Allo, Mon fils ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Allo, Mon fils ?

Message par Chris du Fier le Mer 21 Nov 2007, 19:33

ALLO ?.. MON FILS ?.. NE RACCROCHE PAS … Je voulais te dire que :

Lors de mes lectures juvéniles au pensionnat des ces bons frères Dominicains, l’Iliade et l’Odyssée, mon héros n’était pas Ajax, Hector ou Achille, mais Ulysse. Je voulais tellement m’identifier à ce fier roi de la petite Ithaque qui savait allier courage et ruse, force et intelligence pour, d‘une part abattre le siège de l‘ immonde Troyes (refuge du pire des outrage : la séduction de la femme d‘autrui, Hélène) et, d‘autre part, reprendre ses droits sur son territoire et son épouse Pénélope sur des prétendants cupides.

Las ! Les dieux de la sagesse ne m’ont pas entendu. En 1968 , lors de la mise en route de la cabale lancée par les ’penseurs’ de la gauche moderne à l’encontre de la société traditionnelle française et plus particulièrement envers sa jeunesse, je n’ai pas eu le courage , contrairement à Ulysse, de demander à mes compagnons de m’attacher au mat du navire et de me boucher les oreilles avec de la cire, afin de ne pas entendre les nouvelles sirènes de la ‘modernité’ rationaliste nous louer les bienfaits du merchandising et du tout à l’égout des valeurs qui avaient permis de construire ‘notre’ France.

Les jeux du cirque ont été lancés avec une telle force et une telle détermination pas nos instances politiques dites ’populaires’ et démocratiques qu’il semblait vraiment suranné -voir même complètement réac - d’oser parler d’éducation chrétienne, d’efforts dans le travail, de respect des croyants, et de communauté spirituelle. J’ai eu peur de me faire traiter de ‘facho’ par les bien-pensants.

Après quelques décennies de déstabilisation, je commence - comme beaucoup de français - à revenir à un raisonnement plus sain des valeurs par lesquelles notre patrie a été construite, et dont tu es l‘héritier. Celle de l’effort, en premier lieu, celle de la question de ce que nous sommes sur cette terre, et celle du retour à nos sources propres..: l‘ humilité, le courage et le respect de nos valeurs chrétiennes.

Un père ne peut s’excuser auprès de ses fils, mais il peut tenter d’expliquer quelles ont été ses faiblesses devant un environnement politique et médiatique délétère et ‘imposé’ par les princes de la république via ce qu ‘ils appèlent les Média. Et il peut, et il se doit de tenter d’inverser la pente mortelle dans laquelle la classe politique de ce pays tente toujours de plonger toute une nouvelle génération.

Je ne me suis pas assez méfié des ‘Merlin l’Enchanteur’ de cette république. Celle qui, au travers d’un ministre de l’éducation nous annonçait : Il est interdit d’interdire, ou mieux, le Bac : pas de problème : on vous le promet pour tous…Et un autre, de nous annoncer : 35 heures de travail : ce sera le paradis pour les travailleurs, et une ministre nous clamer que l’avortement : c’est bien et c’est nécessaire. Que le porno est, somme toute un, amusement comme un autre, et ainsi de suite….. Ce n’est pas que j’y croyais vraiment, mais, l’ambiance aidant, j’ai lâchement fermé les yeux et bouché mes oreilles.

Mon directeur de conscience m’avait dit : il n’y a rien de ce qu tu as défait que tu ne sauras reconstruire avec l‘ aide de Dieu, si tu le veux.. Aujourd’hui, je le veux, pour toi et pour tes compagnons de cette France du Devoir. Je vais utiliser les dernières années qu’ Il voudra bien m’accorder pour t’aider à lutter contre ces sirènes du malheur et de la destruction de notre navire :

- ces lobbies que dénonçait dernièrement Raymond. Barre avant de mourir
- ces multinationales cosmopolites qui n’ont ni Dieu ni maître sauf celui du Pognon Roi
- ces philosophes autoproclamés qui promettent des horizons radieux dans le stupre et le matérialisme
- ces politiciens qui ont oublié q’un peuple, c’est d’abord une communauté de valeurs et de principes
- ces cosmopolites qui prennent la France pour un laboratoire ethnologique et/ou ethnique
- ces présentateurs de télés et autre média qui flattent les bas instincts pour justifier leurs émoluments
- ces évêques qui confondent diocèses et expérimentations sociales et confessionnelles

Toutes ces sirènes doivent être traînées aux gémonies. Nous allons y travailler dorénavant. Toi et moi, mon fils, et pour que ton fils puisse vivre et grandir sur une terre chrétienne : La France..

Chris du Fier Nov. 2007

Chris du Fier
Roturier

Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 7
Age : 65
Localisation : Miti Rapa, Ile de Tahiti, Polynésie Française

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allo, Mon fils ?

Message par Mickaelus le Jeu 22 Nov 2007, 18:21

[...] Après quelques décennies de déstabilisation, je commence - comme beaucoup de français - à revenir à un raisonnement plus sain des valeurs par lesquelles notre patrie a été construite, et dont tu es l‘héritier. Celle de l’effort, en premier lieu, celle de la question de ce que nous sommes sur cette terre, et celle du retour à nos sources propres..: l‘ humilité, le courage et le respect de nos valeurs chrétiennes.

[...] Je vais utiliser les dernières années qu’ Il voudra bien m’accorder pour t’aider à lutter contre ces sirènes du malheur et de la destruction de notre navire :

- ces lobbies que dénonçait dernièrement Raymond. Barre avant de mourir
- ces multinationales cosmopolites qui n’ont ni Dieu ni maître sauf celui du Pognon Roi
- ces philosophes autoproclamés qui promettent des horizons radieux dans le stupre et le matérialisme
- ces politiciens qui ont oublié q’un peuple, c’est d’abord une communauté de valeurs et de principes
- ces cosmopolites qui prennent la France pour un laboratoire ethnologique et/ou ethnique
- ces présentateurs de télés et autre média qui flattent les bas instincts pour justifier leurs émoluments
- ces évêques qui confondent diocèses et expérimentations sociales et confessionnelles

Toutes ces sirènes doivent être traînées aux gémonies. Nous allons y travailler dorénavant. Toi et moi, mon fils, et pour que ton fils puisse vivre et grandir sur une terre chrétienne : La France..
J'apprécie beaucoup le ton de cette lettre qui narre une prise de conscience réactionnaire, et le fait qu'on y veuille défendre la maison France. Mais si cette prise de conscience réactionnaire se pouvait muer en une prise de conscience contre-révolutionnaire (mais pour cela, sans doute une lettre à son fils ne suffirait pas, il faudrait un appel d'outre-tombe lancé à son descendant par quelque glorieux chouan), on pourrait comprendre que reconstruire les murs d'une maison (les valeurs, etc.) n'est pas suffisant si on oublie le toit. Et qu'est-ce donc que ce toit protecteur qui permet au tout de tenir, sinon le Roi de France ? Car si mai 68 est l'apogée de la déliquescence de la civilisation française, ce n'est, finalement, que l'achèvement de ce qui était programmé dans les contre-valeurs de la Révolution de 1789. La sirène qu'il faut vouer aux gémonies, pour reprendre votre expression de la fin, n'est-ce pas Marianne et son bonnet rouge ? Puissent les réactionnaires dans leur ensemble comprendre un jour que pour corriger certains effets nocifs dont ceux que vous mentionnez, il faudra se débarrasser d'abord d'un régime de gauche pour retrouver celui qui a fait la gloire et la puissance de la vraie France. Sinon, ils ne seront jamais que des UMPistes un peu plus de droite, s'attaquant à des effets sans poursuivre leurs causes véritables.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2684
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum