L'esprit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'esprit

Message par Minervalis le Ven 21 Aoû 2009, 22:17

Je vous propose de créer une rubrique consacrée à l'esprit qu'on pouvait avoir en France sous l'Ancien Régime. Peut-être même pourrait-elle comprendre des sous-rubriques consacrées, par exemple, l'une aux épigrammes, une aux épitaphes une autre encore aux mots d'esprit proprement dit qu'on pourrait classer par genre (à préciser).

En effet, s'il y a bien une composante caractéristique de la civilisation française qui s'est effacée à la Révolution et qui a agonisé jusqu'à nos jours où elle a complètement disparu, c'est bien l'esprit, mélange de subtilité et d'à-propos qui prend ses racines dans la langue même.

Connaître tous ces mots d'esprit me semble indispensable, dans la mesure où ils représentent aussi un contre-poison inestimable à la langue bâtarde, grossière, incorrecte et malhonnête de la République et de ses banlieues, à laquelle nous sommes malheureusement constamment exposés.

Je tâcherai d'en poster le plus souvent possible en essayant de vous trouver les références originales d'histoires qu'on trouve ici et là plus ou moins déformées par une longue tradition. Voici par exemple la première qui met en scène Voltaire (Oui, je sais... Mais c'est quand même savoureux: plût au Ciel qu'il ait eu autant d'esprit dans ses oeuvres!)

Vous trouvez donc dans les "Mémoires de Louis Petit de Bachaumont" (Paris, 1808), Page 261 l'anecdote suivante:
"L'autre jour, Madame de la Villemenue, vieille coquette qui désire encore plaire, a voulu essayer ses charmes surannés sur le philosophe; elle s'est présentée à lui dans tout son étalage, et prenant occasion de quelque phrase galante qu'il lui disait, et de quelques regards qu'il jetait en même temps sur sa gorge fort découverte: Comment, s'écria-t'elle, Monsieur de Voltaire, est-ce que vous songeriez encore à ces petits coquins là ? -Petits coquins ! reprend avec vivacité le malin vieillard, petits coquins madame ! Ce sont de bien grands pendards !"

Cependant, dans les "Mémoires sur Voltaire et ses ouvrages par Longchamp et Wagnière, ses secrétaires" (Paris, 1826), dans la partie relative à l'examen des Mémoires de Bachaumont, on trouve page 467 que "Ce n'est pas à Madame de de la Villemenue que M de Voltaire a tenu le propos qu'on rapporte ici; c'est à une personne qu'il connaissait depuis très long-temps, et avec laquelle il pouvait hasarder pareille plaisanterie sans qu'elle s'en offusquât".

Comme j'ai parlé de Voltaire sous un jour qui risque de le rendre sympathique, je vais rétablir l'équilibre en produisant l'épitaphe particulièrement juste que lui aurait consacré Rousseau (dans un jour de lucidité):

Plus bel esprit que grand génie,
Sans lois, sans moeurs et sans vertu,
Il est mort comme il avait vécu,
Couvert de gloire et d'infâmie.


(Je m'occuperai de Rousseau une autre fois !)


Dernière édition par Minervalis le Ven 21 Aoû 2009, 22:19, édité 1 fois (Raison : Mise en forme)

Minervalis
Vicomte

Masculin
Sagittaire Rat
Nombre de messages : 861
Age : 56
Localisation : Lutèce
Affinités politiques : Anti-républicain, Anti-démocrate, Anti-parlementaire, Réactionnaire, Contre-Révolutionnaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'esprit

Message par Minervalis le Sam 22 Aoû 2009, 10:35

On trouve dans le Dictionnaire historique et biographique des généraux français depuis le XI° siècle jusqu'en 1823" (Paris, 1823) par Jean Baptiste Pierre Jullien de Courcelles (Vol 9 page 392), l'anecdote suivante:

(Le duc de Vendôme était chef du gouvernement de Provence); Les Etats de cette province voulurent un jour, en témoignagne de leur reconnaissance, lui faire un présent d'une somme considérable. "Non", dit Vendôme, aux députés chargé de cette mission; es gouverneurs sont faits pour représenter aux rois la misère des peuples, et non pas l'aggraver, en acceptant des dons qui, quoique volontaires, n'en sont pas moins onéreux au pays." Plus tard, le Maréchal de Villars, à qui l'on fit la même offre, ne jugea pas à propos de la refuser; et, lorsqu'on lui rappela la générosité du duc de Vendôme , dans la même occasion: "Ah ! dit-il, Monsieur de Vendôme était un homme inimitable !

Minervalis
Vicomte

Masculin
Sagittaire Rat
Nombre de messages : 861
Age : 56
Localisation : Lutèce
Affinités politiques : Anti-républicain, Anti-démocrate, Anti-parlementaire, Réactionnaire, Contre-Révolutionnaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'esprit

Message par Mickaelus le Mar 25 Aoû 2009, 15:01

C'est une très bonne idée que vous avez eu là, Minervalis, et je ne peux y être insensible en tant qu'amoureux de la littérature classique et donc, plus généralement, de l'esprit français qui pouvait aussi se savourer par la conversation (qu'on ne peut connaître que par témoignages écrits, cela dit, évidemment !) - comme Louis XIV l'aimait plus que la lecture. Je pense qu'on pourrait aussi utiliser avec profit les œuvres des moralistes comme La Rochefoucauld et La Bruyère ; j'espère pouvoir vous aider à enrichir cette rubrique quand j'aurai un peu de temps pour me replonger dans mes classiques.

Comme j'ai parlé de Voltaire sous un jour qui risque de le rendre sympathique, je vais rétablir l'équilibre en produisant l'épitaphe particulièrement juste que lui aurait consacré Rousseau (dans un jour de lucidité)
Cela m'a rappelé un mot méchant de Voltaire sur Rousseau, qui avait eu un accident et s'était fait renverser, non par une voiture mais par un gros chien danois, à Ménilmontant le 24 octobre 1776. Des rumeurs de mort ayant circulé, voici ce qu'écrivit Voltaire deux mois plus tard à un de ses amis :

"Jean-Jacques a très bien fait de mourir. On prétend qu'il n'est pas vrai que ce soit un chien qui l'ait tué ; il est guéri des blessures que son camarade le chien lui avait faites ; mais on dit que le 12 décembre il s'avisa de faire l'Escalade dans Paris, avec un vieux Genevois nommé Romilly ; il mangea comme un diable, et s'étant donné une indigestion, il mourut comme un chien. C'est peu de chose qu'un philosophe."

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.

Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2683
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'esprit

Message par Minervalis le Mar 25 Aoû 2009, 20:38

Merci Mickaelus, je suis sensible à votre compliment et je ferai de mon mieux désormais pour alimenter ce fil de ces témoignages d'une France disparue; Là, j'ai quelque mal, étant en vacances et fort éloigné de ma bibliothèque...

Minervalis
Vicomte

Masculin
Sagittaire Rat
Nombre de messages : 861
Age : 56
Localisation : Lutèce
Affinités politiques : Anti-républicain, Anti-démocrate, Anti-parlementaire, Réactionnaire, Contre-Révolutionnaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'esprit

Message par Minervalis le Dim 11 Oct 2009, 21:25

Je rajoute ici une anecdote qui n'est pas sans rapport avec le sujet des Invalides, comme vous allez le voir. Malheureusement, malgré toutes mes recherches, il m'a été impossible de trouver le nom du personnage en cause. Peut-être quelqu'un parmi vous peut-il le préciser ?

C'était un vieux soldat (j'en ignore le grade exact, mais il ne devait pas être négligeable) qui sollicitait de Louis XIV de continuer à le servir malgré la limite d'âge.

-"Mais vous êtes bien vieux", lui dit le Roi.

-"Sire, je n'ai que trois ans de plus que votre Majesté", répliqua l'autre habilement, "et j'espère bien pouvoir continuer à la servir pendant au moins vingt ans !"

La réponse plut au Roi, qui lui accorda ce qu'il demandait.

Minervalis
Vicomte

Masculin
Sagittaire Rat
Nombre de messages : 861
Age : 56
Localisation : Lutèce
Affinités politiques : Anti-républicain, Anti-démocrate, Anti-parlementaire, Réactionnaire, Contre-Révolutionnaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'esprit

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum