FERMETURE DE ROYAL-ARTILLERIE

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Penser la virtualité est inefficace

Message par Kardaillac le Sam 30 Jan 2010, 13:45

Je maintiens que " vous déconnectez la pensée de la chair de la nation" en ce sens que vous affirmez que
la Révolution des esprits s'est faite précisément parce qu'elle se situe hors du réel : dans les sociétés de pensée, chacun a été habitué à prendre ses désirs pour la réalité, appuyé sur cette réserve inépuisable qu'est l'orgueil humain
.
Or un faisceau de pensées, un faisceau destructeur, n'a pas d'effet notable s'il n'est pas immergé dans la réalité. Prendre ses désirs pour la réalité hors de la réalité est stérile !
C'est bien la situation de la société à cette époque qui a secrété les "mauvaises pensées", lesquelles résonnant sur la vérité des contradictions, injustices voire crimes, l'ont détruite en retour.
Il fallait combattre tous les défauts dénoncés avec une extrême diligence, plutôt que les porte-paroles. C'est la révélation qu'a eue Louis XV sur le tard, trop tard.

En passant, le péché originel est bien commode lui aussi. Mais faut-il y croire et sauf menace d'écartèlement en place de Grève, on n'y est pas obligé !

Ne faites pas à Voltaire ce que vous faites souvent à vos interlocuteurs du forum. Il ne peut plus vous répondre. Les affaires du Chevalier de La Barre, de Calas, Sirven, Montbailli, Lally-Tolendal ne sont pas des romans et Voltaire n'est pas le faisan que vous suggérez parce que vous y voyez le diable.

Les principes de la monarchie traditionnelle sont parfaits, dans le sens institutionnel du mot: ils n'effacent pas le péché originel, mais ils répondent de manière optimum aux besoins des Français dans l'ordre temporel et spirituel.
Faudrait-il déjà les en convaincre, sans le préalable de la Foi qu'il ont perdue. Votre combat est beau mais vain.

La monarchie compacte (a minima) est peut-être bien plus solide que la grande pyramide aryenne qui s'est désintégrée sous les yeux ébahis de toute l'Europe et jusqu'à plus loin.
J'allais oublier les Cévenols. Pourquoi faut-il débiner la pétition de St Jean que je cite alors que vous n'avez aucun élément pour le faire, que vous ne connaissez pas ces gens, pas plus que le Languedoc, à ce que j'ai capté de vos réactions antérieures. Au fait, il n'y avait pas que des paysans cévenols sur le pays mais aussi des gens établis, de belles fortunes, de vieilles familles, et des marchands, petits industriels, ingénieurs des mines, cent métiers, etc... Déçu ? Ce n'est pas le Sahel français. La pétition de St Jean a été soumise publiquement à toutes les communes et je n'en connais pas qui l'ait refusée. Nul n'était contraint de venir sur ce texte puisqu'il ne provenait ni de l'Etat ni de sa justice, ni du diocèse ! Acceptez qu'il y ait un soupçon d'intelligence au sud de Dijon. Very Happy


Dernière édition par Kardaillac le Ven 05 Fév 2010, 18:42, édité 1 fois

Kardaillac
Banni

Masculin
Nombre de messages : 300
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: FERMETURE DE ROYAL-ARTILLERIE

Message par lulo le Sam 30 Jan 2010, 18:31

Entendons-nous bien: les société de pensée ne travaillent pas sur les Schtroumpfs, mais elles se gardent absolument de prendre en compte les CONTRAINTES du réel.

Deux exemples:

1) En 1772, Rousseau rédige une Constitution pour la Pologne, pays où il n'a jamais mis les pieds... Absurde? Pas pour un idéologue: Rousseau a construit son texte de manière déductive: il pose d'abord ses principes universels (bonté naturelle des hommes, contrat social) avant de broder dessus: le réel n'a rien à faire dans un bel édifice construit sur la "raison".

2) L'édit de Turgot sur la liberté du commerce des grains (13/09/1774). Le ministre Turgot est un habitué des sociétés de pensées. Là, il a pu forger avec d'autres une théorie sur la liberté de commerce, c'est d'ailleurs plus facile dans un fauteuil que les pieds dans la boue...
Armé d'une splendide théorie sur le papier, absolument coupée de l'expérience, il l'applique par l'édit du 13 septembre 1774.
Cela entraîne immédiatement la spéculation et la "guerre des farines" d'avril à mai 1775, que nous connaissons bien à Dijon.
Le réel a eu le tort de ne pas se plier à une théorie "rationnelle"... Ainsi, on en arrive au mot de Carrier: "Nous ferons périr la moitié de la France plutôt que de renoncer à notre idée!"

"Prendre ses désirs pour la réalité hors de la réalité est stérile!"

Oui, absolument! Mais c'est ça, la société de pensée! C'est de vous faire croire que vous pouvez plier le réel à votre volonté! C'est cela, le libéralisme! Et croyez-vous que la démarche est différente quand on construit un projet monarchique dans ce genre de nuées?

Il est faux de dire que "la situation de la société à cette époque qui a secrété les "mauvaises pensées": les problèmes du temps ont été saisis par des gens qui prenaient leur désirs pour des réalités, des idéologues qui, loin de toute compétence, ont cherché à faire plier le réel à leur volonté, plutôt que de s'adapter à lui.
Cette attitude est fondamentalement irrationnelle, c'est pourquoi les réactions de l'Etat et de l'Eglise ont été relativement impuissantes, précisément parce qu'elles étaient rationnelles: les idéologues avaient en même temps des intérêts bien terre à terre à défendre! La cause de la "philosophie" s'est fondue dans celle des égoïsmes.

Vous n'allez pas remettre ça avec la religion! Que vous le vouliez ou non, c'est précisément une donnée du réel. En en faisant abstraction, vous vous condamnez à une pensée hémiplégique, et donc à l'idéologie.

Et votre défense de Voltaire est savoureuse! Il fut un grand manipulateur de l'Opinion que vous chérissez: il sélectionne certains faits divers, et en fait un procès à charge, au nom de quoi? Mais des fameux principes rationnels et universels des Lumières?
Pour le chevalier de La Barre, qui rappelle encore que l'Eglise a réclamé la clémence pour lui? Qu'il a été condamné par des parlementaires jansénistes?
Il faut définitivement faire attention à ce qu'on gobe, cher monsieur!

Quant à convaincre les Français, c'est le but essentiel de nos activités. Mais mettre la Foi en poche, n'y comptez pas: elle est une donnée fondamentale du réel. Et je ne crois pas qu'un agnostique (pas néo-païen... ça n'empêche pas les sentiments!!!) soit le mieux placé pour juger de la pertinence de notre combat... "Il y a une grâce qui s'attache à la confession pleine et entière de la Vérité" (Dom Guéranger). Plaise à Dieu que vous le compreniez.

Qu'entendez-vous par "grande pyramide arienne"???
Votre "monarchie compacte (a minima)" ne vaut pas davantage que la Constitution polonaise de Rousseau... parce qu'elles sont faites de la même manière!

Etes-vous historien? Avez-vous fait la critique historique de ce document cévénol? Cette déclaration sent trop le "parti national" pour être honnête... comme la plupart des cahiers, qui sont tout sauf une photographie honnête de l'état d'esprit des Français: lisez les travaux de Cochin sur les campagnes électorales aux Etats Généraux...!

Au passage, c'est bien parce que je vis à la campagne que je confonds pas "rural" et "paysan"...

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: FERMETURE DE ROYAL-ARTILLERIE

Message par Kardaillac le Dim 31 Jan 2010, 07:04

Nos projets n'étant pas conciliables (surtout de votre bord) je ne vais pas faire des réponses à l'infini. Mon dernier post était (à mon sens) suffisamment clair, et je pense que vous pouvez fermer ce fil.

Deux choses :
- Les agnostiques qui "militent" chez les légitimistes de votre trempe recherche une posture esthétique, ou bien je n'ai rien compris à votre doctrine qui ne peut que les "excommunier".

- Ce n'est pas parce qu'un document qui vous gêne beaucoup n'est pas passé au crible de votre propre critique historique qu'il est sans valeur.

Salut.

Kardaillac
Banni

Masculin
Nombre de messages : 300
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: FERMETURE DE ROYAL-ARTILLERIE

Message par lulo le Dim 31 Jan 2010, 13:42

Il est certain que votre projet n'est pas conciliable avec LA tradition monarchique française.
Votre "projet" est clairement défini: il est aux antipodes de ce qui permet à une institution d'assurer le bien commun, sa légitimité théologique étant nulle et sa légitimité naturelle gravement compromise par un appui de principe sur la Révolution.
Dans votre esprit, on s'appuie sur ce qui existe, sans envisager l'aspect moral et sans se poser la question de la légitimité de l'institution: c'est d'autant plus regrettable que la négation du règne social de NSJC le fait plonger définitivement dans l'idéologie.

Deux choses:

-Vous êtes bien téméraire pour prétendre sonder les reins et les coeurs des légitimistes non-catholiques... Ces personnes admettent simplement que la France ne soit pas restaurée selon leurs idées personnelles.

-Quand on entend faire de l'histoire, on agit en historien, cher monsieur. Un document n'est jamais pris pour argent comptant, il doit être étudié avec soin. Comme il n'est pas le seul document de ce genre sur la période, on le compare avec d'autres, on le replace dans son contexte.
Et surtout, on ne cherche pas à faire passer UN document pour un instantané de l'état d'esprit d'une province ou d'un pays...

Ce document ne me gène pas le moins du monde; simplement, la science historique, les lumières de Cochin et de Furet sur cette question, invitent à être prudent quant à sa réelle représentation. Pour vous, ça a été voté, c'est représentatif, point. Ca ne marche pas comme ça pour un historien.

Excusez ce petit cours de méthodologie, mais il faut savoir de quoi on parle, somme toute!

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: FERMETURE DE ROYAL-ARTILLERIE

Message par Mickaelus le Dim 31 Jan 2010, 17:02

Je constate d'abord qu'il est finalement possible d'établir une discussion intéressante entre Kardaillac et Lulo, mais qui présente évidemment des limites déjà largement pressenties. C'est toujours un bon point.

Les limites évidentes, comme le dit Kardaillac, consistent dans le fait que nos objectifs divergent sur quelques points essentiels. Le fait de l'avoir écrit me satisfait grandement, car c'est tout de même avouer à demi-mot que les légitimistes qui adhèrent à des entreprises et à des logiques royalistes œcuméniques (Alliance Royale ou autre), se font avoir en ce qu'ils doivent abandonner une bonne part de ce qui fait qu'ils se peuvent considérer comme légitimistes.

L'un de ces points essentiels qui nous font diverger, est ce que Kardaillac appelle, un peu légèrement à mon sens, des "valeurs sociétales", quand moi j'écris très volontiers "valeurs civilisationnelles". Mais il est vrai que quand il présente un point de vue quasiment anthropologique sur une monarchie et ses lois qu'il juge "mortes", les légitimistes en tant que fidèles adhèrent eux à des principes encore vivants spirituellement : l'agnosticisme matérialiste est sans doute moins sujet à la fidélité de ce simple fait (Calliope, par exemple, nous montre un agnosticisme spirituel différent). Pourtant, le retournement tenté à propos des légitimistes non catholiques ne fonctionne pas pour autant, car ceux qui font ce choix ont la conscience d'une part qu'une civilisation ne se perpétue que par la force des siècles, et que la néo-monarchie rationaliste est un procédé orléaniste et révolutionnaire d'abstraction et de compromission, d'autre part que la transcendance, le fondement inatteignable du pouvoir et de sa légitimité, est une nécessité qui dépasse la contingence du fait d'avoir ou non la foi personnellement : les deux aspects se conjuguent donc ainsi, la fidélité historique et la nécessité de la qualité de la légitimité pour un fondement du pouvoir qui ne soit pas le jouet de l'orgueil des hommes.

Tout dépend alors, finalement, si on veut un roi de France ou bien un roi tout court, peu importe de quoi, en faisant comme si la nature et la définition de la société dont il aurait la charge n'aurait aucune importance. Or il se trouve que la France n'est pas un terrain de jeu idéologique pour parlementaires désœuvrés, mais qu'elle est une civilisation dont la définition repose sur quelques critères minimums, sans quoi on ne peut plus parler de France, et sans quoi en cas de Restauration il serait bien difficile de parler de roi de France. C'est bien un peu pour cela que Louis-Philippe était le roi des Français, après que la religion catholique d'État soit passée à la trappe (entre autres choses !).

Le projet monarchique qui consiste à "rationaliser" une offre royaliste, avec contingence dynastique et avec oubli assumé voire volontaire de la civilisation française, cela a un nom historiquement : c'est de l'orléanisme. J'irai même plus loin en affirmant que je ne vois pas pourquoi les royalistes modernistes d'aujourd'hui qui brandissent le tricolore, relativisent l'héritage français et capétien au niveaux politique et civilisationnel, ne pourraient pas être appelés bonapartistes. La seule différence, c'est la famille soutenue - quand il y en a une (parce qu'avant qu'on me réponde sur le jacobinisme napoléonien, je rappellerai que comme pour l'orléanisme, il y a des bonapartismes autoritaires-nationalistes ou libéraux).

La proposition (au sens d'hypothèse) par Kardaillac que les pouvoirs d'un président de la Ve république vaudraient voire surpasseraient ceux d'un Louis XIV vont dans ce sens de la vision matérialisée et désincarnée du pouvoir. Que l'administration républicaine soit mieux rodée que celle d'Ancien Régime, est un fait incontestable, mais qui ne répond que partiellement à la problématique du pouvoir. Les avantages du roi absolu restent conséquents à côté de cette contingence historique (qui aurait disparue avec le temps !) : fondement du pouvoir par le sacre et la dynastie (axes vertical et horizontal, transcendant et historique) et non par la souveraineté populaire (différence essentielle avec le bonapartisme et ses plébiscites qui est le vrai modèle inavoué de cette république : De Gaulle était bonapartiste, pas royaliste) ; concentration des pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire (comme Louis XV le disait, tout émane du roi). La vraie question, mais qui est difficilement perceptible dans une optique matérialiste, ce n'est pas seulement la quantité mais la qualité du pouvoir (de même que la vraie liberté ne consiste pas à se mouvoir par le chaos mais dans ce qui est juste).

Pour rebondir sur Frédéric II et Louis XIV, je peux proposer à nos lecteurs le portrait du souverain idéal par La Bruyère que je ne trouve pas mal du tout : http://mickaelus.blogspot.com/2009/12/le-souverain-ideal-par-la-bruyere.html

Enfin, un petit récapitulatif de mes idées publiées sur mon blog sous le titre "mes principes politiques légitimistes" : http://mickaelus.blogspot.com/2008/10/mes-principes-politiques-lgitimistes.html

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2684
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: FERMETURE DE ROYAL-ARTILLERIE

Message par Vieux chouan le Dim 31 Jan 2010, 17:33

Débat fort intéressant que je n'ai pu que survoler.

Béotien en royalisme, je ne me sens pas de taille à intervenir.

Je ne dirai qu'un mot à Kardaillac. C'est en se croyant réaliste qu'il verse dans l'utopie.

Qui, à part lui, s'intéresse vraiment en France à une fade monarchie du nord avec un roi sans pouvoir, où à la monarchie espagnole qui ne servira que de transition plus ou moins longue entre dictature et république?

Un Français, soit, est un électeur d'habitude qui ne se pose pas la question du régime, soit, dès qu'il commence à comprendre l'impuissance de la république, découvre la révolution a été voulue (duc d'Orléans en tête) par les oligarques (Parlement , financiers, aristocratie) qui rêvaient d'imiter leurs cousins anglais.

Ils ont inventé la souveraineté populaire pour écarter le rôle d'arbitre du Roi et, après bien des péripéties, ont fini par l'utiliser à leur profit dans tout l'occident.

Mettre un roi subordonné à cette soi-disant souveraineté populaire à la tête de l'état ne changera strictement rien au pouvoir de l'oligarchie.

Cette constatation simple est partagée par d'autres que des royalistes. On peut même se demander si l'historien marxiste qu'était François Furet ne l'avait pas faite, puis cachée sous le tapis pour rester fidèle à ses idées républicaines.

Vieux chouan
Ecuyer

Masculin
Nombre de messages : 91
Localisation : Province de Bourgogne
Affinités politiques : Royaliste (légitimiste, s'il faut préciser)

Revenir en haut Aller en bas

Re: FERMETURE DE ROYAL-ARTILLERIE

Message par lulo le Dim 31 Jan 2010, 19:34

Voilà un excellent résumé, qui remet bien les choses en place. L'on ne peut effectivement que se féliciter d'avoir obtenu une position claire et précise de Kardaillac!

Je vous rejoins entièrement:

-Les prétendus légitimistes, qui roulent pour les sociétés de pensée comme l'AR, n'ont généralement aucune compréhension de la tradition monarchique: enfermés dans une idéologie subjective et évolutionniste, ils sont incapables d'appréhender la notion d'être.

Armés d'une fidélité dynastique sentimentale, ils sont déjà des orléanistes du point de vue politique, exactement sur le modèle des nationaux-libéraux-royalistes qu'ils rejoignent.
Ce que vous dites n'en est pas moins vrai, et ne peut que contribuer à éclaircir une situation que nos contradicteurs embrouillent à plaisir... dans leur intérêt.

-On voit parfaitement les lacunes causées par l'autonomie philosophique dans une réflexion politique. Et, comme par hasard, cela conduit à un libéralisme théorique et pratique...

-Vous soulignez fort bien combien ce "projet" monarchique est désincarnée, coupé de toute morale, fondé sur une recomposition du réel d'après des principes abstraits: c'est la définition même de l'idéologie.

Merci pour les liens, auxquels vous me permettrez d'ajouter celui-ci:

http://www.viveleroy.fr/article79.html

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: FERMETURE DE ROYAL-ARTILLERIE

Message par Kardaillac le Lun 01 Fév 2010, 08:32

Pauvre Vx Chouan Neutral
N'entrez pas sur ce coup en commençant par dire
Débat fort intéressant que je n'ai pu que survoler
Lulo qui exige de l'étude, encore de l'étude, toujours de l'étude, va vous donner des coups de règle sur les doigts.
Quant à part moi, de savoir qui voudrait en France d'une monarchie du nord(1), vous n'êtes pas convoqué à le savoir si depuis chez vous vous ne l'avez pas déjà perçu en éprouvant l'émoi populaire aux affaires princières d'Europe. C'est irrécupérable.

Vous poussez le dilettantisme inculte jusqu'à me dire par ailleurs que vous n'aurez peut-être jamais le temps de lire mes propositions institutionnelles, que pourtant vous analysez d'abondance. Quand le pourrez-vous, si vous tombez de sommeil sur un fil aussi intéressant et explicatif que celui-ci, ouvert par Lulo pour enterrer Royal-Artillerie.
Shocked Shocked

Note (1): ce qui, me concernant, n'est pas exact.

Kardaillac
Banni

Masculin
Nombre de messages : 300
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: FERMETURE DE ROYAL-ARTILLERIE

Message par Mickaelus le Lun 01 Fév 2010, 12:33

Vous vous plaignez qu'on ne vous lise pas comme il faut (c'est commode), mais c'est un exercice qui ne vous est pas vraiment inconnu non plus. Voici un exemple extrait de votre forum :
Kardaillac a écrit:Un groupe de légitimistes ultras qui ont envoyé paître l'administration de ce forum quand nous leur fîmes aimablement la remarque que sur Internet ce titre "ViveLeRoy" était utilisé depuis quelques années déjà par un forum en activité.
Par l'effet d'une délicatesse surprenante, ils nous ont répondu qu'on n'avait pas déposé le nom.
Ce qui est vrai. Blancroy, fondateur légitimiste de ce forum première version, ne pensait pas être pillé par la "famille"!
Comme quoi ...
Source

Comme je l'expliquais plus haut dans ce sujet et ailleurs sur ce forum et mon blog, le terme ultra ne convient pas parce que nous rejetons le parlementarisme de la Restauration et que le terme absolutiste est meilleur en ce qui nous concerne. Je comprends cependant pourquoi vous continuez à utiliser ce terme : c'est beaucoup mieux pour caricaturer à peu de frais. Alors après, venir donner des leçons de bonne lecture et d'honnêteté m'amuse un peu, pour le moins.

Il ne faut pas oublier non plus qu'on ne voit pas bien ce qu'il reste du légitimisme du projet de Blancroy dans le VLR actuel, dont tous les administrateurs et modérateurs sont orléanistes - allez, peut-être quelques œcuménistes, ou légitimistes très peu sûrs d'eux pour être gentil, qui sait. A moins bien sûr que ce Blancroy - à qui je n'ai jamais parlé - était un légitimiste très ouvert à l'orléanisme.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2684
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: FERMETURE DE ROYAL-ARTILLERIE

Message par Kardaillac le Lun 01 Fév 2010, 13:34

Vous avez fait l'Ecole du Rire ?
Vieux Chouan critique une prose qu'il dit explicitement n'avoir pas lue, et vous un garçon à qui vous dites explicitement n'avoir jamais parlé. Ni lu sans doute.
Vous êtes très fort les mecs !

Elizabeth Teissier n'a qu'à se cramponner.

Kardaillac
Banni

Masculin
Nombre de messages : 300
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: FERMETURE DE ROYAL-ARTILLERIE

Message par Mickaelus le Lun 01 Fév 2010, 14:03

Votre manière de répondre ne me paraît guère sérieuse non plus, pour tout vous dire.

Je ne veux pas répondre à la place de Vieux chouan, mais par solidarité chouanne, je préciserai tout de même que "survoler" ne signifie pas n'avoir rien lu, et qu'il explique surtout : "Béotien en royalisme, je ne me sens pas de taille à intervenir." C'est peut-être surtout qu'il ne pense pas avoir assez d'assurance doctrinale pour tout bien analyser de ce qui a été écrit précédemment. Cela ne lui enlève pas de le droit d'avoir son opinion sur les vôtres.

Quant à l'autre cas, je maintiens ce que j'ai écrit, avec la même réserve qu'on lit très facilement dans ma dernière phrase et qui porte sur le fait que vous et vos amis avez parfois une acception particulière du mot légitimisme ou légitimiste : soit le VLR du tout début était légitimiste, soit il ne l'était pas (pour être tout à fait explicite : le fait de qualifier le fondateur de légitimiste me fait pencher pour la première option, mais un doute subsiste à cause d'appréciations politiques particulières dans votre camp). A vous de voir si vous voulez nous dire si ce Blancroy était ce que vous appelez un "légitimiste ultra" ou ce que moi j'appelle un "légitimiste libéral" qui aurait aimé l'AR.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2684
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: FERMETURE DE ROYAL-ARTILLERIE

Message par Kardaillac le Lun 01 Fév 2010, 14:59

Blancroy et toute l'équipe qu'il avait emmenée avec lui était légitimiste, "point barre". Création du forum : octobre 2004.
Dans cette équipe, "Fleurdelys" avait le contact avec le prince Louis ! Un autre participait à la FSSPX et connaissait bien Mgr Fellay. Tout ce beau monde s'est ensuite évaporé dans les études universitaires chronophages.
Blancroy est revenu une fois sur VLR1 pour nous donner les clés d'administration du forum à PVLatortue et à votre serviteur.
Puis le forum a vécu sa vie ...

Pour le reste, rien de grave. Mais quand on est si à cheval sur l'étude (en majuscules très souvent), il m'est permis d'en relever l'absence.

Kardaillac
Banni

Masculin
Nombre de messages : 300
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: FERMETURE DE ROYAL-ARTILLERIE

Message par Mickaelus le Lun 01 Fév 2010, 15:07

Je vous remercie pour cet historique intéressant. Cela semble en tout cas confirmer ma première hypothèse. C'est sans doute dommage en un sens car si ce "proto-VLR" avait continué ainsi, je n'aurais sans doute jamais eu besoin de créer ce forum. Mais comme vous dites, les fora ont leur vie propre et parfois étonnante.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2684
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: FERMETURE DE ROYAL-ARTILLERIE

Message par Vieux chouan le Lun 01 Fév 2010, 17:25

Je n'ai fait que survoler le débat 1) parce que je ne veux pas perdre trop de temps 2) parce que je me rends compte que Kardaillac a des positions à géométrie variable et ne répond pas aux questions précises que l'on lui pose. Ainsi il est sûr de ne pas être pris en défaut.

Je comprends maintenant son irritation, même envers quelqu'un qui comme moi, ne faisant que découvrir la pensée royaliste, se garde d'être trop critique.

Pour une fois je serai quand même un peu critique envers lui.

Pour moi, Kardaillac est un personnage très intéressant du web royaliste: parce qu'il en connaît bien l'histoire. Il sait beaucoup de choses sur le monde royaliste et lorsqu'il veut bien condescendre à jeter à la foule du tout venant quelques unes de ses connaissances, il est intéressant.

Pour le reste, je veux bien admettre que je sois particulièrment obtus, mais quand on s'adresse au peuple, il faut se mettre à sa portée et pour cela être parfaitement clair, c'est à dire parfaitemenent net.

Je n'ai jamais pu me faireaux phrases alambiquées de K.

Le vieux lion, déçu et un peu fatigué, ne craint - il pas que de jeunes lions, Mickaelus ou Lulo, ne remettent en cause par leur impertinence son statut de sage du web royaliste?

Allez K, soyez beau joueur vous êtes encore utile, cessez seulement d'être toujours aussi sybillin.

Il serait vraiment trop dommage que les ne se poursuivent pas.

Cordialement

Vieux chouan
Ecuyer

Masculin
Nombre de messages : 91
Localisation : Province de Bourgogne
Affinités politiques : Royaliste (légitimiste, s'il faut préciser)

Revenir en haut Aller en bas

Re: FERMETURE DE ROYAL-ARTILLERIE

Message par Vieux chouan le Lun 01 Fév 2010, 17:53

Pour illustrer le rôle - éminent- que peux jouer Kardaillac, je me risquerai à lui soumettre un petit historique du forum V le R.

Ce forum a été créé en octobre 2004 par des royalistes légitimistes. L'initiateur et l'administrateur en était "Blancroy". Parmi ses animateurs "Fleurdelys" avait le contact avec le prince Louis, un autre avec la FSSPX.

Question : quelle audience, faits marquants?

Il semblerait que ce forum ait connu une mésaventure? laquelle ? a t -il été fermé par l'hébergeur , à quelle date? pourquoi?

Cette fermeture (si elle a eu lieu) n'a t'elle pas découragé les créateurs du forum?
Sont - ils partis à l'institut des sciences historiques?

Autres précisions pour mieux comprendre la vie du forum? Par ex date de la fermeture du forum de l'AF? Cela a t -il changé la composition des participants?

Vieux chouan
Ecuyer

Masculin
Nombre de messages : 91
Localisation : Province de Bourgogne
Affinités politiques : Royaliste (légitimiste, s'il faut préciser)

Revenir en haut Aller en bas

Re: FERMETURE DE ROYAL-ARTILLERIE

Message par Kardaillac le Lun 01 Fév 2010, 18:12

On n'a pas attendu la question.

http://royalartillerie.blogspot.com/2008/05/forum-vive-le-roy.html

Faute de temps (c'est de l'argent), je n'en dirai pas plus pour le moment.

Kardaillac
Banni

Masculin
Nombre de messages : 300
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: FERMETURE DE ROYAL-ARTILLERIE

Message par Vieux chouan le Lun 01 Fév 2010, 22:56

Merci Kardaillac pour les précisions fournies par cet article.

Cela illustre mon propos, vous êtes précieux pour la mémoire du royalisme sur le net.

Vieux chouan
Ecuyer

Masculin
Nombre de messages : 91
Localisation : Province de Bourgogne
Affinités politiques : Royaliste (légitimiste, s'il faut préciser)

Revenir en haut Aller en bas

Re: FERMETURE DE ROYAL-ARTILLERIE

Message par lulo le Mar 02 Fév 2010, 08:56

Je rejoins sensiblement Mickaelus: s'en prendre à Vieux Chouan, alors qu'on réclame à cors et à cris le respect et la politesse comme préalable à une discussion constructive, n'est pas très glorieux...

Et voilà que ressort cette histoire du forum VLR première version! Ce n'est pas la première fois que je lis Kardaillac, qui se plaint du fait que la bibliothèque en ligne de l'UCLF porte le même nom que son forum national-libéral-royaliste... Hier comme aujourd'hui, qu'il se rassure, il n'y a pas de risque de confusion quant à la qualité du contenu!!!

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: FERMETURE DE ROYAL-ARTILLERIE

Message par Kardaillac le Mar 02 Fév 2010, 10:45

Vieux Chouan sait parfaitement de quoi il retourne Wink et n'en fait pas un plat.
Mais c'est trop tentant pour vous, dans la sueur de votre détestation de tout ce qui ne vous obéit pas.

Quant au vol du nom du forum (sujet incident chez VLR que Mickaelus a décidé de transférer sur ce forum, pas moi), il reste un vol caractérisé même après trois ans, et vos amis du "site intellectuel" devraient être contents que personne n'ait lancé sur le Web un fake le ridiculisant, parce que payer pour un titre aussi commun que "Vive le Roy" dénote un certain sens de la "propriété" ... à sens unique.
Bien sûr, le "niveau exceptionnel" justifie...

Kardaillac
Banni

Masculin
Nombre de messages : 300
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: FERMETURE DE ROYAL-ARTILLERIE

Message par lulo le Mar 02 Fév 2010, 11:49

... ce que la jalousie et l'aigreur cherchent comme prétextes! Quant à ridiculiser le site VLR, commencez déjà par vous mettre au même niveau.

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: FERMETURE DE ROYAL-ARTILLERIE

Message par Mickaelus le Mar 02 Fév 2010, 17:06

Oui, je pourrais presque rebaptiser le sujet "aigreurs, rancunes et jalousies" (c'est de l'humour bien entendu) Wink .

Kardaillac a écrit:Quant au vol du nom du forum (sujet incident chez VLR que Mickaelus a décidé de transférer sur ce forum, pas moi)
C'est bien moi qui ai cité ce passage, et je l'assume complètement. Je l'ai cité d'abord parce que vous y employiez encore le terme "légitimistes ultras" à notre égard, ce qui prouvait que vous ne nous lisez pas toujours mieux que Vieux Chouan ne vous a lu (d'après vous), ensuite parce que cela permet de répondre à cette petite affaire, dont il n'y a pas lieu de faire une montagne selon moi (qui ne suis pas directement concerné, je le précise).

La seule chose que je voulais pointer dans le petit débat qui a eu lieu, c'est que je ne sais pas si utiliser pour un site une expression qui l'était déjà par un autre forum, mais dans le même esprit initial de ce forum (si j'ai bien compris que les fondateurs étaient de vrais légitimistes), était pire qu'avoir dénaturé l'esprit initial du même forum, en conservant un titre qui avait un autre sens à la base. Puisque, dans Vive le Roy, le Roy était bien Louis XX. Or aujourd'hui, votre forum devrait plutôt s'appeler "Vive un Roy" (en plus, Aragorn tombe assez mal car le roman de Tolkien présente une logique légitimiste).

Quant au problème de l'excellence, il ne s'agit surtout pas, et je suis sûr que ce n'est pas le propos de Lulo, de dire que tous les intervenants de VLR sont idiots, mais que la logique même du forum, qui repose sur un relativisme royaliste (toute proposition étant équivalente dès qu'elle émane de quelqu'un se disant royaliste), les débats houleux finissant de plus en rubrique cachée, handicape nécessairement l'objectif qui nous paraît à nous essentiel : la fidélité au projet politique capétien.

Voilà je crois que c'est tout Very Happy .

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2684
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: FERMETURE DE ROYAL-ARTILLERIE

Message par lulo le Mar 02 Fév 2010, 20:04

Vous avez parfaitement saisi ma pensée, cher Mickaelus: j'ai toujours dit que je ne prenais pas mes contradicteurs pour des imbéciles, et Kardaillac le premier, mais pour des gens aux opinions erronées.

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: FERMETURE DE ROYAL-ARTILLERIE

Message par Kardaillac le Mer 03 Fév 2010, 04:28

Mickaelus a écrit:
La seule chose que je voulais pointer dans le petit débat qui a eu lieu, c'est que je ne sais pas si utiliser pour un site une expression qui l'était déjà par un autre forum, mais dans le même esprit initial de ce forum (si j'ai bien compris que les fondateurs étaient de vrais légitimistes), était pire qu'avoir dénaturé l'esprit initial du même forum, en conservant un titre qui avait un autre sens à la base. Puisque, dans Vive le Roy, le Roy était bien Louis XX. Or aujourd'hui, votre forum devrait plutôt s'appeler "Vive un Roy" (en plus, Aragorn tombe assez mal car le roman de Tolkien présente une logique légitimiste).
Capilotraction !
"Oui, monsieur le juge, j'avoue avoir volé la Rolls-Royce de ce type. Mais convenez que j'ai vraiment l'allure, moi, d'être voituré en Rolls. Pas lui."

Entre VLR1 et VLR2, il y a eu rupture d'hébergement, pas de changement des inscrits, ni d'audience. Et j'ajoute que le forum initial que je connais mieux que vous, était destiné à discuter avec tout le monde, sans exclusive (comme ici), en essayant de convaincre de l'intérêt d'un retour du roi (d'où Aragorn).

Kardaillac
Banni

Masculin
Nombre de messages : 300
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: FERMETURE DE ROYAL-ARTILLERIE

Message par lulo le Mer 03 Fév 2010, 08:38

On attaque là où on peut, mais de là à éviter la mesquinerie...

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: FERMETURE DE ROYAL-ARTILLERIE

Message par Mickaelus le Mer 03 Fév 2010, 18:44

Kardaillac a écrit:Entre VLR1 et VLR2, il y a eu rupture d'hébergement, pas de changement des inscrits, ni d'audience. Et j'ajoute que le forum initial que je connais mieux que vous, était destiné à discuter avec tout le monde, sans exclusive (comme ici), en essayant de convaincre de l'intérêt d'un retour du roi (d'où Aragorn).
Ah mais je ne prétends pas connaître mieux le début de ce forum que vous, puisque je n'y étais pas présent : je n'ai jamais dit le contraire, et c'est bien pour cela que je vous interroge. Maintenant, si vous nous apprenez que le légitimiste Blancroy sollicitait une clientèle orléaniste, œcuménique, autant que légitimiste, et qu'il pensait que le roi pourrait être le premier à Reims voire Henri ou Jean d'Orléans, autant que Louis XX, et que c'est ce message que promouvait ce forum dès l'origine, alors très bien, je reconnaîtrai que le forum VLR d'aujourd'hui est le même que celui du début. Discuter avec des personnes différentes est une chose, mais dans quelle optique, c'est toute la question. Ici, c'est pour le principe légitimiste et Louis XX.

On m'a également communiqué la correspondance très brève entre l'administrateur du forum VLR et le site VLR, et j'ai l'impression que vous racontez une version courte qui vous arrange un peu. Faut-il que je publie ici cet échange pour que tout le monde en apprécie la teneur ?

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2684
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: FERMETURE DE ROYAL-ARTILLERIE

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum