pomme de discorde au moins autant sinon plus importante et persévérante, au final, que le problème dynastique causé par les orléanistes et providentialistes. Les débats sont intéressants parce qu'ils permettent de mettre en lumière la différence entre les légitimistes traditionnels, ligne défendue par ce forum et le mouvement légitimiste officiel (UCLF associée à l'IMB pour le prince), et tout ce qui se laisse contaminer plus ou moins par l'esprit de la Révolution et du relativisme, sous quelque aspect que ce soit.

lulo a écrit:Cela étant, j'aurai de graves réserves sur les troupes nationalistes, réactionnaires, identitaires et consorts; je ne crois sincèrement pas qu'il seraient des auxiliaires précieux et zélés pour la légitimité, autant pour des raisons doctrinales (certains points sont à l'opposé de nos conceptions) que pratiques: rappelez-vous du soutien enthousiaste de l'AF étudiante aux anarchistes saboteurs des voies ferrées, l'année dernière... Attention aux surprises, le jour venu!!!
Ce que je voulais dire en parlant de l'effondrement du système et du "jour venu", j'espère que vous l'aurez tous compris, c'est que, et j'irai dans le sens de Mavendorf, j'espère que beaucoup dans ces camps réactionnaires et nationalistes, qui ne sont clairement pas prêts aujourd'hui j'en conviens bien volontiers, sauront se tourner vers la seule alternative au système bleu blanc rouge qui a broyé et anéanti ce pays sous le rouleau compresseur de ses contre-valeurs, alternative qui ne peut être que la véritable tradition française, la monarchie capétienne traditionnelle. Il y en a peut-être un certain nombre qui sera amené à réfléchir sur ses convictions et sur l'identité véritables de la France quand il sera déconnecté par la force des choses de la matrice médiatique et démocratique. Mais tous ne feront pas ce choix, c'est certain.

Je peux largement en témoigner, m'étant éloigné de certaines personnes connues à l'époque où j'étais au MPF voire même fâché avec certaines, quand j'ai décidé d'assumer pleinement mes convictions légitimistes et d'essayer de convaincre des relations syncrétistes ou vaguement réactionnaires et nationalistes. De même, en lisant un blog nationaliste très connu où la monarchie est parfois évoquée dans les nombreux commentaires, on se rend compte que beaucoup de lecteurs finissent toujours par dire que le prochain roi sera "le meilleur", c'est-à-dire qu'ils sont pour la plupart strictement incapables de dépasser le stade du césarisme ou du bonapartisme, ou du culte du petit chef auquel le FN a habitué dans ces milieux. A nous de faire voir quelle est la tradition véritable et montrer que la France fille aîné de l'Église, comme la légitimité du pouvoir, s'inscrivent dans un ordre de Dieu que des catholiques sincères peuvent difficilement rejeter s'ils veulent rester cohérents.

V.F.H.78 a écrit:Petite parenthèse ; certains d'entre-vous connaissent sans-doute le bimensuel Le Lien Légitimiste ? Et bien il est édité par Gérard de Villèle, également éditeur du bulletin périodique de l'Alliance royale, légitimiste, tout comme Patrick de Villenoisy qui fut tête de liste AR aux derniers élections européennes.
De nombreux légitimistes ont choisi comme eux, comme moi, de suivre l'Alliance royale sans pour autant, bien entendu, renier leurs convictions.
D'ailleurs je suis un peu déçu que certains membres de ce forum, sympathisants AR (et même adhérents), refusent de s'exprimer dessus car il serait intéressant qu'ils vous expliquent pourquoi eux aussi ont choisi de voter AR.
Le point commun c'est que nous sommes tous royalistes légitimistes. La différence est la façon de le manifester. Mais ce n'est pas en nous combattant entre nous que nous en sortirons grandis.
Il faudrait déjà savoir de quelles convictions il s'agit à l'origine, car pour être légitimiste et adhérer à un tel programme et une telle demande à la légitimité populaire, cela ne peut pas être très solide, ou bien il s'agit de régression (alors que si je regarde mon expérience personnelle, je me suis toujours efforcé de progresser vers la tradition française la plus pure). Voter par désespoir, comme d'autres votent MPF et FN, c'est une chose, mais souscrire, positivement, au programme de l'AR, à l'œcuménisme et, pire, prendre des responsabilités dans ce parti, c'est, désolé, un reniement des valeurs fondamentales du légitimisme, que ce soit au niveau dynastique ou au niveau des valeurs fondamentales de la civilisation française suprêmement incarnée par la monarchie capétienne traditionnelle. On peut le déguiser et l'assaisonner comme on veut, mais c'est un reniement. Cela dit, comme tout erreur, il est toujours temps d'en revenir : encore faut-il savoir faire preuve d'humilité, ce qui manque à beaucoup de gens, trop habitués à l'individualisme et à se concocter leur proche croyance politique.

Il y a aujourd'hui une hiérarchie de la manifestation de la tradition légitimiste, qui se trouve incarnée par l'Institut de la Maison de Bourbon pour le prince, et par l'Union des Cercles Légitimistes de France pour le légitimisme et notre tradition politique en tant que tels. La qualité première du légitimiste, c'est d'être fidèle et de respecter l'autorité établie. Si on s'amuse à déclarer son ralliement à des partis qui ne respectent pas la tradition légitimiste tout en voulant malgré tout continuer à s'affubler du beau nom de légitimiste, je trouve que c'est manquer à l'honneur et à l'honnêteté.

Partisan_Blanc a écrit:Une dynastie est légitime, selon de Maistre quand elle dure.
Il se trouve qu'il existe quelques incohérences dans la pensée politique de Joseph de Maistre, ce qui n'enlève rien à la grande admiration que j'éprouve pour l'un des plus grands penseurs contre-révolutionnaires. Cet élément que vous nous citez, fait partie de quelques-uns avec lesquels je ne peux pas être d'accord, pour une raison très simple (mais c'est qu'il y a justement aussi des points de divergences avec Bonald notamment).

Certains peuvent le sentir d'une manière quelque peu différente, mais en ce qui me concerne, si j'ai choisi d'être légitimiste et de m'inscrire dans cette tradition, c'est parce qu'elle me paraît être la garante de la civilisation française et de ses principes fondamentaux et donc irréductibles. C'est pour cela que nous choisissons, quelles que soient les circonstances politiques extérieures, de demeurer fidèles au roi de France : parce qu'il ne s'agit pas d'un royalisme sentimental ou personnalisé, ni d'un royalisme technique et uniquement rationnel, mais d'une institution qui fait corps avec l'âme de la France qui fut constituée par les Capétiens - avec l'héritage des Mérovingiens et des Carolingiens. Une âme de la France qui veut qu'elle sera toujours la fille aînée de l'Église et une monarchie où le roi est entièrement souverain. Et si les hommes se détournent aujourd'hui massivement du souvenir de la France véritable, les légitimistes choisissent eux de ne pas s'en détourner parce que nous voulons toujours faire valoir ces principes comme les plus conformes à notre intérêt politique immédiat et à la nature de l'homme. Ce projet politique capétien est aussi celui qui respecte le mieux la source de la légitimité du pouvoir qui provient de Dieu, concordance dont le principe est éternel. C'est pourquoi de mon point de vue royaliste et français et catholique, la république ne sera jamais légitime, dût-elle durer mille ans. Le légitimisme n'est pas que la fidélité au roi légitime, c'est aussi la fidélité à la civilisation française, dont le roi de France est l'incarnation.

C'est bien pour cela que la logique légitimiste, si on la comprend bien, se différencie énormément des royalismes techniques et désincarnés, qui ne défendent plus aucune civilisation précise ni aucune légitimité par l'ordre divin, notamment celui de roi des Français ou roi de la nation (nation qu'on pourrait noter avec un x, x évolutif et presqu'aléatoire).

Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2683
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banquet royaliste de fin d'année (28 juin)

Message par Partisan_Blanc le Jeu 18 Juin 2009, 18:11

Mickaelus a écrit:[justify]

Partisan_Blanc a écrit:Une dynastie est légitime, selon de Maistre quand elle dure.
Il se trouve qu'il existe quelques incohérences dans la pensée politique de Joseph de Maistre, ce qui n'enlève rien à la grande admiration que j'éprouve pour l'un des plus grands penseurs contre-révolutionnaires. Cet élément que vous nous citez, fait partie de quelques-uns avec lesquels je ne peux pas être d'accord, pour une raison très simple (mais c'est qu'il y a justement aussi des points de divergences avec Bonald notamment).

Je trouve assez cohérent. Il parle de Guillaume d'Orange qui fut en quelque sorte illégitime par rapport à Jacques II. Sa dynastie dure encore maintenant (indirectement soit), mais qui pourrait dire qu'Elisabeth II est un souverain illégitime?
On ne sait pas ce qu'il va se passer demain, peut être qu'un capétien ou un inconnu sauvera la France et assiera son trône et sera au bout d'un certain temps légitime. Je le repète la légitimité est morte en 1793.

d'une institution qui fait corps avec l'âme de la France qui fut constituée par les Capétiens - avec l'héritage des Mérovingiens et des Carolingiens. Une âme de la France qui veut qu'elle sera toujours la fille aînée de l'Église et une monarchie où le roi est entièrement souverain

Oui est une institution qui fait corps et âme avec la France doit avoir comme représentant (roi) une famille qui fait corps et âme avec la France. Et désolé de vous le dire, mais je vois mieux Louis comme l'incarnation de l'Espagne, plus que la France.

Partisan_Blanc
Baron

Gémeaux Coq
Nombre de messages : 474
Age : 35

http://partisanblanc.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banquet royaliste de fin d'année (28 juin)

Message par Mickaelus le Jeu 18 Juin 2009, 21:08

Partisan_Blanc a écrit:Je trouve assez cohérent. Il parle de Guillaume d'Orange qui fut en quelque sorte illégitime par rapport à Jacques II. Sa dynastie dure encore maintenant (indirectement soit), mais qui pourrait dire qu'Elisabeth II est un souverain illégitime?
En fait je parlais de la difficulté d'admettre la légitimité d'un régime comme la république athée et anti-catholique, même si elle dure longtemps, pas spécialement des questions de lignée. Cela dit, le cas anglais nous pose problème notamment en ce que ces souverains sont protestants. Mais nous sommes déjà suffisamment occupés par la France.

Partisan_Blanc a écrit:On ne sait pas ce qu'il va se passer demain, peut être qu'un capétien ou un inconnu sauvera la France et assiera son trône et sera au bout d'un certain temps légitime. Je le repète la légitimité est morte en 1793.
Je sais bien que pour les orléanistes, bonapartistes et autres césaristes, on a accepté la table rase de la Révolution. C'est notamment ce qui vous différencie des légitimistes qui estiment que sans manifestation claire de Dieu, il n'y a pas de raison d'effacer d'un claquement de doigts les règles et les principes (philosophiques et dynastiques) qui ont construit ce pays et fait sa gloire pendant tant de siècles. A Rome aussi il me semble que la tradition était un fondement indépassable.

Si Dieu manifeste la volonté d'un changement de lignée, mais dans les respect d'un régime qui respecte le droit naturel et ce qu'implique le catholicisme, nous verrons alors. Mais pas avant, sinon c'est prévenir par intérêt.

Partisan_Blanc a écrit:Oui est une institution qui fait corps et âme avec la France doit avoir comme représentant (roi) une famille qui fait corps et âme avec la France. Et désolé de vous le dire, mais je vois mieux Louis comme l'incarnation de l'Espagne, plus que la France.
Ce qui est amusant, c'est que si j'appliquais la logique que vous venez d'écrire sur vous, alors vous seriez banni de ce forum depuis longtemps.

Quant au reste, je renvoie les lecteurs au sujet intitulé "la querelle dynastique" de la rubrique royalisme, où il a déjà été répondu à ce genre de provocation.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.

Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2683
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banquet royaliste de fin d'année (28 juin)

Message par lulo le Jeu 18 Juin 2009, 22:45

Merci à Mickaelus pour son premier message, qui synthétise très bien le problème de l'AR.

A Partisan Blanc,

"Je trouve assez cohérent."

Evidemment, ça va dans votre sens!!! En attendant, ça va à l'encontre des Lois fondamentales.

"Il parle de Guillaume d'Orange qui fut en quelque sorte illégitime par rapport à Jacques II. Sa dynastie dure encore maintenant (indirectement soit), mais qui pourrait dire qu'Elisabeth II est un souverain illégitime?"

Des légitimistes anglais, qu'on appelle jacobites, le disent... Ce n'est pas nous qui donneront tort à ceux qui placent le droit avant le temps. Mais cela n'est pas notre affaire.

"On ne sait pas ce qu'il va se passer demain, peut être qu'un capétien ou un inconnu sauvera la France et assiera son trône et sera au bout d'un certain temps légitime. Je le repète la légitimité est morte en 1793."

Finalement, vous souffrez du même mal que beaucoup de nos contemporains: vous êtes incapable d'imaginer la notion de pérennité, l'idée de principes intangibles malgré les époques et les évolutions sociales. Pour vous, tout bouge, donc rien ne doit pas bouger.
C'est curieux quand même de vous voir préférer N'IMPORTE QUI (même pas un Orléans!) plutôt que celui qui est désigné par les LFDR. Je vous plains, parce que vous êtes incapable de vous reposer dans la vérité.

"Oui est une institution qui fait corps et âme avec la France doit avoir comme représentant (roi) une famille qui fait corps et âme avec la France. Et désolé de vous le dire, mais je vois mieux Louis comme l'incarnation de l'Espagne, plus que la France."

Toujours ce préjugé nationaliste... expliquez-nous donc la recette pour qu'une famille fasse "corps et âme" avec son pays... autrement que par les LFDR!!!???

A Mickaelus,

D'accord avec vous dans l'ensemble de votre réponse à Partisan Blanc, je voudrais juste préciser un point. Il est inconcevable que Dieu se contredise sur les LFDR: le seul changement possible serait celui de dynastie, SI LES BOURBONS VENAIENT À S'ÉTEINDRE. Mais les LFDR ne seront jamais caduques... jusqu'au Jugement Dernier!!!

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banquet royaliste de fin d'année (28 juin)

Message par V.F.H.78 le Jeu 18 Juin 2009, 22:46

lulo a écrit:Eh bien, ça y est, vous découvrez les revers des alliances électorales! Vous ne pensiez tout de même pas que ces gens roulaient réellement AR, pour vos beaux yeux, par solidarité royaliste, et encore moins par conviction sur le programme AR???
Vous avez raison. Il ne faut pas se le cacher, c'était une alliance de circonstance. Visiblement il existe de flagrantes divergeances entre l'Alliance royale et le Groupe d'Action Royaliste. Je le savais mais quelques "points de divergeance" me restent quand-même au travers de la gorge.
Voici la "légitimité" selon le GAR (lue sur leur site dans leurs Questions/réponses "Nos valeurs") :
Quel est votre prétendant au trône de France ?
Nous n’avons pas " notre » prétendant. La Couronne est une réalité constitutionnelle à l’abri de toute volonté individuelle. Nous devons donc en respecter les règles de dévolution. Celles-ci (hérédité, primogéniture mâle, collatéralité, légitimité, principes de catholicité et de nationalité) font de S.A.R le prince Jean de France, duc de Vendome, l'héritier légitime de la couronne de France. On peut ne pas être d’accord avec certaines de ses positions ponctuelles qui pourraient, sans doute, être différentes dans l’exercice de la fonction royale, cela ne permet pas de se tourner vers tel ou tel rejeton de l’arbre capétien. On ne choisit pas son Roi.
Effectivement on ne choisit pas son Roi. Et pourtant le GAR le choisit...

_________________

V.F.H.78
Vicomte

Masculin
Verseau Chèvre
Nombre de messages : 813
Age : 37
Localisation : Poissy (78)
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banquet royaliste de fin d'année (28 juin)

Message par lulo le Ven 19 Juin 2009, 11:03

A V.F.H.78,

"Vous avez raison. Il ne faut pas se le cacher, c'était une alliance de circonstance."

Mais l'AR ne fera que ça, comme les autres. Elle a accepté la règle du jeu: donc, comme elle est microscopique, il lui faut des alliances pour peser, alliances qui ne se font pas sans contreparties: je t'aide à avancer, mais du coup, j'avance aussi; tu te sers de moi, je me sers de toi. Et l'AR n'a pas grand chose pour s'allier, donc elle prend naturellement les plus douteux, ce que lui facilite son caractère oecuménique...

"Visiblement il existe de flagrantes divergeances entre l'Alliance royale et le Groupe d'Action Royaliste."

Et vous croyez franchement que vos dirigeants ne le savaient pas? "Mais non, c'est pas grave, on met le peu de principes qu'on a entre parenthèses pour cette fois, le temps d'y arriver, etc..."

"Je le savais mais quelques "points de divergeance" me restent quand-même au travers de la gorge."

Vous ne m'étonnez pas!!! Je donne le lien, pour ceux qui veulent savoir à qui l'on a affaire:

http://www.actionroyaliste.com/index.php?option=com_content&view=article&id=190

En bref, un joli condensé de maurrassisme, avec l'option "Vatican II" pour la liberté religieuse, et une mention spéciale sur l'article "droit divin", ramassis des imbécilités nationalistes du XIX°s. ... Nous ne parlons vraiment pas de la même chose!!!

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Banquet royaliste de fin d'année (28 juin)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum