Le mariage

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: Le mariage

Message par lulo le Mer 14 Juil 2010, 18:33

Mais de rien! Vous avez eu une grâce qu'aujourd'hui, seule l'étude peut compenser, un peu comme pour la Légitimité: nos ancêtres étaient légitimistes sans même le savoir, sans avoir besoin d'y réfléchir et de se former. Heureux temps... bien lointain et révolu!!!


_________________
"Partout où je passe, je fais un triomphe, je remue les foules!" La Métamorphose des Cloportes

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mariage

Message par chloé le Dim 09 Déc 2012, 21:12

Ce qui fait qu'aujourd'hui on se marie la plupart du temps à plus de trente ans est en partie dû aux études. Les études n'explique pas tout, mais si je prends mon cas personnel, j'ai 23 ans, je suis encore dans les études et je ne songe pas à me marier l'année prochaine. Je souhaite d'abord être stabilisée du point de vue de ma vie professionnelle, et d'un point de vue privé. Le mariage ne doit pas être une décision qui se fait à la légère, on doit le penser et être certain de notre engagement.

chloé
Roturier

Nombre de messages : 3

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mariage

Message par Mickaelus le Mar 11 Déc 2012, 21:39

Je partage ce point de vue sans réserve. Je ne me serais vraiment pas vu me marier pendant mes études, sauf si j'avais trouvé la bonne personne à ce moment-là, mais d'un simple point de vue pratique je pense que les fiançailles sont ce qu'il y a de plus adapté à cette période. C'est la même chose à propos de la stabilité professionnelle que vous évoquez, établir un ménage est aussi une question de moyens - pour moi ce n'est même pas le cas encore, et vu mon âge je suis automatiquement dans la catégorie des plus de trente ans désormais Very Happy .

Ce que j'aimerais aussi ajouter, c'est que je suis en désaccord total avec les propos qu'on lit chez certains militants nationalistes et/ou catholiques, sur le fait qu'on devrait se faire un devoir de "repeupler la France". Sans nier le problème évident que nous connaissons au niveau démographique (au niveau politique et en relation avec la problématique du choc culturel et civilisationnel, parce que sinon une baisse de population est loin d'être un problème), je trouve que ce serait là un argument socialiste privilégiant l'effet de masse et dissolvant la notion de qualitatif. Un mariage fait intervenir l'amour, la raison et la foi à mes yeux ; en toute franchise, je ne risquerais pas de l'envisager si ces trois conditions n'étaient pas remplies. Il vaut mieux songer à ce que doit être vraiment une famille, qui ne saurait être un impératif tactique, mais un foyer d'Amour sous le regard de Dieu.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2689
Age : 35
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mariage

Message par Alain le Mar 11 Déc 2012, 22:14

Ce qui intervient doit intervenir. Si un couple doit être prononcé, alors, il doit être prononcé. L'âge, l'argent, le travail ne doit pas être considéré. Lorsque le fait d'être deux dans une unité advient, alors, il faut se laisser aller! C'est un futur jeune marié qui vous le dit! Si seulement j'avais 20 ans de moins! Mais quand intervient l'image de la nécessité vraie, il faut savoir tourner le dos aux conventions, à ces bêtises qui font dire qu'à 23 ans, "je suis encore étudiante". Ce qui EST doit être saisi au moment même de son propre évènement. Lorsque le jeu magnifique d'un duo amoureux est prononçable, alors, il faut le prononcer. C'est d'ailleurs ce qui fait la Vie!

Alain
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 680

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mariage

Message par Camisard le Mar 11 Déc 2012, 23:39

Je partage entièrement votre avis Calliope!

Je me suis marié à 22 ans: j'etais en CDD, je sortais de l'armée, je (nous) vivions dans un meublé, ma femme était étudiante.....

"Attendez" "C'est trop tot" etc etc etc .....Voila ce que j'ai entendu....

Quelle est la limite, alors ? Etre en CDI, acheter la maison, attendre de l'avoir remboursée, "être stable"???

Heureusement que je n'ai pas suivi ces conseils "petits bourgeois"! Quand le temps est venu, ne pas se défausser!





avatar
Camisard
Chevalier

Nombre de messages : 216

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mariage

Message par anneso49 le Mer 12 Déc 2012, 07:35

ici on a fait tout le contraire de ce que vous pourriez considerer comme le chemin normal de tout couple et bien on a été parents à 21 et 24 ans on avait pas de situation moi j'étais étudiante à l'uco d'angers et mon homme était intérimaire donc financierement pas stable on avait un toit sur notre tete , on a déménagé,j'ai arreté mes études on a trouvé tout les 2 un cdi la famille s'est agrandie puis on a décidé de faire construire et d'envisager le mariage qu'on a fait en mai 2009 apres avoir encore agrandit la famille à ce stade on était ensemble depuis 13 ans et on avait eu 4 enfants depuis on a eu notre dernier bébé en 2011 et cela fait 16 ans que l'on est ensemble
moi je n'ai pas suivi les "règles" et je m'en porte pas plus mal sur on a galérer mais on est heureux comme partout y'a des hauts et des bas mais l'amour nous a rendu plus fort vu le drame que nous avons vécu en 1997 ...
voila mon témoignage sur le mariage
avatar
anneso49
Ecuyer

Féminin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 96
Age : 42
Localisation : la cornuaille 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mariage

Message par Mickaelus le Mer 12 Déc 2012, 14:01

En ce qui concerne vos réponses, je ne sais pas s'il ne faut y voir qu'une vision de "petit bourgeois" comme l'écrit Camisard, je pense aussi que certaines personnes ont besoin de savoir qui elles sont avant d'envisager de fonder un foyer, en sachant que c'est pour la vie. C'est aussi une question de tempérament et tout le monde ne dispose pas nécessairement tôt de l'assurance ou de la légèreté d'esprit (au sens de disponibilité) adéquates. Et pour certains, une situation professionnelle correcte, ou même simplement viable, fait partie de ces choses qui rassurent pour accueillir des enfants - c'est rarement si long à venir, c'est pourquoi le mot fiançailles ne me paraît ni une aberration ni forcément un reniement de l'amour.

D'un autre côté, il est fort possible aussi que les gens qui finissent par se résoudre à ce genre de vision, sont ceux qui n'ont justement pas éprouvé ce sentiment qui fait se dire : c'est la bonne personne, peu importe la situation ou le contexte, et le mariage est seul le sacrement qui pourra le traduire tout de suite devant Dieu qui octroie ce don. Quand ce sentiment magnifique survient dans une vie, je ne peux qu'être d'accord avec Calliope et Camisard ; on "sait" que tout est à sa place et le doute disparaît. Et cela rend plus fort dans les épreuves comme en témoigne très bien Anne-Sophie. J'aurais abondé dans ce sens sans réserve il y a dix ans à vrai dire, mais il faut croire que je suis suffisamment blasé par la société actuelle et par les femmes qu'elle crée, pour que tout en reconnaissant la vérité de vos dires, je ne parvienne plus à les ressentir vraiment comme jadis.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2689
Age : 35
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mariage

Message par Lastic le Dim 16 Déc 2012, 23:00

J'aurais tendance à avoir la même sensibilité que Calliope et Camisard sur cette question (même si ce n'est pas d'actualité en ce qui me concerne ! Very Happy ). Mais les choses ne sont pas si simples et les choix de chacun sont différents, et ont leurs particularités (et puis il y en a deux qui choisissent).
Les conseils petit bourgeois érigés en règle que décrivait Camisard m'agacent au plus au point (j'y vois toujours du féminisme derrière), et si la situation se présente, j'ai l'intention de ne pas les respecter...


Mickaelus a écrit:Ce que j'aimerais aussi ajouter, c'est que je suis en désaccord total avec les propos qu'on lit chez certains militants nationalistes et/ou catholiques, sur le fait qu'on devrait se faire un devoir de "repeupler la France". Sans nier le problème évident que nous connaissons au niveau démographique (au niveau politique et en relation avec la problématique du choc culturel et civilisationnel, parce que sinon une baisse de population est loin d'être un problème), je trouve que ce serait là un argument socialiste privilégiant l'effet de masse et dissolvant la notion de qualitatif. Un mariage fait intervenir l'amour, la raison et la foi à mes yeux ; en toute franchise, je ne risquerais pas de l'envisager si ces trois conditions n'étaient pas remplies. Il vaut mieux songer à ce que doit être vraiment une famille, qui ne saurait être un impératif tactique, mais un foyer d'Amour sous le regard de Dieu.
Merci pour cette réflexion. Je n'avais jamais vu les choses sous cet angle. Pour abonder dans votre sens, je dirais que malgré l'impératif de redonner une dynamique à la démographie "de souche" de notre pays, c'est avant tout un problème de décadence de notre civilisation auquel nous sommes confrontés, qui précède et provoque l'autre.
Et donc, il ne sert à rien de multiplier les têtes vides si vous me permettez l'expression. Il nous faut nous réformer (et moi le premier !), tendre vers ou atteindre la sainteté avec l'aide de Dieu, contribuer à l'accroissement moral des autres par la force de l'exemplarité.
C'est à ce niveau que se trouve l'enjeu, parce qu'un défenseur ardent de la France vaut je ne sais combien de personnes tiédies par notre époque.

_________________
Vera nobilitas virtute virescit - Droit quoiqu'il soit !
avatar
Lastic
Ecuyer

Masculin
Balance Chèvre
Nombre de messages : 111
Age : 27
Localisation : Duché de Bourbonnais
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mariage

Message par Camisard le Lun 17 Déc 2012, 22:24

Il vaut mieux songer à ce que doit être vraiment une famille, qui ne saurait être un impératif tactique, mais un foyer d'Amour sous le regard de Dieu.

On est bien d'accord que c'est la seconde partie qui est primordiale....mais le coté "imperatif technique " est sympathique aussi Wink

Cela soulève un autre "problème" : "ceux qui affirme ne pas vouloir faire d'enfants car le monde est trop dur"

Argument abscon!!!!!!!!Sans parler de tout ce que j'ai pu entendre lorsqu'on a fait notre troisieme à 40 ans passés! Certains se noieraient dans un verre d'eau!



avatar
Camisard
Chevalier

Nombre de messages : 216

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mariage

Message par Henry le Ven 21 Déc 2012, 18:38

Nous savons la date de la rencontre, nous savons la date du mariage, mais pour l'enfant et son âme, nous ne savons ni le jour, ni l'heure.
avatar
Henry
Baron

Masculin
Gémeaux Serpent
Nombre de messages : 520
Age : 53
Localisation : Velay
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mariage

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum