PAPAUTÉ ET LÉGITIMITÉ

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: PAPAUTÉ ET LÉGITIMITÉ

Message par Kardaillac le Dim 18 Avr 2010, 23:24

Heureusement que j'ai fait réponse car vous étiez coi sur l'autre.

Non, on peut raisonner sans avoir lu la bibliothèque du Vatican ! On peut même raisonner ex-nihilo, c'est ce qui a fait descendre l'homme de l'arbre.

Un rat reste un rat, on vient quérir chez lui des références mais jamais une doctrine. Il faut une capacité d'architecture, de synthèse, que vous n'aurez jamais, malgré la boulimie de compilation qui vous fait croire savant.
Celui qui a osé vous moucher sur ce forum vôtre a, nous a-t-il dit, quelques dizaines d'années de théologie au compteur, et ce n'est pas parce que le format de forum oblige à ramasser sa pensée pour ne pas assommer le lecteur qui zappe, qu'il ne détient pas les éléments probants. Simplement il n'a pas voulu, ou du moins a-t-il cru inutile vu votre fixation - de se mettre en frais.

De tout cela il ressort que vous défendez à autrui de "penser". Pourtant j'avais l'intuition de l'articulation qu'il nous a montré. Ce qui me voue aux gémonies. Pensez donc, j'ai failli penser par moi-même ! Nous devons seulement apprendre et réciter, n'est-ce pas ? C'est ce qui se fait dans les madrasas. Vous avez tant de points communs avec les salafistes que je n'ai pu résister à le rappeler.

En partant, je vous assure que je n'ai rien à f... de la Pastor Aeternus même si je lis encore couramment le latin. Et pour finir, rhinocéros toujours, je n'ai pas de vapeurs à vos insultes, ce qui ne les diminue pas !

Kardaillac
Banni

Masculin
Nombre de messages : 300
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAPAUTÉ ET LÉGITIMITÉ

Message par lulo le Dim 18 Avr 2010, 23:45

Ah, c'est vrai, heureusement que vous étiez là, que deviendrai-je sans vous...!!!

On ne raisonne pas dans une discipline en se croyant au premier jour du monde.
On peut même raisonner ex-nihilo: elle est à encadrer celle-là, c'est la charte même des sociétés de pensée!

Ce sédévacantiste ne m'a "mouché" que dans vos rêves, et malgré votre prise de position d'alors...
Ses compétences affirmées ne sont absolument pas vérifiables: alors, avant de préjuger de sa formation théologique, on s'en tient au concret, qui ne joue pas en sa faveur: il lui aurait été facile de citer au moins des noms de théologiens, beaucoup de scribouillards sédévacantistes le font bien; mais non, nous n'avons rien eu que des arguments d'autorité, ce qui n'impressionnent pas encore les gens qui connaissent leur catéchisme: l'ami Henry ne m'a pas donné tort, en ce sens.

Nul n'a le droit de faire le réel: nous n'avons que le devoir de nous conformer aux données naturelles et révélées. Je conçois volontiers que ce soit la terreur des Modernes, mais ce n'est pas moi qui ait crée l'ordre du monde.

Vous n'avez pas à inventer la théologie d'après vos intuitions (jolie affirmation d'immanence, au passage...on se rapproche encore un peu du modernisme!), qui a existé bien avant vous et moi, et qui a une autre autorité que nos subjectivités respectives. Mais de nous deux, je suis le seul à en tenir compte en théorie comme en pratique: quand vous commencerez à prendre en compte les définitions infaillibles pour ce qu'elles sont, on écoutera vos avis théologiques. D'ici là, la décence veut que vous les gardiez pour vous.

Le raccourci avec les salafistes prend des allures de vieille ficelle... C'est qu'il est si confortable! Et ce, malgré le fait qu'il porte la marque de l'ignorance revendiquée.

_________________
"Partout où je passe, je fais un triomphe, je remue les foules!" La Métamorphose des Cloportes

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAPAUTÉ ET LÉGITIMITÉ

Message par Mavendorf le Lun 19 Avr 2010, 07:24

Pauvre Kardaillac, j’en viens à me demander si vous n’iriez pas jusqu’à donner raison à un saltimbanque du parti communiste, dès l’instant qu’il viendrait sur ce forum pour contredire un défenseur de la Monarchie Traditionnelle...

_________________
"Si j'avance, suivez moi; si je meurs, vengez moi; si je recule, tuez-moi" Henri de La Rochejaquelein
avatar
Mavendorf
Baron

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 390
Age : 46
Localisation : Royaume de France
Affinités politiques : Royaliste Légitimiste

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAPAUTÉ ET LÉGITIMITÉ

Message par Henry le Lun 19 Avr 2010, 08:19

Peut on faire une dizaine d'article sur le forum a accepter par les utilisateurs notamment sur les questions de sédévacantisme et autres, surtout pour les personnes ayant un bagage de clairvoyance et de discernement sur le sujet; car ses discours peuvent être une barrière pour des jeunes ou des gens en recherche,pour leur éviter de faire demi tour, pour avoir une base de discussion et peut être éviter les malentendus?

Ou avoir une cour des miracles ou un lieu de doleances ou les articles des différentes formations religieuses pourraient être discuteées, abrogées ou entérinées?

Qu'en pensez vous? Donner accés qu'a une certaine partie de discussion, pour continuer à convaincre, il n'est jamais trop tard...
Ci cela est en partie hors sujet, dirigeons nous vers les question pour un Forum...
avatar
Henry
Baron

Masculin
Gémeaux Serpent
Nombre de messages : 520
Age : 53
Localisation : Velay
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAPAUTÉ ET LÉGITIMITÉ

Message par Kardaillac le Lun 19 Avr 2010, 09:59

Mavendorf a écrit:Pauvre Kardaillac, j’en viens à me demander si vous n’iriez pas jusqu’à donner raison à un saltimbanque du parti communiste, dès l’instant qu’il viendrait sur ce forum pour contredire un défenseur de la Monarchie Traditionnelle...
Riche Mavendorf, je vous remercie de votre commisération qui attire sur moi les béatifications du sermon sur la montagne.
Le gourou compilant n'est pas un défenseur de la monarchie traditionnelle. Il invente une monarchie pour les anges et les parfaits. C'est un fossoyeur de la monarchie plutôt. Et vous lui tenez la pelle.

Kardaillac
Banni

Masculin
Nombre de messages : 300
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAPAUTÉ ET LÉGITIMITÉ

Message par lulo le Lun 19 Avr 2010, 15:43

Les autonomes aboient, la tradition monarchique avance...

_________________
"Partout où je passe, je fais un triomphe, je remue les foules!" La Métamorphose des Cloportes

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAPAUTÉ ET LÉGITIMITÉ

Message par Kardaillac le Lun 19 Avr 2010, 16:51

"Avance" ?? geek
Pincez-moi !
Vous tournez en boucle de sourate en sourate attaché au piquet d'un providentialisme désuet mais tellement confortable : ne pas penser, apprendre à se taire, savoir appliquer l'inapplicable (?!) et surtout ne rien faire qui puisse contrevenir au magistère antique, se consumer dans la Révélation !
study Et vous croyez avancer ?
Vous pourrissez debout comme les escargots.
Faut sortir du [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour comprendre ce qu'est un mou.ve.ment, une dy.na.mi.que.
Emigré de l'intérieur, c'était bien trouvé.

Kardaillac
Banni

Masculin
Nombre de messages : 300
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAPAUTÉ ET LÉGITIMITÉ

Message par lulo le Lun 19 Avr 2010, 16:57

Votre stupeur vient du fait que nous n'avons pas de place dans la circonférence de votre nombril...
Des cercles se créent (pas des caisses de résonance virtuelles), ce forum est assurément le plus lu des forums royalistes, les légitimistes tiennent largement le haut du pavé doctrinal, etc... quand les nationaux-libéraux-royalistes rallient l'UMP ou organisent trois cortèges unitaires-séparés...

_________________
"Partout où je passe, je fais un triomphe, je remue les foules!" La Métamorphose des Cloportes

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAPAUTÉ ET LÉGITIMITÉ

Message par Kardaillac le Lun 19 Avr 2010, 18:00

lulo a écrit:...ce forum est assurément le plus lu des forums royalistes..
C'est plutôt une fausse intuition.
Les trois forums royalistes ont le même PageRank de "3".
Les backlinks Google sont de 44 pour VLR, 8 pour l'Alliance royale et aucun pour ce forum-ci.
C'est bien d'avoir une marge de progression mais attention à ne pas vouloir faire le boeuf.

A lui tout seul, Mickaelus fait mieux sur son blogue que le forum puisqu'il atteint un Pagerank de 4 et 85 backlinks chez Google.


les légitimistes tiennent largement le haut du pavé doctrinal
C'est vrai, le haut du pavé est moins salissant. Nous, nous avons croisé Mr McAdam depuis.


Dernière édition par Kardaillac le Lun 19 Avr 2010, 18:07, édité 1 fois

Kardaillac
Banni

Masculin
Nombre de messages : 300
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAPAUTÉ ET LÉGITIMITÉ

Message par lulo le Lun 19 Avr 2010, 18:06

Oh! Pour l'informatique, je vous fais confiance!

Du reste, je me fiais non pas à mon intuition mais à mes yeux: je regarde régulièrement le nombre de visiteurs sur les forums, et on en voit rarement 10 an même temps, ailleurs qu'ici.
Mais j'accepte volontiers la leçon des PageRank et des backlinks!!!

Le haut du pavé doctrinal est effectivement moins salissant, on y attrape moins facilement l'erreur et l'ignorance qui font de tels ravages chez les autonomes.

_________________
"Partout où je passe, je fais un triomphe, je remue les foules!" La Métamorphose des Cloportes

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAPAUTÉ ET LÉGITIMITÉ

Message par Mavendorf le Jeu 29 Avr 2010, 23:59

Kardaillac a écrit:
Mavendorf a écrit:Pauvre Kardaillac, j’en viens à me demander si vous n’iriez pas jusqu’à donner raison à un saltimbanque du parti communiste, dès l’instant qu’il viendrait sur ce forum pour contredire un défenseur de la Monarchie Traditionnelle...
Riche Mavendorf, je vous remercie de votre commisération qui attire sur moi les béatifications du sermon sur la montagne.
Le gourou compilant n'est pas un défenseur de la monarchie traditionnelle. Il invente une monarchie pour les anges et les parfaits. C'est un fossoyeur de la monarchie plutôt. Et vous lui tenez la pelle.

Je crois que ce qui vous gêne, c’est que sur ce forum nous n’hésitons pas à donner un bon coup de pied dans la termitière de tous les « entrismes », entreprises de ralliement, voies de garage et autres opérations de noyautages dans lesquels l’ennemi est passé maître...
Vous évitez toujours de répondre aux points essentiels qui posent problème, vous répondez intentionnellement « à côté » quand vous ne fuyez pas le débat. Vous vous en prenez à la personne qui a osé rappeler les bons prinicpes de la monarchie Traditionnelle, la déconsidérant par toutes sortes d’invectives....
Votre position Kardaillac est plus qu’ambigue, ce qui fait que l’on peut se poser la question de savoir pour qui travaillez-vous ? Et pourquoi ne menez-vous pas un bon combat contre le Pouvoir Occulte luciférien ?

Ici Kardaillac, sachez que jamais vous ne parviendrez à nous faire prendre les oeuvres piégées du royalisme oecumenique pour des sommets de la pensée contre-révolutionnaire ! (Avis aux défenseurs des mauvaises causes, sans lendemain...)

Lulo ne fait que mettre en garde contre vos prises de positions très douteuses, et qui conduiraient les légitimistes à des alliances dangereuses pour les véritables intérêts du Royaume de France. Les légitimistes n’ont pas à se comporter commes les « laquais » de cette maudite république anti-française et anti-catholique.
Nous savons que l’ennemi a multiplié les partis politiques pour que toutes les sensibilités soient prises en compte et embrigadées dans le cercle vicieux de la dialectique hégélienne « democratique ». Impossible d’en sortir, tout est fait pour servir le système mis en place depuis 1789. Tout est fait pour aller dans l’unique sens prévu par la machinerie : « le gauchissement de plus en plus accentué ». Cette mécanique a été démontée et expliquée par A. Loubier. Il vous faudra bien l’étudier un jour, si vous voulez comprendre que dans un tel système, spécialement élaboré par l’Ennemi pour assurer uniquement la pérennité de SON système à défaut de tout autre, on ne peut rien faire de sérieux. N’en déplaise aux royalistes oecumeniques qui osent insulter les traditionnalistes de « catho-taliban ».

Où sont les fruits des travaux et des actions des partisans des « compromis » ? Continuez à reconnaitre les régles du jeu de l’ennemi et vous irez de catastrophes en catastrophes. Vous vous ferez « réduire » par les roues dentées du « système » qui ne tournent que dans un seul sens !
Je crois finalement que votre place est avec la plebe de l’extrême-droite républicaine dans les poubelles de l’histoire. Vous ne serez jamais un vrai soldat de la contre-révolution catholique.

_________________
"Si j'avance, suivez moi; si je meurs, vengez moi; si je recule, tuez-moi" Henri de La Rochejaquelein
avatar
Mavendorf
Baron

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 390
Age : 46
Localisation : Royaume de France
Affinités politiques : Royaliste Légitimiste

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAPAUTÉ ET LÉGITIMITÉ

Message par Kardaillac le Ven 30 Avr 2010, 10:44

Je n'avais pas prévu d'écrire ce matin sur le forum T&A, mais bon, bougeons l'agenda sinon vous me taxeriez de fuyard. Very Happy
Comme agnostique (bis repetita ter) et donc pas du tout luciférien, je ne peux promouvoir une monarchie en m'appuyant sur le Magistère de l'église catholique, mais je ne nie pas l'implication du Ciel dans son avenir. Simplement je doute de Son intérêt à notre endroit.
Par contre j'admets tout à fait la construction dogmatique que vous défendez à l'adresse des troupes car elle simplifie magnifiquement le schéma, détruit d'avance toute pensée évolutive et fait bel écho au règlement du maréchal Soult, "la discipline faisant la force principale des armées, il importe que tout supérieur obtienne de ses subordonnés une obéissance entière et une soumission de tous les instants..."

A la différence des ultras psychorigides, je pourrais appliquer votre schéma, je pourrais commander une compagnie de l'ACR (rêvons) si l'aubaine de circonstance portait un roi aux affaires. Ce qui n'est pas votre cas, qui avez la souplesse intellectuelle du soldat de plomb.

Pourquoi voulez-vous que je discute pied à pied de la Révélation et de l'articulation des exégèses que vous avez lues puisque je n'y crois pas au départ. Ce qui m'intéresse dans la monarchie c'est le concept politique. Le mettre en oeuvre dans une société forcément imparfaite est plus difficile que d'attendre le terrassement de la Bête à l'Apocalypse. Pour y atteindre (pour essayer du moins), on étudie voies et moyens en fonction du terrain, et on ne se prive pas des expériences acquises dans le passé, mais on ne se bloque pas non plus sur un seul axe au cas où il se briserait dans les mains.
Confondre comme vous le faites l'ennemi et la société dans laquelle il baigne est une facilité dialectique et le procédé d'amalgame un peu ringard maintenant que le parti communiste est mort.
Vous êtes sur l'Aventin de vos certitudes non fondées rationnellement et vous vous félicitez du confort de la position. En fait, vous n'êtes convoqués qu'à la critique du siècle et des autres royalistes, dans le hamac canonique que balance la douce brise SPX. Mais sur le tas, vous ne voulez rien faire de plus que des conférences d"autosatisfaction et vous débinez les militants de voirie que vous trouvez vulgaires, impatients, addictés à la Révolution et autres foutaises que vous seuls comprenez.

La légitimité dans tout cela ?
Elle n'est pour moi qu'un aboutissement logique et pas un "évangile". Elle se fonde sur un corpus de lois de bon sens exprimées si clairement qu'elles ne s'interprètent pas et déroulent la succession automatique des titulaires dans la transparence.
Autrement dit, politiquement c'est du billard.

Reste à savoir si l'élu de ces lois y fait réponse et les accepte.
Nous en reparlerons d'ici la fin de l'année car je doute que la suite vous plaise.


PS1: ne dénigrez pas la plèbe d'extrême droite, monsieur l'aristocrate, car un jour vous aurez peut-être besoin de ses gros bataillons.
PS2: ne prenez pas la défense de Lulo car il s'en tire bien mieux tout seul et ne doit pas apprécier des renforts maladroits.

Kardaillac
Banni

Masculin
Nombre de messages : 300
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAPAUTÉ ET LÉGITIMITÉ

Message par lulo le Ven 30 Avr 2010, 17:02

Etant donné que, outre mon ami Mavendorf, l'ensemble des légitimistes est mis en cause, et qu'on tend à me prêter des intentions que je n'ai pas, je me permets d'intervenir.

Fruit d'une pensée qui se veut évolutive, voilà un air qu'on nous a chanté bien souvent!

L'idée d'une Providence dont on veut bien se servir, mais certainement pas la servir, laisse perplexe: on se demande si ce genre de relations à sens unique déteint sur les rapports humains?

"Notre" "construction dogmatique" est celle simplement celle du réel, naturel et révélé.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Je n'ai pas le loisir de faire un cours, pour prouver la valeur de ce que le thomisme commande: je renvois le lecteur au Précis d'Apologétique de Texier (pas celui de la charte de Fontevrault!!!).
Sur la prétendue opposition entre la foi et la raison, je rappelle que cette erreur a été condamnée, sous le nom de fidéisme, par Pie IX et le concile Vatican I.

L'idée que nous fonctionnons comme une armée, ou comme l'AF, montre une méconnaissance totale de l'organisation des légitimistes, qui marchent avec des principes solides et rigoureux, mais une grande souplesse de fonctionnement.
Il est notable que nos contradicteurs fonctionnent exactement à l'inverse, avec une organisation rigide et des principes flous... On reconnaît l'arbre à ses fruits.

Les électrons libres n'ont d'ailleurs que du flou et du mou à offrir: esprits élastiques et plastiques, prêts à épouser toutes les formes que leur inspirera l'oracle de leur nombril. Ajoutons à cela une conviction absolue d'être des génies méconnus: il ferait beau les voir commander des hommes, eux qui ne manquent pas une occasion de prouver leur aversion profonde pour l'autorité... On pense immanquablement à la définition de la Révolution donnée par Mgr Gaume:

"Je suis la haine de tout ordre religieux et social que l’homme n'a pas établi et dans lequel il n'est pas roi et Dieu tout ensemble"

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

L'expérience montre que ceux qui ne savent pas se soumettre à ce qui ne vient pas d'eux ne sont pas de bons chefs: le sens de l'autorité est global.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Comme toujours, on nage dans l'absurdité fondamentale, qu'est la monarchie inscrite dans l'autonomie. Comme l'a si bien écrit Guy Augé, "qu’est-ce que la monarchie, en première approximation ? C’est, substantiellement, ce régime qui légitime son autorité sur une transcendance, sur la primauté du spirituel."
Prétendre restaurer la monarchie (ou plutôt en fonder une nouvelle) sur les principes de la Révolution, c'est donc commettre un contre-sens radical, dont l'histoire du XIX°s. a eu soin de montrer la vanité.
C'est pour cela qu'on se gausse de formules du genre: "on ne se prive pas des expériences acquises dans le passé", que la pratique contredit radicalement: les sociétés de pensée, les collages, les magouilles électorales ont constitué l'action politique de plusieurs générations de royalistes. Et les tombés de la dernière pluie de nous présenter cela, avec beaucoup de sérieux, comme la voie rationnelle, concrète, pragmatique...

Nos certitudes sont on ne peut plus rationnelles: d'ailleurs, ceux qui ouvrent les livres en sont convaincus depuis longtemps.

Nous débinons les erreurs, sous toutes les formes sous lesquelles se présentent, mais pas ceux qui les colportent: nous savons que la majorité de nos contradicteurs est pétrie de bonnes intentions, mais aussi que ce n'est pas suffisant: concrètement, ils agissent en faveur de ce qu'ils prétendent combattre. C'est ce que nous crient deux siècles d'expériences diverses.

Mais il est si facile de caricaturer plutôt que de s'informer, si commode de donner à croire que les légitimistes sont des idéologues comme les autres (cela évite de le prouver), qu'ils sont de vilains anti-oecuméniques (impossible d'en tirer quoi que ce soit à son profit), qu'il en s'agit que de quelques aristocrates empoussiérés qui méprisent le commun (alors que nous sommes une majorité de roturiers).

Petit rayon de soleil dans cette médiocrité, le paragraphe sur la légitimité: elle est aussi pour nous un aboutissement logique, d'abord intellectuellement (elle répond parfaitement aux exigences de la nature et de la Révélation) mais aussi personnellement (nous sommes quelques uns, ici, pour qui elle est l'aboutissement du parcours politique). Ce qui en est dit sonne assez juste, et on ne peut que souhaiter de l'interpréter comme un signe prometteur.

Pour le Prince, notre position est simple: nous arrêtons de juger l'autorité. Il a des devoirs à remplir, nous avons les nôtres, et c'est assez. C'est Dieu qui nous jugera tous.
Le Prince, quoi qu'il arrive, est celui que l'institution désigne, c'est tout. Pour nous, nous prions, étudions et avançons tranquillement et discrètement: "nous en reparlerons d'ici la fin de l'année car je doute que la suite vous plaise."

_________________
"Partout où je passe, je fais un triomphe, je remue les foules!" La Métamorphose des Cloportes

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAPAUTÉ ET LÉGITIMITÉ

Message par Mavendorf le Ven 30 Avr 2010, 19:52

Kardaillac a écrit: Comme agnostique (bis repetita ter) et donc pas du tout luciférien, je ne peux promouvoir une monarchie en m'appuyant sur le Magistère de l'église catholique, mais je ne nie pas l'implication du Ciel dans son avenir. Simplement je doute de Son intérêt à notre endroit.

Non Monsieur, vous ne faites pas simplement que « douter », vous méprisez les défenseurs de la Monarchie Traditionnelle (et surtout les Légitimistes catholiques traditionnalistes). Il suffit simplement de vous lire pour s’en rendre compte.

Kardaillac a écrit: Ce qui m'intéresse dans la monarchie c'est le concept politique. Le mettre en oeuvre dans une société forcément imparfaite est plus difficile que d'attendre le terrassement de la Bête à l'Apocalypse. Pour y atteindre (pour essayer du moins), on étudie voies et moyens en fonction du terrain, et on ne se prive pas des expériences acquises dans le passé, mais on ne se bloque pas non plus sur un seul axe au cas où il se briserait dans les mains.

Tant que vous adopterez les principes fabriqués par l’Ennemi, vous n’en sortirez pas. Vous reconnaissez vous même qu’il n’est pas possible de restaurer la France par le suffrage universel, alors pourquoi encouragez-vous les autres à s’investir sur un terrain auquel vous ne croyez pas vous même ???

Mais continuez donc à illusionner les troupes avec le discours démocratique et ses principes de mort ! Continuez à vous placez sur le terrain qui de toute façon ne va jamais au fond du problème, continuez à prêcher qu’il faut participer aux élections sous pretexte « qu’il faut bien faire quelque chose », continuez à exciter les troupes, à leur faire coller des affiches, signer des pétitions, dépenser de l’argent en pure perte ! Pendant ce temps là, elles seront occupées à batailler non pas pour les combats de Dieu mais pour quelques chefs qui conduiront (et ont effectivement déjà conduit) leurs troupes sur les voies de garage quand ce n’est pas vers l’abattoir !

Combien de militants sont aujourd’hui écoeurés, dépités, blasés, désillusionnés, furieux de s’être fait avoir ? J’ose espèrer que les lecteurs du forum du trône et de l’autel auront compris et ne se laisseront plus gruger par cette « mécanique infernale ».
D’ailleurs le système marche tellement bien que ses techniciens utilisent toujours les mêmes recettes. Tactique qui est maintenant rodée depuis plusieurs siècles : fabrication de candidats, de partis politiques, de sondages d’opinion, des diabolisations etc etc...
Pour qu’au jour J le candidat choisi à l’avance puisse s’asseoir dans le siège que lui ont préparé les puissances qui decident en coulisse mais qui exigent en retour une servilité à toute épreuve...

Quand accepterez vous de reconnaitre que dans le cadre des institutions démocratico-républicaine, il ne sera jamais possible d’imposer la vérité au milieu d’une infinité d’opinions contraires ??
Plus de deux cents ans d’expériences, plus de deux cents d’échecs continuels, plus de deux cents ans d’avancement du seul plan de l’ennemi. Et de cela vous ne parlez jamais !

Kardaillac a écrit: PS1: ne dénigrez pas la plèbe d'extrême droite, monsieur l'aristocrate, car un jour vous aurez peut-être besoin de ses gros bataillons.

Je ne vois pas à quoi peut servir l’extrême droite tant qu’elle reste démocratique et républicaine ? Même si parfois elle peut certes asséner quelques vérités bien senties, à quoi cela peut-il servir dans les antres de l’ennemi (assemblée nationale, conseil régional, senat...) où la quasi totalité des représentants sont des démocrates forcenés et pour une très grande majorité affiliés aux loges... Cela suffit pour être fixé sur ces institutions spécialement créées pour faire avancer le seul plan politique de l’ennemi, c’est à dire la marche forcée vers le Gouvernement Mondial ou République Universelle des Initiés.

Vous pouvez à l’occasion vous proclamer Monarchiste Kardalliac, reste que vous continuez à pousser les autres dans le mauvais sens, en les invitant à pactiser avec le Système et c’est justement ce que celui-ci vous demande...
Ce que vous refusez de constater, c’est que la cause des problèmes que nous connaissont aujourd’hui, c’est bien l’abandon des principes qui ont fait la France. Mais aussi la reconnaissance des principes ennemis qui sont des « principes de mort », nous ne le dirons jamais assez...

_________________
"Si j'avance, suivez moi; si je meurs, vengez moi; si je recule, tuez-moi" Henri de La Rochejaquelein
avatar
Mavendorf
Baron

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 390
Age : 46
Localisation : Royaume de France
Affinités politiques : Royaliste Légitimiste

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAPAUTÉ ET LÉGITIMITÉ

Message par Kardaillac le Ven 30 Avr 2010, 23:20

Une première chose, messeigneurs. Si dans mes réponses il m'arrive de m'ébrouer c'est après avoir encaisse la bordée habituelle d'invectives, présomptions et procès d'intentions.

Le système vous fait donc peur à ce point que vous ne vouliez pas l'utiliser. pourtant vous vivez dedans comme le poisson dans son bocal. Il vous nourrit, vous soigne, vous distrait, vous transporte et vous enterre. Que faites-vous encore ici à risquer l'infection ? Montrez que vous en avez. Emigrez ! Coblence n'est pas si loin.

S'il n'est pas question de remettre un roi par une progression électorale républicaine, il est posé que la seule manière de propager la cause monarchique est de s'adresser aux Français quand ils sont en situation d'écoute, c'est à dire en période d'élections.
Pourquoi chercher cette notoriété ?

Vous n'obtiendrez rien au jour de la restauration, aussi lointain soit-il, si vous n'avez pas le nihil obstat de l'Opinion. Vous aurez besoin d'une approbation populaire ou parlementaire préalable ou a posteriori.
Que ça vous déplaise est parfaitement insignifiant parce que c'est écrit d'avance et que vous n'y changerez rien, surtout avec les effectifs que vous pourrez convoquer.
Tout le reste est bunkérisation et par moult aspects, sectarisme.

Kardaillac
Banni

Masculin
Nombre de messages : 300
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Premier Mai

Message par Kardaillac le Sam 01 Mai 2010, 07:10

Mavendorf a écrit:Je ne vois pas à quoi peut servir l’extrême droite tant qu’elle reste démocratique et républicaine ? Même si parfois elle peut certes asséner quelques vérités bien senties, à quoi cela peut-il servir dans les antres de l’ennemi (assemblée nationale, conseil régional, senat...) où la quasi totalité des représentants sont des démocrates forcenés et pour une très grande majorité affiliés aux loges... Cela suffit pour être fixé sur ces institutions spécialement créées pour faire avancer le seul plan politique de l’ennemi, c’est à dire la marche forcée vers le Gouvernement Mondial ou République Universelle des Initiés.
Vous oseriez tenir pareil discours, avec ces mots-là à une table d'amis ? Il faut être fêlé pour courir les "antres" des "initiés" au Gouvernement Mondial. Les Illuminati ont fait des ravages dans votre cerveau. Consultez vite.

Les électeurs du Front National sont de braves gens, peu difficiles à convertir aux thèses monarchiques - ils ont pris bien des symboles de l'Ancien régime - pour peu qu'ils comprennent le projet, en mesurent la faisabilité et soient convaincus par celui qui devrait l'achever qu'il a la carrure pour l'assumer. Ben oui, ce sont des gens simples menés par quelques universitaires.
Ce ne sont pas des "forcenés" de la République, mais comme ils ne voient aucune solution de rechange - et ce n'est pas vous qui leur en offrez une du fond de la Crypte car votre discouirs est hermétique -, ils entendent en nettoyer les écuries et la rendre digne. Ils n'y arriveront pas, mais pas pour les turpitudes lucifériennes sorties d'un esprit addicté à la doxa lefèbvriste. Parce qu'ils ne seront jamais assez nombreux pour passer au premier tour des élections.

Alors on peut leur proposer de voir les choses autrement, en évitant de les prendre d'entrée pour de la populace, comme vous le faites d'instinct. Les troupes du meilleur des rois ne sont pas faites de clercs.
Aujourd'hui Premier Mai, ils reviennent comme chaque année au pied de la statue de Jeanne d'Arc qui comme chacun sait est un symbole républicain lourd !
Mettez une once de stratégie dans vos ratiocinations.

Bon premier mai !
Sous l'Ancien régime, on décorait ce jour-là les fenêtres des maisons de drapeaux verts et d'aubépine pour signaler la belle saison, et les orfèvres de Paris plantaient devant Notre Dame un "Mai Verdoyant". Dans les provinces les jeunes gens plantaient un "mai" devant la porte de leur béguin. Résurgences païennes sans doute ! La tradition du muguet date de 1561, année où le roi Charles IX décida d’offrir de fragiles clochettes blanches à toutes les dames de la Cour et en reçut lui-même une grande corbeille. Maintenant c'est le parti communiste qui distribue. Very Happy

Kardaillac
Banni

Masculin
Nombre de messages : 300
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAPAUTÉ ET LÉGITIMITÉ

Message par Minervalis le Sam 01 Mai 2010, 10:49

Kardaillac a écrit:[...]
Les électeurs du Front National sont de braves gens, peu difficiles à convertir aux thèses monarchiques - ils ont pris bien des symboles de l'Ancien régime - pour peu qu'ils comprennent le projet, en mesurent la faisabilité et soient convaincus par celui qui devrait l'achever qu'il a la carrure pour l'assumer. Ben oui, ce sont des gens simples menés par quelques universitaires. Ce ne sont pas des "forcenés" de la République

Oui, enfin... Là, si vous me permettez, je ne suis pas tout à fait d'accord: je me souviens par exemple de l'extraordinaire discours de 2006 de Le Pen à Valmy (que vous trouverez ici: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (Mickaelus, je ne voulais pas mettre un lien clicable, mais apparemment, c'est automatique)), Valmy, que l'on sait parfaitement avoir été une "victoire" achetée, Valmy dont Le Pen fait l'éloge en tant que victoire républicaine.

Si vous lisez attentivement son discours, vous y trouverez facilement l'éloge exprès des "valeurs" républicaines en tant que telles: suffrage universel, démocratie, volonté du peuple, égalité, rien n'y manque. Et tout cela sous le prétexte avoué (mais usé) de la continuité de notre pays, principe bâtard en vertu duquel il faudrait donc, mieux que supporter, glorifier toutes les ignominies républicaines.
avatar
Minervalis
Vicomte

Masculin
Sagittaire Rat
Nombre de messages : 861
Age : 57
Localisation : Lutèce
Affinités politiques : Anti-républicain, Anti-démocrate, Anti-parlementaire, Réactionnaire, Contre-Révolutionnaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAPAUTÉ ET LÉGITIMITÉ

Message par Kardaillac le Sam 01 Mai 2010, 16:49

Je parlais des électeurs, pas des militants, ni bien sûr de JMLP qui a fait ce discours grotesque pour essayer d'exister au moment où les conseillers de Sarkozy lui cassaient la baraque avec Guy Môquet, les évocations patriotiques, les "vieux rois", au moment aussi où Ségolène Royal lui piquait le drapeau...
Mais si vous commencez à croire en la sincérité des hommes politiques dans leurs discours, certains vont vous dire ici que vous avez choppé le cancer révolutionnaire Very Happy

Je suis d'accord avec vous, et même que si les historiens se donnaient la peine de mettre en faisceau les faits révélés, on aboutirait à l'intime conviction sinon la preuve de l'achat de Brunswick par la Convention.
Mais le sujet n'est pas porteur de crédits d'enseignement ou de subventions pour qui s'y hasarderait dans ce but.

Kardaillac
Banni

Masculin
Nombre de messages : 300
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAPAUTÉ ET LÉGITIMITÉ

Message par lulo le Sam 01 Mai 2010, 19:42

Cher Kardaillac,

On sait que vous vous estimez injustement maltraité, mais nous constatons des faits, et nous tirons toutes les conséquences des principes prônés par nos contradicteurs, même si ceux-ci n'en ont jamais eu le courage.

Le Système nous fait peur, dans le mesure où l'on l'a assez vu engloutir de royalistes: deux siècles d'expérience nous suffisent pour ne pas vouloir prendre ce chemin de perdition, éviter soigneusement ses pièges, et dissuader notre prochain.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La défense touchante, quoique vulgaire, que vous faites de la Révolution ne tient pas devant un certain nombre de principes: distinction catholique entre gouvernement de fait et gouvernement de droit, différence des devoirs envers l'un et l'autre, distinction radicale entre légitimité et légalisme, etc...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Principes que vous ignorez magistralement.

Du reste, il est parfaitement logique que les autonomes soient incapables d'envisager la politique en dehors des cadres révolutionnaires. On retrouve le kit complet, de la prétendue "réceptivité" des Français en période d'élections (particulièrement flagrante en mars dernier), au "nihil obstat de l'Opinion", celle-ci étant bien entendue le reflet fidèle et unanime du peuple clairvoyant, et non pas la créature des oligarchies, comme de vilains légitimistes veut le faire croire...
La Restauration se fera par le haut, et sans doute, en dehors de cette voie oligarchique, pardon "parlementaire", qui a installé la République en France.

Ceux qui parlent d'une Histoire "écrite d'avance" sont rarement des historiens... comme par hasard. Pour nous qui étudions la science politique et les disciplines connexes, nous savons à quoi nous en tenir, d'autant plus que nous voyons bien de quel côté penchent les conclusions des gens compétents, ceux qui ont découvert qu'il y avait tout un monde au-delà de leur nombril...

Quant au fait que les électeurs du Front National seraient "peu difficiles à convertir aux thèses monarchiques - ils ont pris bien des symboles de l'Ancien régime - pour peu qu'ils comprennent le projet, en mesurent la faisabilité et soient convaincus par celui qui devrait l'achever qu'il a la carrure pour l'assumer", permettez-nous d'en rire!
L'AR, qui remplit tous ces critères de réussite imparable, n'a réussi, en dix ans d'existence, qu'à rallier l'UMP aux dernières élections... Diable, le réel se déroberait-il à un si beau schéma? A moins que ce ne soit la faute des vilains légitimistes, comme de bien entendu!

Les électeurs du FN forment un joli composé de MM. Malgrétout et Tradi:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bien libéralisés dans leur pratique politique, ils sont mûrs pour tous les chausse-trapes tendus par les autonomes, comme l'a montré la pitoyable affaire des "Infiltrés".

Minervalis souligne très justement l'attachement fondamental des membres du FN, et, de fait, de ceux qui votent pour ce parti RÉPUBLICAIN.
On notera d'ailleurs que, pour vous, Kardaillac, l'électeur vote à l'instinct, sans trop se soucier de qui et de quoi... Et c'est nous qui prenons les gens pour des imbéciles...

Nous connaissons fort bien cette mentalité du "moins pire", les compromissions auxquelles elle mène: les légitimistes la combattent depuis trente ans, et ne sont pas encore sur le point de s'y laisser prendre... d'autant moins que nous voyons les brillants succès de ces nationaux-libéraux-royalistes qui prétendent mettre les autres dans leur poche, à grands coups de réclame et de sociétés de pensée, et ne sont que les dindons de la farce.

Comme on voudrait nous voir crouler comme les autres, se jeter tête baissée dans les pièges de la Révolution, et s'enfoncer dans la même boue que nos contradicteurs!
Ce n'est pas demain la veille: comme toujours, à l'invitation de Notre-Seigneur, nous jugeons l'arbre à ses fruits.
Les ralliés à la Révolution n'en finissent pas de se diviser et de pourrir dans des structures si rigides qu'elles éclatent au premier heurt, et dans une pensée qui n'est qu'une bouillie révolutionnaire.
Pour nous, nous avons des principes fermes et solidement fondés, dans des structures largement autonomes, et qui se développent petit à petit, discrètement.

Nous avons déjà l'expérience du bien commun, à notre niveau, quand nos contradicteurs n'en finissent pas de sombrer dans leurs contradictions et leurs compromissions.

_________________
"Partout où je passe, je fais un triomphe, je remue les foules!" La Métamorphose des Cloportes

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAPAUTÉ ET LÉGITIMITÉ

Message par Kardaillac le Sam 01 Mai 2010, 20:13

Vos textes sont toujours intéressants, cher Lulo, mais ne les détruisez pas par un procédé aussi faisandé que la généralisation.
Ce n'est parce qu'un encarté AR s'est inscrit sur une liste UMP - a-t-il été élu au moins ? - que le parti change son fusil d'épaule.
En passant je ne défend pas la Révolution que je déteste, mais je vis en 2010, donc je connais mon terrain, celui que vous ne voulez pas voir (mais vous n'êtes pas le seul, chez les orléanistes il y en a aussi beaucoup comme vous). Effectivement il y a des traces de la Révolution sur ce terrain, comme le système métrique, la carte administrative, des légendes, des mensonges, mais bien d'autres choses aussi qui n'en procèdent pas !

La restauration par le haut, le consensus populaire en découlant, c'est bien pour faire un film comme Le Seigneur des Anneaux ou Alice au Pays des Merveilles. L'histoire nous montre qu'à partir de la Renaissance ce mode transcendental autoritaire est obsolète. Il faut composer avec le siècle tout en éduquant les sujets, mais il devient difficile de les contraindre. Vous n'avez pas encore développé sur ce forum (où je suis passé à travers) la rechristianisation du pays.

Alors, bon courage d'attendre tout de l'Oint, même si vous savez au fond du coeur que vous ne verrez jamais l'issue de votre belle construction théorique.
Je reste sur mon projet. Il est assez simple pour mes capacités intellectuelles et je m'en contente.

Kardaillac
Banni

Masculin
Nombre de messages : 300
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAPAUTÉ ET LÉGITIMITÉ

Message par lulo le Sam 01 Mai 2010, 21:51

Ces textes intéressants ne sont pas les miens, et je ne généralise rien, je constate.
L'AR ne réussit pas à dépasser le stade de la fraternelle royaliste libérale, et suit la logique de la politique révolutionnaire. Que cette candidate, ancienne du MPF, n'a pas été adoubée officiellement ne change rien au fait que sa démarche de ralliement n'a pas été désavouée, au contraire.
Ce qui veut dire, simplement, que l'AR ne trouve rien de contraire à ses principes, dans l'alliance avec un parti républicain et gouvernemental. Dont acte.

Vous défendez cette Révolution dont vous chérissez les principes, sans même vous en rendre compte.
Vous ne voyez le terrain qu'avec un esprit volontairement hémiplégique, borgne, coupé de l'expérience et des faits et incapable, par défaut de formation sérieuse, de transcender l'oracle de son nombril.

Comme je vous l'ai déjà dit, l'ignorance de la science politique, de la philosophie, de l'histoire des institutions vous condamne à ignorer les distinctions, les nuances, et à vous enferrer dans un légalisme qui ne pousse qu'à la conservation des cadres de la politique révolutionnaire: les autonomes ne sont guère que des pleurnichards, qui gémissent sur les effets en chérissant les causes.

L'Histoire montre que l'autonomie est contre-nature, qu'elle est radicalement incapable d'assurer le véritable bien commun, et qu'il faut être irresponsable et orgueilleux pour prétendre bâtir là-dessus.
Une monarchie révolutionnaire, comme celle que vous appelez de vos voeux, est d'ailleurs une pure contradiction dans les termes comme dans la pratique, ce que montre toute l'histoire du XIXe siècle. Mais c'est là un passif que ne craignent pas d'endosser ceux qui se croient au premier jour du monde...

Rien que du point de vue pratique, même en faisant abstraction de ses incommensurables lacunes théoriques, votre discours n'a aucun intérêt.
Les royalistes se sont échinés pendant deux siècles à "composer avec le siècle", et n'ont jamais réussi à rien faire d'autre que de rabacher le même discours, avec les mêmes pseudos arguments "réalistes", tout en gémissant sur leur recul inexorable...
Ce n'est pas notre voie, d'autant moins que nous voyons la situation de vos "amis"...
Nous faisons précisément oeuvre d'éducation, à qui le souhaite, mais encore faut-il pour que cela marche, que l'intéressé(e) accepte de renfermer son orgueil dans les limites du réel.
C'est là le ressort essentiel de la Restauration, le calvaire des subjectifs, des autonomes, et des libéraux conseilleurs mais certainement pas payeurs...

C'est hilarant de vous voir vous soucier de la "rechristianisation" de la France! Vous êtes effectivement passé à côté si vous n'avez pas encore compris que nous défendons sans ambiguïtés le règne social de NSJC. Je conçois que vous n'entendiez rien à cette notion, et vous renvoie au livre de Mgr Lefebvre, Ils l'ont découronné (Ne sautez surtout pas les premiers chapitres sur l'analyse du libéralisme!!!).
Il n'y aura pas de restauration spirituelle en France sans la restauration de l'autorité politique légitime, qu'on se le dise.



Nul doute que votre projet vous plaise, parce qu'il n'est rien que de vous, qu'il a été amoureusement concocté au plus profond de votre nombril, et qu'il n'a pas besoin d'autre soutien que de celui de votre subjectivité.

"Vous n'en verrez jamais l'issue"... Ah! la classique obsession des Modernes, si avides de contempler leurs oeuvres!
Notre combat, je vous l'ai déjà dit, a une dimension morale qui vous échappe manifestement. Nous oeuvrons d'abord par devoir, avec la seule satisfaction de planter des graines pour l'avenir, exactement comme les légitimistes de la première moitié du XXe siècle, isolés, ridicules, attardés, selon vos critères... Ils seraient bien surpris de voir le développement de nos structures, nos appuis intellectuels, en un mot, les fruits contemporains de leurs efforts, de leur fidélité! Ce fait n'aura sans doute guère d'impact dans l'esprit de ceux pour qui les leçons du siècle précédent sont trop malaisées à faire rentrer dans leur nombril...

Ce qui nous sépare, hétéronomes et autonomes, c'est toute l'étendue de la science politique, de la théologie morale, de la philosophie, de l'histoire, de la sociologie, etc... Toute l'étendue du réel... vous savez, l'au-delà du nombril...

_________________
"Partout où je passe, je fais un triomphe, je remue les foules!" La Métamorphose des Cloportes

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAPAUTÉ ET LÉGITIMITÉ

Message par Kardaillac le Dim 02 Mai 2010, 09:12

Pourquoi toujours être aussi insultant dans vos réponses ?
Peut-être êtes-vous en plein jeu de rôles.
C'est pathologique, ma parole !
Consultez, Lulo.

Kardaillac
Banni

Masculin
Nombre de messages : 300
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAPAUTÉ ET LÉGITIMITÉ

Message par lulo le Dim 02 Mai 2010, 09:34

Cher Kardaillac,

Je ne puis que constater que vos réponses manquent singulièrement de profondeur, parce que vous ignorez les disciplines que j'ai énumérées: c'est un fait, et les pirouettes d'amour-propre chiffonné n'y changeront rien.
Avant de m'envoyer chez un praticien, consultez donc... les livres.

_________________
"Partout où je passe, je fais un triomphe, je remue les foules!" La Métamorphose des Cloportes

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAPAUTÉ ET LÉGITIMITÉ

Message par info001 le Lun 24 Mai 2010, 20:08

« nous déclarons, disons, définissons et prononçons qu'il est absolument nécessaire au salut, pour toute créature humaine, d'être soumise au pontife romain. » Unam Sanctam, bulle pontificale de Boniface VIII sur l'unité de l'Église donnée le 18 novembre 1302

info001
Ecuyer

Nombre de messages : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAPAUTÉ ET LÉGITIMITÉ

Message par Lorenz le Jeu 27 Mai 2010, 13:29

Et peu après, il y eut l'attentat d'Anagni. Very Happy

Je me demande si Unam Sanctan est encore en vigueur. Quant à moi, entre Philippe le Bel et Boniface VIII, je choisis évidemment le roi de France et de Navarre. Twisted Evil

Lorenz
Chevalier

Masculin
Bélier Chèvre
Nombre de messages : 241
Age : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: PAPAUTÉ ET LÉGITIMITÉ

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum