Alliance Royale & UMP: un mariage de raison...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Alliance Royale & UMP: un mariage de raison...

Message par lulo le Mer 07 Avr 2010, 09:47

... ou plutôt de circonstances, à en juger par cet article (Source: http://royalistes17.over-blog.com/):

[i]Dans le Poitou, une candidate de l'Alliance sur la liste régionale de l'UMP

Deuxième sur la liste de l'Alliance royale pour l'Ouest aux élections Européennes de 2009, Danièle Duclaud a accepté de se présenter en huitième position sur la liste de M. Bussereau aux Régionales de 2010.

L'Alliance royale, qui n'est pas un parti d'opposition à la Droite ou à la Gauche (mais à la République), a choisi de participer à la vie politique de notre pays, à commencer par la présentation de candidats au suffrage de nos concitoyens.

L'Alliance n'est inféodée à aucun parti et a vocation à participer à toutes les élections. Cependant, ses moyens actuels ne le permettent pas toujours.

Nos candidats, s'ils en émettent le souhait, ont alors la possibilité de se présenter ponctuellement sur la liste d'un parti ou mouvement qui leur paraît le plus proche des intérêts qu'ils défendent, dans le cas présent, il s'agissait d'intérêts régionaux.

C'est ainsi qu'en 2010, une candidate officielle de l'Alliance royale en 2009, a participé à une liste UMP aux côtés d'un ministre de la République.

C'est une manière de plus de faire connaître aux politiciens qui dirigent aujourd'hui la France, le contenu de notre message et la chance que peut représenter la monarchie à l'issue de la grave crise que nous traversons.



Au-delà de l'habituel (et très républicain) bla-bla sur l'utilité de ce genre de ralliement, on se rappellera l'influence et la notoriété acquises par Ecologie Bleue, La Gauche moderne, le parti radical ou le parti chrétien-démocrate, tous alliés de l'UMP...

Les gens conséquents, ceux qui n'entendent pas soutenir en pratique la République et son président actuel, sauront à quoi s'en tenir à propos d'un parti consacré au Sacré-Coeur!
La leçon de tout cela est qu'au-delà des bravades, des bons sentiments et de l'idéologie, le réel est toujours là et se charge de faire reconnaître, à ceux qui veulent bien ne pas se voiler la face, l'arbre à ses fruits.

Pour mémoire:

http://www.viveleroy.fr/article2.html

http://www.viveleroy.fr/article81.html

http://www.viveleroy.fr/article71.html

http://www.viveleroy.fr/article85.html

_________________
"Partout où je passe, je fais un triomphe, je remue les foules!" La Métamorphose des Cloportes

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alliance Royale & UMP: un mariage de raison...

Message par Minervalis le Mer 07 Avr 2010, 10:31

Tout cela est réellement pitoyable ! En fait, c'est l'éternelle illusion de l'infiltration, qui ne marche jamais parce qu'à force d'épouser, même en façade, même tacitement, les arguments et les postures de ses adversaires, on finit par leur ressembler tout à fait.

Quant au message en lui même, hallucinant de contraduction, il peut se résumer à "Un mouvement qui se déclare d'opposition à la République a choisi de se présenter à une élection républicaine sur une liste républicaine proche de ses intérêts"... Tristement révélateur, en effet.
avatar
Minervalis
Vicomte

Masculin
Sagittaire Rat
Nombre de messages : 861
Age : 56
Localisation : Lutèce
Affinités politiques : Anti-républicain, Anti-démocrate, Anti-parlementaire, Réactionnaire, Contre-Révolutionnaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alliance Royale & UMP: un mariage de raison...

Message par voxifera le Mer 07 Avr 2010, 11:10

Bien, en tant que militant de l'Alliance Royale, je vais répondre...

J'ai donc découvert ce prétendu mariage entre l'Alliance Royale et l'UMP sur ce forum. Je suis allé voir sur le blog en lien et ai découvert le communiqué en question.

En premier lieu, avant toute chose, j'ai lu attentivement ce communiqué. Plusieurs éléments que je retiens et qui ont été soigneusement occultés par Lulo (car gênaient sans doute son ton péremptoire) :

- Il s'agit d'une deuxième de liste, même pas d'une cadre ou d'une déléguée régionale, pour autant que je puisse le lire.
- Quand on lit le communiqué attentivement, on comprend qu'il s'agit de l'engagement d'UNE candidate qui accepte de se présenter sur une liste UMP

Danièle Duclaud a accepté de se présenter en huitième position sur la liste de M. Bussereau aux Régionales de 2010.

L'Alliance n'est inféodée à aucun parti et a vocation à participer à toutes les élections. Cependant, ses moyens actuels ne le permettent pas toujours.

Nos candidats, s'ils en émettent le souhait, ont alors la possibilité de se présenter ponctuellement sur la liste d'un parti ou mouvement qui leur paraît le plus proche des intérêts qu'ils défendent, dans le cas présent, il s'agissait d'intérêts régionaux.

Ces éléments relevés, j'ai tout de même appelé ma hiérarchie pour demander des explications, une alliance, même locale, avec des partis républicains ne me semblant pas conforme à notre ligne. Les explications que j'ai eu sont claires :
- Il ne se s'agit pas d'une alliance ni d'un "mariage" (sic)
- Il s'agit d'une initiative personnelle qui n'engage qu'une candidate mais pas la section locale de l'AR
- L'AR fonctionnant selon le principe de subsidiarité, les sections locales sont libres d'agir à leur guise au niveau local : donc ce que l'AR Poitou poste n'engage pas forcément l'ensemble de l'Alliance Royale (et, en l'occurrence, les sites nationaux de l'Alliance ne font état d'aucun "mariage" avec l'UMP qui, d'ailleurs, je tiens quand même à le signaler, nous a très mal accueillis dans les Yvelines, au contraire des socialistes avec qui nous avons entretenu des rapports très courtois... comme quoi !)

Sur cette partie du communiqué :
C'est une manière de plus de faire connaître aux politiciens qui dirigent aujourd'hui la France, le contenu de notre message et la chance que peut représenter la monarchie à l'issue de la grave crise que nous traversons.

Je ne suis pas non plus d'accord. Je ne crois pas non plus en l'infiltration des partis républicains. J'avais essayé au MPF, j'ai vu ce que cela a donné, c'est perdu d'avance. Je pense que cette candidate perd son temps à l'UMP, tout comme elle le perdrait ailleurs. Mais, comme je l'ai dit :
- La section locale de l'AR ne s'allie pas à l'UMP : que je sache, le communiqué ne fait pas mention d'une liste commune AR-UMP et l'AR n'est, pour autant que je sache, toujours pas inscrite dans le comité de liaison de la majorité présidentielle.
- La section de l'AR est, en principe de subsidiarité, libre de communiquer ce qu'elle souhaite. Elle a fait le choix de communiquer sur cette candidate et son initiative personnelle, c'est son choix. Cela n'engage pas l'AR au niveau national.

Il est tout de même très surprenant que des gens qui tempêtent à longueur de posts sur ce forum contre la désinformation républicaine puissent, comme vient de le faire lulo, balancer des informations sur un forum en mettant un titre infondé qui laisse supposer un fait qui n'est pas réel pour en arriver à des conclusions sans rapport (et défendre son parti... pardon, sa chapelle.)

Lulo, je peux vous obtenir un stage à Libération ! Leurs méthodes sont sensiblement les mêmes que les vôtres. Les idées divergent mais l'on n'en est plus là !

Conclusion : il s'agit d'une initiative personnelle. Je pense que si je faisais une enquête très approfondie sur l'UCLF, j'en trouverai un certain nombre qui militent voire se présentent sur des listes FN (on est toujours extrêmement surpris.)

La seule chose où nous pourrions peut être nous retrouver, c'est sur l'utilité d'un tel communiqué, qui n'apporte pas grand chose d'intéressant (et donne du grain à moudre aux adversaires de mauvaise foi de l'AR). Mais, comme je l'ai dit, l'AR fonctionne suivant le principe de subsidiarité. Le délégué régional a décidé de communiquer là-dessus, c'est sa décision et elle est souveraine.
avatar
voxifera
Ecuyer

Masculin
Sagittaire Buffle
Nombre de messages : 61
Age : 31
Affinités politiques : Alliance Royale

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alliance Royale & UMP: un mariage de raison...

Message par lulo le Mer 07 Avr 2010, 11:59

Cher Voxifera,

Votre justification permet de se demander si la "mauvaise foi" consiste à voir les choses telles qu'elles sont ou à couper les cheveux en quatre...

Ceux qui auront cliqué sur le lien, comme vous, auront vu que j'ai transmis le communiqué tel qu'il est, sans adjonctions ni coupures, à commencer par le titre:

"Dans le Poitou, une candidate de l'Alliance sur la liste régionale de l'UMP"

Une "candidate de l'Alliance", pour le simple lecteur, cela veut dire quelqu'un qui représente son parti en tant que tel dans une alliance électorale...

Les objections laissent songeur... Je ferais simplement remarquer que je n'ai rien occulté du tout, j'ai simplement fourni à la curiosité du lecteur le document tel qu'il est.

-"Il s'agit d'une deuxième de liste"... Justement, cette ancienne militante du MPF n'est pas non plus n'importe qui...

- Quand on lit le communiqué attentivement, on comprend que la candidate AR suit scrupuleusement la consigne de son parti, qui l'engage aux ralliements de circonstance. Cette démarche, toute personnelle qu'elle soit, engage un parti qui l'approuve sans ambiguïtés et sans restrictions.

Les explications de la hiérarchie valent leur jus! On en retiendra simplement que la candidate AR-UMP n'est pas désavouée, loin s'en faut...

- Il ne se s'agit pas d'une alliance ni d'un "mariage" (sic)

On se demande alors ce qu'est la présence sur une liste républicaine, qui plus est "de la majorité présidentielle"!!! C'est une approbation tacite, car il y a soutien objectif, sauf à sortir l'argument de la pure manipulation en vue d'une reconnaissance publique, mais qui ne serait guère plus glorieux!

- Il s'agit d'une initiative personnelle qui n'engage qu'une candidate mais pas la section locale de l'AR

Certes, mais cela engage tout un parti qui approuve cette démarche!

- L'AR fonctionnant selon le principe de subsidiarité, les sections locales sont libres d'agir à leur guise au niveau local : donc ce que l'AR Poitou poste n'engage pas forcément l'ensemble de l'Alliance Royale

Alors, il faudra améliorer une communication qui laisse entendre le contraire!

Et, en l'occurrence, les sites nationaux de l'Alliance ne font état d'aucun "mariage" avec l'UMP qui, d'ailleurs, je tiens quand même à le signaler, nous a très mal accueillis dans les Yvelines, au contraire des socialistes avec qui nous avons entretenu des rapports très courtois... comme quoi !

Anecdote tout bonnement hilarante, dans le genre: "on n'est pas toujours le dindon de la même farce"!!!
Comme quoi... il vaut mieux quelquefois tenir sa plume!

Plus sérieusement, votre analyse de la valeur de l'entrisme est juste, mais je constate:
- qu'elle n'est celle que d'un simple "militant de l'AR".
- la section locale de l'AR, même ponctuellement, n'a aucun scrupule à soutenir objectivement l'UMP.
-que les instances nationales de l'AR cautionnent et encouragent ce genre de démarches.

On pourra gloser à l'infini sur les intentions, le nuances, les interprétations personnelles, relativiser la portée des actes à coup de défenses sorties comme un lapin d'un chapeau, etc...

Il n'en reste pas moins que, SUR LE PRINCIPE, l'AR n'a aucun problème à rallier n'importe qui.

"Nos candidats, s'ils en émettent le souhait, ont alors la possibilité de se présenter ponctuellement sur la liste d'un parti ou mouvement qui leur paraît le plus proche des intérêts qu'ils défendent, dans le cas présent, il s'agissait d'intérêts régionaux."

Ce n'est pas un mariage d'amour, mais bien un mariage de raison, fondé sur l'illusion toute républicaine qu'il sera profitable...
On pourra remplacer le terme "mariage" par celui de PACS, si l'on veut!

On peut parler de "titre infondé", "fait qui n'est pas réel" pour défendre son parti, mais le déni ne tient pas encore lieu de preuve: il y a bien eu soutien objectif de l'UMP par une personne approuvée par l'AR.

Que ce soit une tuile dont l'AR n'avait pas besoin, je le conçois d'autant plus volontiers que cela prend les allures d'une balle dans le pied: il eût été plus adroit de cacher ce genre de choses pas bien reluisantes, pour continuer à faire comme si...

Faites donc votre enquête sur les légitimistes non libéraux: vous ne trouverez aucune approbation officielle de l'UCLF, en théorie comme en pratique, au sujet des ralliements électoraux.

Moralité: quand on s'engage sur la voie de l'autonomie, on accomplit sans sourciller, comme malgré soi, toutes les étapes de la politique révolutionnaire. C'est une grande leçon pour les gens conséquents.

_________________
"Partout où je passe, je fais un triomphe, je remue les foules!" La Métamorphose des Cloportes

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alliance Royale & UMP: un mariage de raison...

Message par voxifera le Mer 07 Avr 2010, 12:24

Décidément, vous savez bien mieux manier la mauvaise foi que les outils internet, notamment ce forum :

Ceux qui auront cliqué sur le lien, comme vous, auront vu que j'ai transmis le communiqué tel qu'il est, sans adjonctions ni coupures, à commencer par le titre:

"Dans le Poitou, une candidate de l'Alliance sur la liste régionale de l'UMP"

Et vous en avez conclu mariage de raison ce qui est faux.

Une "candidate de l'Alliance", pour le simple lecteur, cela veut dire quelqu'un qui représente son parti en tant que tel dans une alliance électorale...

Quelle alliance électorale ? Les élections sont passées, le communiqué a été publié le 6 avril, en quoi cela aurait pu apporter des voix à l'UMP d'annoncer APRES les élections une prétendue alliance ?

- Quand on lit le communiqué attentivement, on comprend que la candidate AR suit scrupuleusement la consigne de son parti, qui l'engage aux ralliements de circonstance. Cette démarche, toute personnelle qu'elle soit, engage un parti qui l'approuve sans ambiguïtés et sans restrictions.

Les explications de la hiérarchie valent leur jus! On en retiendra simplement que la candidate AR-UMP n'est pas désavouée, loin s'en faut...

Et pourquoi le serait-elle ? Nous ne tenons pas nos militants en laisse, nous. Si cette personne a considéré qu'elle avait des raisons de s'investir dans une liste locale pour oeuvrer au bien de sa région, c'est tout à fait respectable. Et le fait que l'on puisse penser qu'elle fait une erreur n'entre pas en ligne de compte : chacun est libre. Mais je note qu'elle n'a reçu aucun soutien de l'Alliance Royale avant les élections pour cette initiative et la seule remarque que l'on puisse nous faire est un simple billet posté sur un BLOG REGIONAL. Bigre ! De quoi alerter Le Monde.

- Il ne se s'agit pas d'une alliance ni d'un "mariage" (sic)

On se demande alors ce qu'est la présence sur une liste républicaine, qui plus est "de la majorité présidentielle"!!! C'est une approbation tacite, car il y a soutien objectif, sauf à sortir l'argument de la pure manipulation en vue d'une reconnaissance publique, mais qui ne serait guère plus glorieux!

Il n'y a pas mariage parce que cette personne ne s'est pas présentée sous l'étiquette de l'Alliance Royale à cette élection, que l'AR n'a appelé à voter personne à cette élection, qu'il s'agit d'une initiative personnelle et qu'au sein de l'AR cela a toujours été vu comme cela.
Que la section locale décide ensuite de se réjouir qu'une de ses adhérentes se soit présentée à cette élection, c'est son choix et cela se défend par ailleurs, même si je ne suis pas d'accord. Mais encore une fois c'est un choix personnel.

- Il s'agit d'une initiative personnelle qui n'engage qu'une candidate mais pas la section locale de l'AR

Certes, mais cela engage tout un parti qui approuve cette démarche!

Faux !

Ou alors la présence du trésorier (là on ne parle plus d'un quelconque second de cercle local, on parle d'un trésorier, donc statutairement le troisième homme dans une association) de l'IMB à l'hommage à Henri IV organisé par le GAR engage l'ensemble de l'IMB ? Ce doit être cela !

- L'AR fonctionnant selon le principe de subsidiarité, les sections locales sont libres d'agir à leur guise au niveau local : donc ce que l'AR Poitou poste n'engage pas forcément l'ensemble de l'Alliance Royale

Alors, il faudra améliorer une communication qui laisse entendre le contraire!

Il fallait quoi ? Un gyrophare ?

Et, en l'occurrence, les sites nationaux de l'Alliance ne font état d'aucun "mariage" avec l'UMP qui, d'ailleurs, je tiens quand même à le signaler, nous a très mal accueillis dans les Yvelines, au contraire des socialistes avec qui nous avons entretenu des rapports très courtois... comme quoi !

Anecdote tout bonnement hilarante, dans le genre: "on n'est pas toujours le dindon de la même farce"!!!
Comme quoi... il vaut mieux quelquefois tenir sa plume!

Je ne vois pas le rapport, ou si je le vois vous êtes encore insultant et c'est pitoyable. Avec l'UMP nos rapports étaient très tendus dans les Yvelines. C'est tout ce qu'il fallait entendre.

On pourra gloser à l'infini sur les intentions, le nuances, les interprétations personnelles, relativiser la portée des actes à coup de défenses sorties comme un lapin d'un chapeau, etc...

Il n'en reste pas moins que, SUR LE PRINCIPE, l'AR n'a aucun problème à rallier n'importe qui.

Ben c'est faux puisque l'AR n'a rallié personne.

"Nos candidats, s'ils en émettent le souhait, ont alors la possibilité de se présenter ponctuellement sur la liste d'un parti ou mouvement qui leur paraît le plus proche des intérêts qu'ils défendent, dans le cas présent, il s'agissait d'intérêts régionaux."

Ce n'est pas un mariage d'amour, mais bien un mariage de raison, fondé sur l'illusion toute républicaine qu'il sera profitable...

Comme je l'ai dit plus haut, nos candidats ne sont pas tenus en laisse, ils font ce qu'ils veulent, surtout quand l'AR ne se présente pas aux élections. Cette personne ne s'est pas présentée sous l'étiquette de l'AR, elle n'engage pas l'Alliance Royale. Cependant, je peux comprendre qu'une section locale royaliste soit satisfaite de voir un de ces membres s'impliquer en politique en dépit de l'absence de son parti aux élections.
Mais après tout, l'UCLF aussi est contente d'annoncer à son UDT : Patrick GUIBAL, Chargé de mission au Conseil Général des Hauts-de-Seine. Mais il est vrai que le Conseil général des Hauts-de-Seine est tenu par l'UCLF depuis une bonne dizaine d'année.

On peut parler de "titre infondé", "fait qui n'est pas réel" pour défendre son parti, mais le déni ne tient pas encore lieu de preuve: il y a bien eu soutien objectif de l'UMP par une personne approuvée par l'AR.

Interprétation fausse des faits, comme je viens de le démontrer. Mais il n'y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.

Que ce soit une tuile dont l'AR n'avait pas besoin, je le conçois d'autant plus volontiers que cela prend les allures d'une balle dans le pied: il eût été plus adroit de cacher ce genre de choses pas bien reluisantes, pour continuer à faire comme si...
Je ne le perçois pas comme une tuile. Je perçois cette annonce comme inconséquente avec notre discours. Les candidats de l'AR ne sont pas tenus en laisse et peuvent agir comme bon leur semble. Mais la ligne de l'AR a toujours été d'être en repli vis-à-vis des partis républicains (c'est d'ailleurs la raison pour laquelle je l'ai rejointe.) Je pense que ce communiqué n'avait pas sa place sur un blog de l'AR, mais les sections sont libres. Moi je ne l'aurai pas fait... et les sites nationaux de l'Ar ne l'ont pas fait.

En ce qui me concerne, je m'arrête ici. Je sais très bien que votre mauvaise foi et votre haine viscérale de l'AR vous fera persister dans votre médisance. Grand bien vous fasse, je pense que les gens un minimum de bonne foi, même s'ils déploreront l'implication de royalistes dans des mouvements républicains (ce que je fais aussi), verrons que cela ne répond ni à la doctrine ni à la stratégie globale de l'AR.

Les autres, ceux qui, par principe, ne peuvent pas encadrer l'AR, seront content d'avoir trouvé, ENFIN, un argument pour lui casser du sucre sur le dos. Tant pis si l'argument est de mauvaise foi, on ne crache pas dans la soupe.

En ce qui me concerne, la volonté de rester courtois m'impose de me retirer de la conversation.

Bon monologue !
avatar
voxifera
Ecuyer

Masculin
Sagittaire Buffle
Nombre de messages : 61
Age : 31
Affinités politiques : Alliance Royale

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alliance Royale & UMP: un mariage de raison...

Message par lulo le Mer 07 Avr 2010, 13:08

Cher Voxifera,

Il est bien inutile d'ergoter indéfiniment sur les contingences liées à un fait qui est simple: un membre de l'AR a participé à une liste républicaine, avec l'accord au moins tacite de ses hiérachies locale et nationale, qui ont confirmé après coup qu'il n'y a là aucune entorse à leurs principes.

Il est commode de chercher à endormir le lecteur en l'assommant sous les circonstances, mais dès qu'on porte le sujet au niveau des principes, on rétablit l'ordre des choses.

De ce point de vue, cette alliance de circonstances est éloquente, car cela montre que la Révolution est bel et bien une pratique, à commencer dans le domaine politique.
Et ni les dénis, ni les arguments d'autorité, ni les atermoiements idéologiques, ni les déclarations de bonnes intentions n'y changeront rien: depuis deux siècles, il n'y a que des braves gens qui soutiennent en pratique ce qu'ils combattent en théorie.

La présence du trésorier de l'IMB mériterait d'être prouvée... Que voulez-vous, la confiance s'acquiert autrement que par la pratique trop fréquente de l'argument d'autorité et du gonflage de chiffres!

Sur M. Guibal, il serait bon d'aller jusqu'au bout de la démarche d'information (en commençant par citer ses sources), ne serait-ce que pour éviter de dire n'importe quoi...

1) M. Guibal a été invité à l'UDT de l'IMB, pas à celle de l'UCLF.

2) M. Guibal est chargé de mission au Musée de l'Ile-de-France, propriété du Conseil Général des Hauts-de-Seine.

http://fr.linkedin.com/pub/patrick-guibal/7/98A/706

http://www.chateau-sceaux.fr/

Alors, dans le genre politicien idéologue, il faudra trouver mieux...

_________________
"Partout où je passe, je fais un triomphe, je remue les foules!" La Métamorphose des Cloportes

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alliance Royale & UMP: un mariage de raison...

Message par Mavendorf le Mer 07 Avr 2010, 19:39

voxifera a écrit:Bien, en tant que militant de l'Alliance Royale, je vais répondre...


En effet, le sytème dans lequel vous agissez vous pousse à la défense de Votre parti, donc forcement c’est en tant que militant de l’AR que vous répondez... Pour notre part voyez vous, nous préferons vous répondre en tant que Français. C’est une différence qui me semble importante de rappeler.


voxifera a écrit:Comme je l'ai dit plus haut, nos candidats ne sont pas tenus en laisse, ils font ce qu'ils veulent.


Je vais vous avouer une chose qui va peut être vous faire bondir... : Nous ne sommes pas démocrates.

Parce que la France réelle et ses traditions ne sont pas démocratiques. Partant de ce simple constat, sachez que jamais les Légitimistes n’accepteront de sacrifier l’identité du pays sur l’autel de cette infâme république !
On ne plaisante pas avec l’identité et la tradition Française...

Chez nous il n’y a pas de candidats à ces élections maudites, il n’y a que des personnes soucieuses de défendre la tradition politique de la France et de servir le Roy. Et si une personne n’a pas compris qu’il s‘agit de s’inscrire dans la fidèlité de ces principes, alors on ne lui mettra pas « une laisse », mais on s’en séparera. Aussi désagréable que cela puisse paraître, chez nous en France on ne fait pas ce que l’on veut...

_________________
"Si j'avance, suivez moi; si je meurs, vengez moi; si je recule, tuez-moi" Henri de La Rochejaquelein
avatar
Mavendorf
Baron

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 390
Age : 44
Localisation : Royaume de France
Affinités politiques : Royaliste Légitimiste

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alliance Royale & UMP: un mariage de raison...

Message par Kardaillac le Mer 07 Avr 2010, 23:31

La cabale des planqués Rolling Eyes Arrow

Kardaillac
Banni

Masculin
Nombre de messages : 300
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alliance Royale & UMP: un mariage de raison...

Message par lulo le Jeu 08 Avr 2010, 09:17

C'est-à-dire, cher Chevalier Blanc des autonomes?

_________________
"Partout où je passe, je fais un triomphe, je remue les foules!" La Métamorphose des Cloportes

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alliance Royale & UMP: un mariage de raison...

Message par Mickaelus le Jeu 08 Avr 2010, 20:28

C'est vrai que l'Alliance Royale fait assez régulièrement parler d'elle sur ce forum, c'est déjà un point qui devrait faire plaisir à Voxifera - par exemple ce sujet qui est l'un des plus fructueux (si je puis dire) en nombre de messages :

Alliance Royale présente un orléaniste aux élections européennes dans l'Ouest

Personnellement, je vais être très synthétique dans mon commentaire, car peu m'importe de polémiquer et de répondre à chaque petite phrase qui n'apporte rien au principe.

Peu m'importe, donc, de savoir si la candidature de cette personne a été connue, approuvée, ignorée : elle a eu lieu. C'est tout ce qui nous intéresse en l'occurrence. Mais si cette candidature est effectivement incompatible avec la ligne politique que prétend avoir l'AR, il lui suffit de publier un communiqué clair sur cette question et de se défaire de cette personne.

Évidemment, ce qui m'interpelle le plus c'est que, finalement, cet acte, quelque responsabilité ou représentativité par rapport au parti qu'on lui octroie, est symptomatique de ce vers quoi tendrait fatalement, et plus largement, l'AR en grossissant. C'est en cela qu'il est légitime d'appuyer sur ce point.

On ne peut pas prétendre participer au système républicain et démocratique, et en même temps rester purement royaliste, sans avoir aucun rapport avec les partis républicains. En participant aux élections, vous sollicitez la souveraineté populaire, et vous entrez nécessairement dans le jeu des stratégies, des proximités, des positionnements par rapport à des partis qui détiennent l'électorat quantitatif convoité. Et fatalement, vous allez avoir des fuites telles que celle de cette candidate qui a tellement bien compris votre logique, qu'elle a pris les devants d'elle-même. Après tout, si on peut noyauter un régime avec lequel on est incompatible, pourquoi ne pas faire la même chose avec un parti ?

Vous vivez dans un paradoxe politique : vouloir être royaliste avec une pratique républicaine et démocrate.

Kardaillac a écrit:La cabale des planqués
Pour répondre à Lulo, je ne pense pas me tromper en supposant que les "planqués" seraient les légitimistes qui ne feraient rien parce qu'ils ne veulent pas devenir républicains et démocrates (réduire l'être humain au fait électoral, c'est d'une ineptie philosophique prodigieuse), alors que ceux qui pourrissent l'héritage royaliste en se présentant aux élections et en corrompant des gens au point qu'ils se présentent avec l'UMP, seraient des héros.

Moi, je ne connais qu'un peuple de héros royalistes, ce sont les Vendéens qui ont donné leur sang en 1793-94.

Pensez donc, des "planqués" qui n'ont pas été pragmatiques en collaborant avec une république qui ne voulait qu'imposer une saine laïcité au détriment de l'"infâme" catholique ! Heureusement que Louis-Philippe a fait tomber quelques statues de généraux vendéens. Quel bel homme de progrès que ce roi-citoyen ! [ironie]

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2684
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alliance Royale & UMP: un mariage de raison...

Message par lulo le Jeu 08 Avr 2010, 22:32

Voilà une excellente synthèse, qui pointe le non-sens et la contradiction magistrale de l'AR.

Pour les"planqués", je suis d'accord avec la supposition de Mickaelus, et le compliment pourrait prendre des airs de boomerang: dans mon esprit, l'expression s'applique davantage à ces génies incompris qui se contentent d'encourager leurs camarades confortablement assis devant leur clavier...
Mais cela se discute!!!

_________________
"Partout où je passe, je fais un triomphe, je remue les foules!" La Métamorphose des Cloportes

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alliance Royale & UMP: un mariage de raison...

Message par Ordre naturel le Ven 09 Avr 2010, 02:36

Mickaelus a écrit:
Moi, je ne connais qu'un peuple de héros royalistes, ce sont les Vendéens qui ont donné leur sang en 1793-94.

Pensez donc, des "planqués" qui n'ont pas été pragmatiques en collaborant avec une république qui ne voulait qu'imposer une saine laïcité au détriment de l'"infâme" catholique ! Heureusement que Louis-Philippe a fait tomber quelques statues de généraux vendéens. Quel bel homme de progrès que ce roi-citoyen ! [ironie]

Vous me disiez que les Vendéens étaient de plus grands héros que les gens de l’armé de Condé parce qu’entouré de révolutionnaire, je vous l’avais accordé, mais je vois que vous ne considérait absolument pas l’armée de Condé comme un élément contre révolutionnaire et légitimiste puisque les seuls vrais royalistes à vos yeux ont déjà été cités. C’est bien dommage car si les chouans ont échoué à chaque tentative, je pense que si les royalistes s’étaient alliers aux forces étrangères pendants les guerres napoléoniennes, 1870 et 1914 contre la république française, cette dernière aurait succombé.

Sur votre dernier paragraphe, je tiens à faire remarquer qu’au sujet du méprisable usurpateur dont vous citez une infime partit de ses campagnes contre la mémoire du génocide vendéen quoi en soit n’est qu’un de ces crimes, que si les presses ultra-révolutionnaire le présentaient comme un réactionnaire c’étaient pour réduire le débat. Imaginez que vous avez une échelle de 1 à 100 tout d’un coup la révolution arrive et tout se situe entre 1 et 0 puis le temps passant un personne qui se trouve à 0.1 va être identifié au haut, puis marginalisé, montré comme le summum de la hauteur, ce procédé amènera naturellement à conduire le débat entre 0.1 et 0.
avatar
Ordre naturel
Vicomte

Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 1078
Age : 101
Affinités politiques : Legitimiste/ Conservateur/ Traditionaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alliance Royale & UMP: un mariage de raison...

Message par Mickaelus le Ven 09 Avr 2010, 17:24

Ordre naturel a écrit:Vous me disiez que les Vendéens étaient de plus grands héros que les gens de l’armé de Condé parce qu’entouré de révolutionnaire, je vous l’avais accordé, mais je vois que vous ne considérait absolument pas l’armée de Condé comme un élément contre révolutionnaire et légitimiste puisque les seuls vrais royalistes à vos yeux ont déjà été cités.
J'ai écrit : "je ne connais qu'un peuple de héros royalistes" ; les Vendéens forment une manière de peuple (dans sa synthèse sur la Vendée, Alain Gérard remarque que la géographie de la Vendée militaire ressemble à celle de résistants gaulois contre César), pour les nobles je ne suis pas certain que le mot conviendrait. Ma conception de l'héroïsme fait entrer en jeu le sacrifice total, le don de soi ultime. Pour autant, il n'est pas question de prétendre que ceux de l'armée de Condé n'ont pas de mérite, ce n'est évidemment pas mon propos. Et sachez que les Vendéens auraient été ravis d'un débarquement étranger pour les appuyer ; on sait ce qu'il en advint. Quant à la fin du XIXe et le début du XXe siècle, vous allez malheureusement trop loin : la Vendée légitimiste n'existait plus.

Sur Louis-Philippe, mon propos était ironique, je l'ai précisé entre crochets : loin de moi l'idée d'en faire un réactionnaire. Je n'ai aucune estime pour ce monarque républicain, qui réunissait contre lui des plumes comme celles de Balzac et Stendhal (comme quoi, quand on trahit à la fois les camps royaliste et républicain, c'est qu'on est bien, comme disait Stendhal, "le plus fripon des kings").

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2684
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Alliance Royale & UMP: un mariage de raison...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum