Comment la République pille la France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment la République pille la France

Message par Minervalis le Sam 31 Jan 2009, 12:51

Voici une dépêche que j'ai intégralement retranscrite, sauf la modification du "La ministre..." en "Le ministre" pour revenir au français correct. Il faut savoir que toutes les administrations mettent à disposition des Enarques les chefs-d'oeuvre de l'Art et de l'Artisanat produits en France au temps de sa splendeur et que ces mêmes énarques n'ont pas de plus grande préoccupation que de se les approprier... Le constat est édifiant.

Une tapisserie signée Miro ou une horloge Boulle figurent parmi plus de 16.000 oeuvres d'art, tableaux, tapis ou chandeliers qui manquent à l'appel, après avoir été prêtées parfois depuis plus d'un siècle par les collections nationales aux administrations publiques françaises, selon le dernier bilan en date. Lire la suite l'article

Le ministre de la Culture Christine Albanel a présenté jeudi les conclusions d'un travail de dix ans, réalisée entre 1997 et 2007, par une commission de récolement (pointage d'un inventaire) présidée par le conseiller maître à la Cour des Comptes Jean-Pierre Bady.

Il manque donc une horloge Boulle déposée au château de Maisons-Lafitte, un dessin de Dufy qui devrait se trouver au musée Cantini de Marseille, une marine du XVIIe censée être au quai d'Orsay comme un Miro déposé à l'ambassade de France à Washington ou une huile de Zoran Music (XXe) à Bercy.

Au total, un millier de plaintes ont été déposées concernant les objets les plus précieux.

"Nous nous concentrons sur ce qu'il faut vraiment rechercher", dit M. Bady, qui se "réjouit" par ailleurs du fait que quelque 900 oeuvres aient été retrouvées pendant la décennie, au bout quelquefois de véritables enquêtes à rebondissements.

Ainsi, trois tapis de la Savonnerie déposés à la mission permanente des Nations unies à New York ont été retrouvés dans une galerie d'art parisienne, un vase japonais du XVIIIe à l'ambassade de France à Stockholm on ne sait toujours pas pourquoi et une sculpture romaine derrière une cloison de bois du CNDP (Centre national de documentation pédagogique) à Paris, grâce au souvenir d'un gardien en retraite.

Selon le rapport, sur un total de 184.000 dépôts, 133.000 ont fait l'objet d'un pointage précis. Les 25% d'objets restants devraient être étudiés d'ici deux ans par la mission qui se poursuit.

Sur ces 133.000 pièces, 20.000 ont été "non vues" : quelque 3.400 sont présumées détruites, principalement par les guerres, 150 avaient fait l'objet de plaintes pour vol. 16.500 oeuvres, pièces importantes mais souvent de moindre valeur (Marianne de plâtre, copies de tableaux réalisés à des centaines d'exemplaires, affiches, etc) sont "non localisées", a résumé M. Bady.

20% des dépôts de la manufacture de Sèvres et ses milliers de vases ou de services à thé, ont jusqu'à présent fait l'objet de la même enquête, commencée plus tard.

Les mauvais élèves sont les ministères de l'Education nationale (la moitié des pièces déposées sont "non vues"), celui de la Défense (39%) et de l'Economie (36,1%), le pourcentage total tournant autour des 25%.

La mission consistait à contrôler la présence effective des dépôts - une politique démarrée à la Révolution - des musées nationaux, Mobilier National, manufacture de Sèvres, Fonds National d'art contemporain pour meubler ou décorer les parties publiques des palais de la République, ministères, ambassades, préfectures, musées en région ou jardins publics.

Elle avait été créée après un rapport de la Cour des Comptes qui pointait les "graves insuffisances" dans les inventaires, la presse se faisant l'écho d'oeuvres retrouvées chez des particuliers ou des antiquaires, et de la mauvaise volonté des administrations d'ouvrir leurs bureaux. Depuis quelques années, des dispositions ont été prises pour resserrer les contrôles, étudier un marquage performant et sensibiliser les ministères. Mme Albanel envisage d'en faire une communication en Conseil des ministres.

Minervalis
Vicomte

Masculin
Sagittaire Rat
Nombre de messages : 861
Age : 56
Localisation : Lutèce
Affinités politiques : Anti-républicain, Anti-démocrate, Anti-parlementaire, Réactionnaire, Contre-Révolutionnaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment la République pille la France

Message par Mickaelus le Dim 01 Fév 2009, 20:58

Voilà un palmarès impressionnant, si j'ose dire, que vous nous présentez là Minervalis Shocked !

Et moi qui dans ma candeur m'imaginais que les forces révolutionnaires s'étaient contentées de piller largement à l'étranger, notamment sous Napoléon, je constate que le patrimoine national n'est pas en reste. Il faut croire que c'est ainsi qu'on interprète la pourtant honorable notion de service chez nos républicains arrivistes, individualistes et cupides...

_________________
Fondateur & administrateur du forum.
Miles litteratus - Si tout se vaut, plus rien ne vaut.

Mickaelus
Comte

Masculin
Sagittaire Chien
Nombre de messages : 2683
Age : 34
Localisation : Vendée
Affinités politiques : Royaliste, légitimiste, absolutiste, contre-révolutionnaire

http://mickaelus.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment la République pille la France

Message par Ordre naturel le Mer 26 Déc 2012, 10:06

Ho avant même Napoléon la révolution à pillé de l’intérieur, les églises, les livres, les châteaux, les œuvre d'art, les archives, d'ailleurs c'est presque une spécificité française, mit à part certain mouvement asiatique la plupart des revolution se sont contenter de fermer les églises et de bloquer l’accès a certains livres.

Ordre naturel
Vicomte

Masculin
Capricorne Chat
Nombre de messages : 1078
Age : 101
Affinités politiques : Legitimiste/ Conservateur/ Traditionaliste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment la République pille la France

Message par Calliope le Ven 28 Déc 2012, 14:04

Spécificité française: Vous avez raison, hélas! Les khmers rouges ont fait la même chose, mais ils sont les héritiers directs de la révolution française ( c'est même les héritiers de cette dernière qui a formé leur "chef")! La révolution culturelle de Mao: Là aussi, ce n'est pas pour rien que la république française de de Gaulle a été le premier pays du monde a reconaître la république populaire de Chine: Celà sentait bon la révolution de 1789!

_________________
Le ciel étoilé au dessus de ma tête. La Loi morale dans mon coeur.

Calliope
Vicomte

Masculin
Nombre de messages : 680
Affinités politiques : Monarchiste légitimiste/Ultra-conservateur mais anti-réactionnaire.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment la République pille la France

Message par Henry le Sam 29 Déc 2012, 11:35

et brule aussi les bibliothéques:

Brest
Lunévillle
Lyon...

Gallica bloque toujours l'accés à certains livres.

Elle semble aussi avoir pour quelques deniers des moutons noirs --->
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/12/27/01016-20121227ARTFIG00238-l-etat-vend-des-terrains-a-une-ecole-catholique-integriste.php

http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Le-Faouet.-L-ecole-du-Sacre-C%C5%93ur-ouvre-bientot-_40771-2148431-pere-bre_filDMA.Htm

Henry
Baron

Masculin
Gémeaux Serpent
Nombre de messages : 516
Age : 51
Localisation : Velay
Affinités politiques : Légitimiste

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment la République pille la France

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum