Le dernier empereur

Aller en bas

Le dernier empereur

Message par V.F.H.78 le Ven 23 Oct 2009, 13:35

Je tenais absolument à vous faire partager ma lecture du moment, une formidable biographie dont on a beaucoup parlé ces derniers temps :

Le dernier empereur
de Jean Sévillia
Edition Perrin
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Présentation de l'éditeur
Vienne, 1916 : l’empereur François-Joseph meurt après soixante-huit ans de règne. Son successeur est son petit-neveu, titré Charles Ier en Autriche et Charles IV en Hongrie. Agé de 29 ans, accédant au trône en pleine guerre, le nouveau souverain possède un programme : la paix, les réformes. Négociant en secret avec les Alliés, il fait l’impossible pour sortir son pays du conflit, mais ses efforts n’aboutissent pas. Proche du peuple, attentif aux questions sociales, il imprime un nouveau style à la monarchie des Habsbourg, mais sa volonté novatrice n’est pas toujours comprise. En 1918, la guerre étant perdue pour les puissances centrales, la Double Monarchie se disloque et Charles Ier doit quitter le pouvoir. Réfugié en Suisse, il tente par deux fois de retrouver sa couronne en Hongrie. Après cet échec, la famille impériale est reléguée à Madère. Sans ressources, elle y fait l’épreuve du dénuement. Cette page sombre, vécue chrétiennement, s’achève dans le drame : le 1er avril 1922, le dernier empereur meurt de maladie, à l’âge de 34 ans. L’impératrice Zita, sa femme, attend alors son huitième enfant. En le béatifiant, en 2004, Jean-Paul II a voulu faire de Charles d’Autriche, personnage à qui l’Histoire a réservé une destinée tragique, une figure spirituelle pour notre temps, offrant en modèle son amour de la paix et de la justice, et son humilité.

Recension

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Après le succès international de sa magistrale biographie "Zita, impératrice courage" parue en 1997, Jean Sévillia nous offre ici, avec brio et sans redites, un portrait aussi émouvant : celui de Charles d'Autriche, dont le court règne (1916-1922) fut mêlé à tous les événements tragiques de la 1ère guerre mondiale. Après l'assassinat à Sarajevo de François-Ferdinand de Habsbourg, héritier de son oncle, le vieil empereur François-Joseph, fût le déclenchement en série des hostilités qui devaient, par le jeu des alliances, dresser les grandes puissances les unes contre les autres et mettre l'Europe à feu et à sang… Voilà projeté en pleine guerre sur le devant de la scène, un jeune archiduc nullement préparé à monter sur le trône d'un vaste empire composé de peuples très disparates et secoués par toutes sortes d'ébullitions. Jean Sévillia, spécialiste de la complexe histoire austro-Hongroise, fait œuvre de véritable historien. Par ailleurs, loin de se poser en hagiographe en nous retraçant l'itinéraire de Charles d'Autriche, il nous montre les faiblesses autant que les grandeurs d'un souverain profondément humain, social et proche de ses sujets, mais trop sensible et trop crédule au milieu de tous les pièges de ses retors adversaires politiques. Son amour passionné de la justice et de la paix, sa présence active sur le front au milieu des troupes, ses qualités d'écoute, le rayonnement de sa vie familiale avec Zita et sa Foi chrétienne vécue jusqu'à l'héroïsme en font un modèle pour toutes les générations. Rien ne lui fut épargné, ni les trahisons, ni les abandons, après avoir rempli jusqu'au bout sa lourde tâche, il mourut en exil à Madère, dans le plus complet dénûment, offrant pieusement ses souffrances pour sa patrie. Il avait 34 ans ! Les jugements de l'Eglise sont maintes fois différents de ceux d'une opinion publique désinformée, manipulée, le plus souvent ignorante. Jean-Paul II a béatifié Charles d'Autriche à l'appui d'une importante documentation.

Intelligence, sensibilité et clarté, rehaussées par l'excellence de l'écriture, font de cet exposé un très bon et beau livre.

Gisèle Bazin

Un livre magnifique, dédié à probablement l'un des meilleurs monarques que l'Europe ait connu, celui qui fut béatifié par le Pape Jean-Paul II, dont la sainte femme l'impératrice Zita est en voie de béatification elle-aussi, et qui connut un destin tragique.
A titre personnel je trouve que ces deux souverains, les derniers de leur race, incarnent parfaitement l'idéal du Légitimisme. Bonté, générosité, souci du Bien Commun, profonde piété... Toutes les qualités qu'ils eurent sont celles-là même que doit posséder un roi et une reine légitime.
J'ai vraiment été très touché à la lecture de ce livre. Charles d'Autriche fut, hélas, un souverain comme on voit peu. Son règne fut court mais il restera dans nos mémoires.

Quant à sa femme l'impératrice Zita, n'oublions pas qu'elle était une Bourbon-Parme, descendante de Louis XIV et fille de Robert de Bourbon-Parme. Robert, neveu du comte de Chambord, fut élevé par ce dernier dans la tradition légitimiste et qui sut transmettre ces valeurs à ses nombreux enfants, dont le prince Elie par exemple, Xavier, Sixte, ou encore Zita. Cette dernière était une fervente catholique, tout comme son époux l'empereur Charles d'Autriche, dernier souverain régnant de la dynastie des Habsbourg. Ils partagaient tous les deux les mêmes valeurs et s'aimaient d'un amour sincère.

Je conseille vivement la lecture de ce livre à la fois à tous les passionnés d'Histoire, des dynasties, et du Légitimisme.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
V.F.H.78
Vicomte

Masculin
Verseau Chèvre
Nombre de messages : 813
Age : 38
Localisation : Poissy (78)
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier empereur

Message par lulo le Ven 23 Oct 2009, 13:59

Merci pour cette belle recension. On ne peut que regretter les compromissions et renonciations de leur descendance!
Mais nul doute que pour une bonne partie de l'Europe, la restauration des Habsbourg serait aussi profitable que celle des Bourbons pour la France.

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier empereur

Message par V.F.H.78 le Sam 24 Oct 2009, 09:02

Tout-à-fait. Les Habsbourg, tout comme les Bourbons, sont les dynasties qui ont fait l'Europe.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
V.F.H.78
Vicomte

Masculin
Verseau Chèvre
Nombre de messages : 813
Age : 38
Localisation : Poissy (78)
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier empereur

Message par V.F.H.78 le Sam 24 Oct 2009, 10:06

Je vais vous citer le passage qui décrit la fête qui eut lieu au château de Schwarzau la veille du mariage de Charles et Zita :
Le samedi 21 octobre 1911, le mariage est célébré à Schwarzau, dans la propriété autrichienne des Parme. La veille un grand dîner a été servi. Décor orné des lys des Bourbons, murs ornés des portraits de Louis XIV, Louis XV et Charles X, longues tables dressées avec le couvert d'argent, laquais à la française : la soirée revêt l'éclat des fêtes d'Ancien Régime.
On n'avait sans doute pas vu ça depuis l'époque de Louis XVI!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
V.F.H.78
Vicomte

Masculin
Verseau Chèvre
Nombre de messages : 813
Age : 38
Localisation : Poissy (78)
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier empereur

Message par lulo le Sam 24 Oct 2009, 11:56

Non, les Habsbourg n'ont pas fait l'Europe. Seule la géographie fait l'Europe!!! En revanche, ils ont édifié un Etat qui a permis à beaucoup de peuples de cohabiter. Après sa disparition, deux guerres mondiales et un demi-siècle de communisme, tout ce qu'on peut souhaiter à ces peuples est de retrouver leur monarchie et leur souverain légitimes.

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier empereur

Message par Mickaelus le Sam 24 Oct 2009, 17:04

Je vous remercie pour ce compte-rendu, V.F.H.78, ce livre a l'air très intéressant et le sujet a effectivement quelque chose de poignant et d'émouvant, comme le résume l'anecdote sur la fête dont vous nous parlez ci-dessus, puisqu'il témoigne des derniers avatars d'un monde révolu, balayé par les fruits de la tourmente révolutionnaire qui engendra, à cause du bouleversement européen napoléonien, la Grande Guerre de 1914.

Ce qu'il est aussi intéressant de considérer dans la perspective que je souhaite avec Lulo voir se profiler pour les anciens peuples de cet empire, c'est que nos premiers ennemis quant au rétablissement de cette monarchie seraient les nationalistes, dont la logique issue des dogmes révolutionnaires proclame que les peuples doivent disposer d'eux-mêmes et ne peuvent cohabiter sous une même couronne. C'est pourquoi beaucoup réclament la sécession de la Belgique, voire tombent dans l'exacerbation de cette logique comme les Identitaires.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2689
Age : 35
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier empereur

Message par V.F.H.78 le Sam 24 Oct 2009, 17:10

Vous avez tout-à-fait raison là-dessus Mickaelus. En ce sens, les nationalistes sont bel-et-bien les ennemis des royalistes.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
V.F.H.78
Vicomte

Masculin
Verseau Chèvre
Nombre de messages : 813
Age : 38
Localisation : Poissy (78)
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier empereur

Message par V.F.H.78 le Mar 27 Oct 2009, 21:07

Charles d'Autriche, le dernier souverain incarnant la pensée légitimiste? Extrait :
Charles, à n'en pas douter, à sa place du côté de la légitimité monarchique et de la théologie du droit divin : il est convaincu que sa couronne lui confère un devoir personnel dont il aura à répondre devant Dieu. Cette exigence, ce chrétien convaincu ne la prend pas à la légère. Sur le plan politique, en tant que souverain, c'est lui, ultimement, qui est comptable du bien commun.
Comme quoi, même en ce début du XXe siècle, la pensée légitimiste n'était pas morte. Du moins pas chez ce Habsbourg, dernier empereur d'une longue lignée et dernier vestige d'une époque révolue.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
V.F.H.78
Vicomte

Masculin
Verseau Chèvre
Nombre de messages : 813
Age : 38
Localisation : Poissy (78)
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier empereur

Message par lulo le Mar 27 Oct 2009, 22:31

La pensée légitimiste n'a rien de révolu, elle n'est pas plus morte il y a cent ans qu'aujourd'hui, même si beaucoup le souhaiteraient!
Elle ne peut pas mourir, tout simplement parce qu'elle est le seul moyen, dans beaucoup de pays, d'obtenir la pérennité du bien commun.
Aussi, l'Empereur Charles n'est pas le dernier: ses descendants reviendront, quand leurs peuples ouvriront les yeux sur leur intérêt suprême.

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier empereur

Message par Mickaelus le Mer 28 Oct 2009, 19:13

Oui ; Dieu merci, la pensée légitimiste est dans son essence indestructible puisqu'elle est la manifestation des meilleurs principes que Dieu nous ait donnés pour que les hommes soient gouvernés (et puis, je pense que même d'un point de vue philosophique, on peut dire qu'une Idée n'est pas périssable). Cependant, et c'est sans doute ce que voulait dire V.F.H.78, cette pensée, cette philosophie politique, cette doctrine, n'est plus incarnée dans aucun gouvernement européen depuis bien trop longtemps, ce dont tous les pays qu'on qualifie d'occidentaux se ressentent énormément - car bien malheureusement, les valeurs révolutionnaires ont été exportées dans toute l'Europe (et plus !), y compris monarchique, tout d'abord par Napoléon. Il est donc toujours bon de connaître l'exemple de cet empereur qui n'est pas si éloigné de nous dans le temps - je ne le connaissais pas pour ma part.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2689
Age : 35
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier empereur

Message par V.F.H.78 le Jeu 29 Oct 2009, 21:10

Merci cher Mickaelus d'avoir précisé ma pensée. C'est exactement ce que je voulais dire.

Je vous assure que la lecture de ce livre et la personnalité de l'empereur Charles d'Autriche m'ont vraiment bouleversé. En même temps j'ai ressenti un terrible "coup de blues" en le lisant, car en ces temps troublés de la Première Guerre Mondiale, on se rend vraiment compte de la montée des idées révolutionnaires en Europe (cumulée à la montée en puissance de la franc-maçonnerie) et de l'inéluctable disparition de l'attachement à la religion catholique et de l'attachement à la fidélité dynastique. Et la France n'a pas été la dernière pour aider ces peuples "opprimés" à se libérer du terrible joug de leur empereur si chrétien et si bon.
Triste...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
V.F.H.78
Vicomte

Masculin
Verseau Chèvre
Nombre de messages : 813
Age : 38
Localisation : Poissy (78)
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier empereur

Message par lulo le Jeu 29 Oct 2009, 21:59

Triste, certes, mais pas inéluctable...!!!

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier empereur

Message par V.F.H.78 le Ven 30 Oct 2009, 08:58

Si, ça l'était. Et Charles l'avait compris. La montée des différents courants nationalistes dans toutes les régions de l'Empire Austro-Hongrois, mettez là-dessus l'émergence des idées révolutionnaires importées de France et de Russie, le tout orchestré de main de maître (si je puis dire) par les francs-maçons, et enfin le contexte de l'époque, c'est à dire la guerre... Au final vous obtenez la chute de l'Empire et la fin de la monarchie.
A noter que chez certains, notamment en France, on pourrait même y ajouter la haine des Habsbourg et des Bourbons. (pendant le conflit Charles avait en effet tenter de négocier la paix avec la France par l'intermédiaire de son beau-frère le prince Sixte de Bourbon-Parme, ce qui se solda par un échec)

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
V.F.H.78
Vicomte

Masculin
Verseau Chèvre
Nombre de messages : 813
Age : 38
Localisation : Poissy (78)
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier empereur

Message par lulo le Ven 30 Oct 2009, 09:01

Oui, dans ce sens-là, 1918 était inéluctable après un siècle de libéralisme en Autriche.
Mais ce n'est pas inéluctable par rapport à un prétendu "sens de l'Histoire", comme Mickaelus l'a souligné.

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier empereur

Message par V.F.H.78 le Jeu 05 Nov 2009, 22:59

Pour ceux que ça intéresse, voici la vidéo du mariage de Charles et Zita au château de Schwarzau en Autriche (château des Bourbons de Parme) :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Parmi l'assistance, on peut y voir le prince Jaime, duc de Madrid (Jacques Ier), chef de la Maison de Bourbon, héritier légitimiste du trône de France et héritier carliste du trône d'Espagne.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
V.F.H.78
Vicomte

Masculin
Verseau Chèvre
Nombre de messages : 813
Age : 38
Localisation : Poissy (78)
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier empereur

Message par Ordre naturel le Ven 10 Déc 2010, 06:17

Entre autre il fut d'une fidelité totale au pape.
avatar
Ordre naturel
Vicomte

Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 1079
Age : 102
Affinités politiques : Legitimiste/ Conservateur/ Traditionaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le dernier empereur

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum