Allocutions et messages de Monseigneur le duc d'Anjou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Allocutions et messages de Monseigneur le duc d'Anjou

Message par Mickaelus le Ven 23 Nov 2007, 17:32

Ces allocutions constituent toujours un événement pour les royalistes, qu'ils soient légitimistes ou non, en ce qu'ils sont la manifestation de l'existence toujours actuelle de l'idée royaliste et légitimiste. On peut les consulter sur cette page du site de l'Union des Cercles Légitimistes de France ou au bas de cette page du site de l'Institut de la Maison de Bourbon. Voici également deux de ces allocutions en vidéo :


Le Pré-Catelan à Paris, 26 septembre 2005


Allocution donnée à l'occasion de la présentation de S.A.R. la Princesse Eugénie de Bourbon (voir le blogue de la Princesse)


Dernière édition par le Mer 13 Fév 2008, 14:54, édité 1 fois
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocutions et messages de Monseigneur le duc d'Anjou

Message par Mickaelus le Mer 30 Jan 2008, 19:13

MESSAGE DE MONSEIGNEUR LE DUC D'ANJOU
A L'OCCASION DES CEREMONIES DU 21 JANVIER 2008


Monsieur le duc, Mon cousin
Mesdames et Messieurs,
Chers Amis,

Chaque 21 janvier, plusieurs milliers de Français, comme vous ici, conviés à l’initiative de l’Institut de la Maison de Bourbon, se réunissent pour commémorer la mort du Roi Louis XVI. Au-delà du geste de piété vis-à-vis du Roi Martyr dont votre présence témoigne, il y a la marque d’un très fort amour pour notre pays, la France.

En effet, honorer la mémoire du Roi, c’est rappeler une expression de la culture française dont le Roi était à la fois le garant et l’initiateur. Sa mort, en ce sens a été une rupture dans la chaîne de la souveraineté française à laquelle nous sommes tous très attachés quelle que soit notre place ou notre rang dans la société. Mais, au-delà, elle doit être regardée désormais, en ce XXIème siècle, avec les yeux de l’espoir et de l’avenir.

Le Roi est mort, vive le Roi. Tel était l’adage de l’ancienne monarchie. En luimême, il symbolisait le formidable dynamisme que l’ancien régime portait en lui. Le siècle de Louis XVI a été celui qui a apporté à la France de très
nombreuses découvertes en sciences, en médecine et des ouvertures sur les nouveaux continents.

Ce sont ces mêmes progrès que nous devons, nous aussi, rechercher. Que serait une dynastie et son représentant s’il n’était pas porteur de l’espoir et de l’avenir que représente maintenant la « génération Eugénie » ?

Je n’entends pas m’adresser aux nostalgiques mais aux porteurs d’espoir ; à ceux qui n’ont pas peur des lendemains selon la belle formule du feu Saint-Père.

Je le fais avec d’autant plus de conviction que cet espoir n’est pas une utopie. Il est prouvé en permanence par les dix siècles d’histoire que ma famille a écrit avec les Français. Espoir insufflé par Hugues Capet et les premiers capétiens lorsqu’ils ont restauré le royaume au 10ème siècle. Espoir de la souveraineté retrouvée avec Jeanne d’Arc et Charles VII lorsque certains avaient failli faire disparaître la France avec le traité de Troyes qui sacrifiait notre indépendance en même temps qu’il niait la légitimité de la succession statutaire. Espoir encore, incarné avec le bon Roi Henri IV lorsqu’il a reconstruit le royaume après trente ans de guerres. Chaque fois ce fut l’union de la dynastie avec les Français qui a permis de reprendre le chemin des lendemains meilleurs. Quelle belle leçon !

Cet espoir, en tant qu’héritier légitime des Rois de France, je souhaite l’incarner. Ainsi, en cette période de voeux, j’adresse, les miens et ceux de la Princesse Marie-Marguerite, mon épouse, les plus fervents, à tous ceux qui bâtissent l’avenir, qui se placent en position de créateurs dans le domaine des arts, de la science, de l’économie. A ceux qui développent les nouvelles technologies et qui, une nouvelle fois, repoussent des frontières. A ceux qui fondent des familles, engendrant les générations de demain.

Tel est le message laissé par Louis XVI dans ses ultimes paroles : que mon sang versé « ne retombe jamais sur la France ». Ainsi tous ensemble, sans rancoeur mais fidèles à nos traditions, nous bâtirons, pour nos enfants, l’Avenir.

Signé : Louis, duc d'Anjou

Source : Union des cercles légitimistes (lien direct)

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocutions et messages de Monseigneur le duc d'Anjou

Message par Mickaelus le Mer 21 Jan 2009, 16:45

Message de Mgr le duc d'Anjou
pour le 216ème anniversaire
de la mort du Roi Louis XVI.



Mon Cousin [M. le duc de Bauffremont],
Mesdames et Messieurs,
Chers Amis.

Les années passent et ne se ressemblent pas. Certaines sont plus joyeuses que d'autres. Le monde change mais certaines fidélités demeurent, telles que celle qui nous réunit pour le 216ème anniversaire de la mort du Roi Louis XVI.

Dans l’époque de crise que nous vivons, où beaucoup de fausses certitudes d’hier sont en train d’être remises en cause, quel beau symbole de voir que nous savons encore nous retrouver autour de valeurs. En effet, au-delà de la personnalité si attachante de Louis XVI, notre premier devoir est un devoir de mémoire et de fidélité aux valeurs et aux principes incarnés par la royauté française. Telle est aussi la Mission que se donnent toutes les associations, groupes et organismes qui, comme l’Institut de la Maison de Bourbon se sont voués à cet objectif et que je tiens à remercier pour leur inlassable activité.

Louis XVI par son sacrifice, mais aussi par sa vie qu’il a essayé de consacrer totalement au bonheur de son peuple reste pour nous tous un exemple. La lecture de son testament à la fois spirituel et politique doit toujours nous servir de méditation.

Rappelons nous ses ultimes paroles, invitation à la bienveillance et au pardon. Par delà la douleur et la solitude qui furent les compagnes de ses derniers jours, il nous a fermement invités, comme son fils à qui il s’adressait, à «oublier toute haine et tout ressentiment ». Nous devons méditer ses paroles empreintes de respect humain et de tolérance. Dans le monde si dur et souvent si plein de pessimisme dans lequel nous vivons, ce message nous éclaire et nous renforce.

Il doit nous encourager à conserver les repères que nous ont laissés nos aïeux, repères qui deviennent si importants au moment où le monde semble en manquer. Notre chance n’est elle pas de posséder une tradition vieille de mille cinq cents ans sur laquelle notre pays est construit ? Tradition qui s’incarne dans une famille dont j’assume actuellement les devoirs.

Aucun de nous ne sait ce que sera demain, mais nous savons, en revanche, tous que cet avenir sera ce que nous en ferons, sans place à la fatalité. Il est ce que notre volonté voudra qu’il soit. Tel était bien aussi le message de Louis XVI qui, en dernier ressort, s’en est remis à la France dont il souhaitait qu’elle retrouve le sens de ses valeurs et de sa tradition.

En ce début d’année, la Princesse Marie Marguerite, notre fille la Princesse Eugénie, et moi-même, nous vous assurons de tous nos souhaits pour notre Pays, pour vos familles et pour tous les Français éprouvés en grand nombre par les temps instables que nous traversons.

Que tous les saints de France, que saint Louis, continuent à protéger la France afin qu’elle demeure la grande et puissante nation édifiée par la sagesse et la patience des Capétiens.

Louis de Bourbon
Duc d’Anjou
18 janvier 2009

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocutions et messages de Monseigneur le duc d'Anjou

Message par Mickaelus le Mar 27 Jan 2009, 20:35

Le duc d'Anjou s'est exprimé sur l'incendie du château d'Angers dont la toiture a brûlé le 10 janvier. Il s'exprime là tout particulièrement en sa qualité de duc d'Anjou, Anjou dont Angers était la capitale.

Pour le château d’Angers

Le château d’Angers et plus spécialement le Logis où est né René d’Anjou vient de subir de graves dommages. Que les œuvres d’art, notamment la série des tapisseries de l’Apocalypse que j’avais pu contempler il y a trois ans, n’aient subi aucun dommage est un miracle. Mais le désastre est là, présent au coeur de la ville. Que cet incendie se déclare au moment où elle allait commémorer la naissance du Roi René est comme un révélateur ; celui de la fragilité du patrimoine et de la mémoire dont il convient de toujours prendre soin.

Au-delà d’Angers, tout l’Anjou est atteint et le patrimoine national, une nouvelle fois, se trouve malmené. Après des années de travaux, le château avait peu à peu retrouvé sa splendeur passée. Il faisait l’admiration de tous, il était le symbole de la ville.

Depuis vingt ans, le sort s’acharne sur les grands témoignages de l’histoire de France à travers les hauts lieux de l’histoire locale. Rappelons-nous le château de Lunéville et le Parlement de Bretagne. Chaque fois, à la destruction par le feu, les hommes répondent par le désir de voir s’effacer le plus vite possible les traces des drames. Chaque Français conserve précieusement au cœur cette volonté de ne pas voir sacrifier les témoignages de son histoire.

La pierre n’est forte que du soin qu’en prennent les hommes. Ainsi, au-delà du drame, il y a l’espoir. N’oublions jamais les prouesses des artisans qui maintiennent les techniques ancestrales. En perpétuant les savoir-faire des ouvriers de toujours, la restauration d’ores et déjà envisagée, constituera un hommage double rendu à l’intelligence et à la main des hommes. Ce sont eux qui redonneront à la ville le château de leur fierté.

C’est pourquoi je m’adresse à tous les Angevins. Je sais que, chacun à sa place, élus et habitants, architectes, conservateurs et artisans, unis dans un même combat, animés par les sentiments nobles de la défense de nos trésors architecturaux, saura faire face à cette terrible catastrophe et la réparer le plus vite possible.

C’est ainsi que la France, à travers les symboles forts de son patrimoine bâti, maintient son identité tout en honorant les gloires de son passé, tel le roi René dont le souvenir perdure de l’Anjou à la Provence, de la Lorraine à l’Italie et à l’Aragon. Cette dimension spirituelle du patrimoine l’inscrit dans une vision d’avenir.

Elle saura être préservée à Angers où les commémorations vont commencer pour le 600 ème anniversaire de la naissance du roi René.

Louis de Bourbon
Duc d’Anjou
18 janvier 2009
Source : UCLF

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocutions et messages de Monseigneur le duc d'Anjou

Message par Minervalis le Mar 27 Jan 2009, 22:00

Mais que reste-t'il aujourd'hui de la "grande et puissante nation édifiée par la sagesse et la patience des capétiens" ? Il me semble qu'elle est devenue la petite et chétive nation ruinée par la folie et l'incurie des républicains !
avatar
Minervalis
Vicomte

Masculin
Sagittaire Rat
Nombre de messages : 861
Age : 56
Localisation : Lutèce
Affinités politiques : Anti-républicain, Anti-démocrate, Anti-parlementaire, Réactionnaire, Contre-Révolutionnaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocutions et messages de Monseigneur le duc d'Anjou

Message par Mickaelus le Mar 03 Fév 2009, 20:12

Message de Mgr le duc d'Anjou pour le 20ème anniversaire du décès du Prince Alphonse, son père, le 30 janvier 1989

Chers amis,

Nous célébrons le vingtième anniversaire de la mort de mon regretté père le Prince Alphonse, duc d'Anjou et de Cadix.
Pour un adolescent, heurté par le départ prématuré de son père, c'est un moment difficile. En vingt ans, il faut se relever, se construire malgré tout, se préserver et penser à l'avenir.
Vingt ans, c'est aussi un laps de temps, une période courte sur une vie, voire sur une filiation. Vingt ans, enfin c'est le temps des réflexions.
Je suis très touché par cette assistance nombreuse qui est aujourd'hui réunie. La mémoire ne trahit pas l'image de mon père, sa gentillesse et son attention aux autres, mais aussi son engagement en particulier au moment du millénaire capétien en faveur de la Légitimité dont il était le dépositaire.
Maintenant, c'est à mon tour d'être. Comme le disait mon père, je ne prétends à rien, je suis le chef de la maison de Bourbon en tant qu'aîné des Capétiens et des descendants de nos rois. Même si la France a changé, le contexte économique et politique modifié, j'assume la mission que m'a transmise mon père à sa mort. La même que reçurent mon père, mon grand père, mes aïeux... Mon grand regret est de n'avoir pas pu recevoir tout ce qu'un père peut donner à son fils. Aujourd'hui, c'est à mon tour de transmettre, transmettre comme père, comme aîné, comme homme. Il faut être patient car le temps aide à se construire, mais aussi à construire. Le temps, c'est celui que Dieu donne à l'homme pour avancer.
Je tiens à remercier toutes celles et tous ceux qui aujourd'hui sont nourris par une vision d'avenir, celle-là même qui a déjà bâti la France millénaire, et je leur dis d'avoir confiance.La France et le monde vivent en ce moment des temps difficiles où les fausses certitudes d'hier sont remises en cause, où tout chancelle faute de socle solide. Notre premier devoir est un devoir de mémoire et de fidélité aux valeurs et aux principes incarnés par la royauté française. Aucun de nous ne peut connaître de quoi sera fait demain, en revanche, chacun peut aider par son attitude personnelle et familiale, sa démarche professionnelle, mais aussi sa prière à construire notre avenir commun.
La France a élevé en son sein de grandes figures que l'Église a fait accéder à la sainteté et en particulier saint Louis. Prions-les pour notre avenir, pour celui de la France !

30 janvier 2009
Louis, duc d'Anjou

Message lu par M. l'abbé Christian Philippe Chanut lors de la messe de Requiem célébrée
le vendredi 30 janvier 2009, en l'église Notre-Dame du Val de Grâce,
à la demande de l'Institut de la Maison de Bourbon.
Source : Monarchie info, lettre de diffusion de l'UCLF

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocutions et messages de Monseigneur le duc d'Anjou

Message par Mickaelus le Dim 12 Fév 2017, 19:10

A titre indicatif, et du fait que le sujet est tombé en désuétude depuis longtemps sur le forum, je vous renvoie à la section "Louis XX" de mon blogue, qui remplit la même fonction : cliquer ici.

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.
avatar
Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2685
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocutions et messages de Monseigneur le duc d'Anjou

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum