[...]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[...]

Message par Invité le Mer 24 Juin 2009, 16:57

[...]


Dernière édition par Mickaelus le Ven 23 Nov 2012, 22:16, édité 2 fois (Raison : [Message et titres supprimés à la demande expresse de leur auteur.])

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [...]

Message par V.F.H.78 le Mer 24 Juin 2009, 18:04

Effectivement, difficile d'être plus à l'opposé de nous.

Néanmoins bienvenue à vous 2e [...]! Very Happy


Dernière édition par Mickaelus le Ven 23 Nov 2012, 22:16, édité 1 fois (Raison : [Suppression du pseudo de l'utilisateur cité à sa demande.])

_________________

V.F.H.78
Vicomte

Masculin
Verseau Chèvre
Nombre de messages : 813
Age : 37
Localisation : Poissy (78)
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: [...]

Message par Mifpo le Mer 24 Juin 2009, 18:19

Bienvenue, [...] !
Votre prénom est sans aucun doute le prénom le plus répandu sur ce forum!


Dernière édition par Mickaelus le Ven 23 Nov 2012, 22:17, édité 1 fois (Raison : [Suppression du pseudo de l'utilisateur cité à sa demande.])

_________________
IN SAPIENTIA ROBVR
SIC REFLORESCENT

PRO DEO ET LVDOVICO XX DEI GRATIA FRANCIAE ET NAVARRAE REGE CHRISTIANISSIMO

Слобода или Смрт!

"Il ne faut jamais prendre les gens pour des cons mais il ne faut pas oublier qu'ils le sont." (les Inconnus)

Mifpo
Baron

Masculin
Poissons Tigre
Nombre de messages : 571
Age : 42
Localisation : Amaillou
Affinités politiques : antirépublicain depuis toujours anarchiste devenu royaliste légitimiste donc antiphilippiste

http://mifpo.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [...]

Message par Camisard le Mer 24 Juin 2009, 21:05

DAMNED un usurpateur!!!!!!!!!!!affraid

Vous avez un coté "orleaniste" à vouloir vous attribuer les titres des autres!

Pardon, pardon, on a dit pas d'insultes! Very Happy

Camisard
Chevalier

Nombre de messages : 216

Revenir en haut Aller en bas

Re: [...]

Message par V.F.H.78 le Mer 24 Juin 2009, 22:55

Deux Camisard en deux jours, c'est fort! Laughing

_________________

V.F.H.78
Vicomte

Masculin
Verseau Chèvre
Nombre de messages : 813
Age : 37
Localisation : Poissy (78)
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: [...]

Message par Mifpo le Jeu 25 Juin 2009, 09:22

Cependant, les deux ne se valent pas. L'un est légitimiste, l'autre est républicain.

_________________
IN SAPIENTIA ROBVR
SIC REFLORESCENT

PRO DEO ET LVDOVICO XX DEI GRATIA FRANCIAE ET NAVARRAE REGE CHRISTIANISSIMO

Слобода или Смрт!

"Il ne faut jamais prendre les gens pour des cons mais il ne faut pas oublier qu'ils le sont." (les Inconnus)

Mifpo
Baron

Masculin
Poissons Tigre
Nombre de messages : 571
Age : 42
Localisation : Amaillou
Affinités politiques : antirépublicain depuis toujours anarchiste devenu royaliste légitimiste donc antiphilippiste

http://mifpo.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [...]

Message par Camisard le Jeu 25 Juin 2009, 09:29

Mifpo, je ne peux qu'être d'accord! cheers

Camisard
Chevalier

Nombre de messages : 216

Revenir en haut Aller en bas

Re: [...]

Message par Invité le Jeu 25 Juin 2009, 09:36

[...]


Dernière édition par Mickaelus le Jeu 22 Nov 2012, 20:38, édité 1 fois (Raison : [Message supprimé à la demande expresse de son auteur.])

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [...]

Message par Calliope le Jeu 25 Juin 2009, 12:20

Salut à vous [...] ! Alors que je me détourne de plus en plus du système républicain, si vous parvenez à me faire réaliser marche arrière depuis mes convictions naissantes, alors je vous tirerai bien haut mon fidèle Borsalino! Wink


Dernière édition par Mickaelus le Ven 23 Nov 2012, 22:18, édité 1 fois (Raison : [Suppression du pseudo de l'utilisateur cité à sa demande.])

_________________
Le ciel étoilé au dessus de ma tête. La Loi morale dans mon coeur.

Calliope
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 680
Affinités politiques : Monarchiste légitimiste/Ultra-conservateur mais anti-réactionnaire.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [...]

Message par Invité le Jeu 25 Juin 2009, 16:08

[...]


Dernière édition par Mickaelus le Jeu 22 Nov 2012, 20:38, édité 1 fois (Raison : [Message supprimé à la demande expresse de son auteur.])

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [...]

Message par Mickaelus le Jeu 25 Juin 2009, 17:56

Bonsoir [...] ; vous comprendrez que je ne trouve pas très utile de vous souhaiter amicalement la bienvenue puisque vous commencez par une déclaration d'hostilité à nos principes. Cela étant, je n'ai rien contre expliquer à un déraciné républicain ce qu'est la France, puisque la république n'est pas la France mais son fossoyeur. Commençons donc par répondre de manière concise à quelques points de votre dernier message.

[...]
Disons plutôt que la république, issue de la Révolution française et de ses deux faces bourgeoise et populaire, a toujours eu une tendance à se servir du peuple au profit des intérêts des dits bourgeois, dont le seul intérêt était de remplacer la noblesse et de faire de bonnes affaires. Cela est inscrit dans la nature même du régime, qui, parce qu'il est lié à la course aux places, encourage la concurrence des pires arrivistes. Le pouvoir n'est jamais venu du peuple, on le lui fait simplement croire. Il vote simplement pour des ambitieux déjà désignés par des partis, quand on ne lui dit pas comment voter lors des référendums. Au moins, la monarchie a le mérite de l'honnêteté parce que théoriquement, le pouvoir souverain agit toujours en tant que tel et indépendamment du peuple. Rousseau lui-même avouait que la démocratie véritable n'était possible que sur une très petite surface.

[...]
Pour être plus exact, il convient de préciser qu'elle est née, a vécu, et est morte en tant que monarchie : ce régime lui est irréductible, et elle n'existerait pas sans l'œuvre dynastique et politique des Capétiens et l'impulsion des Francs qui lui donnent leur nom.

Cela étant dit, non, il n'est pas légitime de vouloir participer à la vie politique quand on n'y connaît rien et qu'on n'est bon qu'à succomber aux divers groupes de pressions : la démocratie intégrale au niveau national est une mascarade qui n'abuse que les naïfs. Au contraire, les royalistes et légitimistes se sont souvent prononcés pour une démocratie locale où les gens pourraient s'exprimer sur un nombre de sujets à définir, cela dans le cadre des provinces où, sous l'Ancien Régime, on trouvait l'intendance et le parlement (parlement qui ne détient pas de souveraineté évidemment). En un mot : l'autorité en haut, et les libertés locales en bas.

L'intérêt de l'hérédité du pouvoir est que cela permet une politique à long terme, que le roi n'est pas un chef de parti qui prétendrait œuvrer pour ce concept fumeux d'intérêt général mais au contraire pour le bien commun, et donc que la souveraineté suprême ne peut être objet de convoitise. Un roi qui transmet son patrimoine à son héritier a pour seul intérêt de le faire fructifier : il n'a pas d'autre ambition. En monarchie française, le roi était de plus le ciment des peuples divers des provinces et incarnait l'unité du royaume.

Les rois ne sont effectivement pas des dictateurs : dès l'antiquité on distingue monarchie et tyrannie. Non, la république en a enfanté bien plus, dont Hitler et Staline qui sont les héritiers directs de Robespierre et ses méthodes.

[...]
La pensée légitimiste défendue sur ce forum (certains royalistes sont plus modernistes et vous vous êtes inscrit sur le forum le plus traditionnel) implique effectivement une origine de la légitimité du pouvoir par Dieu. Le roi de France est sacré à Reims et s'inscrit dans l'ordre catholique du monde. Mais c'est également, sur un plan chronologique, l'autorité de la tradition, qu'on honorait aussi bien à Rome en d'autres temps. Cela étant dit, même d'un point de vue concret comme je l'ai évoqué ci-dessus, le fait de choisir le souverain perpétuellement est une illusion et un égoïsme qui n'enfantent que le chaos.

[...]
Ce ne sont que des mots uniquement pour ceux qui les interprètent à l'aune du relativisme moderniste ; ici nous essayons de donner leur vrai sens aux régimes, et on sait bien ce qu'on entend par monarchie capétienne traditionnelle. Quant à votre question j'y ai répondu ci-dessus. Et ceux qui méprisent la tradition, l'origine et la nature de leur civilisation simplement par individualisme et égoïsme (en somme : c'est mon opinion personnelle qui devrait définir ce qu'est mon pays (multipliée par celle des autres) : "belle" doctrine !), méritent le nom de traître. Ou de républicain, c'est pareil, par opposition à français.

[...]
Justement, l'Angleterre et l'Espagne ne sont pas véritablement des monarchies ; ce ne sont que des simulacres, puisque les valeurs révolutionnaires se sont imposées depuis longtemps dans toute l'Europe. Une monarchie véritable ne peut l'être que si le souverain a au moins le dernier mot et est le sommet de la pyramide des pouvoirs : dans les deux pays évoqués, ils sont complètement en dehors du pouvoir. Par contre, la république a toujours été mauvaise, dans son principe comme dans son application, quoique de manières différentes selon les temps, selon ce mélange d'abstraction, d'individualisme et d'égalitarisme nihilistes qui la caractérise. Cela dit, non il n'a pas existé de règnes dictatoriaux sous la monarchie française, le roi régnant selon la coutume non écrite du royaume et selon les engagements pris lors de son sacre. Louis XIV lui-même respectait les coutumes (locales et qui n'engageaient pas les droits régaliens) des provinces, n'a pas contredit plus de dix fois son conseil (des ministres, qui étaient forcément mieux choisi, cela dit, qu'à notre époque de pression populaire et de jets de dés électoraux sous fonds de pressions médiatiques), et s'est vu casser son testament par le Parlement à sa mort.

[...]
C'est simplement que nous ne sommes pas de la même civilisation, encore que pour moi la république n'en est pas une et n'est qu'un parasite, qui s'est approprié l'œuvre capétienne, pour la dénaturer sous des contre-valeurs nihilistes dont nous voyons le plein effet aujourd'hui. Notre fidélité, ici, va à la France et ses principes irréductibles. Cela dit, et sans rien dire de plus sur la souveraineté populaire que j'ai déjà évoquée, il existait une laïcité en France sous la monarchie. C'était celle qui voulait que, si le trône et l'autel étaient alliés, leur pouvoir était distingué (et non séparé comme aujourd'hui). La France, elle, est fille aînée de l'Église depuis sa fondation, que cela plaise ou non : qu'on le remette en cause par opinion personnelle ne peut qu'être une rébellion. Le relativisme religieux intégral n'est qu'une façon de remettre en cause la cohésion nationale, ce en quoi excelle la république qui a toujours promu un homme abstrait coupé des racines et de l'histoire.

[...]
Les gens grondent simplement parce que l'histoire comme les principes républicains ont ruiné ce pays, qui était la première puissance mondiale sous la monarchie. Beaucoup ne s'en rendent pas compte, c'est tout, et continuent de croire qu'il suffira d'élire un bon président un de ces jours ; mais ce jour n'arrivera pas. C'est en tout cas au contraire depuis qu'on a farci la tête des gens de concepts aussi vides et creux que liberté, égalité, fraternité, que ce pays sombre : on n'a jamais vu les gens aussi perdus ni aussi seuls, et la puissance et la cohésion du pays aussi précaires. La république, pour employer une image médicale, a détruit le système immunitaire du pays.

[...]
Mais non, tout le monde sait que c'est Charlemagne qui a inventé l'école voyons Very Happy ! Bon, il est sans doute inutile de vous parler des premières écoles sous Louis XIV et de vous montrer que cela n'avait que peu d'importance à une époque où la France était rurale. Vous savez fort bien que l'école républicaine a eu pour but, avec une exagération de la centralisation, de laver le cerveau du peuple des campagnes qui était réputé encore trop dangereux et conservateur, de même qu'on n'a pas donné le droit de vote aux femmes qu'on jugeait trop susceptibles d'être sous l'emprise de leur curé. Et c'est dans cette "belle école" qu'on a réécrit l'histoire, en faisant de tout le peuple des esclaves, en escamotant, évidemment, des pages sombres comme le génocide vendéen, etc. Il est dommage pour vous et vos semblables que beaucoup d'historiens se soient penchés dernièrement sur l'histoire de l'économie rurale du moyen-âge, où on découvre que les seigneurs dans leur majorité étaient l'équivalent de gros agriculteurs, que l'imposition n'était pas plus élevée, voire beaucoup moins en certaines périodes, que la nôtre, proportionnellement, etc. Aujourd'hui, en comparaison, il est évident que tout salariés que nous sommes, sans terres allant "chercher" du travail comme des vagabonds, serions considérés comme les serfs des bourgeois qui se sont appropriés le pouvoir depuis la Révolution. En plus, considérer certains avancées sociales comme proprement républicaines est un peu se moquer du monde, vu que personne ne peut prétendre qu'elles n'auraient pas pu être accomplies sous la monarchie si celle-ci avait duré, alors même que Louis XVI préparait des réformes et en avait fait quelques-unes (les voyageurs du temps rapportent que les paysans français étaient les mieux lotis). A l'inverse, on peut fortement douter que si la république avait vu le jour en Ve siècle, les choses auraient changé. Je pense pour ma part que l'amélioration du niveau de vie tient aux découvertes techniques et scientifiques. La démocratie là-dedans...

Et l'attaque contre Louis XIV est particulièrement grotesque et typiquement républicaine : il a toujours fait consciencieusement son métier de roi, qui impliquait un travail et une représentation presque constants au service du royaume : vous pouvez être certain que cela faisait bien plus que 35 heures hebdomadaires.

[...]
Ce sont des oubliettes sur ce forum Wink . Cela étant dit, c'est encore un des beaux mensonges de votre école républicaines, qui faisait passer la prise de la Bastille pour un épisode glorieux, alors qu'on n'y trouvait presque personne et que le gouverneur fut massacré après s'être rendu.


Dernière édition par Mickaelus le Ven 23 Nov 2012, 22:18, édité 2 fois (Raison : [Citations supprimées à la demande expresse de leur auteur.])

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.

Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2683
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [...]

Message par lulo le Jeu 25 Juin 2009, 22:51

Bienvenue quand même à [...], le seul républicain déclaré de ce forum, si je ne m'abuse!

Vous me faites l'effet d'un Bleu s'aventurant dans le bocage vendéen en 1793...!!! Vous faites au moins preuve de courage, sinon d'inconscience!!!

Il est clair que vous risquez d'avoir beaucoup de mal à comprendre la plupart d'entre nous, tout simplement parce que votre conception du monde est aux antipodes de la nôtre: au vu de vos premiers écrits, vous êtes un bon petit soldat du régime, des droits de l'Homme et de tout le cortège d'erreurs et de mensonges qui va avec... et nous ne manquerons pas de vous le prouver!


Dernière édition par Mickaelus le Ven 23 Nov 2012, 22:19, édité 1 fois (Raison : [Suppression du pseudo de l'utilisateur cité à sa demande.])

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: [...]

Message par Mifpo le Jeu 25 Juin 2009, 23:31

Bah! Il croit peut-être encore au Père Noël!
La république agite "Liberté, Egalité, Fraternité" sous le nez des gens & la majorité avance tel l'âne sous le nez duquel on agite une carotte.
Il y a de moins en moins de liberté, les inégalités sont criantes & l'antipathie est de mise mais les béni-oui-oui sont toujours là.
Les républicains sont des moutons de Panurge & il ne faut plus s'étonner de rien.
Plus c'est gros & plus ça passe. Il suffit qu'on leur dise que la république est une démocratie pour qu'ils le gobent. La réalité est que nous sommes dans une ploutocratie aux mains d'une oligarchie. Cela, ceux qui mènent le troupeau vont bien se garder de le dire.
Malheureusement, les préjugés antiroyalistes inculqués par le Ministère de la Propagande par le biais de l'Ecole de la République sont vivaces. Cependant, les anarchistes & les royalistes sont la preuve qu'il est possible d'échapper au lavage de cerveau.

_________________
IN SAPIENTIA ROBVR
SIC REFLORESCENT

PRO DEO ET LVDOVICO XX DEI GRATIA FRANCIAE ET NAVARRAE REGE CHRISTIANISSIMO

Слобода или Смрт!

"Il ne faut jamais prendre les gens pour des cons mais il ne faut pas oublier qu'ils le sont." (les Inconnus)

Mifpo
Baron

Masculin
Poissons Tigre
Nombre de messages : 571
Age : 42
Localisation : Amaillou
Affinités politiques : antirépublicain depuis toujours anarchiste devenu royaliste légitimiste donc antiphilippiste

http://mifpo.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [...]

Message par Calliope le Ven 26 Juin 2009, 01:02

Je pense que [...] est pour l'instant à situer dans l'utopisme utopique... Seule dynamique respectable quand on a grandi depuis les dogmes de la République alors que le temps est venu pour soi de prendre sa place dans un système trés fastidieux et odieusement pragmatique ( et donc éloigné de toute idéologie!).
Soyons sûr d'une chose Camisard30: Il est possible d'être séduit par un système monarchique de Droit Divin tout en étant athée... Je ne crois pas en l'existence de Dieu. Mais, j'ai foi absolument en l'unité transcendantale qu'il incarne. La bonne et saine question n'est pas celle de la croyance mais de la Foi; c'est à dire de la reconnaîssance d'une spiritualité fondatrice de la morale et donc de l'Etat de droit. L'être-ensemble d'une patrie ne saurait être mis en oeuvre que depuis l'épreuve à la fois intime et patriotiquement spirituelle d'une essence commune et partagée dans le temps comme offrande ultime de l'essence du Peuple depuis une Unité incarnée... Or, je ne peux distinguer par là que la nécessité d'une monarchie. Le Roi n'est pas un dictateur de chair mais l'incarnation à la fois de subjectivités ( c'est pour celà qu'il a des sujets qui sont autant de "je") et d'une morale transcendantale fondée depuis l'Unité de l'authentique spiritualité ( qui elle seule est capable de prononcer de Droit depuis un horizon d'équité a priori). Bref, pour moi, le système monarchique de droit divin est par dessus tout le système politiquement le plus juste et le plus fiable... Le seul capable de fonder un Vrai être-ensemble patriote et fraternel. Même si Dieu n'existe pas pour certains comme moi, il EST absolument parceque notre devoir supérieur et ultime est que nous soyions depuis le commencement qui nous prononce et nous accueille dans la clairière d'une nation dont nous nous éveillons sans cesse pour continuer l'infinie mélodie de notre Amour pour ce qui nous unie et nous conjugue inlassablement dans l'art de prononcer notre France; celle-là même qui a su s'arracher du pragmatisme politique pour devenir le flambeau d'une poésie intemporelle avec ses plus illustres talents ( Lully en musique, Nerval en poésie etc...). C'est là le feu sacré que se doit d'entretenir un système politiquement respectable...
Hélas, une République n'est qu'une sélection numérique ( c'est à dire dont l'essence est l'altérité) totalement arbitraire fondée sur la dynamique de propagande... Vous savez, Platon disait que "tout ce qui est grand naît dans la tempête". La république est née dans une tempête de sang et toute la grandeur qu'elle a engendrée n'est que génocide et barbarie. D'ailleurs, dès qu'elle est en "surchauffe" économique elle ne sait offrir au monde que les pires barbaries socialistes ( le nazisme à l'Allemagne et aujourd'hui le socialisme théologique de l'indifférenciation avec l'Islam parti à la conquête de l'Europe).
Bref, je suis intimement convaincu qu'un renouveau monarchique pourrait éviter un retour aux pires fascismes produits par la République; vulgaire entité anarcho-libertaire... La haine est républicaine: Il a été à la France de s'adapter à elle et non l'inverse. Il est temps de rétablir le juste temps du vrai habiter patriote.
Wink


Dernière édition par Mickaelus le Ven 23 Nov 2012, 22:19, édité 1 fois (Raison : [Suppression du pseudo de l'utilisateur cité à sa demande.])

_________________
Le ciel étoilé au dessus de ma tête. La Loi morale dans mon coeur.

Calliope
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 680
Affinités politiques : Monarchiste légitimiste/Ultra-conservateur mais anti-réactionnaire.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [...]

Message par Camisard le Ven 26 Juin 2009, 09:22

[...]

C'est sur qu'on est plus heureux de vivre en HLM pendant que le chef de l'UMP bronze à Bregançon, au Mexique ou sur les bateaux de ses amis milliardaires! C'est sur!!!!!!


Vous avez dit:

[...]




C'est le miracle republicain: le dirigeant est choisi par le peuple...seul!!!


Dernière édition par Mickaelus le Jeu 22 Nov 2012, 20:41, édité 1 fois (Raison : [Citations supprimées à la demande expresse de leur auteur.])

Camisard
Chevalier

Nombre de messages : 216

Revenir en haut Aller en bas

Re: [...]

Message par Elisabeth le Ven 26 Juin 2009, 11:09

Bonjour [...]. Heureusement que vous avez précisé le numéro car j'étais complètement perdue. A vous lire, je ne reconnaissais plus le Camisard que je connais et que j'apprécie.
Le numéro a levé le quiproquo. Ouf !
Il faut croire que le sud de la France inspire les pseudonymes...


Dernière édition par Mickaelus le Ven 23 Nov 2012, 22:19, édité 1 fois (Raison : [Suppression du pseudo de l'utilisateur cité à sa demande.])

Elisabeth
Chevalier

Nombre de messages : 294

Revenir en haut Aller en bas

Re: [...]

Message par Invité le Ven 26 Juin 2009, 15:18

[...]


Dernière édition par Mickaelus le Jeu 22 Nov 2012, 20:42, édité 1 fois (Raison : [Message supprimé à la demande expresse de son auteur.])

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [...]

Message par Calliope le Ven 26 Juin 2009, 15:42

Ce qui est pluriel ne saurait avoir de pouvoir étant donné que, dans son essence, la pluralité est éclatement, distorsions et effondrement de sens: Le peuple, aujourd'hui plus que jamais, est absolument divers, totalement artificiellement pluriel. Or le faisceau de vérité émanant de la prise de décision ne peut qu'être produit depuis l'éclair d'une Unité ayant force de transcendance. Et là, Camisard30, je ne vous parle pas de croyances mais seulement de réalités immuables propres aux lois de la physique: Le choix de la direction du geste partant en quête de vérité est absolument directif et non éclatement tellurique depuis le salmigondis d'une incohésion populiste... ( Ce qu'est finalement le ridicule républicain!). Au lieu de l'utopique "peuple" qui fait Un par magie a postériori l'exister (!!!! Le délire!), soyons sérieux et laissons être l'éclat de la joie retrouvée d'un peuple prononcé depuis l'immanence reconquise de l'Un enfin reconnu comme valeur absolue! C'est à dire depuis l'onomatopée originelle jaillissant de la chorégraphie d'un patriotisme reconquis à partir de la ré-émergence de l'Un transcendantal!
Vous êtes un jeune fou [...] ! Mais fort sympathique!


Dernière édition par Mickaelus le Ven 23 Nov 2012, 22:20, édité 1 fois (Raison : [Suppression du pseudo de l'utilisateur cité à sa demande.])

_________________
Le ciel étoilé au dessus de ma tête. La Loi morale dans mon coeur.

Calliope
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 680
Affinités politiques : Monarchiste légitimiste/Ultra-conservateur mais anti-réactionnaire.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [...]

Message par Mifpo le Ven 26 Juin 2009, 18:59

J'aimerai simplement être libre de raconter les blagues qui me font rire, ce qui n'est plus permis dans ce régime que vous adorez.
Comme l'a dit récemment Bouvard à l'antenne de RTL dans son émission "Les Grosses Têtes", il n'y a plus que les histoires belges auxquelles on ait droit.
La bien-pensance est une forme de tyrannie & c'est à notre porte-monnaie que l'on menace de s'en prendre afin de nous faire taire.

La restauration de la monarchie ne signifie pas faire un retour aux institutions d'avant 1789 en faisant table rase de ce qui s'est passé depuis.
L'uchronie n'est en aucun cas un argument valable.

_________________
IN SAPIENTIA ROBVR
SIC REFLORESCENT

PRO DEO ET LVDOVICO XX DEI GRATIA FRANCIAE ET NAVARRAE REGE CHRISTIANISSIMO

Слобода или Смрт!

"Il ne faut jamais prendre les gens pour des cons mais il ne faut pas oublier qu'ils le sont." (les Inconnus)

Mifpo
Baron

Masculin
Poissons Tigre
Nombre de messages : 571
Age : 42
Localisation : Amaillou
Affinités politiques : antirépublicain depuis toujours anarchiste devenu royaliste légitimiste donc antiphilippiste

http://mifpo.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [...]

Message par Mavendorf le Ven 26 Juin 2009, 20:02

[...]

C'est justement grâce à cet esprit promoteur de la liberté de conscience que nous avons aujourd'hui sur notre sol l'islam... et ce avec la bénédiction de "Marianne" toujours prête à offrir son "derrière" au premier venu.

Il faut parfois voir plus loin que le bout de son nez, le protestantisme est le terreau idéologique de l'Etat laïque, donc de l'Etat qui se refuse à pratiquer une discrimination religieuse, l'indifférentisme religieux et la prolifération des sectes en sont les conséquences.
Les chrétiens sont pris entre le marteau "mondialiste" et l'enclume musulmane. Tous veulent que nous soyons aux ordres...


Dernière édition par Mickaelus le Ven 23 Nov 2012, 22:20, édité 2 fois (Raison : [Citations supprimées à la demande expresse de leur auteur.])

_________________
"Si j'avance, suivez moi; si je meurs, vengez moi; si je recule, tuez-moi" Henri de La Rochejaquelein

Mavendorf
Baron

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 390
Age : 44
Localisation : Royaume de France
Affinités politiques : Royaliste Légitimiste

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [...]

Message par Invité le Ven 26 Juin 2009, 20:17

[...]


Dernière édition par Mickaelus le Jeu 22 Nov 2012, 20:43, édité 1 fois (Raison : [Message supprimé à la demande expresse de son auteur.])

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [...]

Message par Mickaelus le Ven 26 Juin 2009, 20:21

Ce qui est amusant avec les gens comme [...], c'est qu'en même temps qu'ils se prétendent agnostiques et étrangers au religieux, cela ne les empêche pas de venir nous réciter leur "catéchisme" républicain, dont les "commandements" sont les droits de l'homme - sans guère tenir compte de ce qu'on lui écrit, comme tout bon fanatique.

Heureusement que les messages très intéressants de Calliope nous montrent comment on peut s'éveiller à notre vieille tradition française, seulement on comprend aussi que pour ce faire il faut avoir un minimum d'honnêteté intellectuelle, ce dont sont privés les républicains de conviction. C'est bien pour cela que je dis toujours que si restauration du roi il y avait, cela ne pourrait se faire avec l'agrément de tous.

Je réponds donc aux derniers messages de notre invité et ennemi :

[...]
A priori, le but de l'histoire est de raconter les faits tels qu'ils se sont passés, et de viser la vérité, même s'il est difficile d'éviter totalement une quelconque influence idéologique ou, pour le dire simplement, la moindre once de subjectivité. Dans cette optique de vérité, on ne peut que constater, sauf à être malhonnête, que l'histoire du moyen-âge comme de l'ancien régime a considérablement revu sa copie au cours de la seconde moitié du XXe siècle. Mais votre conclusion est bonne, même si vous ne vous êtes pas rendu compte de ce que vous écriviez : en disant la vérité, effectivement la république se tirerait une balle dans le pied.

[...]
C'est, malheureusement pour vous, la simple vérité : les dictatures communistes, socialistes ou national-socialistes sont les héritages idéologiques de la Révolution et de la Terreur, comme la révolution russe de 1918 était la copie sordide de celle dite française. Il n'est pas difficile non plus de montrer que la fonction de roi de France traditionnelle n'est pas la même en terre catholique que celle du despote couronné en terre musulmane. Les régimes monarchiques et despotiques ne répondent pas au même critère, on le sait depuis les traités politiques de l'Antiquité. Mais vu que vous confondez déjà (exprès) monarchie et tyrannie, je ne m'attends pas à trop de subtilité...

[...]
D'une part, rappelons que l'Edit de Nantes n'était pas destiné à durer et n'avait pas de valeur absolue, contrairement à ce que raconte la propagande républicaine. D'autre part, on ne voit pas bien en quoi Louis XIV était obligé de tolérer le culte protestant, surtout après les efforts de la religion catholique au Concile de Trente qui rendait la persistance dans l'hérésie incompréhensible : sans rentrer dans les détails et montrer que la révolte religieuse de grande ampleur, déjà condamnable en soi, avait aussi une portée politique, la civilisation française est née par le baptême de Clovis, et le catholicisme a cimenté ce pays. Je n'entrerai pas dans votre petit jeu au sujet de la liberté : cela n'a jamais été le but d'aucune politique, sinon chez les modernistes utopistes. Le but d'un roi est d'assurer le respect de la tradition de son royaume et de sa civilisation, ce qu'a fait Louis XIV. Ce que vous ne comprenez pas, comme tous les pauvres hères de cette époque, c'est que votre recherche de liberté n'est qu'un égoïsme qui nie la nature humaine, son inscription nécessaire dans l'histoire, et n'engendre que le chaos : car la seule façon de l'obtenir, c'est de déraciner les civilisations par la violence. Ceux qui renient leur tradition, surtout quand elle est juste, belle et glorieuse comme la française, au niveau religieux et politique, sont responsables de ce qui leur est arrivé. La liberté n'est d'ailleurs qu'un idéal dérisoire ; c'est la vérité qui est à la mesure de l'homme quand il fait face à sa nature complète (donc avec une âme !). Sinon, certains auraient mieux fait de naître en tant qu'animaux.

[...]
Je n'éprouve à cet égard ni nostalgie, ni honte, ni remords, mais une indifférence complète. Toutes les civilisations depuis l'antiquité ont participé à cela, jusqu'à une période très récente, y compris en démocratie. J'imagine que vous savez pourquoi la Guerre de Sécession a éclaté aux États-Unis ?

[...]
Non, on interdit l'immigration, on quitte l'Union européenne et on rétablit les frontières. Mais il ne faut pas vous plaindre, la toute-puissance de la bourgeoisie était le but de votre Révolution chérie.

[...]
Mais bien sûr que si qu'elle est née dans le sang, même votre Marseillaise le proclame et même le réclame. Ah, ce "sang impur" de mes aïeux vendéens, ah ces culottes de peau que l'on se faisait avec leurs cadavres, ah ces belles idées de fours crématoires, ah ces noyades de myriades de prêtres dans la Loire, quel bel ouvrage, si pacifique et du meilleur goût ! On ne peut pas rêver plus belle fraternité : les bourreaux de la religion républicaine ont allègrement dépassé la sainte Inquisition catholique, ouvrant la voie aux totalitarismes du XXe siècle.

[...]
Il faut vraiment être à l'ouest pour comparer l'avènement de Hugues Capet (après l'extinction des Carolingiens) avec le bain de sang révolutionnaire... Et vous vous avancez bien imprudemment sur un terrain complètement miné : la guerre féodale, d'une part, était une guerre de sièges qui ne faisaient pas tant de morts que cela d'après des historiens récents, mais des dégâts aux cultures ; la guerre d'Ancien Régime, surnommée la "guerre en dentelle", était une guerre de mercenaires la plupart du temps qui n'allait jamais jusqu'à ruiner des nations. C'est tout au rebours de la conscription et de la réquisition de masse inventée et mise en place par la Révolution, qui invente ainsi la guerre totale, non plus de seigneur contre seigneur ou de roi contre roi, mais de peuple contre peuple, avec les conséquences démesurées que l'on connaît. C'est ainsi que la logique nationaliste, grâce au bouleversement de l'équilibre européen que l'on doit également à votre Révolution (éveil du nationalisme allemand notamment), engendrera deux guerres mondiales. Il n'y a même pas de débat possible ; vous avez nécessairement la palme en nombre de victimes. Quant à la Saint Barthélémy, ce n'est pas que j'approuve la méthode, mais il ne faudrait pas non plus faire passer les protestants pour des saints, car ils ont causé bien des dégâts également.

[...]
Vous ne pouvez pas prévoir ce qui se passera quand vos principes républicains auront achevé de ruiner ce continent. Ici nous ne parlons pas que de restauration d'une vague monarchie, mais de la restauration de la monarchie française traditionnelle, parce que nous sommes français avant tout et que nous respectons la tradition qui a forgé ce pays dont vous profitez si mal. Le roi de France est sacré et le catholicisme indissociable de l'identité de la France : si vous le reniez, c'est que vous êtes un ignorant et un traître, dans tous les cas un égoïste, voulant faire passer votre opinion personnelle avant le fruit de longs siècles d'histoire. Quand on sait tout ce que le catholicisme a apporté à la France, et quand on voit ce que votre athéisme lui a fait en si peu de temps, on peut rire de vous voir parler de siècles sombres pour la période la plus glorieuse et lumineuse de ce pays. D'autant que, si vous connaissiez un peu votre histoire, vous sauriez que la Charte de 1814 de Louis XVIII, si elle comprenait une religion d'Etat catholique, tolérait les autres religions chrétiennes. Un moindre mal qui pourrait s'accepter aujourd'hui pour qu'on puisse retrouver une cohésion civilisationnelle. Car le relativisme religieux c'est la mort, à plus ou moins long terme, nécessairement. D'ailleurs, les républicains le savent puisqu'ils ont inventé une "religion laïque" pour garder une cohérence centralisatrice. Pas de chance, la nature a horreur du vide et cette parodie de religion ne fonctionne à l'évidence pas.

Cela étant dit, vous ne pouvez pas comprendre le droit divin, qui est la simple vérité, ni la nécessaire inscription dans une logique transcendante qui dépasse les intérêts mélangés du nombre. Calliope a montré qu'on pouvait approcher cette vérité sans être catholique, mais pour cela son intelligence vous fait manifestement défaut.

[...]
"Personnellement" c'est certain, je crois que nous avons bien compris votre indépassable addiction à la supercherie infantile qu'est la souveraineté populaire. D'abord, le terme "dépassé" ne signifie rien sur ce forum, puisque nous ne réfléchissons pas selon les dogmes du progrès ou le "sens de l'histoire" : l'axe de réflexion est traditionnel et qualitatif. On ne s'empêchera pas de dire la vérité parce que la majorité est imbécile. Ensuite, le roi de France n'est pas le Pape : lui désobéir est une rébellion politique, mais ce n'est pas lui qui excommunie. Pour répondre à cette remarque implicite, non la monarchie française traditionnelle n'est pas une théocratie. Après, que vous ne compreniez pas que l'acte souverain est toujours autoritaire par nature, je n'y peux rien. Mais le roi de France décide avec ses conseillers en dehors de toute passion populaire et de tout parti, ce qui est bien plus sain que votre référendum.

[...]
Mais non, vous ne combattez rien du tout, vous justifiez la tyrannie actuelle... La tyrannie c'est quand un homme ou un groupe d'hommes se soustraient à l'ordre du monde (catholique) et à la tradition historique que des siècles ont formé pour notre bien et notre grandeur (la monarchie capétienne). La tyrannie c'est l'orgueil de la révolte et du bouleversement. Les royalistes légitimistes sont au contraire humbles et fidèles. C'est ce mot qui nous séparera toujours, en religion comme en politique : la fidélité. Le peuple qui se révolte ne retire aucun bénéfice à s'être soustrait à l'ordre, puisqu'il est le premier à subir de plein fouet les effets du désordre qu'ont semé quelques factieux et ambitieux en servant de lui. La Révolution en est un bel exemple : il faut être stupide et naïf pour croire que les Français aient gagné quoi que ce soit en subissant Robespierre et Napoléon après Louis XVI, un roi bon qui aimait son peuple.

[...]
Vous êtes libre de vos pensées et de croire, c'est la nature humaine qui le veut. Quant au reste, cela n'a jamais existé, ce sont seulement les référents en place au pouvoir qui ont changé : cela a simplement été inversé sous votre république, où c'est le catholicisme qui est la cible privilégiée. Quant à votre drapeau, j'estime que c'est un torchon et je lui crache dessus, celui-là même avec lequel on a massacré mes ancêtres en Vendée au nom d'une Révolution satanique, comme le sont toutes les révoltes contre Dieu. Oui, le drapeau blanc des Bourbons était celui d'une famille, ou plutôt de la dynastie qui incarnait le royaume et sa cohésion : et je préfère de loin cette logique à l'hystérie nationale, matrice de tous les totalitarismes. Notre monarchie vous ferait taire et vous confiner dans votre délire malsain dans votre coin : et j'estime que ce ne serait que justice, et que le pays s'en porterait mieux.


Dernière édition par Mickaelus le Ven 23 Nov 2012, 22:21, édité 2 fois (Raison : [Citations supprimées à la demande expresse de leur auteur.])

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.

Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2683
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [...]

Message par lulo le Ven 26 Juin 2009, 20:24

Merci de ne pas caricaturer: le fait de ne pas être catholique, cher [...], ne vous autorise pas pour autant à faire dire à l'Eglise ce qu'elle n'a jamais dit.

La solution est simple: le catholicisme DOIT être la religion de l'Etat, parce que c'est inséparable de la monarchie traditionnelle, c'est un devoir de justice de la part de la société civile envers son Créateur.
Cela n'empêche aucunement d'appliquer un régime de tolérance: les autres cultes ne sont permis que dans leurs manifestations privées. Mais cette tolérance n'est pas une fin en soi, et ne saurait constituer la reconnaissance de prétendus droits.

Voilà de quoi éclairer votre lanterne sur la doctrine de l'Eglise concernant ses rapports avec l'Etat:

http://www.dici.org/thomatique_read.php?id=000154


Dernière édition par Mickaelus le Ven 23 Nov 2012, 22:21, édité 1 fois (Raison : [Suppression du pseudo de l'utilisateur cité à sa demande.])

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: [...]

Message par Invité le Ven 26 Juin 2009, 20:38

[...]


Dernière édition par Mickaelus le Jeu 22 Nov 2012, 20:46, édité 1 fois (Raison : [Message supprimé à la demande expresse de son auteur.])

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [...]

Message par Mickaelus le Ven 26 Juin 2009, 20:55

Bien ; je laisse en ligne ce message en guise de conclusion qui montrera pourquoi aucun échange n'est possible ni intéressant avec un républicain enragé dont les seuls arguments sont : raciste, extrémiste, ma liberté, etc., et qui ne répond en substance à aucun des longs paragraphes que j'ai pris la peine d'écrire aujourd'hui comme hier. En prenant du temps pour répondre à des inepties sous-argumentées, j'estime avoir fait montre de grande générosité et de la meilleure des politesses. Étant honnête, je ne peux cependant que constater l'impossibilité pour des esprits limités et conditionnés d'embrasser des philosophies politiques conséquentes : c'est bien pourquoi le peuple ne doit pas et ne peut être souverain. Et, de toute manière, je ne vois pas bien en quoi les gens qui nient la tradition de leur pays à un tel point sont dignes de respect. Adieu monsieur.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.

Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2683
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [...]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum