Les rangs

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les rangs

Message par Henryk le Dim 13 Juil 2008, 19:12

Ce qui est intéressant, c'est de se faire affranchir et anoblir, ou bannir...(lois du Deutéronome) par notre cher connétable bienveillant... sinon Elisabeth, pour le reste vous avez entièrement raison.
A Dieu soit!

Henryk
Chevalier

Masculin
Gémeaux Serpent
Nombre de messages : 153
Age : 51
Localisation : Velay
Affinités politiques : Aucune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rangs

Message par vivelelys le Mer 12 Mai 2010, 08:42

Pour ce qui me concerne, je suis déjà très honoré d'être accepté comme roturier sur ce site et je me suis présenté comme tel. Cela ne m'empêche pas de continuer à "militer", à continuer d'honorer chez moi le plus noble de tous qui "trône" au-dessus d'un mini-mausolée personnel. Toutefois, je voudrais avoir votre avis sur la question suivante:je me suis procuré un pin's "fleur de lys" à la boutique de l'Alliance royale: puis-je m'autoriser à l'arborer au revers de ma veste? Et toujours comme roturier, j'ai apposé à l'arrière de mon véhicule un autocollant qui représente l'emblème chouan surmonté de la devise bretonne:"DOUE HA MEM BRO" ( Dieu et mon Pays ) acheté à la boutique de l'excellent musée de la Chouannerie sis à l'entrée de la presqu'île de Quiberon.
La noblesse, tout comme l'intelligence, est me semble-t-il, avant tout, celle du coeur!
Comme "à coeur vaillant rien d'impossible", si je me voyais un jour décerner le rang d'écuyer, je m'en réjouirais certainement: je serais ainsi l'héritier de ma propre lignée!

Vive Dieu! Vive le vrai Roi!

Vivelelys.

vivelelys
Roturier

Masculin
Nombre de messages : 5
Affinités politiques : royaliste légitimiste/membre alliance royale

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rangs

Message par Mickaelus le Jeu 13 Mai 2010, 21:08

A titre informatif, les rangs n'ont évidemment rien de réaliste ni de méritoire (au sens où je ne les confère pas arbitrairement ou sur un critère de mérite) sur ce forum : il s'agit simplement d'un côté ludique. Les rangs les plus élevés s'acquièrent tout simplement en postant plus de messages ; tout le monde commence avec ce rang (excepté moi en tant qu'administrateur).

Quant à la noblesse, le mot peut concerner le rang ou bien la qualité, c'est la langue française qui tranche Smile . Cela dit, nous œuvrons ici pour la Restauration de la souveraineté pleine et entière du roi, le reste importe peu.

Quant à votre fleur de lys, vous faites évidemment ce que bon vous semble avec.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2684
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rangs

Message par Mickaelus le Mar 06 Sep 2016, 19:25

J'ai procédé à une petite modification en ce qui concerne les rangs, petite car elle ne concerne que moi-même.
J'ai simplement supprimé mon rang spécial de connétable pour me soumettre à la loi générale du forum s'agissant de l'attribution des rangs - j'ai donc celui de "comte" qui correspond à mon nombre de messages publiés.
Avec le temps écoulé et le fait que nous soyons si peu nombreux ici depuis des années désormais, j'ai trouvé que le pseudonyme en rouge et le rang spécial n'avaient plus guère d'utilité.
Par contre, cela ne change absolument rien à propos de l'administration du forum, bien entendu, et je l'indique plus discrètement en légende de mon profil.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2684
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rangs

Message par Beaujeu le Mer 07 Sep 2016, 12:28

Mickaelus a écrit:
Et c'est loin d'être un phénomène nouveau ! Honoré de Balzac se moquait déjà dans ses écrits d'une gauche moralisatrice à l'excès, dans le mauvais sens du terme, sous Louis-Philippe.

Est-ce dans un roman, dans un courrier, dans un article ?... Je connais assez modestement cet auteur mais je lirais avec intérêt ses propos sur un sujet qui depuis ne cesse de s'amplifier.
avatar
Beaujeu
Roturier

Nombre de messages : 48

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rangs

Message par Mickaelus le Mer 14 Sep 2016, 20:51

On ne saurait vous en vouloir de ne pas maîtriser parfaitement l’œuvre de Balzac, Beaujeu, étant donné qu'elle est tout de même fort profuse ! Justement, pour avoir un peu travaillé sur cet auteur, notamment, dans un modeste mémoire universitaire ayant pour thème un sujet historique et politique, je pense pouvoir dire que l'on peut trouver de tels commentaires - sur la gauche au sens historique (à l'époque, d'abord les libéraux, les bonapartistes mais aussi... les républicains, soit la clique dominante aujourd'hui, situés à l'extrême gauche d'alors avec les anarchistes) - disséminés dans tous ses romans, même s'il existe des catégories de la Comédie humaine (le nom de l'ensemble de l’œuvre balzacienne), comme celle qui est intitulée "scènes de la vie politique", qui peut paraître plus concernée. Mais la force de Balzac consiste à circonscrire son analyse de l'humain dans un écrin social et politique avec une belle précision. Par exemple, même si vous lisez le Lys dans la vallée qui est avant tout une histoire d'amour, vous trouverez un certain nombre de détails intéressants sur la Restauration - j'éprouve un peu le même sentiment à propos de Stendhal (dans le Rouge et le noir, quand Lucien Leuwen est plus politique, mais pas seulement !), mais c'est souvent le cas chez les bons écrivains du XIXe siècle que l'on qualifie avec plus ou moins de raison de "réalistes." C'est passionnant pour des gens avec nos opinions, car on voit nettement dans ce premier XIXe siècle la lutte qui se fait encore entre la société d'Ancien régime et la société bourgeoise et individualiste en train d'émerger.

Mais s'agissant de Balzac et de la grande césure révolutionnaire dont est largement issue la gauche, j'avais trouvé ce livre assez éclairant par exemple (ça s'emprunte en bibliothèque normalement) : Balzac et la révolution française, par René-Alexandre Courteix.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2684
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les rangs

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum