Ma présentation

Aller en bas

Ma présentation

Message par Floriancatho le Ven 05 Mar 2010, 00:35

Bonjour à tous!
Je m'appelle Florian, j'ai 20 ans, j'habite à Mulhouse en Alsace et je suis étudiant en Histoire.
Je suis royaliste depuis ma plus tendre enfance et j'ai trouvé votre site, par hasard sur internet. Je suis favorable au retour de la famille des Bourbons, en la personne de Louis XX, sur le trône. Je suis contre-révolutionnaire, dans le sens où je pense que cette révolution, inspirée par les idées des Lumières, est opposée à la Sainte Doctrine, et conduit à un rejet de Dieu.
Je suis catholique fervant. Je souhaite vraiment débattre de mes idées avec les membres de ce forum!

Vive la France catholique!
Vive Dieu, la France et le Roy!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Floriancatho
Roturier

Masculin
Gémeaux Serpent
Nombre de messages : 6
Age : 29
Localisation : Mulhouse
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

http://catholique-francais.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma présentation

Message par Ordre naturel le Ven 05 Mar 2010, 00:48

Bienvenu cher Florancatho, juste, sans vouloir vous choquer, je suis assez interloqué par le drapeau tricolore de votre avatar malgré le symbole royaliste au centre.
avatar
Ordre naturel
Vicomte

Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 1079
Age : 102
Affinités politiques : Legitimiste/ Conservateur/ Traditionaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma présentation

Message par Floriancatho le Ven 05 Mar 2010, 00:57

Cher Ordre Naturel,
pour ce qui est du drapeau, je pense que c'est celui que devrait adopter la France si elle revenait à la Monarchie.
En effet, je sais bien que celui-ci a été créé par l'infâme révolution. Cependant, après tous les français qui sont morts pour ce drapeau, je crois fermement qu'il faut conserver le drapeau tricolore par respect pour ces soldats, morts pour la France et ce drapeau. Ensuite, même si celui-ci a été adopté à la révolution, il n'est pas moins un drapeau monarchiste et non républicain. Vous savez comme moi que le blanc représente le Roi. Si le rouge et le bleu représentent les couleurs de Paris, le bleu en tout cas est très présent sur les armes des rois de France. On peut donc l'interpréter dans ce sens. Il faudrait juste remplacer ce bleu un peu terne par un bleu royal.
avatar
Floriancatho
Roturier

Masculin
Gémeaux Serpent
Nombre de messages : 6
Age : 29
Localisation : Mulhouse
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

http://catholique-francais.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma présentation

Message par Minervalis le Ven 05 Mar 2010, 08:45

Bonjour,

Croyez-vous vraiment que tous ces hommes soient morts pour la France, et non seulement pour la République et les intérêts égoïstes de ceux qui ravagent le pays en son nom? Et même en l'admettant, ne voyez vous pas que les conflits dans lesquels ils ont péri, quels qu'ont été les mérites de ces soldats, découlent de l'ordre révolutionnaire et donc Républicain ? N'y a t'il donc pas un paradoxe à les honorer en conservant le drapeau de la cause indéfendable qui les a entraînés dans la mort ?

Je vous suggère de faire une petite recherche sur le forum à propos du drapeau, toute cette question ayant été largement débattue ici.
avatar
Minervalis
Vicomte

Masculin
Sagittaire Rat
Nombre de messages : 861
Age : 57
Localisation : Lutèce
Affinités politiques : Anti-républicain, Anti-démocrate, Anti-parlementaire, Réactionnaire, Contre-Révolutionnaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma présentation

Message par lulo le Ven 05 Mar 2010, 09:37

Bonjour et bienvenue, Floriancatho!

Minervalis a parfaitement raison, et je vous invite à suivre sa recommandation. J'ajouterai simplement qu'on ne manie pas les symboles à sa guise: le tricolore ne changera pas de signification par décrêt, et encore moins par un baptême...

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma présentation

Message par Chouandecoeur le Ven 05 Mar 2010, 10:22

Bonjour, Floriancatho
Bienvenu sur le forum.
Au sujet de votre choix du drapeau tricolore :
On peut dire que l'assemblage des trois couleurs bleu, blanc et rouge est bien antérieur à la période révolutionnaire (voir [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] mais la Révolution a effectivement choisi ces 3 couleurs, dans cet ordre, pour représenter le Nouveau Régime et la "Nation".
On a dit que le Blanc représentait le Roi revenu (prisonnier) à Paris symbolisé par ses deux couleurs, le Bleu et le Rouge. Je ne sais si c'est vrai.
La France n'a jamais eu de drapeau sous la Royauté, représentant la "Nation". Elle a eu plusieurs oriflammes et étendards dont celui de Jeanne d'Arc, blanc fleurdelysé or, avec Jésus et Marie en médaillon. Ce dernier s'est imposé comme celui du Roi à partir du XVIIème siècle (Wikipedia > "C'est lorsque Louis XIII décida de consacrer son royaume à Dieu sous la protection de Marie (vœu du 10 février 1638) que la couleur blanche fut généralisée comme couleur du royaume (le bleu à trois fleurs de lys d'or restait la marque personnelle des souverains et de leur famille). Le roi de France pour marquer sa présence sur un champ de bataille faisait flotter une étoffe blanche, depuis la bataille de Fleurus en 1690, remplaçant l'étoffe rouge de Saint Denis du début de la royauté"). Donc à part l'étendard de Jeanne, le blanc est relativement récent comme couleur du drapeau.
Alors, peut-être que le régime révolutionnaire a voulu marquer la rupture avec la Royauté en réutilisant le bleu et le rouge pensant ainsi revenir aux sources "pures" de la "nation". Mais pour autant le blanc a été gardé.

Chouandecoeur

Chouandecoeur
Roturier

Masculin
Balance Chien
Nombre de messages : 14
Age : 71
Localisation : Rennes
Affinités politiques : Royaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma présentation

Message par Floriancatho le Ven 05 Mar 2010, 12:30

Tout ce que vous dites est très intéressant. En tant qu'historien, j'ai retenu une leçon très importante: on ne peut tirer un trait sur 200 ans d'histoire de France. On ne peut pas revenir à l'Ancien Régime tel qu'il était en 1789.
Si je suis opposé au nationalisme exacerbé révolutionnaire, la France a évolué et un sentiment d'identité nationale fort est né (même s'il tend à régresser aujourd'hui). Le monde a évolué et, si je pense que la révolution a perverti les hommes et les a détourné de Dieu, on ne peut pas tout jeter dans ce qui s'est fait depuis 1789.
Certains changements d'ordre social ne sont pas négatifs, au contraire. Ce qui est négatif, c'est l'essence de notre république. Une république athée, maçonique et libérale.
Cher Minervalis, je suis d'accord avec vous quand vous avancez le fait que la république a mené beaucoup de soldats à la mort. Mais ces soldats sont morts pour la France. Ils ont voulu défendre leur pays. Ce drapeau ne pose aucun problème pour moi. Il pourra d'ailleurs être accompagné du drapeau de la Monarchie blanc à fleurs de lys. Si sous l'Ancien régime, il n'y avait pas de drapeau national, c'est parce qu'il n'y avait pas de Nation française unifiée à proprement dit. Hors aujourd'hui, je ne pense pas que ce soit une bonne chose que de supprimer les symboles de la Nation française alors que l'immigration massive affaiblit déjà fortement notre identité.
Moi ce qui me gène plus, c'est la Marseillaise avec ses paroles haineuses contre la Monarchie.
avatar
Floriancatho
Roturier

Masculin
Gémeaux Serpent
Nombre de messages : 6
Age : 29
Localisation : Mulhouse
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

http://catholique-francais.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma présentation

Message par lulo le Ven 05 Mar 2010, 13:14

Cher Floriancatho,

C'est un plaisir d'avoir affaire à un historien, qui doit certainement savoir que l'Histoire n'est maîtresse de vérité, pour reprendre l'expression de Bossuet, qu'à la condition d'être éclairée par la foi.

Vous dites qu'on ne peut tirer un trait sur 200 ans d'histoire de France. L'expression n'est pas heureuse; on ne niera certes pas le réel, ni les compromissions, à tous les niveaux, avec la Révolution.
Mais on ne fera le tri que d'après les lois naturelles et révélées.
En l'occurence, on doit rejeter tous les oripeaux de la Nation révolutionnaire, pour replacer la nation dans l'ordre naturel des choses: c'est la meilleure réponse à apporter aux problèmes "nationaux", inhérents à la notion révolutionnaire.

Vous dites qu'on ne peut pas revenir à l'Ancien Régime tel qu'il était en 1789. Expression maladroite, là encore. On reviendra à ce qui est de l'ordre des choses voulu par Dieu, et qui est commun à toutes les époques.
Mais on ne prétendra pas ressusciter l'état social de telle ou telle période.
Il n'y a pas d'âge d'or, mais des principes intangibles.

Attention à l'idée d'évolution de la France, qui sent trop le "sens de l'Histoire" toujours prégnant dans l'enseignement universitaire...
Le sentiment national révolutionnaire, même s'il a été baptisé par les nationaux-catholiques (depuis si longtemps qu'il apparaît traditionnel) est une grave erreur dans l'ordre politique, car elle rend la nation autonome. Or, l'histoire nous enseigne que la nation française n'existe pas sans la volonté politique des rois. Ce n'est pas un corps naturel, et hier comme aujourd'hui, la nation n'est rien sans le Roi: sous l'Ancien Régime, c'est le Roi qui fait l'unité de la nation, parce que c'est lui qui lui donne sa cohésion. C'est un principe naturel.

Dès qu'elle se considère autonome, la "Nation" devient révolutionnaire, même sous des dehors catholiques: récuser le nationalisme exacerbé, et gober un nationalisme catholique "modéré" est une pure illusion, car ce n'est qu'une question de degrés: dans tous les cas, le fond reste le même.
D'ailleurs, il est remarquable qu'on parle de sentiment: c'est-à-dire quelque chose de variable, de flou, d'affectif et d'irrationnel. Ce sentiment national révolutionnaire ne tient pas en face de la raison.

Du reste, 150 ans d'échecs lamentables et de compromissions pratiques de ce national-catholicisme prouvent assez ce que j'avance.

Nous n'avons jamais dit que tout est à jeter dans ce qui s'est fait depuis 1789 (là encore, formule ambigüe...). Mais le discernement doit se faire en accord avec la Vérité, selon les critères naturels (sciences politiques) ET révélés (théologie thomiste), à l'exemple de St Thomas d'Aquin.

Je suis au moins content de voir que vous êtes conscient que le problème vient de "l'essence de notre république. Une république athée, maçonnique et libérale."
A vous d'en tirer toutes les conséquences théoriques et pratiques, mais nous vous aiderons de notre mieux pour cela.

Mourir "pour la France" ne veut rien dire: la France n'est pas une personne... sauf pour les nationalistes, et leur alliés catholiques, tout prêts à défendre une nation autonome tant qu'on les berce de l'illusion qu'elle pourrait être chrétienne, un jour...
Votre raisonnement renverse complètement l'ordre des choses: d'où voyez-vous que des milliers de soldats, spontanément, ont voulu "défendre leur pays"???
Non, ce sont de pauvres gens placés sous les ordres d'une hiérarchie militaire qui obéit aux ordres de gouvernements illégitimes.


D'ailleurs, ce raisonnement "sacrificiel" pêche aussi par son absurdité: jamais autant d'Allemands ne sont morts, "pour défendre leur pays", que sous le drapeau nazi... L'Allemagne doit-elle le reprendre pour autant?
Et ce serait la même chose pour les pays de l'ex-URSS!

Un dernière précision: être légitimiste, c'est ne plus avoir d'opinions politiques, c'est se conformer au réel; c'est abandonner la subjectivité ("je pense que", "pour moi", "selon moi") pour adopter la vérité dans l'ordre temporel.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma présentation

Message par Minervalis le Ven 05 Mar 2010, 13:53

Floriancatho a écrit:Tout ce que vous dites est très intéressant. En tant qu'historien, j'ai retenu une leçon très importante: on ne peut tirer un trait sur 200 ans d'histoire de France.[...]

Si l'on ne peut vraiment pas, alors c'est déplorable... Mais notez bien que les Révolutionnaires n'ont pas hésité à tirer un trait sur mille ans de civilisation, et qu'ils ont parfaitement réussi. Il est vrai qu'il est plus facile de retourner au chaos que d'en sortir.
avatar
Minervalis
Vicomte

Masculin
Sagittaire Rat
Nombre de messages : 861
Age : 57
Localisation : Lutèce
Affinités politiques : Anti-républicain, Anti-démocrate, Anti-parlementaire, Réactionnaire, Contre-Révolutionnaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma présentation

Message par Floriancatho le Ven 05 Mar 2010, 13:59

quelle horreur! je venais d'écrire un long message qui n'a pas été posté...
avatar
Floriancatho
Roturier

Masculin
Gémeaux Serpent
Nombre de messages : 6
Age : 29
Localisation : Mulhouse
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

http://catholique-francais.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma présentation

Message par Mickaelus le Ven 05 Mar 2010, 14:03

Bonjour et bienvenue sur notre forum royaliste et légitimiste, Floriancatho !

Au-delà du plaisir d'accueillir parmi nous un nouvel inscrit légitimiste, il me faut préciser que si ce forum est évidemment fait pour partager, ce ne sont pas tant des idées personnelles que l'héritage légitimiste. Ce forum a surtout pour fonction de transmettre cet héritage, de le faire connaître, selon une autorité et une tradition qui sont déjà définies dans le projet capétien - rien à voir avec votre humble administrateur donc. C'est notamment le cas avec cette question du drapeau qui a déjà valu quelques messages étoffés sur ce sujet de présentation : il ne s'agit pas d'un choix personnel mais de se conformer à l'héritage légitimiste.

Vous pourrez ainsi consulter les sujets qui ont trait à cette question sur le forum, en plus de ce qu'on vous a déjà précisé, et proposer vos remarques en tenant compte de ce qui y a été écrit :

- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ;
- [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (sondage).

Comme amorce de réflexion historique (on évitera Wikipédia qui est clairement mauvais et intéressé sur cette question, dans le même sens que républicains et nationalistes), je vous proposerai un petit texte d'un légitimiste de l'époque du comte de Chambord, Henri de Saint-Léon, publié sur mon blog : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

Comme amorce de réflexion politique, et en tenant compte de ce petit historique, je dirai simplement qu'aucun légitimiste en tant que particulier ne dispose de l'autorité pour définir quel doit être le drapeau de la France : seul le roi est libre de le faire, en conformité avec la tradition qu'il incarne. De ce fait, le légitimiste défend le dernier drapeau légitime, qui est bien le drapeau blanc de Louis XVIII et de Charles X, confirmé par le comte de Chambord, et jamais contredit par les Bourbons actuellement aînés des Capétiens.

Un légitimiste qui va contre l'autorité royale et la tradition capétienne, fait donc de ce fait un grand pas vers l'orléanisme et le bonapartisme, qui sont les seuls monarchismes à promouvoir la fusion avec les valeurs révolutionnaires. A méditer.

J'ajouterai dans le même sens que Minervalis et Lulo, que le drapeau bleu blanc rouge incarne la Révolution, son histoire napoléonienne et républicaine, qui a causé le bouleversement européen, permis le nationalisme allemand, et est donc directement responsable du massacre de masse des Français. Prenez donc modèle sur mes aïeux vendéens qui, au lieu de souscrire ou de bénir la boucherie inhumaine, ce sont soulevés avec le drapeau blanc. Quant à moi, j'ai fait ce serment : jamais, ô grand jamais, je ne me battrai pour la république ni sous le tricolore, quel que soit le contexte !

Floriancatho a écrit:quelle horreur! je venais d'écrire un long message qui n'a pas été posté...
Décidément, il semblerait que les nouveaux inscrits (Chouandecoeur a le même problème) n'aient vraiment pas de chance avec ce forum... Écrivez dans un traitement de texte si vous rencontrez ces problèmes. Le point positif est que vous pourrez prendre en considération mon message (oui, pas facile d'essayer de trouver du positif pour ce problème).

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2689
Age : 35
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma présentation

Message par Henry le Ven 05 Mar 2010, 15:02

Bonjour Floriancatho
avatar
Henry
Baron

Masculin
Gémeaux Serpent
Nombre de messages : 520
Age : 53
Localisation : Velay
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma présentation

Message par Floriancatho le Ven 05 Mar 2010, 18:30

Pour ce qui est du forum, je suis tout à fait d'accord avec vous Mickaelus. Cependant, je pense qu'il peut également être intéressant de parler de politique pure. En tant que royalistes et catholiques, notre devoir est de faire Sa Divine Volonté sur terre et dans notre société. S'il nous est impossible de faire des compromis sur les lois naturelles et révélées et dans nos croyances, contrairement aux modernistes qui arrangent la Religion et la Tradition à leur sauce pour les rendre plus acceptables par les républicains, nous devons cependant participer à la vie politique de notre pays. Tout en étant tout à fait anti-républicains, nous pouvons choisir le "moins pire", si je puis m'autoriser cette expression maladroite. En effet, notre devoir par exemple, en tant que chrétiens, ne peut qu'être de choisir un régime qui condamne le meutre. Hors, actuellement le meutre des enfants à naître n'est plus punis comme autrefois. Je vôterai donc par exemple Front National pour cette raison et d'autres même si je suis très loin d'être d'accord avec eux sur leur vision de la France. Cependant je préfère leur politique que celle d'un gouvernement socialiste ou même ultra libéral comme nous avons actuellement. Nous exclure de la vie politique ne servira à rien. Nous pouvons être contre la souveraineté populaire et tout de même choisir la solution la moins anti-chrétienne et anti-traditionnelle, dans cette république infâme. Certes c'est un choix par défaut, mais en tant que catholiques, nous devons nous battre avec les armes que nous avons.

Pour ce qui concerne le drapeau, je suis finalement assez d'accord avec vous, n'ayant pas vu le problème sous cet angle. C'est vrai que ce drapeau tricolore est entâché du sang des catholiques et fidèles du Roi... De toute façon, ce sera au Roi de choisir et non à nous, mais il est intéressant d'y réfléchir.
avatar
Floriancatho
Roturier

Masculin
Gémeaux Serpent
Nombre de messages : 6
Age : 29
Localisation : Mulhouse
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

http://catholique-francais.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma présentation

Message par Floriancatho le Ven 05 Mar 2010, 18:35

Pour répondre à lulo, pardonnez moi pour mes expressions maladroites. Lorsque je parle notamment d'évolution, il faut le comprendre dans un sens purement historico-temporel, et non dans un sens qui sous-entenderait une amélioration de la nature humaine au fil du temps.
avatar
Floriancatho
Roturier

Masculin
Gémeaux Serpent
Nombre de messages : 6
Age : 29
Localisation : Mulhouse
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

http://catholique-francais.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma présentation

Message par lulo le Ven 05 Mar 2010, 20:24

Oh, je vous pardonne d'autant plus volontiers que ces expressions ne sont pas de vous! Napoléon s'en servait déjà durant les Cent Jours, pour détacher les populations des Bourbons...

Pour le drapeau, il ne faut pas oublier que nous ne sommes pas compétents sur cette question, vous le rappelez justement. Alors, ne perdons pas de temps avec ce qui ne nous regarde pas.
Je rappelle au passage que si c'est au Roi de trancher, la Vérité s'impose à lui comme à nous tous.

Pour ce qui est de parler de politique pure, ici, nous parlons de politique tout court! Nous examinons les principes et leur application, ou leurs innombrables violations.

Vous écrivez fort justement qu' "en tant que royalistes et catholiques, notre devoir est de faire Sa Divine Volonté sur terre et dans notre société."
Or, pour la faire, il faut la connaître, et donc l'étudier par le biais de la philosophie officielle de l'Eglise, le thomisme.

Participer à la "vie politique" de notre pays est certes un devoir, et c'est ce que nous faisons tous les jours. Mais, pour être en accord avec la volonté divine, nous ne pouvons pas faire n'importe quoi!
Le libéralisme pratique est aussi coupable que le libéralisme théorique:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Choisir le "moins pire", c'est ce qu'on toujours fait les catholiques depuis 1830... avec les résultats que vous voyez et exactement la même justification...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Choisir le "moindre mal", c'est prendre un révolutionnaire un peu plus timoré que les autres, c'est légitimer le Système, c'est se libéraliser soi-même.
La différence de degrés n'enlève rien au fait que c'est une collaboration objective à ce qu'on prétend combattre.
Du reste, nous en avons déjà largement parlé ici: vous trouverez sans peine les sujets!

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma présentation

Message par Mifpo le Sam 06 Mar 2010, 12:45

Bienvenue, Floriancatho!

_________________
IN SAPIENTIA ROBVR
SIC REFLORESCENT

PRO DEO ET LVDOVICO XX DEI GRATIA FRANCIAE ET NAVARRAE REGE CHRISTIANISSIMO

Слобода или Смрт!

"Il ne faut jamais prendre les gens pour des cons mais il ne faut pas oublier qu'ils le sont." (les Inconnus)
avatar
Mifpo
Baron

Masculin
Poissons Tigre
Nombre de messages : 571
Age : 44
Localisation : Amaillou
Affinités politiques : antirépublicain depuis toujours anarchiste devenu royaliste légitimiste donc antiphilippiste

http://mifpo.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma présentation

Message par Mickaelus le Sam 06 Mar 2010, 15:08

Le message de Lulo et les réponses le concernant, qui étaient un supplément de la dernière réponse de Lulo, ont été déplacés [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour plus de commodité.

Quelques mots en complément de Lulo sur le reste :
Floriancatho a écrit:Je vôterai donc par exemple Front National pour cette raison et d'autres même si je suis très loin d'être d'accord avec eux sur leur vision de la France. Cependant je préfère leur politique que celle d'un gouvernement socialiste ou même ultra libéral comme nous avons actuellement. Nous exclure de la vie politique ne servira à rien.
La hiérarchie légitimiste récuse le vote : soyez bien conscient que vous agissez ainsi contre les convictions que vous affichez ce faisant - c'est le même débat qu'avec le tricolore que nous avons eu plus haut.

Le Front National n'a pas de politique mais des slogans populistes qu'il sait qu'il n'aura jamais à appliquer : il ne gouverne pas et ne gouvernera jamais, parce qu'il n'est qu'un parti épouvantail et que mathématiquement il est strictement impossible qu'il conquière présidence, parlement et le reste. Voter pour ce type de parti c'est encourager le croyance que son programme est une vraie résistance (de même que détourner ses militants de la seule vraie résistance royaliste), alors que quand le légitimisme dit qu'il faut détruire la république et restaurer la monarchie, le FN et consorts disent : plus de république.

"Nous exclure de la vie politique" comme vous dites s'appelle de la cohérence et de l'honneur. Ne pas participer à la démocratie est la condition minimale pour rester nous-mêmes : comme le dit Lulo, comment être en phase avec nos principes et notre conscience si c'est pour bafouer dans les actes ce que nous prétendons être ?

Puisque vous êtes jeune, vous devriez comprendre ces références : participer à la vie démocratique (en tant qu'individu ou par le truchement d'un parti comme l'Alliance Royale), c'est choisir la voie de la facilité mais aussi utiliser des armes qui ont été conçues pour le triomphe de nos ennemis comme pour notre perte. C'est le piège dans lequel manque de tomber Boromir dans le Seigneur des Anneaux, quand il veut utiliser l'arme qu'est l'Anneau de puissance de Sauron - or le Conseil sait que cet Anneau (comme la démocratie) ne peut servir que son maître (comme la Révolution et la république). On pourrait faire la même comparaison pour Star Wars et le côté obscur de la Force...

Quant au débat évoqué par Lulo sur le vote, vous pourrez trouver le dernier en date ici (lisez tout et postez vos commentaires éventuels là-bas plutôt que sur ce sujet, merci) :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2689
Age : 35
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma présentation

Message par Alain le Dim 07 Mar 2010, 14:45

Soyez le bienvenue Floriancatho.
J'espère que vous n'accorderez que peu d'importance à cette querelle au sujet du drapeau ou du vote. Ces "gadgets" sont souvent fantasmés et souvent déshonnorent ce qu'ils sont censés incarner ou représenter.
Pour rester à un niveau "à fleur de peau" tout en témoignant témoignant de la sensibilité, je crois qu'il n'est pas possible d'accepter de voir salir le drapeau de la République... Ne serait-ce qu'en raison de nos aïeux qui sont morts pour lui. C'est pourquoi, pour le simple mortel que je suis, il m'est bien difficile de le maudire! Alors, autant essayer depuis son affection pour la France Vraie de lui substituer un autre plus originel... Ce que vous avez fait depuis votre "avatar"ce qui me touche beaucoup!

Alain
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 680

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma présentation

Message par Mavendorf le Mar 13 Avr 2010, 00:07

Floriancatho a écrit:Bonjour à tous!
Je m'appelle Florian, j'ai 20 ans, j'habite à Mulhouse en Alsace.

Bonsoir et bienvenue Florian.

Etant de Lorraine, je dois sans doute être votre voisin le plus proche du forum. Connaissez vous déjà des personnes dans votre entourage partageant vos convictions légitimistes ?
Peut être aurons nous l’occasion de nous rencontrer l’été prochain en Lorraine. C’est chez nous cette année que l’IMB fête la Saint Louis :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Floriancatho a écrit:Nous devons cependant participer à la vie politique de notre pays. Tout en étant tout à fait anti-républicains, nous pouvons choisir le "moins pire", si je puis m'autoriser cette expression maladroite.

Un Catholique doit savoir que le mot "politique" au sens premier et noble signifie organisation de la cité. Le chrétien se doit donc de participer à la vie de la cité avec toute sa foi. Servir la cité c'est servir Dieu, par exemple en aidant notre prochain dans sa vie quotidienne. Cependant ne perdons jamais de vue que ce ne sont que des hommes qui travaillent dans cette organisation. C’est pourquoi il nous faut être vigilants et dénoncer tout acte qui offense Dieu en s'éloignant de la loi naturelle qui codifie la justice et la liberté de chaque être au sein de la cité.
Il n’est donc pas possible pour un catholique de se « résigner » par paresse à choisir le « moins pire » des hommes (des candidats). Il nous faut au contraire reconnaitre la toute puissance de Dieu et agir en conséquence pour le rétablissement de Ses droits.


Floriancatho a écrit:Notre devoir par exemple, en tant que chrétiens, ne peut qu'être de choisir un régime qui condamne le meutre. Hors, actuellement le meutre des enfants à naître n'est plus punis comme autrefois.

Ce qui n’est pas acceptable, c’est que de tels choix puissent être possible dans cette société "moderne" qui n’a plus rien « d’humaine »... Les hommes restent responsables de leurs actes devant Dieu. Ils doivent savoir ce que la révélation du Christ exige d'eux pour le bonheur de tous et s'attacher à agir en conséquence. Le refus de donner la vie, nous expose tous à des dérèglements que nous risquons bien de payer très cher...
Tout homme qui commet un crime qui dénature ainsi la cohésion du groupe doit être puni pour sa faute, afin d'entretenir l'esprit de justice et de responsabilité.


Calliope a écrit:J'espère que vous n'accorderez que peu d'importance à cette querelle au sujet du drapeau ou du vote. Ces "gadgets" sont souvent fantasmés et souvent déshonnorent ce qu'ils sont censés incarner ou représenter.
Pour rester à un niveau "à fleur de peau" tout en témoignant témoignant de la sensibilité, je crois qu'il n'est pas possible d'accepter de voir salir le drapeau de la République... Ne serait-ce qu'en raison de nos aïeux qui sont morts pour lui. C'est pourquoi, pour le simple mortel que je suis, il m'est bien difficile de le maudire!

Si tous les Français savaient exactement sur quels effroyables crimes repose la révolution et son drapeau satanique, ils reviendraient beaucoup sur leur jugement sommaire et très incomplet sur la royauté et sur le drapeau blanc à fleurs de lys...
D'ailleurs une seule royauté et une seule Eglise ont construit plus d'un millénaire d'évolution constante de notre pays, tandis que cinq républiques (déja 5 ! ) n'ont pas suffi pour détruire cet héritage magnifique pourtant abondamment pillé...

_________________
"Si j'avance, suivez moi; si je meurs, vengez moi; si je recule, tuez-moi" Henri de La Rochejaquelein
avatar
Mavendorf
Baron

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 390
Age : 46
Localisation : Royaume de France
Affinités politiques : Royaliste Légitimiste

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma présentation

Message par Alain le Mar 13 Avr 2010, 23:18

Cher Mavendorf,
Le drapeau blanc à fleurs de lys est le drapeau de France... Mais ce que j'essayais de dire à Florancatho est qu'il était dans une posture absolument non-condamnable: Nous sommes contemporains de la République française et, celle-ci, a envoyé à la mort des millions de français. Or ceux-ci ne sont représentés que depuis l'infect moteur qui les a sacrifiés dont les couleurs sont le drapeau bleu/blanc/rouge. Aussi, je comprends que salir ce dernier puisse souiller la mémoire de nos aïeux massacrés sous ces perverses couleurs: Brûler le coupable, c'est aussi un peu d'oubli pour ceux qui en ont été victimes.
Aprés, il ne faut surtout pas omettre que les plus jeunes du forum sont nécessairement sollicités par les mouvements identitaires ( qui ne voient en les jeunes amoureux des valeurs de France que des gamins nationalistes soucieux de liens affectifs de proximité). Et, ces derniers ne sont que les alliés de l'Europe mondialiste: Leur volonté une France explosée au profit de ridicules "régions" d'Europe. Sauvegarder une France Une et Indivisible est un impératif catégorique absolu sans lequel la France- tout simplement- est anéantie irrémédiablement. Au moins, le regard sur le drapeau de la république bénéficie d'une intention de maintien de l'intégrité territoriale de la France depuis ses provinces. C'est pourquoi, il est préférable de voir le drapeau de la république que des inepties comme le "Gwenn ha du" ( orth?) breton, par exemple.
Bref, maintenir l'unité de la république est une nécessité: Si la France est décomposée en une diversité de régions européennes, JAMAIS PLUS elle ne pourra renaître à elle-même . C'est pourquoi je défends encore le drapeau de la république, ce qui est un déshonneur mais de circonstance: Lorsque la croix occitane, l'hermine blanche et autres "gadgets" voulus par le "moloch" européen l'auront remplacé, nous ne serons plus que des fantômes destinés à survivre dans des musées promis à la démolition et au Néant. Car alors, nous n'aurons plus RIEN à espérer.

Alain
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 680

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma présentation

Message par Mavendorf le Mer 14 Avr 2010, 23:59

Calliope a écrit:Mais ce que j'essayais de dire à Florancatho est qu'il était dans une posture absolument non-condamnable: Nous sommes contemporains de la République française et, celle-ci, a envoyé à la mort des millions de français. Or ceux-ci ne sont représentés que depuis l'infect moteur qui les a sacrifiés dont les couleurs sont le drapeau bleu/blanc/rouge.

Certes ce jeune homme est dans une position « non-condamnable » dans le sens, ou il ne dispose pas de l'ensemble des éléments qui pourraient lui permettre de porter un jugement honnête sur la soit-disante légitimité du bleu blanc rouge. Et dans cette perspective seulement je vous rejoins...
Dans ce sens également et uniquement, oui nous pouvons nous associer aux malheurs des personnes qui se sont sacrifiées par ignorance pour le tricolore, et qui donc ont été trompé par les combats menés au nom de cette imposture.

En revanche nous serions bien coupables à notre tour, de ne pas nous efforcer de rétablir la vérité politique de notre pays. Ainsi que de laisser d’autres Français périr pour un drapeau qui n’est pas le notre...

_________________
"Si j'avance, suivez moi; si je meurs, vengez moi; si je recule, tuez-moi" Henri de La Rochejaquelein
avatar
Mavendorf
Baron

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 390
Age : 46
Localisation : Royaume de France
Affinités politiques : Royaliste Légitimiste

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma présentation

Message par Mickaelus le Ven 16 Avr 2010, 15:58

Floriancatho a écrit:Notre devoir par exemple, en tant que chrétiens, ne peut qu'être de choisir un régime qui condamne le meutre. Hors, actuellement le meutre des enfants à naître n'est plus punis comme autrefois.
A ce propos et pour ceux que cela intéresserait, j'ai publié il y a quelques temps l'Edit du roi Henri II de 1556 sur mon site : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Calliope a écrit:Sauvegarder une France Une et Indivisible est un impératif catégorique absolu sans lequel la France- tout simplement- est anéantie irrémédiablement. Au moins, le regard sur le drapeau de la république bénéficie d'une intention de maintien de l'intégrité territoriale de la France depuis ses provinces. C'est pourquoi, il est préférable de voir le drapeau de la république que des inepties comme le "Gwenn ha du" ( orth?) breton, par exemple.
Je comprends très bien ce que tu nous écris à propos de la très malheureuse "concordance" entre Identitaires et européisme, même si je pense que le second n'aura guère besoin des premiers dans l'état actuel des choses pour parvenir à ses fins.

Cependant, je ne suis pas d'accord avec la manière dont on devrait réagir à cela. D'une part, je ne vois pas bien comment (si déjà nous le devrions, ce que je ne pense pas), nous pourrions agir pour le maintien de l'intégrité territoriale de la France et donc de la république sans intégrer un parti souverainiste ou nationaliste, ou voter pour lui : c'est exactement et totalement contre ce que nous défendons sur ce forum. Parce les partis comme le MPF et le FN n'ont pas compris, que le projet européen c'est justement l'achèvement du projet républicain d'origine, avec le messianisme révolutionnaire et napoléonien. La république ni son drapeau ne sont une protection, mais un facteur de désintégration, malgré les fantasmes de défense qu'on peut y placer. Le tricolore, c'est la haine, l'universalisme et l'abstraction de l'homme : rien, absolument rien n'est français en lui.

De toute façon, il y a quelque chose de violent qui va se produire, qu'on le veuille ou pas : soit une désintégration communautariste, soit totalitaire et européiste. Mais rien ne sera perdu tant que nous n'aurons pas renoncé à nous battre : les exemples ne manquent pas dans l'histoire. Entre Hugues Capet qui repart d'un minuscule domaine royal après l'effondrement carolingien, les royaumes d'Espagne qui ont mis des siècles à opérer la Reconquista, la Grèce enfin arrachée aux Ottomans après des siècles d'asservissement. Pour nous, la France doit être avant tout dans le roi de France et l'élan de civilisation qu'il a pour mission de nous insuffler.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2689
Age : 35
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma présentation

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum