Les Etats Généraux de 1484

Aller en bas

Les Etats Généraux de 1484

Message par Minervalis le Jeu 13 Mai 2010, 13:52

Pourquoi n'en parle-t'on jamais ?

En effet, ces Etats-Généraux qui se sont tenus à Tours le 5 Janvier 1484 présentent des particularités intéressantes, qui, préfigurant ceux de 1789 de plusieurs façons, montrent combien ces réunions étaient dangereuses.

Par exemple, les deux cents quarante-six députés votèrent par tête et non par ordre ! Et surtout une nuée de discours, comme ceux de Jean Cardier, député du Forez, ou de Philippe Pot, Sire de la Roche, tentèrent déjà d'affirmer le principe de la souveraineté du peuple, en l'espèce pour contester le principe même de la régence.

Voici à toutes fins utiles un extrait du discours de Philippe Pot:

"L'histoire nous enseigne qu'au commencement, les rois furent créés par la volonté du peuple souverain. On élevait au rang suprême les plus vaillants et les plus sages, et chaque peuple élisait ses chefs pour son utilité. Les princes doivent enrichir la république et non s'enrichir à ses dépens; la république signifie la chose du peuple. Qui peut contester au peuple le droit de prendre soin de sa chose ? Et comment les flatteurs osent-ils attribuer le pouvoir absolu au prince, qui n'existe que par le peuple ? Quiconque possède par force ou autrement sans le consentement du peuple, le gouvernement de la chose publique, n'est qu'un tyran et un usurpateur du bien d'autrui. Nous ne discuterons pas ici des limites du pouvoir d'un roi en âge de gouverner; mais c'est bien le moins que, dans le cas contraire, le pouvoir retourne à sa source, c'est à dire au peuple. J'appelle peuple, non la plèbe, mais les trois états réunis[...]"

Edifiant, non ? Fort heureusement, ces déclarations trop en avance ne furent pas comprises de la majorité de l'assemblée, qui ne voulait obtenir que des avantages matériels.
avatar
Minervalis
Vicomte

Masculin
Sagittaire Rat
Nombre de messages : 861
Age : 58
Localisation : Lutèce
Affinités politiques : Anti-républicain, Anti-démocrate, Anti-parlementaire, Réactionnaire, Contre-Révolutionnaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Etats Généraux de 1484

Message par lulo le Jeu 13 Mai 2010, 19:33

Voilà un type de discours qui est récurrent dans l'histoire de France: ce sont les mêmes arguments qui furent resservis à chaque fois qu'on prétendait contrôler l'autorité royale, c'est-à-dire, accaparer la réalité du pouvoir, au profit d'oligarchies.
Inutile de dire que là n'a jamais été le bien commun.

_________________
"Partout où je passe, je fais un triomphe, je remue les foules!" La Métamorphose des Cloportes

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Etats Généraux de 1484

Message par Minervalis le Jeu 13 Mai 2010, 21:07

Oui, bien entendu; mais, je chipote, regardez le vocabulaire: c'est absolument celui de la révolution et, malheureusement, le nôtre, respectivement trois cents et cinq cents ans plus tôt: si les tentatives de s'opposer au pouvoir du roi sont évidemment extrêmement anciennes, je ne pensais pas que l'idéologie de la souveraineté populaire remontât si loin et sous cette forme.
avatar
Minervalis
Vicomte

Masculin
Sagittaire Rat
Nombre de messages : 861
Age : 58
Localisation : Lutèce
Affinités politiques : Anti-républicain, Anti-démocrate, Anti-parlementaire, Réactionnaire, Contre-Révolutionnaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Etats Généraux de 1484

Message par lulo le Jeu 13 Mai 2010, 23:37

Eh oui, rien de nouveau sous le soleil! Ces théories sont celles de la majorité des scolastiques médiévaux, elle seront reprises par Suarez et Bellarmin, et passeront chez certains néo-thomistes: on les retrouve même dans l'article "Démocratie" du père Schwalm, dans le Dictionnaire de Théologie Catholique.

Et pourtant, cette théorie est tout simplement absurde: pour qu'il y ait un peuple, il faut qu'il y ait au préalable une autorité!
Imagine-t-on un homme, une femme et des enfants se rassemblant et élisant celui qui sera le chef de famille???
Au passage, on notera que le peuple est souverain, mais que ce peuple se réduit en fait à quelques uns... les meilleurs (autoproclamés), évidemment! Comment justifie-t-on cela? Au commencement, Dieu fit donc des hommes supérieurs???
La voilà, cette oligarchie toujours prompte à quémander des "contre-pouvoirs": toute ressemblance avec des doctrines et des personnes existantes n'est évdiemment pas fortuite...

_________________
"Partout où je passe, je fais un triomphe, je remue les foules!" La Métamorphose des Cloportes

lulo
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 1160
Localisation : DIJON
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Etats Généraux de 1484

Message par Ordre naturel le Lun 27 Sep 2010, 15:41

Cette notion de peuple est en fait celle d'une masse informe que l'idéaliste veut homogéne avec des intêret comun. Ce principe est celui du progressisme, il gagnera véritablement à la renaissence mais commence à être soutenu dès la fin du moyen-âge.
avatar
Ordre naturel
Vicomte

Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 1079
Age : 102
Affinités politiques : Legitimiste/ Conservateur/ Traditionaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Etats Généraux de 1484

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum