Interview de Louis XX

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Interview de Louis XX

Message par Blasius le Sam 26 Juin 2010, 17:54


_________________
En nom Dieu, vive le Roy !
avatar
Blasius
Roturier

Masculin
Capricorne Chèvre
Nombre de messages : 22
Age : 25
Affinités politiques : légitimisme, contrerévolution.

Revenir en haut Aller en bas

Question embarrassante

Message par Dominique le Dim 27 Juin 2010, 15:26

Dans le reportage qu'a consacré Paris-Match à la naissance des jumeaux de Louis XX, celui-ci projette, en cas de retour sur le trône de France, une monarchie constitutionnelle à l'espagnole, ce qui est diamétralement opposé à l'idéal du "Trône et de l'Autel" (qui prône une monarchie absolue) et à celui d'Alliance royale (qui prône une monarchie institutionnelle).

Qu'en pense le maître du forum ?
avatar
Dominique
Ecuyer

Féminin
Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 58
Age : 61
Localisation : Val d'Oise
Affinités politiques : Légitimiste

http://lafrancecouronnee.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Louis XX

Message par Blasius le Dim 27 Juin 2010, 15:55

Cette déclaration n'a rien de solennelle et si la monarchie était restauré, il est fort probable qu'il change d'avis.

_________________
En nom Dieu, vive le Roy !
avatar
Blasius
Roturier

Masculin
Capricorne Chèvre
Nombre de messages : 22
Age : 25
Affinités politiques : légitimisme, contrerévolution.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Louis XX

Message par Dominique le Dim 27 Juin 2010, 16:11

Merci pour votre réponse, Blasius, c'est en effet ce que je pensais. On peut aussi envisager un second scénario : que pour rassurer les républicains, Louis XX commence par une monarchie constitutionnelle, puis organise un référendum comme le Roi du Liechtenstein, et que ce soit le peuple lui-même qui choisisse son type de monarchie. C'est ainsi que le peuple du Liechtenstein a rejeté la monarchie constitutionnelle, voyant que cela ne fonctionnait pas, lui préférant la monarchie absolue. Ils sont tranquilles depuis !
avatar
Dominique
Ecuyer

Féminin
Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 58
Age : 61
Localisation : Val d'Oise
Affinités politiques : Légitimiste

http://lafrancecouronnee.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Louis XX

Message par Lorenz le Dim 27 Juin 2010, 19:11

"Les promesses n'engagent que ceux qui les croient." Very Happy

Lorenz
Chevalier

Masculin
Bélier Chèvre
Nombre de messages : 241
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Louis XX

Message par Mickaelus le Dim 27 Juin 2010, 19:51

Dominique, je me suis permis de fusionner votre sujet avec celui de Blasius, étant donné qu'il s'agit exactement du même thème.

Si vous devenez roi de France, quel est votre programme ?
Je vois une monarchie constitutionnelle à l’espagnole, avec un roi qui fait office d’autorité morale, d’ambassadeur de son pays à l’étranger, garant de l’unité du pays, rappel de l’Histoire.
Dominique a écrit:Qu'en pense le maître du forum ?
En ce qui me concerne, pour répondre de manière concise, cette déclaration est à la fois décevante et trop floue, pour plusieurs raisons :

Trop floue parce que :
- On ne sait pas si c'est l'idéal du roi ou si c'est le régime qu'il pense être faisable dans la situation actuelle - parce qu'évidemment si on restaurait la monarchie par un référendum demain, c'est évidemment cette solution qui sortirait vu le matraquage médiatique subi par le peuple (mais ça, ça va clairement dans le sens tactique de l'AR) ;
- Il n'aborde pas la problématique centrale de la souveraineté, même si ça laisse clairement entendre qu'il ne gouvernerait pas, comme Juan Carlos. Or difficile d'être une "autorité morale" sans pouvoir.

Décevante parce que :
- Même si c'était seulement pour dire ce que les médias veulent entendre, ça reste un mauvais message pour les royalistes d'aujourd'hui, et ça contraste assez avec certaines autres déclarations des années passées ;
- La monarchie parlementaire (je préfère ce terme) n'est pas une monarchie puisque le roi n'y a pas la souveraineté et qu'il n'est pas au sommet de la pyramide des pouvoirs, mais en dehors ;
- Je pense que le minimum acceptable, même en supposant une base de travail concessive qui se renforcerait progressivement, est une mise à jour de la Charte de 1814, y compris dans notre contexte. Parce que la synthèse historique, les Français l'ont déjà, c'est la Ve République. En ne se démarquant pas et en reniant le projet capétien, c'est se vouer à disparaître en tant que royalisme authentique, mais c'est surtout accepter la Révolution.

Donc ma position est fort simple : je reste dans une critique bienveillante, de la même façon que Joseph de Maistre à l'égard de Louis XVIII en son temps, et prends bien conscience que la Restauration, elle n'est pas pour demain.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Louis XX

Message par Mutigney le Mar 06 Juil 2010, 17:41


Le roi, comme je l'ai répondu à d'autres, est surtout prudent et diplomate, qualité éminemment capétiennes. Il vit avec son temps et connaît les réalités. L'heure n'est pas au affrontements violents et il n'est pas question pour lui de devenir un épouvantail avant même d'être célèbre en France. La monarchie sera ce que voudront en faire ceux qui se seront battu pour elle et qui auront su convaincre leurs compatriotes, elle sera ce que ceux-là auront à offrir au roi. Et pas autre chose. Avis à ceux qui mènent un combat pour la monarchie ! Cool

_________________
T R A N S I T   A M I C V S   S E D   A M O R   P E R M A N E T


Saxe-Hussards
avatar
Mutigney
Ecuyer

Nombre de messages : 60

http://www.saxe-hussards.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Louis XX

Message par Lorenz le Mer 07 Juil 2010, 12:37

Bien d'accord avec vous, Mutigney.

Lorenz
Chevalier

Masculin
Bélier Chèvre
Nombre de messages : 241
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Louis XX

Message par Mickaelus le Mer 07 Juil 2010, 19:12

Alors pour ma part je ne suis d'accord avec à peu près rien Smile .

Mutigney a écrit:Le roi, comme je l'ai répondu à d'autres, est surtout prudent et diplomate, qualité éminemment capétiennes.
La diplomatie et la courtoisie, ce sont des valeurs que j'apprécie, même si elles ne sont pas toujours aisées à pratiquer. Mais la prudence me paraît devoir s'appliquer beaucoup plus aux actes qu'aux principes, car il me semble aussi que les grands rois de France ont pu l'être par leur grande volonté et leur capacité de décision, comme Saint Louis et Louis XIV. C'est plutôt cela pour moi la marque capétienne. Alors que la diplomatie molle et moderne qu'on a pu voir en Louis XVI malheureusement, on sait à quoi cela mène : un roi qui n'a plus que son titre (monarchie parlementaire) ou une république.

Mutigney a écrit:Il vit avec son temps et connaît les réalités.
Très franchement, je pense que le premier devoir du roi est de connaître la tradition de son pays et de ses ancêtres, parce que normalement le roi qui monte sur le trône doit transmettre à son héritier ce qu'il a reçu et ne pas diminuer l'héritage, du point de vue territorial mais aussi traditionnel, "spirituel". Alors aujourd'hui évidemment, Charles X est bien loin, mais il faudrait garder à l'esprit d'œuvrer dans le sens d'une Restauration qui conserve les principes français. C'est ça aussi la réalité capétienne. S'il s'agit juste de faire le caméléon à partir des "principes" appréciés quantitativement et non qualitativement aujourd'hui par le peuple, n'importe quel président de la Ve république y suffit largement, un Orléans ou un Bonaparte pareillement.

Mutigney a écrit:L'heure n'est pas au affrontements violents et il n'est pas question pour lui de devenir un épouvantail avant même d'être célèbre en France.
On ne demande pas un discours avec des images douteuses comme pourrait en produire un Le Pen, on demande simplement d'assumer l'héritage capétien et ses principes, en matière de souveraineté notamment.

Mutigney a écrit:La monarchie sera ce que voudront en faire ceux qui se seront battu pour elle et qui auront su convaincre leurs compatriotes, elle sera ce que ceux-là auront à offrir au roi.
Je vais faire court : je veux juste que la monarchie restaurée soit française, avec tout ce que cela signifie du point de vue civilisationnel.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Louis XX

Message par Mutigney le Mer 07 Juil 2010, 21:10

Mickaelus a écrit:
...il me semble aussi que les grands rois de France ont pu l'être par leur grande volonté et leur capacité de décision, comme Saint Louis et Louis XIV. C'est plutôt cela pour moi la marque capétienne. Alors que la diplomatie molle et moderne qu'on a pu voir en Louis XVI malheureusement, on sait à quoi cela mène : un roi qui n'a plus que son titre (monarchie parlementaire) ou une république.

Ce sont là les qualité d'un roi en exercice, nous sommes bien d'accord. Je ne serait pas aussi dur avec Louis XVI qui a été malmené par un vent de folie qui le dépassait comme il dépassait les meilleurs des meilleurs dans l'armée comme ailleurs. Il y a aussi un moyen terme entre la monarchie "potiche" parlementaire et le modèle absolu sorti intact de son formol, et en plus il reste a trouver... Nous avons donc du travail ! À par le caractère intangible des LFR, tout change. Si la monarchie avait continué d'exister, elle aurait évolué, bougé avec le monde. On ne peux pas prétendre sortir de notre chapeau le modèle copie conforme de la monarchie traditionnelle du XVIIe siècle.

Mickaelus a écrit:
Très franchement, je pense que le premier devoir du roi est de connaître la tradition de son pays et de ses ancêtres, parce que normalement le roi qui monte sur le trône doit transmettre à son héritier ce qu'il a reçu et ne pas diminuer l'héritage, du point de vue territorial mais aussi traditionnel, "spirituel".

Je crois que le roi n'a pas de leçons à recevoir sur ce terrain. Il a perdu son père bien trop tôt alors que peu de temps avant son frère aîné était l'héritier. Malgré ce handicap, le roi est venu vers les Français et a fait de gros efforts pour parler la langue, connaître l'histoire de sa famille et de la France. L'héritage n'est d'autant moins diminué qu'il est partagé avec tous ceux qui ont foi en lui.

Mickaelus a écrit:Alors aujourd'hui évidemment, Charles X est bien loin, mais il faudrait garder à l'esprit d'œuvrer dans le sens d'une Restauration qui conserve les principes français.

Nous somme d'accord.

Mickaelus a écrit:C'est ça aussi la réalité capétienne. S'il s'agit juste de faire le caméléon à partir des "principes" appréciés quantitativement et non qualitativement aujourd'hui par le peuple, n'importe quel président de la Ve république y suffit largement, un Orléans ou un Bonaparte pareillement.

Le roi n'est pas dans cet état d'esprit à mon sens. Si je parlais de prudence et de diplomatie ce n'était en aucun cas avec de tels sous-entendus. La prudence et la diplomatie du roi ont admirablement paré une question malvenue à laquelle il ne pouvait pas être préparé. C'est à nous, qui prétendons le soutenir de préparer des réponses à ces questions de journalistes, mais elle ne seront valides que si elle sont fonctionnelles et efficaces au regard de notre objectif, la restauration.

Mickaelus a écrit:
On ne demande pas un discours avec des images douteuses comme pourrait en produire un Le Pen, on demande simplement d'assumer l'héritage capétien et ses principes, en matière de souveraineté notamment.

Je ne doute pas que le roi les assume.

Mickaelus a écrit:
Je vais faire court : je veux juste que la monarchie restaurée soit française, avec tout ce que cela signifie du point de vue civilisationnel.

Je vais faire court aussi : sur la lettre, nous sommes d'accord. Après il faut voir ce qu'implique la civilisation française, expression qui m'est chère.

_________________
T R A N S I T   A M I C V S   S E D   A M O R   P E R M A N E T


Saxe-Hussards
avatar
Mutigney
Ecuyer

Nombre de messages : 60

http://www.saxe-hussards.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Louis XX

Message par Lorenz le Mer 07 Juil 2010, 23:10

L'interview est un exercice difficile et dépend beaucoup du journaliste et du contexte. Le Prince ne répondra pas de la même manière à Paris-Match qu'au Monde ou à Valeurs Actuelles. Les questions ne sont pas complètement ouvertes.

Pour traiter certaines questions de fond, il serait plus judicieux de proposer des tribunes aux journaux qui les acceptent, mais cela impliquerait une vraie démarche politique comme a pu l'avoir Alphonse de Bourbon, mais que son fils n'a pas pour l'instant.

Enfin, je crois que notre Prince n'a pas encore tout le savoir-faire d'un politique pour orienter la discussion vers là où il le souhaite. Je pense qu'il ne s'est pas trop mal débrouillé. Il aura d'autres occasions.

Lorenz
Chevalier

Masculin
Bélier Chèvre
Nombre de messages : 241
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Louis XX

Message par Mutigney le Mer 07 Juil 2010, 23:19

Lorenz a écrit:Je pense qu'il ne s'est pas trop mal débrouillé. Il aura d'autres occasions.

Voilà qui me paraît être une sage conclusion...

_________________
T R A N S I T   A M I C V S   S E D   A M O R   P E R M A N E T


Saxe-Hussards
avatar
Mutigney
Ecuyer

Nombre de messages : 60

http://www.saxe-hussards.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Louis XX

Message par Mickaelus le Sam 10 Juil 2010, 19:22

Mutigney a écrit:Ce sont là les qualité d'un roi en exercice, nous sommes bien d'accord. Je ne serait pas aussi dur avec Louis XVI qui a été malmené par un vent de folie qui le dépassait comme il dépassait les meilleurs des meilleurs dans l'armée comme ailleurs. Il y a aussi un moyen terme entre la monarchie "potiche" parlementaire et le modèle absolu sorti intact de son formol, et en plus il reste a trouver... Nous avons donc du travail ! À par le caractère intangible des LFR, tout change. Si la monarchie avait continué d'exister, elle aurait évolué, bougé avec le monde. On ne peux pas prétendre sortir de notre chapeau le modèle copie conforme de la monarchie traditionnelle du XVIIe siècle.
J'essaie de faire la part des choses concernant Louis XVI, j'ai une grande sympathie pour sa volonté de faire le bonheur de son peuple, pour le courage et la lucidité dont il a fait preuve sur la fin, mais je ne peux me départir d'une certaine déception quand je me dis qu'il aurait pu tout simplement continuer sur la voie de Louis XV et de Maupeou plutôt que d'écouter certains mauvais conseillers. Mais je reconnais bien volontiers la responsabilité de Louis XV qui a trop tardé à agir, et surtout qui n'a pas formé son successeur comme il l'aurait pu et dû. Après, je ne dis pas qu'un esprit de décision (comme on le présentait chez son frère aîné décédé en bas âge) aurait empêché la Révolution, mais qui sait ?

Ensuite, j'ai déjà écrit plusieurs fois ici que même si c'était loin de mon idéal absolutiste, je pourrais supporter sans trop me faire violence, une mise à jour de la Charte de 1814 qui conserve une souveraineté réelle au roi de France, bien différemment d'une monarchie parlementaire, et qui pourrait offrir une transition possible à la Ve république (selon l'hypothèse d'une transition pacifique, on ne saurait trop comment). C'est justement sous cette seule forme que la légitimité a encore un peu vécu, après la Révolution. Mais cela reste notre devoir de maintenir comme perspective véritable une monarchie la meilleure possible, débarrassée des intérêts partisans de toutes sortes, pour que le roi puisse véritablement être, avec de vrais moyens, le garant du Bien commun, pour tout le peuple français.

Mutigney a écrit:Je crois que le roi n'a pas de leçons à recevoir sur ce terrain. Il a perdu son père bien trop tôt alors que peu de temps avant son frère aîné était l'héritier. Malgré ce handicap, le roi est venu vers les Français et a fait de gros efforts pour parler la langue, connaître l'histoire de sa famille et de la France. L'héritage n'est d'autant moins diminué qu'il est partagé avec tous ceux qui ont foi en lui.
Ne croyez pas que je n'en sois pas conscient, je n'entends pas donner de leçon de manière arrogante ou condescendante, mais cela a toujours été le rôle des conseillers sincères du roi de le conforter dans le sens de sa fonction. Aujourd'hui nous avons effectivement le problème de la promotion d'un système où l'héritage est fondamental, primordial, alors qu'il est brisé depuis Charles X, sans compter le drame familial personnel de notre roi. Le prochain roi n'aura évidemment pas en héritage l'expérience d'un père qui aura gouverné, et encore moins des conseils établis.

Mutigney a écrit:Le roi n'est pas dans cet état d'esprit à mon sens. Si je parlais de prudence et de diplomatie ce n'était en aucun cas avec de tels sous-entendus. La prudence et la diplomatie du roi ont admirablement paré une question malvenue à laquelle il ne pouvait pas être préparé. C'est à nous, qui prétendons le soutenir de préparer des réponses à ces questions de journalistes, mais elle ne seront valides que si elle sont fonctionnelles et efficaces au regard de notre objectif, la restauration.
J'avais la naïveté de croire que notre roi avait déjà des conseillers pour ce genre d'exercice, très honnêtement. Personnellement, je pense que plutôt que d'être trop diplomate (parce que je pense sans malveillance que la monarchie parlementaire ne peut être citée comme exemple dans le contexte français qui est encore partiellement habité du demi-caractère monarchique bonapartiste) on peut être pédagogue dans le sens d'expliquer posément ce qui est bon pour la France. J'ai cité un exemple ci-dessus avec la Charte de 1814 : dans le genre pragmatique, je ne vois pas ce qu'on peut trouver de mieux.

Mutigney a écrit:Je ne doute pas que le roi les assume.
Donc ça ne peut pas être avec une monarchie à l'espagnole Wink .

Mutigney a écrit:Je vais faire court aussi : sur la lettre, nous sommes d'accord. Après il faut voir ce qu'implique la civilisation française, expression qui m'est chère.
Il y a déjà quelques sujets dans la rubrique du même nom Smile .

Lorenz a écrit:Pour traiter certaines questions de fond, il serait plus judicieux de proposer des tribunes aux journaux qui les acceptent, mais cela impliquerait une vraie démarche politique comme a pu l'avoir Alphonse de Bourbon, mais que son fils n'a pas pour l'instant.
L'idée est intéressante mais outre la démarche potentielle du roi actuel, il faut de toute façon être de ses proches pour envisager pareilles publications.

Lorenz a écrit:Enfin, je crois que notre Prince n'a pas encore tout le savoir-faire d'un politique pour orienter la discussion vers là où il le souhaite. Je pense qu'il ne s'est pas trop mal débrouillé. Il aura d'autres occasions.
Quand on sait tout le pouvoir qu'ont les médias aujourd'hui, qui s'en étonnerait ? Après tout, on se souviendra que Charles X est tombé notamment à cause du problème de la liberté de la presse (voir les Ordonnances de 1830).

En tout cas j'espère aussi qu'il s'exprimera à nouveau, même directement à nous, prochainement.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Louis XX

Message par Mutigney le Dim 11 Juil 2010, 09:42

Je suis ravi de découvrir ici un Mickaelus plus tempéré qu'il n'est décrit "par ailleurs" si vous voyez de ce je veux dire. Wink

_________________
T R A N S I T   A M I C V S   S E D   A M O R   P E R M A N E T


Saxe-Hussards
avatar
Mutigney
Ecuyer

Nombre de messages : 60

http://www.saxe-hussards.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Louis XX

Message par lulo le Mer 14 Juil 2010, 09:29

Mickaelus a donné un commentaire très pondéré de cette affaire (sa première intervention sur ce sujet), qu’on ne peut qu’approuver vivement.

En deuxième analyse, cet entretien diffusé par Paris-Match laisse quand même planer quelques questions, du moins pour ceux qui n'aspirent pas à fabriquer un roi légitime de la Révolution.
Voici donc quelques réflexions, toutes personnelles :

1-Les propos fournis par Paris-Match sont en contradiction avec les discours et les lettres antérieurs du Prince : cela pose un problème !

http://www.viveleroy.fr/+Message-de-Louis-XX-aux-Francais,6+

http://www.viveleroy.fr/+Message-de-Louis-XX-pour-le-20e,7+

2-Cette interview a été vraisemblablement archi-calibrée.

3-Sauf erreur de ma part, jusqu’alors, le Prince n’a jamais eu droit à un pareil traitement de la part d’un titre de la « grande presse », et qui appartient au groupe Lagardère.
Et comme par hasard, cela arrive au moment où la Providence perpétue sa lignée d’une manière éclatante: il devient intéressant de miser sur lui.

Au passage, on notera l’hommage du Prince à Dieu :

« Je remercie Dieu de m’avoir envoyé deux garçons. »

C’est une belle reconnaissance de la transcendance, et heureusement non expurgée !

Les libéraux semblent donc entrés bruyamment dans une nouvelle phase. Pour faire de Louis XX la créature du libéralisme, ils passent à la vitesse supérieure, et mettent tous leurs moyens, non pas à son service, mais au leur : cette capitalisation, ce pari sur l’avenir doit être garanti par une convenable et préalable neutralisation.

Dans tous les cas, cette affaire est peut-être un signe que la Restauration approche. Le Prince est de plus en plus intéressant aux yeux des faiseurs d’Opinion et autres princes des nuées, il faut vite le circonvenir !

Cela montre aussi, de manière très éloquente, que ces instances légitimistes, dont on veut à toutes forces l’isoler, ne sont pas aussi dérisoires et inoffensives que les bravaches se plaisent à le dire… et à le (faire) croire, pour se persuader eux-mêmes qu'elles se situent à peu près au même niveau que leurs propres troupes, c'est-à-dire proches du néant.

Somme toute, cette publication est importante, mais sans doute pas dans le sens où les libéraux l’entendent ! Car, au-delà d’une approche superficielle, elle ne peut que nous confirmer dans notre voie, celle de l’étude, de la soumission au réel, de la prière pour le Roi et le retour de la monarchie légitime en France.

_________________
"Partout où je passe, je fais un triomphe, je remue les foules!" La Métamorphose des Cloportes

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Louis XX

Message par V.F.H.78 le Mer 14 Juil 2010, 16:44

Je ne vous suis pas toujours dans vos explications et vos convictions (souvent trop "intégristes" pour moi), mais je dois dire que là je suis totalement d'accord avec vous cher lulo. Wink
On parle de plus en plus du duc d'Anjou, c'est certain, et la naissance des jumeaux royaux n'y est pas étrangère. Mais dans le même temps, on parle de moins en moins des Orléans et de leurs prétendants. La naissance des petits ducs de Bourgogne et de Berry leur aura porté un sacré coup. Ils ont sans doute compris que leur avenir s'obscurcissait fortement...

_________________
avatar
V.F.H.78
Vicomte

Masculin
Verseau Chèvre
Nombre de messages : 813
Age : 37
Localisation : Poissy (78)
Affinités politiques : Royaliste légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Louis XX

Message par lulo le Mer 14 Juil 2010, 18:53

Oui, et, à moins que je me trompe, il me semble que la naissance de Gaston d'Orléans n'a pas connu le même retentissement?
On n'en entend plus parler de même que pour le livre de Jean d'Orléans: c'est une preuve éloquente de ce que vaut réellement la brillante tactique (et les brillants tacticiens...), qui invite à courtiser l'Opinion...

Nous avançons, le tout est de ne surtout pas dévier du réel, et d'y réduire les princes des nuées: plus que jamais, rien ne peut être plus utile et plus bénéfique que la prière et la formation.

Ne nous laissons pas impressionner par les mensonges des libéraux, qui ont généralement une réflexion et une mémoire un rien estropiées...: par exemple, ce ne sont pas eux qui vous diront que le Prince Alphonse a participé au pèlerinage de Tradition, de Chartres à Paris, en 1988!

Malgré leurs gesticulations, ces gens ne sont rien, et ils le savent. D'où l'importance de tout faire pour séparer le Prince des serviteurs de la tradition monarchique... et de faire croire que cela vient de lui!
Or, la manoeuvre est grossière, dès qu'on prête un peu plus attention aux faits qu'aux mouvements d'Opinion.

PS: Pour mes positions "intégristes", permettez-moi de rappeler que ce n'est pas autre chose que l'enseignement traditionnel de l'Eglise, et qui s'impose à tous les catholiques...

_________________
"Partout où je passe, je fais un triomphe, je remue les foules!" La Métamorphose des Cloportes

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Louis XX

Message par Lorenz le Mer 14 Juil 2010, 20:52

Le délai de promotion d'un livre est de 6 mois environ. Après on passe à autre chose.

Jean d'Orléans a été particulièrement bien traité par son éditeur.

Malgré leurs gesticulations, ces gens ne sont rien, et ils le savent. D'où l'importance de tout faire pour séparer le Prince des serviteurs de la tradition monarchique... et de faire croire que cela vient de lui!

J'ai en effet remarqué que nos amis orléanistes ont souvent l'air de tout savoir, plus que nous.

Ils ont par exemple prétendu que le Prince, lors du bal de l'ordre du Malte du 15 mai dernier à Paris, n'était venu que pour ouvrir le bal vers minuit avant de s'en aller, au motif qu'il serait en froid avec son secrétaire et l'IMB.

Tous les participants à cette manifestation ont assisté à l'arrivée du Prince vers 21h00, l'ont vu dîner à la table d'honneur, ouvrir le bal effectivement à minuit et repartir vers 2 heures du matin, aimable avec chacun, acceptant gentiment d'être photographié avec tous ceux qui le souhaitaient et dans les meilleurs termes aussi bien avec son secrétaire qu'avec les membres de l'IMB.

Bref, de la désinformation tout ce qu'il y a de plus stupide, comme si Louis XX allait confier ses éventuels états d'âme aux sbires des cousins d'Orléans. Motif de toutes ces spéculations : le Prince avait assisté la veille aux cérémonies à la mémoire de Henri IV en compagnie de Jean, Philomène et Gaston d'Orléans. Il était donc devenu orléaniste, CQFD Very Happy

Lorenz
Chevalier

Masculin
Bélier Chèvre
Nombre de messages : 241
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Louis XX

Message par lulo le Jeu 15 Juil 2010, 08:40

Vous pointez là des faits très intéressants, cher Lorenz.

Pour Jean d'Orléans, le fait est qu'on n'en entend plus beaucoup parler, en dehors de l'annonce du camp de l'AF, rescapé du schisme de l'an passé, et qui entend étudier le bouquin à la "lumière" de Maurras (!!!), chez un gnostique, par dessus le marché...

Le raisonnement oecuménique est d'autant plus artificiel qu'il n'est que de circonstance.
En 2008, lorsque le Pape a célébré la messe sur l'esplanade des Invalides, le Prince était là, et Jean d'Orléans aussi.
Ils avaient échangé quelques mots, leurs cartes de visite, et été photographiés ensemble.
Pour autant, les libéraux n'avaient alors pas monté la chose en épingle... parce qu'à ce moment-là, cela ne leur était d'aucune utilité.

En mai dernier, il n'y a rien eu de plus, mais on avait besoin de déformer l'évènement en un exemple d'oecuménisme venant d'en haut..

Vous parlez de désinformation stupide, c'est très bien dit! Mais nous ne sommes pas nés de la dernière pluie, Messieurs, à bon entendeur...

_________________
"Partout où je passe, je fais un triomphe, je remue les foules!" La Métamorphose des Cloportes

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Louis XX

Message par Ordre naturel le Dim 10 Oct 2010, 19:42

lulo a écrit: Mais nous ne sommes pas nés de la dernière pluie, Messieurs, à bon entendeur...

Mais les ''masses'' française si, à chaque fois que je regarde les médias français je m'étonne qu'ils soit si regardés dans des pays plus intéligents ils ne seraient pas prit aux serieux une seconde.
avatar
Ordre naturel
Vicomte

Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 1078
Age : 101
Affinités politiques : Legitimiste/ Conservateur/ Traditionaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Louis XX

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum