DE L'AUTORITÉ DU RÉEL...

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

DE L'AUTORITÉ DU RÉEL...

Message par lulo le Dim 13 Juin 2010, 21:51

... Tel est le titre du dernier article de l'ami Kardaillac:

http://royalartillerie.blogspot.com/

La dernière phrase donne le ton d'ensemble:

D'où un gros travail d'aggiornamento, à commencer par tourner le dos quelquefois au passé lourdement chargé par les historiens idéologues, pour nous inventer des lendemains qui chantent.

A comparer avec la définition de l'idéologie, selon H. Arendt:

Une idéologie est littéralement ce que son nom indique : elle est la logique d’une idée […] dans son pouvoir de tout expliquer, la pensée idéologique s’affranchit de toute expérience.

Et F. Furet:

[L’idéologie est] un système d’explication du monde à travers lequel l’action politique des hommes a un caractère providentiel, à l’exclusion de toute divinité.

http://www.viveleroy.fr/+-Ideologie,13-+

Comprenne qui pourra. On en retiendra, en tous cas, la même chose que de l'action du comte de Paris:

L’abandon de la transcendance ― pourtant inhérente à la monarchie ― le condamna tantôt à faire une cour servile au pouvoir en place, tantôt à se prostituer à l’opinion du jour, abdiquant de fait tout courage et tout honneur.

_________________
"Partout où je passe, je fais un triomphe, je remue les foules!" La Métamorphose des Cloportes

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Sans kardaillac point de salut

Message par Kardaillac le Lun 14 Juin 2010, 10:15

Kardaillac n'est pas "l'ami des machines".

Je demande à Mickaelus de bien vouloir bloquer ce nouveau fil d'importation, sauf à laisser prouver s'il en est encore besoin qu'en dehors des disputes kardaillaquesques, il ne se passe rien ici.

Puisque le post de [insulte supprimée - Mickaelus] finit sur un amalgame curieux de mon billet avec la vie du défunt comte de Paris, je signale que la dernière livraison sur le site Viveleroy d'un vieux texte de Guy Augé débinant le prétendant orléaniste, faite de citations tronquées ou hors-contexte, est assez [insulte supprimée - Mickaelus].

Hasta la vista, baby !

Kardaillac
Banni

Masculin
Nombre de messages : 300
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Bons sang ! Mais c'est bien sûr !

Message par charles bories le Lun 14 Juin 2010, 12:10

Comme vous l'avez si bien écrit, cher Kardaillac,*** dans un échange publié sur le site du Café Royal, faire une action de communication en faveur de la monarchie sur tout blog ou site extérieur à la galaxie royaliste " serait faire une cour servile au pouvoir du Net en place, tantôt à se prostituer à l’opinion du jour, abdiquant de fait tout courage et tout honneur."
----------------
http://leblogdeliemarie.wordpress.com/2010/06/11/le-sacre-coeur-et-la-naissance-de-la-flotte-providentialiste/#comments

" C’est incroyable. On ne voit jamais .. Lulo sur un forum politique ou sur un blogue « non royaliste » essayant d’intéresser leurs participants à la monarchie. Il est réfractaire à la propagande hors-crypte ... "

------------------
Cette très interessante et très juste observation doit bien signifier quelque chose !
*** Ce message est un message privé exclusivement réservé à Kardaillaic avant verrouillage de cette discussion par Monseigneur le taulier de ce site ! Very Happy

Attention chantier ! " trou noir en formation sur la galaxie royaliste " ...
http://groups.google.fr/group/louisxviiinfo3-/web/de-la-gurison-des-crouelles-et-du-sacre-de-charles-x
avatar
charles bories
Banni

Nombre de messages : 61

Revenir en haut Aller en bas

Re: DE L'AUTORITÉ DU RÉEL...

Message par lulo le Lun 14 Juin 2010, 21:15

A Kardaillac,

Ce mépris condescendant est parfaitement assorti à l'ultimatum posé à Mickaelus.
Celui-ci aurait très bien pu être contacté par MP... Mais il faut bien essayer d'en tirer parti...

J'ai posté ce sujet comme je renvoie à d'autres sites, celui des légitimistes de Lorraine, celui de l'AFS, celui de La Porte Latine, etc.... dont les auteurs ne prennent pas pour autant des airs de diva chiffonnée...
J'estime, à tort ou à raison, que les textes édifiants (dans le bon ou le mauvais sens) doivent être relayés.

Celui-ci l'est par son incroyable capacité à faire passer du vieux pour du neuf, et le caractère superficiel de son information...

Par exemple, voyez ici le flou aux contours pourtant bien précis des idées du Prince

http://www.viveleroy.fr/+-Louis-XX,32-+


Permettez-moi de vous faire observer, Kardaillac, que personne ne vous convoque, et que vous n'êtes pas chez vous...
D'autres préfèrent se terrer dans un silence méprisant, renfrogné et/ou gêné (au choix), imitez-les!

La critique gratuite (où est l'analyse?) du texte de VLR passe évidemment à côté: non, bien sûr, les conclusions de ce raté monumental que fut la carrière d'Henri d'Orléans n'ont pas valeur de principe...
Du moins pas pour les esprits nombrileux, pour lesquels rien n'existe avant eux.

Non, bien sûr, cette expérience tout à fait contemporaine n'a rien à voir avec aujourd'hui... Ben non, on est forcément plus malins que les autres, à grands coups d'"intuitions" et de "perceptions immatérielles"... Avec Moa, ce n'est forcément pas pareil!

Il est évident que le contexte permettrait de vider de son sens des phrases comme celles-ci:

"je crois être l’homme le plus apte à sauver les idéaux de la République. "

"Ce dont il est question, en fin de compte, c’est de sauver la démocratie telle qu’elle apparaît..."

"Les pensées du Maréchal procèdent des mêmes inspirations que les nôtres. Il convient d’aider à leur diffusion et à leur défense… La propagande monarchiste doit soutenir et prolonger les enseignements du Maréchal."

"Un chef suprême, en cette fin du XXe siècle, en France, ne peut et ne doit être que l’élu du suffrage universel. — Ensuite, il convient que le lien ainsi établi entre citoyen et pouvoir soit, de façon permanente, confirmé à intervalles réguliers, raffermi … Du suffrage de millions de citoyens doit venir, plus que la légalité, la légitimité du mandataire "

Non, bien sûr, il n'a jamais voulu dire cela, mais tout le contraire...

Bref, c'est toujours la bonne vieille ficelle: on aligne trois phrases bateau pleines de mépris.
Avec une jolie plume, cela passe tout seul, au moins avec les maurrassiens!

La notion même d'argumentation est décidément indigeste pour les marchands d'idées avariées.
A force d'avaler un royalisme libéral du XIX°s. au léger goût de rance, le botulisme semble avoir fait son oeuvre!

Encore une bulle de savon, une enveloppe chatoyante renfermant du vide.

_________________
"Partout où je passe, je fais un triomphe, je remue les foules!" La Métamorphose des Cloportes

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: DE L'AUTORITÉ DU RÉEL...

Message par lulo le Lun 14 Juin 2010, 21:26

Merci, M. Bories, d'avoir relayé à votre tour un point intéressant (et d'expurger la prose des malpolis!!!), mais attention, selon certaine logique, je pourrais penser que la grande fraternelle nationale-libérale royaliste ne sait que faire sans moi...!

Pourquoi ne cours-je pas la campagne virtuelle?

1-D'abord parce que j'ai une vie, notamment professionnelle, en dehors de mon ordinateur...

2-Ensuite, et surtout, parce que je ne participe pas aux sociétés de pensée: c'est pour cela que je ne me suis jamais inscrit sur un autre forum que celui-ci.

3-J'interviens sur les blogues d'abord pour rappeler certaines vérités un rien diluées dans l'oecuménisme, le libéralisme ou le providentialisme (ou les trois à la fois!), et parce que je n'oublie pas ma propre expérience.

Un royaliste durable sera toujours quelqu'un qui fait de lui-même la démarche, pas quelqu'un à qui on proposera le Roi comme une boîte de cassoulet...

L'intéressé viendra donc sur la Toile, et tombera à coup sûr sur l'un des chausse-trappes susdits, et donc, peut-être sur un commentaire légitimiste laissé par votre serviteur ou tout autre, qui lui montrera que, non, le royalisme en France n'est pas un moyen d'adhérer à ce qu'on fuit.

Enfin, sur votre lien.

La notion de fait négatif est à approfondir... La sempiternelle déclaration de providentialisme (dont la fausseté théologique n'est plus à prouver) est superflue, elle ne sert qu'à rappeler que les survivantistes ont eux aussi la conclusion avant le raisonnement!

Le sacre de Napoléon ne vaut rien:
-d'abord parce que Bonaparte n'était pas celui que les Lois fondamentales désignaient. Eh oui, le sacre confirme la légitimité, mais ne le confère pas...
-ensuite, il n'a pas reçu l'essentiel, à savoir les onctions.
-la participation pontificale n'a jamais été un élément du rituel, et n'a aucune influence en soi.

Il ne s'agit pas là de "détails" (facile de rejeter l'essentiel d'un revers de main...), car ce sont les onctions qui sont la matière du sacramental!

Le coup de "l'acte de miséricorde divine envers les malades" est ridicule: tout le monde, à commencer par les intéressés auraient donc été induits en erreur, en matière grave, par "miséricorde divine"...
C'est non seulement injurieux envers Dieu, mais simplement pitoyable.

Quant à Louis XVIII, le fait qu'il n'ait pas été sacré, non seulement ne prouve rien, mais oublie qu'il était désigné par les Lois fondamentales...
Pourquoi, d'ailleurs, passer sous silence le fait qu'il a souhaité se faire sacrer? Que sa condition de podagre ne lui aurait pas permis de supporter la longue cérémonie? Cela est pourtant attesté par de nombreux auteurs.

C'est que ces explications sont trop plausibles, elles empêchent de glisser Louis XVII survivant dans l'histoire!

Bref, cette "argumentation" n'en est pas une, car il n'y a là rien de rationnel: on bute sur un problème qu'on essaye de contourner par tous les moyens.

On n'apporte pas le moindre commencement de preuve positive contre la légitimité de Charles X et de ses successeurs... car on ne nous fera pas gober une survivance intermittente!!!

_________________
"Partout où je passe, je fais un triomphe, je remue les foules!" La Métamorphose des Cloportes

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: DE L'AUTORITÉ DU RÉEL...

Message par Kardaillac le Mar 15 Juin 2010, 00:22

lulo a écrit:Ce mépris condescendant est parfaitement assorti à l'ultimatum posé à Mickaelus.
Celui-ci aurait très bien pu être contacté par MP... Mais il faut bien essayer d'en tirer parti...
Il n'y a que les [insulte supprimée - Mickaelus] de votre genre pour voir dans ma demande un ultimatum. [insulte supprimée - Mickaelus], lulo.
Vous tirez un fil de dispute sur un forum qui ne vous appartient pas, car il n'y a que la dispute qui vous valorise à vos yeux. Et pourtant j'ai le souvenir que Mickaelus n'aimait pas cette façon d'importer l'os à ronger chez lui.

J'ai été stupéfait de voir ce matin que vous étiez allé chercher le blogue Alliance Royale Poitou chez des gens qui ne vous connaissaient même pas, pour entrer dans une dispute de 27 commentaires avec le même logiciel de 50 expressions que vous utilisez ici. Où que vous alliez c'est pour attaquer les autres - même les mieux disposés à l'endroit de la légitimité - avec la morgue et la suffisance qui vous caractérise, et tenter d'imposer votre doctrine étroite d'esprit. Vous salissez tout, même l'essai de convergence de la Charte de Fontevrault qui a été lancé le jour du Sacré Coeur.

Votre nouvelle diatribe contre le comte de Paris me laisse froid car j'ai mes idées sur un personnage, qu'à la différence de vous, je connaissais de près. Vous remplissez la carafe à fiel de la production de feu Guy Augé, tronçonnée à dessein, et vous venez la verser ici chez votre "ami". Cette histoire compilée en 1974 est complètement hors-sujet, hors actualité, mais sans doute sentiez vous un creux dans le matériau d'usage courant.

Je disais Robocop ironiquement, mais je crois vraiment que c'est le qualificatif qui vous emplit complètement.
[insulte supprimée - Mickaelus]

Kardaillac
Banni

Masculin
Nombre de messages : 300
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: DE L'AUTORITÉ DU RÉEL...

Message par voxifera le Mar 15 Juin 2010, 00:51

Kardaillac a écrit:[insulte supprimée - Mickaelus]. Tant pis pour vous, mais la cause royaliste devra se passer des [insulte supprimée - Mickaelus].

Elle s'en passe déjà !
avatar
voxifera
Ecuyer

Masculin
Sagittaire Buffle
Nombre de messages : 61
Age : 31
Affinités politiques : Alliance Royale

Revenir en haut Aller en bas

Re: DE L'AUTORITÉ DU RÉEL...

Message par charles bories le Mar 15 Juin 2010, 09:30

lulo a écrit:
On n'apporte pas le moindre commencement de preuve positive contre la légitimité de Charles X et de ses successeurs... car on ne nous fera pas gober une survivance intermittente!!!

Tout est dit dans cette conclusion que j'invite chaque lecteur de ce forum à lire et relire !...

Dans l'espérance que la France ne devienne pas une survivance intermittente aux yeux du monde, permettez-moi de remonter à bord de la chaloupe CRIL17, où je répondrai aux autres questions et observations qui méritent de l'être, afin de pouvoir regagner le large au plus vite, là où naviguent les autres navires de la Flotte Royale Providentialiste ...
avatar
charles bories
Banni

Nombre de messages : 61

Revenir en haut Aller en bas

A propos de navigation en haute mer

Message par charles bories le Mar 15 Juin 2010, 10:03

Voici ce que je viens de découvrir à l'instant sur cette page de
http://www.ripostelaique.com/

" Sur les bases des valeurs contenues dans l’appel du 18 juin, Sylvie François a voulu ne faire aucune exclusive, parce que, quand la maison France est en train de mourir à petit feu, comme le dit Malika Sorel, l’urgence ne nous paraît pas de demander les papiers du pompier qui tient la lance à incendie, mais d’éteindre le feu.

Le 18 juin 1943, à Londres, Pierre Brossolette tenait ces propos :" Sous la Croix de Lorraine, le socialiste d’hier ne demande pas au camarade qui tombe s’il était Croix de Feu. Dans l’argile fraternelle du terroir, d’Estienne d’Ovres et Péri ne se demandent point si l’un était royaliste et l’autre communiste. Compagnons de la même libération, le père Savey ne demande pas au lieutenant Dreyfus quels Dieux ont invoqués ses pères...""
avatar
charles bories
Banni

Nombre de messages : 61

Revenir en haut Aller en bas

74 commentaires de blog !

Message par Kardaillac le Mar 15 Juin 2010, 10:17

Kardaillac a écrit:J'ai été stupéfait de voir ce matin que vous étiez allé chercher le blogue Alliance Royale Poitou chez des gens qui ne vous connaissaient même pas, pour entrer dans une dispute de 27 commentaires ......
Rectification : le fil du blogue poitevin de l'Alliance Royale a été augmenté de 47 commentaires.
27 c'est le nombre infligé à la Charte de Fontevrault !

"Partout où je passe, je fais un triomphe, je remue les foules!" La Métamorphose des Cloportes
Rolling Eyes

Kardaillac
Banni

Masculin
Nombre de messages : 300
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: DE L'AUTORITÉ DU RÉEL...

Message par charles bories le Mar 15 Juin 2010, 10:33

Pour info voici notre réaction publiée à brûle-mel ... sous l'autorité du réel ...

http://groups.google.fr/group/louisxviiinfo3-/web/actualits-franaises?msg=ns
avatar
charles bories
Banni

Nombre de messages : 61

Revenir en haut Aller en bas

Re: DE L'AUTORITÉ DU RÉEL...

Message par lulo le Mar 15 Juin 2010, 11:36

Puisque mon contradicteur est incapable de tenir un discours sensé et dénué d'attaques personnelles, je vais suivre la recommandation de notre webmestre et passer en MP.

Je suis d'ailleurs curieux de lire la prose de Kardaillac quand il n'a pas de public...

A C. Bories,

Il n'est pas bien utile de nous servir l'apologie de l'oecuménisme à travers les âges... Concernant la "libération", on voit justement ce à quoi cela a mené...

_________________
"Partout où je passe, je fais un triomphe, je remue les foules!" La Métamorphose des Cloportes

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: DE L'AUTORITÉ DU RÉEL...

Message par Kardaillac le Mar 15 Juin 2010, 13:32

Vous êtes le [insulte supprimée - Mickaelus] aveuglé par la lumière de la Révélation. Vous opposez à des textes que j'ai écrit ailleurs un mémoire de votre cru sur la culture du cépage syrah en Poldévie méridionale, ce dont je me contrefous. L'oenologie poldève ne m'intéresse pas. Votre approche de la monarchie ne m'intéresse pas. Ce logiciel a échoué.
Je suis agnostique et bien que vous ne compreniez pas ce que cela veut dire, je ne vous l'expliquerai pas. Aussi cessez de menacer de nous écraser sous la bibliothèque d'Alexandrie de Dijon, nous ne sommes pas du même monde, le mien a avancé.
Même si nous partageons une même culture, nous n'avons pas les mêmes outils d'analyse ; occupation que vous déniez à tous.
Donc votre critique à mon endroit est sans objet, et s'apparente à reprocher à un Chinois d'écrire en idéogrammes. Prenez cela comme bon vous semble ou ne le prenez pas c'est pareil.
Il est inutile que vous passiez en mode MP. Le mépris souverain que vous affichez pour tout ce qui est hors de votre bulle vous prive de tous amis et d'une conversation intime comme j'ai pu en avoir avec d'autres de ce forum, lesquels ont mesuré avec moi nos différences dans un tête-à-tête tranquille.
Il vous reste trop de sites royalistes à écumer.
Salut.

Kardaillac
Banni

Masculin
Nombre de messages : 300
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: DE L'AUTORITÉ DU RÉEL...

Message par lulo le Mar 15 Juin 2010, 14:25

Que craignez-vous à passer en MP? Ce n'est pas par ce mode de communication que vous risquerez d'être simplement considéré comme un grossier personnage.

En attendant, je ne crois pas que ce forum soit une poubelle, et ses membres n'ont pas à subir ce genre de vulgarité.

_________________
"Partout où je passe, je fais un triomphe, je remue les foules!" La Métamorphose des Cloportes

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: DE L'AUTORITÉ DU RÉEL...

Message par Kardaillac le Mar 15 Juin 2010, 14:45

Craindre ? Dites-donc, vous ne mouchez pas du coude.

L'administrateur du forum peut juger de votre grossièreté native tant dans les mots automatiques dont vous meublez vos imprécations que dans la déconstruction que vous faites de la pensée d'autrui.
Cessez de tirer des sujets pris ailleurs pour les mettre en pièces ici, et leurs auteurs ne viendront pas vous contredire.

Vous n'avez aucune finesse intellectuelle, [insulte supprimée - Mickaelus].

Kardaillac
Banni

Masculin
Nombre de messages : 300
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: DE L'AUTORITÉ DU RÉEL...

Message par lulo le Mar 15 Juin 2010, 14:53

Je m'en tiens à ce que j'ai dit... Ca vient!

_________________
"Partout où je passe, je fais un triomphe, je remue les foules!" La Métamorphose des Cloportes

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: DE L'AUTORITÉ DU RÉEL...

Message par Alain le Mar 15 Juin 2010, 15:03

Tout homme EST le Temps Mr. Kardaillac. Je suis aussi confronté avec Lullo avec la dimension de l'altérité. Surtout depuis que j'ai compris qu'il condamnait la pensée de Kant depuis son concept d'autonomie qu'il croît être une atteinte à l'hétéronomie... C'est une erreur que j'espère il comprendra. Mais là n'est point le débat.
Aprés, je ne comprends pas en quoi le fait que vous soyiez "agnostique" vous rends étranger à la notion de transcendance. Il est différente formes de transcendance que des gens athées peuvent comprendre et habiter. Je pense ici à la transduction de Gilbert Simondon ou encore à l'immense Gisèle Brelet qui a eu l'art de traduire l'expression de l'altération occasionnée par l'écoulement du temps comme révélation de phrasés de vie. Il est plein de magnificences inscrites dans le Monde. Il est dommage, Mr. Kardaillac que vous ne sachiez les recueillir.

Alain
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 680

Revenir en haut Aller en bas

Re: DE L'AUTORITÉ DU RÉEL...

Message par Kardaillac le Mar 15 Juin 2010, 15:35

Calliope,
Je comprends bien la transcendance et je ne néglige pas ce vecteur, mais je ne peux pas l'habiter, comme vous le dites très justement.
La monarchie traditionnelle axée (c'est le mot) sur la transcendance me satisferait pleinement si elle existait, mais rien ne m'indique qu'elle puisse revenir dans le monde que j'appréhende, et je vous fais grâce de la liste des "impossibilités".
En revanche, j'ai la conviction que notre pays a besoin d'une monarchie pour éviter de disparaître et je suis en recherche du modèle "possible" le plus rémunérateur en termes d'efficacité politique. Je n'ai donc pas de système prêt à porter, et beaucoup de royalistes sont dans mon cas, mais à mesure des réflexions, à l'aune de certaines expériences chez nous et ailleurs, j'avance vers un schéma constitutionnel qui se précise.
Je ne sais à quel motif la démarche serait scabreuse.
Le billet de Royal-Artillerie en cause reprend trois réalités de notre société contemporaine et tâche d'y proposer trois réponses sans en faire un système. De cela on pourrait discuter entre gens de bonne compagnie.
Rolling Eyes
Mais je ne suis pas demandeur de débat sur ce forum qui usurpe ce nom car il est une école coranique et pas un espace libre. C'est sa fonction déclarée.

PS : l'agnostique est beaucoup plus transcendant que ne le dit la caricature que font de lui les croyants. C'est l'essence même de la transcendance car il n'ose discuter le coup avec Dieu comme ça devient de plus en plus la mode. Encore moins baiser des idoles de plâtre ou croire que ce principe initial qu'est Dieu puisse s'investir dans... les écrouelles !

Kardaillac
Banni

Masculin
Nombre de messages : 300
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: DE L'AUTORITÉ DU RÉEL...

Message par charles bories le Mar 15 Juin 2010, 16:29

A propos d'écrouelles ...
http://groups.google.fr/group/louisxviiinfo3-/web/de-la-gurison-des-crouelles-et-du-sacre-de-charles-x

15/06/10
Pour ne rien perdre de cette controverse et en tirer le maximum de profit, lulo a écrit :
" .../...
La notion de fait négatif est à approfondir... La sempiternelle déclaration de providentialisme (dont la fausseté théologique n'est plus à prouver) est superflue, elle ne sert qu'à rappeler que les survivantistes ont eux aussi la conclusion avant le raisonnement!" "
avatar
charles bories
Banni

Nombre de messages : 61

Revenir en haut Aller en bas

Re: DE L'AUTORITÉ DU RÉEL...

Message par lulo le Mar 15 Juin 2010, 20:25

A C. Bories, dont je savais bien que je le reverrais bientôt!

Il n'y a toujours pas le moindre commencement de raisonnement rationnel: au contraire, nous n'avons là qu'un mélange de relativisme (Si NON, libre à qui le veut de faire toutes les hypothèses de sa seule convenance, pour trouver une autre explication que la nôtre !), de subjectivisme (Si OUI, comme nous en avons acquis aujourd'hui l'intime conviction,...) et d'hypothèses aussi absurdes que dénuées de fondement sérieux (Il n'existe pas AUJOURD'HUI de prince de la famille de Bourbon, qui soit jugé héritier légitime, incontestable et incontesté de Louis XVII). Une conviction sans fondement n'est qu'une illusion.

L'écueil "Charles X" ne peut être franchi, alors, hop! on le nie... L'autorité du réel, sans doute!

_________________
"Partout où je passe, je fais un triomphe, je remue les foules!" La Métamorphose des Cloportes

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: DE L'AUTORITÉ DU RÉEL...

Message par Alain le Mar 15 Juin 2010, 22:51

Kardaillac,
Je vous comprends- je crois- assez bien. Néanmoins, nous devons nous entendre sur le terme de "transcendance". En tant que personne ne croyant pas en "Dieu" mais seulement en la Loi Morale, il m'apparaît comme Vrai absolument qu'il est des vecteurs qui permettent le passage d'un état à un autre: Ce que nous apprends une discipline comme la physique est, par exemple qu'un signal électrique peut être transformé en onde sonore . Je suis ici, bien sûr trés "terre à terre", mais il y a jusque dans la nature des expressions qui sont par destinations "transcendantes". La transduction en est une expres​sion( c'est pour quoi j'admire Gilbert Simondon). L'expression rythmique qui prononce le temps en phrasé sonore réalisant l'offrande d'une temporalité à la fois intime et partagée ( Gisèle Brelet, que je considère comme la plus magnifique philosophe française du XXème siècle) est tout simplement une "forme"; une expression de transcendance. Par là, effectivement, je partage cette nécessité d'habiter l'éclair de la "transcendance" à l'instar de notre collègue Lullo. Simplement, je ne parviens pas à comprendre pourquoi vous n'habitez pas cette nécessité éthique qu'est la reconnaîssance de la transcendance. Je sais parfaitement que cette notion vitale est déliée de la Foi en un Dieu. Car, aprés tout, qu'est-ce que Dieu si ce n'est la transcendance morale et qu'est-ce que la spiritualité si ce n'est l'auto-affectation d'une temporalité intime et universelle? C'est pour ces raisons que je respecte des gens comme Lullo et que je me sens bien depuis le légitimisme que notre ami Mickaellus s'efforce de faire connaître: Nous avons des parcours différents qui se sont incarnés de manière plurielle. Mais seule, l'unité de l'Un a Valeur absolue. C'est pourquoi nous avons- je pense- le talent de la rencontre et de l'échange.

Alain
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 680

Revenir en haut Aller en bas

Re: DE L'AUTORITÉ DU RÉEL...

Message par Kardaillac le Mar 15 Juin 2010, 23:10

Pour moi qui ne suis pas philosophe, la transcendance que je ressens participe plus de la foudre que de l'onde tranquille.
Jean Rostand disait que plus il avançait en connaissance scientifique plus il s'approchait de l'Explication en sagesse, c'est à dire de manière asymptotique. C'est là qu'est l'agnostique, au seuil d'une révélation impossible qui n'a que peu à voir avec des affaires de chair et de sang, ni avec des histoires de terreur, punitions, remontrance, récompenses et châtiment. C'est pour lui puéril à l'échelle humaine déjà.
Mais si le vecteur transcendant facilite à beaucoup la compréhension de la monarchie, tant mieux et je m'en réjouis car je n'ai pas une démarche de vérité mais d'efficacité, enfin... relative . Smile
Que le peuple ait peur de Satan et de ses oeuvres me va parfaitement si ça le contient dans une éthique.
etc...

Kardaillac
Banni

Masculin
Nombre de messages : 300
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: DE L'AUTORITÉ DU RÉEL...

Message par Alain le Mar 15 Juin 2010, 23:19

La transcendance que j'accueille est une onde sensuelle et charnelle: Elle EST. C'est aussi stupide que çà. Je n'aime pas la foudre: L'éclair qui suit la foudre me suffit largement et je le préfère à sa provenance bien trop bruyante!
Aprés, je me souviens du "es gibt" de Heidegger: "Il y a ". Le "il y a " est une expression de donation; d'offrande ( geben= donner). J'ai pour ma part une confiance absolue en cet "il y a" qui, sur le plan moral, impose l'accueil de ce qui s'offre.
Je crois que nous sommes trés différents Kardaillac, mais je vous offre toute mon amitié.

Alain
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 680

Revenir en haut Aller en bas

Re: DE L'AUTORITÉ DU RÉEL...

Message par lulo le Mer 16 Juin 2010, 08:56

Cher Calliope,

Ce n'est pas moi qui ai inventé la distinction autonomie/hétéronomie:

http://www.viveleroy.fr/+-Autonomie,10-+

http://www.viveleroy.fr/+-Heteronomie,26-+

Je me permets de recommander à nos lecteurs un excellent ouvrage de sociologie, Du pouvoir dans la modernité et la post-modernité, de J.Barraycoa.
L'auteur y rappelle la distinction traditionnelle entre autorité (pouvoir moral) et pouvoir dans la société traditionnelle, et montre que la modernité confond les deux.

"D'où les conséquences:
-Le volontarisme remplace la rationalité
-La dimension morale disparaît
-La légitimité se confond avec la légalité"

Or c'est exactement ce que nous avons, avec la recherche du modèle "possible" le plus rémunérateur en termes d'efficacité politique.

Le possible est envisagé sur les bases de la société révolutionnaire dans laquelle nous vivons, et de laquelle nous crevons...
Les principes de la Révolution sont donc acceptés en tant que tels, sans aucune appréciation morale de leur nature... Seule compte l'"efficacité", une notion vidée de sa substance par l'évacuation du long terme, aussi encombrant qu'une morale qui, bien sû, n'existe pas en tant que telle!
Ainsi, on avance vers un "schéma constitutionnel qui se précise", une création purement idéologique et artificielle mais qui respecte scrupuleusement les formes et l'esprit de la modernité: voilà le légalisme.

Au final, on ne cherche guère, dans la lignée d'une tradition bi-séculaire bonapartiste, orléaniste et gaulliste, qu'à stabiliser la Révolution, qu'à maintenir intacts les principes de l'autonomie, de la modernité que l'on chérit.

Les propositions du billet de RA vont tout à fait dans ce sens:

-Le maintien d'une "une démocratie orale dans un parlement décoratif" est une pure utopie, parce que le Parlement n'est qu'un groupe réducteur, et que sa simple existence en fait le destructeur du Bien Commun. Les ultras de 1815-1830 ont cru pouvoir le manier à leur guise, et l'ont défendu becs et ongles... On a vu le résultat!
La référence à Maupéou est grotesque, car celui-ci a réformé des cours de justice, pas tout à fait des sociétés de pensée, qu'il s'agit ici de préserver avec amour...

-L'abandon de la "loi salique" est en fait la destruction discrète des Lois Fondamentales. On nie le fait que ce sont elles qui sont les garantes du Bien Commun, par le simple fait qu'elles ne sont pas modifiables au gré des caprices humains.
Mais leur destruction "participe de "l'égalité en droit" qui est passée sur le siècle": le travail de sape moral organisée par les oligarchies, que l'on nomme "Opinion" est la nouvelle norme impérieuse de la Vérité... L'arbitraire humain d'une poignée de puissants du jour devient donc la loi suprême.
Et plus tard, pourquoi ne pas suivre les conseils du "comte de Paris", et élire au suffrage universel le chef de l'Etat... et revenir à la République? Il faut ménager l'avenir!!!

-Le couplet sur la déchristianisation s'appuie comme toujours sur une caricature de la situation d'Ancien Régime, fruit d'une ignorance crasse à laquelle on commence à s'habituer...
L'idée que le Roi viendra de la France rechristianisée au préalable est une dangereuse illusion, celle de a plupart des catholiques du XIX°s., séparatistes du Trône et de l'Autel, et qui n'est absolument pas un "préalable dans le droit fil de la doctrine légitimiste intégrale".
C'est évidemment le panneau dans lequel on veut nous faire tomber! D'ailleurs on nous dit que cela "nous convoque à l'impossible, et à cela nul n'est tenu sur terre (...) L'urgence prime une hypothétique christianisation des sols qu'il n'est pas non plus inutile de mettre en mouvement dès à présent."!
Soyez catholiques, mais que cela ne vous paralyse pas, ne vous empêche pas de rentrer dans la ronde du groupe réducteur pour promouvoir "un roi de consensus ", c'est-à-dire un roi de la Révolution, un Louis-Philippe II, le pantin des oligarques, au sein d'une pseudo-monarchie "déliée de la transcendance": c'est un contre-sens absolu, car la monarchie "est, substantiellement, ce régime qui légitime son autorité sur une transcendance, sur la primauté du spirituel."

http://www.viveleroy.fr/+-Monarchie,6-+

Voilà donc le réalisme qu'on nous propose: le maintien intégral des principes de la Révolution en politique, maquillé sous des astuces idéologiques destinées à endormir les préventions des gogos.

Dès lors, on n'est guère surpris par l'indigestion de ce forum tel qu'il est, avec une autorité et surtout, la Vérité (qui est l'adéquation de l'intelligence au réel, faut-il le rappeler!): voilà le calvaire des princes des nuées, de ceux qui réclament un espace libre, c'est-à-dire une société de pensée, où ils sont naturellement les maîtres.

Enfin, je note que le rejet absolu du MP est surtout un moyen de fuite, parce que l'on n'est décidément pas grand chose loin du public, du "tribunal de l'Opinion" que l'on s'échine à créer.

Quant à la digestion de la transcendance par les botuliques, laissez-moi rire, car cela n'est pas autre chose que leur prévisible immanence, autrement dit, la divinisation de leur nombril!
D'ailleurs, le mépris condescendant dans lequel ils tiennent la vraie Foi montre assez quel est le Dieu qu'ils adorent!

Curieuse reconnaissance de la transcendance, d'ailleurs, qui fait qu'on n'en tient aucun compte, et donc qu'on la nie au moins en pratique!

Le Magistère nous renseigne très bien sur l'agnosticisme, ou positivisme (comme par hasard!), puisqu'il l'a condamné deux fois (Apostolicae Sedis-1869, et Vatican I-1870)!
Le Positivisme restreint injustement le rôle de la raison, puisqu'il limite la connaissance aux faits sensibles, nie la valeur de la généralisation et du raisonnement. Il confond les deux termes: inconnaissable et incompréhensible.

Cela vous conduit tout droit à la Révolution, si bien définie par Mgr Gaume comme "la haine de tout ordre que l’homme n’a pas établi et dans lequel il n’est pas roi et Dieu tout ensemble."

http://www.viveleroy.fr/+-Revolution,12-+

Dès lors, comment prétendre à une vision juste des choses, puisqu'on nie arbitrairement la moitié du réel?
Rien d'étonnant donc que les donneurs de leçons de pragmatisme aient en fait l'acuité visuelle des taupes, et notamment de la pire espèce d'entre elles, la taupe à trois points!!!

_________________
"Partout où je passe, je fais un triomphe, je remue les foules!" La Métamorphose des Cloportes

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: DE L'AUTORITÉ DU RÉEL...

Message par Kardaillac le Mer 16 Juin 2010, 10:15

Diptérosodomie subaiguë !

Kardaillac
Banni

Masculin
Nombre de messages : 300
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: DE L'AUTORITÉ DU RÉEL...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum