René mon ami de Picardie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

René mon ami de Picardie.

Message par Calliope le Jeu 24 Déc 2015, 22:09

Ce soir c'est Noël... C'est un "esprit " merveilleux qui intervient au cœur des foyers. Et, cet accueil du sublime, il nous faut le prolonger.
Mais ce soir je suis seul... Mon épouse est de garde à l'Hôpital. Et moi, je me suis mis à penser à mon ami René.
René c'était un gars de 76 ans en 1996. A l'époque, j'étais un gars qui faisait le "prof" à Clermont de l'Oise au Lycée "Cassini". Je partais tous les matins du Lundi au Samedi pour faire 76 KM avec ma BX! Un jour René m'a invité dans sa minuscule maison. Et... J'ai découvert ce qu'était la classe dite "prolétarienne". René était un homme seul qui ne sortait de sa maison que pour boire un 1/2 au bar d'en face chez lui. Et, c'est là que je l'ai rencontré. Il était communiste et défendait les "travailleurs". René était pourtant étranger à la haine: Il voulait sa contrée absolument depuis un
merveilleux qu'il habitait depuis toujours. René c'était un type qui a mis à mal tout ce en quoi je croyais: Il m'a fait comprendre la nécessité de la solidarité entre les travailleurs et , surtout, la nécessité de préserver le patrimoine industriel. René, j'ai fini par l'inviter dans ma maison pour lui montrer la chorégraphie de Béjart depuis Ravel. René a eu le talent de s'effondrer dans mes bras. René ne savait pas que l'art existait. René était un ignorant qui pouvait être une brute... J'ai peu à peu éveillé René à ce qu'il était. Il était un type bien... Je l'ai vu s'effondrer depuis une sonate d Bach. Bref, mon "René" d'Amiens je l'ai beaucoup aimé!
Je suis revenu en 2011 dans le quartier de René... Sa maison microscopique est toujours là. J'ai été acheté une rose blanche et l'ai posée depuis l'unique fenêtre de sa maison. Il y avait une gamine étudiante dans la maison... J'ai pu lui raconter mon "ami" René.
Je crois que c'est çà la Vie!
Heureux Noël à tous et à chacun!

_________________
Le ciel étoilé au dessus de ma tête. La Loi morale dans mon coeur.

Calliope
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 680
Affinités politiques : Monarchiste légitimiste/Ultra-conservateur mais anti-réactionnaire.

Revenir en haut Aller en bas

Re: René mon ami de Picardie.

Message par Mickaelus le Dim 27 Déc 2015, 22:51

C'est un beau témoignage que tu nous as écrit là, plein de sensibilité et qui fait honneur à ton ami René : écrire sur quelqu'un avec justesse, c'est le faire revivre un peu.

Et je crois que ton histoire est bien dans l'esprit de Noël. Qu'est-ce que la Nativité en vérité ? C'est quand Dieu, malgré tous les péchés et l'ignominie dont les hommes peuvent faire preuve, nous envoie Son Fils dans la chair pour notre salut. C'est un acte d'amour dont l'esprit humain peine à prendre la pleine mesure. On s'associe à cette immense "bonne nouvelle", comme le signifient les évangiles, quand on ne se lasse pas d'annoncer la Vérité, ou le bien, le beau et le vrai comme l'énonce la formule célèbre. Chacun a une âme qui peut être éveillée à ce qui nous met en relation avec le divin.

C'est aussi un témoignage presque historique, dans le sens où les communistes se font de plus en plus rares. Cela dit, comme je fais la distinction entre républicains convaincus et républicains par défaut (ou encore, ceux qui sont citoyens sur le territoire de l'ancienne France contre leur gré), on peut sans doute la faire entre les communistes idéologiques et forcenés, et les gens qui y voient une manière de défendre ce qu'ils sont contre une certaine forme d'oppression. Je crois que l'on peut dire, du point de vue légitimiste, que c'est bien le rôle du roi de France que de protéger tout son peuple, bien loin de la caricature toute prête de nos ennemis qui ne voudraient voir que le roi, les nobles et leurs châteaux, et les autres vivant dans la boue. Je me prends à penser à ce tableau montrant Louis XVI visitant des humbles pendant un hiver rigoureux, quelques années avant la Révolution. Et puis, un peu plus près de nous, n'oublions pas les vues si justes du comte de Chambord qui n'était pas insensible, loin de là, à la question ouvrière ((re)lire cet article notamment : le comte de Chambord et les ouvriers français). Il y a dans le règne du roi de France très chrétien, l'impératif d'une justice qui touche les pauvres, et l'on se plaît à penser à l'image symbolique de saint Louis sous son chêne. C'est ce vers quoi il faut tendre. Si le roi revenait comme père du peuple, on n'aurait plus aucune raison de retrouver cette haine évoquée ci-dessus, celle de la lutte des classes, ni de partis ouvriers comme le PCF ou le FN (tendance du nord).

Bref, continuons à proclamer le retour du roi pour que les communautés naturelles du pays se retrouvent dans son sein paternel et protecteur. Et puisse René avoir découvert le grand sublime dans le sein du Seigneur.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.

Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2683
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: René mon ami de Picardie.

Message par Henry le Dim 27 Déc 2015, 23:29

Bien d'accord avec vous pour le retour du roi des corporations.

Henry
Baron

Masculin
Gémeaux Serpent
Nombre de messages : 516
Age : 51
Localisation : Velay
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: René mon ami de Picardie.

Message par Calliope le Ven 01 Jan 2016, 16:15

Oui Henry! L'art d'habiter sa compétence devrait être soutenu depuis des gens du métier. Aujourd'hui, la compétence est considérée comme signe de privilège, et comme ce dernier a été aboli, l'incompétence a pris le pouvoir... La crise économique n'est rien vis à vis de la crise de la compétence. Etre compétent, c'est être privilégié donc être "à dégager". C'est là la réalité du monde contemporain et de sa "crise" qui lui est inhérent.
Pour le motif de mon aventure avec René, je crois, absolument, que le communisme des hommes dans les contrées sensibles et habitées par la défunte" classe prolétarienne" est étranger à celui qui a été mis en œuvre dans les pays de l'Est. Je distingue toujours deux expressions du communisme:
- Le communisme réel qui s'est traduit par le génocide de Peuples entiers et la désacralisation de toute expression de spiritualité.
- Le communisme d'en bas. Celui utopique et fraternaliste habité par des gens en manque d'espérance. Celui-là, c'était celui de René... Il sentait bien que son utopisme était inefficace et allait pourrir dans les poubelles de l'histoire. Mais... Pour lui et ses amis, c'était un arrière-plan qui pouvait prononcer un quotidien irradié de lendemains espérés meilleurs. Et, en ce sens, son "communisme utopique" était étranger au "communisme réel".
Cela n'a pas empêcher des gens de Bien comme lui de construire un Monde qui est digne. Quand on n'a pas eu accès à la culture et au savoir et qu'on s'imagine un arrière-plan de fraternité a priori, on est dans une démarche théologienne et chrétienne. C'est étonnant, mais c'est aussi un tel geste, depuis des personnes comme René, qui permet un prolongement de l'Espoir.

_________________
Le ciel étoilé au dessus de ma tête. La Loi morale dans mon coeur.

Calliope
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 680
Affinités politiques : Monarchiste légitimiste/Ultra-conservateur mais anti-réactionnaire.

Revenir en haut Aller en bas

Re: René mon ami de Picardie.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum