Corpus légitimiste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Corpus légitimiste

Message par Mickaelus le Ven 16 Nov 2007, 19:37

Sur le site de l'Union des Cercles Légitimistes de France :

1. De la nécessité d'une bonne institution par Faoudel.
2. Communautés traditionnelles sous l'ancien régime et étude des corporations par M. Pierre Valancony et principe du moteur de la révolution ou la supercherie du vote par Faoudel
3. Manifeste légitimiste en 194 pages rassemblant l'essentiel de la doctrine légitimiste et son index
4. Bossuet : Politique tirée de l'écriture sainte
5. La politique religieuse de la restauration
6. Vade-mecum proposé par l'institut de la maison de Boubon
Sur Gallica :

Louis de Bonald (1754-1840) :

- Oeuvres complètes en trois tomes

- Théorie du pouvoir politique et religieux dans la société civile, démontrée par le raisonnement et par l'histoire : tome 1 ; tome 2 ; tome 3

- Législation primitive, considérée dans les derniers temps par les seules lumières de la raison : tome 1 ; tome 2 ; tome 3

- Essai analytique sur les lois naturelles de l'ordre social, ou Du pouvoir, du ministre et du sujet dans la société

- Réflexions sur l'intérêt général de l'Europe, suivies de quelques considérations sur la noblesse

Jacques Bénigne Bossuet (1627-1704) :

- Discours sur l'histoire universelle à Monseigneur le Dauphin : pour expliquer la suite de la religion et les changemens des empires : depuis le commencement du monde jusqu'à l'empire de Charlemagne (1691)

- Politique tirée des propres paroles de l'écriture sainte à Mgr le dauphin (1709, posthume)

Edmund Burke (1729-1797) :

- Reflections on the revolution in France, and on the proceedings in certain societies in London, relative to that event, in a letter intended to have been sent to a gentleman in Paris

- Sur la Révolution arrivée en France, ouvrage traduit de l'anglais, du très-honorable M. Edmund Burke, par le B. de B***

Joseph de Maistre (1753-1821) :

- Les soirées de Saint-Pétersbourg, ou Entretiens sur le gouvernement temporel de la providence, suivis d'un Traité sur les sacrifices : tome 1 ; tome 2

- Essai sur le principe générateur des constitutions politiques et des autres institutions humaines

- Etude sur la souveraineté

- Examen d'un écrit de J.-J. Rousseau sur l'inégalité des conditions

- Lettres à un gentilhomme russe sur l'inquisition espagnole

Sur JésusMarie.com :

- Saint Thomas d'Aquin (1225-1274)


Dernière édition par Mickaelus le Mer 26 Mar 2008, 16:15, édité 2 fois

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Présentation de la doctrine légitimiste (audio)

Message par Mickaelus le Jeu 29 Nov 2007, 16:01

Il s'agit d'une longue présentation au caractère philosophique, politique et historique, très complète et très utile au débutant en la matière, que vous pouvez écouter directement ici, sur le site de l'Union des Cercles Légitimistes de France.

J'ai pris quelques notes qui peuvent servir de repères et donner une idée du contenu :

1. Filiation société naturelle, appui sur Aristote et Saint Thomas d’Aquin ; pouvoir lié au Créateur et au plan divin, délégation divine (roi comme lieutenant de Dieu sur terre pour notre monarchie capétienne). Dieu a créé des êtres intelligents qui s’organisent – différence avec le providentialisme qui voudrait que tout événement soit directement voulu par Dieu.
Mission d’ordonner la société selon le Bien commun.
Contradiction du nominalisme et de l’idéalisme qui méprisent l’homme et la Vérité, l'un par excès dans le sensible, l'autre par excès dans l'intellectualisme.

2. Normes de la monarchie capétienne : lois fondamentales de succession qui se sont dégagées peu à peu avec pragmatisme :
- hérédité avec primogéniture (histoire de l’affirmation de cette coutume)
- principe de masculinité (problèmes successoraux et du sacre du roi)
- principe de collatéralité (dévolution infinie de la couronne à la branche collatérale aînée ; précision lors de la Guerre de cent ans et des revendications anglaises)
- l’indisponibilité et la continuité de la couronne
- la catholicité du Roi (principe affirmé tard par écrit par Henri III avant sa mort à cause du protestantisme de Henri IV mais implicite depuis les Mérovingiens) ; le successible doit être conçu dans un mariage légitime
Rappelons qu’il n’y a pas de coutume de nationalité : lors de la Guerre de Cent ans, Henri VI d’Angleterre avait ainsi plus de sang français que Charles VII (allemand par sa mère).

Le droit royal ne s’est pas exercé depuis 1830, il n’a donc pas pu se modifier. Alternative : ou cette coutume est abrogée et c’est la royauté française qui est morte, ou bien elle est endormie. Dès lors l’héritier est celui que saisissent les lois fondamentales qui ont été rappelées : Louis de Bourbon.
Les différences entre légitimistes et orléanistes ne sont donc pas qu’une querelle dynastique mais relèvent de principes fondamentaux : la société s’organise-t-elle dans le respect de la volonté du Créateur ou en s’en affranchissant (en se rappelant bien qu’il a été dit que si Saint Thomas reconnaît que plusieurs régimes peuvent convenir au créateur, la monarchie est perçu comme le meilleur en soi et que de plus la tradition française est ainsi faite) ? Aucun régime depuis deux siècles sauf la Restauration ne s’est donné comme objectif le respect de la volonté du Créateur.

Problème évoqué de la manière de renouer avec une tradition fondée sur le catholicisme quand on n’enseigne plus la doctrine catholique aux Français depuis deux générations. Solution dans la notion du droit naturel commun à tous. La monarchie capétienne a donc une vocation à rassembler, quand tous les régimes depuis la Révolution (exception faite encore de la Restauration) sont des diviseurs.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

The french legitimist case

Message par Mickaelus le Sam 05 Jan 2008, 19:00

Je vous propose cette longue mise au point sur la légitimité française (lois fondamentales, traité d'Utrecht, prétentions orléanistes, perception du traité d'Utrecht avant et après 1830, etc.), qui, bien qu'écrite en anglais (cela reste très accessible si vous avez au moins un niveau moyen comme c'est mon cas), vaut largement sa lecture d'après moi en ce qu'elle est très juste et détaillée. Bonne lecture !
The Crown of France was one of the most ancient in Europe when the ancient Monarchy was finally brought down in the Revolution of 1830, reigning without a break until 1792, and then restored again in 1815. The country continued to be ruled by a Monarch, Louis-Philippe, for seventeen and a half years following the 1830 revolution, but this last King was head of a junior branch of the House and could not claim to be the legitimate successor of the deposed Monarch, Charles X. The senior line became extinct with the death of Henri, Count of Chambord (Henri V to legitimists) in 1883, at which time the succession was disputed between the representative of the surviving senior line (the Carlist claimant to the throne of Spain), and the grandson of Louis-Philippe, the Count of Pars. There is no doubt that the Kings of France before 1792 and between 1814 and 1830 had believed themselves to be the inheritors of the ancient Kingly prerogative and rights invested in Hugh Capet in 987, and passed on to his descendants, successors to the Crown. This very antiquity gave the force of precedence to the system of succession, and established precedence being most easily understood is less subject to ambiguous interpretation. Long before the revolution of 1789 French constitutional authorities had identified a system of laws, the fundamental laws of succession, which they showed had governed the succession to the Crown since at least the early fourteenth century, and whose origins go to the foundation of the Capetian Monarchy.
Lire la suite du texte ici.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corpus légitimiste

Message par Mickaelus le Sam 16 Mai 2009, 14:52

Pour les apprentis légitimistes et même les confirmés qui ont besoin d'une formation ou d'une bonne synthèse, n'oubliez qu'outre le fichier pdf gratuit (qu'on peut télécharger sur mon blog ou le site Monarchie française de l'UCLF) il existe une version papier :


Ceci est une capture d'écran de la Gazette Royale n° 118.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corpus légitimiste

Message par Ordre naturel le Lun 11 Jan 2010, 22:09

Tient, je suis étonné de voir que la ''restauration française'' d'Antoine Blanc de Saint Bonnet n'y figure pas, est ce volontaire ou voulez vous un lien?
avatar
Ordre naturel
Vicomte

Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 1078
Age : 101
Affinités politiques : Legitimiste/ Conservateur/ Traditionaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corpus légitimiste

Message par Mickaelus le Mar 12 Jan 2010, 18:07

Non, il n'y a pas de volonté d'exclure ce penseur (que je n'ai pas lu personnellement) ; cette liste provient à la base d'un site de l'UCLF pour proposer la lecture des penseurs légitimistes les plus connus (il y a déjà de quoi faire), mais je pourrais mettre à jour le premier message. Les idées sont les bienvenues.

Pour l'auteur en question j'irai voir plus tard sur Gallica, il doit y avoir ce qu'il faut.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corpus légitimiste

Message par lulo le Sam 10 Avr 2010, 12:28

L'Action Familiale et Scolaire propose une sélection de fondamentaux:

http://afs.e-catho.com/doctrine-sociale/elements-descience-politique/207-bibliotheque-pratico-pratique

A noter quand même que l'ouvrage de Lagor est en fait signé par J. Madiran... et tant à faire de St Thomas un maurrassien!

_________________
"Partout où je passe, je fais un triomphe, je remue les foules!" La Métamorphose des Cloportes

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corpus légitimiste

Message par Henry le Dim 11 Avr 2010, 17:51

Oui Mickaèlus il y a de quoi lire (etudier-comprendre-assimiler-juger)
dans tous les auteurs cités.
avatar
Henry
Baron

Masculin
Gémeaux Serpent
Nombre de messages : 520
Age : 51
Localisation : Velay
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corpus légitimiste

Message par Pilipe31 le Dim 18 Avr 2010, 18:07

Que pensez vous de l'œuvre Mes idées politiques (1937) de Charles Maurras ? Je l'apprécie pour sa mise en pièce des valeurs républicaines fantasmagoriques (égalité, liberté, etc), démontées avec un humour piquant ; mais aussi pour sa bonne critique du régime en place -ce livre ne s'attache pas aux institutions royales et ne sent ni l'orléanisme ni aucun autre courant.

_________________
"Tout pour l'honneur"
avatar
Pilipe31
Ecuyer

Masculin
Lion Coq
Nombre de messages : 54
Age : 23
Localisation : Gascogne
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corpus légitimiste

Message par info001 le Dim 16 Mai 2010, 18:01

Il faut savoir que Maurras a eu plusieurs de ses oeuvres classées, à L'Index des livres prohibés, par la Sainte Eglise!
on y pouvait lire d'affreux blasphèmes sur le Christ, et un mépris profond du judéo christianisme... précisément à cause d'un concept de race ... qui n'a rien de Catholique, et qui sera condamné plus tard par Pie XII...

D'ailleurs si Saint Pie X a eu ce mot célèbre: "damnabili sed non damnandus", à propos de l'AF, c'est bien à cause du naturalisme sous-jacent à toute l'ouevre - et l'action - de MAurras!
MAis St Pie X savait bien que l'AF - à l'époque - était le seul mouvement tant soit peu structuré dont la critique de la Démocratie et de la République était parfaitement fondée!

info001
Ecuyer

Nombre de messages : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corpus légitimiste

Message par info001 le Dim 16 Mai 2010, 18:05

Quand à Lagor-Madiran-Arfel: l'homme aux trois femmes... dont Mgr Lefèbvre se séparera dès qu'il apprendra son divorce et sa vie maritale subséquente....
Ses trahisons successives parlent pour lui... Quoiqu'il en soit d'un indéniable talent d'écriture: "je maudis une science qui ne mène pas à Dieu" (st Bonaventure)
Toute son action TEND à la trahison...

info001
Ecuyer

Nombre de messages : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corpus légitimiste

Message par Pilipe31 le Dim 16 Mai 2010, 18:21

Oui ! L'agnosticisme de Maurras est une tare importante c'est pourquoi dans toute son œuvre, j'apprécie seulement l'œuvre que j'ai citée dans mon message précédent car M. Charles n'y fait que critiquer la démocratie et république en "philosophant" sur de la politique naturelle. Il y a juste une allusion antisémite, réminiscence d'un passé dans lequel cette haine semblait plus compréhensible.

Je crois en revanche avoir entendu qu'il s'est converti peu de temps avant sa mort.

_________________
"Tout pour l'honneur"
avatar
Pilipe31
Ecuyer

Masculin
Lion Coq
Nombre de messages : 54
Age : 23
Localisation : Gascogne
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corpus légitimiste

Message par Kardaillac le Lun 17 Mai 2010, 14:14

Tout est possible, mais il ne l'a pas déclaré explicitement.
Il est à mon sens plus probable que dans ses derniers jours, il a renoué avec l'imprégnation catholique de son enfance, ce qui nous arrive à tous.

Kardaillac
Banni

Masculin
Nombre de messages : 300
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corpus légitimiste

Message par Hypérion58 le Lun 17 Mai 2010, 20:10

Maurras était raciste et antisémite, ce genre de haine sont contraire a la foi chrétienne nous devons donc rejeter cette attitude nationaliste : le royalisme n'est pas une idéologie et j'espère que beaucoup d'entre nous ne le sont pas parce qu'ils ont la haine des autres...
avatar
Hypérion58
Ecuyer

Masculin
Cancer Coq
Nombre de messages : 60
Age : 23
Localisation : Nevers, Nivernais
Affinités politiques : Légitimste et Contre-Revolutionnaire

http://contrerevolution.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corpus légitimiste

Message par info001 le Lun 17 Mai 2010, 20:24

J'ajoute que le concept meme de "nationalisme" est proprement révolutionnaire et n'arrive dans le vocabulaire courant qu'au XIX°...

Le racisme basique des révoltionnaires vis à vis de notre reine MArie Antoinette est bien typique: " a bas l'autrichienne"!

C'est aberant, car , depuis le début, notre monarchie a accueilli bien des reines, à commencer par Anne de Kiev, et a donné des rois au monde entier!

Mais il est vrai qu'un principe domine toute notre Loi Fondamentale: le principe de catholicité!

info001
Ecuyer

Nombre de messages : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corpus légitimiste

Message par Mickaelus le Mar 20 Déc 2016, 18:32

Une réédition récente qui mérite d'être mise en valeur sur ce forum, tant les éditions de ce genre d'auteurs ne sont pas légions :



Edmund Burke (1729 - 1797)
Réflexions sur la Révolution en France

Traduction de Pierre Andler. Présentation de Philippe Raynaud. Annotation d'Alfred Fierro et de Georges Liébert.

Peu de livres ont eu une importance historique aussi grande, et une postérité aussi variée, que ces « Réflexions », présentées ici dans une traduction nouvelle. Œuvre de circonstance, elle est très vite au centre des polémiques de l'époque révolutionnaire et, au-delà, elle inspire toutes les grandes critiques de la philosophie du XVIIIe siècle : du conservatisme anglais au romantisme allemand et au traditionalisme des contre-révolutionnaires français.

Libéral anglais, que tout semblait disposer à accueillir favorablement la révolution, Burke, dès novembre 1790, prévoit, comme des conséquences inéluctables, la déposition du roi sinon son exécution, et la dictature militaire. La Terreur et la guerre ne feront que confirmer ses premières analyses, comme le montrent, avec une superbe éloquence, les textes qu'il consacra ensuite, jusqu'à sa mort en 1797, aux événements de France, et dont un choix abondant complète la présente édition.
(Source : les belles lettres)

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corpus légitimiste

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum