Chansons royalistes et/ou contre-révolutionnaires

Aller en bas

Chansons royalistes et/ou contre-révolutionnaires

Message par JulieCathelineau le Dim 25 Juil 2010, 16:32


Les dix-huit francs

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Air royaliste devant dater de la fin de l'année 1792 et critiquant le nouveau régime, son sénat, ses assignats (billets) et ses députés (18 francs étant leur salaire)...

(Interprétation : Enregistrement d'une émission TV des années 80 animée par JF Kahn avec divers chansonniers)

1
Le Parisien un jour dira
A ce Sénat plein d'arrogance
Et ce beau jour dans peu viendra
Oui, vous avez perdu la France,
Fichez-nous le camp
Plus de dix-huit francs
Vous n'en aurez pas davantage (bis).

2
Pour supprimer tous les abus
Nous formons un Aréopage.
Mais nous nous sommes aperçus
Qu'il est des fous à tout âge.
Fichez nous le camp, etc.
3
Vous avez pillé le clergé
Qui soulageait notre misère
;
Tout comme nous il eût payé
Pour acquitter la dette entière.
Fichez nous le camp, etc.

4
Par votre timbre et vos impôts
Aux Français la peine est commune
Vous nous avez rendus égaux
Mais c'est égaux en infortune.
Fichez nous le camp, etc.

5
Jadis on voyait des écus
Hélas quel funeste présage !
Dans le commerce on n'en voit plus
Et notre argent est en image.
Fichez nous le camp, etc.

6
Nous avons cru sous votre loi,
Que nous serions dans l'abondance
Fuyez et rendez-nous le Roi
Dans lui seul est notre espérance,
Ce sont ses enfants
Qui sont repentants,
Son cœur n'en veut pas davantage. (bis)

_________________
Pour Dieu et le Roy !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
JulieCathelineau
Chevalier

Féminin
Capricorne Rat
Nombre de messages : 151
Age : 69
Localisation : Vendée Militaire
Affinités politiques : royaliste, légitimiste, contre-révolutionnaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chansons royalistes et/ou contre-révolutionnaires

Message par JulieCathelineau le Dim 25 Juil 2010, 16:44

Le condamné à mort

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Chanson écrite par un pauvre homme, sans doute ni un saint ni un héros, qui se demande bien en quoi sa mort va assurer la conquête de la liberté…

Chanson de Nicolas Monjourdain, qui restera un inconnu dans l'Histoire, imprimée après la terreur dans "l'almanach des prisonniers" mais vraisemblablement composé en 1793 ou 94...

(Interprétation :Simone Bartel , disque 33t "la révolution française, chants et chansons des rues et des salons")

Lheure avance ou je vais mourir
Lheure sonne et la mort mappelle
Je nai point de lâche désir
Je ne fuirai pas devant elle
Je meurs plein de foi, plein dhonneur
Mais je laisse ma douce amie

Dans le veuvage et la douleur
Ah je dois regretter la vie (bis)

Sybille dont jai fait tant bonheur
Garde de briser mon ouvrage
Donne un moment à la douleur
Consacre au plaisir ton bel âge
Quun heureux époux à son tour
Vienne rendre à ma douce amie

Des jours de paix, des nuits damour
Je ne regrette plus la vie (bis)

Je vais vous quitter pour jamais
Adieu plaisirs, joyeuseries
Propos libertins et vin frais
Quavec quelque peine joublie
Mais jai mon passeport demain
Je prend la charrette anodine

Et vais porter mon front serein
Sous la faux de la guillotine (bis)

Quand au milieu de tout Paris
Par ordre de Fouquier Tinville
On me roule à travers les cris
Du peuple étourdi de la ville
Qui croit de sa liberté
Ma mort assure la conquête

Quest ce autre chose en vérité
Que daller perdre encore la tête (bis)

_________________
Pour Dieu et le Roy !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
JulieCathelineau
Chevalier

Féminin
Capricorne Rat
Nombre de messages : 151
Age : 69
Localisation : Vendée Militaire
Affinités politiques : royaliste, légitimiste, contre-révolutionnaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chansons royalistes et/ou contre-révolutionnaires

Message par JulieCathelineau le Dim 25 Juil 2010, 16:54

Monsieur de Charette

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Paroles et musiques (1853) de Paul Féval, l'auteur du fameux roman "le Bossu" .
M. Paul Féval fils a donné l'historique de cette chanson composée par son père , reproduite par plusieurs almanachs lyriques et citée dans le roman "Madame Gil Blas". P. Féval en avait revendiqué la paternité dans une lettre au vicomte O. de Poli.
La chanson a longtemps passé pour un authentique produit de la Chouannerie. Elle est publiée comme telle dans l'Anthologie de Gustave Charpentier. Les royalistes l'ont adoptée et inscrite à leur répertoire. Le 13 mai 1909, elle eut les honneurs de la Chambre; le député de Baudry d'Asson l'entonna du haut de la tribune en réplique à l'Internationale.

(Interprétation : Marcel Nobla, coffret disques 33t "chants et musiques de France", le Reader's digest)


I. {Monsieur d Charette a dit à ceux dAncenis (bis)
« Mes amis, le roy va ramener la fleur de lys »

Prends ton fusil Grégoire
Prends ta gourde pour boire
Prends ta vierge divoire
Nos messieurs sont partis
Pour chasser la perdrix

II. {Monsieur d Charette a dit à ceux dLoroux (bis)
«Mes bijoux, pour mieux tirer mettez-vous à genoux»

Refrain.

V. {Monsieur d Charette a dit à ceux d Montfort (bis)
«Frappez fort, le drapeau blanc défend contre la mort»

Refrain.

IV. {Monsieur d Charette a dit à ceux d Clisson (bis)
«Le canon fait mieux danser que le son du violon»

Refrain.

V. {Monsieur d Charette a dit à ceux de Conflans (bis)
«Mes enfants, ralliez-vous à mon panache blanc»

Refrain.

VI. {Monsieur d Charette a mis sa plume au vent (bis)
«En avant ! on parlera longtemps des vieux Chouans»

Prends ton fusil Grégoire
Prends ta gourde pour boire
Prends ta vierge divoire
Nos messieurs sont partis
Pour délivrer Paris.

_________________
Pour Dieu et le Roy !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
JulieCathelineau
Chevalier

Féminin
Capricorne Rat
Nombre de messages : 151
Age : 69
Localisation : Vendée Militaire
Affinités politiques : royaliste, légitimiste, contre-révolutionnaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chansons royalistes et/ou contre-révolutionnaires

Message par JulieCathelineau le Dim 25 Juil 2010, 17:18

La chasse aux loups

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ce n'est très certainement pas une chanson de 1793 mais bien une des "Chansons de la Fleur de Lys" de Théodore Botrel (musique de René de Buxeuil), parues dans un recueil en 1899 en "Souvenir des Guerres de Vendée". Botrel a raconté comment il s'était décidé à chanter la Chouannerie sur les instances du vicomte de Kerguézec, alors monarchiste militant, qui lui fit les honneurs du banquet de la St-Philippe à Saint-Mandé. Le "barde breton" y interpréta Jean Cottereau, le Mouchoir de Cholet etc.

(Interprétation : enregistrement ancien par Robert Jeantet, album "Théodore Botrel et ses interprètes")


« Guêtres aux pieds, pen-bas en main, *
Où donc vas-tu si bon matin ?
Où donc vas-tu, mon Corentin ?
- Tous nos gâs ont pris rendez-vous
Tihou hou !
Pour aller à la chasse aux loups !
Tihou hou hou hou hou ! »

« Pourquoi donc nas-tu pas aux pieds
Tes lourds sabots de châtaignier,
Mais tes fins et légers souliers ?
- Nous aurons à forcer des Loups
Tihou hou !
Chaussés de bons souliers à clous !
Tihou hou hou hou hou ! »

« Souperez-vous donc dans les Bois
Quà ta boutonnière je vois
Ta vieille cuillère de bois ?
- Après avoir chassé les Loups
Tihou hou !
Nous mangerons la soupe aux choux !
Tihou hou hou hou hou ! »

« Mais pourquoi donc as-tu cousu
Sur ton cœur le Cœur de Jésus,
Mis ton chapelet par dessus ?
- Cest quavant de traquer les Loups
Tihou hou !
Il fait bon se mettre à genoux !
Tihou hou hou hou hou ! »

« Eh quoi ! vas-tu chasser ainsi
Avec le couteau que voici,
Sans emporter ton vieux fusil ?
- Ne sais-tu donc plus que chez nous
Tihou hou !
Cest au couteau quon « sert » les Loups !
Tihou hou hou hou hou ! »

« Adieu donc, mon bon Corentin,
Va tembusquer dans un ravin
Au fond du hallier Vendéen !
- Quand, la nuit, hurleront les Loups
Tihou hou !
Fais ta prière et pense à nous !!!
Tihou hou hou hou hou ! »

(*) ou pennbaz : mot breton, grand bâton de houx avec le bout cerclé de fer, jadis l'arme courante des paysans et des pêcheurs.

_________________
Pour Dieu et le Roy !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
JulieCathelineau
Chevalier

Féminin
Capricorne Rat
Nombre de messages : 151
Age : 69
Localisation : Vendée Militaire
Affinités politiques : royaliste, légitimiste, contre-révolutionnaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chansons royalistes et/ou contre-révolutionnaires

Message par JulieCathelineau le Dim 25 Juil 2010, 17:22

La chasse aux loups

La même chanson sur des images du groupe "les Cœurs de Chouans" :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Pour Dieu et le Roy !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
JulieCathelineau
Chevalier

Féminin
Capricorne Rat
Nombre de messages : 151
Age : 69
Localisation : Vendée Militaire
Affinités politiques : royaliste, légitimiste, contre-révolutionnaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chansons royalistes et/ou contre-révolutionnaires

Message par JulieCathelineau le Dim 25 Juil 2010, 17:48

Un grand classique :

Le mouchoir rouge de Cholet
(désolée pour l’aspect visuel qui n’est pas excellent mais le son est bon)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Paroles et musique de Théodore Botrel (parfois sous titré "1793"). C'est au cours du concert annuel de l'Orphéon local, le 29 avril 1900, que le célèbre barde breton chanta pour la première fois sa composition. La chanson est basée sur un fait réel : le 17 octobre 1793, la grande bataille de Cholet oppose d'un côté d'Elbée, Bonchamps, La Rochejacquelein, Stofflet, de l'autre Beaupuy, Travot, Marceau, Kléber avec les Mayençais.

Henri de la Rochejacquelein porte à son chapeau, sur sa poitrine, et à son côté, trois mouchoirs blancs de Cholet, afin de mieux se faire reconnaître de ses hommes, mouchoirs qui le désignent tout aussi sûrement aux balles républicaines.

C'est cet acte de bravoure que Botrel à voulu immortaliser en l'attribuant, sans doute pour la rime, à Monsieur De Charette.

Un fabricant choletais avisé : Léon Maret, profite du succès extraordinaire de la chanson pour créer le mouchoir rouge de Cholet : le rouge veut symboliser le sang des Vendéens, le blanc, c'est pour perpétuer le souvenir de ces "Blancs", qui tinrent tête si longtemps aux "Bleus".

Léon Maret, industriel de Cholet, a alors l'idée de fabriquer puis d'envoyer au chanteur breton des mouchoirs qui pour la première fois sont tissés rouge sur blanc.
C'est le début d'une fantastique publicité pour l'industrie choletaise, mais aussi pour la ville connue désormais dans toute la France à travers ce symbole. Etoffe écarlate, sang et lin : le soulèvement vendéen et les filatures sont immortalisés par ce "petit mouchoir rouge" que Cholet arborera désormais comme emblème.


(Interprétation : Jack Lantier)


J'avais acheté, pour ta fête,
Trois petits mouchoirs de Cholet,
Rouges comme la cerisette,
Tous les trois, ma mie Annette.
Oh ! qu'ils étaient donc joliets
Les petits mouchoirs de Cholet.

Ils étaient là dans ma poquette
Dans mon vieux mouchoir blanc... si laid !...
Et chaque nuit, la Guerre faite,
Dans les bois, ma mie Annette,
En rêvant à toi, je rêvais
Aux petits mouchoirs de Cholet !

Les a vus, Monsieur de Charette,
Les voulut ; je les lui donnai...
Il en mit un dessus sa tête,
Le plus biau, ma mie Annette ;
C'était le plus fier des plumets
Le petit mouchoir de Cholet !

Fit de l'autre une cordelette
Pour pendre son sabre au poignet ;
Fit du troisième une bouclette
Sur son cœur, ma mie Annette,
... Et tout le jour les Bleus visaient
Le petit mouchoir de Cholet !

Ont visé le cœur de Charette...
... Ont troué... Celui qui t'aimait...
Et je vas mourir, ma pauvrette,
Pour mon Roy, ma mie Annette
Et tu ne recevrais jamais
Tes petits mouchoirs de Cholet !...

Mais, qu'est-ce là, dans ma poquette ?
C'est mon vieux mouchoir blanc... si laid !
Je te le donne pour ta fête,
Plein de sang, ma mie Annette :
Il est si rouge qu'on dirait
Un mouchoir rouge de Cholet.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Pour Dieu et le Roy !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
JulieCathelineau
Chevalier

Féminin
Capricorne Rat
Nombre de messages : 151
Age : 69
Localisation : Vendée Militaire
Affinités politiques : royaliste, légitimiste, contre-révolutionnaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chansons royalistes et/ou contre-révolutionnaires

Message par JulieCathelineau le Dim 25 Juil 2010, 18:41

La parisienne – 1815

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Chanson composée au retour du roi Louis XVIII à Paris après les Cent Jours en 1815 (en partie du moins, peut être date-t-elle de 1814...).
(Interprétation : enregistrement des années 20 ou 30, sur 78 tours, du disque 33t "chants et refrains royalistes" SERP)


De ton peuple fidèle
Louis entends la voix.
Son amour te rappelle
Au trône de ses rois,
Après trois mois d'absence
Et de douleurs
Reviens par ta présence
Sécher nos pleurs.

Refr. : Vivent nos princes,
Vive, vive Louis,
Dans nos provinces
Aussi bien qu'a Paris
On chérit nos princes
Et le bon roi Louis.

Noble fils d'Henri quatre
Faut-il armer nos bras ?
Marchons ! que pour combattre,
Vos lis guident nos pas ;
La foudre dans Lutèce
Sallumera
Et sa mâle jeunesse
Vous vengera.

_________________
Pour Dieu et le Roy !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
JulieCathelineau
Chevalier

Féminin
Capricorne Rat
Nombre de messages : 151
Age : 69
Localisation : Vendée Militaire
Affinités politiques : royaliste, légitimiste, contre-révolutionnaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chansons royalistes et/ou contre-révolutionnaires

Message par JulieCathelineau le Dim 25 Juil 2010, 19:28

Nous n’avons qu’un temps à vivre

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

ou encore "Chœur de ralliement des Chouans en cas de défaite" ; chanson d'époque d'origine inconnue mais vraisemblablement Bretonne (1793 ou 1794 ?)

(Interprétation : sextuor de la cité, cassette "la révolution française en chansons" , le chant du monde 1989)


Refrain :
Nous n'avons qu'un temps à vivre , nous le devons à l'honneur,
c'est son drapeau qu’il faut suivre, pour arriver au vrai bonheur,
pour arriver au vrai bonheur


Dieu nous ordonna de combattre,
pour lui pour son culte et nos rois.
Mourant pour le fils d'Henri IV,
nous obéissons à ses lois (bis)

Que cette morale sublime
pénètre nos cœurs nos esprits,
jamais de paix avec le crime,
il faut l'écraser à tous prix (bis)

Cette mort dont on nous menace
sera le terme de nos maux,
quand nous verrons Dieu face à face.
sa main bénira nos travaux (bis)

Les Bretons montreront l'exemple
de ce dévouement généreux,
que l'univers qui les contemple
en l'admirant dise un jour d'eux (bis)

_________________
Pour Dieu et le Roy !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
JulieCathelineau
Chevalier

Féminin
Capricorne Rat
Nombre de messages : 151
Age : 69
Localisation : Vendée Militaire
Affinités politiques : royaliste, légitimiste, contre-révolutionnaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chansons royalistes et/ou contre-révolutionnaires

Message par Henry le Mer 28 Juil 2010, 15:58

Merci pour le texte, c'est bien de l'avoir avec la vidéo.
avatar
Henry
Baron

Masculin
Gémeaux Serpent
Nombre de messages : 520
Age : 53
Localisation : Velay
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chansons royalistes et/ou contre-révolutionnaires

Message par JulieCathelineau le Mer 28 Juil 2010, 16:13

Je suis heureuse que cela vous aie plu. Very Happy

_________________
Pour Dieu et le Roy !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
JulieCathelineau
Chevalier

Féminin
Capricorne Rat
Nombre de messages : 151
Age : 69
Localisation : Vendée Militaire
Affinités politiques : royaliste, légitimiste, contre-révolutionnaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chansons royalistes et/ou contre-révolutionnaires

Message par Henry le Mer 28 Juil 2010, 16:45

Surtout que cette semaine j'ai eu comme cadeau par mon oncle "Contes du Lit-clos" de Botrel, des chansons à réciter.

avatar
Henry
Baron

Masculin
Gémeaux Serpent
Nombre de messages : 520
Age : 53
Localisation : Velay
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chansons royalistes et/ou contre-révolutionnaires

Message par Ordre naturel le Dim 12 Déc 2010, 03:33

Très jolie. Wink
avatar
Ordre naturel
Vicomte

Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 1079
Age : 102
Affinités politiques : Legitimiste/ Conservateur/ Traditionaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chansons royalistes et/ou contre-révolutionnaires

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum