suite à l'article de la querelle dynastique

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

suite à l'article de la querelle dynastique

Message par Giraud le Ven 17 Juil 2009, 18:06

Montrez vous Princes de France

Voici plusieurs années que je milite et surtout espère le retour d’une Monarchie en France.
Est-ce un bien ?... Pas de savoir si la monarchie est une nécessité pour notre pays, cela j’en suis convaincu, mais de passer du temps à une cause sans que rien véritablement se passe.
Je m’entend et m’explique.

De nombreux courants royalistes existent, dans lesquels des personnes militent, se battent pour réveiller l’idée d’un éventuel retour de la monarchie en France.
J’admire cette passion, cette patience, ce sens du devoir pour un système politique.

Pour ma part, je suis ce que l’on peut appeler légitimiste dans ce courant et prône donc l’accès au trône de SAR le duc d’Anjou au détriment de la famille d’Orléans, mais l’un ou l’autre ont leur part de responsabilité sur la situation que je me permets de décrire ci-dessous.
Aujourd’hui je me pose la question : Que font ces princes que nous portons dans nos cœurs, et pour qui nous nous engageons ?
SAR duc d’Anjou au-delà de son devoir de mémoire, ne pourrait il pas se mettre plus en avant sur l’échiquier politique de notre pays ? Des personnes se battent pour que sa personne soit mise en avant mais cela ne va pas plus loin que le petit cercle royaliste fidèle à sa cause. Il en va de même pour jean d’Orléans.
Mon souhait serait que ces altesses royales prennent part plus activement à la vie des Français.
Combien de Français connaisse SAR Duc d’Anjou ou Jean d’Orléans ?
Ces derniers ne veulent ils pas à l’aide de ces associations, partie politique tel que l’Alliance Royale conquérir et reprendre le trône ?
Attendrons nous que cela se fasse naturellement et quand ?
C’est d’un Royaume que je parle, à prendre et à gouverner.
Lequel de nos princes va prendre l’initiative de se montrer au grand jour et prendre position dans
la vie des Français.
Qu’attendez-vous pour vous montrer publiquement, vous faire remarquer, faire savoir votre volonté d’être notre monarque. montrer votre volonté d’aider les Français votre peuple dans ses difficultés, soutenez les et dites leurs .Tous les ingrédients existent pour qu’enfin il y est un retour de la monarchie, sauf l’élément principal la méconnaissance du peuple Français à l’existence de leur Prince et la volonté de ces derniers à prétendre au trône de France. .
Ma tendance Légitimiste se porte donc sur SAR le duc d’Anjou, mais si ce dernier ne peut faire
cette démarche j’essayerai auprès du prince d’Orléans et si ce dernier ne souhaite ou n’est pas capable de remplir cette tache alors s’en sera fini .Nous attendrons un retour qui sans doute se fera suite à des bouleversements sociaux …Mais sans doute pas avec les mêmes personnes.

Ceux qui ont fait notre Pays ont été choisi par le destin parce qu’il était en première ligne et ont osé (Hugues Capet, Bonaparte, De Gaule).
Nos princes ont l’air d’être absent, passif dans cette vie de société Française.

Je vous conjure de faire le choix d’être notre futur, avant que de n’être qu’un lointain souvenir.
Sans vous donner d’ordre faites vous couronner, redonnez espoir à ceux que vous représentez.
Il est temps Ce n’est plus d’un prince que nous avons besoin mais d’un Roi.

Cordialement
Ph Giraud

Giraud
Roturier

Masculin
Sagittaire Rat
Nombre de messages : 4
Age : 56
Localisation : Dauphiné / Isère
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: suite à l'article de la querelle dynastique

Message par V.F.H.78 le Ven 17 Juil 2009, 18:24

Bonjour Giraud. Vous êtes-vous présenté?

Sinon je doute malheureusement que les princes nous lisent sur ce forum. Votre vibrant appel à l'aide risque de rester lettre morte...

_________________
avatar
V.F.H.78
Vicomte

Masculin
Verseau Chèvre
Nombre de messages : 813
Age : 37
Localisation : Poissy (78)
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: suite à l'article de la querelle dynastique

Message par Mickaelus le Ven 17 Juil 2009, 19:30

Bienvenue parmi nous Giraud, même si vous vous introduisez de manière quelque peu polémique (nous dirons, pour répondre à la question de V.F.H.78, que cela vaut présentation). Je vais essayer de vous répondre en quelque point de façon concise - cela rejoint d'ailleurs la discussion avec Caracas il y a peu dans cette même rubrique.

A propos du légitimisme que vous affichez, ce dont je me félicite, je vous encourage tout de même à vous dégager d'un scepticisme qui est tout même perceptible dans vos propos. Il n'est ainsi pas acceptable d'écrire dans une perspective légitimiste qu'on pourrait se tourner vers un prince d'Orléans si jamais son roi ne se comportait pas exactement comme on le voudrait au niveau stratégique (je ne parle pas des valeurs). D'une part la fidélité en prend un sacré coup, et d'autre part là où le légitimisme incarne la monarchie traditionnelle, l'orléanisme en est une corruption plus ou moins libérale et/ou nationaliste. On ne peut pas non plus écrire en tant que légitimiste que Bonaparte et De Gaulle ont contribué à construire notre pays : ils ont chacun à leur tour perrenisé les valeurs républicaines sous des dehors monarchistes bâtards. La force n'est pas source de droit aux yeux de Dieu, et encore moins en vertu des Lois fondamentales du royaume.

J'aimerais aussi préciser, dans la même perspective, qu'il n'existe que deux mouvements ou organismes "politiques" (au sens traditionnel et non politicien) qui s'inscrivent dans la pensée légitimiste et la perpétuent : il s'agit de l'Institut de la Maison de Bourbon quant à la personne du Prince, et l'Union des Cercles Légitimistes de France quant à la philosophie politique légitimiste en tant que telle. Ni l'Action Française (et dérivés), orléaniste et nationaliste, ni l'Alliance Royale, syncrétiste, démocrate et œcuménique, ne peuvent être considérées comme des alliés véritables (sinon, autant s'allier aux bonapartistes tant que nous y sommes).

Sur votre question essentielle, qui se veut plutôt une critique, autant dire tout de suite que je ne suis pas du tout d'accord avec vous et que je trouve trop facile de tout rejeter sur le dos du prince (je dis bien du prince, car le frondeur Jean d'Orléans n'est pas précisément un ami de ma cause). Comme on le lit très aisément dans ses déclarations, le prince (Louis Alphonse de Bourbon) se dit clairement prêt à assumer son héritage capétien, et ce qu'on lui demande dans l'état actuel des choses est sans doute plus de se préparer, comme l'avait fait le comte de Chambord en son temps (et d'avoir plusieurs fils si possible, contrairement au même comte !), que de jouer à l'homme politique, englué dans des problématiques secondaires qui sont dignes d'un secrétaire d'État tout au mieux. Un héritier des rois de France n'a pas à entrer dans une logique qui le ferait devenir un chef de parti qu'on ne distinguerait plus d'un point de vue qualitatif d'un Villiers ou d'un Le Pen : c'est le piège qu'il faut éviter à tout prix en ne soutenant pas des perspectives partisanes ou démocratiques, ou populistes - c'est pareil. C'est à nous - car ceux qui critiquent le prince oublient toujours de parler d'eux - qu'il incombe de diffuser les textes et interventions concentrées du prince en les expliquant, selon le principe même de distance et de hiérarchie. Il faut toujours rappeler que le prince n'est rien sans nous, et que tout ce que nous pouvons faire pour l'instant est de maintenir et de diffuser la doctrine monarchique traditionnelle, de convaincre des gens autour de nous, d'autres parmi ceux qui sont perdus dans les partis républicains réactionnaires ou nationalistes, et nous tenir prêts. Il y aura un moment où, quand ce monde politique et bourgeois sera à bout de souffle, nous pourrions avoir un rôle si nous avons su nous préparer et si nous avons sauvegardé la dignité du prince et du principe. Aujourd'hui les troupes ne sont pas assez nombreuses, c'est le moins qu'on puisse dire, mais je ne crois vraiment pas que prostituer prince et/ou principe dans une logique politicienne nous aidera, bien au contraire. Si encore nous avions une poche de résistance comme la Vendée de jadis, mais avouons que nous en sommes loin. C'est à nous de faire le travail, la voix du prince ne pourra être forte que si les nôtres en décuplent la puissance et la portée.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: suite à l'article de la querelle dynastique

Message par Giraud le Ven 17 Juil 2009, 21:38

En tout premier lieu, veuillez m'excuser de ne pas mêtre présenté auprès de vous.
Que V.H.F veuille bien m'excuser ainsi que MIKAELUS.Merci à vous deux.

MIKAELUS, si je me range à votre analyse en grande partie, je pense néanmoins et sincerement que notre Prince n'est pas assez connu de nos
compatriotes.Se qui à le don de m'agacer .Que des sites légitimistes existent est une bonne chose, mais ces derniers ne sont consultés globalement que par des personnes sensibles à la monarchie .Il me parait essentiel que, même éloigné Louis Alphonse de Bourbon soit présent dans le collectif .
Que celui-ci ai ses raisons pour ne pas intervenir dans l'état actuel des choses, si raison il y a, ne me dérange pas et je n'ai pas à m'en méler, mais je pense (à tort peut être )qu'il serait souhaitable que SAR se fasse connaitre aux Français en prenant partie sur tel ou tel thème et que celà se sache à l'échelle national forçant ainsi nos concitoyens à se poser la question "tiens voilà peut être une autre alternative pour notre pays".
Ceci est peut être à vos yeux naïf ou puéril mais qu'importe, l'important étant de réveiller le " Français "La FRANCE
Alors :Oui à nos actions, mais épaulé par notre Prince .
A Bientôt
Ph GIRAUD

Giraud
Roturier

Masculin
Sagittaire Rat
Nombre de messages : 4
Age : 56
Localisation : Dauphiné / Isère
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Réponse à Mickaelus

Message par Giraud le Mar 21 Juil 2009, 18:21

Bonjour, Mickaelus

Je suis forcé de constater votre dévouement pour notre Prince.
Et bien que je vous trouve un peu trop sectaire dans vos propos, je constate que votre démonstration par laquelle vous vous exprimez est très louable et mérite le respect.
Cependant, je diverge un peu de votre point de vue.
A mes yeux, votre analyse est un peu trop < directive > .Je pense qu’étant à 100 % au fait de l’actualité Légitimiste, ça se voix et se lie dans vos propos, vous lutter pour transmettre ce qui vous semble juste et bon mais sans accepter les opinions extérieures. Il me semble au risque de me tromper que tout ceux qui ne sont pas Légitimiste sont à proscrire à vous lire. C’est là que nous divergeons. Pas sur la forme, mais sur le fond.
Un pro Orléans n’en est pas moins Royaliste et une partie de notre action n’est elle pas de rassembler des femmes et des hommes ayant pour pensée le retour à une Monarchie en France ?
Plutôt que de les lapider je pense qu’il serait mieux, mais encore une fois ceci vient que de moi, ne devrait on pas militer à l’unisson, regrouper nos forces sans mettre en avant notre sensibilité princière.(Cela vos pour les Orléanistes ).Quant à l’Alliance Royale, ses partisans font du bon boulot,beaucoup d’idées qu’un gouvernement royaliste pourrait adopter et de là, à faire un amalgame avec les Bonapartistes, il y a tout de même un monde qui nous sépare…Bref tout cela pour dire que le vrai Prince Légitimiste sera celui qui sera choisi par nos compatriotes, en temps voulu.
C’est pourquoi je souhaite ardemment que notre Prince SAR le duc d’Anjou ait toutes ses chances de monter sur le trône de France, et pour se faire, devrait s’exposer plus, d’un point de vue médiatique. qu’il s’affiche comme étant celui qui redonnera à la France sa place dans le monde.
Que SAR s’affiche comme étant celui qui redonnera à la France sa place dans le monde.

Oui pour un et des actions en faveur du retour de la monarchie, mais gardons pour nous notre affinité pour tel ou tel prince.Ce sont nos actions, nos commentaires, nos réflexions communs qui donnerons ce retour tant attendu, mais il faut tout de même que celui qui incarne à nos yeux la France de demain se manifeste à son peuple et pas seulement que pour une commémoration royaliste dont seuls les royalistes sont au courant .Reste à savoir sous quelle forme cela peut se faire, mais cela ne vaudrait il pas le coup ?
Je pose la question.

Bien que ce sentiment me semble important, je ne souhaite altérer à quelque stratégie que pourrait avoir notre Prince pour son avenir et le notre.
Qu’il m’excuse si je me mêle de ce qui ne me regarde pas. Je ne suis peut être pas bon stratège mais reste tout de même à l’écoute d’un signal, d’une démarche de sa part. Car nombreux sont ces femmes et hommes qui attendent sont retour et prêt à se manifester le moment venu.

Bien Amicalement

Giraud

Giraud
Roturier

Masculin
Sagittaire Rat
Nombre de messages : 4
Age : 56
Localisation : Dauphiné / Isère
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Une grande espérence : Louis xx

Message par Giraud le Mar 21 Juil 2009, 21:09

Bonjour à tous,


Au risque de me faire lyncher, et afin de poursuivre ma pensée, qui d’ailleurs est commune à beaucoup de personne que j’ai côtoyé, je me permets de ré insister en publiant cet article sur la nécessité que nos Princes prennent enfin conscience et possession de la place qui sera la leur.

Au-delà des clivages Princier, le vrai Prince Légitimiste sera celui qui sera choisi par nos compatriotes, en temps voulu.Quand je dis choisi il va de soi que les Français est connaissance
de leur personne, à quoi ils aspirent, proposent pour la France, etc.

Hors, sauf erreur de ma part, je n’ai pas souvenir que l’on ai parlé récemment de leur point de vue ?
La France, plus particulièrement est en crise, comme d’autres pays, mais je me focalise sur la France.
Qui de nos Princes s’aventurent médiatiquement, s’occupent, s’interrogent, se rapprochent de leur peuple ?
Je m’étonne qu’avec tout le soutien des associations, cercles, amis, j’en passe et des meilleurs, nous
n’avons rien d’autre que ( nos princes en vacances, en escapades, quelques photos, nous rappelant leur existence…
Ce n’est pas un raz le bol , de ma part mais un signal d’alarme de la part de personnes qui sont prêtent à militer pour renverser ce pouvoir républicain.
Attention, l’objectif n’est pas non plus de rentrer en révolution, mais simplement de commencer à préparer le terrain, comme cela se fait actuellement mais aidé et concrétisé par le présence physique de notre Prince.
Pour ma part je me considère comme Légitimiste, et milite pour SAR le duc d’Anjou, et avec tout le respect que j’ai à son égard, pour ce qu’il représente à mes yeux, il est temps que celui-ci s’oriente un peu plus sur le terrain Français.Grace au différentes associations, et soutien, sa présence
médiatique devrait rassembler encore plus de partisan, et même si certain le critiquait, cela aurait le mérite de le mettre en avant aux yeux du peuple Français, qui tôt ou tard demanderait sans doute, la place qu’il mérite et qui lui est destiné.
Si SAR ne le désir pas c’est sans doute pour une bonne raison, mais la France de demain se construit
aujourd’hui.
Plus le temps passe moins nous arriverons à convaincre à moins d’un gros problème (que je ne souhaite pas) apparaisse et que par enchantement les Français se tourne vers le Prince .
Mais cela je n’y crois guère.
Bien que ce sentiment me semble important, je ne souhaite altérer à quelque stratégie que pourrait avoir notre Prince pour son avenir et le notre.
Qu’il m’excuse si je me mêle de ce qui ne me regarde pas. Je ne suis peut être pas bon stratège mais reste tout de même à l’écoute d’un signal, d’une démarche de sa part. Car nombreux sont ces femmes et hommes qui attendent sont retour et prêt à se manifester le moment venu.

Bien Amicalement

Giraud
.

Giraud
Roturier

Masculin
Sagittaire Rat
Nombre de messages : 4
Age : 56
Localisation : Dauphiné / Isère
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: suite à l'article de la querelle dynastique

Message par Mifpo le Mar 21 Juil 2009, 22:16

Ce sont les Lois Fondamentales du Royaume de France qui ont toujours établi la légitimité de nos Rois.
Un monarque choisi par le peuple français, il y en a déjà un & il est renouvelable tous les cinq ans.

_________________
IN SAPIENTIA ROBVR
SIC REFLORESCENT

PRO DEO ET LVDOVICO XX DEI GRATIA FRANCIAE ET NAVARRAE REGE CHRISTIANISSIMO

Слобода или Смрт!

"Il ne faut jamais prendre les gens pour des cons mais il ne faut pas oublier qu'ils le sont." (les Inconnus)
avatar
Mifpo
Baron

Masculin
Poissons Tigre
Nombre de messages : 571
Age : 43
Localisation : Amaillou
Affinités politiques : antirépublicain depuis toujours anarchiste devenu royaliste légitimiste donc antiphilippiste

http://mifpo.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: suite à l'article de la querelle dynastique

Message par Mickaelus le Mer 22 Juil 2009, 20:08

Bonsoir Giraud. Vous m'excuserez d'avoir cru bon de fusionner votre second sujet avec le premier, mais comme le thème en est exactement le même, il ne me paraît pas très utile de s'éparpiller outre mesure. Je réponds donc à vos différentes questions.

Je suis forcé de constater votre dévouement pour notre Prince.
Et bien que je vous trouve un peu trop sectaire dans vos propos, je constate que votre démonstration par laquelle vous vous exprimez est très louable et mérite le respect.
Je suis avant toute chose dévoué à la civilisation française dans sa plus pure tradition et à la couronne capétienne traditionnelle qui a permis sa pérennité et son rayonnement. C'est peut-être pourquoi je n'ai pas une tendance exagérée à personnaliser - tendance qui tient à la perversion de l'attente de l'homme providentiel, consubstantielle aux logiques bonapartiste et gaulliste, et qui est désastreuse appliquée au royalisme en relativisant les règles de succession.

Je ne sais pas bien ce que vous entendez par sectaire, ou plutôt je le conçois sans le comprendre. On est toujours le sectaire de quelqu'un d'autre, si ce quelqu'un n'aime pas les idées qu'on estime devoir défendre envers et contre tout. S'il faut considérer les idées de ses ennemis comme potentiellement équivalentes aux siennes, je ne vois plus l'intérêt qu'il y aurait à défendre mes idées, puisque j'y aurais déjà virtuellement renoncé de ce fait.

A mes yeux, votre analyse est un peu trop < directive > .Je pense qu’étant à 100 % au fait de l’actualité Légitimiste, ça se voix et se lie dans vos propos, vous lutter pour transmettre ce qui vous semble juste et bon mais sans accepter les opinions extérieures.
Précisons d'emblée qu'il ne s'agit pas de transmettre mes idées personnelles, ou ce qui me semble bel et bon, mais ce que je comprends - avec mes limites d'être humain j'entends bien - de la doctrine légitimiste traditionnelle. Mon humble personne n'a aucune importance dans l'équation.

Comme je l'ai écrit ci-dessus, on ne peut pas se permettre, si on prend la charge de défendre une école de pensée bien précise, d'être perméable aux idées des écoles ennemies. Cela me paraît tout de même philosophiquement élémentaire. Si j'acceptais les "opinions extérieures" à la doctrine que je défends, cela signifierait que je relativiserais donc abandonnerais ma propre doctrine.

Et je suis bien obligé, de ce fait, d'être "directif" envers les gens, même ceux qui se disent légitimistes, qui présentent manifestement des conceptions hétérodoxes. Valider leurs erreurs serait mettre en danger l'idée défendue ici, c'est aussi simple que cela.

Un pro Orléans n’en est pas moins Royaliste et une partie de notre action n’est elle pas de rassembler des femmes et des hommes ayant pour pensée le retour à une Monarchie en France ?
Plutôt que de les lapider je pense qu’il serait mieux, mais encore une fois ceci vient que de moi, ne devrait on pas militer à l’unisson, regrouper nos forces sans mettre en avant notre sensibilité princière.(Cela vos pour les Orléanistes ).
C'est le point de vue trop téméraire de quelqu'un qui est novice, pardonnez-moi de devoir l'écrire, en matière de philosophie politique légitimiste. Le terme "royaliste" est de loin trop vague, mot qui est là depuis les traités politiques antiques comme ceux d'Aristote : nous défendons nous la monarchie traditionnelle française, plus spécifiquement son projet capétien. Et, contrairement à ce que les royalistes œcuméniques répandent comme mensonges, la différence entre un légitimiste et un orléaniste ne tient pas qu'au "choix" du prince. Loin s'en faut, nous ne défendons pas le même projet monarchique. Les légitimistes mettent en avant les lois de succession que vous connaissez sans doute et qui font primer la transmission par la lignée et le sang, de même qu'ils défendent un type de monarchie où le roi détient la souveraineté sans conteste, en tant que lieutenant de Dieu, dans l'alliance du trône et de l'autel. Les orléanistes au contraire adoptent une succession contingente selon laquelle la nation et non plus la lignée est le centre, ce qui se retrouve dans leur conception du pouvoir, non plus basé sur la lignée et la propriété du roi, mais la nation avec laquelle est passée un contrat, nation qui contrôle le pouvoir royal (par les Grands du royaume ou un parlement : les volontés de restriction du pouvoir royal par les Grands ou la bourgeoisie sont les ancêtres de l'orléanisme royaliste politique). Voilà pourquoi, très exactement, ce que vous souhaitez n'est ni possible ni souhaitable. Les légitimistes ne veulent ni de monarchie à l'anglaise, ni une nouvelle Monarchie de juillet.

Quant à l’Alliance Royale, ses partisans font du bon boulot,beaucoup d’idées qu’un gouvernement royaliste pourrait adopter et de là, à faire un amalgame avec les Bonapartistes, il y a tout de même un monde qui nous sépare…Bref tout cela pour dire que le vrai Prince Légitimiste sera celui qui sera choisi par nos compatriotes, en temps voulu.
Ils font avant toute chose un bon travail de sape au service de ceux qui ont tout à gagner en rendant minoritaires des légitimistes qui adhéreraient à un parti qui aurait déjà un programme orléaniste. Belle opération dont je ne suis pas la dupe, vous m'en excuserez. Et pour ce qui est des bonapartistes, je suis navré d'avoir à constater que le royalisme œcuménique et orléaniste et le bonapartisme ont une même philosophie politique, qui consiste en un syncrétisme monarchiste qui équivaut rapidement à une république couronnée. Là encore, ce n'est pas du légitimisme. Encore moins d'ailleurs ce que vous dites du prince : là c'est véritablement du bonapartisme ; on fait des plébiscites populaires (populistes) pour les Napoléon, pas pour les Bourbons. Disons encore qu'on n'est jamais légitime que par rapport à un principe, et d'après le mode de succession lignager capétien, il n'y en a qu'un seul qui soit légitime aujourd'hui, c'est Louis Alphonse de Bourbon.

Je passe sur la suite du premier message, en disant simplement que si vous voulez adresser un message au prince, écrivez-lui par l'entremise de l'Institut de la Maison de Bourbon : ils seront plus à même de vous répondre que moi. S'il s'agit de promotion du légitimisme, entrez en contact avec l'Union des Cercles Légitimistes de France via son site.

Je passe au second message rapidement :

Au-delà des clivages Princier, le vrai Prince Légitimiste sera celui qui sera choisi par nos compatriotes, en temps voulu.Quand je dis choisi il va de soi que les Français est connaissance
de leur personne, à quoi ils aspirent, proposent pour la France, etc.
Les Français devront reconnaître leur suzerain et leur roi, désigné par les lois fondamentales du royaume de France, pas le choisir : énorme nuance ! Il n'y a que Dieu seul qui puisse défaire sa dynastie et en indiquer une nouvelle. Et j'insiste encore une fois sur le fait que c'est à nous de faire connaître le prince à nos amis, à nos familles, à nos connaissances : nous serons mieux servis que par le prisme déformant des médias. Le temps que vous perdez à dénigrer les légitimistes fidèles et le prince, c'est autant de temps perdu pour la cause réelle.

Ce n’est pas un raz le bol , de ma part mais un signal d’alarme de la part de personnes qui sont prêtent à militer pour renverser ce pouvoir républicain.
Eh bien faites-le, rien ne vous en empêche ! Si vous attendez que les médias, tout dévoués qu'ils sont au système républicain et financier, nous fassent de la publicité, vous pouvez toujours courir. Que le roi soit ici ou ailleurs n'y changera rien. Désolé pour ceux qui cherchent une potion magique, mais personne ne fera le travail à notre place. Alors essayez de vous motiver un peu au lieu d'être aussi défaitiste et de chercher des excuses sur le dos des autres.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: suite à l'article de la querelle dynastique

Message par Mousquetaire le Mer 16 Sep 2009, 00:32

Je relance le sujet. Je suis assez d’accord sur une chose avec vous, Mickaelus, je ne pense pas souhaitable que Louis de bourbon occupe le devant de la scène pour « jouer à l’homme politique, englué dans des problématiques secondaires ». Mais en utilisant l’épithète « secondaire », vous admettez qu’il y a des problématiques primordiales. Voilà un terrain qu’il pourrait peut-être occuper. Cela intéressera-t-il nos contemporains, c’est une autre question. J'estime cependant qu’il devrait être plus actif pour faire connaître la monarchie traditionnelle française et la défendre. Notre action quotidienne n’en serait pas moins nécessaire, au contraire. Ne voyez pas en moi du défaitisme ou de la démotivation, je ne rejette aucune faute sur les épaules des héritiers successifs, je me pose simplement des questions sur leur état d’esprit.

Je conçois le roi comme un homme d’actions et de décisions, un homme pragmatique. Je vais être un peu provocateur : l’actuelle frilosité de nos chers capétiens n’est-elle pas le signe de l'abandon par Dieu de leur dynastie ? Et si la monarchie traditionnelle n’était rétablie qu’avec la montée sur le trône d’une quatrième race ?

Pour en revenir à Louis, c’est le futur roi, sacrebleu ! Ses illustres ancêtres se sont-ils laissés marcher sur les pieds ? De nombreux exemples montrent que non. Combien de capétiens sont allés au combat les armes à la main, pour un dernier baroud d’honneur, et sont contre toute attente sortis victorieux ? Bien plus que nous ne pourrions le croire. Et quand l’un d’entre eux y laissait la vie, c’est le pouvoir royal qui en sortait grandi. Certes la situation était différente, mais Hugues Capet (ni ces ancêtres d'ailleurs) n’a pas sagement attendu dans son coin pendant que les carolingiens périclitaient.

Ce n’est évidemment pas qu’une question de courage, de fierté ou de panache. Nous savons que le roi reçoit sa charge avec humilité et que la mesure et la prudence peuvent aussi être des qualités pour régner. Mais république ou pas, le roi doit se préoccuper de son peuple, peut-être les héritiers ne le montrent-ils pas assez ? Si un jour la république vacille et que les Français ressentent le besoin de se tourner vers autre chose, comment ne pas le taxer d’opportunisme ? Qu’est-ce qui les empêchera de dire « Tiens donc, tu sors de ton chapeau d’un seul coup et comme par hasard tu t’inquiètes pour nous ! ». Personnellement je ne doute pas de sa bonne foi, mais nous devrons bien préparer le terrain ou être sacrément convaincants pour éviter ce genre de réactions car comme vous le dites vous-même, les Français devront le reconnaître.

Je le redis, le travail de fond des légitimistes est nécessaire et je ne suis pas découragé. Mais que voulez-vous, c’est très humain de se chercher un chef.
avatar
Mousquetaire
Roturier

Masculin
Poissons Cochon
Nombre de messages : 43
Age : 34
Localisation : Champagne
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: suite à l'article de la querelle dynastique

Message par lulo le Mer 16 Sep 2009, 10:07

A Mousquetaire,

"Je relance le sujet. Je suis assez d’accord sur une chose avec vous, Mickaelus, je ne pense pas souhaitable que Louis de bourbon occupe le devant de la scène pour « jouer à l’homme politique, englué dans des problématiques secondaires ». Mais en utilisant l’épithète « secondaire », vous admettez qu’il y a des problématiques primordiales."

Oui, j'en vois au moins deux:
1) Respecter l'autorité, les conditions naturelles de son exercice, et faire son devoir: en tant que légitimistes, n'oublions pas que nous oeuvrons pour le Christ, premier Roi de France. Il ne nous demande qu'une chose, de prier et de travailler pour l'institution qu'Il lui a plu de donner à la France. C'est Lui qui donnera la victoire, quand Il le voudra.
2) Faire notre boulot! Soit:
a) Prier: c'est à la portée de n'importe qui, et on peut d'ailleurs FAIRE prier.
b) Etudier: pour savoir comment la monarchie réalise le bien commun, il faut l'étudier: nous avons quinze siècles d'expériences très concrètes, et d'excellents bouquins pour les connaître. Quand les gens vous demandent: "qu'est que ça changerait votre monarchie traditionnelle?", et que vous pouvez leur répondre par des faits précis, ils vous prennent un peu plus au sérieux, ça m'est encore arrivé la semaine dernière!
c) C'est-à-dire donner nous-même l'exemple, en prenant des responsabilités (il y a une place pour chacun), et ainsi en donnant un petit aperçu, à notre modeste niveau, de ce qu'est le bien commun qu'on peut obtenir par l'institution légitime.

"Voilà un terrain qu’il pourrait peut-être occuper. Cela intéressera-t-il nos contemporains, c’est une autre question. J'estime cependant qu’il devrait être plus actif pour faire connaître la monarchie traditionnelle française et la défendre. Notre action quotidienne n’en serait pas moins nécessaire, au contraire. Ne voyez pas en moi du défaitisme ou de la démotivation, je ne rejette aucune faute sur les épaules des héritiers successifs, je me pose simplement des questions sur leur état d’esprit."

Rassurez-vous, lisez les discours du Prince. Ce n'est pas du Jean d'Orléans, qui pond des banalités sur tous les sujets à la mode, où chaque mot est mesuré à l'extrême pour ne pas briser le ton consensuel, etc...
Au contraire, il s'exprime avec force, et en peu de mots.
De plus, gardons-nous de mesurer l'influence du Prince à sa cote de popularité: quand il vient en France, il est assailli par les différentes autorités, politiques, civiles, militaires, etc... à tel point qu'il est difficile de seulement l'approcher. Saviez-vous qu'il a été reçu par le St Père, en tant que chef de la maison de Bourbon, il y a plus d'un an? Tout cela reste discret, mais n'existe pas moins. Nous ne savons pas tout ce qui passe, dans les niveaux qui ne sont pas les nôtres. Alors, occupons-nous de notre niveau de compétence, et soyons en paix!

"Je conçois le roi comme un homme d’actions et de décisions, un homme pragmatique. Je vais être un peu provocateur : l’actuelle frilosité de nos chers capétiens n’est-elle pas le signe de l'abandon par Dieu de leur dynastie ? Et si la monarchie traditionnelle n’était rétablie qu’avec la montée sur le trône d’une quatrième race ?"

Tout cela n'est pas bien sérieux. Le Roi est un homme d'action, pas un activiste. Avant d'être "pragmatique" (ça ne veut pas dire grand chose, le "comte de Paris" l'a été, on voit ce que ça lui a rapporté...), il doit être respectueux, comme nous tous, des principes naturels et divins. La "frilosité" du Prince, vous la jaugez de votre point de vue, mais vous n'êtes pas omniscient... Personne parmi nous ne sait tout ce fait le Prince, tous les contacts qu'il peut avoir, et ce n'est pas parce qu'il travaille dans le secret qu'il ne travaille pas...

Dieu ne peut pas se dédire en changeant les lois fondamentales qu'Il a approuvées: ceux qui attendent une désignation miraculeuse du Grand Monarque sont bien plus proches du mystico-dingo que de la raison... Dieu n'a qu'un moyen de "repartir à zéro": l'extinction complète des Bourbons. Il ne l'a pas voulu.
Attention aux tripatouillages dynastiques!!! Ne pas respecter les lois fondamentales, c'est détruire la monarchie traditionnelle, ni plus ni moins.

"Pour en revenir à Louis, c’est le futur roi, sacrebleu ! Ses illustres ancêtres se sont-ils laissés marcher sur les pieds ? De nombreux exemples montrent que non. Combien de capétiens sont allés au combat les armes à la main, pour un dernier baroud d’honneur, et sont contre toute attente sortis victorieux ? Bien plus que nous ne pourrions le croire. Et quand l’un d’entre eux y laissait la vie, c’est le pouvoir royal qui en sortait grandi. Certes la situation était différente, mais Hugues Capet (ni ces ancêtres d'ailleurs) n’a pas sagement attendu dans son coin pendant que les carolingiens périclitaient."

Louis XX fait son devoir du mieux qu'il peut. Faisons le nôtre plutôt que de le juger sur de pures apparences: celui qui condamne l'autorité aujourd'hui, comment la servira-t-il bien demain?

"Ce n’est évidemment pas qu’une question de courage, de fierté ou de panache. Nous savons que le roi reçoit sa charge avec humilité et que la mesure et la prudence peuvent aussi être des qualités pour régner. Mais république ou pas, le roi doit se préoccuper de son peuple, peut-être les héritiers ne le montrent-ils pas assez ?"

Dans la mesure où aucun de nous n'a accès, ni à l'agenda, ni au carnet d'adresses, ni à la conscience du Roi, il n'y a rien à dire là-dessus, si ce n'est qu'il faut prier pour lui: ça a bien marché en 1589-1593, pour la conversion et le triomphe d'Henri IV, alors pourquoi pas aujourd'hui?

"Si un jour la république vacille et que les Français ressentent le besoin de se tourner vers autre chose, comment ne pas le taxer d’opportunisme ? Qu’est-ce qui les empêchera de dire « Tiens donc, tu sors de ton chapeau d’un seul coup et comme par hasard tu t’inquiètes pour nous ! ». Personnellement je ne doute pas de sa bonne foi, mais nous devrons bien préparer le terrain ou être sacrément convaincants pour éviter ce genre de réactions car comme vous le dites vous-même, les Français devront le reconnaître."

Vous raisonnez comme si nous menions une campagne électorale... C'est bien humain, et c'est le bilan de deux siècles de libéralisme politique. Le Roi EST, c'est bien suffisant: il n'a pas à être la coqueluche de "l'opinion publique". Les Français, quand ils seront prêts pour la monarchie traditionnelle, prendront celui qui est désigné par l'institution: là, c'est NOTRE travail. Et, comme vous dites, il faudra "bien préparer le terrain ET être sacrément convaincants". Retroussons nos manches!

"Je le redis, le travail de fond des légitimistes est nécessaire et je ne suis pas découragé. Mais que voulez-vous, c’est très humain de se chercher un chef."

Oui, mais c'est être raisonnable que de s'en tenir au "chef" que Dieu nous a donné, et d'éviter la tentation du césarisme, le mythe de l'homme providentiel, de Monk: un homme fort qui, après avoir pris le pouvoir, s'effacerait au profit du souverain légitime, cela s'est trop peu vu dans l'Histoire pour que ce soit une règle générale et naturelle, au contraire...
Les questions que vous vous posez sont normales, et un bon moyen d'en sortir est l'étude de l'Histoire. Regardez Napoléon III: il n'est rien en 1847, et en cinq ans, il devient dictateur. Bien sûr, c'était un démagogue, et il n'était pas le souverain légitime (d'où la suite). Mais cela montre que tout peut aller très vite: (presque) personne dans "l'opinion publique" ne s'attendait à la Révolution de 1848, et elle est venue en quelques jours... On ne sait de quoi l'avenir est fait, mais quelquefois, l'Histoire "repasse les plats", surtout en régime libéral: tenons-nous prêts, en faisant humblement notre devoir, et ce sera déjà bien!

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: suite à l'article de la querelle dynastique

Message par Mousquetaire le Mer 16 Sep 2009, 11:37

Je ne juge ni ne condamne Louis XX. Je vous assure que ma loyauté lui est acquise ; c’est peut-être là que se trouve l’origine de mes inquiétudes. Enfin comme vous le suggérez, je vais me plonger dans l’étude et me tenir prêt.

Petite précision, mes allusions à une nouvelle dynastie régnante n’étaient qu’une provocation, ne me prenez pas pour un dingo geek .
avatar
Mousquetaire
Roturier

Masculin
Poissons Cochon
Nombre de messages : 43
Age : 34
Localisation : Champagne
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: suite à l'article de la querelle dynastique

Message par lulo le Mer 16 Sep 2009, 11:45

Rassurez-vous, Mousquetaire, je ne vous prends pas pour un providentialiste égaré chez nous!!!
Je ne mets pas en doute le moins du monde votre fidélité et votre loyauté dynastique.
J'ai simplement voulu mettre en relief des dangers qui peuvent survenir, à partir de questions tout à fait compréhensibles, humaines comme vous dites bien justement, si la raison, éclairée par les faits, ne vient y apporter la réponse.
Dangers qui nous guettent tous, moi le premier...!!!, mais qui sont circonscrits aussi par la sociabilité légitimiste: d'où l'importance de ce forum, et surtout, surtout, surtout, des cercles!

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: suite à l'article de la querelle dynastique

Message par V.F.H.78 le Mer 16 Sep 2009, 13:34

lulo a écrit:Regardez Napoléon III: il n'est rien en 1847, et en cinq ans, il devient dictateur. Bien sûr, c'était un démagogue, et il n'était pas le souverain légitime (d'où la suite). Mais cela montre que tout peut aller très vite: (presque) personne dans "l'opinion publique" ne s'attendait à la Révolution de 1848, et elle est venue en quelques jours... On ne sait de quoi l'avenir est fait, mais quelquefois, l'Histoire "repasse les plats"
En effet tout peut aller très vite.
D'ailleurs qui nous dites que le futur monarque ne sera pas à nouveau un empereur se faisant couronner après avoir été président, comme Louis Napoléon Bonaparte devenu Napoléon III? Qui nous dit que nous n'aurons pas un futur Nicolas 1er? Même son dauphin est déjà prêt... Rolling Eyes

Mais une chose est sûre ; le seul souverain LEGITIME est Louis XX. Personne ne peut le contester.
Gardons la foi et attendons ce jour béni où les Bourbons remonteront sur le trône de France.

_________________
avatar
V.F.H.78
Vicomte

Masculin
Verseau Chèvre
Nombre de messages : 813
Age : 37
Localisation : Poissy (78)
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: suite à l'article de la querelle dynastique

Message par lulo le Mer 16 Sep 2009, 13:41

"En effet tout peut aller très vite.
D'ailleurs qui nous dites que le futur monarque ne sera pas à nouveau un empereur se faisant couronner après avoir été président, comme Louis Napoléon Bonaparte devenu Napoléon III? Qui nous dit que nous n'aurons pas un futur Nicolas 1er? Même son dauphin est déjà prêt..."

Personnellement, je n'y crois guère... Je verrais bien plutôt le prince Jean d'Orléans comme sauveur ultime du Système, car son ascendance lui donnerait un semblant de légitimité historique aux yeux de beaucoup, et comme il est assez mou idéologiquement, si consensuel, qu'il accepterait bien des compromis: je l'ai entendu dire, un jour à la TV, qu'il ne serait pas contre une république avec une famille royale pour le prestige (devinez laquelle???)...

"Mais une chose est sûre ; le seul souverain LEGITIME est Louis XX. Personne ne peut le contester.
Gardons la foi et attendons ce jour béni où les Bourbons remonteront sur le trône de France."

Et, en attendant, TRAVAILLONS!

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: suite à l'article de la querelle dynastique

Message par V.F.H.78 le Mer 16 Sep 2009, 17:47

lulo a écrit:Je verrais bien plutôt le prince Jean d'Orléans comme sauveur ultime du Système, car son ascendance lui donnerait un semblant de légitimité historique aux yeux de beaucoup, et comme il est assez mou idéologiquement, si consensuel, qu'il accepterait bien des compromis: je l'ai entendu dire, un jour à la TV, qu'il ne serait pas contre une république avec une famille royale pour le prestige (devinez laquelle???)...
Une république avec une famille royale?? Mais c'est un non-sens! Qu'il veuille une monarchie constitutionnelle, encore ça se comprendrait... mais une république couronnée! On reconnaît bien là le digne héritier de Louis-Philippe. Les chats ne font pas des chiens me direz vous...
Mais pour la légitimité ce serait vraiment un "semblant" comme vous dites. Et une honte pour la dynastie des Bourbons.

_________________
avatar
V.F.H.78
Vicomte

Masculin
Verseau Chèvre
Nombre de messages : 813
Age : 37
Localisation : Poissy (78)
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: suite à l'article de la querelle dynastique

Message par Lorenz le Mer 16 Sep 2009, 20:24

Je dois dire que je ne comprends pas la stratégie des d'Orléans, je pense d'ailleurs qu'ils n'en ont pas, ou plus depuis la fin des espoirs déçus du feu comte de Paris.

Lui, au moins, voulait le trône, souhaitait être roi, pour lui-même et tant pis pour les autres (la France y compris), et avait rompu avec les royalistes maurrassiens, d'Action Française, de Vichy, etc. Il était cohérent, souhaitait une monarchie constitutionnelle et a plus ou moins failli parvenir à ses fins en mettant à profit les événements. Il pouvait par ailleurs se présenter comme le successeur légitime des Bourbons de France, dans la mesure où l'espace médiatique de l'époque avait totalement ignoré le Prince légitime.

Son fils, ignorons-le, je pense que ses capacités intellectuelles sont insuffisantes pour envisager une politique de conquête du pouvoir.

Mais Jean est différent. Je pense que c'est un homme intelligent, raisonnablement ambitieux. Dans ces conditions, il n'a pu ne pas analyser la situation et ne pas se rendre compte que toute tentative de se présenter comme l'héritier légitime des anciens rois est immédiatement combattue, vu que les légitimistes représentent, disons, 50 % des monarchistes actuels.

Pourquoi ne pas mettre fin à la querelle dynastique au lieu de l'alimenter ? Si j'étais orléaniste, je mettrais l'accent sur la monarchie de Juillet, ses progrès économiques, son caractère démocratique et post-révolutionnaire, et je tenterais de montrer en quoi une monarchie constitutionnelle, à l'espagnole, à l'anglaise ou à la suédoise, serait un immense avantage pour la France.

Après tout, les d'Orléans n'aspirent pas à autre chose qu'au trône, avec ses avantages et sa liste civile mirifique. Qu'ils englobent leurs prétentions dans du papier rose, et ils seraient sans doute plus séduisants pour la population actuelle, qui ne rêve que de fraternité de façade et de progrès en matière sociétale, que nous, légitimistes, qui voulons réformer la France en profondeur et la rendre à la grandeur passée.

Lorenz
Chevalier

Masculin
Bélier Chèvre
Nombre de messages : 241
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: suite à l'article de la querelle dynastique

Message par V.F.H.78 le Mer 16 Sep 2009, 21:08

Vous avez tout-à-fait raison Lorenz.

_________________
avatar
V.F.H.78
Vicomte

Masculin
Verseau Chèvre
Nombre de messages : 813
Age : 37
Localisation : Poissy (78)
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: suite à l'article de la querelle dynastique

Message par joel le Jeu 17 Sep 2009, 20:51

Lorenz a écrit:

Pourquoi ne pas mettre fin à la querelle dynastique au lieu de l'alimenter ? Si j'étais orléaniste, je mettrais l'accent sur la monarchie de Juillet, ses progrès économiques, son caractère démocratique et post-révolutionnaire, et je tenterais de montrer en quoi une monarchie constitutionnelle, à l'espagnole, à l'anglaise ou à la suédoise, serait un immense avantage pour la France.

oubliez vous les maurassiens ?
avatar
joel
Chevalier

Masculin
Gémeaux Chien
Nombre de messages : 238
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: suite à l'article de la querelle dynastique

Message par Mousquetaire le Jeu 17 Sep 2009, 22:35

Les maurassiens sont plutôt orléanistes il me semble. Leur conception de la monarchie est plus proche de l'orléanisme que du légitimisme, non ?
avatar
Mousquetaire
Roturier

Masculin
Poissons Cochon
Nombre de messages : 43
Age : 34
Localisation : Champagne
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: suite à l'article de la querelle dynastique

Message par joel le Jeu 17 Sep 2009, 22:38

Oui effectivement. Ils soutiennent les Orléans, mais sur un plan politique ils n'ont rien d'orléanistes.
avatar
joel
Chevalier

Masculin
Gémeaux Chien
Nombre de messages : 238
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: suite à l'article de la querelle dynastique

Message par Mousquetaire le Jeu 17 Sep 2009, 22:42

Ils soutiennent les Orléans

donc se rangeront derrière Jean s'il tient le discours suggéré par Lorenz, à défaut d'un autre choix.
avatar
Mousquetaire
Roturier

Masculin
Poissons Cochon
Nombre de messages : 43
Age : 34
Localisation : Champagne
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: suite à l'article de la querelle dynastique

Message par lulo le Jeu 17 Sep 2009, 22:46

"Je dois dire que je ne comprends pas la stratégie des d'Orléans, je pense d'ailleurs qu'ils n'en ont pas, ou plus depuis la fin des espoirs déçus du feu comte de Paris."

Oh si, cher Lorenz, ils en ont une depuis le Régent: arriver au pouvoir, avec pour seul principe de ne pas s'encombrer de principes. Chaque chef de la maison d'Orléans essaye sa stratégie, louvoie selon les circonstances, avec plus ou moins de succès, à quelques exceptions près (entre le Régent et Philippe Egalité, ou entre le premier et le second "comte de Paris", ils n'ont guère marqué les mémoires).

"Lui, au moins, voulait le trône, souhaitait être roi, pour lui-même et tant pis pour les autres (la France y compris), et avait rompu avec les royalistes maurrassiens, d'Action Française, de Vichy, etc. Il était cohérent, souhaitait une monarchie constitutionnelle et a plus ou moins failli parvenir à ses fins en mettant à profit les événements. Il pouvait par ailleurs se présenter comme le successeur légitime des Bourbons de France, dans la mesure où l'espace médiatique de l'époque avait totalement ignoré le Prince légitime."

C'est juste; c'est vrai qu'il a été relativement cohérent, en se séparant assez tôt des maurrassiens, et en jouant la carte de la démocratie couronnée. D'où les tensions avec l'AF et ses gardiens.

"Son fils, ignorons-le, je pense que ses capacités intellectuelles sont insuffisantes pour envisager une politique de conquête du pouvoir."

Il donne surtout l'image d'un bradeur, peut-être à son corps défendant?

"Mais Jean est différent. Je pense que c'est un homme intelligent, raisonnablement ambitieux. Dans ces conditions, il n'a pu ne pas analyser la situation et ne pas se rendre compte que toute tentative de se présenter comme l'héritier légitime des anciens rois est immédiatement combattue, vu que les légitimistes représentent, disons, 50 % des monarchistes actuels."

Oui, et il revendique timidement, consensus oblige, l'héritage "moral" de Louis-Philippe: ses positions, aussi molles soient-elles, s'inscrivent dans le démarche de son grand-père, vers une démocratie couronnée, l'alliance d'un trône et de la Révolution, dans la pure tradition familiale: il est incontestablement l'héritier Orléans, de ce point de vue.

"Pourquoi ne pas mettre fin à la querelle dynastique au lieu de l'alimenter ? Si j'étais orléaniste, je mettrais l'accent sur la monarchie de Juillet, ses progrès économiques, son caractère démocratique et post-révolutionnaire, et je tenterais de montrer en quoi une monarchie constitutionnelle, à l'espagnole, à l'anglaise ou à la suédoise, serait un immense avantage pour la France."

Certains s'y essayent, comme l'AR... Votre raisonnement est juste car honnête. Mais vous oubliez qu'il faut ratisser large, et ne pas effaroucher ce qui reste de ses fidèles, soit les vieux bastions maurassiens AF et RN. Les royalistes modernistes sont encore trop peu nombreux, trop cantonnés à l'AR (donc suspects pour beaucoup), pour justifier une sortie hors du consensus...

"Après tout, les d'Orléans n'aspirent pas à autre chose qu'au trône, avec ses avantages et sa liste civile mirifique. Qu'ils englobent leurs prétentions dans du papier rose, et ils seraient sans doute plus séduisants pour la population actuelle, qui ne rêve que de fraternité de façade et de progrès en matière sociétale, que nous, légitimistes, qui voulons réformer la France en profondeur et la rendre à la grandeur passée."

Cela viendra peut-être, c'est probable... Jean d'Orléans a sans doute toutes les qualités pour faire un mainteneur du Système, un monarque constitutionnel qui règne et ne gouverne pas, et à cette place, il vaut assurément mieux l'usurpation que la légitimité...

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: suite à l'article de la querelle dynastique

Message par lulo le Jeu 17 Sep 2009, 22:56

"Les maurassiens sont plutôt orléanistes il me semble. Leur conception de la monarchie est plus proche de l'orléanisme que du légitimisme, non ?"
Oui effectivement. Ils soutiennent les Orléans, mais sur un plan politique ils n'ont rien d'orléanistes."

Oui et non... Le problème du maurrassisme est que c'est, pour beaucoup, une religion (et je pèse mes mots): donc, logiquement, comme chez leurs voisins marxistes, vous avez deux camps, celui des gardiens de l'orthodoxie, et celui des progressistes.
Les premiers se trouvent globalement dans les deux mouvements AF et RN (qui se divisent régulièrement...), les seconds sont des électrons libres, comme Jean-Philippe Chauvin et son GAR, qui essayent de plus en plus l'AR...
Donc, entre orléanismes dynastique et politique, il n'y a qu'une courte distance, parfois franchie dans la pratique...

"donc se rangeront derrière Jean s'il tient le discours suggéré par Lorenz, à défaut d'un autre choix."

Logiquement, ils le suivront n'importe où, puisque c'est Maurras qui leur a désigné cette famille, mais l'expérience de feu le "comte de Paris" prouve que ce n'est pas si simple...
Leur préjugé nationaliste est si fort qu'ils sont hermétiques à la légitimité; leur pratique du "compromis nationaliste" les a conduits à faire exactement ce qu'ils dénonçaient chez les autres, comme participer aux élections...

Bref, même à leur corps défendant, les maurrassiens sont des complices (au moins potentiels) du Système, à cause de leur nationalisme.

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: suite à l'article de la querelle dynastique

Message par joel le Jeu 17 Sep 2009, 23:08

Je rejoins votre analyse. Mais tout de même comme ils défendent une monarchie "anti-parlementaire, traditionnelle, décentralisée" ne sont-ils pas proches des légitimistes ( à par pour le nationalisme ) ?
avatar
joel
Chevalier

Masculin
Gémeaux Chien
Nombre de messages : 238
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: suite à l'article de la querelle dynastique

Message par lulo le Jeu 17 Sep 2009, 23:17

"Je rejoins votre analyse. Mais tout de même comme ils défendent une monarchie "anti-parlementaire, traditionnelle, décentralisée" ne sont-ils pas proches des légitimistes ( à par pour le nationalisme ) ?"

Le problème, c'est qu'ils sont royalistes PARCE qu'ils sont nationalistes: le Roi leur paraît être le meilleur garant de la survie de la nation.
Ils ont d'ailleurs raison sur ce point, mais ils oublient que la nation n'existe pas politiquement sans le Roi. Celui-ci en est la tête, sans lui elle n'est qu'un corps sans tête... Le tort des nationalistes est de (laisser) croire que la nation est autonome, qu'elle se confie au Roi, mais depuis la Révolution, elle continue sans lui, donc il faut la défendre par tous les moyens "même légaux" donc... on vote "quand il faut".
Là dessus, les nationalistes se trompent, car ils ont gobé tout rond la notion révolutionnaire de nation, qui en fait précisément un corps politique autonome.
Or, dans l'ancienne France, la notion de "nation" n'est pas du tout la même (Cf Naissance de la nation France, de Colette Beaune), et c'est à celle-là que nous devons nous en tenir...

J'ai essayé d'exposer cela dans les grandes lignes, mais vous aurez compris, cher Joël (bienvenue parmi nous, au passage!!!), que la question est très compliquée: nous partageons beaucoup, au premier coup d'oeil, avec les maurrassiens, mais dès qu'on rentre dans la philosophie politique, on s'éloigne de plus en plus d'eux.

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: suite à l'article de la querelle dynastique

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum