LLL n°28

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: LLL n°28

Message par V.F.H.78 le Mer 23 Sep 2009, 21:19

voxifera a écrit:Je ne vous ai absolument pas "agressé" (d'ailleurs, la plupart de mes réflexions ne vous étaient pas adressées, mais je n'ai pas voulu donner de nom pour que la courtoisie reste un minimum de mise) j'ai juste répondu un peu séchement à vos propos qui le méritaient un peu.
Et puisque vous parlez d'agression.... regardez les propos de vos amis légitimistes tenus sur mes amis du GAR et de l'Alliance Royale. N'exigez pas des autres ce dont vous n'êtes pas vous-mêmes capables.
Le mot "agressé" est peut-être un peu fort, néanmoins je l'ai ressenti ainsi. Et la violence n'a jamais résolu les différents. On peut débattre dans le calme et le respect mutuel, ça me semble la moindre des corrections.

voxifera a écrit:
Alors oui j'ai refusé d'assister à l'Université d'été de l'Alliance royale pour de multiples raisons qui n'engagent que moi mais j'ai encore le droit d'avoir mon libre arbitre non?
Vous n'aviez évoqué qu'une seule raison sur ce forum et j'en ai tiré la conclusion qu'elle était la seule. C'est ainsi que l'on débat : on n'extrapole pas. En tous cas, moi je ne me le permettrais pas, je m'en tiens à ce que l'on me dit, je n'en tire pas des conclusions hasardeuses.
Je n'ai évoqué qu'une seule raison ici car les autres sont personnelles et privées. D'ailleurs je n'ai pas à me justifier.

voxifera a écrit:Vous saviez très bien que j'étais à l'Alliance royale et au GAR, pourquoi ne pas avoir posé la question directement ?
Très bien, pardonnez-moi alors. Je vous pose donc la question. En espérant que vous pourrez m'éclairer sur la position de l'Alliance royale quant aux légitimistes et plus précisement vis-à-vis de la pensée légitimiste.

_________________
avatar
V.F.H.78
Vicomte

Masculin
Verseau Chèvre
Nombre de messages : 813
Age : 37
Localisation : Poissy (78)
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: LLL n°28

Message par lulo le Mer 23 Sep 2009, 21:26

Et vous, Voxifera, penchez-vous sur "que votre oui soit oui, que votre non soit non": NSJC ne nous a pas enseigné à trahir Sa doctrine, mais à la transmettre intégralement, sans trahisons, ce qu'Il a toujours fait pendant sa vie terrestre.

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: LLL n°28

Message par voxifera le Mer 23 Sep 2009, 22:34

Nous constatons simplement que le regroupement des orléanistes (au sens POLITIQUE du terme) se fait autour de l'AR, et s'accélère depuis cet été.

Des preuves...

Vous brodez, cher Voxifera... Nous ne parlons pas de complot orléaniste, mais d'un rassemblement tout à fait logique, car le fond idéologique est, au delà des apparences, le même pour tout ce petit monde.

Pour le complot, arrêtez un peu. C'est ici que j'ai lu "je sens l'embrigadement". "Attention au dialogue : cela va contre nous."

Pour le fond idéologique, vous êtes la preuve manifeste que vous ne savez pas de quoi vous parlez.

Nous connaissons, merci! Le principe est tout à fait ridicule: les royalistes n'ont pas à donner un avis, mais à se conformer au réel...

Mais ne donnez pas vous-même votre avis, là, en ce moment ? Vous savez, "les royalistes doivent se conformer au réel", je l'ai entendu à l'AF, à la RN, maintenant chez les légitimistes... Et chacun de conclure : "le réel dit que nous avons raison." Et bien, moi, cela me fatigue.

Maintenant, il existe assurément un certain nombre de "légitimistes" à l'AR, qui ne le sont que par attachement sentimental à Louis XX. En cela, ils sont les dignes héritiers des "chambordistes", qui n'étaient souvent que des orléanistes déguisés.

Vous êtes prompt à diistribuer les jugements... "ne jugez point et vous ne serez point jugés."

Que voulez-vous, nous ne parlons pas vraiment de la même chose... Vous voulez "le roi", point. Le règne social de NSJC, les leçons de la science politique, la réflexion sur la double légitimité, la vérité, tout cela ne vous intéresse guère, c'est le moins qu'on puisse dire!

Mais encore une fois, qu'est-ce que vous en savez ? C'est exactement ce genre de réflexion qui vous a valu l'accusation de "haine" : vous jugez et condamnez sans savoir. Qu'en savez-vous ? J'ai une licence de science politique, un master 2 de droit, une bibliothèque qui regorge et j'ai écrit dans plusieurs canards (royalistes mais aussi d'extrême droite et MËME d'extrême gauche) des articles sur l'immigration déshumanisante, sur la société du commerce et du spectable, sur la géopolitique, sur la place de la France et de l'Europe dans le monde, sur le libéralisme que vous dénoncez, sur la déspiritualisation de l'Occident...
Alors qu'en savez vous ? Que connaissez-vous de ma doctrine ? Savez-vous pourquoi nous sommes royalistes ? Non, parce que vous ne nous connaissez pas.
Quant à la vérité qui soit disant ne m'intéresse pas, je vous signale que je suis un ancien d'extrême gauche converti au catholicisme. La vérité est une question qui ne me laisse pas indifférent, je dirais même que parfois elle me torture. Si de votre coté, elle vous sert de moyen pour écraser les autres, tant mieux pour vous.

Des preuves, cher monsieur! Les arguments d'autorité ont besoin d'être étayés, chez nous!

Ici
Et làhttp://trone.forumpro.fr/vie-et-partis-politiques-francais-f14/banquet-royaliste-de-fin-d-annee-28-juin-t557-15.htm#4287
Etc. etc. etc. On est traité d'usurpateurs, de racoleurs, d'entristes, etc. Tout ça, pour moi, ce sont des insultes.

Je voudrais bien savoir ce que retiennent ceux qui écoutent vos émissions,

Je ne sais pas... demandez-leur...

Les légitimistes préfèrent le solide à l'éphémère, et l'expérience de notre mouvement prouve qu'on n'a pas toujours grand chose à gagner, à se mettre à la remorque des méthodes de l'ennemi...

De quelle expérience parlez-vous ? De quelles méthodes parlez-vous ? Ce sont des phrases toutes faites que vous assenez. Désolé, mais pour moi, ce genre de réflexions (bien faciles) est l'apanage de ceux qui ne sont jamais descendu dans l'arène politique. Quand on met les mains dans le cambouis, on se salit forcément un peu.

Nous ne sommes pas parfaits, et certainement pas meilleurs que les autres. Seulement, nous cherchons à nous conformer à la vérité, naturelle et révélée.

Vérité que vous semblez manifestement connnaître mieux que tout le monde...

Cela implique que certaines idées, certaines pratiques sont à rejeter impitoyablement: nous suivons en cela la recommandation de bien des papes.

Le dernier pape, Jean-Paul II, présentait la démocratie sous un jour très positif. Pourtant, lorsqu'on lit entre les lignes, on comprend qu'il ne parlait pas de n'importe quelle démocratie (comme l'AR.)
Quant aux pratiques, étant donné que vous ne parlez jamais de nos "pratiques" (hormis l'élection mais, puisque vous parlez d'expérience du passé, la seule fois où la monarchie a failli revenir au pouvoir, c'était pas le biais de députés élus...), je ne sais pas ce que vous nous reprochez et je ne peux pas répondre

Mais on ne vous a pas attendu pour ça!!! Venez dans nos cercles!

Ouah ! Génial ! Vous faîtes des cercles. Comme l'AF, la RN, les Epées, les identitiares, le renouveau français, Egalité et réconciliation, les assoces catholiques, l'UNI, l'UMP, le MPF, le PS, le PCF, l'extrême gauche, les Verts...
Je viendrai à vos cercles avec plaisir, mais c'est le B-A-BA de la politique. Un cercle qui se suffit à lui-même ne sert à rien. N'importe qui peut faire un cercle, ce n'est pas de la politique, ça peut le devenir, mais ça n'en est pas en soi.
La politique c'est diffuser ses idées dans la rue ou sur Internet, intégrer ou constituer des réseaux, mobiliser une base militante et la former, être capabble de maîtriser les NTIC et les investir. Et, enfin, proposer un projet politique structurant et un minimum rassembleur.

Traduction: approuvez l'orléanisme, directement ou indirectement, mais ne nous mettez pas de bâtons dans les roues...

Faux, absolument faux. Arrêtez la paranoïa. Mais peut-être que si vous preniez la peine de nous cracher un peu moins dessus (sans pour autant renier vos idées, il ne s'agit pas de cesser les messages pro-Louis XX, il s'agit de cesser les messages anti-AR : n'avez-vous pas l'impression de perdre un temps fou à cracher sur des gens qui se battent pour leurs idées ? N'avez-vous pas mieux à faire ?)

Le "dialogue", je l'attendais... et on arrivera à une motion commune?

Dialogue signifie "motion commune" ? Shocked Monsieur, rengainez l'intégrisme et calmez-vous 30 secondes. Dialoguer ne signifie pas se ralier. Quand un imam et un prêtre dialoguent, ils ne forment pas une religion commune. Ceux que vous appelez les "orléanistes" vous sont parfaitement inconnus, ce qui explique sans doute votre verve dithirambique à leur égard. Le dialogue permet en premier lieu de se comprendre, et cela évite ensuite de s'insulter par forums interposés, ou de se répandre en insinuation calomnieuses (du genre : le GAR fait de l'entrisme à l'AR, l'AR ratisse les maurrassiens... Si vous connaissiez le dessous des cartes ...Rolling Eyes )

vous en êtes encore à la méthode "camelot": banquet-collage-banquet-collage-banquet...

+ radio, vidéos, sites internet, médias NTIC, newsletters, tractages... Maiis vous avez peut-être raison, tout ça n'est rien face à un bon cercle entre nous... Rolling Eyes
Quant aux banquets, c'est une pratique nouvelle que le GAR a lancé l'année dernière, alors dire qu'on est "encore" à cette méthode alors que l'on vient de la lancer.... c'est un peu fort ! Laughing

Quant aux campagnes électorales, elles ont plus d'effet que des cercles entre nous, je le pense bien et je l'ai constaté sur le terrain.

Vous ne faites qu'emprunter les méthodes de la Révolution

Lulo, veuillez casser votre ordinateur je vous prie... Neutral

l'activisme a toujours été le dérivatif à la prière et à l'étude.

Shocked

On sait que la première ne vous intéresse généralement pas

Ah oui ? Qu'en savez-vous ? Vous êtes qui ? Dans ma tête ? Vous êtes là quand je vais à la messe ou quand je prie ? Vous me demandez de ne pas être belliqueux, mais certaines de vos réflexions, notamment celle-ci le mériteraient !

on aimerait bien voir le fruit de vos études politiques...

Et ça y est ! Ca continue ! Vous savez, je peux vous répondre exactement la même chose !

Nous ne voulons pas du tout la même chose, donc, nous en restons là.

Tout votre post est la preuve que vous ne savez absolument pas de quoi vous parlez. Vous assénez, mais ne prouvez ni ne justifiez jamais.

sans vous cacher derrière un écran ou un pseudonyme."

Vous n'avez pas, je crois, de leçons à donner là-dessus...

Oh mais bien sûr que si ! Ma gueule est présente sur de nombreuses photos ou vidéos royalistes et je me suis présenté sous mon vrai nom aux élections.

si vous êtes là uniquement pour nous cracher votre rancoeur, si vous n'adoptez pas une attitude un peu moins belliqueuse, vous risquez de ne pas faire long feu ici...

Vous savez Lulo, de nous deux, un seul crache sa rancoeur ici : vous, à longueur de posts. Si vous accusez les autres de vos propres défauts, je ne vous en veux point, c'est un défaut tout à fait humain... mais parfois très agaçant.
Si mon ton a été quelque peu "tendu", cherchez-en la raison dans vos messages.

Quant à me faire virer de ce forum, vous savez... je m'en tape, cela ne sera certainement pas à votre avantage. Je n'ai insulté personne directement ou ad hominem. J'ai répondu à des médisances tout à fait injustifiées sur des mouvements qui me sont chers.

Je n'ai manqué de respect ni à l'égard de Louis XX, ni à l'égard des mouvements légitimistes.

Tout bannissement ne prouverait qu'une seule chose.

Ce forum se veut "légitimiste," pourtant on y parle beaucoup plus des "orléanistes" que tout le monde critique mais que personne ne connait que du légitimisme en tant que tel.

C'est à la fois dommage et, pour un militant comme moi, énervant.

Maintenant, comme je vous l'ai dit, si vous aimez le monologue, que l'administration m'envoie un MP me demandant de ne plus poster ici, et je m'exécuterais sans poser de résistance.

Moi je sais rester courtois Very Happy
avatar
voxifera
Ecuyer

Masculin
Sagittaire Buffle
Nombre de messages : 61
Age : 31
Affinités politiques : Alliance Royale

Revenir en haut Aller en bas

Re: LLL n°28

Message par voxifera le Mer 23 Sep 2009, 22:48

V.F.H.78 a écrit:
voxifera a écrit:Je ne vous ai absolument pas "agressé" (d'ailleurs, la plupart de mes réflexions ne vous étaient pas adressées, mais je n'ai pas voulu donner de nom pour que la courtoisie reste un minimum de mise) j'ai juste répondu un peu séchement à vos propos qui le méritaient un peu.
Et puisque vous parlez d'agression.... regardez les propos de vos amis légitimistes tenus sur mes amis du GAR et de l'Alliance Royale. N'exigez pas des autres ce dont vous n'êtes pas vous-mêmes capables.
Le mot "agressé" est peut-être un peu fort, néanmoins je l'ai ressenti ainsi.

Vous n'êtes pas le seul... Mais si vous vous êtes senti agressé, je vous en présente néanmoins mes excuses.


V.F.H.78 a écrit:Et la violence n'a jamais résolu les différents. On peut débattre dans le calme et le respect mutuel, ça me semble la moindre des corrections.

Oui, je suis d'accord. Je n'ai jamais dit le contraire.

voxifera a écrit:
Alors oui j'ai refusé d'assister à l'Université d'été de l'Alliance royale pour de multiples raisons qui n'engagent que moi mais j'ai encore le droit d'avoir mon libre arbitre non?
Vous n'aviez évoqué qu'une seule raison sur ce forum et j'en ai tiré la conclusion qu'elle était la seule. C'est ainsi que l'on débat : on n'extrapole pas. En tous cas, moi je ne me le permettrais pas, je m'en tiens à ce que l'on me dit, je n'en tire pas des conclusions hasardeuses.
Je n'ai évoqué qu'une seule raison ici car les autres sont personnelles et privées. D'ailleurs je n'ai pas à me justifier.[/quote]

Et bien je ne savais pas qu'il en existait plusieurs. Vous n'en avez présenté qu'une et l'avez présentée comme unique. D'où ma conclusion.

voxifera a écrit:Vous saviez très bien que j'étais à l'Alliance royale et au GAR, pourquoi ne pas avoir posé la question directement ?
Très bien, pardonnez-moi alors. Je vous pose donc la question. En espérant que vous pourrez m'éclairer sur la position de l'Alliance royale quant aux légitimistes et plus précisement vis-à-vis de la pensée légitimiste.[/quote]

Je vous l'ai déjà dit : sur le terrain dynastique, l'AR ne prend pas partie, souhaitant susciter le débat sur l'institution et non pas sur la question de l'héritier.

Sur la doctrine, l'AR s'inspire clairement de la doctrine sociale de l'Eglise remise au goût du jour, notamment avec les thèses économiques de Maurice Allais. La démocratie équitable est une tentative d'adaptation du principe de subsidiarité à l'époque moderne. Elle n'est sans doute pas exempte de défaut mais c'est sans doute ce qu'il y a de plus crédible actuellement dans le roycoland (à mon avis.)

Le tout est de ne pas confondre fond et forme. Sur le fond, nous sommes pratiquement tous d'accord sur l'essentiel, notamment sur la doctrine sociale de l'Eglise. Quelques divergences peuvent exister, certains sont plutôt maurrassiens, d'autres sont plutôt des royalistes de l'école légitimistes... mais ces divergences sont extrêmement minimes et les discussions le montrent très vite.

Sur la forme, nous avons essayé d'adapter autant que possible le discours à ce que nos concitoyens étaient capables d'entendre, après deux siècles de républicanismes, dont 30 ans au biberon télévisé (le plus grand désastre de l'Histoire intellectuelle sans doute.) Comme j'aime le dire, "on ne parle pas latin à un grec". Il y a tout un travail de réapprentissage à faire, tout un travail d'explication qui, dans notre société de l'instantané, doit se faire rapidement. D'où une com' qui peut apparaître un peu "progressiste" à certains.

Si l'AR travaille avec le GAR d'ailleurs, c'est en ce sens : le GAR a acquis un (modeste) savoir-faire en matière de communication et il le met au service de l'AR qui en a besoin. Ce n'est pas de l'entrisme, il n'a jamais été question pour l'un ou l'autre de renier ses idées ou ses valeurs, le GAR a pour principe de servir le royalisme là où il est, l'AR a pour principe d'accueillir toute initiative qui va dans le bon sens. La bonne entente était inévitable.
avatar
voxifera
Ecuyer

Masculin
Sagittaire Buffle
Nombre de messages : 61
Age : 31
Affinités politiques : Alliance Royale

Revenir en haut Aller en bas

Re: LLL n°28

Message par Mavendorf le Mer 23 Sep 2009, 23:21

voxifera a écrit: La politique c'est diffuser ses idées dans la rue ou sur Internet, intégrer ou constituer des réseaux, mobiliser une base militante et la former, être capabble de maîtriser les NTIC et les investir. Et, enfin, proposer un projet politique structurant et un minimum rassembleur.


Nous n’avons pas « des idées abstraites», nous avons une doctrine à défendre, ce qui n’est pas tout à fait la même chose…
Pour le reste oui il est vrai qu’il faut constituer un réseau, mobiliser une base militante c’est juste ! Mais celle-ci doit être formée aux bon principes de la Monarchie Catholique et traditionnelle, et pas à n’importe quoi cher Monsieur...
D’autre part, pouvez vous nous dire qu’est-ce qu’un projet politique rassembleur ? Le Roy de France légitime étant le point central de notre patriotisme authentique, partant de là vous comprendrez sans doute que nous n’aurons jamais votre insupportable prétention à vouloir « inventer » un programme politique « rassembleur » pour la France (A moins que pour vous, il ne s’agisse que de la France Républicaine ?? Auquel cas vous finirez bien par comprendre à un moment ou un autre que votre combat politique ne sera jamais le notre).

Aussi infâme que celui puisse vous paraître voyez vous, nous préférons simplement rappeler à nos compatriotes ce qu’est réellement la nature véritable de notre pays. En restant fidèles à sa tradition religieuse et politique, non seulement dans la pensée, mais aussi dans l'action...

_________________
"Si j'avance, suivez moi; si je meurs, vengez moi; si je recule, tuez-moi" Henri de La Rochejaquelein
avatar
Mavendorf
Baron

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 390
Age : 44
Localisation : Royaume de France
Affinités politiques : Royaliste Légitimiste

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LLL n°28

Message par V.F.H.78 le Mer 23 Sep 2009, 23:26

Merci pour votre réponse voxifera.
Encore une fois, je salue votre engagement, même si votre vision du royalisme diffère de la mienne sur certains points. En tout cas votre vision très "oecuménique" du royalisme sied parfaitement à celle de l'Alliance royale. En ce sens je pense que vous y êtes parfaitement à votre place. (Petite parenthèse : je ne savais pas que vous aviez été candidat sur une liste Alliance royale lors des dernières élections européennes.)

voxifera a écrit:Sur la forme, nous avons essayé d'adapter autant que possible le discours à ce que nos concitoyens étaient capables d'entendre, après deux siècles de républicanismes, dont 30 ans au biberon télévisé (le plus grand désastre de l'Histoire intellectuelle sans doute.) Comme j'aime le dire, "on ne parle pas latin à un grec". Il y a tout un travail de réapprentissage à faire, tout un travail d'explication qui, dans notre société de l'instantané, doit se faire rapidement. D'où une com' qui peut apparaître un peu "progressiste" à certains.
Tout le problème est là. Doit-on sacrifier nos convictions les plus intimes sous prétexte d'amener le plus grand nombre à considérer la possibilité d'un retour de la monarchie? C'est une question que je me suis longtemps posé. Doit-on, par exemple, ne pas parler de l'importance de la religion catholique sous prétexte qu'elle est devenue minoritaire en France? Doit-on nécessairement parler d'une monarchie constitutionnelle sous prétexte que c'est la seule qui pourrait "éventuellement" être acceptable par les français?
Je pense, au contraire, qu'il faut rester fidèle à ses convictions, fidèle à ses traditions. Le légitimisme incarne ces valeurs à mes yeux.

_________________
avatar
V.F.H.78
Vicomte

Masculin
Verseau Chèvre
Nombre de messages : 813
Age : 37
Localisation : Poissy (78)
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: LLL n°28

Message par voxifera le Mer 23 Sep 2009, 23:26

Mavendorf a écrit:Aussi infâme que celui puisse vous paraître voyez vous, nous préférons simplement rappeler à nos compatriotes ce qu’est réellement la nature véritable de notre pays.

.....

Je n'ai jamais dit que je trouvais quoique ce soit "infâme." Serait-il possible 30 secondes d'arrêter de faire des procès d'intention perpétuels... ? Rolling Eyes


Dernière édition par voxifera le Mer 23 Sep 2009, 23:36, édité 1 fois
avatar
voxifera
Ecuyer

Masculin
Sagittaire Buffle
Nombre de messages : 61
Age : 31
Affinités politiques : Alliance Royale

Revenir en haut Aller en bas

Re: LLL n°28

Message par voxifera le Mer 23 Sep 2009, 23:35

V.F.H.78 a écrit:Tout le problème est là. Doit-on sacrifier nos convictions les plus intimes sous prétexte d'amener le plus grand nombre à considérer la possibilité d'un retour de la monarchie?

Qui vous parle de faire un tel sacrifice ? D'abord l'Alliance royale ne restaurera pas la monarchie demain. Le travail qu'elle fait aujourd'hui est un commencement qui appelle sans doute des évolutions demain.

C'est une question que je me suis longtemps posé. Doit-on, par exemple, ne pas parler de l'importance de la religion catholique sous prétexte qu'elle est devenue minoritaire en France?

L'Alliance royale le fait plus ou moins, sa position sur l'avortement par exemple est irréprochable.

Pour le reste, je ne suis pas très fan du mélange politique et religion. Je suis catholique attaqué à l'identité chrétienne de la France mais l'évangélisation n'est pas le travail du roi mais des prêtres. La déchristianisation, dramatique à tous les points de vue, relève de la responsabilité des chrétiens en premier lieu.

En tant que royaliste, je souhaite un monarchie qui respecte l'identité chrétienne de la France. Mais l'on ne peut (et croyez bien que je le regrette), espèrer le retour d'une monarchie d'Ancien Régime au plan spirituel dans une France où seuls 6% des gens pratiquent la religion (et un sur deux de ces 6% ne croit pas en la présence réelle du Christ, ce qui dit tout sur la profondeur de leur catholicisme...). On peut l'espérer à très longg terme, mais élaborer un message politique orienté là dessus actuellement, je ne crois pas cela possible. Commençons pas parler doctrine sociale, surtout en ces temps de crise.

Doit-on nécessairement parler d'une monarchie constitutionnelle sous prétexte que c'est la seule qui pourrait "éventuellement" être acceptable par les français?

D'abord la monarchie dd'ancien régime était constitutionnelle, pas au sens où nous l'entendons aujourd'hui, mais elle l'était (et j'en ai bouffé de la constitution d'ancien régime en première année de droit !)
Secondo, si vous analysez bien le programme de l'AR, derrière le mot "monarchie constitutionnelle" qui est un "label" mais rien de plus, vous retrouverez grosso modo la théorie des corps intermédiaires qui n'a rien à voir avec les monarchies constitutionnelles libérales.

Je pense, au contraire, qu'il faut rester fidèle à ses convictions, fidèle à ses traditions. Le légitimisme incarne ces valeurs à mes yeux.
[/justify]

Mais... je le suis. Peut-être n'ai-je pas la conception "figée" que certains ont, mais je suis attaché aux traditions de mon pays. Mais "la vraie tradition est critique" disait charles maurras Razz

Ne confondez pas la FORME et le FOND. Ce n'est pas parce que nous adaptons la forme de notre discours que nous en changeons le fond. Peu importe le chemin que l'on suit, du moment que l'objectif reste le même.
avatar
voxifera
Ecuyer

Masculin
Sagittaire Buffle
Nombre de messages : 61
Age : 31
Affinités politiques : Alliance Royale

Revenir en haut Aller en bas

Re: LLL n°28

Message par lulo le Mer 23 Sep 2009, 23:40

"Nous constatons simplement que le regroupement des orléanistes (au sens POLITIQUE du terme) se fait autour de l'AR, et s'accélère depuis cet été.
Des preuves..."

L'AR, politiquement orléaniste, réunit tout un tas de gens dont vous nous donnez la liste, qui tous ont des positions orléanistes, et qui y vont de leur plein gré... donc l'AR regroupe les orléanistes...!!! Cela sera-t-il durable, profitable pour qui? L'avenir nous dira ce qui ressortira de ce rassemblement.

"Pour le complot, arrêtez un peu. C'est ici que j'ai lu "je sens l'embrigadement". "Attention au dialogue : cela va contre nous."

Je ne crois pas que cela soit de moi, et sorti de son contexte, ça ne veut rien dire. Et arrêtez avec votre idée de complot, ce n'est pas ma pensée, comment faut-il vous l'écrire?

"Pour le fond idéologique, vous êtes la preuve manifeste que vous ne savez pas de quoi vous parlez."

Pardon, mais j'ai parcouru assez attentivement et assez longtemps les sites de l'AR, de la RN, du GAR et de l'AF pour savoir de quoi il s'agit... Si vous vous retrouvez tous à l'AR aujourd'hui, ce n'est pas un hasard: vos méthodes, vos idéologies vous y ont conduits tout droit.

"Mais ne donnez pas vous-même votre avis, là, en ce moment ? Vous savez, "les royalistes doivent se conformer au réel", je l'ai entendu à l'AF, à la RN, maintenant chez les légitimistes... Et chacun de conclure : "le réel dit que nous avons raison." Et bien, moi, cela me fatigue."

Et bien moi, cela m'éclaire. Le réel, c'est ce que l'Eglise nous enseigne, la doctrine catholique. Et c'est aussi les vérités naturelles à la lumière de la Foi, telles qu'elle nous sont transmises par les théologiens, St Thomas en tête. C'est cela, le réel.

"Vous êtes prompt à diistribuer les jugements... "ne jugez point et vous ne serez point jugés."

On reconnaît l'arbre à ses fruits, c'est aussi dans l'Evangile...!!!

"Mais encore une fois, qu'est-ce que vous en savez ? C'est exactement ce genre de réflexion qui vous a valu l'accusation de "haine" : vous jugez et condamnez sans savoir."

Où sont vos textes doctrinaux? Et depuis quand s'appuient-ils sur le thomisme?

"Qu'en savez-vous ? J'ai une licence de science politique, un master 2 de droit, une bibliothèque qui regorge et j'ai écrit dans plusieurs canards (royalistes mais aussi d'extrême droite et MËME d'extrême gauche) des articles sur l'immigration déshumanisante, sur la société du commerce et du spectable, sur la géopolitique, sur la place de la France et de l'Europe dans le monde, sur le libéralisme que vous dénoncez, sur la déspiritualisation de l'Occident..."

Tant mieux pour vous, je n'ai pas vraiment le même parcours.

"Alors qu'en savez vous ? Que connaissez-vous de ma doctrine ? Savez-vous pourquoi nous sommes royalistes ? Non, parce que vous ne nous connaissez pas."

Je consulte assez régulièrement vos sites, je suis inscrit à vos lettres de diffusion, et je ne suis pas le seul: quand il est écrit sur le site du GAR que bien sûr, il est pour la liberté religieuse, c'est bien mal parti...

"Quant à la vérité qui soit disant ne m'intéresse pas, je vous signale que je suis un ancien d'extrême gauche converti au catholicisme. La vérité est une question qui ne me laisse pas indifférent, je dirais même que parfois elle me torture. Si de votre coté, elle vous sert de moyen pour écraser les autres, tant mieux pour vous."

Elle ne me sert pas, je m'efforce de la servir. Et le premier service à lui rendre, c'est de la défendre, en dénonçant l'erreur. Cela étant, je me garde bien de confondre l'erreur et la personne: comme je ne vous connais pas, vous avez toute mon estime a priori. Mais je n'approuverai pas vos errements pour vous faire plaisir.

"Etc. etc. etc. On est traité d'usurpateurs, de racoleurs, d'entristes, etc. Tout ça, pour moi, ce sont des insultes."

En ne reconnaissant pas la légitimité, vous favorisez l'usurpation du trône, par un Orléans ou qui vous voudrez.
En acceptant la règle du jeu démocratique, l'AR est contrainte d'aller chercher l'électeur, donc de le racoller par des discours consensuels, de la démagogie, bref de faire comme les copains de la "droite nationale".

"Je ne sais pas... demandez-leur..."

On ne voudrait pas vous vexer...!!!

"De quelle expérience parlez-vous ? De quelles méthodes parlez-vous ? Ce sont des phrases toutes faites que vous assenez. Désolé, mais pour moi, ce genre de réflexions (bien faciles) est l'apanage de ceux qui ne sont jamais descendu dans l'arène politique. Quand on met les mains dans le cambouis, on se salit forcément un peu."

L'expérience, ce sont les deux cent dernières années, où monarchistes ET catholiques ont, ensemble ou séparément, joué le jeu du Système en se croyant plus malins que lui... on voit où cette méthode (adoption des règles politiques de la démocratie libérale) nous a menés.
Chez moi, à la campagne, on dit que le fumier est sale et puant, mais qu'il tient chaud... Ce genre de justification ("Quand on met les mains dans le cambouis, on se salit forcément un peu.") a accompagné tous les ralliements, toutes les trahisons, toutes les apostasies pratiques, dans tous les pays depuis la Révolution... POUR RIEN.
Alors, ne venez pas nous faire la leçon parce que vous collez, tractez et votez.

"Vérité que vous semblez manifestement connnaître mieux que tout le monde..."

Dame! Quand on a St Thomas d'un côté, et l'Histoire de l'autre, on est à peu près sûr de là où on met les pieds.

"Le dernier pape, Jean-Paul II, présentait la démocratie sous un jour très positif. Pourtant, lorsqu'on lit entre les lignes, on comprend qu'il ne parlait pas de n'importe quelle démocratie (comme l'AR.)
Quant aux pratiques, étant donné que vous ne parlez jamais de nos "pratiques" (hormis l'élection mais, puisque vous parlez d'expérience du passé, la seule fois où la monarchie a failli revenir au pouvoir, c'était pas le biais de députés élus...), je ne sais pas ce que vous nous reprochez et je ne peux pas répondre"

Si j'ai dit "de bien des papes", c'est pour jeter un voile pudique sur le magistère post-conciliaire...
Par les pratiques, j'entends toutes celles que l'AR a librement choisies, et qui sont nécessaires pour jouer le jeu du Système, à commencer par l'acceptation de la souveraineté populaire (condamnée par le Magistère) et du suffrage universel (condamné par Pie IX).
Et puisque vous parlez de 1873, je vous répondrai que c'est par le biais et par la faute de députés élus que la restauration ne s'est pas faite: ces messieurs la voulaient tellement, la monarchie constitutionnelle qui leur permettrait de sauvegarder leur soupe, qu'ils ont fondé la République pour y arriver...

"Ouah ! Génial ! Vous faîtes des cercles. Comme l'AF, la RN, les Epées, les identitiares, le renouveau français, Egalité et réconciliation, les assoces catholiques, l'UNI, l'UMP, le MPF, le PS, le PCF, l'extrême gauche, les Verts...
Je viendrai à vos cercles avec plaisir, mais c'est le B-A-BA de la politique. Un cercle qui se suffit à lui-même ne sert à rien. N'importe qui peut faire un cercle, ce n'est pas de la politique, ça peut le devenir, mais ça n'en est pas en soi."

Entre un cercle légitimiste, où l'on prie et étudie humblement, et une société de pensée, il y a un monde... Vous jugez sans connaître, comme vous dites si bien!!!

"La politique c'est diffuser ses idées dans la rue ou sur Internet, intégrer ou constituer des réseaux, mobiliser une base militante et la former, être capabble de maîtriser les NTIC et les investir. Et, enfin, proposer un projet politique structurant et un minimum rassembleur."

Eh bien, le voilà, le bla-bla libéral et activiste... Vous nous donnez la panoplie du parfait défenseur du Système, qui prend tous les armes de l'ennemi, et va combattre sur son terrain. Et n'oublions pas les fondamentaux de la société de pensée: l'entrisme, les notions floues et le plus petit dénominateur commun... Vous n'avez pas Adrien Loubier dans votre pléthorique bibliothèque???
Et c'est moi qui caricature...


"Faux, absolument faux. Arrêtez la paranoïa. Mais peut-être que si vous preniez la peine de nous cracher un peu moins dessus (sans pour autant renier vos idées, il ne s'agit pas de cesser les messages pro-Louis XX, il s'agit de cesser les messages anti-AR : n'avez-vous pas l'impression de perdre un temps fou à cracher sur des gens qui se battent pour leurs idées ? N'avez-vous pas mieux à faire ?)"

Vrai, absolument vrai... "On ne vous empêche pas de penser comme vous voulez, mais respectez notre liberté de penser... et votez pour nous"!
Vous vous rendez compte de ce que vous écrivez??? Vous ne faites qu'abonder dans mon sens, sans cela, que seriez-vous venu faire ici???

"Dialogue signifie "motion commune" ? Shocked Monsieur, rengainez l'intégrisme et calmez-vous 30 secondes. Dialoguer ne signifie pas se ralier. Quand un imam et un prêtre dialoguent, ils ne forment pas une religion commune."

Ah, l'intégrisme!!! Vous ne m'aurez rien épargné...!!! Et puisque vous parlez d'oecuménisme, le bilan de ses quarante dernières années, avec le scandale d'Assise en tête, ne va pas franchement dans votre sens...

"Ceux que vous appelez les "orléanistes" vous sont parfaitement inconnus, ce qui explique sans doute votre verve dithirambique à leur égard. Le dialogue permet en premier lieu de se comprendre, et cela évite ensuite de s'insulter par forums interposés, ou de se répandre en insinuation calomnieuses (du genre : le GAR fait de l'entrisme à l'AR, l'AR ratisse les maurrassiens... Si vous connaissiez le dessous des cartes ..."

Mais vous nous en avez donné un bon aperçu: "intégrer ou constituer des réseaux (...) proposer un projet politique structurant et un minimum rassembleur."
Mais bien sûr, ce n'est ni de l'entrisme, ni du racollage...

"+ radio, vidéos, sites internet, médias NTIC, newsletters, tractages... Maiis vous avez peut-être raison, tout ça n'est rien face à un bon cercle entre nous..."

Parce que les passants vous aident à coller vos affiches et à taguer les murs...??? Dans un cercle, on appréhende les lois de la politique d'une manière un peu plus pénétrante qu'un seau de colle à la main, non?

"Quant aux banquets, c'est une pratique nouvelle que le GAR a lancé l'année dernière, alors dire qu'on est "encore" à cette méthode alors que l'on vient de la lancer.... c'est un peu fort !"

Banquets où l'on n'est pas entre soi, bien sûr...

"Quant aux campagnes électorales, elles ont plus d'effet que des cercles entre nous, je le pense bien et je l'ai constaté sur le terrain."

Et nous l'avons tous constaté aux dernières élections...!!! Et je ne parle pas de toutes les élections depuis 1830, où la méthode a fait ses preuves quant à son efficacité pour le retour du Roi...

"Lulo, veuillez casser votre ordinateur je vous prie..."

A part les slogans, on ne voit pas bien ce qui vous distingue des gauchistes...


"Ah oui ? Qu'en savez-vous ? Vous êtes qui ? Dans ma tête ? Vous êtes là quand je vais à la messe ou quand je prie ? Vous me demandez de ne pas être belliqueux, mais certaines de vos réflexions, notamment celle-ci le mériteraient !"

C'est qu'on aimerait trouver une réponse quand on tape "règne social Chrsit" dans vos moteur de recherches...

"Et ça y est ! Ca continue ! Vous savez, je peux vous répondre exactement la même chose !"

Oui, si vous ne consultez pas tous les 15 jours le site Viveleroy...

"Tout votre post est la preuve que vous ne savez absolument pas de quoi vous parlez. Vous assénez, mais ne prouvez ni ne justifiez jamais."

Je vous retourne le compliment! Vous venez en provocateur sur ce forum, en nous prenant de haut avec votre splendide activisme révolutionnaire: ça ne facilite pas les choses, pour votre compréhension de la doctrine légitimiste. Ah, si vous étiez venu avec une autre intention que de chercher une caution...

"Oh mais bien sûr que si ! Ma gueule est présente sur de nombreuses photos ou vidéos royalistes et je me suis présenté sous mon vrai nom aux élections."

La mienne aussi!!! Mais nous attendons votre photo sur votre profil pour me démentir...

"Vous savez Lulo, de nous deux, un seul crache sa rancoeur ici : vous, à longueur de posts. Si vous accusez les autres de vos propres défauts, je ne vous en veux point, c'est un défaut tout à fait humain... mais parfois très agaçant."

La différence, c'est que je suis le seul légitimiste des deux, sur un forum légitimiste... Je n'ai pas de rancoeur, puisque je ne vous connais pas, mais vos déplorables idées libérales ne sont pas à louer, ici ou ailleurs.

"Si mon ton a été quelque peu "tendu", cherchez-en la raison dans vos messages. Quant à me faire virer de ce forum, vous savez... je m'en tape, cela ne sera certainement pas à votre avantage. Je n'ai insulté personne directement ou ad hominem. J'ai répondu à des médisances tout à fait injustifiées sur des mouvements qui me sont chers."

Cela, c'est à Mickaelus d'en décider, c'est tout.

"Je n'ai manqué de respect ni à l'égard de Louis XX, ni à l'égard des mouvements légitimistes."

C'est vrai, et justement, on aimerait bien avoir de vous autre chose que des attaques personnelles.

"Tout bannissement ne prouverait qu'une seule chose. Ce forum se veut "légitimiste," pourtant on y parle beaucoup plus des "orléanistes" que tout le monde critique mais que personne ne connait que du légitimisme en tant que tel."

La consultation des sujets vous aurait évité cette assertion grotesque.

"C'est à la fois dommage et, pour un militant comme moi, énervant. Maintenant, comme je vous l'ai dit, si vous aimez le monologue, que l'administration m'envoie un MP me demandant de ne plus poster ici, et je m'exécuterais sans poser de résistance."

Mais nous ne sommes pas allés vous chercher! Nous avons mieux à faire, ici, que d'aller provoquer les orléanistes sur leurs sites.

"Moi je sais rester courtois"

En insultant vos interlocuteurs... Chacun se sera fait une idée de votre courtoisie, dès que l'on quitte le terrain de l'oecuménisme pour celui de la vérité.

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: LLL n°28

Message par voxifera le Jeu 24 Sep 2009, 00:02

Je n'ai pas envie de répondre à tout. Certains arguments sont justes, beaucoup sont de mauvaise foi, et vous éludez beaucoup de question.

Simplement :
- Je ne vous ai jamais demandé de voter pour l'AR, simplement d'arrêter les calomnies
- C'est à l'AF que j'ai appris ce qu'était le thomisme et que j'ai découvert Saint Thomas d'Aquin.
- Le fait d'avoir Saint Thomas d'un coté et l'histoire de l'autre ne prouve rien. Ce n'est qu'un argument d'autorité de plus.
- Vous n'avez aucun droit à prétendre que je suis doctrinalement dans l'erreur puisque vous ne connaissez pas ma doctrine.
- Quand j'ai dit "cassez votre ordinateur" c'était une boutade suite à l'une de vos formules "chocs"
- Je ne vois pas en quoi parler d'investir les NTIC est un "blabla activiste libéral."
- Un cercle légitimiste où l'on prie n'a pas plus d'intérêt politique qu'un cercle de l'UMP.
- Il n'y a aucun rapport entre le fait de ne pas brandir du "règne social du Christ" à toutes les sauces et le fait de ne pas être intéressé par la prière.
- Enfin, je n'ai insulté personne et je n'ai provoqué personne. Je n'ai fait que répondre à des calomnies ou des propos sur l'AR ou le GAR qui me semblaient inacceptable. Evidemment, je ne suis pas légitimiste, il était évident que j'apporterai la contradiction sur ce forum, surtout là où je ne suis pas d'accord. Une provocation aurait été d'insulter tel ou tel, de manquer de respect envers les mouvements légitimistes ou le prétendant légitimiste. Répondre à des attaques ne l'est pas. Lulo, vous ressemblez à certaines cours de justice françaises ou la simple réponse aux allégations du juge ou du procureur est perçue comme un outrage...
- Je consulte de temps en temps viveleroy mais je ne vous dirais pas ce que j'en pense de crainte de vous vexer Razz
- La boutage "intégrisme", il fallait bien la placer n'est-ce pas, étant donné le nombre de fois où vous m'avez traité de "libéral" ou avez sous-entendu que mon christianisme ne valait pas tripette...

Pour finir, je ne me considère pas comme libéral. Et votre façon d'accuser de ce vice tous ceux qui vous diffèrent ne vous fait pas honneur.

Je vous propose de trancher là cette discussion qui ne mène à rien. Cependant sachez que, tant que l'administration ne m'aura pas demandé de quitter ce forum, je répondrai à chaque fois que j'estimerai que des erreurs ont été dites sur l'AR ou le GAR.
avatar
voxifera
Ecuyer

Masculin
Sagittaire Buffle
Nombre de messages : 61
Age : 31
Affinités politiques : Alliance Royale

Revenir en haut Aller en bas

Re: LLL n°28

Message par lulo le Jeu 24 Sep 2009, 00:32

Dur de suivre, ouf!!!

Au passage, bonjour, cher Mavendorf! Je suis tout à fait d'accord avec vous.

"Je vous l'ai déjà dit : sur le terrain dynastique, l'AR ne prend pas partie, souhaitant susciter le débat sur l'institution et non pas sur la question de l'héritier."

Plutôt que de "susciter le débat" (comme si chacun avait une opinion compétente à donner...) sur l'institution monarchique, l'AR ferait bien de la respecter, en le reconnaissant telle qu'elle est.

"Sur la doctrine, l'AR s'inspire clairement de la doctrine sociale de l'Eglise remise au goût du jour, notamment avec les thèses économiques de Maurice Allais. La démocratie équitable est une tentative d'adaptation du principe de subsidiarité à l'époque moderne. Elle n'est sans doute pas exempte de défaut mais c'est sans doute ce qu'il y a de plus crédible actuellement dans le roycoland (à mon avis.)"

"Au goût du jour", tout un programme... La DSE n'est pas un programme de gouvernement: elle est faite pour s'adapter aux impératifs de chaque pays, donc, en France, à la monarchie traditionnelle, qui lui correspond parfaitement d'ailleurs... à la DSE TRADITIONNELLE.

"Le tout est de ne pas confondre fond et forme. Sur le fond, nous sommes pratiquement tous d'accord sur l'essentiel, notamment sur la doctrine sociale de l'Eglise. Quelques divergences peuvent exister, certains sont plutôt maurrassiens, d'autres sont plutôt des royalistes de l'école légitimistes... mais ces divergences sont extrêmement minimes et les discussions le montrent très vite."

Avec le flou de principes généraux et la méthode des société de pensée, c'est sûr que la motion commune doit bien se dégager... La Vérité ne doit pas y gagner grand chose, par contre...

"Sur la forme, nous avons essayé d'adapter autant que possible le discours à ce que nos concitoyens étaient capables d'entendre, après deux siècles de républicanismes, dont 30 ans au biberon télévisé (le plus grand désastre de l'Histoire intellectuelle sans doute.) Comme j'aime le dire, "on ne parle pas latin à un grec". Il y a tout un travail de réapprentissage à faire, tout un travail d'explication qui, dans notre société de l'instantané, doit se faire rapidement. D'où une com' qui peut apparaître un peu "progressiste" à certains."

La télé abrutit, donc on va abrutir dans le "bon" sens... Nos concitoyens ont besoin de la Vérité, telle qu'elle est, et de l'exemple. Ils ont aussi besoin de savoir, concrètement, comment ça marchait autrefois, pour en retirer les principes.

"Si l'AR travaille avec le GAR d'ailleurs, c'est en ce sens : le GAR a acquis un (modeste) savoir-faire en matière de communication et il le met au service de l'AR qui en a besoin. Ce n'est pas de l'entrisme, il n'a jamais été question pour l'un ou l'autre de renier ses idées ou ses valeurs, le GAR a pour principe de servir le royalisme là où il est, l'AR a pour principe d'accueillir toute initiative qui va dans le bon sens. La bonne entente était inévitable."

Avec une mentalité oecuménique de part et d'autre, c'est sûr que chacun conserve ses valeurs!!!

"Qui vous parle de faire un tel sacrifice ? D'abord l'Alliance royale ne restaurera pas la monarchie demain. Le travail qu'elle fait aujourd'hui est un commencement qui appelle sans doute des évolutions demain."

Sans doute, et personnellement, comme je l'ai déjà écrit,je ne serais pas étonné qu'elle soit la planche de salut du Système.

"L'Alliance royale le fait plus ou moins, sa position sur l'avortement par exemple est irréprochable."

Le problème, c'est que le règne sociale de NSJC ne se fait pas "plus ou moins". Soit on le prend en entier, ou pas du tout... Et le compte n'y est pas à l'AR, avec sa laïcité de l'Etat et sa liberté religieuse, malgré quelques bonnes positions conservatrices propres à rassurer l'électorat catholique.

"Pour le reste, je ne suis pas très fan du mélange politique et religion."

Le problème, c'est qu'en tant que catholique, vous n'avez pas le choix...

"Je suis catholique attaqué à l'identité chrétienne de la France mais l'évangélisation n'est pas le travail du roi mais des prêtres. La déchristianisation, dramatique à tous les points de vue, relève de la responsabilité des chrétiens en premier lieu."

La France est donc une personne, qu'elle ait une "identité"? Passons sur le nationalisme latent, mais pas sur l'absolue nécessité du règne social de NSJC, rappelée par Pie IX, Léon XIII, St Pie X, etc...

"En tant que royaliste, je souhaite un monarchie qui respecte l'identité chrétienne de la France. Mais l'on ne peut (et croyez bien que je le regrette), espèrer le retour d'une monarchie d'Ancien Régime au plan spirituel dans une France où seuls 6% des gens pratiquent la religion (et un sur deux de ces 6% ne croit pas en la présence réelle du Christ, ce qui dit tout sur la profondeur de leur catholicisme...). On peut l'espérer à très longg terme, mais élaborer un message politique orienté là dessus actuellement, je ne crois pas cela possible."

Thèse/Antithèse... Ce raisonnement est tenu par tous les catholiques libéraux depuis Lamennais, alors qu'en 1900, 99,8% des Français étaient catholiques. Nous n'avons pas le choix, le règne social de NSJC n'est pas une option! Et il suffit de l'étudier un peu pour voir que ce n'est pas l'assistance obligatoire à messe pour tous les Français...

"Commençons pas parler doctrine sociale, surtout en ces temps de crise."

Commençons par le commencement: l'institution et l'autorité légitime. On ne rebâtit pas la société autrement que Dieu ne l'a bâtie (St Pie X), donc de haut en bas.

"D'abord la monarchie dd'ancien régime était constitutionnelle, pas au sens où nous l'entendons aujourd'hui, mais elle l'était (et j'en ai bouffé de la constitution d'ancien régime en première année de droit !)"

Absolument.

"Secondo, si vous analysez bien le programme de l'AR, derrière le mot "monarchie constitutionnelle" qui est un "label" mais rien de plus, vous retrouverez grosso modo la théorie des corps intermédiaires qui n'a rien à voir avec les monarchies constitutionnelles libérales."

C'est vous qui le dites... Et la souveraineté populaire?

"Mais... je le suis. Peut-être n'ai-je pas la conception "figée" que certains ont, mais je suis attaché aux traditions de mon pays. Mais "la vraie tradition est critique" disait charles maurras "

D'où nos sérieuses réserves vis-à-vis de ceux qui veulent le pouvoir par les urnes.. comme au XIX°s.. La tradition n'est rien, c'est la vérité qui ne change pas... sauf pour les naturalistes.

"Ne confondez pas la FORME et le FOND. Ce n'est pas parce que nous adaptons la forme de notre discours que nous en changeons le fond. Peu importe le chemin que l'on suit, du moment que l'objectif reste le même."

Principe absurde, nié par la philosophie thomiste. Un discours, des idées ne se séparent pas de la pensée qui les relie: à force de ne pas agir comme on pense, on finit par penser comme on agit...

"Je n'ai pas envie de répondre à tout. Certains arguments sont justes, beaucoup sont de mauvaise foi, et vous éludez beaucoup de question."

Une belle pirouette, en tous cas... et je vous retourne le compliment!!!

"Simplement :
- Je ne vous ai jamais demandé de voter pour l'AR, simplement d'arrêter les calomnies"

Pour ne pas empêcher d'autres personnes de voter pour vous... Je ne vous ai pas calomnié: tout ce que j'ai dit est vérifiable (et vérifié) par les membres de ce forum.

"- C'est à l'AF que j'ai appris ce qu'était le thomisme et que j'ai découvert Saint Thomas d'Aquin."

Tant mieux pour vous!

"- Le fait d'avoir Saint Thomas d'un coté et l'histoire de l'autre ne prouve rien. Ce n'est qu'un argument d'autorité de plus."

Que voulez-vous, les faits et St Thomas sont tenaces... Mais bien inutiles et encombrants dans le libéralisme et la démocratie, je vous l'accorde.

"- Vous n'avez aucun droit à prétendre que je suis doctrinalement dans l'erreur puisque vous ne connaissez pas ma doctrine."

On reconnaît l'arbre à ses fruits...En attendant, vous adhérez à des mouvements qui véhiculent des idées plus que douteuses, et vous les cautionnez de fait, même si votre intention est bonne. Seulement, ce n'est pas l'intention qui fait la bonté de l'action: c'est un principe thomiste.

"- Quand j'ai dit "cassez votre ordinateur" c'était une boutade suite à l'une de vos formules "chocs"

Je l'entendais bien ainsi!

"- Je ne vois pas en quoi parler d'investir les NTIC est un "blabla activiste libéral."

Ca l'est avec tout ce que vous énumériez. Vous adoptez sciemment les armes de la Révolution, en espérant mieux les connaître qu'elle...

"- Un cercle légitimiste où l'on prie n'a pas plus d'intérêt politique qu'un cercle de l'UMP."

Cela est indigne d'un catholique, et du plus pur naturalisme.

"- Il n'y a aucun rapport entre le fait de ne pas brandir du "règne social du Christ" à toutes les sauces et le fait de ne pas être intéressé par la prière."

Il n'y a qu'un rapport, celui de la cohérence: "Celui qui me reniera devant les hommes... Qui n'est pas avec moi..."

"- Enfin, je n'ai insulté personne et je n'ai provoqué personne. Je n'ai fait que répondre à des calomnies ou des propos sur l'AR ou le GAR qui me semblaient inacceptable. Evidemment, je ne suis pas légitimiste, il était évident que j'apporterai la contradiction sur ce forum, surtout là où je ne suis pas d'accord. Une provocation aurait été d'insulter tel ou tel, de manquer de respect envers les mouvements légitimistes ou le prétendant légitimiste. Répondre à des attaques ne l'est pas. Lulo, vous ressemblez à certaines cours de justice françaises ou la simple réponse aux allégations du juge ou du procureur est perçue comme un outrage..."

Encore une fois, nous ne sommes pas allés vous chercher! Vous arrivez ici pour régler des comptes, il y avait d'autres manières de faire.

"- Je consulte de temps en temps viveleroy mais je ne vous dirais pas ce que j'en pense de crainte de vous vexer"

Dites, dites, je n'ai encore jamais entendu de critiques sur VLR. Et je ne doute pas, étant donné la qualité doctrinale des productions orléanistes, que ce ne soit intéressant!

"- La boutage "intégrisme", il fallait bien la placer n'est-ce pas, étant donné le nombre de fois où vous m'avez traité de "libéral" ou avez sous-entendu que mon christianisme ne valait pas tripette..."

Je ne crois pas, non! Est-ce que je vous ai traité de moderniste? Je ne vous reproche que votre incohérence doctrinale et votre libéralisme pratique, je ne me permettrai pas de préjuger de votre conscience.

"Pour finir, je ne me considère pas comme libéral. Et votre façon d'accuser de ce vice tous ceux qui vous diffèrent ne vous fait pas honneur."

Le problème est que vous agissez en libéral... Interrogez-vous par rapport à l'enseignement du Magistère.

"Je vous propose de trancher là cette discussion qui ne mène à rien. Cependant sachez que, tant que l'administration ne m'aura pas demandé de quitter ce forum, je ne vous laisserai pas dire des bêtises sur l'AR."

Comme vous voudrez, je ne force personne à me répondre! Maintenant, prouvez-nous que l'AR récuse la souveraineté nationale, la laïcité de l'Etat, la démocratie libérale, en théorie ET en pratique!
VFH78 a renoncé à le faire, lui!!!

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: LLL n°28

Message par V.F.H.78 le Jeu 24 Sep 2009, 00:51

Mon Dieu quelle tartine!
Je vous propose une trève. Visiblement vous ne parviendrez pas à vous entendre et vu que chacun veut avoir le dernier mot, ça peut encore durer longtemps.
Voilà encore bien une chose que je déteste : ces querelles stériles. Les orléanistes, maurrassiens ou autres oécuménistes ne sont pas d'accord avec les légitimistes, soit. Mais ça ne sert à rien de se tirer dessus car pendant ce temps c'est la République qui dure et qui se renforce.
Gardons nos valeurs, nos convictions, mais ne nous entretuons pas. C'est justement ça qui cause l'échec d'une restauration depuis 140 ans.

_________________
avatar
V.F.H.78
Vicomte

Masculin
Verseau Chèvre
Nombre de messages : 813
Age : 37
Localisation : Poissy (78)
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: LLL n°28

Message par voxifera le Jeu 24 Sep 2009, 00:56

V.F.H.78 a écrit:Gardons nos valeurs, nos convictions, mais ne nous entretuons pas. C'est justement ça qui cause l'échec d'une restauration depuis 140 ans.

Merci VFH ! 100 % d'accord.
avatar
voxifera
Ecuyer

Masculin
Sagittaire Buffle
Nombre de messages : 61
Age : 31
Affinités politiques : Alliance Royale

Revenir en haut Aller en bas

Re: LLL n°28

Message par lulo le Jeu 24 Sep 2009, 00:56

"Mon Dieu quelle tartine!"

Comme vous dites! Et je n'irais pas jusqu'à dire qu'on ne s'en rend pas compte!!!

"Je vous propose une trève. Visiblement vous ne parviendrez pas à vous entendre et vu que chacun veut avoir le dernier mot, ça peut encore durer longtemps."

Non, car je vais me coucher!!!

"Voilà encore bien une chose que je déteste : ces querelles stériles. Les orléanistes, maurrassiens ou autres oécuménistes ne sont pas d'accord avec les légitimistes, soit. Mais ça ne sert à rien de se tirer dessus car pendant ce temps c'est la République qui dure et qui se renforce."

Ah non! Vous n'allez pas nous sortir ce genre de discours lénifiant!!! Ce qui renforce la République, c'est la collaboration OBJECTIVE à son oeuvre, pas la défense des principes.

"Gardons nos valeurs, nos convictions, mais ne nous entretuons pas."

Donc, toutes "nos valeurs, nos convictions" se valent?

"C'est justement ça qui cause l'échec d'une restauration depuis 140 ans."

Absolument pas. L'échec vient de la négation pratique de la vérité, au profit de solutions à court terme qui coûtent bien plus cher qu'elles ne rapportent: la force des méchants vient de la faiblesse des bons (St Pie X). Et sur cette bonne et sainte parole...

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: LLL n°28

Message par V.F.H.78 le Jeu 24 Sep 2009, 06:38

lulo a écrit:"Voilà encore bien une chose que je déteste : ces querelles stériles. Les orléanistes, maurrassiens ou autres oécuménistes ne sont pas d'accord avec les légitimistes, soit. Mais ça ne sert à rien de se tirer dessus car pendant ce temps c'est la République qui dure et qui se renforce."

Ah non! Vous n'allez pas nous sortir ce genre de discours lénifiant!!! Ce qui renforce la République, c'est la collaboration OBJECTIVE à son oeuvre, pas la défense des principes.
Aussi, je suis d'accord.
Mais je ne vois objectivement pas à quoi le fait de se critiquer, de se cracher dessus entre royalistes de différents bords, nous sert. C'est totalement stérile et contre-productif. Et, franchement, à la longue c'est usant. Au moins en cela je rejoins voxifera.
Et si l'entente est impossible, restons alors chacun de notre côté, en ne nous occupant que de notre conception de la monarchie, et laissons les autres tranquilles. Même si ce qu'ils disent nous énerve parfois.

_________________
avatar
V.F.H.78
Vicomte

Masculin
Verseau Chèvre
Nombre de messages : 813
Age : 37
Localisation : Poissy (78)
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: LLL n°28

Message par lulo le Jeu 24 Sep 2009, 10:02

Cher VFH78,

"Mais je ne vois objectivement pas à quoi le fait de se critiquer, de se cracher dessus entre royalistes de différents bords, nous sert."

Ca sert concrètement à la défense de nos principes, par la dénonciation des erreurs ambiantes, qui traînent dans nos rangs depuis la Révolution. Il est peut-être temps d'y mettre un terme, ne croyez-vous pas?

"C'est totalement stérile et contre-productif. Et, franchement, à la longue c'est usant. Au moins en cela je rejoins voxifera."

Je ne dis pas le contraire, et je ne prétends pas m'être amusé comme un fou jusqu'à une heure du matin...
Cependant:

-ce n'est pas moi qui suis allé chercher Voxifera sur tel site ou forum: je n'interviens qu'au Salon Beige et ici, sur Internet.
-on ne peut pas laisser des gens répandre leurs erreurs, même et surtout quand ils sont de bonne foi: la défense des principes passe aussi par là, lisez Adrien Loubier.

"Et si l'entente est impossible, restons alors chacun de notre côté, en ne nous occupant que de notre conception de la monarchie, et laissons les autres tranquilles. Même si ce qu'ils disent nous énerve parfois."

Tout à fait d'accord, car ce qui nous sépare est une conception totalement différente de la monarchie, de la philosophie politique et religieuse, etc...
Ces messieurs veulent une nouvelle monarchie, une république couronnée: ils la feront sans nous.
J'ajouterai simplement: ne faisons pas de provocation. Mais il est hors de question de rester inerte face à une agression motivée par le fait qu'on ne supporte pas que les autres ne soient pas aussi oecuméniques que soi.

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: LLL n°28

Message par Mickaelus le Jeu 24 Sep 2009, 15:31

Eh bien, Voxifera le bien nommé (« vociféra »), je vais devoir vous rappeler, à vous qui ne cessez de vous plaindre et qui contenez à grand peine une colère mal dissimulée, qu'il n'y a pas eu d'insultes à l'égard de vous comme de vos amis politiques mais tout simplement des désaccords franchement exprimés, qui auraient été discourtois s'ils avaient été formulés en propos orduriers, ce qui n'est pas le cas. Si appeler un chat un chat est manquer de politesse, alors je revendique cette impertinence bien volontiers, qui n'est autre que ma liberté et mon honneur de français et de légitimiste, ne vous en déplaise. L'hypocrisie ne m'est jamais apparue comme une grande vertu – sans doute est-ce pourquoi je n'ai jamais prétendu faire de « politique » mais remplir mon devoir de français, de légitimiste et de vendéen.

C'est d'ailleurs, il ne m'est pas difficile de le comprendre étant donné mon expérience passée en d'autres endroits royalistes il y a assez longtemps désormais, la raison de votre inscription ici : vous avez expressément déclaré que vous ne pouviez supporter que nous dénigrions l'Alliance Royale en ce lieu, ou plutôt que nous répandions à l'envie ce que vous qualifiez de mensonges, bien légèrement d'ailleurs. L'acharnement ou plutôt l'insistance que vous croyez percevoir a deux raisons principales. La première, c'est que nous avons un membre, V.F.H.78, qui nous soutient régulièrement depuis plusieurs mois qu'il est possible d'être légitimiste et de soutenir l'Alliance Royale, ce que je réfute totalement, aussi longuement qu'il est nécessaire (idem au sujet des discussions sur l'orléanisme, avec Partisan_Blanc que vous connaissez sans doute, à une époque). La seconde raison est celle-ci, et vous en témoignez à merveille par votre comportement et par votre discours : c'est que l'ambition de l'unité du monde royaliste par le relativisme politique et dynastique est devenue totalitaire, et que vous ne supportez pas qu'il existe un endroit tel que celui-ci qui, au contraire du forum Vive le Roy ou de celui de l'Alliance Royale, ose prétendre que cette prétendue unité ne pourrait jamais se faire qu'à l'avantage des orléanistes, libéraux et modernistes, et au détriment des légitimistes, qui s'ils participent à un tel procédé y perdront nécessairement et mathématiquement leur âme et leurs valeurs. C'est précisément cela qui vous insupporte, que je dénonce avec ce forum ce mensonge grossier, car vous pensiez bien que les légitimistes fiers de leur doctrine avaient disparu et qu'ils ne vous causeraient plus aucun souci, éloignés comme ils paraissaient dans les brumes d'un temps révolu. Détrompez-vous donc : il n'est pas question que je cesse de dénoncer ici ceux qui, sous prétexte d'unité, attaquent les fondements de la monarchie traditionnelle et de l'héritage capétien pour se prétendre la représentation officielle du royalisme en France.

Je ne ferai sans doute que perdre mon temps en vous répondant quelque peu sur le fond, mais je vais le faire cependant dans les grandes lignes pour les autres. Il est un fait que l'Alliance Royale, qui se présente comme ouverte à toutes les tendances du royalisme, présente un programme qui est mâtiné à la fois de bonapartisme et d'orléanisme, ce pourquoi un légitimiste qui y adhère ou pire y prend des responsabilités commet un suicide moral. J'ai observé ce parti d'un œil tout à fait neutre en arrivant dans le monde royaliste avec mes convictions légitimistes, sans en connaître encore les divers mouvements. Et je n'ai pu que découvrir finalement, le plus objectivement du monde (et je n'y vois aucun complot contrairement à ce que vous dites !) que ce parti avait l'ambition de promouvoir un royalisme abstrait digne des Lumières (Voltaire n'y trouverait rien à redire), en rupture avec la tradition capétienne, non seulement d'un point de vue dynastique (puisque la Révolution et sa césure sont reconnues par l'abrogation des Lois Fondamentales) mais également d'un point de vue politique : il s'agit de « couronner la république », de « démocratie équitable », d'égalité entre toutes les religions, de présenter le royalisme par les urnes en le dégraissant au mieux pour le rendre acceptable (ce n'est que le début) – tout en laissant évidemment la porte ouverte à une assemblée nationale avec souveraineté populaire, parce que votre logique concessive et de ralliement unitaire vous y entraînera fatalement. Le droit divin, le fait que la monarchie ne peut être contractuelle, le catholicisme comme religion d'État, la souveraineté entière et effective du roi et non d'un quelconque parlement, n'en parlons même pas... Les légitimistes ont tout à perdre à ne pas dénoncer cette nouvelle volonté d'établir un « juste-milieu », qui se veut totalitaire dans le monde royaliste. Et je n'emploie pas au hasard ce terme de juste-milieu, dont le référent moral ne peut être que la monarchie de juillet, alors que les « valeurs » de l'AR sont déjà plus proches de la Charte de 1830 (pour la religion c'est limpide) que de celle de 1814. Si un parti légitimiste libéral avait voulu faire une tentative moderne – que je n'aurais pas soutenue non plus – il aurait au moins pris pour référent la Charte de 1814, le monarque légitime et le drapeau blanc. Si bien que je demande comment certains ont pu répandre la rumeur (que j'ai lu comme vous jadis) que l'AR était légitimiste.

Tout cela me conduit à penser qu'il existe nécessairement une passerelle entre les orléanistes libéraux (je ne dis que tous les anciens d'AF soient forcément attirés, ceux qui n'ont pas renoncé à l'anti-parlementarisme en tout cas) et ce programme unitaire qui pourra servir une nouvelle monarchie de juillet, alors que le prince de Jean n'est pas loin de saluer la mémoire de son ancêtre Louis-Philippe. Il n'y a rien du complot là-dedans : c'est une proximité idéologique tout à fait apparente que je dénonce en tant qu'adversaire, c'est tout. Je dis ceci : qu'on ne peut prétendre sérieusement être légitimiste et soutenir un parti qui présente de fait une philosophie politique orléaniste (= monarchie aux valeurs républicaines). On ne fait pas l'union avec des gens qui vous absorbent et en retirent l'unique bénéfice, il faut être un peu réaliste. C'est la même chose pour tous les projets œcuméniques, ainsi ce sondage en lien avec les assises du royalisme, parfaitement inutile et sans doute nocif, parce que nous ne sommes pas ici pour inventer le royalisme sur une base démocratique : c'est une grande différence avec nous légitimistes, qui sommes dans une perspective de fidélité aux principes qui ont fait la France, les principes capétiens. Je ne vois de ce fait aucune différence entre la république couronnée de l'AR et le bonapartisme, puisque vous comptez adapter le principe royaliste français selon une logique populiste et démagogique. Napoléon l'a déjà fait, De Gaulle aussi plus récemment.

Je passe sur le militantisme : vous aurez beau dire, être aussi sarcastique que vous le voudrez en ce qui concerne les cercles de l'UCLF, si on ne sait pas pour quoi on se bat, on se bat vainement, et c'est exactement le cas de l'Alliance Royale et ses nouveaux satellites, qui vont se faire absorber par le système démocratique. L'élargissement et la concession sur les valeurs, au sein du système démocratique, bénéficient toujours aux ailes gauches, je ne vous apprends rien. Et nous ne prétendons pas faire de la politique politicienne en tant que légitimistes, nous sommes les humbles fidèles de la tradition française véritable : c'est par l'exemplarité qu'il faut convaincre et non par la débauche. La démocratie et le modernisme, c'est une boîte de Pandore à laquelle il ne faut pas plus toucher que l'Anneau de Sauron. D'ailleurs, je vous ferai remarquer, avant que vous ne nous rappeliez vos hauts faits en collages et autres effets de com', que les seuls héros parmi les royalistes sont les légitimistes du peuple vendéen, peuple dont je suis issu directement, ceux-là même qui se sont sacrifiés pour Dieu et leur Roi en 1793 et jusqu'en 1832 lors de quelques brillants et ultimes combats contre les philippistes qui sont vos ancêtres politiques. Je n'ai aucune leçon à recevoir de politiciens et autres experts en communication qui bradent les valeurs de la France par un opportunisme et une lâcheté qui ne paieront même pas. Sans même revenir jusqu'au XIXe siècle et aux monarchies parlementaires comme Lulo, je vous présenterai simplement l'exemple de Philippe de Villiers pour qui j'ai milité fut un temps : il en demande cent fois moins que votre AR, et il est déjà en dix ans complètement brisé par le système qu'il croyait combattre, n'osant même plus afficher la fierté de sa noblesse et de sa religion. Je vous plains sincèrement d'emprunter ce même chemin, ô combien prévisible, et nous ne vous accompagnerons certes pas dans un tel déshonneur. La monarchie ne reviendra jamais par les urnes, si elle doit revenir, mais par le courage de ses soutiens indéfectibles dans un temps de crise : aussi aura-t-on besoin de gens qui auront maintenu la tradition dans son essence et non des promoteurs d'une république couronnée qu'on ne distinguera qu'à grand peine du système qui aura chuté.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LLL n°28

Message par Mavendorf le Sam 26 Sep 2009, 09:09

voxifera a écrit:
Mavendorf a écrit:Aussi infâme que celui puisse vous paraître voyez vous, nous préférons simplement rappeler à nos compatriotes ce qu’est réellement la nature véritable de notre pays.

.....

Je n'ai jamais dit que je trouvais quoique ce soit "infâme." Serait-il possible 30 secondes d'arrêter de faire des procès d'intention perpétuels... ? Rolling Eyes

Allons, ne nous comportons pas comme des hypocrites, vous savez très bien que la fidélité aux principes de la Monarchie Catholique traditionnelle implique forcément la critique de ce qui ne l’incarne pas : Alliance royale, partis politiques républicains de « droites dures », structures orléanistes, nationalisme paien où "catholique"…

_________________
"Si j'avance, suivez moi; si je meurs, vengez moi; si je recule, tuez-moi" Henri de La Rochejaquelein
avatar
Mavendorf
Baron

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 390
Age : 44
Localisation : Royaume de France
Affinités politiques : Royaliste Légitimiste

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LLL n°28

Message par Mavendorf le Sam 26 Sep 2009, 09:15

lulo a écrit:
Au passage, bonjour, cher Mavendorf!

Bonjour mon cher Lulo !

Very Happy

_________________
"Si j'avance, suivez moi; si je meurs, vengez moi; si je recule, tuez-moi" Henri de La Rochejaquelein
avatar
Mavendorf
Baron

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 390
Age : 44
Localisation : Royaume de France
Affinités politiques : Royaliste Légitimiste

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LLL n°28

Message par lulo le Sam 26 Sep 2009, 13:52

Bien le bonjour, cher Mavendorf, et merci de nous rappeler le bon sens!

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: LLL n°28

Message par Mousquetaire le Sam 26 Sep 2009, 15:27

Puisque nous en sommes aux salutations, je souhaite la bienvenue à Voxifera ; cela fait tâche au milieu de ce débat mais mieux vaut tard que jamais. Bref.

Voxifera a écrit:Alors qu'en savez vous ? Que connaissez-vous de ma doctrine ? Savez-vous pourquoi nous sommes royalistes ?

Voxifera a écrit:Vous n'avez aucun droit à prétendre que je suis doctrinalement dans l'erreur puisque vous ne connaissez pas ma doctrine.

Quand j'ai fait mes premières recherches sur le mouvement royaliste, je n'avais aucun a priori sur les différentes doctrines royalistes, pour cause je ne les connaissais pas. Je me suis tourné vers le légitimisme car les autres courants m'ont rapidement déçu. Par conséquent, j'avoue ne pas connaître plus que cela la doctrine à laquelle vous adhérez, Voxifera. Alors pour le coup je vous pose la question : pourquoi êtes-vous royaliste ?
avatar
Mousquetaire
Roturier

Masculin
Poissons Cochon
Nombre de messages : 43
Age : 34
Localisation : Champagne
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: LLL n°28

Message par voxifera le Dim 27 Sep 2009, 14:19

Re-bonjour Mousquetaire

Les autres mouvements vous ont déçus Mousquetaire ? Peut-être, moi aussi pour la plupart Smile Mais les légitimistes, pour le peu que j'en ai vu, sont aussi très décevants... car il ne s'y passe pas grand chose non plus.

Lorsque j'ai dit à Lulo que pour moi un cercle légitimiste où l'on prie n'avait aucun intérêt, ce n'est pas que je méprisais bien sûr l'importance de la prière (même s'il l'a semble-t-il interprété en ce sens). Mais je rappelle simplement la phrase de Jeanne d'Arc : "les Hommes d'armes batailleront et Dieu donnera la victoire." Il faut donc batailler, prier n''est pas en soit suffisant (ce qui n'est pas synonyme d'inutile, loin de là.)

Pourquoi je suis royaliste ? Cré-vin-diou ! Il me faudrait 20 pages word pour y répondre.

Grosso-modo, je suis un ancien marxiste revenu des illusions de la Révolution.
Le libéralisme repose sur trois piliers :
- Le libéralsime philosophique qui met au même niveau toutes les prétendes "vérités" et anihile les valeurs, les communautés et les nations
- Le libéralisme économique qui trouve dans le premier son terreau et qui conduit à la déshumanisation, l'exploitation de l'Homme par l'Homme
- Le libéralisme politique : le régime des partis, la République "bourgeoise"

Le marxisme combat les deux derniers en faisant l'impasse sur le premier. Un marxiste qui commence à s'intéresser au premier libéralisme (et à le condamner à son tour comme terreau des deux seconds) vire soit fasciste (ce qui est en fait un dangereux remix de la Réaction et de la Révolution, une réaction "batarde" en quelque sorte et qui aboutit finalement au même résultat que la révolution...), ou finit contre révolutionnaire.

J'avais écrit un article sur la caractère bienfaisant de la monarchie sur le blog de l'AFE (d'ailleurs repris sur ce forum Very Happy ) :

http://www.afe-blog.com/?p=526 (c'était le temps où je signais "Doumenge Mistral).

J'avais aussi écrit un article sur le "nationalisme" : j'étais nationaliste à l'époque. Je ne le suis plus mais je me retrouve toujours dans la plupart des lignes que j'écrivais à l'époque :

http://afe-blog.com/2007/05/22/le-nationalisme-est-il-ringard/

C'est aussi l'hypocrisie profonde de ce que prétend être la démocratie qui a motivé ma réflexion :

http://afe-blog.com/2007/05/13/parlons-de-democratie/

Etant un grand amateur de science fiction et étant moi-même futuriste, je me suis beaucoup intéressé aux dérives totalitaires de la société technologique :

http://afe-blog.com/2007/07/04/vers-le-totalitarisme-urbain/

Et, enfin, ayant grandi dans une banlieue immigrée, la question de l'immigration me touche particulièrement :

http://afe-blog.com/2007/09/24/immigration-et-americanisation-les-deux-mamelles-de-la-nouvelle-criminalite/

http://afe-blog.com/2007/10/11/modern-slavery-is-cool-en-sarkoziste-dans-le-texte/

Voilà, je suis désolé de renvoyer à des textes, mais il me paraissait difficile de condenser toute ma pensée dans un post. On va dire que c'est l'ensemble de ces problématiques qui font de moi un monarchiste. Pour le reste, la question de l'héritier ma toujours semblée secondaire.

Bien à vous.
avatar
voxifera
Ecuyer

Masculin
Sagittaire Buffle
Nombre de messages : 61
Age : 31
Affinités politiques : Alliance Royale

Revenir en haut Aller en bas

Re: LLL n°28

Message par lulo le Dim 27 Sep 2009, 18:58

"Les autres mouvements vous ont déçus Mousquetaire ? Peut-être, moi aussi pour la plupart"

Même expérience, personnellement... Et si!

"Mais les légitimistes, pour le peu que j'en ai vu, sont aussi très décevants... car il ne s'y passe pas grand chose non plus."

C'est sûr que ce n'est pas chez nous que vous trouverez des gars "pêchus" parfumés à la bière et enivrés de hard rock qui vont badigeonner des palissades de chantier ou des piles de pont...
Mais si c'est l'action humble que vous recherchez, celle qui pousse à se réformer soi-même avant de changer les autres, bienvenue chez nous!

"Lorsque j'ai dit à Lulo que pour moi un cercle légitimiste où l'on prie n'avait aucun intérêt, ce n'est pas que je méprisais bien sûr l'importance de la prière (même s'il l'a semble-t-il interprété en ce sens). Mais je rappelle simplement la phrase de Jeanne d'Arc : "les Hommes d'armes batailleront et Dieu donnera la victoire." Il faut donc batailler, prier n''est pas en soit suffisant (ce qui n'est pas synonyme d'inutile, loin de là.)"

Merci pour ces précisions, qui vous font honneur. Mais je n'ai pas encore entedu dire que Ste Jeanne d'Arc fonçait toute seule dans la bataille, en beuglant, à une contre cent...
Au contraire, j'aime à croire qu'elle étudiait soigneusement les forces en présence et les moyens dont chacune disposait. Exemple que nous nous efforçons de suivre:
-la voie électorale est impie et contre-productive: un certain Voxifera l'a d'ailleurs écrit ici même!!!
-l'activisme est grand consommateur d'énergie, et bien en vain: on n'a jamais vu la restauration d'un pays par voie d'affichage ou de tractage...

Restent la prière et l'étude, la réforme de soi conjointe à celle de notre entourage: c'est clair que c'est lent, dur, ingrat... comme le combat spirituel.
Mais c'est la voie sûre, la seule où l'on a l'assurance de faire la volonté de Dieu; le reste est entre Ses mains.

"Pourquoi je suis royaliste ? Cré-vin-diou ! Il me faudrait 20 pages word pour y répondre."

Disons qu'avec ce qui suit, vous nous donnez un bon aperçu... en plus de 20 pages!!!

"Grosso-modo, je suis un ancien marxiste revenu des illusions de la Révolution.
Le libéralisme repose sur trois piliers :
- Le libéralsime philosophique qui met au même niveau toutes les prétendes "vérités" et anihile les valeurs, les communautés et les nations
- Le libéralisme économique qui trouve dans le premier son terreau et qui conduit à la déshumanisation, l'exploitation de l'Homme par l'Homme
- Le libéralisme politique : le régime des partis, la République "bourgeoise"

Mgr Lefebvre développe davantage (Ils l'ont découronné), mais c'est à peu près ça (la nation est une notion qui nous donne de l'urticaire, dans son acception commune aujourd'hui...).
Vous oubliez (comme l'AR) dans le libéralisme politique: le NATURALISME, les sociétés de pensée, le suffrage universel, la représentation nationale, la souveraineté populaire, etc... Dommage!!!

"Le marxisme combat les deux derniers en faisant l'impasse sur le premier. Un marxiste qui commence à s'intéresser au premier libéralisme (et à le condamner à son tour comme terreau des deux seconds) vire soit fasciste (ce qui est en fait un dangereux remix de la Réaction et de la Révolution, une réaction "batarde" en quelque sorte et qui aboutit finalement au même résultat que la révolution...), ou finit contre révolutionnaire."

Le dernier résultat implique le fait de renoncer à TOUS les concepts et pratiques de la Révolution. C'est bien difficile, mais nous en sommes tous là, et c'est INDISPENSABLE.

"J'avais aussi écrit un article sur le "nationalisme" : j'étais nationaliste à l'époque. Je ne le suis plus mais je me retrouve toujours dans la plupart des lignes que j'écrivais à l'époque."

Vous n'êtes plus nationaliste, mais vous continuez à penser en nationaliste...???

"Voilà, je suis désolé de renvoyer à des textes, mais il me paraissait difficile de condenser toute ma pensée dans un post."

Vous avez bien fait.

"On va dire que c'est l'ensemble de ces problématiques qui font de moi un monarchiste."

Vous l'êtes donc pour des motifs dans l'ordre naturel. Mais où est le règne social de NSJC là-dedans??? Gare au naturalisme!!!

"Pour le reste, la question de l'héritier ma toujours semblée secondaire."

Alors qu'elle tient à la base de la réflexion sur la double légitimité de l'autorité politique... Si vous violez les lois de succession, vous détruisez l'institution, et donc la possibilité d'assurer le bien commun en France.

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: LLL n°28

Message par Mousquetaire le Dim 27 Sep 2009, 20:57

Voxifera a écrit:Mais les légitimistes, pour le peu que j'en ai vu, sont aussi très décevants... car il ne s'y passe pas grand chose non plus.
Même si je suis plutôt du genre prière/étude que tractage/affichage, ce n’est pas qu’une question de méthodes ou de niveau d’activité. Disons que le légitimisme est en phase avec mes convictions profondes, mes principes et ma foi.

Votre dernière intervention répond à ma question, enfin disons que je cerne déjà mieux votre évolution vers le royalisme. En vous lisant, je me suis fait les mêmes réflexions que Lulo (il a répondu pendant que je lisais, me coupant ainsi l’herbe sous le pied). Je voudrais donc simplement éclaircir la question de l’héritier, en mettant de côté toute sacralité de la dynastie et autre considération divine.

Vous la qualifiez de secondaire, la question de l'héritier. Pourtant la continuité dynastique et le respect de lois de succession participent à la stabilité des institutions que vous voulez instaurer. Il y a comme une contradiction entre reconnaître les bienfaits stabilisateurs d’une dynastie régnante et vouloir se choisir un roi sans règle précise, fût-il le premier après une longue parenthèse républicaine (prend-on le plus populaire ? ou celui qui aura l’air d’être le meilleur, le plus impliqué, le plus ambitieux au moment de la restauration/instauration ? si elle avait lieu quelques mois plus tôt ou plus tard, un autre aurait-il pu être désigné ?). A la mort de ce roi restauré, elles vont vite devenir caduques vos règles de succession. Si on a transigé une fois, pourquoi pas deux. Qu’est-ce qui empêcherait le premier ambitieux venu de balayer toute règle d’un revers de main et de se déclarer tout aussi légitime en vertu des principes qui ont désigné feu le roi restauré. Je me demande donc sur quoi se base pour vous la légitimité du prochain roi et de sa descendance. Si ce sont les lois fondamentales, alors le problème ne se pose plus, vive Louis XX. A vos yeux le prince Jean est mieux placé que SAR Louis, il suffit de faire une petite adaptation des lois fondamentales pour légitimer celui-là. Mais à ce compte peut-être que, je ne sais pas moi, Sarkozy, Bové, Poutine, Obama ou même mon voisin de palier pourraient passer devant Jean pour peu qu’ils embrassent le combat royaliste.

edit :
Je viens de lire la suite de votre sujet de présentation, j'y ai trouvé mes réponses. Je crois avoir compris votre conception du royalisme, je n'y adhère pas, chacun son truc. Wink


Dernière édition par Mousquetaire le Dim 27 Sep 2009, 21:14, édité 1 fois (Raison : complément)
avatar
Mousquetaire
Roturier

Masculin
Poissons Cochon
Nombre de messages : 43
Age : 34
Localisation : Champagne
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: LLL n°28

Message par Ordre naturel le Lun 18 Oct 2010, 00:05

voxifera a écrit: C'est à l'AF que j'ai appris ce qu'était le thomisme et que j'ai découvert Saint Thomas d'Aquin.

A coup sûre votre thomisme est érroné alors, je vous propose à ce sujet: http://trone.forumpro.fr/le-royalisme-et-la-contre-revolution-f7/l-action-francaise-est-revolutionnaire-t1050.htm
avatar
Ordre naturel
Vicomte

Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 1078
Age : 101
Affinités politiques : Legitimiste/ Conservateur/ Traditionaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: LLL n°28

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum