La vision du royalisme par nos adversaires politiques

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La vision du royalisme par nos adversaires politiques

Message par Beaujeu le Lun 21 Jan 2013, 18:41

Ce fil m'avait échappé jusqu'à ce jour. Je suis confondu de voir le FN se servir de sites royalistes pour recruter des électeurs. Il n'y a pas qu'ici ! Napoléon invité par Louis XVIII en exil à lui restituer le pouvoir n'a du moins pas eu l'indécence de chercher à se faire passer pour le lieutenant général du royaume en l'attente du souverain...Tant qu'à voter républicain, puisqu'il n'y a généralement pas grand'chose d'autre, je ne me laisse pas épater par la science des pages roses du Petit Larousse, les calembours navrants ou les filles qui essaient de faire oublier le passé. Je concède faute de mieux mon vote à celui des candidats dont les positions me laissent penser qu'il sera celui dont l'exercice des fonctions sera le plus conforme à un idéal moral catholique.
avatar
Beaujeu
Ecuyer

Nombre de messages : 51

Revenir en haut Aller en bas

Re: La vision du royalisme par nos adversaires politiques

Message par Mickaelus le Lun 21 Jan 2013, 22:33

Ordre naturel a écrit:La finalité du principe traditionaliste au sens politique (légitimisme dans le contexte français mais je parle d'une façon générale) est que les individus via la sociétés et les corps qui la composent évolues et s’élèvent, se conformant au règles naturel imposé par dieu et dans le respect de la morale. Tel un homme suite à sa chute voulant se réparer sur ce monde et comprenant et que l'essentiel n'est pas matériel et réalisant ce qu'il doit à dieu.
Tout à fait, c'est bien pourquoi la question de la place de l'Autorité et de la Souveraineté est absolument centrale dans la réflexion légitimiste ; si jamais nous devions voir un roi restauré mais toujours soumis à la volonté populaire, alors que la société continuerait à se vouloir fragmentée, individualiste, et gouvernée par les passions de chacun, étant entendu que le peuple se ferait encore son propre juge moral, ce serait pour rien. C'est l'orgueil des factieux qui a provoqué la Révolution, et en ce sens c'était bien une remise en cause de l'Autorité aussi bien de Dieu que du roi. En définitive, la question est presque aussi anthropologique et civilisationnelle que strictement politique. Révolution, contre-révolution, ce sont des mots à considérer aussi dans leur acception physique : il est impératif de choisir son camp et de déterminer quel est l'ordre légitime des choses. C'est ce que les royalistes modernistes, libéraux, nationalistes refusent hélas de voir ou de comprendre.

Beaujeu a écrit:Ce fil m'avait échappé jusqu'à ce jour. Je suis confondu de voir le FN se servir de sites royalistes pour recruter des électeurs. Il n'y a pas qu'ici !
Et encore ce forum s'en sort plutôt bien, et il a converti quelques personnes qui avaient encore un pied dans le piège républicain en arrivant ici - et après tout, moi-même je ne m'affirmais pas légitimiste à part entière depuis si longtemps quand je l'ai fondé ! La différence se situe surtout entre les gens désireux d'en savoir plus sur la vraie France, et ceux qui viennent en militants. On ne peut jamais rien tirer de ces derniers, cela équivaut la plupart du temps à parler à un mur. Les gens qui sont englués dans les considérations électorales et qui se croient fins avec des plans machiavéliques mais toujours inefficaces, finissent souvent ainsi. C'est tout l'intérêt d'un tel endroit que de rester hors du champ des partis et même des mouvements : les groupes et les slogans passent, pas les idées vraies.

Beaujeu a écrit:Je concède faute de mieux mon vote à celui des candidats dont les positions me laissent penser qu'il sera celui dont l'exercice des fonctions sera le plus conforme à un idéal moral catholique.
Je crois qu'à ce sujet, de toute façon, une fois le mariage pour tous passé en force, il n'y aura plus grand chose de catholique à sauver du point de vue légal.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum