LE PROVIDENTIALISME ATTAQUE...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LE PROVIDENTIALISME ATTAQUE...

Message par lulo le Jeu 02 Juin 2011, 18:07

Cela a commencé ici:

http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-nostalgie-meme-le-providentialisme-n-est-plus-ce-qu-il-etait-a-l-attention-de-nos-amis-du-cercle-75098058-comments.html#anchorComment

Et ce fut une belle occasion d'esquisser un mouvement d'opinion:

http://royalartillerie.blogspot.com/2011/06/fontevrault-baudricourt.html

Procédons rationnellement, à chacun son tour!

A l'instar de beaucoup de légitimistes, et de nos amis lorrains, j'ai maintes fois insisté sur le danger du providentialisme. Pour un catholique, c'est une attitude séduisante en apparence, car il est nécessaire de tout rapporter à Dieu. Mais cela doit être fait selon l'ordre voulu par Dieu, par le surnaturel ET le naturel: comment faire la volonté de Dieu si on la dénie?

Or, le providentialisme n'est rien moins que la négation même de l'ordre naturel. Nous nous réjouissons avec M. Texier du fait que " la contradiction fait plus avancer que le consensus" (sic!!!), et qu'il développe un peu une doctrine bien floue et ambigüe; nous ne sommes d'ailleurs pas déçus de ces développements!!!

"Il nous faut prier agir comme si tout dépendait de Dieu et agir comme si tout dépendait de l’homme (Saint Ignace de Loyola, Lyautey). Prenons bien garde qu’en refusant toute demande adressée à Dieu, ce soit la Providence que l’on décribilise."

Là où St Ignace dit "COMME SI", la Charte comprend "PARCE QUE". Il en résulte que l'ordre naturel et son moyen de connaissance, la raison, sont niés:

"La véritable intelligence c’est la foi illuminée par le Saint-Esprit."

Voilà un chef-d'oeuvre d'ambiguïté, et pas bien catholique...

D'abord, la foi "n'est pas un sentiment (NDL: sauf pour les modernistes) mais la réception consciente et volontaire de la Révélation divine", comme le dit l'abbé Gaudron (Catéchisme catholique de la crise dans l'Eglise, p.23)
Or, ce n'est pas ce qui est dit par la Charte, qui nous amène vers la foi-confiance de Luther, avec un arrière-goût de jansénisme et de quiétisme...

Que signifie cette "illumination" du Saint-Esprit, alors que la Foi est déjà un don du Saint-Esprit, et qu'elle suppose l'intelligence???
Cette formule d'une ambiguïté extrême méritera une explication... qui soit conforme à la théologie catholique la plus sûre, et sans ce relent d'illuminisme protestant, voire gnostique.

De plus, la Foi ne remplace pas la raison, elle la couronne dans la connaissance de l'ordre naturel. Dire le contraire, c'est affirmer une forme de fidéisme, hérésie condamnée par Pie IX et le premier concile du Vatican!
Le providentialisme bouleverse donc l'ordre divin, en niant l'ordre naturel, POURTANT VOULU PAR DIEU, et en donnant une place excessive à la Foi, une place que Dieu Lui-même n'a pas voulu lui donner.

Mais, nous dira-t-on, ne s'agit-il pas d'opinions théologiques propres aux légitimistes? Pas si l'on s'en tient simplement à quelques sources traditionnelles:

Sur l'ordre politique, Mgr de Ségur a rappelé une vérité fondamentale niée par le providentialisme:

"Tout droit véritable est donc un droit divin, une communication du droit de Dieu. En matière de souveraineté, cette communication, pour être réelle, n’a nullement besoin d’être surnaturelle ni miraculeuse : il n’est pas nécessaire que le bon Dieu apparaisse en personne ou envoie un Ange pour dire à un peuple : « Voici le Souverain que je te donne ; voici la race royale qui te gouvernera. » Non, ce n’est pas ainsi que Dieu mène les sociétés et choisit les dépositaires de ses droits. Pour communiquer ses droits souverains sur tel ou tel peuple, le bon Dieu se sert de faits humains, parfaitement suffisants pour établir le droit divin : la naissance, par exemple, et le droit de succession..."

http://www.viveleroy.fr/Le-droit-divin-selon-Monseigneur,35

Et d'une manière générale, la négation de la nature n'a jamais fait fructifier la grâce, au contraire :

Le surnaturel pour être authentique doit, en effet, s’incarner dans les vertus naturelles. Un surnaturel qui prétendrait exclure le naturel ne serait qu’une monstruosité orgueilleuse et au lieu de perpétuer le mystère de l’Incarnation le singerait, nous laissant ainsi sa signature satanique. Ainsi le démon, incapable de par son état de réprouvé de pénétrer dans le Royaume de la grâce, tente-t-il de réduire la nature à n’être que l’ombre d’elle-même et pousse-t-il l’homme à n’agir que selon les attraits de ses sens et non sous la férule des vertus. Aussi, ne trouvant plus un terrain de vertus pour y enfoncer ses racines, le surnaturel ne s’inscrit plus profondément dans l’homme. Il se transforme alors en une pâle contre-façon externe qui tourne au piétisme, au mysticisme ou au providentialisme dans lesquels l’émotion religieuse a la part belle avec son cortège de visions, d’impressions et de piété mièvre.

http://www.sspxseminary.org/publications/rectors-letters-separator/rectors-letter-french/323.html

La Charte croit s'en tirer en prétendant que "Dieu qui a plus d’importance que les Lois fondamentales du royaume d’origine toute humaine. "

Allez dire cela à Sainte Jeanne d'Arc! Dieu ne l'a pas envoyée pour "désigner son Elu" mais simplement pour confirmer celui que les Lois fondamentales désignaient clairement et visiblement. Ce faisant, il a donné à l'institution monarchique française la caution la plus éminente, unique dans l'Histoire. Non, décidément, le surnaturel n'annule pas la nature, il la soutient et l'élève.

"Prenons bien garde qu’en refusant toute demande adressée à Dieu, ce soit la Providence que l’on décribilise."

Les "amis" de la Charte agnostiques, athées, gnostiques et néo-païens apprécieront au moins autant que nous! Je ne crois pas, du reste, qu'on puisse accuser les légitimistes de mettre Dieu en poche, quelles que soient les circonstances. Nous respectons pleinement la Providence, en cherchant en toutes choses la volonté de Dieu, avec les moyens et les méthodes qu'Il lui a plu de mettre à la disposition des hommes.

"Nous prions donc le Saint Esprit d’illuminer notre existence terrestre en guidant tous nos choix . Pourquoi éliminerions nous de Ses bienfaits et de Ses lumières la question de savoir qui doit être le Lieutenant de Dieu en terre de France ? "

Prier est une condition indispensable à la Restauration. Mais la perversité, et l'habileté, du providentialisme est de prétendre, dans le fond, derrière de belles et pieuses formules, qu'on ne peut pas connaître la volonté de Dieu dans l'ordre temporel. C'est une forme subtile d'agnosticisme, fidèle corollaire du fidéisme.

"Nous n’exigeons rien , nous n’annonçons rien, nous pensons simplement que Dieu est libre quand au choix du Gouvernement de la France monarchique … Nous ne disons pas qu’il éliminera l’aîné connu des Bourbons , nous disons que s’il le veut , il le peut , Nous n’avons pas non plus l’outrecuidance de le lui interdire par avance . "

Donc Dieu pourrait se contredire? La question est intéressante, et l'abbé de Cacqueray y répond fort bien:

"Dieu peut tout et l’on doit confirmer qu’il n’existe absolument aucune restriction à apporter à cette proposition. A chaque fois qu’il nous apparaît donc que Dieu « ne peut pas quelque chose » c’est en réalité que nous sommes en train d’envisager - que nous en ayons conscience on non, cela ne change rien à l’affaire - quelque chose qui, en réalité, n’a pas la qualité de « possible » parce qu’il est contradictoire. Et par contradictoire, nous entendons l’attribution, à la fois et sous le même rapport, de l’être et du non-être à un objet identique. « Quant aux termes qui impliquent contradiction, ils ne sont pas compris dans la toute-puissance divine, parce qu’ils ne comprennent point la qualité de possibles » Q. 25 a.3

Si Dieu ne peut donc pas réaliser l’impossible, ce n’est pas que sa puissance soit limitée, c’est que l’impossible de soi n’est pas susceptible d’exister, qu’il n’est pas réalisable : « C’est ce que Ockam et Descartes n’ont pas compris, lorsqu’ils ont prétendu que la liberté divine et la toute-puissance ne seraient pas infinies, si elles étaient incapables de faire un cercle carré. Il s’ensuivrait que la réalité du principe de contradiction et de toute essence dépendrait de la liberté divine ; mais alors la liberté divine elle-même s’évanouirait car elle n’aurait aucun fondement : Dieu ne serait pas nécessairement l’Etre, le Bien, l’intelligence, ni par suite la liberté. Il serait libre d’être libre’…’, libre d’être ou de ne pas être. Ce libertisme absolu, destruction de toute vérité et de tout être, est l’absurdité même, il conduit au nihilisme radical. » Garrigou-Lagrange dans : « Dieu, son existence et sa nature ». Saint Thomas a donné sa conclusion concernant une telle opinion : « Soutenir que la justice dépend simplement de la volonté de Dieu, c’est dire que la volonté divine n’est pas dirigée par la sagesse et c’est un blasphème ». De Veritate, q.23, a.6."

http://www.laportelatine.org/district/france/bo/3relMonoCacq090914/Cacqueray090914deux.php

Postulant l'impossibilité de parvenir à la vérité dans l'ordre temporel, à cause de son fidéisme, le providentialisme aboutit logiquement à l'excès inverse, c'est-à-dire au naturalisme: dans l'ordre politique, il n'y a plus que des opinions relatives à chaque individu:

"Nous commencerions en effet à voir des "signes précurseurs" si tous les royalistes vivaient leur militantisme en chrétiens et renoncaient à condamner les royalistes servant un autre prince ou principe que le leur."

Dès lors, la charité est indépendante de la vérité: elle consiste simplement à reconnaître, au moins en actes, que personne n'a raison:

"Il n'est pas sur que nous en soyons là et pourtant le "Notre Père" ne nous commande t'il pas de pardonner les offenses à ceux qui nous ont offensés?"

Cette grave erreur contamine donc nécessairement l'ordre théologique: n'est-il pas frappant de voir que JAMAIS la Charte ne parle du Règne social de NSJC, et de ses modalités pratiques, ne le défend aucunement? Comment s'expliquer que ses thèses ne soient JAMAIS appuyées par sur les écrits des théologiens ?

La Charte de Fontevrault a eu un certain temps de réaction, d'ailleurs souligné par l'ami Kardaillac: l'article de nos amis lorrains a été publié en octobre dernier... Donc, rendez-vous à Noël pour la "réfutation" de ce post!

Ce qu'aucun n'a vu, en revanche, c'est que cet argumentaire contre le providentialisme se trouvait déjà ici:

http://www.viveleroy.fr/Deux-pieges-en-temps-de-crise,17

... depuis trois ans...!!! Aurait-on eu besoin d'un coup de communication?

Du reste, on reconnaît l'arbre à ses fruits, et l'exemple qui suis, et dont j'ai déjà parlé, est assez édifiant.

Le 26 juillet 2010, la Charte faisait charitablement la publicité d'un livre écrit par un néo-païen sur un autre néo-païen:

http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-19081990-54473964.html

"Les Éditions Pardès sont le principal éditeur en France du théoricien traditionaliste Julius Evola à l'introduction duquel elles contribuèrent dans ce pays." Ca commence bien...

http://fr.metapedia.org/wiki/%C3%89ditions_Pard%C3%A8s

Evola étant bien entendu un excellent catholique, tout dévoué au service de la Providence...

http://www.viveleroy.fr/Julius-EVOLA-heraut-de-la,59

... exactement comme le fameux Saint-Loup, décrit par Geoffroy Daubuis (La Nouvelle Droite, ses pompes et ses oeuvres, p.13) comme prônant "une philosophie païenne (le bonheur en ce monde), naturaliste (l'homme n'a pas à se reconnaître pécheur, ni à demander la grâce de Dieu) et explicitement antichrétienne."

Il en faut en conclure que la Charte de Fontevrault n'a aucun scrupule à faire de la publicité pour de la littérature et des éditeurs anti-chrétiens, à inviter et à monter des manifestations avec des auteurs néo-païens et néo-droitiers.

"Ce forum des mouvements royalistes et des mouvements amis est ouvert à tous, sans distinction de prince ou de principe servi, et ce, sans aucune exclusions ni exclusive exactement comme le fait l'AROM."

Dont acte!

Le providentialisme est une maladie de l'esprit, née de la paresse et du désespoir, souvent en lien avec des calamités personnelles.
C'est un péril spirituel de tous les temps (on le trouve dans beaucoup d'hérésies anciennes), mais qui s'accommode fort bien de la Modernité, car il ne se fonde que sur la sensibilité, l'émotion, et absolument pas sur la raison.
Son agnosticisme temporel aboutit nécessairement à l'oecuménisme, et donc à la participation à toute sorte de société de pensée, selon les mêmes arguments et modalités que ceux des conciliaires: la Charte n'est que la transposition d'Assise dans le royalisme, au plus grand profit de ce qu'elle prétend combattre.
Les Modernes en sont d'ailleurs si bien conscients, qu'ils encouragent ce précieux auxiliaire...

Au coeur de ses errements et de ses compromissions, le providentialisme semble dire à Dieu : " Que Votre volonté soit faite ... malgré nous."

A bientôt pour la suite!

_________________
"Partout où je passe, je fais un triomphe, je remue les foules!" La Métamorphose des Cloportes

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PROVIDENTIALISME ATTAQUE...

Message par Mavendorf le Sam 04 Juin 2011, 08:59

Merci beaucoup Lulo, pour ce développement très complet et détaillé sur le forum du trône et de l'autel, visant à apporter la réplique aux nombreux dissidents du Royaume de France, et de ses lois fondamentales.

Royalistes libéraux et Providentialistes s'associent dans le but de faire "front" (républicain), afin de nuire aux défenseurs de la légitimité. La recette n'est pas nouvelle, puisqu'elle date de 1789. Voilà bien des gens qui tournent le dos à leur roi, comme d'autres l'ont fait avant eux jadis à l'époque de Louis XVI. La motivation est toujours la même : créer quelque chose de nouveau, prendre une feuille blanche et puis établir une doctrine, rédiger un programme (politique), on remplace progressivement un mot par un autre, un symbole pour un autre.... C'est la politique de la table rase du passé, bref, on se targue de pouvoir réinventer la France à partir de sa petite personne, c'est d'une incroyable prétention !

Cependant, pouvons nous sérieusement parler « d’attaque » au vue de la pauvreté de l'argumentaire avancé par ces frondeurs ? « Réveil tardif » serait en effet plus approprié pour définir l’attitude de ces adeptes de l’oecuménisme qui viennent de découvrir un article publié en octobre 2010... Nous pouvons à travers cet exemple irréfutable, mesurer de l'efficacité de nos contradicteurs dans le cas d'une attaque étrangère et militaire armée !!

Précisons que le Cercle de Lorraine n'a jamais jugé utile sur son site et dans ses articles portant sur la doctrine légitimiste, de prendre pour cible une organisation, association (ou un site internet royaliste), en la nommant. Ce n'est pas nécessaire lorsqu'il s'agit de démontrer les erreurs des courants de pensées opposés à la Monarchie traditionnelle Française. Les intéressés finissent par se reconnaître tout seul, tant l’ordre naturel (Voulu par Dieu) leur est insupportable. Mettons cette réaction « providentialiste, libérale et oecuménique » sur le compte d'un « manque d'idées » de nos « royalistes » révolutionnaires, il faut bien combler ses journées et les espaces vides internétiques, il faut trouver de quoi se mettre sous la dent et publier "une note" à n'importe quel prix !!

Les mises en garde de lulo sur le providentialisme sont très importantes et méritent grandement d'être connues et reconnues des étudiants Légitimistes : fidéisme, jansénisme, quiétisme, « illuminisme protestant », agnosticisme... ! Publicité pour de la littérature néo-paiënne et gnostique... ! Le dossier est très lourd pour cette « tendance », pour ce courant de pensée ennemi de la loi naturelle.

La perle..., la cerise sur le gâteau reste tout de même le commentaire de Catonéo (Kardaillac) à la suite de son article intitulé : "La Charge contre la Charte". (Déjà le titre donné est vraiment exagéré au vue de la ligne de conduite tenue par le Cercle de Lorraine et rappelé ci-dessus. C'est donner une importance à cette structure providentialiste qu'elle n'a pas au vue de sa faible audience et des statistiques révélées dernièrement par son Webmaster).

Citons à présent si vous le voulez bien pour nous divertir un peu, ce passage amusant :

http://royalartillerie.blogspot.com/2011/06/fontevrault-baudricourt.html

Pirée a ditJ'entends d'ici les républicains ricaner.

Catoneo a ditLa Querelle pourrit tout.

Oui chers amis, pour une fois Catonéo (Kardaillac) a parfaitement raison, la querelle pourrit tout ! Sauf... qu'il se lamente sur un problème dont il est la cause principale et directe, ainsi que ses semblables. Il n'appartient qu'à eux de mettre fin à ce qu'ils appellent « la querelle » en reconnaissant le roi. L'unité pour la France que Catonéo « semble » tant regretter se fait autour du roi désigné par les lois fondamentales du royaume de France. C'est ce qui fait toute la force du royalisme français, c'est la base... Ne cessons jamais de le rappeler aux débutants et aux frondeurs.



_________________
"Si j'avance, suivez moi; si je meurs, vengez moi; si je recule, tuez-moi" Henri de La Rochejaquelein
avatar
Mavendorf
Baron

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 390
Age : 44
Localisation : Royaume de France
Affinités politiques : Royaliste Légitimiste

http://beaudricourt.hautetfort.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PROVIDENTIALISME ATTAQUE...

Message par Henry le Sam 04 Juin 2011, 14:41

La Providence vient de Dieu non de l'esprit de l'homme.

Un agnostique peut t'il parler et se servir de Dieu? Se servir du blason du Seigneur et Roy des rois Jhésus? La discipline de fer a commencé par celle du sceptre du roseau, et de la vie cachée dans l'obéissance.

La Querelle est une couverture de critique que l'on tire a soi;c'est de la démagogie

Imitation
1ère règle de fer
Cha I §1
Celui qui me suit ne marche pas dans les ténèbres.

Néocatholique peut méditer sur la guerre des trois Henri.

Ne me vendez pas de la législastion royale et catholique quand vous n'en avez pas un échantillon sur vous.

Pirée, ce n'est pas les républicains qui ricanent, mais vous devant votre miroir providentialiste. Le Prince de la démagogie aura toujours des pommes de l'arbre d'Eden pour ses serviteurs!!!

avatar
Henry
Baron

Masculin
Gémeaux Serpent
Nombre de messages : 520
Age : 51
Localisation : Velay
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PROVIDENTIALISME ATTAQUE...

Message par lulo le Dim 05 Juin 2011, 11:48

Cher Mavendorf,

Ne me remerciez pas, c'est bien naturel!

Comme vous le soulignez, les ennemis de la Légitimité, politique et/ou religieuse, arrivent toujours à s'entendre: leur individualisme forcené les conduit à ces fronts aussi éphémères qu'artificiels, car relevant uniquement d'une action négative.
On peut tout de même dire qu'il s'agit d'une attaque, dans la mesure où de la pique "fontevriste" initiale, quelques tambours (naturellement, aussi creux que sonores...) se sont mis en branle.

Le fait qu'elle intervienne sur un argumentaire connu depuis longtemps prouve deux choses:

-que nos contradicteurs découvrent nos textes trois ans après leur publication, ne les lisent pas et, par conséquent, jugent nos principes sans les connaître... ce que nous avions déjà!

-qu'ils sont prêts à tirer parti de la moindre occasion pour créer une opinion hostile au légitimisme, il faut des évènements faciles à monter en épingle, par un appel habile aux bons sentiments: Voltaire n'a pas fait autre chose avec Calas et le chevalier de la Barre, pour "écraser l'Infâme"... La Légitimité est la mauvaise conscience de ceux que vous appelez justement des prétentieux, partisans d'une pseudo-monarchie de faillite, qui n'est que le viatique de la Révolution, comme on l'a vu maintes fois, et comme vous le rappelez opportunément.

Vous rappelez opportunément que c'est l'ensemble du providentialisme qui est visé par nos arguments. Nous ne cherchons pas à nous "payer" le sieur Texier en particulier, mais à montrer le vrai visage d'une attitude aussi séduisante que subversive pour les catholiques, partagée par certains individus, souvent en butte à de douloureux problèmes personnels, qui restent généralement tout seuls dans leur coin à attendre le Prince et le Pape charmant, à abreuver leur prochain de prophéties grotesques voire condamnées par l'Eglise, et à voter le Pen, puisque de toute façon tout est perdu, seul Dieu peut quelque chose, il nous faudrait une nouvelle Jeanne d'Arc, etc, etc...
La partie visible de l'iceberg est (sur)représentée sur Internet par trois personnes (il paraît que trois canoës forment une flotte...), qui maintiennent par un travail acharné, opportunément soutenu par les chercheurs de clientèle, un semblant de vie dans une impasse religieuse et politique.

Nous connaissons par coeur l'argument "imparable" du "vous faites le jeu de la République", qui était déjà asséné à nos prédécesseurs par le marquis de Roux, dans les années 1930... Or, dépassons un peu la gratuité des formules commodes, et examinons les faits:

-Dans l'entre-deux-guerres, qui faisait le jeu de la République? Ceux qui donnaient les premières assises scientifiques contemporaines à la Légitimité, ou ces curieux "royalistes" antiparlementaires qui faisaient élire des députés?
-Sous la Vème, qui faisait le jeu de la République? Ceux qui s'abstenaient du suffrage universel, ou ceux qui ont fait voter De Gaulle en 1958, Tixier-Vignancourt en 1965, Le Pen en 1974 et Mitterrand en 1981?
-Depuis 25 ans, qui fait le jeu de la République? Les légitimistes, qui dénoncent en paroles et en actes ses pièges les plus proches, ou bien ces "royalistes" irréductiblement fidèles aux expédients foireux, et perméables à toutes les influences délétères?

En résumé, qui favorise la République? CEUX QUI LUTTENT CONTRE SES PRINCIPES OU CEUX QUI LES PARTAGENT, EN THEORIE ET EN PRATIQUE? Les bavards à l'injure facile feraient bien d'ouvrir les livres...



Cher Henry,

Merci de dénoncer l'imposture de l'agnosticisme: c'est bien pratique de prétendre qu'on ne peut atteindre la vérité, puisque, finalement, cela permet de donner son opinion sur n'importe quoi sans avoir la moindre compétence pour parler: le Nombril est encore plus infaillible que ne l'est le pape!

En quelques mots, vous avez parfaitement défini la prétendue Querelle, qui n'est que le refus du réel, et une tentative de donner mauvaise conscience aux esprits réalistes, rétifs à l'oecuménisme de société de pensée. Votre formule: "Ne me vendez pas de la législastion royale et catholique quand vous n'en avez pas un échantillon sur vous." est excellente : le sieur Kardaillac, qui nous reproche notre soi-disant "manque d'humour", sera aussi enchanté que nous, c'est certain!

Avant de revenir sur quelques points de la bavure de Royal-Artillerie, je tiens à remercier également les amis qui m'ont envoyé leurs compliments et exprimé leur soutien!

_________________
"Partout où je passe, je fais un triomphe, je remue les foules!" La Métamorphose des Cloportes

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PROVIDENTIALISME ATTAQUE...

Message par lulo le Dim 05 Juin 2011, 11:49

Kardaillac cherche donc à transformer l'essai. Du fond de sa loge, et grâce à ses perceptions immatérielles, notre bon prince des nuées a vu là l'occasion rêvée de faire tourner la société de pensée, qui ralentissait un peu ces temps-ci, en dénonçant les vilains légitimistes, qui s'attaquent aux gentils oecuméniques, et ce faisant favorisent la République... du moins mieux que ceux qui partagent ses armes et sa philosophie!

Il faut dire que nous sommes parfaits pour apporter la contradiction, et resserrer les liens artificiels de la fraternité:

http://www.viveleroy.fr/Groupes-reducteurs-et-noyaux,85

Il n'est donc pas étonnant donc que l'on vienne nous chercher une querelle dont nous pouvons remonter la chronologie:

http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-nostalgie-meme-le-providentialisme-n-est-plus-ce-qu-il-etait-a-l-attention-de-nos-amis-du-cercle-75098058-comments.html#anchorComment

-Le 29 mai, la Charte de Fontevraut découvre une attaque qui n'est même pas dirigée contre elle, dans un article vieux de 8 mois, reprenant un argumentaire publié il y a trois ans...

-Le lendemain, Kardaillac conseille de maintenir autour de la Légitimité la conspiration du silence, caractéristique des Modernes, et dont parlait déjà St Pie X dans sa Lettre sur le Sillon en 1910.

-Mais deux jours plus tard, en parfaite cohérence avec ce qui précède, il se ravise et décide de mettre son grain de sel dans une polémique qui ne le concerne pas, en pondant un article sur cette Affaire primordiale, bientôt appelée à soutenir l'Opinion royaliste.

Ainsi, les méchants légitimistes ont mené une attaque odieuse envers une gentille personne, pourtant "notoirement en empathie avec le légitimisme !" (sic), "le légitimisme" se résumant bien sûr à la personne du sieur de Villèle, au parcours (trop) bien connu, candidat Alliance Royale et propagateur de ses idées libérales, avec un quarteron d'amis, dans sa feuille... Le Lien légitimiste, dont nous avons autrefois prouvé son égale tendance à la calomnie et à la mémoire sélective.

Les méchants reprochent donc au providentialisme ses opinions, alors que pour Royal Artilllerie, "Rien à dire, sauf que la démarche fut provoquée jadis par la Querelle dynastique entre les trois branches de Bourbon revendiquées, connues sous les noms de légitimistes, orléanistes et survivantistes (Cril17 et naundorffistes)."
Rien à dire, oui, justement, et notre ami Henry a bien remis les choses en place!
L'historiographie du providentialisme ne vaut guère mieux, car elle néglige le fait que le providentialisme est, à plus d'un titre, une conséquence de la Révolution, et que, dès l'Empire, on vit apparaître une nuée de Louis XVII... Interrogez les survivantistes, ils connaissent cela par coeur!

Mais qu'importent les faits, puisque que la première conséquence est forcément: "La crispation des royalistes sur leurs convictions", sur leurs opinions, donc...

"D'où l'idée de surmonter la Querelle pour réunir les bonnes volontés à propager l'idée du roi sans définir le prince, sous la condition première de croire en Dieu et de s'en remettre à lui. Un agnostique n'en peut être.
Pas de quoi incendier le Palais-Bourbon !"

Le providentialisme ne surmonte pas la Querelle, il l'alimente par l'absurde... et par une négation de l'ordre divin qu'il partage, dans le fond, avec l'agnosticisme: ils sont faits pour s'entendre, puisque leurs principes se rejoignent.
Quant au danger réel du providentialisme pour la République, la formule a le double mérite de l'humour et de la sincérité...!

"Cependant la première manifestation oecuménique publique, la Biennale Blanche de 2009, fut un succès, et l'on en prédit un meilleur encore pour l'édition 2011, après le retrait des assises du royalisme."

Le malheur des uns fait le bonheur des autres, et tant que la société de pensée reste intacte, elle peut toujours tourner!

"On voit bien ce qui gêne les Ultras de Lorraine : il n'y a pas à choisir, il n'y a qu'un prince, révélé par les lois fondamentales du royaume disparu. Choisir c'est trahir. La posture est défendable"

Effectivement, choisir, c'est bouleverser l'institution: les Lois fondamentales assurent la pérennité du bien commun, précisément parce qu'elles mettent l'autorité à l'abri du caprice et de l'arbitraire. Le principe est effectivement défendable, au vu d'une expérience millénaire et d'une caution divine!

"Ca pue la poix chez Baudricourt. Les exégètes peuvent courir à leur blogue Beaudricourt.Hautetfort.com, ils y liront que Le providentialisme est vraiment un mal social terrible, on voit rarement des providentialistes dans un groupe de travail si ce n’est pour proclamer un défaitisme perturbateur. On demande des noms. Qui est venu au Cercle des Ultras'actifs réciter l'Ecclesiaste ? Après quelques gracieusetés comme défaitisme, superstition, orgueil démesuré (sic), nous apprenons qu'ils ont le téléphone. Le "Bon Dieu" leur parle et leur demande... comme à Jeanne d'Arc bien sûr !"

Nous sommes rassurés de retrouver le chapelet d'injures et de sarcasmes auquel nous sommes bien habitués, à défaut d'un argumentaire bien fondé, et qu'on retrouve bizarrement toujours au même endroit, c'est-à-dire au moment où le sujet abordé nécessiterait précisément un raisonnement rationnel et solidement fondé. Mais encore faut-il en avoir la capacité, et vider ses poubelles est autrement plus commode!

Torquemada, Inquisiteurs... nous entendons cela depuis le XVIII°siècle, et toujours des mêmes! En suivant leur prétendue loi immuable du progrès humain, les Modernes en viendront bientôt à prétendre que nous voulons rétablir les droits féodaux et la dîme, comme en 1815..., puis nous traiterons poliment, dans l'ordre:
-de jésuites, comme en 1830...
-de suppôts de la réaction, comme en 1850...
-de calotins, comme en 1880...
C'est beau d'être en phase avec son temps...!

Kardaillac veut des noms de providentialistes cossards? Qu'il s'extraie de son fauteuil, prenne un peu l'air pour une fois, et vienne (au moins) aux sorties de messes!
Quant à dauber Sainte Jeanne d'Arc, on ferait mieux d'observer un peu de retenue et de décence, après s'être vanté de perceptions immatérielles pas franchement catholiques...

"Il y a eu des disputes sur Royal-Artillerie avec les Torquemada de pacotille qui ne supportaient pas notre liberté de ton mais surtout de pensée. Se soumettre à leur loi, l'apprendre par cœur, ne pas penser par soi-même (péché d'autonomie), accepter mot à mot la Révélation qu'ils produisent eux-mêmes, un peu dans le style des Témoins de Jéhovah, telle est la Règle de Fer (blanc). Il est inutile de débattre avec eux tant ils sont formatés rigides"

La liberté de pensée est une absurdité en soi, car l'intelligence est faite pour se soumettre à son objet (c'est la définition théologique de la vérité), et n'a pas la capacité de le créer! Penser "par soi-même" revient donc à tout envisager avec ses seules capacités, qui forcément ne sont pas limitées le moins du monde... Dehors, l'expérience, la recherche, les faits: un joli style et beaucoup d'habileté suffiront: bienvenue chez Machiavel:

http://www.viveleroy.fr/Autorite-et-Pouvoir-chez-les,109#outil_sommaire_7

Car l'agnostique, qui ne sait rien pour mieux parler de tout, commence par refuser la métaphysique (comme on me l'a fait remarquer, en cela, Kardaillac est bien dans la suite de Maurras) et le reste suit logiquement: la pensée est pervertie de relativisme, de naturalisme et de libéralisme.
Puisqu'il n'y a plus de vérité, il n'y a plus que des opinions particulières, relatives à chacun, et ceux qui parlent de vérité ne sont que des oppresseurs, et leurs victimes, des martyrs de la liberté de pensée. Les légitimistes sont à fuir comme la peste, car on ne peut pas "débattre" avec ceux qui refusent le principe des sociétés de pensée.
Or, c'est exactement la philosophie de la Révolution, et par suite, de la République, que défend Royal-Artillerie. Il faut être perdu de libéralisme pour ne pas s'en rendre compte, tomber encore dans ces pièges grossiers, et voir chez nous les complices objectifs du Système...

"mais on peut dire et nous ne nous en privons pas, que leur existence même est le plus parfait remède au retour du roi par quelque voie qu'il accède, au choix ou non de la Providence."

Pardi! Il est vrai que, du moins nous essayons d'être le plus parfait remède au retour... de la monarchie constitutionnelle dont rêve le royalisme libéral, uniquement soucieux de pérenniser la Révolution et leurs principes communs. Kardaillac nous flatte vraiment en nous reconnaissant ce rôle que nous ne pensons pas encore avoir: c'est donc que nous ne sommes donc pas aussi insignifiants qu'on se plaît à le (faire) croire...?

"Sait-on qu'ils entendent en remontrer au pape et au prince s'ils "dévient" ?"

Ah, la désobéissance, l'argument suprême! L'épouvantail des honnêtes gens! Le légalisme est bien le corollaire de la modernité: il faut suivre l'autorité légitime n'importe où, quoi qu'elle fasse, quoi qu'elle dise... L'esprit de Maurice Papon, en somme.
Or, la tradition monarchique, comme l'enseignement de l'Eglise, rappelle que toute autorité, spirituelle comme temporelle, n'est établie par Dieu que pour faire grandir les hommes, en les soumettant à Sa loi, comme elles-mêmes doivent Lui être soumise. Ce n'est pas l'autorité qui crée la Loi... sauf pour l'agnosticisme, qui par définition, est incapable de comprendre les notions de transcendance et d'hétéronomie: en effet, pour en arriver là, il faudrait étudier...

"Et si d'aventure le Christ de là-haut leur donnait tort, ils passeraient alors à faire battre entre eux les trois principes de la Trinité ; c'est leur job de semer la discorde."

Au vu des résultats obtenus, et selon le précepte évangélique bien connu (on reconnaît l'arbre à ses fruits), la Providence semble bien bénir nos oeuvres: malgré bien des difficultés, notre fête du 28 mai dernier a été un joli succès. D'ailleurs, ce n'est peut-être pas un hasard si cette attaque nous vient LE LENDEMAIN de la fête légitimiste du Lyonnais et de la Bourgogne. Pour ma part, j'ai participé activement à sa préparation, c'est une des raisons de ma longue absence loin de ce forum.

Voici le témoignage d'un participant, le frère Maximilien-Marie, que je salue respectueusement au passage :

http://leblogdumesnil.unblog.fr/2011/05/30/2011-45-ou-a-propos-de-sainte-jeanne-darc-et-de-sa-protection-sur-la-france-il-est-question-de-legitimite-dynastique/#comments

Ce succès n'est pas illusoire, avec environ 200 entrées, ce qui n'est pas mal pour une toute première fois. D'ailleurs, il s'agit d'entrées réelles, réservées à l'avance pour la plupart, et non pas un de ces artifices en faveur chez les affolés du nombre, qui manipulent l'arithmétique, à grand coups de comptage d'amis virtuels et de badauds, pour se tromper eux-mêmes, encore plus qu'ils ne trompent les autres.

Cette fête a permis de prouver, s'il en était besoin, que C'EST LA VÉRITÉ QUI FAIT L'UNITÉ, authentique et durable. L'organisation n'a reposé que sur des légitimistes, qui n'ont eu aucun besoin de faire de l'oecuménisme, en mettant la vérité en poche, pour faire venir du monde.
Au contraire, le public est venu pour entendre des orateurs sérieux, et les gens qui m'ont parlé n'ont pas manqué de souligner leur satisfaction de se voir entourés par d'aussi nombreuses personnes partageant EXACTEMENT les mêmes convictions.
En cela, c'est vrai, nous sommes les destructeurs de l'unité illusoire des sociétés de pensée, et la terreur des princes des nuées, qui, malgré leurs rodomontades, ont bien du mal à cacher leur désappointement et la vacuité totale de leurs théories.

Du reste, la présence à cette fête de membres de l'AF et de l'AR permet aux sceptiques de vérifier mes dires, sachant que les comptes-rendus ont déjà dû être faits, et vite!

Enfin, encore et toujours, ON RECONNAIT L'ARBRE À SES FRUITS: les incantateurs de l'unité à tout prix n'y arrivent jamais, car leur largesse d'esprit n'est que le masque de leur ambition commune: faire rouler les autres pour soi. De là, ces projets stériles, qui non seulement, ne font pas avancer d'un pas la restauration (laquelle d'ailleurs!?), mais qui avortent souvent: le cas des "Assises du Royalisme" est éloquent, et combien d'autres avant lui!

"Royal-Artillerie renouvelle l'expression de toute sa sympathie à la Charte de Fontevrault injustement attaquée par les robots. Que Monsieur Texier personnellement trouve ici les encouragements les plus sincères à la préparation de la Biennale Blanche qui se tiendra le samedi 17 septembre 2011 à Paris. On y verra "certainement" le Cercle de Baudricourt..., à défaut, y croiserons-nous des légitimistes sympas qui ne soient pas des talibans. Ils sont les plus nombreux du parti d'Anjou et les seuls qui aient l'oreille du prince. Nous voila rassurés."

Comptez sur les encouragements de Royal-Artillerie, mais certainement pas sur une main secourable pour accrocher des banderoles! C'est que l'agnostique ne goûte guère l'effort concret, et préfère passer son temps à pousser les autres, plutôt qu'à les aider, question de confort, plutôt que de cohérence sans doute...
D'ailleurs, cette qualité ne se rencontre guère chez nos contradicteurs: dépourvu de tout principe vrai, l'agnostique court fatalement après l'efficacité illusoire du moment; de là, ces pitoyables effets de girouette (orléanisons, légitimisons...), preuve d'un pragmatisme, d'un pseudo réalisme, qui n'est qu'une lâcheté.

Comptez bien sur la présence des légitimistes cohérents à la Biennale blanche, si elle a lieu! Ils n'en ont pas plus besoin que de l'écoeurant et dissolvant oecuménisme, et ils l'ont prouvé le 28 mai dernier. Nous voulons bien croire que s'y pressera la poignée de "légitimistes libéraux". S'ils étaient aussi nombreux qu'on le prétend, ils n'auraient pas eu besoin de se disperser à l'infini (où étaient-ils en 1989 et dans les années qui ont suivi?), ni de jouer les coucous à l'Alliance royale.
Quand à leur fidélité au Prince, on peut sans doute la mesurer à l'aune de celle du Dr Pons, qui, après avoir fait claironner les principes de son cabinet de fantoches ( Tous les courants royalistes français pourront y être représentés à la seule condition de s’interdire tout prosélytisme dynastique - Source: http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-jean-yves-pons-president-de-l-institut-henri-iv-naissance-du-c-e-r-conseil-dans-l-esperance-du-roi-pour-le-renouveau-de-la-france-70094175.html) apparemment mort-né, donna une conférence le 15 mai à Reims, aux côtés du Prince (http://www.noblesseetroyautes.com/nr01/2011/05/le-prince-louis-de-bourbon-et-linstitut-duc-danjou-a-reims-suite/)... La fidélité ne dépasse pas les 35 heures hebdomadaires? Ai-je entendu le mot COHERENCE???

Et pour la restauration, celle-ci avancera sans doute grâce à l'IDA, "cette association sans but lucratif ni politique", aux objectifs purement culturels, exactement comme l'IMB. A qui fera-ton gober que c'est en s'éloignant ouvertement de la politique qu'on s'en rapproche?

Je concluerai (!) sur les commentaires. Passons rapidement sur les âneries habituelles:

-Nous étions un peu plus que 6, à Bourg... et certains membres du forum peuvent en témoigner!
-La même manifestation a démontré que le déficit d'audience relève de la méthode Coué...
-Quant à la "section web d'une maison de repos psy", on nous permettra de rappeler qu'un pirouette ne tient pas lieu de raisonnement... ici, du moins, où l'on n'oublie pas que le bilan des gesticulations de royalisme libéral et/ou nationaliste ne permet pas à ses adeptes de crâner.

La même remarque s'applique au réchauffé de Kardaillac, qui a du mal à oublier que la monarchie constitutionnelle qu'on nous présente comme un modèle de réalisme et de pragmatisme, a non seulement lamentablement échoué à chaque fois, mais n'a servi qu'à préparer la voie à une nouvelle expansion de la Révolution. Serait-ce le but recherché, dans le fond?

"La preuve, lorsque je me suis fait jeter pour mettre un terme à leurs attaques répétées et souvent ad hominem"

Kardaillac s'est fait proprement jeter aux oubliettes, sans doute pour la première fois de sa vie, pour avoir oublier qu'on est le maître que chez soi... Alors, de là à nous chanter l'épopée du martyr de la liberté de pensée, du Galilée du Trône et de l'Autel... il devrait y avoir une marge, celle de la décence: ces façons de se poser en chef et arbitre, quand on peut en tirer un éventuel profit, et de se dédire devant les conséquences, sont proprement honteuses.

"le forum, artificiellement soutenu par ces disputes, a périclité pour quasiment mourir jusqu'au retour de Lulo ces derniers jours, ce qui m'avait économisé la surveillance de leurs propos."

Le forum fonctionnait déjà très bien avant que je ne m'inscrive, et commence à y apporter des analyses des perles du royalisme moderniste. Il a encore fonctionné après, avec des interventions allant un peu plus loin que les incantations à l'Unité à laquelle on n' arrive jamais... De plus, on oublie un peu mon retour ponctuel, mais actif, pour mettre bon ordre dans le prosélytisme gnostique... On néglige encore, assurément par souci d'efficacité, le relais joliment pris ici:

http://contre-revolution.clicforum.fr/index.php

Le royalisme pragmatique et le réaliste ferait bien de perdre cette manie de parler en fonction de ses besoins et non des faits...

"J'ai noté qu'il aura fallu 39 heures pour que quelqu'un réponde à Lulo qui avait écrit le seul post nouveau de la journée ! Il leur fait un peu peur aussi Smile"

Comme il a fallu deux jours pour monter l'Affaire... Mais ici, on est resté fidèle à sa pratique, en allant un peu au-delà du sarcasme...

Voilà, Messieurs, vous pouvez compter sur nous pour continuer notre travail, et faire en sorte que la Légitimité soit toujours davantage la mauvaise conscience des Modernes, sous quelque couleur qu'ils se présentent. Leurs injures, qui ne sont qu'une preuve de plus de l'indigence de leurs idées, n'empêchent pas les légitimistes de progresser, lentement mais sûrement. La porte est ouverte à toutes les personnes de bonne volonté.

A la prochaine danse, Messieurs!

_________________
"Partout où je passe, je fais un triomphe, je remue les foules!" La Métamorphose des Cloportes

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PROVIDENTIALISME ATTAQUE...

Message par JulieCathelineau le Dim 05 Juin 2011, 15:33

Bravo, cher Lulo ! Précis et complet, rien à ajouter !

_________________
Pour Dieu et le Roy !

avatar
JulieCathelineau
Chevalier

Féminin
Capricorne Rat
Nombre de messages : 151
Age : 68
Localisation : Vendée Militaire
Affinités politiques : royaliste, légitimiste, contre-révolutionnaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PROVIDENTIALISME ATTAQUE...

Message par Ordre naturel le Mar 14 Juin 2011, 02:34

Il est amusant de noter que l'auteur de ce brulot a user de la posture victimaire en accusant la cible de son texte insultant de manquer d'égard envers lui. Laughing
avatar
Ordre naturel
Vicomte

Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 1078
Age : 101
Affinités politiques : Legitimiste/ Conservateur/ Traditionaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PROVIDENTIALISME ATTAQUE...

Message par Henry le Mar 14 Juin 2011, 13:45

(brûlot), vous avez des origines maritimes, Ordre Naturel?

C'est dommage que ce jeune homme perde son temps a nous attaquer, plutôt qu'a s'instruire.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Br%C3%BBlot_(navire)

Petit clin d'oeil malouin.
avatar
Henry
Baron

Masculin
Gémeaux Serpent
Nombre de messages : 520
Age : 51
Localisation : Velay
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE PROVIDENTIALISME ATTAQUE...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum