suite à l'article de la querelle dynastique

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: suite à l'article de la querelle dynastique

Message par joel le Jeu 17 Sep 2009, 23:22

Je comprends oui. A première vu les idées sont proches, mais dès que l'on approfondit c'est très différent.
Je vous remercie pour l'accueil, j'ai pu constaté que les gens de ce forum discutent avec courtoisie et c'est agréable.
avatar
joel
Chevalier

Masculin
Gémeaux Chien
Nombre de messages : 238
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: suite à l'article de la querelle dynastique

Message par Minervalis le Ven 18 Sep 2009, 08:32

C'est quand même trés étonnant d'avoir tout jeté de la Révolution sauf à en retenir l'idée d'une Nation abstraite, qui en est le plus pur produit; il y a là une incohérence inexplicable.
avatar
Minervalis
Vicomte

Masculin
Sagittaire Rat
Nombre de messages : 861
Age : 56
Localisation : Lutèce
Affinités politiques : Anti-républicain, Anti-démocrate, Anti-parlementaire, Réactionnaire, Contre-Révolutionnaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: suite à l'article de la querelle dynastique

Message par lulo le Ven 18 Sep 2009, 09:18

"Je comprends oui. A première vu les idées sont proches, mais dès que l'on approfondit c'est très différent."

C'est pour cela que le nationalisme est un piège: il vous conduit tout droit à faire le jeu du Système, en donnant l'impression que vous vous y opposez, exactement comme le socialisme...
De plus, il existe maintenant une longue tradition maurrassienne dans beaucoup de familles catholiques, qui ont souffert dans les années 30 de la condamnation romaine: ceci fait qu'il existe une sorte de fidélité, qu'on croirait trahir en la reconsidérant.

"Je vous remercie pour l'accueil, j'ai pu constaté que les gens de ce forum discutent avec courtoisie et c'est agréable."

Tous ici, nous cherchons à nous conformer à la vérité. Nous ne voulons pas exposer de simples opinions égales et interchangeables, mais travailler à faire avancer la cause du Roi légitime, en n'oubliant pas la charité... et l'humour, parfois!

"C'est quand même trés étonnant d'avoir tout jeté de la Révolution sauf à en retenir l'idée d'une Nation abstraite, qui en est le plus pur produit; il y a là une incohérence inexplicable."

Oui. Mais il ne faut pas oublier que les fondateurs de l'AF étaient d'anciens républicains nationalistes, ou "patriotes" comme on disait à l'époque. Leur point de départ, c'est ce nationalisme révolutionnaire qui imprègne tout leur siècle, à gauche comme à droite.
De plus, ils étaient agnostiques... Sans reconnaissance de la transcendance, ils ne pouvaient pas prendre en compte l'apport INDISPENSABLE de la vérité révélée. Maurras est donc parti uniquement sur les vérités naturelles, il en a tiré de grandes leçons, et nous reconnaissons volontiers son apport dans la pensée royaliste du XX°s. .
Mais il n'est pas la pensée royaliste à lui tout seul, n'en est pas l'aboutissement, comme le prétendent ses disciples: en cela, il se trompent, et c'est en ce sens que le maurrassisme est une religion. Mais pas la nôtre!

Sur les incohérences inexplicables, on en trouve de belles chez beaucoup de tradis, pourtant bien informés sur les dangers du libéralisme, et la nécessaire défense du règne sociale de NSJC, avec:
-tous ceux qui votent pour la "droite nationale", dont TOUS les partis réclament état laïc et liberté religieuse...
-tous ceux qui défilent sous le drapeau de Loublande (tricolore et Sacré-Coeur), qu'on trouve jusque dans les prieurés, alors qu'il est l'expression même du mariage impie de Dieu et de la Révolution...

Mais là encore, ce sont des traditions bien implantées: on vote "depuis toujours" (et on n'oublie que ça ne nous a jamais fait avancer, au contraire...), le drapeau de Loublande a "fait" la guerre de 14 (Rome s'était montrée très circonspecte sur ce drapeau, mais on a passé outre...).
Tout cela pour dire que l'incohérence, la contradiction nous guettent tous, mais Dieu n'y trouvera jamais Son compte... Il ne bénit nos efforts que dans la pleine et entière fidélité à Ses lois, naturelles et révélées: c'est tout ce que nous voulons.

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: suite à l'article de la querelle dynastique

Message par V.F.H.78 le Ven 18 Sep 2009, 11:03

Dieu et la religion catholique sont des notions très "accessoires" pour les nationalistes...
Pour moi, le nationalisme est en totale contradiction avec le légitimisme.

_________________
avatar
V.F.H.78
Vicomte

Masculin
Verseau Chèvre
Nombre de messages : 813
Age : 37
Localisation : Poissy (78)
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: suite à l'article de la querelle dynastique

Message par lulo le Ven 18 Sep 2009, 11:50

Absolument, et c'est bien pour cela que nationalistes, socialistes et libéraux sont d'accord pour un état LAÏC.
Votre opinion, cher VFH78, est tout simplement conforme au réel: le nationalisme est incompatible avec la foi catholique, bien qu'il existe depuis un siècle un courant national-catholique très fort. Mais, dans ses fondements, il est contradictoire, et aussi absurde que l'est le courant libéral-catholique, ou que le serait un courant "socialiste-catholique"...!!!

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: suite à l'article de la querelle dynastique

Message par Camisard le Ven 18 Sep 2009, 13:33

V.F.H.78 a écrit:Dieu et la religion catholique sont des notions très "accessoires" pour les nationalistes...
Pour moi, le nationalisme est en totale contradiction avec le légitimisme.

Qu'appelle t on "Nationalisme"?????

Ne le confond t on pas avec le "sentiment national"


Certains placent cette naissance [du sentiment national]au XIIIème siècle, plus précisément lors de la grande bataille de Bouvines : le Roi de France Philippe II Auguste doit alors faire face à une immense coalition comprenant l'Angleterre, le Comté de Flandres et le Saint-Empire Romain germanique. La bataille est âpre, difficile, mais le roi de France sort vainqueur. Des Historiens pensent que c'est lors de cette bataille ( et ensuite) que nait le sentiment d'être français avant tout, avant d'être bourguignon, orléanais, auvergnat, etc....La vctoire est fêtée partout dans le royaume, par tout le monde et correspondrait donc à la première manifestation d'une identité nationale : ce n'est pas le seigneur d'Auvergne, de Champagne ou de Bourgogne qui a vaincu, ni même le seigneur de l'Ile de France reconnu comme roi, mais le roi en tant que représentant de tous les français, pour le royaume de France et ses habitants.

Je ne vois aucune opposition entre le sentiment profond d'appartenance à un Pays et le Légitimisme!
avatar
Camisard
Chevalier

Nombre de messages : 216

Revenir en haut Aller en bas

Re: suite à l'article de la querelle dynastique

Message par V.F.H.78 le Ven 18 Sep 2009, 16:40

Si on prend sur Wikipédia la définition de Nationalisme de nos jours, on trouve :
Le nationalisme contemporain en France peut se subdiviser en deux courants principaux :


  • Le courant du «nationalisme révolutionnaire» de coloration athée, et parfois même néopaïenne, prônant un nationalisme européen influencé notamment par les idées de la Nouvelle droite. Pour cette tendance le christianisme n'est qu'une parenthèse malheureuse de l'héritage européen, car il s'est constamment inscrit en faux contre les traditions païennes propres au Vieux Continent. L'Europe ne renouera véritablement avec ses racines propres qu'en rejetant le "poison" monothéiste.
  • Le courant du «nationalisme contre-révolutionnaire» faisant référence au christianisme, au monarchisme, et au nationalisme traditionnel (qui conçoit la France comme un Etat-Nation depuis les rois capétiens). Le catholicisme a alors une place privilégiée dans l'identité de la nation française. Ce nationalisme fait souvent référence à la «chrétienté». Le nationalisme français dit traditionnel est l'héritier de cette dernière conception.
Quand on pense au nationalistes de jours, on pense en général à l'extrême droite. Mais chez les royalistes cela concerne les maurrassiens.

avatar
V.F.H.78
Vicomte

Masculin
Verseau Chèvre
Nombre de messages : 813
Age : 37
Localisation : Poissy (78)
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: suite à l'article de la querelle dynastique

Message par lulo le Ven 18 Sep 2009, 17:25

Le nationalisme est une doctrine qui fait de la nation sa propre fin dans l'ordre politique. C'est, avec le socialisme, le libéralisme et leurs innombrables dérivés, une des doctrines qui sont issues de la Révolution: leur point commun est l'autonomie de l'homme vis-à-vis de toute autorité qui ne vient pas de lui-même.

La définition de Wikipédia me semble assez juste, mais, dans le "nationalisme contre-révolutionnaire", la foi n'est plus qu'un élément de l'identité nationale parmi d'autres: la nation se place avant Dieu.

Le sentiment national, avant la Révolution, recoupe trois choses: la fidélité dynastique, la foi catholique, l'attachement à la patrie. Il faut prendre garde à l'emploi du mot "patrie": littéralement, c'est la terre des pères: pour nos ancêtres, leur patrie n'est pas la France, mais leur ville ou leur village, et les alentours.
Le problème est que toutes ces notions (patrie, nation, sentiment national, etc...) ont été polluées par la Révolution: il est donc indispensable de les employer prudemment, et dans leur vrai sens.

Chez les royalistes, le nationalisme peut être revendiqué, comme chez les maurrassiens (et la plupart des orléanistes), ou plus diffus, chez les autres. On ne saurait être trop prudent avec cela, car on envient vite à gober ce qui va avec, comme la souveraineté nationale, la nécessité de "contre-pouvoirs", etc...

Ayons toujours à l'esprit le mot de Louis XIV: "la nation n'est pas un corps politique."

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: suite à l'article de la querelle dynastique

Message par lulo le Ven 18 Sep 2009, 17:26

Oups... la vraie citation est: "la nation ne fait pas corps en France", ce qui veut dire ce que j'ai voulu dire!!!

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: suite à l'article de la querelle dynastique

Message par joel le Ven 18 Sep 2009, 18:27

Et puis bon, aujourd'hui le terme "nationaliste" est plus un boulet qu'un autre chose.
avatar
joel
Chevalier

Masculin
Gémeaux Chien
Nombre de messages : 238
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: suite à l'article de la querelle dynastique

Message par lulo le Ven 18 Sep 2009, 18:32

Pas forcément... les trois idéologies de la Révolution connaissent des périodes de flux et de reflux: le socialisme se recycle (c'est le cas de le dire) en écologisme, tout comme le libéralisme, et le nationalisme fleurit dans certaines contrées...

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: suite à l'article de la querelle dynastique

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum